L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Aide à la médecine du travail de la Pitié-Salpêtrière ce matin.
Directive, ne pas tester ceux qui ont des signes légers sauf ceux qui bossent en soins intensif. Ceux qui ont des signes légers peuvent continuer de travailler avec protection.

Ça me saoule car je suis d'accord avec Raoult là dessus faudrait qu'on teste beaucoup plus largement, j'ai l'impression d'être obligé de faire de la mauvaise médecine
Citation :
Publié par Jungle
Selon une étude américaine le nouveau Corona peut survivre plusieurs heures en dehors du corps humain, sur des surfaces diverses mais mème dans l'air.
Une piste sérieuse sur la propagation ultra-rapide du virus.
Ça serait 9 cas sur 10 qui n'auraient pas été détectés en Chine vu que ce sont des cas asymptomatiques.
En France, vu la politique en plus de dépistage ultra limitée aux cas les plus graves, il y aurait quoi : 100000 contaminés déjà ?
Ça serait pas déconnant.
La bonne nouvelle c'est qu'effectivement ça relativiserait la mortalité du virus.
Ben oui ça fait un moment qu'on le sait (à part ceux qui tenaient à l'ignorer). Après pour la survie du virus c'est très variable selon les surfaces et certaines sources qui prennent les plus gros chiffres oublient de mentionner qu'il n'est plus en dose/activité suffisante pour contaminer une grande partie du temps où on en trouve encore des traces (par contre ça fait toujours des heures où il l'est).
Et "9 cas sur 10" ça me semble exagéré aussi, on parle de 86% de cas non graves dernièrement, mais tous ne sont pas totalement asymptomatiques, plutôt des gens qui toussent mais sans atteindre de grandes difficultés respiratoires / grosses fièvres (d'où ils transmettent la maladie). J'ai l'impression qu'il y a confusion entre "asymptomatique" et "pas de symptômes extrêmes" le CDCC n'a trouvé que 1,2% des infectés chinois qui ne montraient absolument aucun symptôme, même s'ils étaient sous-évalués je doute que ça fasse des dizaines de %.

A part ça la question des transmissions par contact me fait me poser une question. S'il y a quelque chose qui revient souvent comme image de Chine et de Corée, c'est des équipes de stérilisation vaporisant massivement des produits dans les lieux publics. Mène t'on ce genre de politique dans nos villes, métros etc ? Le confinement est un peu stupide si les gens se contaminent simplement en touchant des trucs en allant au boulot.
Citation :
Publié par Borh
Aide à la médecine du travail de la Pitié-Salpêtrière ce matin.
Directive, ne pas tester ceux qui ont des signes légers sauf ceux qui bossent en soins intensif. Ceux qui ont des signes légers peuvent continuer de travailler avec protection.

Ça me saoule car je suis d'accord avec Raoult là dessus faudrait qu'on teste beaucoup plus largement, j'ai l'impression d'être obligé de faire de la mauvaise médecine
T'es médecin et au plus proche de ceux qui gèrent la crise.
J'aimerai comprendre cette attitude, quelle en est la cause ?
- Çà coute cher et c'est peu utile donc autant consacrer nos ressources à autre chose ?
- On a pas les moyens de tester tous ceux qu'on voudrait parce qu'on ne sait pas produire les tests assez rapidement ou qu'on a pas assez de personnel pour les faire ?
- Une directive politique ?

Je suis malade, ma sœur est malade mais les tests non ... restez chez vous ca va passer ...
Ensuite quand je vois tous ceux sur l'agora qui analysent les chiffres ... comment dire ... ca me fait rire ... ou pas.
Citation :
Publié par Borh
C'est ce que je me disais, son étude a tous les biais possibles qu'on peut trouver dans un essai clinique, il n'essaie d'en contrôler aucun. Tout ce qu'on peut en déduire c'est que c'est encourageant et qu'il faut faire d'autres études, et certainement qu'on peut traiter des dizaines de milliers de gens dès aujourd'hui. Dommage, si la chloroquine est réellement aussi efficace qu'il le dit, ça nous fait perdre du temps.
Après peut-être qu'il n'avait pas le choix pour une raison que j'ignore.
J'ai surtout l'impression que l'ont s'attache à des normes de test désuètes au vu de la situation.
Citation :
Publié par Aapef
Je viens de rentrer les chiffres du jour et par rapport à hier j'ai ajouté plusieurs pays.

'Chine', 'Italie', 'France', 'Espagne', 'USA', 'Allemagne', 'UK', 'Belgique', 'Suisse'

Le décalage des courbes est basé sur les premiers cas détectés dans chaque pays (donc France 8 jours / Italie, Suisse 13 jours / Italie ....).
https://plot.ly/~Aapef/11/#/

Mais cette courbe est juste informative car les protocoles de tests ne sont pas équivalents entre les pays.


La courbe des morts, qui est sans doute plus juste :

https://plot.ly/~Aapef/9/#/

Analyse du jour :
Italie et Espagne : toujours en forte hausse
L'UK semble suivre la même tendance. A suivre dans les jours à venir.

Pour le reste des pays occidentaux, pour l'instant ça tient...
Je sais pas si je cherche à me rassurer par tous les moyens, mais à la lecture des graphes je trouves que les pentes de la France s'éloignent du modèle de ces voisins et du coup je me dis qu'on a encore une chance ^^'.
Quelques nouvelles du front de l'intérieur

Comme prévu, les cent milles, on ne les a pas, mieux même, une partie de l'EMp est malade et pas mal d'unité aussi, ce qui réduit considérablement les moyens.
La Gendarmerie est à couteaux tirés et ils ont raison, parce qu'ils vont encore se faire passer dans le laminoire de la servitude, et faire des heures à n'en plus finir.
Comme annoncé par mes soins, on a fermé des unités pour les redéployer sur d'autres, on a une presque disparition des enquêtes en PJ ou autres activités judiciaire, presque plus de GaV, bref nous avons une paralysie d'une partie du corps de la PN.

Comme prévu, le matériel ne suit pas, pas mal de policiers et gendarmes sont équipés par leurs femmes en masques maison, on en riait hier en se disant que ça va, on a pas de tissu à motif petit chat.
Comme prévu, les heures s'allongent sur l'ardoise, ça va faire quelques millions d'heures en plus à payer, sachant que l'on en a déjà quelques dizaines de millions en retard.

En ce qui concerne le terrain hors PN, l'Est de le France est en saturation, ils font déjà du tri séléctif de malades, untel intubé, untel et bien, priez pour son âme.
Les mouvements sanitaires de décongestion comme le transfert sur Nancy, Metz etc sont déjà insuffisants et parfois inopérants, à peine en a t on passé un ailleurs que deux ou trois autres arrivent, l'hôpital de campagne sera rapidement saturé également.

Les prefs d'Alsace et de Moselle appellent au secours, il va falloir envoyer des troupes sur place, lesquelles ? On ne sait pas encore.
On a demandé à être testés dans nos services, je suis malade, d'autres également, refus à cette heure de nous dépister, c'est à dire qu'il y a de fortes chances que nous soyons touchés, on va continuer à travailler malades ( ça encore, je m'en fiche pour moi même ) mais au risque de contaminer d'autres unités.
Sinon il y a une bonne entente avec les personnels soignants et on se donne du matériel, les masques du frangins ont trouvé preneur assez rapidement.


Bref on s'organise, comme prévu nous sommes dans l'improvisation, on s'en sort plus ou moins bien, par contre bon, les dirigeants plus personne ne les écoute, ni le corps médical qui en privé les insulte bien comme il faut, je passe les mots entendus, c'est assez vert, franc et direct, ni le corps des officiers de police qui eux mêmes se lâchent un peu, disant ce qu'ils pensent de leur haute administration eux mêmes.

A la fin de la crise, il y aura inévitablement des comptes à rendre.

Citation :
Je sais pas si je cherche à me rassurer par tous les moyens, mais à la lecture des graphes je trouves que les pentes de la France s'éloignent du modèle de ces voisins et du coup je me dis qu'on a encore une chance ^^'.
C'est juste que l'on ne teste pas forcément tous les morts, de toutes façons il faudra attendre la fin de tout cela, regarder la surmortalité par le nombre d'avis de décès en sur-nombre et là, nous aurons une véritable idée du nombre de sacs.
Témoignage d'une collègue italienne :

Citation :
Here in Italy we just pass from fear to sadness.

There is a FB group called “I stay home” (in Italian “Io resto a casa”) in which infected people can tell their stories, as well as doctors and nurses. The situation is critical. Hospitals are full, doctors and nurses work 15-18 hours. They are exhausted. The infected people are isolated, scared, completely alone and the ones who die can’t even say goodbye to their families or loved ones. There aren’t any more breathing machines and when you get really sick, even if you were healthy and young, you struggle to breath without mechanical help. Some cities have started to put beds in the hospitals’ parking lots inside tents. At this point economy is not even our first concern anymore. We just pray that the number of infected gets better. Hoping that it doesn’t happen to you or your family and your friends.
"Ici en Italie on passe de la peur à la tristesse.

Il y a un groupe Facebook nommé "Je reste à la maison" dans lequel les contaminés, ainsi que les docteurs et infirmiers, peuvent raconter leur histoire. La situation est critique. Les hôpitaux sont remplis, les docteurs et infirmiers travaillent 15-18 heures. Ils sont épuisés. Les contaminés sont isolés, terrifiés, complètement seuls, et ceux qui meurent ne peuvent même pas dire au revoir à leur famille ou à ceux qu'ils aiment. Il n'y plus de machines respiratoires, et quand votre maladie s'aggrave, même si vous êtes jeune et en bonne santé, vous luttez pour respirer sans aide mécanique. Certaines villes ont commencé à mettre des lits dans des tentes sur les parkings des hôpitaux. Désormais l'économie n'est plus notre priorité. Nous prions juste que le nombre de contaminés s'améliore. En espérant que cela ne nous arrive pas, ou à notre famille, ou à un de nos amis."
Citation :
Publié par lafa
Quelques nouvelles du front de l'intérieur

Comme prévu, les cent milles, on ne les a pas, mieux même, une partie de l'EMp est malade et pas mal d'unité aussi, ce qui réduit considérablement les moyens.
La Gendarmerie est à couteaux tirés et ils ont raison, parce qu'ils vont encore se faire passer dans le laminoire de la servitude, et faire des heures à n'en plus finir.
Comme annoncé par mes soins, on a fermé des unités pour les redéployer sur d'autres, on a une presque disparition des enquêtes en PJ ou autres activités judiciaire, presque plus de GaV, bref nous avons une paralysie d'une partie du corps de la PN.
Chez moi pas mal d'agent sont volontaires pour soutenir (c’est 8000 gars mais c’est déjà ça) mais pas de directives de la-haut donc ils attendent. Car si ça dure, les collègues vont finir pas être fatigué au mieux, tomber malade au pire, et à mon avis la discipline des gens va aussi s’effriter.
Ma femme avait pour mission de mettre en œuvre un plan de continuité y'a quelques années, mais à l'époque c'était pas la priorité pour les carrières, on voit le résultat.

Moi je suis en télétravail. Autant te dire que le travail de PJ reste limité à la maison, heureusement que je venais de faire une grosse opé donc j'ai de quoi exploiter (tel/ordi) durant de longues semaines

Bon sinon je confirme, confinement dans un pavillon avec jardin, c’est très très vivable. une pensée aux parisiens, heureusement qu'il y a internet
Citation :
Publié par Twan
Ben oui ça fait un moment qu'on le sait (à part ceux qui tenaient à l'ignorer).
L’étude américaine vient d’être publiée et concernant la survie du nouveau Covid-19 plusieurs heures dans l’air j’étais pas au courant, pourtant je m’intéresse au sujet.

Concernant les 9 cas sur 10 non détectés ça fait plusieurs semaines qu’on s’en doute et que ça n’a pas pu t’échapper, du coup quand ça devient quasi officiel ça ne sert à rien que tu reviennes en arrière en cherchant la petite bête sur la définition d’asymptomatique.
Je ne sais pas ce que donneront les contrôles pour les particuliers dans la rue, mais par contre, il me semble ahurissant que chaque employeur puisse décider de lui meme qu'il veut filer une autorisation sans aucun controle. Je vois plein de cas et témoignages ou des gens qui ont un travail absolument pas nécessaire et / ou qui peuvent télétravailler recoivent une attestation de leur employeur qui leur demande de continuer à venir bosser. C'est une blague, on fait confiance aux entreprises pour qu'elles soient responsables ? Est ce qu'il est prévu des contrôles de la fourniture de ces attestations et des sanctions pour les entreprises qui en abusent, comme nous on peut avoir des amendes si on va marcher un peu dehors (faut forcément courir a priori... oO)
De ma fenêtre j'ai assisté à une intervention ce matin d'ailleurs.
4 mecs en train de discuter calmement dans la rue. Les policiers sont intervenus et se sont fait prendre à partie par un taxi qui était bloqué par leur voiture.

Au secours ce pays.

Au final plutôt que des amendes, faudrait filer des certificats de dernier-passer: ta situation de santé se dégrade ? tu passes après tous les autres pour les soins d'urgence.
Ca en fera peut-être réfléchir certains.
Citation :
Publié par Bjorn
Je ne sais pas ce que donneront les contrôles pour les particuliers dans la rue, mais par contre, il me semble ahurissant que chaque employeur puisse décider de lui meme qu'il veut filer une autorisation sans aucun controle. Je vois plein de cas et témoignages ou des gens qui ont un travail absolument pas nécessaire et / ou qui peuvent télétravailler recoivent une attestation de leur employeur qui leur demande de continuer à venir bosser. C'est une blague, on fait confiance aux entreprises pour qu'elles soient responsables ? Est ce qu'il est prévu des contrôles de la fourniture de ces attestations et des sanctions pour les entreprises qui en abusent, comme nous on peut avoir des amendes si on va marcher un peu dehors (faut forcément courir a priori... oO)
A l'inverse on en est où en terme de présence pour les fonctions indispensables? C'est au moins aussi préoccupant à mes yeux...

Sinon pour les masques/tests. J'imagine que de toutes façons on avait pas la capacité donc directives en ce sens. J'espère fortement que pour autant ça n'empêche pas que le maximum soit fait pour redresser la barre, mais ça ne m'étonnerait même pas que l'erreur initiale débouche sur un déni politique "non non ça sert à rien".
Citation :
Publié par Baobab
Possibilité d'y ajouter l'Australie et le Canada ?
Yep,

Donc maintenant on a :
'Chine', 'Italie', 'France', 'Espagne', 'USA', 'Allemagne', 'UK', 'Belgique', 'Suisse', 'Canada', 'Australie'

Comme ça fait beaucoup de courbes, vous pouvez masquer certains pays en cliquant sur la légende.

Les cas détectés :
https://plot.ly/~Aapef/15/#/

Les morts :
https://plot.ly/~Aapef/17/#/



Sinon, s'il y a des spécialistes du NLP (pas moi - c'est ma grosse lacune en data science), Kaggle a mis à disposition 30.000 documents scientifiques à analyser :
https://www.kaggle.com/allen-institu...arch-challenge
Le CHRU de Nancy vient de passer cette nuit au niveau 2 (30 cas) et en seulement 4 jours. Comme beaucoup d'établissements hors Alsace/IDF, ils ont eu un peu le temps de se préparer et se réorganiser. Des MG et des spécialistes non directement concernés (cardio, pédiatres...) ont été réquisitionnés pour assurer la seconde ligne. Pour le moment c'est gérable et ils commencent à voir arriver des cas transférés des hôpitaux alsaciens. Pas mal d'inquiétudes quand même pour la suite quand d'autres régions seront fortement touchées.

Il y a du mieux pour les masques par contre pour la détection, c'est toujours pas ça. On attend de voir ce que va donner l'hôpital de campagne en cours d'installation.
Le fait de faire confiance aux entreprises qui décident unilatéralement de distribuer des justificatifs à leurs employés sans faire aucun effort est en effet assez glauque.
Médaille spéciale aux entreprises qui font venir leurs salariés... mais dont les cadres dirigeants restent chez eux.
Citation :
Publié par Bjorn
Je ne sais pas ce que donneront les contrôles pour les particuliers dans la rue, mais par contre, il me semble ahurissant que chaque employeur puisse décider de lui meme qu'il veut filer une autorisation sans aucun controle. Je vois plein de cas et témoignages ou des gens qui ont un travail absolument pas nécessaire et / ou qui peuvent télétravailler recoivent une attestation de leur employeur qui leur demande de continuer à venir bosser. C'est une blague, on fait confiance aux entreprises pour qu'elles soient responsables ?
J'ai l'impression qu'un truc n'est pas clair pour beaucoup de gens. A moins que j'aie raté une info, à aucun moment le gouvernement n'a mentionné que seuls les activités essentielles doivent être maintenues, ni dressé une liste de ces activités.
Donc LE GOUVERNEMENT N'A PAS INTERDIT LE TRAVAIL, ni même recommandé de ne pas travailler.
Les deux seules directives sont :
- l'intediction des "lieux accueillant du public"
- le télétravail si possible (et sans aucun moyen de le vérifier, alors qu'il faudrait limite une hotline de dénonciation pour la multitude de managers/entreprises qui s'en foutent et refusent le télétravail à des postes parfaitement adaptés).

Les usines qui ferment, etc, ce sont des décisions volontaires des entreprises (que ce soit par précaution, manque de personnel, problème d'approvisionnement), mais absolument pas le résultat d'une décision gouvernementale.

Citation :
Publié par Eden Paradise
Bon courage, sinon, aux hôpitaux provinciaux qui vont maintenant recevoir un afflux de patients suite aux fuites de la région parisienne, les contagions dans les gares bondées, et dans les supermarchés pris d'assaut.
Heureusement que j'avais senti le coup venir et que j'avais ordonné à ma famille de prendre les devants dès samedi. L'affluence était à peine supérieure à la moyenne.
« Heureusement que j'ai senti le coup venir et ordonné à ma famille de participer à la situation de pénurie ! »
Citation :
Publié par lafa
Quelques nouvelles du front de l'intérieur

Comme prévu, les cent milles, on ne les a pas, mieux même, une partie de l'EMp est malade et pas mal d'unité aussi, ce qui réduit considérablement les moyens.
La Gendarmerie est à couteaux tirés et ils ont raison, parce qu'ils vont encore se faire passer dans le laminoire de la servitude, et faire des heures à n'en plus finir.
Comme annoncé par mes soins, on a fermé des unités pour les redéployer sur d'autres, on a une presque disparition des enquêtes en PJ ou autres activités judiciaire, presque plus de GaV, bref nous avons une paralysie d'une partie du corps de la PN.

Comme prévu, le matériel ne suit pas, pas mal de policiers et gendarmes sont équipés par leurs femmes en masques maison, on en riait hier en se disant que ça va, on a pas de tissu à motif petit chat.
Comme prévu, les heures s'allongent sur l'ardoise, ça va faire quelques millions d'heures en plus à payer, sachant que l'on en a déjà quelques dizaines de millions en retard.

En ce qui concerne le terrain hors PN, l'Est de le France est en saturation, ils font déjà du tri séléctif de malades, untel intubé, untel et bien, priez pour son âme.
Les mouvements sanitaires de décongestion comme le transfert sur Nancy, Metz etc sont déjà insuffisants et parfois inopérants, à peine en a t on passé un ailleurs que deux ou trois autres arrivent, l'hôpital de campagne sera rapidement saturé également.

Les prefs d'Alsace et de Moselle appellent au secours, il va falloir envoyer des troupes sur place, lesquelles ? On ne sait pas encore.
On a demandé à être testés dans nos services, je suis malade, d'autres également, refus à cette heure de nous dépister, c'est à dire qu'il y a de fortes chances que nous soyons touchés, on va continuer à travailler malades ( ça encore, je m'en fiche pour moi même ) mais au risque de contaminer d'autres unités.
Sinon il y a une bonne entente avec les personnels soignants et on se donne du matériel, les masques du frangins ont trouvé preneur assez rapidement.


Bref on s'organise, comme prévu nous sommes dans l'improvisation, on s'en sort plus ou moins bien, par contre bon, les dirigeants plus personne ne les écoute, ni le corps médical qui en privé les insulte bien comme il faut, je passe les mots entendus, c'est assez vert, franc et direct, ni le corps des officiers de police qui eux mêmes se lâchent un peu, disant ce qu'ils pensent de leur haute administration eux mêmes.

A la fin de la crise, il y aura inévitablement des comptes à rendre.


C'est juste que l'on ne teste pas forcément tous les morts, de toutes façons il faudra attendre la fin de tout cela, regarder la surmortalité par le nombre d'avis de décès en sur-nombre et là, nous aurons une véritable idée du nombre de sacs.
Je comprend pas comment un pays comme la France peux faire travailler les forces de l'ordre et le services de santé sans leur fournir l'équipement minimum nécessaire pour faire face à l'exposition au virus que suppose leur taffe.

C'est juste ahurissant de voir à quel point tout les dirigeants qui se sont succédé n'ont pas tirer les leçons des crises sanitaire qui on précédés celle ci.

Comme tu dis va y avoir des comptes à rendre vu l'état de la sécurité sanitaire du pays.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Olivier Berruyer dont le métier et la formation "est actuaire en assurance décès, et donc il consiste à modéliser et anticiper l’évolution de la mortalité de groupes humains" a produit une étude avec des projections et graphiques sur l'épidémie :
https://www.les-crises.fr/suivi-de-l...virus-18-mars/


Il s'agit donc d'une étude très sérieuse faite par un professionel dont c'est le métier.
C'est surtout l'administrateur d'un site qui fait son beurre sur les crises, donc niveau objectivité on repassera. Déjà comparer sérieusement les courbes des gens infectés, quand on sait qu'on ne teste pas tout le monde et que ceux qui le sont ne le sont pas sur les même critères selon les pays, c'est d'une rigueur douteuse.

Ensuite appliquer des décalages de courbes pour les faire coïncider sans les superposer c'est pas très rigoureux non plus, parce que de fait ça change l'échelle. "Aloooors là pour le décalage avec l'Italie, on a mis 9 jours pour les infections mais 12 pour les décès, et regardez bien ELLES SE TOUCHENT quand on les mets bout à bout"
Citation :
Publié par Assurancetourix
A l'inverse on en est où en terme de présence pour les fonctions indispensables? C'est au moins aussi préoccupant à mes yeux...
Je réponds parce que je rentre dans la catégorie qui va bosser jusqu'au bout.

Je bosse dans un centre départementale d'accueil d'enfant, pour l'instant ça tourne encore.
La directive c'est d'arrêter tous les professionnels vulnérable, chez moi on tourne à 9/12 sans aucun malade et c'est à peut prêt le ratio sur tous les services.

Ce qui nous inquiète c'est surtout sur le long terme, tous les services sont à la limite en terme d'encadrement, suffirait de quelque malades pour que ce retrouve en gros sous-effectif partout.
En plus de ça, on sait que si ça s’éternise il y aura des lieux de vie du département qui fermeront car ils n'auront plus les moyens de tourner et on récupérera les enfants placés la bas.
Ce qui amènerai a cumuler sur-effectif des enfants et sous effectifs des professionnels.

La direction s'assure que tout continue à rouler sur 3 roues et les professionnels sur le terrain bricoles des trucs pour éviter que tous ce casse la gueule quand on passera à l'étape suivante, mais on est pas super optimiste.
Un peu de ML :

Je ne suis pas sorti depuis vendredi dernier et là, je suis sorti faire des courses dans le centre ville de Marseille.
C'est presque une journée normale.
Certes les cafés sont fermés et les commerces aussi, mais le centre ville est déjà en désertification commerciale depuis deux ans donc...
L'afflux de piétons est calme comme un dimanche, et la distanciation sociale il n'y a guère que les solitaires qui l'appliquent.
Pas croisé un seul flic sur les 500m que j'ai parcouru sur l'un des grands axes prés du port.
J'ai vu les images de l'Italie et je m'attendais à faire la queue au supermarché, devoir m'appliquer du gel à l'entrée... eh bien non, l'afflux était normal, les rayons sont un peu vides et le personnel a fort à faire, mais j'ai trouvé tout ce qu'il me fallait pour quelques jours.

La situation est un peu surréaliste, et quand Castaner parle de réglementations les plus dures d'Europe en matière de confinement, je ne le vois pas.
Le nombre de soignants malades que je renvoie bosser sans test ce matin parce que pas (encore) assez graves, c'est chaud.
Pour les autres plus cognés on teste, et si négatif revenez bosser si vous tenez debout.
Comment va-t-on tenir. Faut que le miracle chloroquine nous sauve.
Covid-19 : extension du téléservice declare.ameli.fr aux personnes à risque élevé : Mise en arrêt de travail automatique, sans passer par un médecin, si vous êtes dans l'une des catégories concernées et n'avez pas accès à une solution de télétravail.

Confinement et femmes victimes de violences conjugales : informations et conseils
Répondre

Connectés sur ce fil

5 connectés (2 membres et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés