Monde du travail (La Taverne)

[Wiki] Le topic salaire

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par I3aldou
Tout à fait ... (ou presque) 🥴
Dans l’absolu, en googlant sur le salaire des ingés débutants, on voit que dans le secteur de la chimie (en faisant l’hypothèse que la biologie en fait partie), 35K brut semble effectivement un chiffre correct. Par contre dans la finance c’est plus près du 50K ! Comme quoi il vaut mieux savoir se servir d’un simple boulier plutôt que d’un microscope électronique pour devenir riche 😂
Si c'est l'argent qui t'intéresse tu t'orientes vers la finance/commerce. Après faut savoir ce qu'on veut, tout le monde ne prend pas forcément son pied en regardant des gros chiffres sur son compte en banque

Citation :
Publié par Gardien
C'est vrai dans a peu pret tous les metiers.... dès qu'il y a XXX et finance, dans la grande majorité des cas, finance >> XXX. C'est malheureux... Vu que ca pique des "cerveaux" pour faire des trucs "inutile" (dans le sens, evolution de la société / sciences etc...) voir carrément nuisible... :X
Bah non la finance n'est pas "inutile". C'est le nerf de la guerre. Après forcément on a toujours l'image du trader véreux qui s'en met plein les poches mais c'est une infime partie de l'écosystème ça.

Dernière modification par Palette ; 01/05/2019 à 13h10. Motif: Auto-fusion
Salut,

Petite question un peu HS mais pas trop sur les procédures d’entretien :

J’ai passé un entretien de motivation pour un poste de business developer dans une boite de tech avec le regional sales head la semaine dernière, aujourd’hui le service de RH m’indique que le directeur marketing (mais qui est l’ancien directeur commercial) souhaiterais s'entretenir avec moi sur skype.

A quoi je dois m’attendre ? Je me dis c’est soit pour faire des mises en situation parce que j’ai vu que ce directeur fait aussi des formations aux techniques de vente (sachant que le poste de business developer c’est beaucoup de prospection par téléphone). Ou peut être une proposition d’un autre poste (quand j’ai postulé y’avait aussi une offre de marketing specialist, sachant que c’est possible que mon profil soit plus orienté marketing) ? Ou une autre idée ?

Merci

Dernière modification par GrosCadeau ; 14/05/2019 à 17h24.
Citation :
Publié par Quild
Avec des amis, + ou - à 10 ans d'xp à une vache près, on attaque un nouveau système plutôt que de chercher encore des sous en +.

Pote 1 : Il voit des nouveaux entrants mieux payés que lui avec moins d'xp dans sa boîte. Il a donc demandé un 80% à salaire égal. Jour bien sacralisé, ses collègues ne peuvent pas le solliciter.

Pote 2 : Il est à un niveau de salaire/revenus au delà de ce dont il a besoin. Il négocie un 80% en étant payé à 88% ou truc du genre (un arrangement avec les RTT et tout).

Moi : Je négocie d'expérimenter un 90% avec même salaire et charge de travail. En gros c'est surtout un aménagement de mes horaires, surtout que je peux faire télétravail mon jour off en cas de rush ou de besoin ponctuel ou déplacer le jour off. L'idée serait mise en place en janvier/février prochain, donc après ma phase de rush pro.



Parce qu'on a pas envie de changer de boîtes, que grapiller 3k brut annuel ça ne nous sert à rien et qu'à un moment, faut aussi penser au confort de vie
Je rebondis sur mon post d'il y a un an (et une semaine) pour dire à ceux que la démarche intéresse qu'au final ça c'est fait, je suis à 90% à salaire équivalent depuis Avril.

En gros : J'ai fait la demande en juin/juillet 2018. Le truc qui a bien appuyé ma demande c'est que ma compagne était enceinte et j'ai donc demandé les mercredi, jour où elle ne travaille pas, pour les passer en famille.

J'ai demandé à avoir ce changement à effet de mars/avril, en lieu et place des traditionnelles augmentations (ou absence d'augmentation).

J'ai demandé à ne pas changer de charge de travail. Je garde tous mes dossiers, je continue à faire des études. En pratique, je recherche un aménagement de temps horaire qui me libère un mercredi sur deux et que je prévoyais de compenser en arrivant plus tôt le matin, moins de pauses, en évitant les réunions/déplacements dispensables et via le télétravail dans la mesure du possible et raisonnable.

Mes chefs ont réellement apprécié l'idée et m'ont soutenus dès le début.
Les RH... Moins.

Du coup on m'a proposé de me mettre en télétravail le mercredi avec la notion tacite que je serais pas forcément joignable/dispo. J'ai refusé cette proposition pour éviter d'être mal vu (pas connecté/réactif alors que je suis en télétravail un jour où c'est censé ne pas être permis) et les problèmes juridiques (accident en dehors de chez moi à 15h, ça le foutrait mal). Je ne voulais pas non plus que ça serve contre moi un jour, mais ça m'inquiète moins.

J'ai proposé à la place : Je passe à 90% en avril 2019, je perds 10% de salaire mais je les récupère sous forme de prime en avril 2020 si j'ai rempli ma part du deal (bosser autant).

L'idée à plu et en pratique j'ai eu la prime (dont une partie en augmentation pure et simple) dès mars 2019 sans condition d'effectivement passer à 90% ou d'y rester un an.

Du coup l'exercice sera à renouveler l'an prochain. Pour l'instant après presque 4 mois, mes chefs ont fait la remarque que "ça ne se voyait même pas"



Truc étonnant : Mon pote 1 dont je parlais avait juste eu un avenant à son contrat de travail disant qu'il passait temporairement à genre 175 jours ouvrés/an au lieu de 218. Et en pratique la différence se voyait sur les lundis. Ce qui lui permettait de garder son salaire sans dire qu'il était à 80%.
Je sais plus si l'avenant est résiliable par les deux parties ou durée ferme à reconduire.
Là il va changer de boîte et... demander directement 80% à l'embauche. Dans des secteurs en galère et avec un bon CV/réseau, autant commencer par là
Yop les gens. J'ai 25 ans et je suis actuellement collaborateur comptable dans un cabinet d'expertise. Je gagne ma vie correctement mais je voudrais me réorienter parce que j'aime vraiment pas ce que je fais (je sais même pas pourquoi j'ai continué mes études là dedans).

Je maîtrise assez bien mon taff et j'ai du temps libre. Mon but c'est plutôt de trouver ce qui pourrait vraiment me plaire. Je suis pas encore dans l'optique de faire des formations ou autre.

Du coup me suis rappelé qu'il y a pas mal de gens ici dans l'informatique/dev, vous conseillez quel site de cours pour mettre un pied dedans et voir ce que ça donne ? Quelqu'un a des retours sur les cours du site https://www.pierre-giraud.com/ ?

Si vous avez d'autres pistes à conseiller je suis preneur. Mais j'aimerais ne pas trop me disperser.

Merci à tous.
Je ne sais pas. Mais le domaine de l'informatique est vaste. Là je ne vais pas tenter obligatoirement une reconversion en informatique, si ça se trouve je vais pas aimer. Je suis curieux. Et vu que sur jol y'en a plein, je demande conseil ici pour savoir le meilleur moyen de mettre le pied dedans quoi.
Tu peux aussi regarder sur Onisep les fiches métiers qui sont parfois accompagnés de vidéo expliquant un peu le métier en question. Si quelques uns sortent déjà du lot pour toi, tu peux faire le comparatif à partir des fiches rome de Pôle emploi, entre le métier que tu occupes actuellement et ceux qui t'intéressent. Cela permet de voir les compétences transversales et qui sait, dans le cas d'une VAE, celles que tu n'as pas besoin d'acquérir. Je te dis cela maintenant mais pour plus tard, je pense pas que tu en sois encore là ^^'
Citation :
Publié par Cogee
Yop les gens. J'ai 25 ans et je suis actuellement collaborateur comptable dans un cabinet d'expertise. Je gagne ma vie correctement mais je voudrais me réorienter parce que j'aime vraiment pas ce que je fais (je sais même pas pourquoi j'ai continué mes études là dedans).

Je maîtrise assez bien mon taff et j'ai du temps libre. Mon but c'est plutôt de trouver ce qui pourrait vraiment me plaire. Je suis pas encore dans l'optique de faire des formations ou autre.

Du coup me suis rappelé qu'il y a pas mal de gens ici dans l'informatique/dev, vous conseillez quel site de cours pour mettre un pied dedans et voir ce que ça donne ? Quelqu'un a des retours sur les cours du site https://www.pierre-giraud.com/ ?

Si vous avez d'autres pistes à conseiller je suis preneur. Mais j'aimerais ne pas trop me disperser.

Merci à tous.
Je suis exactement dans le même cas que toi, sauf que j'ai 30 ans chef de mission en cabinet, mais maintenant que je maîtrise bien le truc je me fais chier. Alors se faire chier avec en plus une masse de travail énorme... c'est pénible, je ne dois pas avoir autant de temps libre que toi, enfin je ne fais pas tant d'heures que ça, ça monte à 45h max, mais en période difficile c'est 45h où je suis à fond, tendu, interrompu ou sollicité en permanence (c'est vraiment un côté horrible du boulot ça) en ayant à lutter constamment pour de la collecte d'informations de la part des clients (deuxième côté horrible). Donc en rentrant chez moi le soir, je suis claqué. Mes résultats sont bons, je gère un portefeuille correct (140K€ en valant 150 mais ça comprend les honoraires des prestations sociales qui sont sous-traitées) sans souci alors qu'on est en sous-effectif, mais je le supporte de moins en moins.

Faut que je me secoue les puces sinon ça va être la stagnation puis, j'imagine, la dépression. Et le pire c'est que c'est ma copine qui me fait réaliser ça car pendant la période fiscale forcément je manque de recul pour évaluer, la tête froide, ce qui ne va pas. Tu as tendance à te dire que c'est juste temporaire, c'est la période qui veut ça, sauf que putain en enlevant les congés c'est quasi la moitié de l'année maintenant. Et idem quand tu bosses comme un cochon tu ne te rends pas forcément compte que tu ne t'épanouis pas tant tu es préoccupé par le travail à abattre. Sauf que ça va s'exprimer inconsciemment derrière et que ce n'est pas bon ni pour la santé mentale ni pour le couple.

Et je sens aussi que poursuivre sur un DEC bah... ça ne me passionne pas du tout, à vrai dire je n'aurai pas le courage ne serait-ce que pour le DSCG.

Je me prépare pour le moment en commençant à combler mes lacunes scientifiques au vu de mon parcours chaotique (bac L => Licence LEA => Master science politique => Master ESC spé finance/compta) et je songe d'ores-et-déjà à poser ma démission pour l'issue de la prochaine période fiscale (je n'aime pas mettre les gens dans la mouise donc je prévois de le faire en l'annonçant largement à l'avance, genre six mois ce serait bien).

Au moins je sais qu'avoir cinq périodes fiscales derrière moi représente largement assez d'expérience pour être recruté en entreprise sur des postes avec un meilleur salaire et une charge de travail moindre. Après, est-ce que ce sera plus intéressant... beaucoup disent que comptable en entreprise c'est plus ennuyeux encore. Mais au moins si je peux gagner + de thunes et avoir plus de temps libre pour préparer une réorientation, je me dis que ça ne peut être que positif. Je ne me vois sincèrement pas travailler sérieusement une réorientation (c'est-à-dire bosser des concours d'entrée à des écoles etc.) avec mon taf actuel, ce n'est pas possible, pas avec cette charge de travail. Au moins en entreprise tu ne te tapes pas 5 mois en continu de rush. Un salaire plus élevé et un stress moindre me permettront d'aborder cela plus sereinement.

Du moins je vois cela comme ça !

En tout cas je pense que tu as raison de ne pas t'enfermer dans quelque chose qui ne te plaît pas. Ce que la vie (et mes lectures actuelles Frank Herbert par exemple) m'apprennent c'est que l'immobilité est la pire des choses et que beaucoup d'entre nous ont une tendance naturelle à l'immobilité par confort ("on sait ce que l'on perd, on ne sait pas ce que l'on retrouve après"). Plus on vieillit plus le changement est difficile à envisager, que ce soit mentalement ou en raison de facteurs familiaux. Pourtant, l'immobilisme c'est la mort, le changement c'est la vie #philodecomptoir

Si ton boulot en cabinet te laisse assez de temps (et surtout de temps de cerveau disponible après une dure journée) pour travailler en même temps sur une reconversion, t'as de la chance, tente-le. Sinon, vois pour un job en entreprise qui sera la plupart du temps bien mieux payé avec de meilleurs horaires (mais qui risque d'être plus chiant). 25 ans ça va, pour prendre un exemple extrême y'a des gens qui font médecine à plus de 40 balais. Le plus important est de ne pas se conforter dans quelque chose qui nous déplaît ou nous indiffère.


Après tu peux peut-être prendre RDV avec des psychologues ou psychothérapeutes spécialisés dans le travail et la reconversion, il en existe, j'envisage aussi de le faire. Même si t'as aucun souci mental rien que pour le côté conseil en reconversion et comment aborder niveau vie perso/vie de couple etc., j'imagine que deux/trois séances peuvent être utiles pour avoir de bons conseils, et identifier exactement ce qui te plaît dans la vie.

Par exemple moi j'aime avant tout apprendre mais mettre cela constamment en lien avec de la pratique (la théorie pure m'ennuie). Quand je maîtrise quelque chose et que je dois continuer à le pratiquer sans réelle évolution, je commence à m'ennuyer. C'est pour ça que les premières années en cabinet ne m'ennuyaient pas parce que je débarquais avec énormément de choses à apprendre. J'envisage de fonder du coup ma réflexion là-dessus.
Vous avez pensé au contrôle de gestion ?

Avoir des bonnes connaissances comptables est un vrai plus, ce n'est pas très éloigné (on reste dans les chiffres et la finance), mais les jobs sont souvent mieux payés, mieux considérés, et plus intéressants.
Perso j'ai fait BTS CGO/licence pro compta/DCG/Master CCA, dont 3 ans en apprentissage avec un mix cabinet/entreprise.
L'expertise comptable n'était déjà pas tellement mon projet à la base et un passage d'1 an chez KPMG avec une responsable irascible m'a bien gavé.

J'ai perdu toute motivation de passer le DSCG et je me suis demandé (comme d'autres de mes camarades d'ailleurs) ce que j'allais faire vu comme c'est galère de trouver du travail (hors cabinet comptable) si t'as quasiment pas d'expérience.

Finalement, je me suis lancé dans le contrôle de gestion, c'est plutôt chouette, en fait c'est exactement le genre de job que je m'imaginais faire quand je me suis orienté en fin de terminale dans la "finance au sens large", ça n'a pas grand chose à voir avec la compta en cabinet.


Du coup je me demandais, @Cogee et @Leni, vous avez pensé à regarder vers d'autres horizons type contrôle de gestion, contrôle interne, trésorerie, consolidation, analyse financière, commissariat aux comptes si vous n'en avez pas déjà fait, poste en RH en paye ou analyse ? Ou même viser un poste de DAF en commençant comme un genre d'adjoint ? Ou même du contrôle de projet ou que sais-je. J'ai un pote qui est devenu vendeur de logiciel de compta après le CCA, lol.

Collaborateur comptable c'est vachement spécifique ça ne ressemble pas du tout à ce qu'on peut faire en entreprise (et en même temps l'expérience en cabinet y est très apprécié), il y a peut-être des postes à portée de main qui pourraient vous plaire sans avoir à refaire un cursus complet ?
Message supprimé par son auteur.
Oué, je commence en Novembre. D'ici la je suis en vacances j'ai signé mon départ volontaire avant-hier. Je vais quand même faire un peu d'autoformation pour pas arriver au niveau zéro au jour J. Après discussions avec le personnel éducatif je suis parti sur une formation de programmeur web, j'étais trop light pour le big data et ca me plaira probablement plus de prime abord.
Citation :
Publié par Leni
Par exemple moi j'aime avant tout apprendre mais mettre cela constamment en lien avec de la pratique (la théorie pure m'ennuie). Quand je maîtrise quelque chose et que je dois continuer à le pratiquer sans réelle évolution, je commence à m'ennuyer. C'est pour ça que les premières années en cabinet ne m'ennuyaient pas parce que je débarquais avec énormément de choses à apprendre. J'envisage de fonder du coup ma réflexion là-dessus.
Je suis assez comme ça aussi, ce qui peut être tester c'est de se faire embaucher dans une grosse boîte et de changer de poste en interne.
J'ai remarqué qu'il y a un truc qui marche pas mal devant les RHs, c'est la position suivante: à salaire égal, je préfère faire autre chose et apprendre c'est un investissement pour l'avenir. Bon au final, j'ai pris une bonne augment pour aller faire un truc sur lequel je ne suis pas encore compétent. Je recommencerai dans 5 ans max en mettant pareil sur le tapis:
J'apprends plus rien, ça met en péril mon avenir pro. Je préfère faire autre chose pour le même prix (avec une proposition externe en poche).
Citation :
Publié par Sang-blaireau
Perso j'ai fait BTS CGO/licence pro compta/DCG/Master CCA, dont 3 ans en apprentissage avec un mix cabinet/entreprise.
L'expertise comptable n'était déjà pas tellement mon projet à la base et un passage d'1 an chez KPMG avec une responsable irascible m'a bien gavé.

J'ai perdu toute motivation de passer le DSCG et je me suis demandé (comme d'autres de mes camarades d'ailleurs) ce que j'allais faire vu comme c'est galère de trouver du travail (hors cabinet comptable) si t'as quasiment pas d'expérience.

Finalement, je me suis lancé dans le contrôle de gestion, c'est plutôt chouette, en fait c'est exactement le genre de job que je m'imaginais faire quand je me suis orienté en fin de terminale dans la "finance au sens large", ça n'a pas grand chose à voir avec la compta en cabinet.


Du coup je me demandais, @Cogee et @Leni, vous avez pensé à regarder vers d'autres horizons type contrôle de gestion, contrôle interne, trésorerie, consolidation, analyse financière, commissariat aux comptes si vous n'en avez pas déjà fait, poste en RH en paye ou analyse ? Ou même viser un poste de DAF en commençant comme un genre d'adjoint ? Ou même du contrôle de projet ou que sais-je. J'ai un pote qui est devenu vendeur de logiciel de compta après le CCA, lol.

Collaborateur comptable c'est vachement spécifique ça ne ressemble pas du tout à ce qu'on peut faire en entreprise (et en même temps l'expérience en cabinet y est très apprécié), il y a peut-être des postes à portée de main qui pourraient vous plaire sans avoir à refaire un cursus complet ?
Plutôt cool ça, tu as pu trouver directement du boulot là-dedans ou comment as-tu fait ? J'imagine que la passerelle comptabilité -> contrôle de gestion n'est pas la plus difficile mais je suppose qu'il faudrait une petite formation ou un passage par un poste d'assistant.

Concrètement, quel est le boulot au quotidien, quelles sont les compétences demandées (niveau informatique aussi), et les qualités humaines ? À l'école les cours de contrôle de gestion c'était de l'analyse de coût basique. De la même manière que les cours de compta étaient peu représentatifs du boulot ensuite j'imagine que c'est la même chose pour le contrôle de gestion.

La compta dans 90 % des cabinets c'est de l'accompagnement de TPE ou petites PME du prévisionnel aux déclarations en passant par le conseil. Le plus important c'est la mise en place de l'organisation administrative et comptable mais ça dépend énormément du client, de son degré d'ouverture et sa volonté. Comprendre : si le client est bordélique et ne veut pas changer, si ça ne l'intéresse pas du tout de porter un regard critique avec du recul sur sa gestion (y compris quand tu mets en place des outils de présentation qui sont simples, concrets et ludiques pour ne pas rebuter), tu vas galérer. Après l'essentiel de la charge de travail ça reste les déclarations fiscales et sociales, la saisie et la collecte d'informations (si le client est bordélique c'est l'enfer : je peux passer autant de temps sur une petite PME bordélique que sur une PME qui fait 10x son CA si le mec fait nimp).

En fait le métier "idéalisé" peut paraître intéressant (accompagner et conseiller), mais de facto tu passes énormément de temps sur des tâches chiantes ou à devoir lutter pour obtenir des infos. Les tâches sont répétitives d'un mois à l'autre (déclarations de TVA etc), ça devient monotone, la charge de travail explose au printemps alors que tu cherches toujours à être réactif (tu es autant sollicité à ces périodes qu'aux autres). M'enfin en résumé : beaucoup de travail répétitif et intellectuellement peu stimulant une fois que tu maîtrises, pas mal de frustration car clients désorganisés et tu es dans l'incapacité d'améliorer cet état de fait s'il manque de volonté, et deadlines très fréquentes (pics de charge de travail notamment les trimestres et énorme pic de février à juillet).

C'est pour ça que des fois je me dis que dans une entreprise c'est peut-être mieux le poste de comptable car tu as plus de prise sur l'organisation et les process. Une bonne organisation et des process bien huilés, avec les outils informatiques actuels, ça réduit à très peu les tâches chiantes, ça augmente l'efficacité de l'entreprise en général (tu es plus réactif pour répondre à quoi que ce soit) et ça laisse plus de temps pour du boulot plus intéressant à plus haute valeur ajoutée (=> des trucs qui se rapprocheraient là du contrôle de gestion non ?)

Sinon directeur fin me semblerait plutôt intéressant, on commence là à être sur un poste plus transversal même si du coup c'est plus compliqué de définir exactement le boulot qui pourra varier pas mal d'une boîte à l'autre. Mais ça me semble autrement plus motivant.
Merci pour vos réponses déjà.

Citation :
Publié par Belzebuk
....
Pas bête ça, je vais y jeter un oeil.

Citation :
Publié par Leni
...
Pouah je compatis avec toi ! J'ai du temps libre parce que la période fiscale est terminée, l'été c'est beaucoup plus tranquille de mon côté et j'ai très peu de dossiers en exercice décalée. Mais à la rentrée ça va reprendre dur.

J'ai un parcours moins glorieux que toi, seulement un DUT GEA en poche, j'ai raté ma licence. Quand je dis que je suis payé correctement c'est pas non plus la folie, mais c'est ok pour mon niveau d'étude je trouve.
Et d'ailleurs mon DUT était simple à avoir, mais vraiment je n'aimais pas ce que je faisais de manière générale. J'appréciais les cours d'info et de communication. Je sais pas pq je me suis forcé là dedans. Quand je suis arrivé en licence j'ai eu une perte de motivation, je l'ai raté parce que je n'allais tout simplement pas en cours, je faisais acte de présence aux exams seulement (mais je rendais copie blanche).

A la base je cherchais un boulot pour me payer des vacances et ensuite reprendre des études dans un domaine qui me plais. Un cabinet d'expertise m'a recruté pour faire de la saisie (ça devait pas durer plus d'un mois). Au bout de deux semaines un collaborateur s'est barré du jour au lendemain, l'expert m'a proposé le poste j'ai dit oui et voilà où j'en suis trois ans plus tard. Là je gère un portefeuille clients, du coup je m'estime quand même chanceux de ma situation avec du recul. J'ai déjà eu des propositions de salaires plus élevé ailleurs. Mon taff est bien fait, j'ai appris sur le tas et je me suis adapté rapidement surtout que j'ai commencé en pleine période fiscale. Oui au début, apprendre de nouvelles choses étaient cool et ça n'a rien à voir avec la théorie des cours. Puis c'était mon premier "vrai" taff (en dehors des trucs d'étudiant ou d'été) mais...

... ça ne change pas que je n'aime pas (ou plus ?) ce que je fais. Je ne parle même pas des problèmes liés aux clients qui peuvent être chiants, à la pression etc qui sont aussi des facteurs en prendre en compte. Mais même les tâches comptable et RH en elles-mêmes ne me plaisent pas, y'a rien de passionnant je trouve.

Oui un taff en entreprise peut être que ça m'irait mieux, mais je sais pas je suis curieux de voir si d'autres secteurs peuvent m'intéresser.

Pour les psychologues, je n'y ai pas pensé. Je vais me renseigner sur ça. En tout cas merci de ta réponse, n'hésite pas à me mp pour me tenir au courant de ta situation.


Citation :
Publié par Rooyo*
Vous avez pensé au contrôle de gestion ?

Avoir des bonnes connaissances comptables est un vrai plus, ce n'est pas très éloigné (on reste dans les chiffres et la finance), mais les jobs sont souvent mieux payés, mieux considérés, et plus intéressants.
Citation :
Publié par Sang-blaireau
Perso j'ai fait BTS CGO/licence pro compta/DCG/Master CCA, dont 3 ans en apprentissage avec un mix cabinet/entreprise.
L'expertise comptable n'était déjà pas tellement mon projet à la base et un passage d'1 an chez KPMG avec une responsable irascible m'a bien gavé.

J'ai perdu toute motivation de passer le DSCG et je me suis demandé (comme d'autres de mes camarades d'ailleurs) ce que j'allais faire vu comme c'est galère de trouver du travail (hors cabinet comptable) si t'as quasiment pas d'expérience.

Finalement, je me suis lancé dans le contrôle de gestion, c'est plutôt chouette, en fait c'est exactement le genre de job que je m'imaginais faire quand je me suis orienté en fin de terminale dans la "finance au sens large", ça n'a pas grand chose à voir avec la compta en cabinet.


Du coup je me demandais, @Cogee et @Leni, vous avez pensé à regarder vers d'autres horizons type contrôle de gestion, contrôle interne, trésorerie, consolidation, analyse financière, commissariat aux comptes si vous n'en avez pas déjà fait, poste en RH en paye ou analyse ? Ou même viser un poste de DAF en commençant comme un genre d'adjoint ? Ou même du contrôle de projet ou que sais-je. J'ai un pote qui est devenu vendeur de logiciel de compta après le CCA, lol.

Collaborateur comptable c'est vachement spécifique ça ne ressemble pas du tout à ce qu'on peut faire en entreprise (et en même temps l'expérience en cabinet y est très apprécié), il y a peut-être des postes à portée de main qui pourraient vous plaire sans avoir à refaire un cursus complet ?
Je réponds à vous deux en même temps. Bah là ça voudrait dire que je devrais surement reprendre des études en cours du soir ou autre (je suis seulement bac +2). Je n'ai pas l'expérience ni la formation ni le diplôme. Mais j'ai bien peur de ne pas apprécier ce type d'étude à nouveau. Surtout que j'ai lâché ma licence d'eco gestion. Pour la RH, je gère déjà mensuellement 100 bulletins de paies environ sur l'ensemble de mes clients. J'en suis pas spécialement fan non plus. La passerelle semble possible mais ça ne m'attire pas spécialement.

Citation :
Publié par Hyr
Le plus important vu la vitesse d'évolution, c'est la passion.
Plutôt que de commencer à un endroit au pif (car comme tu l'as si bien remarqué, c'est extrêmement vaste), commence plutôt par ce que tu aime(rai)s faire.

Qu'est-ce qui te botterait ? Faire un site web ? Une app mobile ? Un jeu vidéo ? Refaire le réseau chez toi ? Bidouiller le hardware de ton PC ?
Commence par là. Choisis ce qui te plait le plus, et on pourra t'aiguiller vers des choses basiques afin que tu mettes les pieds dedans et puisse voir rapidement si ça te plait, sans te payer 20h de tutos pompeux pour commencer (autant pas se dégoûter dès le début )

Si tu as envie de te reconvertir par la suite, tu peux checker ce qu'on avait dit à Zygo : https://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=1386531
@La Pelle du 18 Juin ça en est où d'ailleurs ? T'es entré à IFOCOP ?
Et si je réponds presque tout ahah ? Je suis un peu perdu j'avoue.

Quand j'étais plus jeune j'essayais de faire des forums pour mes guildes dans les MMO déjà. Rien à voir avec de la programmation mais j'ai toujours été curieux.
Le peu d'informatique que j'ai fait durant mes études ça me plaisait. J'aimais bien les cours d'excel, les cours de créations de site internet ou logo etc. Je suis conscient que c'est très peu représentatif de la chose mais quand je me remets en question je me dis que sont des cours que j'appréciais vraiment.
Pour les jeux vidéos, pareil. Déjà c'est ma passion et puis j'ai déjà tâter par le passé rpgmaker sans jamais aller trop loin bien sûr.
Pour le hardware bah je monte mon pc moi même et je lis beaucoup de discussions sur jol et j'ai encore à beaucoup apprendre, ce n'est pas un passion mais c'est un sujet qui m'intéresse. Par exemple jamais en dehors des heures du travail ça me dirait d'aller apprendre des règles comptables. Par contre dans mon temps libre, lire des sujets sur les nouvelles cg ou regarder des vidéos de benchmark ça me botte.
Pour le réseau, j'ai toujours rêvé de créer un réseau vdi chez moi plus tard...
Il y a peut être l'appli mobile où là pour le coup, ça ne m'a jamais traversé l'esprit.

Evidemment ici ce ne sont même pas ne serait-ce que la surface de ce que pourrait vraiment représenter un métier dans ses domaines là, mais j'estime que de façon générale l'informatique m'intéresse assez pour que je m'y penche dessus d'un point de vue professionnel. J'ai envie de découvrir ça. J'ai du temps mais pas trop non plus mais je veux pas me précipiter non plus.
Citation :
Publié par Djunn
Je me demande quel est le pourcentage des personnes qui ont tenté une reconversion dans "l'informatique" et l'on réussi tien
80 à 90% à l'AFPA ou la CCI Formation.
Source: moi et mes 80 élèves formés.

Citation :
Publié par Cogee
Quand je dis que je suis payé correctement c'est pas non plus la folie, mais c'est ok pour mon niveau d'étude je trouve.
Moi qui pensait qu'on était payé par rapport à ses compétences, pas à son niveau d'étude. Mdr.
Citation :
Publié par Leni
En tout cas je pense que tu as raison de ne pas t'enfermer dans quelque chose qui ne te plaît pas. Ce que la vie (et mes lectures actuelles Frank Herbert par exemple) m'apprennent c'est que l'immobilité est la pire des choses et que beaucoup d'entre nous ont une tendance naturelle à l'immobilité par confort ("on sait ce que l'on perd, on ne sait pas ce que l'on retrouve après"). Plus on vieillit plus le changement est difficile à envisager, que ce soit mentalement ou en raison de facteurs familiaux. Pourtant, l'immobilisme c'est la mort, le changement c'est la vie #philodecomptoir
Je ne peux que plussoyer au vue de ma situation actuelle, rajoute aussi la santé dans les facteurs qui rendent difficile le changement, si tu sens que ça le fait moyen, changer à 25 ans, c'est clairement faisable, à 30 aussi, passé 35, ça devient de plus en plus relou de se motiver à se réorienter.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Hyr
...
Désolé pour excel .

Alors pour répondre aux questions :
- Oui à l'époque, là non. Tout oublié.
- C'est pas un truc sur rpg maker ça ? Dans le doute je vais dire non.
- J'ai déjà fait des lan chez moi mais rien de fou on était une 5-6, et on se branchait en ethernet. Voilà quoi..
- Je donne mon avis et conseille mon entourage mais sans jamais dire que je détiens la vérité absolue. Par contre si y'a un pc à monter, j'aide. Quand y'a un soucis, j'aide aussi. Parfois j'y arrive pas mais ouais je suis un peu dans le cliché "l'informaticien de la famille qui connait tous" (alors que je suis nul mdr).

Les idées du tuto sont cool, je pense que je vais commencer par ça. Surtout que j'ai pas d'idée qui me trotte en tête non. A mon avis ça va être plus plaisant que lire des cours, tu as raison. Je pense que je vais essayer de faire un tuto sur game maker, ça me chauffe bien ça.
+1 pour Hyr, si tu sais pas essaye des petits trucs.
Plus tu en sauras et plus tu sauras écarter ce que tu veux pas faire/préférerais éviter. Et plus tu en sauras plus tu arriveras mettre des noms sur des concepts/descendre d’un niveau à l’echelle de la granularité.

Tu pourrais très bien finir sur un truc encore pire que ta situation actuelle (au niveau intérêt/stimulation cognitive) si tu fonces tête baissée.
A chaque fois que je vois des mecs parler de dev et d'autres leur répondre uniquement sur la base de site web ou de jeu vidéo, ça me rend triste
Franchement rien de ceci ne m'a jamais intéressé.
Allez dans l'industrie plutôt (embarqué ou non) !

J'ai eu un haut le cœur en lisant le post de Hyr même si évidemment une partie de ce qu'il cite fait partie du job.
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés