La Taverne

Apprendre l'anglais

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour, je suis à la recherche d'un bon site où il me sera possible d'apprendre la langue anglaise. Je commence de très bas car j'ai toujours été anglophobe.

Je suis tombé sur le site de babbel. Mais j'hésite vraiment à me lancer dans cette formation. En fait pour tout avouer je veux apprendre les bases + un minimum de vocabulaire pour pouvoir jouer à des jeux non traduits en français. J'aimerais jouer à ce que je veux sans avoir besoin d'attendre une trad officielle ou faite par un fan. Pire, ne pas pouvoir jouer à un jeu qui me fait de l'oeil.

Vous connaissez un bon site pour ça ? Même payant, ça me dérange pas de me lancer sérieusement.

Dernière modification par smonk ; 27/11/2020 à 16h48. Motif: J'ai posté au bon endroit ?
Tout ce qui est écrit en dessous ne peut fonctionner que si tu as déjà fait de l'anglais au collège/lycée.

Si tu as fait anglais en première ou seconde langue, et même si tu as l'impression de ne rien avoir retenu, en fait c'est quelque part dans ton cerveau et ça vas s'activer sans effort.
Perso j'étais une quiche en anglais (genre 4 de moyenne collège/lycée) jusqu'au moment où après le lycée, j'ai voulu regarder des animes qui n'étaient pas sub en français.
Ce que j'ai fait, c'est que j'ai lancé les animes sub anglais en mode yolo, la première semaine j'ai vraiment galéré, en fait je ne comprenais pas grand chose, et puis à un moment pouf comme par magie ça a commencé à devenir intelligible et très rapidement c'est comme si le cerveau résolvais un puzzle tout seul.

A noter que je suis extrêmement nulle pour apprendre des langues, donc même si tu es dans le même cas que moi, ça pourrait marcher pour toi aussi.

J'ai déjà essayé les sites type babel avec des exercices, dans mon cas ça ne marche pas.
Mon cerveau refuse d'apprendre comme un perroquet des phrases/mots hors contexte et but réel.

Par contre la technique de se laisser emporter par la langue (comme le fait un bébé qui écoute ses parents) dans mon cas, a fonctionné bien mieux et ne demande aucun effort conscient.
Je connais maintenant plus de mots en anglais que la plupart des gens qui ont suivi des cursus traditionnel à base de site en ligne, et pourtant je n'ai jamais ouvert de dico (mais j'ai lu pas mal de livres anglais).
A un moment le cerveau trouve le sens des mots tout seul grâce au contexte et tu les apprends naturellement comme si tu les avais toujours su.

Donc mon conseil, ce serait :
- De lancer direct un jeu vidéo et d'y aller en mode yolo.
- De passer tout les films/séries que tu regardes en anglais avec sous titre anglais.
- D'acheter un deuxième écran et d'y mettre twitch avec un streamer anglais en background plusieurs heures par jour. Tu seras en plus confronter à pleins d'accent différents et ton cerveau pourra apprendre comment se prononce les mots.
- Essaye de parler en anglais dans tes rêves (ça viendra tout seul si tu te plonge assez d'heure par jour dans des sons anglais).

Le truc c'est de se dire que c'est normal si tu ne comprend pas au début, mais de s'accrocher plusieurs jours, à raison de 7-8h par jour. Pas besoin de forcer, le cerveau fera le reste en arrière plan, c'est son job de mettre un sens sur ce qu'il entend.

Voilà c'est peut être complètement hors sujet avec ta demande, mais sache que c'est une alternative.
Citation :
Publié par Ohrido-Survival-Attitude
.../... à raison de 7-8h par jour. Pas besoin de forcer,
.../...

Pour rappel, en tout cas à mon époque, c'était 2h par semaine au collège et 3 heures au lycée.
Sinon, ouais, il ny a rien de mieux que la lecture pour parfaire son vocabulaire. Mais le mieux, ce sont les VOSTF dans un premier temps, puis les VO + la lecture. L'oreille (et donc les accents et cadences) c'est ce qu'il y a de plus dur et chiant à entraîner. Accessoirement, ça donne un vocabulaire plus opérationnel que l'apprentissage académique.
Tu peux ensuite essayer de regarder des présentations commerciales, des reviews, des tutos (de préférence de trucs que tu connais pour pouvoir te repérer, même si tu ne reconnais pas tous les mots).

Il faut tout de même une base minimale. Babbel c'est pas mal, payant, mais pas mal.
Mon neveu a commencé par la série des "Victor" qui était encore sur youtube il y a 4-5 ans, pour pouvoir geeker en vocal avec ses potes de CSGO. Il se démmerde plutôt bien, malgré un accent pourri (ricain/ghetto), mais à priori, ça passe à l'école (c'est un petit belge, en France, l'accent des ghettos ricain aux exams, je doute que ça passe).
J'étais aussi une brèle au lycée, puis en post-bac le dernier tome d'une série de livres que je suivais est sorti en VO, et je n'avais pas la patience d'attendre 2 ans de traduction, donc je l'ai acheté en anglais. Tous les soirs, je lisais un peu, au début avec un dico pour presque chaque mot, et du coup moins d'une page par jour, et au fur et à mesure l'assurance et le vocabulaire sont arrivés. A la fin du livre, je pouvais lire de manière relativement fluide.

Sinon, un autre truc que je faisais, c'était écouter des chansons anglaises dans un style qui me plaisait, et de regarder les paroles et leur traduction en même temps. Ca permet de se faire l'oreille sur la séparation des mots, et d'acquérir du vocabulaire (selon le style de musique). Par contre les séries en vostfr ne me servaient à rien du tout, je n'ai jamais constaté d'amélioration sensible même après avoir bingé des séries entières en vostfr en quelques jours.

Tout ça date d'il y a 10 ans, et l'amélioration a été graduelle, mais au bout de 3 ans j'ai passé l'IELTs (un test d'anglais reconnu et assez dur), et j'ai eu 7.5/9, principalement baissé à cause de l'expression orale que je n'ai jamais travaillée, ce qui correspond à un niveau entre "good user" et "very good user". Aujourd'hui, je lis tous mes livres de loisir en anglais de manière totalement fluide, je regarde mes séries en vost eng avec très très rarement un mot inconnu. En tout cas, je t'encourage dans ta démarche, parler anglais ouvre énormément de portes aussi bien professionnellement que pour les loisirs, et en particulier pour internet les recherches en anglais te permettent de trouver 100 fois plus de ressources que si tu étais resté en français.
Avec un bloqueur de pub tu as duolingo qui est pas mal sur ordinateur. Sur téléphone, les pub etc, c'était un peu chiant, mais ça occupe dans les transports/autres. Ça permet de travailler deux axes d'un apprentissage d'une langue, la compréhension, et la production.

Quand tu commenceras à avoir quelques bases tu pourras lire quelques trucs quotidiennement en anglais. Du wikipédia de sujets que tu maitrises un peu, des forums, ou blog de sujets qui t'intéressent.

J'aime bien deepl, leur application quand tu ctrl+c deux fois s'ouvre et traduit le texte sélectionné. Ça fait une bonne application dictionnaire pour traduire certains passage ou mots que tu n'aurais pas.
Je recommande l'application Mosalingua qui est top si on n'a pas énormément de temps à y consacrer et qui est assez ludique.
On suit facilement son évolution.

Sinon séries anglaise sous-titrées en anglais c'est top aussi mais demande un niveau moyen en anglais.
Série française sous titré anglais ça marche aussi.

Si ton niveau est équivalent lycée (construire une phrase, connaître les conjugaisons) je pense que t'as vraiment pas besoin d'une application dédiée, je pense qu'il y a assez de ressources anglophones pour ne pas se faire chier à retourner à l'école.

Comme Ohrido j'étais une brêle incroyable et je me suis mis à regarder des animes sous titrés anglais (plus pratique, tout se trouvait sur un seul site )

Puis depuis 3-4 ans je me suis mis à lire des bouquins en anglais, avec une Kobo c'est super parce que y'a un dico de traduction inclus dedans.

Ça doit faire 7 ans que j'ai commencé et aujourd'hui j'ai aucun problème à lire des bouquins, regarder des séries sans sous titres ou tenir une conversation en anglais. C'est plus simple à l'écrit, mon accent est assez horrible pour rester incompréhensible pour certains anglais.
Perso, ce qui m'a fait progresser au début, c'était les jeux vidéo en anglais.
Souvent, ça ne te presse pas (contrairement à un flim ou une série). Le vocabulaire peut être un peu particulier et pas très utile dans la vie de tous les jours, mais les phrases restent de l'anglais et on peut facilement comprendre certains mots par le contexte (sens global de la phrase, ce qui est affiché à l'écran, etc).

Ensuite, je suis passé aux livres.
Mon premier était Harry Potter, car je ne voulais pas attendre la trad fr. La difficulté est que les noms ne sont pas exactement les mêmes. L'avantage est que le vocabulaire de HP par rapport à celui des jeux vidéos... y a quelques notions communes.
Globalement, l'avantage du livre est encore une fois que ça ne presse pas. Au début, je galérais car chaque mot que je ne comprenais pas, j'allais le chercher dans un dico. Mais j'ai laissé tomber pour plutôt essayer de comprendre par rapport au contexte (et seulement ponctuellement aller chercher un mot).
[Pour les amateurs, il y a aussi les scans de manga qui sont faciles à trouver et permet une lecture assez facile comme c'est imagé.]

Derrière flims et séries, d'abord en vostfr (mais ça fait pas grand chose à part habituer un peu l'oreille, il faut essayer de se forcer pour repérer des choses qui n'ont pas été traduites littéralement pour que ça serve) puis vosten (là, c'est un peu plus utile, ca force un peu mais avec un peu d'entrainement à la lecture avant, c'est pas si compliqué que ça et ça apporte des choses que tu n'as pas avec la lecture, comme la prononciation et surtout un vocabulaire plus moderne que certaines lectures).


Ce sont des pratiques que j'ai débuté alors que j'étais encore au lycée. Donc j'avais les cours à côté. En soit, les cours sont pas très utiles (tu n'apprends pas grand chose à une trentaine à la fois). Mais ça apporte malgré tout des bases qui peuvent aider.
Du coup, je pense que des cours peuvent vraiment aider (d'autant plus que ca force, mais en s'adaptant à toi). Mais je ne saurais donner le moindre conseil là dessus.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Donc faut prendre des cours.
Et oui. Ma société était passée par Wall Street Institute (renommé en Wall Street English) il y a 15 ans quand on travaillait avec l'Inde, histoire de remettre tout le monde à niveau, j'avais trouvé ça pas mal, ils mettent plus l'accent sur l'oral que l'écrit.
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Mon neveu a commencé par la série des "Victor" qui était encore sur youtube il y a 4-5 ans, pour pouvoir geeker en vocal avec ses potes de CSGO. Il se démmerde plutôt bien, malgré un accent pourri (ricain/ghetto), mais à priori, ça passe à l'école (c'est un petit belge, en France, l'accent des ghettos ricain aux exams, je doute que ça passe).


C'est le souci des autodidactes ça. Perso j'ai appris l'anglais avec le hip hop US et des séries tv come Soprano ou Oz.
Autant dire que mon accent et plus généralement mon anglais étaient "intéressants" au début.

Bon, aujourd'hui j'ai toujours un accent de merde comme tout bon français mais j'ai perdu le vieil accent pourri franchouillard-italo-guetto qui ne ressemblait à rien.

En compréhension orale + vocabulaire :

Débutant : Une bonne série pour apprendre l'anglais c'est The Tudors. Ils parlent un anglais très intelligible (voire scolaire) du coup je trouve que ça ferait une bonne initiation et puis la série est sympa.

Intermédiaire : Si tu veux bosser ta compréhension orale de plusieurs accents, la plupart des RPG (ou des films de Fantasy type Lord of the Ring) ont un joli florilège entre accent américain neutre, british oxford, irlandais et écossais.

Boss Final : Réussir à regarder The Wire, Luther et Luke Cage Season 2 sans sous titres.


En compréhension écrite + vocabulaire en jeu vidéo :

Débutant : Je te conseillerai de commencer par des jeux vidéos que :

- Tu connais déjà
- Ca t'emmerdera pas d'y rejouer
- Dont l'histoire n'est pas l'élément principal ou alors assez succinct et/ou simple d'accès (un Monster Hunter, un God Eater sont pas mal pour ça)

Comme ça tu commence avec des mots simple dont tu connais les équivalences.

Intermédiaire : Un Skyrim ou un Assassin's Creed est assez simple d'accès tout en enrichissant ton vocabulaire. Firewatch est génial pour la compréhension orale aussi vu que le jeu est entre autre basé sur des conversations radio entre deux personnes. Sinon, tous les point'n click un peu old school sont très bien pour apprendre l'anglais (Day of the Tentacle, Monkey Island, Discworld, Gabriel Knight, etc).

Boss Final : Jouer à Pillar of Eternity 1 & 2 entièrement en anglais.

Je ne suis pas capable de citer des livres. J'ai commencé à lire en anglais quand j'avais déjà une compréhension écrite acquise.

Dernière modification par Jyharl ; 28/11/2020 à 00h58.
Le tout est de trouver une bonne motivation pour apprendre une langue. Que ce soit à l'écrit ou à l'oral.
Mais honnêtement j'ai eu un blanc d'une bonne dizaine d'années avant de reprendre l'anglais sans trop de mal à l'écrit et un peu poussivement à l'oreille.
Par contre, il y a des langues que tu oublies facilement et qui ne reviennent pas. Comme le grec, le latin, l'allemand, etc ... Quoique l'allemand, je comprends encore un peu à l'écrit, mais très peu.
Ma langue natale (le laotien), j'ai appris à le lire et écrire 4 fois, quand j'en ai eu besoin pour gérer des associations locales, à quelques années d'écart. Vite à apprendre, vite à oublier.
Le japonais, je m'y suis mis par curiosité, j'avais 20 ans. Hiragana, katakana et une trentaine de kanjis avant de laisser tomber. La seconde fois, j'ai abandonné après les katakanas !

Bref, y'a que l'anglais que je peux considérer comme le vélo. T'oublies jamais complètement et ça revient vite.

@en-dessous j'aurai mis JRR avec Tolkien.

Par contre les œuvres shakepeariennes, c'est à réserver à des publics particuliers. Sinon, y'a rien de mieux pour s'embrouiller. Pour ma part, je trouve ça plus facile à lire que Tolkien.

Dernière modification par Ryu Seiken ; 28/11/2020 à 01h35.
Citation :
Publié par Jyharl

Je ne suis pas capable de citer des livres. J'ai commencé à lire en anglais quand j'avais déjà une compréhension écrite acquise.
Noob: Harry Potter,
Intermediate: Stephen King, JRR Martin
Expert: Terry Pratchett (Par contre y'a beaucoup d'appels sur le folklore anglais, si tu veux aussi comprendre ca, on passe a God, mais c'est pas stricto sensu du au niveau de langage.), Shakespeare
God: Tolkien, Byron, Poe, Lovecraft (quoique, ce dernier, j'aime pas son style et ma lecture date à mort, faudrait que j'en relise un pour affiner mon évaluation)

Par contre, les livres d'heroic fantasy ont le même défaut que les livres de règles de JDR: c'est souvent du vocabulaire super spécifique et tout le monde se moquera que tu puisses décrire 17 types d'armure.

Notons aussi pour une remarque plus haut, que tlm se fout de ton accent tant que c'est compréhensible. Je bosse avec des non francophones depuis Mathusalem et même si je fais aucun effort ouène aille spik laique dat ca passe. J'ai l'air con, mais ca passe. L'important c'est d'avoir la largeur de vocabulaire suffisante pour pouvoir mener ton activité, pas ton accent.

Dernière modification par La Hutt Finale ; 28/11/2020 à 01h36.
Je plussoie Duolinguo.

Cest fun (assez répétitif, mais c'est la seule manière d'apprendre via une appli/site), c'est gratuit par rapport à Babbel et pas moins performant.

Les sessions permettent, comme dit plus haut, de les faire en 5 minutes aux chiottes, voir plus si tu as plus de temps.

Par contre, il n'y a pas de secret, tu sortiras de cette appli avec de bonnes bases, mais si tu veux te perfectionner, rien de tel que des cours en physique, aucun site ou appli ne t'apportera cette profondeur.

Donc je dirais, prends Duolinguo et ponce le, et une fois que la Covid nous foutra la paix, inscris toi à des cours du soir, tu auras tous les outils pour bien tout comprendre et suivre plus facilement qu'en débarquant en mode noob.
Le post de Ohrido-Survival-Attitude est très complet donc je ne vais pas redire ce qui a déjà été dit car c'est très correct, cependant une ou deux nuances :

-Babel ce n'est pas si mal si tu sais que ce genre de choses peuvent te correspondre (c'est à dire des cours, des exercices, des méthodos, de l’assiduité, etc). C'est scolaire et robotique, ça ne correspond pas à tout le monde. Duolinguo est une alternative ok. C'est avec ces deux méthodes que j'ai appris mon maigre néerlandais (et en y vivant). La grosse différence entre Babbel et Duolinguo pour moi (et ça changeait tout en néerlandais) c'est que Babel a enregistré des vrais locuteurs de la langue là où Duolinguo c'est un ordi++. Et rien que pour ça je trouvais l'effort de Babbel louable.

-Concernant les séries, films, JV, à faire en anglais : en fait pour te simplifier la vie et évacuer le "stress" du "je ne vais rien comprendre et m'y perdre" (un classique) et bien fait quelque chose de simple : lance un jeu que tu as déjà fini 15 fois, lance un film dont tu connais déjà l'histoire, pareil pour les séries.
Perso ma mère (et je la remercie) m'a collé devant des films en VOST quand je savais à peine lire et du coup aujourd’hui je suis bi-lingue marié à une franco-américaine et je m'apprête à vivre aux US. J'exagère un peu car l’éducation nationale n'y est pas pour rien non plus mais c'est de regarder de la VO et d'écouter de la musique américaine/anglaise qui m'a principalement aidé, puis ensuite de parler.

-Musique : comme je viens de le dire, y a presque rien de mieux que la musique. Tu passes de Michael Jackson aux Beatles, d'Eminem à Johnny Cash. Toute la musique anglophone t'aidera car déjà tu peux lire les paroles online (et avant dans les livrets, quel bonheur) et ensuite car il y a des thématiques courtes, des mots qui reviennent, et des accents différents.

-Pour les livres il existe des versions bi-lingues (théâtre, poésie) à 1€ sur LeBoncoin ce sont des éditions des années 60/80 et de grands classiques et ça fonctionne très bien aussi.

-L'autre truc par exemple dans les jeux online, c'est ce que je faisais dans les MMO quand j'avais 15 ans, c'est de fuir les français (c'est toujours ce que je fais mais dans la vraie vie à 30 ans) et de trouver des ami(e)s pas nécessairement anglophones mais étrangers, comme ça on échange en anglais chacun avec nos niveaux. La plupart de mes expériences MMO (EQ, EU, AoC, etc) ont été réalisé avec des européens donc du coup nous parlions anglais.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Les séries, les livres et cie c'est bien beau.
Mais la compréhension c'est la moitié du boulot.
L'expression ça se travaille en conversant à l'oral avec des anglophones.

Donc faut prendre des cours.
En même temps son objectif c'est de jouer à des jeux non doublés. Donc la compréhension de l'écrit devrait suffire.
Ironiquement, une fois qu'il aura atteint le stade où il peut suffisamment comprendre les jeux, il pourra faire des gros progrès en compréhension écrite à partir de là

J'ai commencé à sortir du niveau scolaire en 2003 en jouant à WoW mais je démarrais d'un (décevant) 14 au bac.
Donc dur pour moi de donner des conseils :x

Les séries en VO sous-titré anglais, ça force à lire aussi et c'est bien. VO sous-titré Français, déso, je connais des gens qui regardent des séries comme ça depuis 10 ans et qui comprennent pas une question niveau primaire.
Et des années d'anime japonais sous-titré en anglais ne me donnent qu'un vocabulaire d'une 30aine de mots en Japonais

Citation :
Publié par Actarus78
Et oui. Ma société était passée par Wall Street Institute (renommé en Wall Street English) il y a 15 ans quand on travaillait avec l'Inde, histoire de remettre tout le monde à niveau, j'avais trouvé ça pas mal, ils mettent plus l'accent sur l'oral que l'écrit.
Ben l'accent Indien justement... Toujours une galère pour moi. Je comprends pas mes interlocuteurs à l'oral (et mes collègues du département international non plus, ça me rassure) et leur écrits disent souvent l'inverse de ce qu'il veulent dire :x
Pas trop de sujet en ce moment heureusement !
Perso j'avais un petit niveau en scolaire. J'ai joué à des jeux vidéos avec le dico sur les genoux puis jeux de rôles avec le dico aussi.

Puis j'ai bouffé de la publi scientifique (et là ça a servi à rien ). Ensuite pour parfaire les tournures de phrases/vocabulaire, j'ai écumé les sites de manga en lignes. En choisissant une dizaines de titres qui pourrait intéresser, tu peux être à même de connaitre le contexte de l'histoire et de faire comme disait Oridho, t'immerger dans la langue. Certes c'est un peu répétitif au niveau du vocabulaire mais c'est ce qui rentre.

Et il y a vraiment toutes sortes de mangas, un "grand blue" n'a rien à voir avec un "my home hero" et le vocabulaire peut grandement varier. D'où la multiplication "d'entrées" pour ton cerveau.

Ca reste que de l'écrit, l'étape oral c'est "la tête dans le guidon" : prends un truc qui t'intéresse et dont tu connais déjà le contexte/règles (série, match de foot US, vidéo US de jeux de figurines...) puis une fois que le cerveau a switché, tu reconnaitras de plus en plus de tournure d phrase sans les détailler vraiment (un peu comme des "sensations") et tu partiras à l'extrême fin sur des Late Show et autres trucs avec accent.

Ca m'a pris pas loin de 10 ans. Mais l'écrit avec les mangas est venu très vite, je dirais 3 ans max et tu as une compréhension aisée avec un vocabulaire fourni.

Par contre compte 2-3h par jour imo.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Noob: Harry Potter,
Intermediate: Stephen King, JRR Martin
Expert: Terry Pratchett (Par contre y'a beaucoup d'appels sur le folklore anglais, si tu veux aussi comprendre ca, on passe a God, mais c'est pas stricto sensu du au niveau de langage.), Shakespeare
God: Tolkien, Byron, Poe, Lovecraft (quoique, ce dernier, j'aime pas son style et ma lecture date à mort, faudrait que j'en relise un pour affiner mon évaluation)

Par contre, les livres d'heroic fantasy ont le même défaut que les livres de règles de JDR: c'est souvent du vocabulaire super spécifique et tout le monde se moquera que tu puisses décrire 17 types d'armure.

Notons aussi pour une remarque plus haut, que tlm se fout de ton accent tant que c'est compréhensible. Je bosse avec des non francophones depuis Mathusalem et même si je fais aucun effort ouène aille spik laique dat ca passe. J'ai l'air con, mais ca passe. L'important c'est d'avoir la largeur de vocabulaire suffisante pour pouvoir mener ton activité, pas ton accent.
Shakespeare je mets ça niveau god perso, ça m'a traumatisé pendant mes études..

Citation :
If thou speak'st false,
Upon the next tree shalt thou hang alive,
Till famine cling thee: if thy speech be sooth,
I care not if thou dost for me as much.
I pull in resolution, and begin
To doubt the equivocation of the fiend
That lies like truth: 'Fear not, till Birnam wood
Do come to Dunsinane:' and now a wood
Comes toward Dunsinane. Arm, arm, and out!
If this which he avouches does appear,
There is nor flying hence nor tarrying here.
I gin to be aweary of the sun,
And wish the estate o' the world were now undone.
Ring the alarum-bell! Blow, wind! come, wrack!
At least we'll die with harness on our back.
Putain ça se lit pas comme du pratchett quand même...
Mon gamin de 7 ans est dans une école avec de l'immersion anglais (2 jours sur 5 ans anglais)
Avec le confinement, on avait peur qu'il perde et on a cherché des solutions

Et pour lui, ce qui a vraiment bien marché, c'est Duolingo.
On est vraiment impressionné du résultat
Citation :
Publié par Ssiena Samedisþjófr
Et pour lui, ce qui a vraiment bien marché, c'est Duolingo.
On est vraiment impressionné du résultat
C'est pas con, j'aurais pas pensé à faire utiliser ça à un enfant, mais c'est pas con. Ca peut même être un bon complément à l'anglais scolaire classique.
Ca a été un peu chaud, parce qu'il lui manquait des concepts en Français (6 ans au moment du confinement) et du coup il ne savait pas faire des choses de base en matière de conjugaison ou de pluriel mais on s'en est tiré.
C'était de toute façon mieux de lui donner des cours de français aussi.

Et il a continué après, il aime bien, et nous on voit son anglais progresser rapidement.
Citation :
Publié par Assurancetourix
Shakespeare je mets ça niveau god perso, ça m'a traumatisé pendant mes études..

Putain ça se lit pas comme du pratchett quand même...
+1 et en plus je ne vois strictement aucun intérêt pédagogique à se taper du vieil anglais quand on cherche à apprendre la langue et qu'on veut simplement un niveau fonctionnel.
Perso, j'ai commencé le vieil anglais il y a seulement quelques années et le truc qui m'a le plus marqué c'est qu'effectivement, il y avait bien la différenciation "Tu/Vous" en vieil anglais qui s'est perdue en anglais moderne. C'est d'ailleurs ouf le nombre de natifs anglais qui ne le savent pas.

Pourquoi pas faire lire Chrétien de Troyes dans sa version originale à un anglais qui cherche à apprendre le français aussi.
Bon OK, j'abuse, Shakespeare est plus simple à lire que Chrétien de Troyes.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés