HBO Max (Le Cercle Taberna)

[Actu] En 2021, les films de la Warner sortiront simultanément en salles et sur HBO Max

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 4 décembre 2020 cette actualité sur le site Les cultures geek et populaires :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/2362/2/138272-240.jpeg
Au regard du contexte sanitaire, la Warner diffusera ses 17 films prévus en 2021 (Dune ou Matrix 4) simultanément dans les salles américaines et sur sa plateforme HBO Max – et en profite pour esquisser ses projets de diffusion en Europe.

Le contexte pandémique actuel ne favorise pas la culture et depuis maintenant plusieurs mois, le cinéma en fait les frais – quand les salles ne sont pas fermées, elles sont contraintes à des jauges de spectateurs réduites. En conséquence, les...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
La chronologie des médias rendra ça impossible. Faudrait peut être voir à changer ça au moins de l'aménager de manière exceptionnel. Parce qu'entre sortir en salle qui feront 10 entrée et uniquement en streaming ils feront vite leur choix. Enfin à voir l'état du service hbo d'ici là chez nous. A moins que ça soit une diffusion OCS au quel cas rip les cinés.
Citation :
Publié par Soviet Suprem
Une bien mauvaise nouvelle, qui n'inaugure rien de bon pour l'avenir des cinémas. Heureusement que la loi française nous protège. Mais jusqu'à quand ?
Heureusement que la cassette, le dvd et la télé qui devaient tuer le cinema on bien fait le travail pour pas que le streaming le fasse dis donc.
Citation :
Publié par Lyfe El Uno
Heureusement que la cassette, le dvd et la télé qui devaient tuer le cinema on bien fait le travail pour pas que le streaming le fasse dis donc.
Ca n'a juste rien à voir, la sortie d'un film en support physique respecte un délais rentrant dans le cadre d'une loi, justement pour protéger les cinémas.
Citation :
En France, il existe une loi dite de “chronologie de l’exploitation des oeuvres cinématographiques”. C’est elle qui organise les délais de diffusion des films sur les différents médias ou supports de publication. Son but est de préserver l’exploitation d’un film en salles. La loi prend comme point de départ la date de sortie nationale à partir de laquelle sont définis les délais.
Ces échéances sont réparties en plusieurs fenêtres d’exploitation :
  • 4 mois : vente et location avec paiement à l’acte sur des supports vidéo (DVD, Blu-Ray…) et en vidéo à la demande (VOD/VAD).
  • 10 mois : Services de télévision payant de cinéma (Canal+) ayant signé un accord avec les organisations professionnelles de cinéma. Le délai sans accord est de 12 mois.
  • 22 mois : Services de télévision en clair (France Télévisions, TF1…) ayant des engagements de coproduction d’un montant minimum de 3,2% de son chiffre d’affaire. Autres services de télévision payants hors cinéma.
  • 30 mois : Services de télévision en clair sans engagements de coproduction.
  • 36 mois : Services de vidéo à la demande par abonnement (Netflix, CanalPlay).
  • 48 mois : Mise à disposition des films en vidéo à la demande à titre gratuit pour le consommateur.
La Warner s'adapte aux évolutions, et ils sont intelligents de le faire. Quant au cinéma français, ultra protégé, encadré, subventionné et taxé bien sûr, avec un ticket d'entrée entre 10 et 13 euros, ben je vais le regarder agoniser le temps qu'il lui reste à survivre, ce sera bien fait pour ce système à la con, et dommage pour les quelques bons réalisateurs et comédiens qui sortent du lot: ils feront comme tous les bons éléments, ils iront s'expatrier.
La "Chronologie des médias" est une aberration d'une autre époque.
A l'heure des plateformes de streaming et des catalogues facilement accessibles via un VPN, ca n'a plus le moindre sens, je dirais même que c'est contre-productif par rapport au piratage, car un film dispo sur une plateforme US, si non dispo sur une plateforme française, sera simplement récupéré en Torrent.
Citation :
Publié par .K.
Savez vous pourquoi la chronologie des médias existe et à quoi il sert?
Je pense que la quasi-totalité des joliens ici le savent.

Est-ce que le savoir fait qu'on cautionne où qu'on souhaiterait une refonte de cette loi qui m'empêche de regarder Jurassic world 2 tranquille ?
C'est selon la sensibilité de chacun devant l'offre française. 15119710.png


Pour ceux qui aimeraient saisir en quoi la chronologie des média est bénéfique (à partir de 15;30) :



Le souci de Inthepanda c'est qu'il est un chouia trop cocorico et que son côté chauvin l'empêche de voir que la chronologie telle qu'elle est actuellement est
quand même bien toxique et prête tous les flancs du monde aux attaques les plus faciles. chirac11.png
Je préfère le bénéfice de la chronologie des médias, à Jurassic World 2, mais effectivement, c'est en fonction du bagage culturel de chacun. Entre attendre quelques mois un énième film de licence sur des dinos et la sauvegarde du cinéma Français, mon choix est vite fait. On dirait les caprices d'un gamin amraz.gif
Sommes nous entrain de vivre la fin du 7e art ?

Ou on se dirige vers la place à 50 euros pour un film d'1h15.

Je ne suis pourtant pas un grand fan du cinéma français mais céder au consumérisme américain pour pouvoir regarder Fast and Furious 125 le jour de sa sortie sans lever son c** de son canapé, je dis non.
Perso je m'en fou complètement de la chronologie des médias, j'ai toujours trouvé ça aberrant, du coup VPN installé sur tous les pc de la maison ainsi que sur ceux de ma famille mes parents sont ravis en tour cas !!!

Quand au cinéma français qu'il crève aussi ça nous fera économiser 30% de taxe de l audiovisuel et ça ne sera pas dommage.

Juste un petit regret pour les réalisateurs et acteurs de talents mais vu le talent des gars ils trouveront du boulot à l'étranger je ne me fait pas de soucis pour eux !!
Citation :
Publié par .K.
Ca n'a juste rien à voir, la sortie d'un film en support physique respecte un délais rentrant dans le cadre d'une loi, justement pour protéger les cinémas.
Sauf que ce n'est plus adapté à une époque où tout le monde veut tous tout de suite.
Il n'y a qu'à voir les épisodes de séries us diffusé le lendemain en France et traduit dans la foulée.
Citation :
Publié par calcifer
La Warner s'adapte aux évolutions, et ils sont intelligents de le faire. Quant au cinéma français, ultra protégé, encadré, subventionné et taxé bien sûr, avec un ticket d'entrée entre 10 et 13 euros, ben je vais le regarder agoniser le temps qu'il lui reste à survivre, ce sera bien fait pour ce système à la con, et dommage pour les quelques bons réalisateurs et comédiens qui sortent du lot: ils feront comme tous les bons éléments, ils iront s'expatrier.
Ça a déjà commencé, il y a de plus en plus d'acteurs et réalisateur français sur Netflix.
Pour le reste je suis d'accord avec toi, pour ma part j'ai été dégoûté de l'incivilité des gens et du smartphone quand tu regardes un film au cinéma.
déjà qu'on débarrasse les cinémas de tous les connards inciviques qui y vont et on verra pour retourner en salle vue le prix que ça coûte actuellement
Même quand tu payes des avant premières au Grands Rex tu a des cassos pour te faire chier pendant la séance.

Entre les smartphone, les bruits de bouffe, les gens qui parlent sans gêne, les bagarres, etc... totalement à l'image de notre société égoïste et incivique où les droits priment sur les devoirs. Faire une séance de ciné est devenue l'enfer.
Seul les séance pour "enfants" (genre animations / dessins animés) sont reste sympa à faire en voyant leur exclamations et rires de bon cœur. Mais putains, les adultes................

La chronologie des médias est une honte seulement la pour favoriser la caste consanguine des "z'artistes français" donneur de leçon à coup de mélo-drame de propagande, d'ode à débauche sexuelle (comment ça se fait que Kechiche peu encore tourner des films?) et de comédie mièvre pseudo progressiste (style qu’avons nous fait au bon dieux).
Le cinéma américains a, au moins, pour lui la force du nombre : produisant beaucoup de bouse mais avec aussi des perles du divertissement (grand publique ou non, blockbuster ou non).
Le cinéma français est minuscule et n'arrivent pas même à financer ce qui en vaut réellement la peine pour se démarquer.

C'est fou de ce dire que nous avons de grande école avec de très bonne formation, aussi bien en théâtre/comédien qu'artistique (dessins, FX, 3D/2D), mais qu'on est incapable de rivaliser avec le cinéma américain, voir même européen.
Donc oui, tous les gens bons et compétent et créatif se barrent ailleurs vue la pauvreté des débouchés qu'on ne leur propose (ou pas au final vue que ce monde fonctionne à coup de grand piston et de coucherie parisiennes).

Ce que je trouve dommage, ce n'est pas la mort des cinémas qu'induit le dématérialisé mais plutôt la mort du support physique (donc la 4K). Car pour le coup regarder un film chez sois sur un bon matos 4k c'est vraiment très impressionnant en terme de qualité en plus du confort.
Autant le dématérialisé est très bien (j'en consomme) car ça permet d'avoir accès à pleins d’œuvres facilement et rapidement et pas trop cher. Autant les flux en démat sont limité ce qui réduit la qualité sonore, le bitrate, les problèmes de réseaux, etc...

Mais sur les supports 4K la France nous entube à fond les ballons avec des bluray 4K entre 30 à 40€ et des disponibilités rachitiques en distributions. Exemples :
- Alien 4K en steelbook au même prix que l'édition normal en France
- 5ème Élément en 4K exclusif au marché US alors que ce film est français et a été conspué à sa sortie la bas.
- SdA 4K à 80$ en packaging normal contre 110€ en France (c'est le prix de l'édition Steelbook dans le reste du monde et va savoir pourquoi la France n'y a pas droit au steelbook).
Pour le coup, MERCI AMAZON.

Dernière modification par GrindPlayer ; 05/12/2020 à 09h34.
Citation :
Publié par GrindPlayer
...snip..
Malheureusement.

***********

La propagande néo-progressiste commence à faire des ravages aux USA aussi (en même temps, on l'oublie un peu, mais l'idéologie progressiste française s'inspire en fait de l'ultragauche néo-hippie américaine et plus précisément californienne... d'où certaines aberrations françaises notamment dans la lutte contre le réchauffement, la France n'ayant ni les déserts, ni le climat californien mais cherchant pourtant à adopter les mêmes solutions).

Perso, les séries et films actuels, j'accroche de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout. Au point de presque regretter les mièvreries franchouiardes d'AB production, c'est dire.

Dans les années 90, c'était peut-être trop blanc pour certains, n'empêche qu'on s'amusait beaucoup plus et on nous faisait beaucoup moins ch**** avec des pseudo leçons de morale à la c**. Entre les leçons de morale, la propagande inclusive et la promotion de l'arrogance individualiste (on n'est plus à une contradiction près), je passe.

[EDIT] J'ajouterai, Verneuil, Godard, Lautner, Audiard, c'était un autre cinéma, débordant de cynisme et de sarcasmes, un humour noir terrible, grinçant à souhait, mais qu'est-ce que c'était bon. Maintenant... on se fait ch***, ils se croient tous dignes héritiers, ils sont complètement à la ramasse et ne comprennent pas le manque d'intérêt qu'ils suscitent. Mais ils se refusent à voir que c'est le politiquement correct et le cinéma fait pour l'entre-soi des critiques au lieu d'être populaire qui tue le cinéma français, quand ce ne sont pas à l'opposé, les excès d'humour potache et premier degré à l'américaine. Ceux qui apprécient le second degré et l'humour noir faussement méchant d'un Audiard en sont pour leurs frais, c'est devenu le néant.

Dernière modification par athrael ; 05/12/2020 à 10h58.
C'est vraiment une super nouvelle. Cela devrait être une des conséquences positives de la pandémie. Il reste juste à espérer qu'HBO Max sorte en Europe et que

Citation :
Publié par ackeron
La chronologie des médias rendra ça impossible.
Sauf erreur, la France est le seul pays ayant une telle restriction ? Ou il y en a d'autres ?

Si c'est le cas, cela fera comme avec Mulan : tout le monde y aura accès, sauf les Français. Du coup, ce sera quand même rentable pour la Warner et je pense que cela aura quand même un impact sur le cinéma français, donc qu'ils devront s'adapter.
La chronologie a sans doute été utile à un moment donné, aujourd'hui ce n'est plus le cas.

Sans parler de piratage (même si je suis convaincu que la chronologie joue un rôle important dans celui-ci), il est devenu impossible ou presque de se dire d'attendre avant de regarder une série ou un film si tu ne veux pas te faire spoil.
Et pour ça pas besoin de jouer avec le feu, une simple miniature ou un titre de vidéo Youtube peut faire l'affaire, quand ce n'est pas un connard sur un forum.

Reste le cinéma, que j'ai adoré il y a quelques années mais qui aujourd'hui est devenu une poubelle hors de prix pour un tas de raison déjà donné plus haut.

Dernière modification par SansNom ; 06/12/2020 à 18h56.
Non mais en plus pour voir les bouses qui sortent actuellement sérieux, quel est le derniers bon film français sérieusement ? Perso le derniers film français que j'ai apprécié ça doit être "Le prénom".

Le cinéma français aujourd'hui c'est une génération de parvenus qui se croient drôle et qui n'a absolument aucun talent...
J'imagine que tous ceux qui souhaitent la mort du cinéma français regardent au moins la moitié de la production française chaque année pour dire qu'il n'y a rien à sauver.
Citation :
Publié par L'Oiseau
J'imagine que tous ceux qui souhaitent la mort du cinéma français regardent au moins la moitié de la production française chaque année pour dire qu'il n'y a rien à sauver.
En ce qui me concerne j'ai dit tout le contraire: ce n'est pas la mort du cinéma que je souhaite, mais la mort de ce système corseté par l'état, réglementé et subventionné à mort, soi-disant pour la sauvegarde du cinéma, mais en fait la seule cause de son déclin. Il y a de bons films, de bon réalisateurs, de bons acteurs, mais noyés dans une masse de films médiocres et mauvais, qui n'obtiendraient jamais de financement s'ils n'étaient pas subventionnés.
Citation :
Publié par L'Oiseau
J'imagine que tous ceux qui souhaitent la mort du cinéma français regardent au moins la moitié de la production française chaque année pour dire qu'il n'y a rien à sauver.
C'est l'entre-soi rive gauche, la production sponsorisée et le pseudo film d'auteur fait pour les critiques qui ont causé le déclin. Si je ne m'abuse, le cinéma italien a mis en place un système similaire avec le même résultat. Pour faire un bon film, il n'y a pas besoin des millions des superproductions américaines bourrées d'effets spéciaux. C'est le même problème avec les associations : ça permet à certains de se verser une rente sans mérite ni compétence autre que de savoir comment se faire nourrir par le système.
Citation :
Publié par L'Oiseau
J'imagine que tous ceux qui souhaitent la mort du cinéma français regardent au moins la moitié de la production française chaque année pour dire qu'il n'y a rien à sauver.
Je ne pense pas qu'il y ait réellement ici des personnes qui souhaitent la "mort du cinéma français." Moi, ce que je demande par exemple, c'est la liberté de choisir où je veux regarder mes contenus et de ne pas devoir attendre des années avant de pouvoir voir légalement un contenu que j'aurais manqué au cinéma.

J'allais au cinéma avant la pandémie, je continuerai à y aller après. Je suis convaincu que les salles de cinéma françaises et les producteurs de cinéma français se porteront bien (enfin, s'ils survivent au covid) même sans la chronologie des médias.
Citation :
Publié par Alandring
J'allais au cinéma avant la pandémie, je continuerai à y aller après. Je suis convaincu que les salles de cinéma françaises et les producteurs de cinéma français se porteront bien (enfin, s'ils survivent au covid) même sans la chronologie des médias.
Je ne partage pas ton optimisme sur les salles de cinéma. On peut déjà lire, ci et là, que les 15-24 se rendent moins souvent au cinéma que par le passé. Les pratiques évoluent belle et bien en fonction de l'offre disponible (téléchargement, VOD, offre de streaming, etc.). Aussi, en l'état, cela me semble risqué d'autoriser ces plateformes de streaming à sortir leurs films simultanément sur leur plateforme et au cinéma. Je n'ai pas envie d'être obligé, d'ici à quelques années, de devoir acquérir une TV 4K et une multitude d'abonnement afin d'avoir accès à l'ensemble des sorties, dans des conditions au moins aussi correctes que les salles de cinéma, parce que les salles indépendantes à côté de chez moi n'auront pas survécu.

Cela étant, je suis favorable à une modification de la loi & à des accords du type C+ entre ces nouveaux acteurs et l'état français, afin de réduire (voir d'annuler) ces temps d'écarts entre la sortie cinéma et la sortie en salle, tout en s'assurant de la pérennité des salles françaises et du cinéma français.

Du reste, pour répondre à ce que j'ai pu lire, est-ce vraiment la faute à cette chronologie des médias si les français préfèrent les comédies lourdingues et, de facto, en font les représentants du cinéma français ? Doit-on également lui attribuer l'augmentation du manque de civisme en France ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés