HBO Max (Le Cercle Taberna)

[Actu] En 2021, les films de la Warner sortiront simultanément en salles et sur HBO Max

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Soviet Suprem
Je ne partage pas ton optimisme sur les salles de cinéma. On peut déjà lire, ci et là, que les 15-24 se rendent moins souvent au cinéma que par le passé. Les pratiques évoluent belle et bien en fonction de l'offre disponible (téléchargement, VOD, offre de streaming, etc.). Aussi, en l'état, cela me semble risqué d'autoriser ces plateformes de streaming à sortir leurs films simultanément sur leur plateforme et au cinéma. Je n'ai pas envie d'être obligé, d'ici à quelques années, de devoir acquérir une TV 4K et une multitude d'abonnement afin d'avoir accès à l'ensemble des sorties, dans des conditions au moins aussi correctes que les salles de cinéma, parce que les salles indépendantes à côté de chez moi n'auront pas survécu.
Cela étant, je suis favorable à une modification de la loi & à des accords du type C+ entre ces nouveaux acteurs et l'état français, afin de réduire (voir d'annuler) ces temps d'écarts entre la sortie cinéma et la sortie en salle, tout en s'assurant de la pérennité des salles françaises et du cinéma français.

Du reste, pour répondre à ce que j'ai pu lire, est-ce vraiment la faute à cette chronologie des médias si les français préfèrent les comédies lourdingues et, de facto, en font les représentants du cinéma français ? Doit-on également lui attribuer l'augmentation du manque de civisme en France ?
Ce n'est pas aux nouveaux entrants (les plates-formes de streaming, les webTV, etc) de s'adapter aux anciens, mais aux anciens de s'adapter à la concurrence, de s'adapter aux changements de comportement de leurs clients. Le cinéma garde un attrait et des avantages comparé au home streaming, mais s'il continue de proposer des films médiocres à ce tarif outrageux, alors il se suicide, même avec toutes ces lois faites pour le protéger de la concurrence.
Citation :
Publié par Soviet Suprem
...
Ce n'est pas la faute de la chronologie des médias. Me concernant, je critique l'orientation junk culture liée à une bien pensance misérabiliste qui s'est imaginée qu'elle allait améliorer les choses via l'interventionnisme tous azimuts, alors que, à l'exemple des films d'animations ou des jeux vidéos français, tout ce que cette mentalité produit, c'est une fuite massive des meilleurs vers les USA ou le Canada quand ils ne tentent pas leur chance en Asie.
Approche digne de l'URSS vs mercantilisme américain, les indés se retrouvent pris entre de deux feux et c'est la qualité et la créativité qui sont sacrifiées. Ce qui me saoule, c'est cette manie de tout demander à l'Etat (lois ou subventions) ce qui n'a d'autre effet que de favoriser le népotisme et conduit sacrifier la créativité à l'administration et à la brosse à reluire politiquement correcte. On génère des dépendances qui n'ont pas lieu d'être. Quand vous voyez des français s'exiler en Thaïlande pour retrouver un peu de liberté en terme de créa, c'est triste.


De plus, comme le dit GrindPlayer, si les gens fuient les cinémas, notamment les familles, c'est aussi à cause de cassos, au comportement inadmissible, auxquels des bien-pensants débiles trouvent des excuses intolérables. Quand vous voyez des policiers obligés de faire des rondes dès 18h dans un complexe de cinéma orienté familles, un samedi, à cause de *censurés*, pas étonnant que les gens ne viennent plus. Quand les familles ne sont plus en sécurité ou tranquilles dans des parc d'attractions, il y a un gros problème. Dans le même parc, il y a vingt ans, ça n'arrivait jamais.
Citation :
Publié par Soviet Suprem
Je ne partage pas ton optimisme sur les salles de cinéma. On peut déjà lire, ci et là, que les 15-24 se rendent moins souvent au cinéma que par le passé. Les pratiques évoluent belle et bien en fonction de l'offre disponible (téléchargement, VOD, offre de streaming, etc.).
Je pense que le chiffre d'affaires des salles de cinéma diminuera à moyen terme, oui. Comme pour la télévision, comme pour la radio. Néanmoins, comme pour la radio ou pour la télévision, je pense que les salles de cinéma existeront toujours. Il y en aura peut-être moins, mais je doute qu'elles disparaissent.

Citation :
Publié par Soviet Suprem
et une multitude d'abonnement afin d'avoir accès à l'ensemble des sorties, dans des conditions au moins aussi correctes que les salles de cinéma, parce que les salles indépendantes à côté de chez moi n'auront pas survécu.
Sur YouTube, tu peux voir à peu près n'importe quel film, en 4K, pour moins cher qu'un abonnement à une plateforme. Il reste la nécessité de la télé, c'est vraie, mais c'est tout .

Après, je n'ai pas non plus envie que les cinémas ferment... mais honnêtement, je n'y crois pas.
Personnellement si vous avez raison et que le cinéma disparait au profit des plateforme de streaming, alors le 7ème art n'existera plus. Nous entrerons dans le McDonalds de la culture, les contenus ne seront plus créés pour partager des émotions ou des visions mais pour être rentable sur Disney+. Évoluer c'est bien, dans le bon sens c'est mieux. Je pense que le capitalisme et "tout pour la croissance / profit" a fait suffisamment de dégâts dans à peu près tous les domaines qu'être prudent sur cette question me semble être un minimum. Le but du jeu c'est que le cinéma continue d'exister au sens large (pas le lieu physique, les oeuvres), pas que vous puissiez voir Endgame 250 six mois plus tôt...
Citation :
Publié par athrael
[...] Me concernant, je critique l'orientation junk culture liée à une bien pensance misérabiliste [...]

De plus, comme le dit GrindPlayer, si les gens fuient les cinémas, notamment les familles, c'est aussi à cause de cassos, au comportement inadmissible, auxquels des bien-pensants débiles trouvent des excuses intolérables. Quand vous voyez des policiers obligés de faire des rondes dès 18h dans un complexe de cinéma orienté familles, un samedi, à cause de *censurés*, pas étonnant que les gens ne viennent plus. Quand les familles ne sont plus en sécurité ou tranquilles dans des parc d'attractions, il y a un gros problème. Dans le même parc, il y a vingt ans, ça n'arrivait jamais.
Justement. Avec une concurrence toujours plus rude, il ne me semble pas déraisonnable de penser que pour s'en sortir, ces nouveaux acteurs du streaming (Netflix, Amazon Prime, Disney +, HBO Max, Salto ()), feront le choix de copier les recettes qui fonctionnent au détriment de la prise de risque créative et qualitative. Il n'y a qu'à voir Netflix, qui, afin de s'assurer une production constante, nous sort un nombre incroyable de séries interchangeables & de films au mieux inintéressants, sous couvert (ou afin de ?) d'une plus grande liberté donnée aux réalisateurs.

Quant au civisme, je te rejoins en partie, mais cela me semble hors propos.


Citation :
Publié par Alandring
Je pense que le chiffre d'affaires des salles de cinéma diminuera à moyen terme, oui. Comme pour la télévision, comme pour la radio. Néanmoins, comme pour la radio ou pour la télévision, je pense que les salles de cinéma existeront toujours. Il y en aura peut-être moins, mais je doute qu'elles disparaissent.


Sur YouTube, tu peux voir à peu près n'importe quel film, en 4K, pour moins cher qu'un abonnement à une plateforme. Il reste la nécessité de la télé, c'est vraie, mais c'est tout .
Tu compares deux choses incomparables, selon moi. Deux mediums que l'on peut consulter de chez soi (ou depuis sa voiture), les fesses bien installées sur son canapé, et un medium nécessitant un déplacement physique. Quant à Youtube, de deux choses l'une. Si ces films se retrouvent emprisonner sur leur plateforme, à l'instar des films Netflix, ton argument tombe à l'eau. Du reste, essaye de prendre des entreprises qui font au moins un effort pour cacher leur optimisation fiscale la prochaine fois .

Dernière modification par Soviet Suprem ; 05/12/2020 à 16h18.
Une nouvelle qui n'augure rien de bon quant à l'avenir du cinéma en tant que lieu. Personnellement je prends (prenais, avant la pandémie) beaucoup de plaisir à me rendre en salle régulièrement pour découvrir de nouvelles choses ou simplement voir un "gros" film attendu. Si les distributeurs abandonnent l'exclusivité temporaire des salles de cinéma, j'ai bien peur qu'ils ne soient condamnés à la faillite à plus ou moins long terme.
Il y a eu les salles d'arcade, les loueurs de VHS/DVD et bientôt ce sera au tour des salles de ciné.
Dès que la technologie est satisfaisante à la maison, elle prend le relais .
Aujourd'hui si t'as le choix entre du streaming 4K sur ton écran OLED HDR dolby machin, canapé bière à l'aise ou devoir te déplacer au ciné, mettre un masque à la con, te taper tous les parasites qui te font sortir du film par leur comportement, je pense que le choix est vite fait .
La mort des salles ciné oui c'est une évidence, la mort du cinéma non .
La covid ne fait que accélérer le déclin d'entreprise déjà en difficulté, les fomats traditionnels de médias sont en fin de vie, et la chronologie des médias fait partie des choses obsolète à notre époque, c'est complètement stupide de croire ques les gens iront au cinéma sous prétexte d'une exclu temporaire surtout quand il existe des moyens simple pour accéder à ce contenu
Je ne vais jamais au cinéma et je regarde absolument plus la TV traditionnelles et pourtant je paye la taxe audiovisuelle, je préférerais largement que ma contribution aillent à l'amélioration du système de santé ou autre domaine plus important
Citation :
Publié par Lartima
La covid ne fait que accélérer le déclin d'entreprise déjà en difficulté, les fomats traditionnels de médias sont en fin de vie, et la chronologie des médias fait partie des choses obsolète à notre époque, c'est complètement stupide de croire ques les gens iront au cinéma sous prétexte d'une exclu temporaire surtout quand il existe des moyens simple pour accéder à ce contenu
Je ne vais jamais au cinéma et je regarde absolument plus la TV traditionnelles et pourtant je paye la taxe audiovisuelle, je préférerais largement que ma contribution aillent à l'amélioration du système de santé ou autre domaine plus important
Ce que vous appelez la chronologie des medias et le fait que les films sortent au cinema sont quand meme un peu 2 choses differentes.
Tu prends ton exemple personnel de quelqu'un qui ne va pas au cinema... Moi j'y vais, et malgre toutes les offres alternatives, apparamment on est plusieurs a y aller et ca n'a rien a voir avec le fait de voir des films en exclu. J'y vais aussi voir des vieux films. C'est juste une facon differente d'experimenter le cinema.
Citation :
Publié par Syhx
Ce que vous appelez la chronologie des medias et le fait que les films sortent au cinema sont quand meme un peu 2 choses differentes.
Tu prends ton exemple personnel de quelqu'un qui ne va pas au cinema... Moi j'y vais, et malgre toutes les offres alternatives, apparamment on est plusieurs a y aller et ca n'a rien a voir avec le fait de voir des films en exclu. J'y vais aussi voir des vieux films. C'est juste une facon differente d'experimenter le cinema.
Et chronologie des médias ou pas tu irais quand même au cinéma non car c'est ton mode de consommation ? du coup on peut quand même admettre que les gens vont au cinéma c'est par parce qu'ils aiment aller c'est au cinéma car ca leur plait et/ou c'est leur mode de consommation. et que ceux qui aiment ca iront, même si le même jour le film sort au cine en DVD/blueray et sur les plateforme de stream.
On aime bien faire chier les gens en leur disant comment ils doivent vivre quand même.
Citation :
Publié par Aewen / Adrira
Et chronologie des médias ou pas tu irais quand même au cinéma non car c'est ton mode de consommation ? du coup on peut quand même admettre que les gens vont au cinéma c'est par parce qu'ils aiment aller c'est au cinéma car ca leur plait et/ou c'est leur mode de consommation. et que ceux qui aiment ca iront, même si le même jour le film sort au cine en DVD/blueray et sur les plateforme de stream.
On aime bien faire chier les gens en leur disant comment ils doivent vivre quand même.
(Euh, si tu relis ta 2eme phrase les mots sont pas dans l'ordre ou manquent, donc je suis pas sur a 100% du sens)

Mais sinon, je crois que j'avais mal interprété le post auquel j'ai repondu. En fait il disait que les gens ne vont pas au cine uniquement pour l'exclu. Et ca je suis d'accord, les gens vont au cine pour d'autres raisons. Mais le risque si tout sort sur toutes les plateformes en meme temps, c'est simplement que les cines ne s'y retrouvent plus si seulement les amateurs de cine y vont, comme d'autres l'ont dit avant...
Citation :
Publié par Soviet Suprem
Justement. Avec une concurrence toujours plus rude, il ne me semble pas déraisonnable de penser que pour s'en sortir, ces nouveaux acteurs du streaming (Netflix, Amazon Prime, Disney +, HBO Max, Salto ()), feront le choix de copier les recettes qui fonctionnent au détriment de la prise de risque créative et qualitative.
Pour le moment, c'est plutôt le contraire, c'est-à-dire que l'émergence de ces plateformes permet le développement de séries qui n'auraient pu voir le jour autrement. Amazon investit dans des projets super coûteux, comme The Expanse ou prochainement la série Le Seigneur des Anneaux. Disney+ a produit The Mandalorian, qui est considéré comme leur meilleure production Star Wars.

Oui, ce sont des licences existantes, mais il y a aussi tout un tas de prises de risque, comme Upload ou The Marvelous Ms Maisel sur Amazon Prime Video.

Je pense qu'on est vraiment gagnant dans cette transition. Premièrement, pour son accessibilité : il n'y a plus besoin d'attendre six mois que la série arrive en Europe (ou de la pirater), on a accès facilement à tout le catalogue, on n'a plus besoin de subir de pubs (sauf sur Amazon Prime). Deuxièmement parce que l'argent va directement aux producteurs, en supprimant tout un tas d'intermédiaires dont on se fiche pas mal (les chaînes de télévision, les opérateurs du câble, etc.)

Citation :
Publié par Soviet Suprem
Il n'y a qu'à voir Netflix, qui, afin de s'assurer une production constante, nous sort un nombre incroyable de séries interchangeables & de films au mieux inintéressants, sous couvert (ou afin de ?) d'une plus grande liberté donnée aux réalisateurs.
C'est marrant, je n'ai pas du tout la même analyse que toi concernant Netflix. Je trouve aussi que la grande majorité de leurs séries sont médiocres. Cependant, je ne pense pas que c'est uniquement lié à la volonté de produire toujours plus.

Déjà, Netflix a une ligne politique (progressiste si on veut le voir sous un angle positif, SJW selon l'angle négatif), beaucoup plus marqué à mon sens que n'importe quel autre producteur de contenus audiovisuels. Cela leur attire certainement des clients, mais leur en fait aussi perdre ; je pense que c'est plus lié à l'idéologie des dirigeants qu'à des aspirations économiques.

Ensuite, il faut vraiment différencier films et séries. Pour les films, ils récupèrent ce dont personne ne veut, les projets que tout le monde refuse de financer donc, forcément, ce sont des croûtes, en partie parce que les réalisateurs sont très libres. En revanche, je suis convaincu que les séries fonctionnent différemment. Déjà, je pense que les réalisateurs sont beaucoup moins libres. Ensuite, Netflix est un élément moteur : ils ne récupèrent pas ce dont personne ne veut, mais décident ce qu'ils ont envie de proposer à leurs abonnés. Ils sont moteurs de leur production.

Citation :
Publié par Soviet Suprem
Tu compares deux choses incomparables, selon moi. Deux mediums que l'on peut consulter de chez soi (ou depuis sa voiture), les fesses bien installées sur son canapé, et un medium nécessitant un déplacement physique.
Il y a beaucoup de choses demandant un déplacement physique. Les parcs d'attraction, les festivals, les concerts, les matchs de foot... Tout ces trucs survivent, voire sont en croissance, alors qu'on peut parfaitement regarder un match de foot depuis chez soi et écouter de la musique sur Spotify. À mon sens, le cinéma existera toujours parce que l'expérience du cinéma ne peut être facilement reproduite chez soi.

Citation :
Publié par Soviet Suprem
Quant à Youtube, de deux choses l'une. Si ces films se retrouvent emprisonner sur leur plateforme, à l'instar des films Netflix, ton argument tombe à l'eau.
Je ne comprends pas trop. Quand tu vas voir un film au cinéma, te sens-tu "emprisonné" par ce cinéma ? Sur YouTube, tu loues ton film pour 4.50 CHF, tu le regardes et voilà.

Citation :
Publié par Soviet Suprem
Du reste, essaye de prendre des entreprises qui font au moins un effort pour cacher leur optimisation fiscale la prochaine fois .
Premièrement, j'en ai un peu marre que l'on reproche aux entreprises de respecter la loi. Oui, je comprends les critiques, mais en ce cas, il faut modifier la loi et punir ceux qui l'enfreignent, pas leur faire un refrain moralisateur.

Ensuite, du point de vue du consommateur, je pense qu'Amazon et YouTube sont des entreprises exceptionnelles. Amazon offre plein de trucs, livre rapidement et gratuitement, est super ouvert sur les droits de retour. YouTube permet, en deux clics, d'accéder à à peu près n'importe quel film depuis chez soi.

Citation :
Publié par Octavarium
Etre bien-pensant ça veut dire quoi pour vous ?
C'est estimer que son avis a plus de valeur que celui des autres. Je n'ai rien contre le cinéma français, turc ou tchécoslovaque. Je n'ai rien contre les films indépendants ou à petit budget. Je veux juste que les gens aient la possibilité de voir ce qu'ils veulent, où ils veulent, quand ils veulent.

Je suis tout à fait favorable aux subventions qui permettent la croissance d'une entreprise, le développement d'un tout nouveau projet. En revanche, je pense qu'elles ne doivent pas servir à maintenir en vie année après année, projet après projet, une entreprise qui ne peut être rentable. Si un film n'a aucune chance d'être rentabilisé, je ne pense pas qu'il devrait être financé, d'une manière ou d'une autre.
Citation :
Publié par Alandring
Je ne comprends pas trop. Quand tu vas voir un film au cinéma, te sens-tu "emprisonné" par ce cinéma ? Sur YouTube, tu loues ton film pour 4.50 CHF, tu le regardes et voilà.
Tu disais qu'il était aujourd'hui possible de retrouver à peu près n'importe quel film sur Youtube pour moins cher qu'un abonnement. Ce à quoi je répondais : si aujourd'hui les films qui sortent au cinéma se retrouvent en location sur Youtube quelques temps plus tard, est-ce que demain ces même films s'y retrouveront également s'ils ne sortent plus que sur leur plateforme respective ? Donc, on se tournerait vers une probable multiplication des abonnements.

Pour aller plus loin. A mon sens, cela fragmente toujours plus la culture. Philosophiquement, c'est quelque chose que je regrette : la fracturation des lieux communs, ici le medium du cinéma, et la délétion d'une identité commune (@d'un peuple) qui se construit en partie en partageant le même patrimoine culturelle.
Citation :
Publié par Soviet Suprem
Tu disais qu'il était aujourd'hui possible de retrouver à peu près n'importe quel film sur Youtube pour moins cher qu'un abonnement. Ce à quoi je répondais : si aujourd'hui les films qui sortent au cinéma se retrouvent en location sur Youtube quelques temps plus tard, est-ce que demain ces même films s'y retrouveront également s'ils ne sortent plus que sur leur plateforme respective ? Donc, on se tournerait vers une probable multiplication des abonnements.
Alors, cela dépend. Tous les films Disney, Warner, Sony et compagnie y sont, on dirait, y compris le dernier Mulan par exemple. En revanche, les films Netflix n'y sont pas... mais qui payerait réellement pour voir un film Netflix ?

Je ne pense pas que Disney, la Warner ou Amazon aient pour vocation de produire des films exclusifs à leurs plateformes. Des séries, oui. Des films non.

Citation :
Publié par Soviet Suprem
Pour aller plus loin. A mon sens, cela fragmente toujours plus la culture. Philosophiquement, c'est quelque chose que je regrette : la fracturation des lieux communs, ici le medium du cinéma, et la délétion d'une identité commune (@d'un peuple) qui se construit en partie en partageant le même patrimoine culturelle.
C'est marrant que tu dises cela parce que j'ai justement l'impression inverse.

Pendant longtemps, l'accès aux contenus culturels était très compliqué. Une grande partie des films sortaient au cinéma, mais si tu les y manquais, les voir était très compliqué ; cela se résumait grosso modo à acheter des DVD/Blu-ray/Blu-ray 4K à un prix délirant, pour ne les regarder qu'une fois. Oui, il y avait des vidéos clubs, mais ils avaient en général une offre très incomplète.

Pour les séries, c'était encore pire. Plein de séries ne sortaient jamais en Europe. Celles qui arrivaient chez nous le faisaient six mois ou un an après et il fallait vraiment faire attention à ne pas manquer leur diffusion, sous peine de se retrouver dans le même cas que pour les films : devoir acheter des DVD/Blu-ray/Blu-ray 4K pour super cher.

Ce problème n'a pas entièrement disparu, mais les plateformes ont grandement amélioré les choses. Leurs contenus sortent le même jour partout dans le monde et elles donnent aussi accès à plein d'anciens contenus.
Et pour les séries, on peut aussi noter qu'en plus de devoir les attendre x mois/années, on ne pouvait pas choisir comment les regarder. Je veux dire par là, la langue, les sous-titres, le moment (la série Angel qui était diffusée sur TF1 à 1 h du mat en exclu si je dis pas de conneries... dur pour les fans de Buffy). On était plus ou moins obligé de suivre la diffusion, comme tu l'as dit, ou d'enregistrer si on voulait conserver/voir plus tard/revoir ses épisodes ! Suffisait qu'un enregistrement rate ou qu'on oublie, et c'était mal barré...

Mais aussi, certaines séries n'étaient même pas diffusés dans le bon ordre. (notamment les séries type enquête) On prenait les spectateurs pour des cons, vraiment. Les chaînes françaises n'ont jamais eu aucun respect pour les téléspectateurs (à la limite, seule M6 sortait un peu du lot et a fait pas mal de choses sympa vis à vis des séries je trouve, remember la trilogie du samedi).
Que derrière le système (pour les séries j'entends) s'effondre était plutôt normal en y réfléchissant.
Le cinéma, c'était bien quand j'étais gosse, que chez moi y'avait une télé CRT 420p en mono et que le seul film qui passait c'était la redif' de la 7eme compagnie. Mais je n'ai jamais spécialement aimé le lieu.
Aujourd'hui, je préfère amplement regarder un film chez moi, j'ai un bel écran, j'ai un casque audio décent, roule.
Du coup, les cinémas peuvent bien fermer. Il en restera surement toujours, mais ce que l'industrie essaie de promouvoir c'est la consommation de masse en multiplexe périphérique pour monétiser des places de parking, qui est justement ce que je ne veux pas consommer. Même pas par idéologie, mais parce que je n'aime pas devoir prendre les TEC ou la voiture pour aller au cinéma, et encore moins pour subir en effet les incivilités de plus en plus fréquentes, notamment les smartphones.
Pour les incivilités ça doit dépendre quand même du lieu où vous vous trouvez, et de la séance à laquelle vous allez. Bon, ça reste ennuyeux et ce serait fort sympathique si on pouvait totalement s'en passer, bien évidemment, mais je n'ai jamais eu à me plaindre de ça de mon côté. Je dois m'estimer chanceux, j'imagine.

Par contre oui, il y a quand même des défauts en plus de (si on a pas de chance) et la plupart ont déjà été cité.

De mon côté, une chose que je déteste et ce depuis quasi toujours, c'est le volume. Bon, j'ai jamais été du genre à mettre le son très fort chez moi, j'aime pas vraiment les sons de manière générale (genre musique dans les centres commercieux/restaurants, je déteste et ça m'insupporte très vite), donc tout ça doit jouer, mais sérieusement, ils veulent nous rendre sourd ou quoi ? C'est vraiment trop fort je trouve.
Et j'ai l'impression que la raison provient du mixage des films depuis quelques années/dizaines d'années. Quand je remate des vieux films, j'ai pas la sensation que ce soit le cas (ou moins), mais de nos jours, le plage audio dédié aux dialogues doit monter grand max à 20% de la puissance totale disponible, quand les musiques, les explosions, fusillades, moteurs, ou tout autre élément lié à une scène d'action peut crever le plafond !
Ce qui fait que, pour qu'on puisse correctement entendre les dialogues, particulièrement quand les personnages sont insupportables et murmurent (parfois sans réel besoin ou raison...), bah le mec qui gère la salle met le son assez fort pour que ce soit audible sans soucis. Et donc, à partir de là, bah scène d'action = brouahaha infernal !
Si la différence audio entre ces 2 moments dans un film n'était pas aussi grande, le son dans la salle de cinéma serait plus supportable à mon avis. Sans compter tous les bénéfices derrière pour les specateurs également, qui voudrait revoir le film chez soi. Combien de fois on peut pester d'à peine entendre un personnage parler (chuchoter encore une fois... suffit qu'on se tape un doubleur qui galère à parler, dont ce n'est pas le métier (animation) ou pire, un acteur français (toujours trouvé qu'ils savaient vraiment pas parler) et c'est la cata), pour, hop, changement de plan, et boum, son qui explose ! Suffit de laisser sa jauge audio windows active en matant un film. Vous verrez que ce que je dis est vrai. Parfois, même quand 2 personnages marchent dans la rue, on a moins de mal à entendre les voitures passer que les personnages se parler...
Alors, je sais que c'est plus ou moins sensé représenter la réalité. Et il est sûr que dans la rue, le brouhaha des voitures est incessants et assez fort en vrai. Mais putain, c'est un FILM ! Les mecs ils peuvent gérer comme ils veulent leurs pistes audio, ils pourraient totalement couper les sons d'ambiance s'ils veulent. L'important n'est-il pas de profiter de ce que les personnages peuvent bien raconter ? Faut croire que non... L'important c'est de crever des tympans.

Bref. Mater un film via mon PC sur ma télé suffisament grande à mon gout, l'audio sur mon kit 5.1, avec un boost sur les paroles des personnages me va bien mieux que d'aller au cinéma où je suis obligé de me foutre des bouchons d'oreille pour ne pas être blessé.
Perso j'ai été très rarement dérangé par une quelconque incivilité lors d'une séance ciné et j'y allais au moins deux fois par mois avant la pandémie. Faut savoir choisir ses films je dirais.

Sinon pas très surprenant de voir les habituels consuméristes se réjouir de la fermeture des cinémas, le stream netflix en 1.5x sur son écran de pc 27" dans sa chaise de gamer c'est tellement mieux mdr 48998-full.png
Citation :
Publié par Sayn
Sinon pas très surprenant de voir les habituels consuméristes se réjouir de la fermeture des cinémas, le stream netflix en 1.5x sur son écran de pc 27" dans sa chaise de gamer c'est tellement mieux mdr 48998-full.png
Sauf que bizarrement, la plupart des gens (en tout cas ici) qui disent apprécier un bon film chez eux plutôt qu'au ciné ont plutôt fait état de télé 4K de grande taille, du support adapté (bluray donc), de dispositif audio de qualité, etc...
Pas vraiment le raccourci sur lequel tu t'engages.
Même si bien évidemment il doit y avoir les 2 catégories, mais je pense autant pour se réjouir de la fin du ciné que pour ceux qui y allait et souhaitent le voir perdurer. Faudrait faire un sondage. ^^
Je ne vois pas comment on peut se réjouir de la fin du cinéma. Au pire on y va pas/plus (ce que je fais) et voilà, il y a vraiment des gens qui veulent sa mort ? Ça n'a aucun sens.
En dehors de l'aspect financier, j'avoue que depuis que je suis bien équipé à la maison (home cinéma, vidéoprojecteur) j'ai franchement plus aucun intérêt d'aller au cinéma.

- C'est loin quand on habite pas au centre ville
- Les films sont rarement en VO ou en tous cas jamais en VO sous titré en anglais
- Les gens, quelle plaie
- On ne peut pas fumer/vapoter ni faire pause pour aller pisser ou faire sortir le chien
Me concernant je suis un vrai cinéphile mais je ne vais plus au cinéma depuis que j'ai aménagé mon sous-sol en vraie salle de cinéma avec tous les équipements qu'il faut pour se sentir comme dans un vrai cinéma. Ca m'a couté une petite fortune mais comme j'allais 3/4 fois par semaine au cinéma, je pense rentabiliser cela di'ci 20 ans
J'ai même installé une machine qui vend des boissons et du popcorn au grand plaisir des mômes ( je récupère comme ça l'argent de poche que je donne à mes enfants ).
J'espère que les cinémas continueront à exister mais je pense qu'ils devront revoir leur modèle d'exploitation pour survivre.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Le cinéma, c'était bien quand j'étais gosse, que chez moi y'avait une télé CRT 420p en mono et que le seul film qui passait c'était la redif' de la 7eme compagnie. Mais je n'ai jamais spécialement aimé le lieu.
Aujourd'hui, je préfère amplement regarder un film chez moi, j'ai un bel écran, j'ai un casque audio décent, roule.
Du coup, les cinémas peuvent bien fermer. Il en restera surement toujours, mais ce que l'industrie essaie de promouvoir c'est la consommation de masse en multiplexe périphérique pour monétiser des places de parking, qui est justement ce que je ne veux pas consommer. Même pas par idéologie, mais parce que je n'aime pas devoir prendre les TEC ou la voiture pour aller au cinéma, et encore moins pour subir en effet les incivilités de plus en plus fréquentes, notamment les smartphones.
Tout pareil, en dehors du paramètre "exclusif" sur les sorties, il n'y a vraiment plus rien qui m'incitait à préférer les salles à mon salon. J'en faisais encore ponctuellement à l'occasion de sortie mais cela n'était pas dans une recherche d'expérience supérieure, juste d'une activité "extérieure".
Les incivilités ont fortement participés à casser mes envies également, surtout à Paris même dans les grands complexes, dans les petites salles bien moins, mais du coup sur l'aspect technologique c'est encore d'autant moins intéressant si c'est pour aller dans une petite salle et avoir une image moins bonne qu'un OLED.

La bonne nouvelle du coup c'est qu'on aura d'avantage d'accès (légalement, ou non) directement aux films en VO et bonne qualité sans devoir attendre une version bluray (même si les formats 4K VOD c'est pas encore ça niveau qualité).
Citation :
Publié par .Padhiver
Je ne vois pas comment on peut se réjouir de la fin du cinéma. Au pire on y va pas/plus (ce que je fais) et voilà, il y a vraiment des gens qui veulent sa mort ? Ça n'a aucun sens.
Est-ce que tu arrives à citer des messages publiés ici qui affirment cela ?

Je ne pense pas que qui que ce soit souhaite la mort des salles de cinéma. En revanche, plusieurs personnes sont hostiles à la chronologie des médias. Cependant, ces deux notions ne sont pas contradictoires : les cinémas sont encore ouverts dans tout un tas de pays n'ayant pas ce genre de loi.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés