Immobilier (La Taverne)

[Immobilier] Louer ou acheter ?

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Nauth
le garant qui plaît pas (auto entrepreneur)
Euh, oui, forcément. Je veux dire, ça me parait tellement logique que je trouve surprenant que ça t'étonne que ça soit pas bien accepté ?

Etudiant+CDD+garant AE c'est normal que tu rames.
@Nauth Dans les 700€ c'est faisable hors Malakoff/Bellevue pourtant je pense, mais des fois les agences...
Après ça dépend si vous recherchez T2 / T3 / T4, la superficie... Et dans quel coin...
Perso mon appart est une perle (T2 65m² en hypercentre, 730€/mois) mais il a ses inconvénients (isolation phonique déplorable donc en hypercentre c'est naze ; et le fait que la cuisine ne soit pas équipée baisse le prix aussi). Bon normalement vu l'appart il devrait être dans les 800 au moins mais bon
Signe qu'il ne faut pas se décourager, c'est faisable. Mais clairement un logement pour 2 dans les 700 c'est très très recherché à Nantes.
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Euh, oui, forcément. Je veux dire, ça me parait tellement logique que je trouve surprenant que ça t'étonne que ça soit pas bien accepté ?

Etudiant+CDD+garant AE c'est normal que tu rames.
On est bien conscient que ça serait plus simple si on avait deux CDI sur place, mais faut de grives on mange des merles.

Comme je disais on a baissé nos exigences, on vise plus des apparts de 60m² à 700€+, on vise des locs plus modestes à 600€. Ce que je trouve frustrant c'est que mon statut de doctorant cristallise des craintes, quand bien même je suis en CDI du privé et que mon contrat seul assure des revenus de 2100€. Et malheureusement pour nous ces agences immo soulèvent ces craintes après avoir fait la visite.

Honnêtement je comprend que ça soit pas facile après coup, et c'est pour ça que si dans les prochaines semaines on ne trouve rien on va partir sur une solution temporaire comme vous êtes plusieurs à l'avoir suggéré. Ce que je déplore c'est que la demande est tellement forte que tout le monde subit, que ça soit nous ou les agents immos complètement débordés.
Nantes j'y étais allé en repérage y'a 15 ans, j'avais un F3 65m2 (voire plus j'ai des trous de mémoire ... mais au moins ça) dans un super quartier à 160k (prix d'affiche). Et vraiment un bon quartier bien bobo, centre, TEC école du genre Montessori etc. Vraiment un bon plan attirant, j'avais hésité longuement c'était à l'époque de la naissance de mon 2e enfant et de mon obligation de quitter Paris intra.
A mon humble avis les prix ont doublé depuis, et pour une qualité de vie globale qui a chuté. Je regrette pas d'y être finalement pas allé, même si je suis toujours pas proprio de mon logement, d'après ma famille qui y habite ce fameux quartier a sombré comme tous les autres du centre ville.
Nantes 2005 2010 c'était le top du top français voire européen en qualité de vie.
Nantes 2020 la dégringolade. Et déjà en 2008 quand je visitais même les agents me disaient " attention certains coins ça commence à devenir craignos" tu m'étonnes, john.

Dernière modification par Don Patricio ; 02/11/2021 à 23h22.
Citation :
Publié par Nauth
On est bien conscient que ça serait plus simple si on avait deux CDI sur place, mais faut de grives on mange des merles.

Comme je disais on a baissé nos exigences, on vise plus des apparts de 60m² à 700€+, on vise des locs plus modestes à 600€. Ce que je trouve frustrant c'est que mon statut de doctorant cristallise des craintes, quand bien même je suis en CDI du privé et que mon contrat seul assure des revenus de 2100€. Et malheureusement pour nous ces agences immo soulèvent ces craintes après avoir fait la visite.

Honnêtement je comprend que ça soit pas facile après coup, et c'est pour ça que si dans les prochaines semaines on ne trouve rien on va partir sur une solution temporaire comme vous êtes plusieurs à l'avoir suggéré. Ce que je déplore c'est que la demande est tellement forte que tout le monde subit, que ça soit nous ou les agents immos complètement débordés.
Y'a un appartement dans mon immeuble avec la même situation, taille et tarifs que celui de Bardy qui se libère, mais avec les mêmes inconvénients qu'il cite, et à ça faut ajouter un problème d'humidité mais c'est très vivable et très bien placé, je te link l'agence et la situation en mp si tu veux.
T'as les locations des groupes immo du Crédit Agricole et du Crédit Mutuel sur Nantes qui ont l'air encore dispo aussi si tu veux une situation temporaire (parce qu'honnêtement je les trouve pas bien placé).
Citation :
Publié par Don Patricio
Nantes j'y étais allé en repérage y'a 15 ans, j'avais un F3 65m2 (voire plus j'ai des trous de mémoire ... mais au moins ça) dans un super quartier à 160k (prix d'affiche). Et vraiment un bon quartier bien bobo, centre, TEC école du genre Montessori etc. Vraiment un bon plan attirant, j'avais hésité longuement c'était à l'époque de la naissance de mon 2e enfant et de mon obligation de quitter Paris intra.
A mon humble avis les prix ont doublé depuis, et pour une qualité de vie globale qui a chuté. Je regrette pas d'y être finalement pas allé, même si je suis toujours pas proprio de mon logement, d'après ma famille qui y habite ce fameux quartier a sombré comme tous les autres du centre ville.
Nantes 2005 2010 c'était le top du top français voire européen en qualité de vie.
Nantes 2020 la dégringolade. Et déjà en 2008 quand je visitais même les agents me disaient " attention certains coins ça commence à devenir craignos" tu m'étonnes, john.
Abuse pas non plus, déjà ta comparaison tient pas, la qualité de vie globale, pour peu qu'on ait un peu d'argent (mais moins qu'à Paris) est supérieure à il y a 15 ans. Les commerces et restos se sont bien développés, pas mal de zone à l'abandon ont été dynamisées par des initiatives privées et publiques. Je vois pas de quel quartier tu parles d'ailleurs, mais en dehors de Bellevue/Malakoff, le Hangar à Banane le weekend tard le soir et de certaines zones du centre tard le soir ça va.

T'aurais été gagnant à la revente de toute façon, c'est l'investissement locatif qui a pas l'air ouf à Nantes en ce moment, mais comme dans pas mal de grandes villes de province j'ai l'impression, vaut mieux investir dans des agglos plus petite où les prix se sont pas envolées (et encore avec le covid dans l'ouest ça a l'air d'avoir flambé donc plus forcément si rentable à l'heure actuelle).
J'crois que je l'avais déjà évoqué quelques pages plus tôt mais franchement les agences, à part pour encaisser leurs frais délirants, leur utilité est assez douteuse.

Go leboncoin traiter avec des proprios en direct. Tu expliques la situation dès le début, comme ça ils disent oui/non sans te faire perdre du temps à visiter si ton dossier leur plait pas et tu avanceras sensiblement plus vite (et en plus y'a moyen de faire des visites le weekend).

A moins d'avoir deux CDI et 4 fois le loyer en revenu, passer par agence me semble pas mal illusoire de nos jours.
Citation :
Publié par Kocinsky
Je vois pas de quel quartier tu parles d'ailleurs, mais en dehors de Bellevue/Malakoff, le Hangar à Banane le weekend tard le soir et de certaines zones du centre tard le soir ça va.
J'ai vécu à proximité immédiate du Breil pendant 4 ans, je peux te dire qu'on était contents quand on est partis. Entendre des coups de feu régulièrement et voir ton quartier dans les faits divers plusieurs fois par mois, au bout d'un moment ça saoule.

La qualité de vie à Nantes est excellente mais clairement au quotidien il y a des coins à éviter (44 fusillades entre janvier et octobre cette année). Par exemple la rue où je faisais mes courses avant de déménager.
des chiffres intéressants: https://www.capital.fr/immobilier/qu...ancais-1421136


Citation :
Mais 7,3 millions de ménages sont propriétaires de deux biens immobiliers ou plus. Ces multipropriétaires représentent 24% des ménages résidant en France et disposent des deux tiers du parc de logements détenu par des particuliers. La moitié d’entre eux, soit 13% des ménages, possèdent exactement deux biens et près d’un quart du parc de logements. Les ménages restants, propriétaires de trois logements ou plus (11% des ménages), possèdent quant à eux près de la moitié du parc (46%). La propriété des logements en location est encore plus concentrée, puisque les ménages détenant au moins cinq logements (soit un million de ménages) détiennent 50% des logements en location possédés par les particuliers, alors qu’ils ne représentent que 3,5% des ménages. “Cette concentration de la propriété des logements en location reflète une logique d’accumulation patrimoniale, qui s’appuie notamment sur le recours aux SCI”, précise l’Insee.
C'est vraiment mal expliqué, un bête tableau résumerait mieux la chose.


% ménages nb biens % parc
42 0 0
34 1 +- 29%
13 2 +- 25%
7,5 3 ou 4 46% (partagé avec 5+)
3,5 5+ 46% (partagé avec 3 ou 4)


Pour le 46% impossible de le ventiler vu qu'il faut bien faire un article orienté SEO à partir d'un tableau de chiffres.
Ben avoir 5 logements ça me paraît surréaliste (hormis ultrariches) avec les prix de l'immobilier d'aujourd'hui, même si je me doute que c'est pas forcément dans des grandes villes et probablement du patrimoine acquis en bonne partie y a quelques décennies.
En général plus il y a de logements, plus leur acquisition est ancienne, surtout en centre ville ou les immeubles anciens peuvent avoir plusieurs siècles. Evidemment pour les constructions des années 60 et après ce n'est pas le cas, mais à l'époque c'était plutot les institutionnels qui les avaient, avant de les lacher dans les années 2000.
Le parc des particuliers dans le hausmannien et équivalent c'est souvent de l'immeuble tenu depuis plusieurs générations. C'est pour ca que c'est super chaud de trouver un appart hausmannien à acheter seul.
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Il y a 28 millions de ménages en France, ca me parait pas si aberrant que ça ?
Moi si. Une telle concentration (la moitié du parc concentrée dans les "vrais" multipropriétaire, donc pas juste ceux qui ont deux logements) c'est énorme et ca ne peut pas donner un marché sain.
J'aimerai bien savoir combien en ont plus de 10.

Des gens avec 3 ou 4 logements j'en connais quelques uns, j'en connais un seul qu'a plus et il a deux immeubles de 10-15 logements chacun.
A mon avis sur le million de personnes qui possède 45% du parc, on doit avoir quelques dizaines de milliers qui en possède 30%
Je disais ca dans le contexte ou Niluje s'étonnait du rapport en s'étonnant que cela soit même possible.
Que cela soit bon ou mauvais est autre chose.
La structure du parc immo en ville a été profondément modifiée dans les années 2000 avec le désinvestissement des institutionnels et les fameuses "ventes à la découpe". Ces ventes avaient pour objet de gonfler les résultats et bonus des dirigeants. Aujourd'hui les groupes concernés s'en mordent les doigts mais les dirigeants s'en foutent, ils sont tous à la retraite ou dans une autre société et ils ont touché leurs bonus.
Le résultat a été une forte progression du nombre de propriétaires personnes physiques, il y a eu boulimie d'achats et ces biens ne sont jamais retournés sur le marché.

Ca fait quelques années que je le dis ici, les propriétaires ont compris qu'il ne fallait pas vendre la poule aux oeufs d'or, sauf cas particulier. Cela amène donc nécéssairement à une concentration grandissante.
Citation :
Publié par Neirdan
C'est vraiment mal expliqué, un bête tableau résumerait mieux la chose.


% ménages nb biens % parc
42 0 0
34 1 +- 29%
13 2 +- 25%
7,5 3 ou 4 46% (partagé avec 5+)
3,5 5+ 46% (partagé avec 3 ou 4)


Pour le 46% impossible de le ventiler vu qu'il faut bien faire un article orienté SEO à partir d'un tableau de chiffres.
C'est quand même chelou de se dire que 46% est ventilé entre les 3 et 4 et les 5+ mais qu'en même temps :
Citation :
La propriété des logements en location est encore plus concentrée, puisque les ménages détenant au moins cinq logements (soit un million de ménages) détiennent 50% des logements en location possédés par les particuliers
Accessoirement si :
34% des ménages ont un logement => On a 34% des logements
13% ont deux logements => 26% supp, on arrive à 60%
7,5% ont 3 logements (exit l'option 4) => 22,5% supp, on arrive à 82,5%
3,5% ont 5 logements (exit l'option +) => 17,5% supp, on arrive à 100%.

Donc on retrouve bien 100% des logements. Avec l'hypothèse ultra basse pour les deux dernières catégories.
Doit y avoir une mauvaise restitution de l'étude INSEE
On parle du parc de logements détenus par des particuliers.
Ensuite je ne comprends pas ce que tu fais pour convertir les % de ménages en % de parc.
Tu as l'air de prendre une hypothèse que le nombre ménages est égal au nombre de logements détenus par les particuliers ?

Dernière modification par Ex-voto ; 01/12/2021 à 18h32.
Citation :
Publié par Ex-voto
On parle du parc de logements détenus par des particuliers.
Ensuite je ne comprends pas ce que tu fais pour convertir les % de ménages en % de parc.
Tu as l'air de prendre une hypothèse que le nombre ménages est égal au nombre de logements détenus par les particuliers ?
Ouais nan, je dois avoir un bug de raisonnement. Mais c'est étonnant que ça tombe pile sur 100 !
Citation :
Publié par Niluje
Ben avoir 5 logements ça me paraît surréaliste (hormis ultrariches) avec les prix de l'immobilier d'aujourd'hui, même si je me doute que c'est pas forcément dans des grandes villes et probablement du patrimoine acquis en bonne partie y a quelques décennies.
Même pas. Tu as des régions où les logements sont encore très abordables. Je vais bientôt acheter trois apparts ( 3 T2 de 55m² ), à 53000€ pièce.
Tu rajoutes ma RP, et la maison de famille, ça fait 5.
On peut craindre que l'immobilier soit la prochaine grosse cible fiscale, que ça soit via des moyens détournés comme l'écologie ou même des hausses pures des taxes existantes, des plafonnements etc ... ça va peut être renverser un peu la tendance aux bulles.
Ca restera un placement intéressant imo pour les primo accédents et classe moyenne, dans une optique de sécurisation de son épargne, mais peut être plus autant pour le locatif et l'achat / revente à but de plus value. Et ça ne serait peut être pas un mal, que la valeur d'immobilier coincide un peu plus avec sa valeur d'usage et ne serve pas de levier de création de valeur spéculative, assez fictive vus nos fondamentaux économiques.
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés