L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
"Mais si ça se trouve, si ça se trouve, si ça se trouve..."

Pour rappel :
1) on sait comment fonctionne l'arn messager
2) les vaccins arn n'utilisent pas d'adjuvant, l'arn étant suffisant pour agacer les globules
3) les vaccins à arn sont l'objet de recherche depuis 20 ans
4) l'arn de ces vaccins est emballé dans des nano-goutte de lipides. Oui, les trucs métabolisés en quelques heures par le corps.
5) l'arn a une durée de vie très, très, très courte dans l'organisme (pour ça qu'il est emballé pour ne pas être détruit illico par les globules blancs.)
6) ces vaccins ont été testé sur des dizaines de millions de personnes.
7) ces vaccins n'impliquent pas de virus atténués capables de provoquer des maladies (cf polio)

Quand on additionne tous ces éléments, la "panique arn" est grotesque.
8) On a pratiquement aucun recul dans son usage chez l'homme à grande échelle.

Si la panique ARN est ridicule, le doute ARN est permis en l'attente de recul.

Citation :
Publié par Psykoyul
Donc en science une certitude à 100% ça n'existe pas.
Si : on est scientifiquement sûr à 100% de ne pas avoir 20 ans de recul dans l'utilisation humaine des vaccins à ARN.

Citation :
Publié par shibby
Encore une fois si tu as une autre solution que la vaccination, pas de problème on peut en discuter.
Où ai-je parlé de solution "autre que la vaccination".

J'ai juste dis d'arrêter de traiter de "con" des gens qui préfèrent attendre un moyen de vaccination en lequel ils ont plus confiance. Et je ne dis pas qu'il ont raison ou pas.

Citation :
Publié par Borh
Tu parles de "la" technique mais tu t'imagines vraiment que les techniques d'inactivation et de fabrication sont les mêmes pour tous les vaccins à virus inactivés ?
Comme à ton habitude tu essaies de noyer le poisson. Remplace le mot "technique" par "principe" si ça te chauffe les oreilles. Tous les vaccins inactivés sont bien plus proches entre eux qu'ils ne sont unitairement des vaccins ARN.
Citation :
Publié par Aiina
4H de F5 sur doctolib mais j'ai finalement un créneau pfizer, woot
Perso, j'ai eu la 1ère injection Pfizer jeudi a/m dernier. Je m'attendais à des effets secondaires comme quelques potes vaccinés avant moi ont eu; ben en fait, rien, nada, ni mal de tête, ni fièvre, ni insomnie, ni même mal au bras, au bout de 2h je ne savais même plus où l'aiguille avait été appliquée. A la limite je me suis demandé si j'avais bien été vacciné (ironique!).

J'attends de voir ce que donnera la seconde injection, mais suis plutôt confiant. (et non aucune chance que j'ai eu le covid, même asymptomatique)

Au passage, dans mon centre, ils n'ont jamais demandé aucun justification médicale.
Citation :
Publié par Coquette
Perso, j'ai eu la 1ère injection Pfizer jeudi a/m dernier. Je m'attendais à des effets secondaires comme quelques potes vaccinés avant moi ont eu; ben en fait, rien, nada, ni mal de tête, ni fièvre, ni insomnie, ni même mal au bras, au bout de 2h je ne savais même plus où l'aiguille avait été appliquée. A la limite je me suis demandé si j'avais bien été vacciné (ironique!).
T'as reçu le placebo .
Citation :
Publié par Coquette
Perso, j'ai eu la 1ère injection Pfizer jeudi a/m dernier. Je m'attendais à des effets secondaires comme quelques potes vaccinés avant moi ont eu; ben en fait, rien, nada, ni mal de tête, ni fièvre, ni insomnie, ni même mal au bras, au bout de 2h je ne savais même plus où l'aiguille avait été appliquée. A la limite je me suis demandé si j'avais bien été vacciné (ironique!).

J'attends de voir ce que donnera la seconde injection, mais suis plutôt confiant. (et non aucune chance que j'ai eu le covid, même asymptomatique)

Au passage, dans mon centre, ils n'ont jamais demandé aucun justification médicale.
C'est la deuxième injection qui provoque le plus d'effets secondaires sur les vaccins à ARNm (en tout cas pour Moderna et BioNTech). Ceci dit, pour quand même te rassurer, la plupart de mes proches qui ont eu 2 injections de ces vaccins ont eu peu voire aucun effets secondaires, même après la deuxième dose
Vacciné à l'instant au pfizer. Ayant eu le covid en mars dernier, le médecin a considéré qu'une dose suffisait et qu'il faudra que je fasse un test d'anticorps à la fin de l'été pour voir si une deuxième dose est nécessaire.

J'imagine que du coup je risque plutôt les effets secondaires liés à la seconde dose qu'à la première, on verra si je m'amuse d'ici demain la piqûre s'est faite très rapidement et j'ai rien senti, je suis surpris je pensais pas que c'était si léger !

Et le centre par lequel je suis passé à beau être un peu perdu en région parisienne, il est complètement plein, avec 2 h de retard sur la file d'attente. Ça fait plutôt plaisir à voir ! Par contre j'ai quand même vu beaucoup de jeunes, donc si les créneaux n'avaient pas été ouverts la veille pour les jeunes je sais pas si ça suivrait...
[USA] J'ai accompagné ma femme pour sa seconde dose ce matin et il y avait pleins de parents avec leur enfant adolescents qui se faisaient vacciner. C'est cool

L'hopital avec lequel ma clinique est affilié n'a aussi quasi plus aucun malade du covid. C'est le hopital régional donc de taille moyenne-grande. On est passé d'une cinquantaine de patients avec le covid admis au pic, a plus que seulement 6 actuellement.

On y croit.
Citation :
Publié par Coquette
Perso, j'ai eu la 1ère injection Pfizer jeudi a/m dernier. Je m'attendais à des effets secondaires comme quelques potes vaccinés avant moi ont eu; ben en fait, rien, nada, ni mal de tête, ni fièvre, ni insomnie, ni même mal au bras, au bout de 2h je ne savais même plus où l'aiguille avait été appliquée. A la limite je me suis demandé si j'avais bien été vacciné (ironique!).

J'attends de voir ce que donnera la seconde injection, mais suis plutôt confiant. (et non aucune chance que j'ai eu le covid, même asymptomatique)

Au passage, dans mon centre, ils n'ont jamais demandé aucun justification médicale.
De ce que j'ai vu quand j'ai emmené ma mère, le centre à coté de chez moi surbooke les créneaux horaire, j'imagine que ce n'est pour pas perdre de doses et que c'est une pratique vachement répandue.
Mais du coup ils ont pas le temps de vérifier si t'es malade, vieux, gros, etc... Ils vaccinent au plus vite et prennent quand même du retard. Bref, il n'y a pas de vérification et m'est avis qu'il n'y en aura jamais.

Du coup j'ai pris un rendez vous pour mercredi
Citation :
Publié par Metalovichinkov
De ce que j'ai vu quand j'ai emmené ma mère, le centre à coté de chez moi surbooke les créneaux horaire, j'imagine que ce n'est pour pas perdre de doses et que c'est une pratique vachement répandue.
Mais du coup ils ont pas le temps de vérifier si t'es malade, vieux, gros, etc... Ils vaccinent au plus vite et prennent quand même du retard. Bref, il n'y a pas de vérification et m'est avis qu'il n'y en aura jamais.

Du coup j'ai pris un rendez vous pour mercredi
J'étais éligible au vaccin, mais je ne suis pas allé au médecin pour avoir une ordonnance, pas envie de creuser le trou de la sécurité sociale pour quelque chose de très simple : rien eu besoin au final.
Dans le centre où je suis allé, ils pouvaient même aller beaucoup plus vite que ce qu'ils faisaient. Des pompiers "vaccineurs" s'ennuyaient.

J'ai fait 20mn de queue + vérif ==> vaccin ultra rapide ==> 15 mn d'attente au cas où, c'était fini.
Citation :
Publié par Aragnis
Comme à ton habitude tu essaies de noyer le poisson. Remplace le mot "technique" par "principe" si ça te chauffe les oreilles. Tous les vaccins inactivés sont bien plus proches entre eux qu'ils ne sont unitairement des vaccins ARN.
Heu technique et principe c'est totalement différent, désolé. C'est ton problème sur ce fil, tu parles de choses que tu ne maîtrises absolument pas.
C'est pour ça que tu croyais que le covid était moins grave qu'une grippe, que les études démontrant l'efficacité de l'HCQ étaient correctes que celles démontrant son inefficacité étaient "bidon" et que là tu t'imagines qu'on va pouvoir déduire le rapport bénéfice/risque d'un vaccin à SARS-COV 2 inactivé à partir des vieux vaccins à virus inactivé...
Quand on se plante tout le temps, à un moment faut savoir se remettre en question.
Citation :
Publié par Lilva
J'ai 31 ans, si je me pointe à un RDV, comme ça, comme une flower, je peux me faire vacciner ?
J'ai vu BEAUCOUP de jeunes et peu de vieux, je doute que tous étaient éligible prioritairement. Pour ma part, même si j'avais pas été éligible, j'aurais tenté. Dans le pire des cas on te dit : c'est pas possible, à la prochaine. Mais je l'aurais fait en prenant rendez-vous Doctolib, bien foutu d'ailleurs leur site à ce niveau.

J'en ai même vu certains jeunes attendre un peu plus, mais rentrer alors que pas de rendez-vous online pris...

Mais ca peut aussi dépendre de la tension en fonction des lieux de vaccination : pour comparer, sur le mien, je pouvais avoir un rendez-vous doctolib à 2 semaines prêt. Prêt de Strasbourg, c'est quasi 2 mois...
Citation :
Publié par Borh
Heu technique et principe c'est totalement différent, désolé.
Pas sur le propos que j'avais, mais tu aimes pinailler pour noyer le poisson comme quand tu veux éviter de reparler de tes mensonges.
Citation :
Publié par Borh
C'est pour ça que tu croyais que le covid était moins grave qu'une grippe
Faux. Avec les infos de l'époque j'ai pensé que vu le renforcement des mesures sanitaires on aurait moins de morts de la grippe et que du coup covid+grippe feraient moins de mort qu'une grippe classique. J'ai sous estimé l'état de délabrement du pays au niveau hospitalier, l'inaction en EHPAD et le n'importe quoi du gouvernement.
Mais ceci ne veut pas dire que je considérais que le covid était moins grave qu'une grippe dès qu'on a eu des infos un peu fiables.
Citation :
Publié par Borh
que les études démontrant l'efficacité de l'HCQ étaient correctes que celles démontrant son inefficacité étaient "bidon"
Où j'ai écrit ça ? Nulle part. J'ai écrit qu'li y avait des études pour et d'autres contre, sans m'avancer sur leurs qualités. Encore une fois tu inventes et tu mens. C'est incroyable .
Citation :
Publié par Borh
et que là tu t'imagines qu'on va pouvoir déduire le rapport bénéfice/risque d'un vaccin à SARS-COV 2 inactivé à partir des vieux vaccins à virus inactivé...
Encore une fois ... non. Je reconnais juste aux gens le droit, sans se faire insulter, d'avoir plus confiance en un principe utilisé depuis longtemps et un autre beaucoup plus récent.

Citation :
Publié par Borh
Quand on se plante tout le temps, à un moment faut savoir se remettre en question.
Du coup j'attends toujours ton mea culpa sur les propos que tu as inventé à Raoult que tu avais agrémenté d'une moquerie sur ses compétences en biostatistique alors que tu faisais encore pire .

Citation :
Publié par Lilva
J'ai 31 ans, si je me pointe à un RDV, comme ça, comme une flower, je peux me faire vacciner ?
J'ai envie de te dire que ça doit dépendre où. Est-ce que certains centre sont plus rigides que d'autres ?
Y'en a qui ne demandent absolument rien, ça c'est sûr, mais ça ne donne pas de gage sur là où tu irais.
Citation :
Publié par Aragnis

Honnêtement j'aimerais avoir la certitude que les vaccins ARN ne présentent absolument aucun risque à long terme. Mais aujourd'hui cette certitude personne ne peux l'avoir.
Cette certitude tu ne l'auras jamais. On ne connait actuellement aucun effet de médicament à très long terme si ils ne sont pas pris de façon chronique. Il faut une étude comparative sur plusieurs dizaines d'années de personnes exposés vs non exposés, et attendre qu'il meurt.

On sait le faire pour des expositions chroniques (tabac, mediator etc...), mais jamais sur une exposition aigüe (pour le lnog terme). Donc non, tu n'as pas cette certitude sur les vaccins à long terme. Vu que l'on est tous vaccinés depuis les années 1900, et qu'avant ça, il y avait moins de cancer, tu pourrais en déduire que les vaccins causent les cancers et les maladies auto immunes.
Sauf que les vaccins permettent de tromper la mort et la sélection naturelle, donc permettent de conserver des gens en vie avec une immunité pas ouf et aussi, vu que les gens vivent plus vieux==> population + vieille ==> + de cancer.

Et encore, si jamais tu trouves une différence statistique de mortalité entre un groupe vacciné et le groupe non vaccinés, il faut vérifier que tes groupes soient les mêmes à la base et soient exposés au même risque. Hors, vu que la vaccination est pas décidé aléatoirement et est un choix, tu vas te retrouver avec 2 population initiale différente (éducation, revenu, fréquence de voyage en avion, etc...).
Bref, tu ne pourras jamais conclure sur la nocivité des vaccins ARN, et finalement, tu passeras d'un inconnu de 1 sur un milliard à un inconnu de 1/10 milliards.


edit: et du coup, c'est pas "être con" de faire plus confiance au vaccin à l'ancienne pas encore approuvé qu'au vaccin ARN disponible. C'est faire preuve d'ignorance, ce qui n'est pas grave du moment que l'on est pas spécialiste.
Et oui, et pour info, le vaccin chinois est un vaccin inactivé, et son efficacité n'est pas assez élevé pour être autorisé en Europe.

Citation :
Publié par Towinouche
Autant les différents gouvernements ont bien merdé à plusieurs reprises, autant même sans ca, les conspirationnistes peuvent très bien se démerder pour appuyer et épandre leurs délires.

Le plus "gros" reste quand même le truc sur les "preuves" que Bill Gates veut implanter des puces dans le corps via les vaccins Covid... Sérieusement, je sais qu'une partie de la population n'a pas la lumière à tous les étages, mais la c'est juste grotesque, même un gosse ou un personne avec un faible QI comprends vite que c'est du très très très grand nawak.

Le pire, c'est que je suis sur que pour un très bon nombre, ce genre de personnes sont "intelligentes", mais rejoignent ce "groupe" suite à d'autres facteurs, genre une trouille bleue dissimulée et non avouée de la pandémie et ils se rattrapent avec des "explications" folles pour se rassurer. D'autres c'est juste des gens qui veulent se mettre en avant, et sont déjà dans ce genre de mouvements depuis des années, style Reptiliens/etc... et sautent sur l'occasion pour relancer leurs délires.

Sinon, en Belgique, les chiffres ont repris une belle courbe descendante. On est passé en dessous des 2.000 personnes hopsi, et on descend vers les 600 en USI.

La condition pour relancer "presque normalement" les activités resto/bar/tourisme/évènements était de passer en dessous des 500 personnes en USI, avec la courbe actuelle ca devrait être atteint pour la fin du moi de mai.

Vu qu'on me reproche de manquer de liens pour appuyer mes interventions (et c'est tout à fait justifié), voici le lien "officiel" pour l'état de la pandémie dans le plat pays :

https://epistat.wiv-isp.be/covid/covid-19.html

Ouais, par contre, il faut faire gaffe sur les relevés des prochains jours qui comprennent le pont de l'ascension donc moins de tests donc moins de cas légers détectés. Il vaut mieux regarder les hospit qui effectivement continuent à être sur du -15% hebdomadaire.

Dernière modification par Diot ; 17/05/2021 à 16h36.
Citation :
Publié par Aragnis
Donc pratiquement tous les vaccins inactivés ont montré n'avoir aucun effet indésirable à long terme, sur des centaines (milliers ?) de vaccins de ce type. Donc la technique a été prouvée comme étant très sûre à long terme.
Et la sclérose en plaque dans le cas du vaccin pour l'hépatite B ? On en parle ?
Citation :
Publié par Diot
Cette certitude tu ne l'auras jamais.
On s'en rapprochera avec le temps. La vaccination actuelle est bien assez massive et vise des populations très différentes.

Si dans les dizaines d'années qui arrivent rien de particulier ne se produit, on pourra se dire qu'on a du recul pour conclure que ça ne déclenche pas d'apocalypse sanitaire.

Si 95% des vaccinés déclenchent <effet indésirable grave> et que ça ne touche pas les non vaccinés là aussi on aura acquis un certain recul .

Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Et la sclérose en plaque dans le cas du vaccin pour l'hépatite B ? On en parle ?
Aucun lien démontré il me semble. Et quand bien même, si un vaccin de temps en temps déclenche quelque chose, ça ne remet pas en cause le fait que l'énorme majorité des vaccins basés sur le même principe ne posent aucun problème.

Après libre à vous de vous dire que tout ira bien et que la vaccination rapide et massive qui est faite ne présente aucun risque. L'histoire vous donnera probablement raison. Il vaudrait mieux. Mais en attendant je reconnais à d'autres personnes le droit d'être hyper prudentes sur le sujet.

Et j'en resterai là dessus parce que me faire traiter d'antivax juste pour reconnaître un droit aux gens prudents de ne pas se faire insulter comme s'ils étaient demeurés ça semble au dessus de l'ambiance de ce sujet .
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Et la sclérose en plaque dans le cas du vaccin pour l'hépatite B ? On en parle ?
Il n'y a aucun lien entre la sclérose en plaque et le vaccin contre l'hépatite.

Dernière modification par Zangdar MortPartout ; 17/05/2021 à 17h15.
Citation :
Publié par Elric
Il se fait qualifier de complotiste quelqu'un parce qu'il refuse d'insulter des gens qui ne pensent pas comme lui. On a passé un cap : avant on lynchait socialement les gens qu'on qualifiait de complotiste, maintenant le même sort est réservé à ceux qui ne veulent pas se joindre à la meute. On est au delà du malsain.
Je ne traite pas Aragnis de "complotiste".

Je ne le traite de rien du tout en fait : je dis simplement qu'il a un avis qui est diamétralement opposé au mien.

Et je trouve que c'est un avis qu'il est dangereux d'exposer en public.

Je note cependant que je ne suis pas le seul à être en désaccord avec cette personne.

Si t'as un souci avec ça, aucun problème pour moi, mes mp sont ouverts mec^^
Citation :
Publié par Aragnis
8) On a pratiquement aucun recul dans son usage chez l'homme à grande échelle.

Si la panique ARN est ridicule, le doute ARN est permis en l'attente de recul.


Si : on est scientifiquement sûr à 100% de ne pas avoir 20 ans de recul dans l'utilisation humaine des vaccins à ARN.
De l'ARN, tu en as plein dans ta cellule. Sans arrêt (enfin, ça dépend mais globalement c'est ça). Il est lu, puis supprimé. Il n'y reste pas longtemps, et la cellule passe au message ARN suivant.
Il n'y a strictement aucun mécanisme plausible qui permettrait d'avoir un effet nécessitant "20 ans de recul". Aucun. Nada.

Donc, non, on a pas "20 ans de recul". Ni 200. Ni 2000. On en a pas besoin.

Citation :
Il n'y a aucun lien entre la sclérose en plaque et le vaccin contre l'hépatite.
C'est le problème avec les discours antivax. "Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose". Donc, l'autisme, la sclérose en plaque, le lait des vaches qui tourne où les femmes qui deviennent stérile, le vaccin qui donne le covid, les puces 5g, le "on a pas 20 ans de recul donc c'est normal de préférer s'exposer à...". Mélangez, secouez, laissez reposer.

Et dans dix ans, on aura des gens qui expliqueront doctement que les vaccins ARN provoquent la sclérose en plaque chez les vaches avec un délai de 20 ans, ils l'ont lu quelque part.
Citation :
Publié par Lilva
J'ai 31 ans, si je me pointe à un RDV, comme ça, comme une flower, je peux me faire vacciner ?
Perso tout à l'heure j'ai réussis à prendre un RDV pour demain, en faisant quelques F5 de temps en temps sur un onglet ouvert au taff (doctolib, catégorie 18+ dans les 24h). C'est probablement pas représentatif, mais je pense que ça vaut le coup de tenter. Après si t'as aucune culpabilité à prendre la place de quelqu'un tu peux clairement te pointer en ayant pris un créneau d'une autre catégorie de personnes imo, d'après tous les retours vus ici ou ailleurs, quiconque se pointe à un RDV se fait vacciner.
Citation :
Publié par Aloïsius


C'est le problème avec les discours antivax. "Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose". Donc, l'autisme, la sclérose en plaque, le lait des vaches qui tourne où les femmes qui deviennent stérile, le vaccin qui donne le covid, les puces 5g, le "on a pas 20 ans de recul donc c'est normal de préférer s'exposer à...". Mélangez, secouez, laissez reposer.
pas vraiment un problème antivax ici, il y a eu des doutes légitimes sur la sclérose en plaque, des études sérieuses ont été menées, ce qui est la bonne action dans ce type de cas, et elles ont établi que les liens étaient une pure coïncidence liée à l'âge ou le vaccin était reçu à ce moment.

après le fait que ça reste c'est purement médiatique. on a tous entendu parler du possible lien, mais jamais de la conclusion des études. quand cette remarque est passée sur ce sujet, j'ai du aller chercher du google.
Citation :
Publié par Aloïsius
De l'ARN, tu en as plein dans ta cellule. Sans arrêt (enfin, ça dépend mais globalement c'est ça). Il est lu, puis supprimé. Il n'y reste pas longtemps, et la cellule passe au message ARN suivant.
Il n'y a strictement aucun mécanisme plausible qui permettrait d'avoir un effet nécessitant "20 ans de recul". Aucun. Nada.

Donc, non, on a pas "20 ans de recul". Ni 200. Ni 2000. On en a pas besoin.
Je t'ai MP pour plus de détails mais je pense que ce que tu dis est soit de la désinformation soit les infos que j'ai sont fausses :
Citation :
Une fois ce rôle joué, l’ARNm va rapidement être détruit car sa durée de vie ne varie que de quelques minutes à quelques heures.

Mieux, "la cellule qui fabrique des protéines virales grâce à l’ARNm du vaccin va être repérée par l’organisme comme étant une cellule hyperactive", expliquait le professeur Olivier Schwartz, directeur scientifique à l’Institut Pasteur sur le plateau d’Allô Docteurs le 24 novembre 2020. "Des anticorps et des cellules du système immunitaire vont donc l’éliminer rapidement". […]
Donc comparer le fonctionnement d'un vaccin ARN au comportement normal de l'ARN dans les cellules pour dire "pas besoin de recul" me paraît très faux (NB : que la destruction de la cellule soit vue comme un avantage ou pas d'ailleurs).
Petit retour post vaccination 1er dose :

J'avais une pêche d'enfer après le vaccin, genre j'aurai pu courir un marathon, puis on va dire 12H après j'ai eu le contrecoup, fièvre, fatigue.
Hier, douleur dans le bras de la piqure comme si je m'étais cogné bien fort + grosse fatigue et cette nuit insomnie mais ça va mieux et puis c'est "normal" post-vaccination

Enfin, ce que je voyais lors du rdv : beaucoup de personnes appelés qui arrivaient avec 5-10 min de retards (j'étais la 20 min avant mon rdv), les médecins n'hésitaient pas a faire passer les gens en "avance", même si le centre de vaccination n'était pas "blindé", il y avait quand même du passage.

Des collègues ont tentés d'avoir des rdvs => Beaucoup sur liste d'attente, certains tentent le soir avant la fermeture des centres.
C'est une conséquence du fait que l'arn est "tweaké" volontairement pour rendre la cellule plus active afin qu'elle produise plus de protéines spike.

Ensuite, l'arn est détruit et elle ne produit plus de protéine spike.
Mais comme justement on fait des tests, on s'est rendus compte qu'en plus la cellule était détruite.

Donc, quel pourrait être les conséquences néfastes d'une cellule détruite 20 ans après ?
Répondre

Connectés sur ce fil