L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Ex-voto
Honnêtement je pense que toute ma famille a choppé des formes light du coronavirus. Je pense que je l'ai amené du boulot puis que je l'ai refilé.
J'ai vraiment du mal à me projeter avec encore 6 semaines de confinement. Je suis sorti 0 fois en 10 jours. Mais 6 semaines c'est vraiment horrible. Familialement et professionnellement.
Franchement le TAD où ta boîte fait comme si toi ou ton equipe êtes aussi productifs que la normale ça commence à bien me saouler. Le chef qui essaye de te faire comprendre que c'est la conjointe qui devrait gérer les gamins. Stop merde.

Testons tout le monde merde.
Ne te montre pas si individualiste stp. Pense à l'intérêt général.
Citation :
Publié par Matharl
Le lien est mort, c'est dommage

Putain 6 semaines, même moi que ai pourtant passé du temps à geeker en mode no-life, ça m'était jamais arrivé de voir aucun pote / parents pendant 6 semaines. Je suis même pas sûr d'avoir déjà fait 2 semaines.
Vais reprendre le stream pour me sentir moins seul mdr.
Mais si tu avais fait attention au message en dessous tu aurais trouvé ce lien ci qui marche

https://la1ere.francetvinfo.fr/sites...20-1321280.pdf
Citation :
Publié par Borh
Oui, mais qu'est-ce qui l'empêche de le faire lui même ? Il a plus de moyens que n'importe quel autre service d'infectieux en France. C'est pas les malades qui manquent. Et autant je peux comprendre son argument quand pour aller vite, il préfère mesurer la charge virale que l'effet clinique, mais faire un essai randomisé en double aveugle ne prend pas plus de temps que faire un essai ouvert non randomisé.
C'est vraiment bizarre, on dirait vraiment qu'il se place sciemment dans une attitude où il force les gens à le croire sur parole ou pas plutôt que d'essayer d'amener des preuves. J'ai l'impression d'un ego démesuré où il se met en concurrence avec la méthode scientifique.
Il sort son bouquin à la fin de la semaine, lol. Ca répond peut être à ton "mais pourquoi???".
Citation :
Publié par -Hari Seldon-
Quelque chose dont les médias ne parlent pour l'instant pas du tout, et qui ne rentrera pas en compte a posteriori dans les statistiques de mortalité du Covid, c'est le sujet du cancer.
En effet, on est en train de modifier les prises en charge des cancers de façon très importante. Beaucoup de patients vont voir leur chirurgie et leur chimiothérapie reportées après la fin de l'épidémie, et c'est très grave car on est en train d'en condamner la plupart...
Ces décisions se basent sur le fait que la mortalité est en gros entre 25 et 100% en cas d'infection par Covid chez un patient sous chimio ou en post opératoire de certaines chirurgies de cancer. Sachant que les CHU (dans l'Est en tout cas pour le moment) sont maintenant des nids à Covid.
C'est une catastrophe sanitaire sur tous les plans...
C'est exactement ce qui est en train de se passer (en Belgique) avec mon grand-père, 76 ans, qui aurait du être opéré aujourd'hui pour un cancer de l'estomac :/
@Borh/leni/kirika
le protocol de raoult c'est hydroxychloroquinine (et pas chloroquinine) associe a l'azithromycine. le comparer avec des etudes qui n'etudie que la chloroquinine ca a pas beaucoup d'interet. d'ailleurs dans son "etude" l'effet de l'hydroxychloroquinine seul a pas l'air ouf, et in vitro a premiere vue l'hydroxychloroquinine c'est deja mieux que la chloroquinine ( https://www.mediterranee-infection.c...-discovery.pdf )

https://jolstatic.fr/attachments/5/6/054/6/MTU5MDlhMDQ3YjQ1MzVjOTU2OTg0Njc3OTRjNzRmZTI/hydroxychloroquine_final_doi_ijaa_24_1038x553.jpg


https://www.mediterranee-infection.c...l_DOI_IJAA.pdf

Par contre je sais pas, j'ai envie d'y croire mais la ca tarde... Mon frere m'a dit que Raoult lui faisait penser a Rael, il a peut etre raison.
Moi il me fait penser depuis le début à Didier Julia. Mais si, vous savez, ce mec appelé au secours par des otages sous Sarkozy, que personne ne connaissait, qui a connu son moment de gloire avant que tout retombe dans le plus grand WTF.
Citation :
Publié par Tutule
@Borh/leni/kirika
le protocol de raoult c'est hydroxychloroquinine (et pas chloroquinine) associe a l'azithromycine.
La question qu'on pourrait se poser c'est de savoir ce que ça donne en testant l'asithromycine seule. Si ça se trouve, tout le monde a les yeux braqués sur la chloroquine alors que c'est ça qui soigne vraiment.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
La question qu'on pourrait se poser c'est de savoir ce que ça donne en testant l'asithromycine seule. Si ça se trouve, tout le monde a les yeux braqués sur la chloroquine alors que c'est ça qui soigne vraiment.
Ben parce qu'un antibiotique tue pas un truc pas vivant

https://www.passeportsante.net/fr/Ac...ntre-les-virus

L'antibio c'est pour éviter les infections opportunistes

Sinon je suppose qu'on a déjà parlé de la plainte à la cours de la république ?
Désolé pour le lien anglophone mais comme pour une fois c'est en accès libre (peut être faut il un compte ?), autant en profiter :

https://jamanetwork.com/journals/jam...rticle/2763802

Quelques extraits au cas ou :

"In the 2014 Ebola outbreak, close to 30 000 individuals developed Ebola viral disease (EVD), and numerous therapies were tested against this virus, including chloroquine, hydroxychloroquine, favipiravir, brincidofovir, monoclonal antibodies, antisense RNA, and convalescent plasma, among many others. With such a large number of therapeutic interventions given to affected patients, the goal was to determine which was efficacious against Ebola. Ultimately, none proved to be efficacious or safe.

Why were new therapies not discovered? One reason is because virtually all studies were single-group interventions without concurrent controls, which led to no definitive conclusion related to efficacy or safety. Despite much resistance and controversy regarding asking patients with EVD to participate in a randomized clinical trial (RCT),1 the National Institutes of Health (NIH) conducted the first and only RCT during that outbreak. It took several months to design the trial, but it was implemented and successfully launched during the outbreak; however, it was too late for the RCT to be completed.2 This tragedy of not discovering new therapies during an outbreak cannot be repeated."

[...]

"The administration of any unproven drug as a “last resort” wrongly assumes that benefit will be more likely than harm. However, when a drug with unknown clinical effects is given to patients who have severe illness from a new disease (like COVID-19), there is no way to know whether the patients had benefited or were harmed if they were not compared to a concurrent control group. A common interpretation of off-label use and compassionate use of drugs is that is that if the patient died, they died from the disease, but if the patient survived, they survived because of the given drug. This is not true."

[...]

"If the disease is not 100% lethal and it is not known whether the experimental drug would help or harm a patient (ie, a situation with true equipoise), then it is ethical to conduct an RCT. Without a control group, it is not possible to accurately determine the harms of any experimental drug. In reality, the placebo group will always be safer (regarding adverse effects) than the experimental group because patients in the placebo group will receive the established standard of care. In contrast, compared with RCTs, the administration of old or new drugs (eg, off-label use, compassionate use, single-group cohorts, case-historical controls, clinical trials without controls) may be less safe, and moreover, will not lead to the discovery of any new therapy."

[...]

"More than 300 000 individuals have been diagnosed with COVID-19; however, just a few hundred have been offered participation in RCTs. Meanwhile, many more patients have been offered uncontrolled drugs.

It is imperative to discover new therapies, otherwise there will be no proven treatments for future coronavirus pandemics. By participating in an RCT, both patients and clinicians can benefit from the unique opportunity to directly contribute to the discovery of new therapies, and also from the safer monitoring process in the conduct of clinical trials compared with uncontrolled drug administration (whereby safety cannot be determined)."



Voilà un texte qui montre très bien ce que devrait être le raisonnement face à cette épidémie. Oui il nous faut un traitement, oui la situation est sévère, mais il faut penser à l'éthique, au bien de la population, et à l'évolution future de l'épidémie.

NB :
- L'essai 4 bras discovery commence en Europe.
- Aux US un essai randomisé du Remdesivir a été accepté (référence #3 de l'article cité)
- Un essai chinois randomisé publié dans le NEJM concernant l'utilisation de Lopinavir/ritonavir n'est pas significatif sur le critère de jugement principal d'efficacité mais montre 1) des signaux d'efficacité intéressants et 2) une sécurité d'utilisation satisfaisante, ce pourquoi d'ailleurs nous continuons de l'utiliser dans le service dans l'attente d'autres études
- et probablement bien plus d'études bien menées en cours ou sorties que je n'ai pas eu le temps/courage de lire entre les activités cliniques.
Citation :
Publié par Ohrido-Zen-Attitude
La nouvelle attestation de sortie qui inclus maintenant les promenades en famille de 1h
https://www.gouvernement.fr/sites/de...r-20200324.pdf
J’ai vérifié le lien, on dirait bien que c’est le vrai document... qui est bien plus permissif que le précédent, en fait, non ?
Citation :
Publié par Zipoglouton
Je ne comprends pas, je croyais que rien ne changeait pour le moment pour les autres pathologies, qu'ils avaient préparé justement les hôpitaux pour ne pas en arriver là ? Sur ça aussi on nous aurait menti et qu'au final rien n'a été anticipé ou préparé sérieusement ?
Tu as toute la mortalité "invisible" que tu calculeras à posteriori sur des mois et des années dont les opérations et des traitements risqués qui sont annulés : certaines immunothérapie ou chimiothérapies vont véritablement te flinguer le système immunitaire, autant quand il y a des bactéries qui se développent tu temporises avec des antibiotiques, autant avec le COVID, tu peux t'attendre dans certain cas à une mise au tapis assurée, dans une population massivement infectée comme dans certaines régions, ça devient pile ou face, pareil sur certaines opérations, vu le taux d'asymptomatique et le temps d'incubation si la chirurgie est lourde, chopper le covid derrière, ça devient un énorme risque. Et repousser un traitement sur une maladie qui progresse à coté, c'est aussi très risqué. En pratique, je ne sais pas exactement ce qui est choisi par les patients et les médecins, mais le choix doit être parfois très compliqués.


Mais dans cette mortalité non calculée :
- tu as aussi toutes les consultations non urgentes déprogrammées : oui, mais c'est aussi dans les consultations de routine que tu découvres des choses, que tu adaptes des choses avant la catastrophe ; pour des cancers, si tu repousses de plusieurs mois le dépistage, le diagnostic, les conséquences peuvent être catastrophiques, mais sur certaines choses ça va se voir au bout de plusieurs semaines, mois, voire années.
- tu as les opérations annulées non urgentes, mais là aussi tu peux avoir des surprises, des choses qui se compliquent à posteriori
- tu as les patients qui par peur annulent leur chirurgie, même pour des cancers
- tous les patients qui ne sont pas pris en réanimation du fait de l'ensemble des places prise par le covid
- tous ceux qui vont mourir d'autre chose quelques semaines plus tard parce qu'ils auront été complètement lessivés par l'infection par le sars-cov-2
- tu as aussi toutes les prises en charges un petit moins bonne, un petit peu plus rapide, par du personnel un petit peu moins bien formé, du fait de la surcharge de travail, des mouvements de personnels, des réorganisations à la dernière minutes, des remplacements eu pied-levé, de la fatigue de l'ensemble du personnel, etc... qui entraine oui, parfois, des erreurs, mais souvent des choses beaucoup plus subtiles où on ne voit pas de conséquence ni direct, ni indirect, mais qui mises bout à bout, augmentent le taux de mortalité, même si on arrive pas à liés des causes à effets.
Et je dois en oublier.
Citation :
Publié par Ron Jet
Ne te montre pas si individualiste stp. Pense à l'intérêt général.
Je vais rester confiné mais cette politique de pays du tiers monde est une honte.
Je paye justement l'individualisme des autres.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Pareil, je capte pas non plus, ils ont commencé à avoir l'épidémie après nous et ils sont loin devant, les EPHAD ont l'air particulièrement touchés.
On a quand même une situation à l'hopital pas ouf, mais ils ont ptet du faire des coupures encore pire que nous vu qu'ils se sont pris la crise de plein fouet.
A coté de ça, t'as l'Allemagne qui a un taux de mortalité de 0,5% oO
Il s'agit peut-être simplement d'un retard de détection.
J'ai mis à jour ma courbe, comme tous les jours.
Le résultat c'est que les Espagnols ont fait une remontée en flèche à un moment donné :
487306-1585084817-4593.png
L'Allemagne ils testent en masse. Quand ils commenceront à avoir plus de morts on pourra évaluer leur progression exponentielle.
Citation :
Publié par Aloïsius
edit : quand on aura les masques, le gvt qui a passé des mois à hurler que ça servait à rien va avoir du mal à les faire porter...
Soit disant ça donne un faux sentiment de sécurité.
Je ne suis pas très d'accord, je pense plutôt qu'on a tellement peu l'habitude d'en voir, que si on en voit partout on fera attention rien qu'en les voyant.
Sans compter la limitation du nombre de fois où on se touche le visage.

Citation :
Publié par Ed Wood
En faite c'est beaucoup plus variable que ça. Le début des symptomes, donc le temps d'incubation, dans les études sont en gros entre 2.2 et 11.5 jours à 5% des cas près, médiane 5.5 jours. A partir de là, tu as des gens très fragiles qui risque de décéder rapidement, parce qu'on ne peut pas faire grand chose. Ensuite une grosse partie des patients qui se dégrade, le font entre 7 et 10 jours qui va être un des pics de mortalité. Ensuite, tu as aussi pour beaucoup la prise en charge en réanimation, qui peut parfois prendre plusieurs semaines avant de dégénérer.
Je me base sur une médiane de 5 jours pour l'incubation, et 11 jours en plus pour les personnes les plus fragiles.
Donc dans tous les cas on tombe bien avant le début du confinement. Le 17, c'était il y a à peine 7 jours, c'est pas assez pour voir un effet notable.
Citation :
Publié par Ex-voto
Honnêtement je pense que toute ma famille a choppé des formes light du coronavirus. Je pense que je l'ai amené du boulot puis que je l'ai refilé.
J'ai vraiment du mal à me projeter avec encore 6 semaines de confinement. Je suis sorti 0 fois en 10 jours. Mais 6 semaines c'est vraiment horrible. Familialement et professionnellement.
Franchement le TAD où ta boîte fait comme si toi ou ton equipe êtes aussi productifs que la normale ça commence à bien me saouler. Le chef qui essaye de te faire comprendre que c'est la conjointe qui devrait gérer les gamins. Stop merde.

Testons tout le monde merde.
Le souci de tester tout le monde c'est que ça ne mettra pas forcément fin au confinement plus vite.

Mettons qu'on fait une vague de tests. Il faudra en faire une autre à environ J+10. Et éventuellement une 3ème pour être sûr que c'est bon, y'a plus de nouveaux cas.
Là, après 3 semaines, tu peux tout rouvrir. Génial.
Sauf si... Les autres pays sont en retard et que le virus peut revenir chez toi.


Du coup c'est quoi les solutions ?
- Que l'immunité de groupe se fasse avec le minimum de casse, sans saturer les soins ? C'est probablement la trajectoire sur laquelle on est. Si on avait des structures de soins adaptées on n'aurait probablement pas du tout fermer. Mais faut espérer que l'immunité se fasse bel et bien après une première guérison.
- Qu'on trouve un traitement.
- Que le printemps tue le virus.

On est pas rendus.
Citation :
Publié par Quild
Du coup c'est quoi les solutions ?
- Que l'immunité de groupe se fasse avec le minimum de casse, sans saturer les soins ? C'est probablement la trajectoire sur laquelle on est. Si on avait des structures de soins adaptées on n'aurait probablement pas du tout fermer. Mais faut espérer que l'immunité se fasse bel et bien après une première guérison.
Je pense que le non dit des conseillers médicaux et de nos politiques, c'est exactement ça.
J'espère juste qu'il auront consacré tout ce temps de communication incohérente à dimensionner les lits de rea à hauteur suffisante.

Par contre s'il existait une véritable planification anti pandémique, on aurait me semble t il:

- Un budget dédié à la gestion des pandémie avec un collège de pros identifiés
- Un modèle de rapport de recherche sur les traitements sur une plateforme dédiée accessibles à minima à tous le corps médical
- des listes d'activité par degré de criticité (comme il existe des plans de sauvegarde dans les centrales)
- Un stock de matos en prévision, dont les respirateurs et les masques que le gov Sarko a fait sauter pour faire des économies.

- Des capacités à diffuser des tests en masse, parce si on sait élaborer des tests, il faut qu'ils soient simples et possibles à mettre en oeuvre... sinon leur utilité est limitée. Pour gérer la sortie d'épidémie, il va bien falloir se mettre à tester pour isoler les cas qui risqueraient d'entrainer une seconde vague.

Comme tu dis, on est pas rendus... reste que si l'hydroclo + azythro marche effectivement sur les cas hospitalisés, le taux de mortalité devrait chuter.

[/quote]
Tester toute la population non, tester uniquement les gens qui présentent des symptômes et commencer à les traiter avec des antiviraux / antibiotiques pour pas que leur état s'aggrave oui.
Après même si il y a des personnes asymptomatiques qui ne sont pas testés, si elles sont asymptomatiques elles ne risquent rien sauf de contaminer d'autres personnes, d'ou le confinement.
Le confinement pour ralentir la propagation c'est bien, éviter que les personnes infectés finissent en réa ça devrait être la priorité.
Citation :
Publié par Poka
Tester toute la population non, tester uniquement les gens qui présentent des symptômes et commencer à les traiter avec des antiviraux / antibiotiques pour pas que leur état s'aggrave oui.
Tester les cas asymptomatiques, ça limite la contamination. Parce que le confinement dans une famille de 6 dont un cas asymptomatique, ça donne 6 contaminés. Et parce qu'une personne diagnostiquée sera plus prudente et mieux encadrée.
Et si dans quelques semaines on constate que le confinement ne marche pas. On laisse tout tomber et on retourne a la vie normale en mode fataliste ? o0

Autrement aux USA, d'apres la conférence quotidienne de la taskforce du coronavirus de l'équipe de Trump, ils poussent pour un test que tu peux faire toi-meme. Ainsi: plus besoin d'aller a un centre et se faire tester. Ca libère bcp de resources. A voir.

Ils ont dit aussi qu'ils sont en train de tester pleins d'autres medocs avec un focus comme je l'imaginais sur les monoclonal antibodies (les anticorps artificelles clonés. ca sera la solution la plus facile et généralement assez "safe" mais cher $$ )
Citation :
Publié par Aloïsius
Tester les cas asymptomatiques, ça limite la contamination. Parce que le confinement dans une famille de 6 dont un cas asymptomatique, ça donne 6 contaminés. Et parce qu'une personne diagnostiquée sera plus prudente et mieux encadrée.
Surtout que certains asymptomatiques peuvent apparemment être des super contamineurs, tu laisses un mec comme ça passer, t'es bon pour retester pleins de monde au final.

Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Ben parce qu'un antibiotique tue pas un truc pas vivant

https://www.passeportsante.net/fr/Ac...ntre-les-virus

L'antibio c'est pour éviter les infections opportunistes

Sinon je suppose qu'on a déjà parlé de la plainte à la cours de la république ?
Bah justement, le principe du test, c'est de confronter la théorie à la pratique, le zithro a peut-être un autre effet sur le virus qu'à première vue, il ne devrait pas avoir. D'ailleurs, ils ne savent pas trop expliquer pourquoi l'hydroxichloroquine marche aussi bien quand il est couplé avec, il me semble.
Citation :
Publié par ShlacK
Ouin, dans l'état du Massachusetts ou j'habite sur 7 millions d'habitants on est passé de 777 cas a 1159 en 24hrs. (11 deces au total, 2 ces derniers 24hrs) fais chiieer.

Pour être optimiste , on a de plus de plus de kits pour test la donc c'est p-e l'explication de l'augmentation.
Effectivement les US sont de plus en plus inquiétants : https://www.arcgis.com/apps/opsdashb...23467b48e9ecf6 maintenant en troisième position derrière l'Italie et la Chine, en route pour la pole position d'ici une semaine ?

Vue la population cependant, il faudrait comparer à la somme de plusieurs pays européens.



La nouvelle attestation de circulation à avoir si vous sortez de chez vous pendant le confinement
Citation :
- déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et pour la garde d’enfants ;
- l’exercice d’une activité physique individuelle, dans la limite d’une heure par jour et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile ;
- promenades entre personnes vivant au même domicile ou pour les besoins des animaux de compagnie, également limitées à une heure par jour et dans un rayon d’un kilomètre ;
- déplacements pour répondre à une convocation de la police, de la gendarmerie, de la justice, ou pour participer à des « missions d’intérêt général » à la demande de l’administration.
Citation :
Le document doit par ailleurs être daté de l’heure de la sortie
Répondre