L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Bon, ben niveau pourcentage de personnes vaccinées en Belgique... je sais pas comment les experts/dirigeants ont fait leurs calculs, mais sans être un pro de la logistique/statistiques/projections, je vois vraiment pas comment on va arriver aux 70% d'ici la fin de l'été. Car oui, ils confirment qu'on est dans le timing, pire ils nous annoncent que nous sommes même en avance sur ce dernier...

Pour rappel, à ce jour, environ 4% (400.000 personnes) de la population a eu sa première injection, et à peine 3% la seconde... Alors qu'on vaccine depuis plus d'un mois.

Un appel aux bénévoles à été lancé pour accentuer la cadence une fois que les arrivages de vaccins deviendront plus importants, mais sincèrement j'ai un gros doute sur la capacité de réellement faire du x3 ou même du x2 par rapport à maintenant...

Niveau chiffres, on est toujours sur un plateau légèrement descendant pour tous les secteurs, sauf la réa qui stagne. On peu s'amuser à faire du x6 pour comparer avec la France vu qu'on est un peu plus de 10M... :

- Infections : 1.942/jour pour environ 42.000 tests/jour.
- Hospis : 119/jour pour un total de 1.578 actuellement hospitalisés.
- Réa : 315 actuellement dont 163 ont besoin d'une assistance respi.
- Décès : 37/jour

On est donc actuellement redescendus à un plateau qui tourne aux alentours des 17% de lits occupés en réa. C'est pas mal du tout, sauf que ce plateau dure depuis des semaines.

Les experts expliquent cette stagnation en réa car apparemment ils garderaient plus longtemps les patients que lors des deux gros rush. En gros, en avril/mai et octobre/novembre, dés qu'un patient redevenait quasiment stable, on le foutais dans une chambre "normale" pour faire de la place au plus vite, maintenant on le garde plus longtemps en observation en réa.

Perso, j'attends toujours les résultats de mon test PCR, ca fait 25 heures que je l'ai fait, j'espère que ca tombera rapidement, car en attendant j'ai interdiction formelle de sortir de chez moi, même ne fusse que pour promener le chien...

A la limite ca m'arrangerait d'être positif, ca voudrait dire que j'aurai une potentielle "immunité" relative, et que j'aurai encaissé le virus sans avoir fait de complications, hormis les symptômes d'une banale pharyngite. Et mes proches (femme et enfant), n'ont aucun symptôme. J'ai eu aucun autre contact depuis 15 jours vu que je suis à la maison depuis le 2 février. Le seul truc chiant c'est que je serai en quarantaine x jours, avec un second test à faire, mais bon je signe direct pour ce cas de figure
Ca râle, ça râle mais en attendant la seule vraie solution ce sont les vaccins et personne ne prend rendez-vous. Genre, mon mari a eu ses 10 doses pour la tranche de population qui peut se faire vacciner, il a eu 0 demande. Alors il a appelé ses patients qui rentrent dans les critères pour qu'ils se vaccinent. On n'est pas sorti de l'auberge.
Citation :
Publié par Lyuna
Ca râle, ça râle mais en attendant la seule vraie solution ce sont les vaccins et personne ne prend rendez-vous. Genre, mon mari a eu ses 10 doses pour la tranche de population qui peut se faire vacciner, il a eu 0 demande. Alors il a appelé ses patients qui rentrent dans les critères pour qu'ils se vaccinent. On n'est pas sorti de l'auberge.
Faut pas généraliser, perso j'attends que ca...

J'ai 46 ans, quelques pathologies qui font que je suis "éligible" (surpoids, un peu de diabète, hypertension, etc...), mon médecin de famille me suit de très près pour le moment (arrêt maladie burn-out, etc...), mais il ne m'en a toujours pas parlé, alors que pourtant il sait que je suis ultra open pour me faire vacciner...

Alors, je veux bien qu'une partie de la population ne se bouscule pas, mais à l'inverse, d'autres sont demandeurs et il n'y a aucune réaction...
Non le diabète ne suffit pas à faire que tu sois éligible.
La liste des pathologie pour l'instant est très réduite.

Pour l'instant hein, on a plutôt une liste d'exemple bien longue de personnes qui veulent se faire vacciner et ne peuvent pas, soit car non éligible, soit car pas de rdv (mes grands parents malgré plusieurs tentatives n'ont pas de rdv pour le moment) que l'inverse
Citation :
Publié par Lyuna
Ca râle, ça râle mais en attendant la seule vraie solution ce sont les vaccins et personne ne prend rendez-vous. Genre, mon mari a eu ses 10 doses pour la tranche de population qui peut se faire vacciner, il a eu 0 demande. Alors il a appelé ses patients qui rentrent dans les critères pour qu'ils se vaccinent. On n'est pas sorti de l'auberge.
Je pense surtout qu'il y a d'énormes problèmes de communication. La campagne de vaccination est tellement un fiasco qu'on ne sait plus vraiment qui peut être vacciné et quand.

Personnellement dès que c'est disponible, j'y vais tout de suite.
Citation :
Publié par Lyuna
Ca râle, ça râle mais en attendant la seule vraie solution ce sont les vaccins et personne ne prend rendez-vous. Genre, mon mari a eu ses 10 doses pour la tranche de population qui peut se faire vacciner, il a eu 0 demande. Alors il a appelé ses patients qui rentrent dans les critères pour qu'ils se vaccinent. On n'est pas sorti de l'auberge.
Honnêtement je ne sais pas comment ça fonctionne tellement c'est incompréhensible.
Je pensais que l'ARS contactait les personnes directement (du style la Grand mère de ma compagne, 96 ans, elle attends toujours son appel - pourtant région sinistrée côté COVID).
Citation :
Publié par Vinsangpak
Bon, ben niveau pourcentage de personnes vaccinées en Belgique... je sais pas comment les experts/dirigeants ont fait leurs calculs, mais sans être un pro de la logistique/statistiques/projections, je vois vraiment pas comment on va arriver aux 70% d'ici la fin de l'été. Car oui, ils confirment qu'on est dans le timing, pire ils nous annoncent que nous sommes même en avance sur ce dernier...
Je me répète, mais :
  1. De nouveaux vaccins devraient être approuvés d'ici l'été.
  2. La capacité de production des vaccins actuellement approuvés devraient sensiblement augmenter au deuxième trimestre.
Je ne retrouve pas les chiffres exacts, mais le ministre suisse de la santé disait qu'on devrait recevoir 2.5M de doses en mai et 3M en juin (pour un pays de 8.5M d'habitants). Du coup, même si les chiffres actuels sont bas, ils augmenteront de plus en plus vite.

Actuellement, il n'y a pas de "fiasco de la vaccination" : toutes les doses disponibles ont soit été utilisées, soit sont conservées pour garantir la deuxième dose. On peut discuter la pertinence de la seconde stratégie, mais pour le moment, on subit surtout la pénurie de vaccins.
concernant l'astrazeneca, mon médecin me déclare tout de go qu'il ne le prendra pas vu son taux d'efficacité moindre que les deux autres.
Je ne sais pas si tout les deux nous pêchons par ignorance où par une impression subjective non fondée, en tout cas je suis du même avis, pourquoi les 50-64 ans devraient voir s'infliger par défaut ce vaccin là ?
Se faire vacciner oui, mais pas avec celui là...
Nuance, il dit qu'il ne le prendra pas car il y a des vaccins bien plus efficaces, pas uniquement à cause de son pourcentage de résultats. Si demain ils sortent des vaccins contre la grippe avec un taux à 95% d'efficacité, surement qu'il prendra ceux la.

Ce qui est logique en soi. En tant que vacciné, on te dit que tu ne pourras avoir qu'un seul vaccin, tu prend lequel, celui à 50% ou celui à 90%? La question est vite répondue.
Citation :
Publié par Christobale
Bas il a l'efficacité des vaccins de ce type, comme le vaccin contre le grippe qui est efficace à 50-60%.

Tu devrais lui demander si il refuse aussi de vacciner contre la grippe.
Sauf qu'il n'y a pas de vaccin ARN 94%+ contre la grippe, donc l'analogie ne tient pas.

Est-ce qu'on peut être survaccine plus tard avec un vaccin plus efficace si on est vaccine a l'astra zeneca ? Si oui, je ne vois pas de raison de ne pas inoculer ce vaccin.
Citation :
Publié par Soroia
Ce qui est logique en soi. En tant que vacciné, on te dit que tu ne pourras avoir qu'un seul vaccin, tu prend lequel, celui à 50% ou celui à 90%? La question est vite répondue.
Imaginons trois situations :
  1. Il y a assez de vaccins ayant 90% d'efficacité pour tout le monde aujourd'hui.
  2. Il n'y a assez de doses ayant 90% d'efficacité que pour 10% de la population.
  3. Actuellement, le vaccin à 90% d'efficacité est en pénurie donc soit je prends celui à 50%, soit j'attends des mois.
Dans le cas 1, je prends le vaccin ayant 90% d'efficacité, évidemment. Dans les cas 2 et 3, je me contente de celui à 50%.

Je ne suis pas à risque pour le covid, d'autres oui. Je me ferai vacciner dès que possible pour avoir l'esprit tranquille (moins de risques de quarantaine, de contaminer quelqu'un d'autre, etc.), mais je ne suis pas inquiet par le fait d'attraper la maladie. D'autres que moi ont beaucoup plus besoin d'un vaccin efficace.

De plus, on force actuellement le trait. Le vaccin d'AstraZeneca a beaucoup plus d'efficacité que 50%. De plus, cette efficacité baisse surtout chez les personnes âgées, donc si un jeune le prend, c'est tout bénef.
Citation :
Publié par Christobale
Bas il a l'efficacité des vaccins de ce type, comme le vaccin contre le grippe qui est efficace à 50-60%.

Tu devrais lui demander si il refuse aussi de vacciner contre la grippe.
si on est réticent à se faire vacciner, et que le bon sens fasse qu'on franchise le pas, faut-il en plus accepter le vaccin le moins performant ?

Car ici, contrairement au vaccin contre la grippe, on a le choix.
Citation :
Publié par zac
concernant l'astrazeneca, mon médecin me déclare tout de go qu'il ne le prendra pas vu son taux d'efficacité moindre que les deux autres.
Je ne sais pas si tout les deux nous pêchons par ignorance où par une impression subjective non fondée, en tout cas je suis du même avis, pourquoi les 50-64 ans devraient voir s'infliger par défaut ce vaccin là ?
Se faire vacciner oui, mais pas avec celui là...
Un article intéressant sur la soi-disante efficacité des vaccin ARN a plus de 90% et la prudence a adopté face a ses chiffres. alors certes ce n'est ps une revue scientifique mais bon...

Covid-19 - Prudence face à l'efficacité annoncée des vaccins - Actualité - UFC-Que Choisir

Il me semble que la moyenne d'efficacité des vaccins est d'environ 60%, ce qui serait suffisant pour une immunité collective. Après si ton médecin attends un vaccin a 100% d'efficacité, tu ne seras jamais vacciné contre quoi que ce soit.

De toute façon, on n'a et ne pourra pas chosir son vaccin (du moins au départ), soit tu accepte le premier vaccin dispo dans ta région, soit tu refuses la vaccination.
Citation :
Publié par Bjorn
...
Tout dépend des objectifs du confinement je dirais. Je ne crois effectivement pas à un confinement suffisamment drastique pour diminuer la circulation du virus comme en Mars mais il me paraît quand même important de diminuer au maximum la tendance des contaminations dans l'attente d'un "point bascule" d'ici mai ou juin, le moment où on aura un pourcentage de population vaccinée qui commence à être intéressant et où il fera suffisamment chaud pour que les gens restent majoritairement dehors. Du coup perso je suis plutôt favorable à un confinement d'une durée moyenne, genre un mois ou un mois et demi et qui commencerait mi mars, et avec pour objectif de tomber autour des 10 000 cas par jour, si possible un peu moins.

Sur les effets d'un confinement, je pense qu'il y aurait deux grandes différences par rapport à aujourd'hui :
-D'une part ça empêcherait les gens de se voir le weekend alors qu'actuellement ils en profitent pour compenser le fait de ne pas s'être vus le WE (je m'inclus dans ces gens). Tout le monde ne respectera évidemment pas mais ça peut déjà pas mal jouer imo, notamment au sein des familles
-D'autre part, si je suis d'accord avec toi pour dire que ça aura probablement moins d'impact sur le télétravail qu'en mars dernier, je pense que ça peut faire au moins un effet électrochoc a minima sur les employés si ce n'est pas sur les employeurs. J'ai par exemple des amies qui pourraient télétravailler mais qui vont quasi chaque jour en présentiel, avant tout pour compenser le fait qu'elles ne peuvent plus voir de personnes le soir (et du coup qui bouffent ensemble avec gestes barrière limités le midi). Je ne suis pas sûr qu'elles oseraient autant le faire pendant un confinement, et a mon avis c'est pas les seules à agir de la sorte en ce moment.

Évidemment c'est une plus petite différence entre un couvre feu et un confinement qu'entre rien du tout et un confinement, mais ça vaut le coup d'être tenté, d'autant plus si comme cité plus haut le variant anglais est plus sensible au confinement que le variant originel.
Citation :
Publié par Tchrek
Tout dépend des objectifs du confinement je dirais. Je ne crois effectivement pas à un confinement suffisamment drastique pour diminuer la circulation du virus comme en Mars mais il me paraît quand même important de diminuer au maximum la tendance des contaminations dans l'attente d'un "point bascule" d'ici mai ou juin, le moment où on aura un pourcentage de population vaccinée qui commence à être intéressant et où il fera suffisamment chaud pour que les gens restent majoritairement dehors. Du coup perso je suis plutôt favorable à un confinement d'une durée moyenne, genre un mois ou un mois et demi et qui commencerait mi mars, et avec pour objectif de tomber autour des 10 000 cas par jour, si possible un peu moins.

Sur les effets d'un confinement, je pense qu'il y aurait deux grandes différences par rapport à aujourd'hui :
-D'une part ça empêcherait les gens de se voir le weekend alors qu'actuellement ils en profitent pour compenser le fait de ne pas s'être vus le WE (je m'inclus dans ces gens). Tout le monde ne respectera évidemment pas mais ça peut déjà pas mal jouer imo, notamment au sein des familles
-D'autre part, si je suis d'accord avec toi pour dire que ça aura probablement moins d'impact sur le télétravail qu'en mars dernier, je pense que ça peut faire au moins un effet électrochoc a minima sur les employés si ce n'est pas sur les employeurs. J'ai par exemple des amies qui pourraient télétravailler mais qui vont quasi chaque jour en présentiel, avant tout pour compenser le fait qu'elles ne peuvent plus voir de personnes le soir (et du coup qui bouffent ensemble avec gestes barrière limités le midi). Je ne suis pas sûr qu'elles oseraient autant le faire pendant un confinement, et a mon avis c'est pas les seules à agir de la sorte en ce moment.

Évidemment c'est une plus petite différence entre un couvre feu et un confinement qu'entre rien du tout et un confinement, mais ça vaut le coup d'être tenté, d'autant plus si comme cité plus haut le variant anglais est plus sensible au confinement que le variant originel.
sauf qu'un confinement avec les 3 heures de promenade/20km ouvre la boîte de Pandore à toutes les magouilles, une attestation dans la poche gauche une dans la droite, une dans le slip et tu es dehors toute la journée.
Avec le couvre feu tu sors plus à 18 heures, avec le confinement, personne peut te dire quoi que se soit si tu te ballades avec ton attestation remplie à 22 heures, car personne peut te reprocher d'utiliser ta plage de 3 heures de 22 heures à une heure du matin..
Le confinement ça a peut-être marché en Mars, maintenant ceux qui veulent sortir, sont rodés et ont échafaudé un tas de trucs pour s’asseoir dessus ..
Citation :
Publié par zac
concernant l'astrazeneca, mon médecin me déclare tout de go qu'il ne le prendra pas vu son taux d'efficacité moindre que les deux autres.
Je ne sais pas si tout les deux nous pêchons par ignorance où par une impression subjective non fondée, en tout cas je suis du même avis, pourquoi les 50-64 ans devraient voir s'infliger par défaut ce vaccin là ?
Se faire vacciner oui, mais pas avec celui là...
A mon avis c'est une erreur car le vaccin astraszeneca est disponible et permet une protection largement suffisante.
Ne pas se faire vacciner c'est aussi s'exposer pendant la période d'attente à attraper le virus.

du coup, il vaut mieux prendre le vaccin astrazneca (mieux vaut 1 que 2 tu l'auras) , et dans le cadre d'une montée en charge des capacités de production, il y a fort à parier qu'on se fera à nouveau vacciner l’hiver prochain mais du coup pourquoi ne pas se protéger tout de suite si c'est possible ?
Citation :
Publié par zac
sauf qu'un confinement avec les 3 heures de promenade/20km ouvre la boîte de Pandore à toutes les magouilles, une attestation dans la poche gauche une dans la droite, une dans le slip et tu es dehors toute la journée.
Avec le couvre feu tu sors plus à 18 heures, avec le confinement, personne peut te dire quoi que se soit si tu te ballades avec ton attestation remplie à 22 heures, car personne peut te reprocher d'utiliser ta plage de 3 heures de 22 heures à une heure du matin..
Le confinement ça a peut-être marché en Mars, maintenant ceux qui veulent sortir, sont rodés et ont échafaudé un tas de trucs pour s’asseoir dessus ..
De toute manière y a aucun contrôle alors ça change pas grand chose que ce soit 1 ou 3 heures de sortie....
Citation :
Publié par Peuck
Un article intéressant sur la soi-disante efficacité des vaccin ARN a plus de 90% et la prudence a adopté face a ses chiffres. alors certes ce n'est ps une revue scientifique mais bon...
Covid-19 - Prudence face à l'efficacité annoncée des vaccins - Actualité - UFC-Que Choisir
"mais bon, ça n'a aucune valeur aujourd'hui :"
Article datant du 18 Novembre. Depuis, le gouvernement israélien qui a vacciné 82% de sa population a donné un % d'efficacité de plus de 95%.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l...srael-20210220
Citation :
Publié hier à 21:52, mis à jour il y a 2 heures
Le ministère israélien de la Santé a affirmé samedi que l'inoculation des deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech était efficace à 95,8% contre la contraction du Covid-19, deux semaines après l'inoculation de la seconde dose. Il serait, en outre, efficace à 99,2% pour prévenir des formes graves et à 98,9% pour prévenir la mort.
Il y a de très fortes chances que Moderna soit dans les mêmes eaux.
Citation :
Publié par Peuck
Un article intéressant sur la soi-disante efficacité des vaccin ARN a plus de 90% et la prudence a adopté face a ses chiffres. alors certes ce n'est ps une revue scientifique mais bon...

Covid-19 - Prudence face à l'efficacité annoncée des vaccins - Actualité - UFC-Que Choisir

Il me semble que la moyenne d'efficacité des vaccins est d'environ 60%, ce qui serait suffisant pour une immunité collective. Après si ton médecin attends un vaccin a 100% d'efficacité, tu ne seras jamais vacciné contre quoi que ce soit.

De toute façon, on n'a et ne pourra pas choisir son vaccin (du moins au départ), soit tu accepte le premier vaccin dispo dans ta région, soit tu refuses la vaccination.
Quel intérêt de ressortir un article du 18/11, date à laquelle les publications scientifiques n'étaient pas encore sorties, à part faire de la désinformation ?
Sachant que toutes les données montrent une efficacité impressionnante ?
Citation :
Publié par Flowe
Quel intérêt de ressortir un article du 18/11, date à laquelle les publications scientifiques n'étaient pas encore sorties, à part faire de la désinformation ?
Sachant que toutes les données montrent une efficacité impressionnante ?
Je n'avais simplement vu pas fait attention à la date de l'article ...
Citation :
Publié par spooty
De toute manière y a aucun contrôle alors ça change pas grand chose que ce soit 1 ou 3 heures de sortie....
C'est complètement ça.... j'en connais qui font la bringue, sortent en pleine nuit, vu qu'il y a pas de contrôle : zéro risque.

Au travail pareil, un mec ne met pas le masque (sous la bouche histoire de dire qu'il l'a), mon patron a voulu le faire travailler avec moi et j'ai refuser pour cette raison, il a vu qu'il l'avait pas, sa réaction au lieu de lui reprocher : "bon j'ai pas envie de me prendre la tête, je te mettrais quelqu'un d'autre "
En attendant le mec se balade dans l'atelier (et tousse comme un rat mort depuis un moment mais c'est pas grave...), et je pense que ça doit sûrement arriver ailleurs.... en sachant que ma copine qui bosse avec moi a une ald et a des poumons qui fonctionnent uniquement à 70% mais on s'en fout, tant que l'entreprise n'est pas touchée...

Donc à partir de là... j'ai plus aucun espoir vu que ces mêmes personnes, sont celles qui n'iront pas se faire vacciner (parce qu'evidemment, c'est un complot)
Une étude récente a propos de l'efficacité des mesures gouvernementales sur le Rt.

[Brauner et al, Inferring the effectiveness of government interventions against COVID-19.].


Etude sur 41 pays, cherchant à déterminer l'efficacité individuelle de chaque type de mesure.

F3.large.jpg
Les effets croisés sont aussi présentés et un petit simulateur pour explorer les différents résultats possibles :
http://epidemicforecasting.org/calc

A manipuler avec circonspection selon les auteurs, plus pour aider à comprendre l'impact et se faire une idée que d'établir un panorama définitif.
Citation :
Publié par Christobale
le problème c'est qu'un confinement efficace c'est un confinement qui se fait par anticipation, parce que confiner quand on a déjà l'eau au niveau du menton en réalité çà sert plus à grand chose.
C'est exactement le contraire :
En anticipant, tu peux éviter de confiner, par des mesures ciblées combinées ou non (certaines fermetures et interdictions, des frontières, des commerces, des activités).
Au contraire, une fois que l'épidémie est hors de contrôle, le confinement est l'action la plus efficace. C'est la situation dans laquelle on est depuis maintenant 5 mois (la rentrée de septembre), justement parce que le gouvernement refuse de confiner.
Enfin si, ils ont accepté de reconfiner une fois pour sauver Noël, et malgré la mollesse de de ce 2e confinement, il a été plus efficace sur l'épidémie que tout ce qu'on fait depuis.

Citation :
Publié par zac
concernant l'astrazeneca, mon médecin me déclare tout de go qu'il ne le prendra pas vu son taux d'efficacité moindre que les deux autres.
Je ne sais pas si tout les deux nous pêchons par ignorance où par une impression subjective non fondée, en tout cas je suis du même avis, pourquoi les 50-64 ans devraient voir s'infliger par défaut ce vaccin là ?
Se faire vacciner oui, mais pas avec celui là...
La notion de choix est biaisée : on a le choix théorique, mais pas concret puisqu'on n'a pas les doses… il nous en manque 40 millions. Ce n'est pas parce que ton médecin va refuser ce vaccin qu'il en aura par magie un Pfizer, il aura juste rien du tout.
Dans ce contexte, ça me paraîtrait logique de vacciner des personnes jeunes et en bonne santé avec ce vaccin, non ?
Répondre

Connectés sur ce fil

15 connectés (4 membres et 11 invités) Afficher la liste détaillée des connectés