Séries / Télévision (Le Cercle Taberna)

[Wiki] Sujet général sur les séries

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Ola,

Ça fait bien longtemps que j'ai pas maté de série, je suis pas vraiment un gros consommateur notamment depuis que je suis papa, mon temps est compté

Et quand j'ai le temps je préfère me faire un film, notamment pour le côté « one shot », car je ne sais jamais trop quand j'aurai le temps à nouveau.

Cela dit, à l'inverse, des fois c'est plus pratique de mater un épisode d'une heure, ou bien 2 ou 3 épisodes de 20 ou 40 minutes plutôt qu'un film de 2h, et ça permet de découvrir des univers nouveaux.

Du coup, y aurait quoi (de récent ou pas, car j'ai pas vu des dizaines de trucs !) de qualité avec ces critères :
- quelque chose qui peut se regarder sur une saison, ou deux max. Je peux adorer les séries, mais j'ai horreur de celles qui se déclinent en 8 saisons, avec gros retournement au dernier épisode pour te pousser à voir un truc que je vais souvent trouver tourner en rond ensuite. Qu'elles continuent c'est pas grave, si on arrive quand même à une vraie fin de saison, pas juste un truc fait exprès pour voir la suivante. Dexter par exemple, de mémoire c'était parfait pour ça, une belle conclusion de saison, que tu veuilles continuer ou pas, c'est comme tu le sens ;
- pas un truc dramatique, larmoyant, avec toute la misère du monde. J'en peux plus à chaque truc qu'on mate que ma meuf s'effondre et déprime toute la nuit après. Déjà, quand c'est à peine émouvant, ça pleure à tout va, mais ça passe, mais du coup pas la peine d'y mettre la dose sur fond de guerre, misère, violence infantile, drames familiaux, etc. Pour donner un ordre d'idée, on s'est arrêté à la saison 3 de Downtown Abbey, vu le drame du dernier épisode, madame n'a pas voulu poursuivre tellement elle a pleuré. Ou encore Us, série qu'on aimait bien, mais je crois qu'on n'a pas dépassé la saison 1 tellement elle pleurait.
- Ça peut être assez sérieux, ou policier (on a adoré The Wire, qu'on a dévoré en entier, et on a kiffé la S01 de True Detective, un peu moins la S02), en évitant les trucs trop sanglants de partout. Ça peut aussi être décalé, si ça tombe pas dans le lourd dingue (je suis un grand fan de Brooklyn 99, Last man on earth, etc. mais je me garde ça pour mes nuits d'hôtel en déplacement pro ). On va y aller mollo sur le fantastique, et on évite si possible la SF, du moins les batailles galactiques et tout ça.

Là comme ça, j'ai pensé à La casa de Papel, qui semble être un incontournable, je ne sais juste pas si ça peut se suffire en 1 ou 2 saisons.
Dans un genre totalement différent, j'ai aussi pensé à tenter La Flamme, qui m'a l'air pas mal décalé et humour français (et madame adore Jonathan Cohen).

Bref je peux étudier toutes vos suggestions qui vous sembleraient rentrer dans ces critères ! Merci par avance !
+1 pour Sherlock (surtout les 3 premières saisons)
Better Off Ted (2 saisons, comédie)
Fleabag (2 saisons, comédie doux-amer)
Galavant (2 saison, comédie musicale, style Disney meets The Princess Bride)
The OA (2 saisons, vous pouvez choisir de vous arrêter après la 1, mais peut-être trop riche en émotions / trop fantastique)
Good Omens (1 saison, adaptation d'un bouquin de Pratchett / Gaiman)
On annonce une série "Dungeons & Dragons, dirigée par Derek Kolstad (le créateur de John Wick) pour le compte de Paramount. Vu que le même studio annonce aussi un film, on peut supposer qu'ils vont tenter de créer un "D&D cinematic universe".

A voir si la malédiction de la Bouse Infâme ne frappe pas une fois de plus. Normalement, aucune licence ne devrait jamais pouvoir se relever de "D&D the movie".
Trailer de la saison 2 de l'excellente série d'Apple, For All Mankind :


Je suis ultra hypé, la première saison était excellente, et là ça a l'air complètement ouf.
Citation :
Publié par sinernor
A vu de nez pour répondre à ta question, je dirais vite fait:

- The good place pour le côté humoristique avec des épisodes qui font un peu de plus de 20 minutes

- Rome parce que c'est la meilleure série de tous les temps même si cela date un peu (beaucoup de cul et de sang par contre avec des scènes très crues)

- Cadfael si tu aimes le mélange médiéval enquêtes policières et intrigues politiques en Angleterre avec Sir Derek Jacoby (en plus, ils sont gratuits sur youtube en vf).
Good place, ça a l'air délire en effet, mais pas certain que madame accroche trop.
Je vais voir ce qu'il en est pour les deux autres. Rome, à vue de nez, ça pourrait être un univers qui nous botte, mais c'est pas trop le genre de série où faut voir toutes les saisons ? Rapport au fait que j'aime bien m'arrêter à 1 ou 2 saisons.

Citation :
Publié par Thermolaquage
Si tu as vu et aimé le film Watchmen je te conseil la serie qui tiens en 1 saison , gros coup de coeur.
Par contre si tu connais pas l univers je sais pas si t'arriveras à tout comprendre.
Pas vu Watchmen, mais je m'étais dit qu'il fallait qu'on le regarde un jour. Si on accroche, je note la suggestion !

Citation :
Publié par Amhron / Makswell
Pour le coté série humoristique, si t'as 99, t'as parks & recreation (faut passer la saison 1, aprés c'est un régal), community, et the Office.
J'adore 99 et It's always sunny in Philadelphia, mais j'ai jamais pu accrocher à Parks & Recreation, je ne sais pas pourquoi. J'ai adoré Community aussi. En revanche, sacrilège, j'ai jamais vraiment pu accrocher à The Office non plus, que ce soit US ou UK, mais faudra sans doute que j'insiste. Néanmoins, ces séries sont à mon avis un peu trop décalées pour madame, on va préférer un truc un peu plus prenant je pense.

Citation :
Publié par huhuh
+1 pour Sherlock (surtout les 3 premières saisons)
Better Off Ted (2 saisons, comédie)
Fleabag (2 saisons, comédie doux-amer)
Galavant (2 saison, comédie musicale, style Disney meets The Princess Bride)
The OA (2 saisons, vous pouvez choisir de vous arrêter après la 1, mais peut-être trop riche en émotions / trop fantastique)
Good Omens (1 saison, adaptation d'un bouquin de Pratchett / Gaiman)
Better Off Ted, ralala, de vieux souvenirs, j'avais kiffé à mort ! Et Good Omens, déjà vu et bien aimé.
Je vais du coup me renseigner sur le reste, dont j'avais pas entendu parler. Pas certain qu'on accroche aux comédies musicales en revanche.
Citation :
Publié par Von
Trailer de la saison 2 de l'excellente série d'Apple, For All Mankind :

Je suis ultra hypé, la première saison était excellente, et là ça a l'air complètement ouf.
Yes vivement !!
En attendant dans un autre registre on a la saison 2 de Servant qui vient de commencer.
For All Mankind j'avais adoré le début, très bien documenté, et somme toutes plutôt crédible. Mais plus la série avançait plus ça partait en cacahuètes, pour un final qui faisait vraiment dans le sensationnel et qui oubliait toute crédibilité technique ou historique. Tout en se recentrant avant tout sur des drames humains plutôt que les enjeux politiques / sociétaux qu'elle nous promettait à ses débuts.

Dans la mesure où, en plus, la S1 était en soit une fin ouverte qui n'avait pas vraiment besoin d'une suite, j'ai vraiment peur pour cette saison 2. Je pense que je passerai mon tour !
Citation :
Publié par 'Az
For All Mankind j'avais adoré le début, très bien documenté, et somme toutes plutôt crédible. Mais plus la série avançait plus ça partait en cacahuètes, pour un final qui faisait vraiment dans le sensationnel et qui oubliait toute crédibilité technique ou historique. Tout en se recentrant avant tout sur des drames humains plutôt que les enjeux politiques / sociétaux qu'elle nous promettait à ses débuts.

Dans la mesure où, en plus, la S1 était en soit une fin ouverte qui n'avait pas vraiment besoin d'une suite, j'ai vraiment peur pour cette saison 2. Je pense que je passerai mon tour !
Disons que la série étant une uchronie, la crédibilité historique est forcément limitée, mais je trouve au contraire que les choix décrits reflètent bien ce qu'aurait pu être la course à l'espace dans ces circonstances. Au niveau technique par contre je ne vois pas où est le souci, au contraire ils apportent un soin particulier à prendre en compte la mécanique orbitale.

La saison 2 aura clairement pour enjeu la militarisation de l'espace, ce qui est une question toujours d'actualité, et ce sera intéressant de voir le traitement qui en est fait.
Citation :
Publié par Von
Disons que la série étant une uchronie, la crédibilité historique est forcément limitée, mais je trouve au contraire que les choix décrits reflètent bien ce qu'aurait pu être la course à l'espace dans ces circonstances. Au niveau technique par contre je ne vois pas où est le souci, au contraire ils apportent un soin particulier à prendre en compte la mécanique orbitale.
Arg non la scène finale de la saturn V qui redémarre toute seule c'est crédible à aucun niveau. Le problème n'en serait pas trop un dans une pure fiction mais comme la série se revendique très réaliste et documenté ça passe vraiment pas bien. Je me souviens plus des détails, mais pour moi la fin de saison ça avait été facepalm sur facepalm, j'avais vraiment du m'accrocher pour finir. (et ce passage justement, non la mécanique orbitale c'était du grand n'importe quoi ^^')

J'imagine que je pinaille, mais c'est pas très agréable de voir des séries qui se revendiquent très crédibles et qui se plantent magistralement dans les détails. Le film Apollo 13 n'avait pas fait ce genre de bourde, ni la série HBO qui lui a donné suite.
(Rien à dire sur les premiers épisodes, au début c'est vraiment du solide !)

Y'a plusieurs parti-pris qui m'ont gonflé aussi. Tout le bullshit autour du féminisme notamment. Autant l'idée de la première femme sur la Lune était intéressante, autant ça prends des dimensions totalement anachroniques, qui sont des problèmes de sociétés actuels qui ne correspondent pas du tout à la vision de la place de la femme à l'époque. Uchronie ne veut pas dire qu'on peut faire n'importe quoi. Bien au contraire, je trouve que cette façon de réécrire le passé est une bien facile façon de se dédouaner du machisme ambiant qui régnait à la NASA (comme partout) à l'époque. Il aurait été beaucoup plus respectueux de l'histoire de faire de la première femme sur la Lune un pantin là que pour faire la une des journaux, et de baser un drame autour d'une unique femme astronaute cherchant à faire valoir ses compétences dans un monde d'homme qui la prends de haut en permanence. L'idée y est, mais elle est noyée dans plein d'autre thématiques parfois contradictoires.

Le drame humain du gamin du personage principal qui décède, c'est une idée vraiment très intéressante, qui aurait, effectivement, fait un très beau final, mais pas sachant que le drame familial était déjà devenu le sujet principal de la série depuis bien trop d'épisodes. A force d'appuyer la dessus sans que ça soit supposé être l'enjeux principal de la série, ça en perds en crédibilité.
Si le but de la série était de faire un drame familial lié à distanciation des astronautes avec leur famille, il n'y avait pas besoin d'uchronie pour ça, ni de faire de la course à l'espace le thème principal de la série.

La série traite de trop de sujets à la fois, ça en devient un gros gloubi boulga que je trouve assez mal maîtrisé, on ne sait jamais sur quel pied danser, et au final aucun sujet n'est vraiment traité avec le soin qu'il mériterait.

Dernière modification par 'Az ; 18/01/2021 à 13h07.
En comique, t'as Scrubs qui est numéro 1 chez moi ^^ devant Brooklyn99 et d'autres du genre.
Et the Office, j'ai jamais pu accrocher, malgré mes multiples tentatives

Sinon pour the Good place, avant de commenter sur le fait que c'est bien ou pas, je le dis clairement : IL FAUT VOIR TOUTE LA PREMIERE SAISON
Citation :
Publié par 'Az
Arg non la scène finale de la saturn V qui redémarre toute seule c'est crédible à aucun niveau. Le problème n'en serait pas trop un dans une pure fiction mais comme la série se revendique très réaliste et documenté ça passe vraiment pas bien. Je me souviens plus des détails, mais pour moi la fin de saison ça avait été facepalm sur facepalm, j'avais vraiment du m'accrocher pour finir. (et ce passage justement, non la mécanique orbitale c'était du grand n'importe quoi ^^')

J'imagine que je pinaille, mais c'est pas très agréable de voir des séries qui se revendiquent très crédibles et qui se plantent magistralement dans les détails. Le film Apollo 13 n'avait pas fait ce genre de bourde, ni la série HBO qui lui a donné suite.
(Rien à dire sur les premiers épisodes, au début c'est vraiment du solide !)

Y'a plusieurs parti-pris qui m'ont gonflé aussi. Tout le bullshit autour du féminisme notamment. Autant l'idée de la première femme sur la Lune était intéressante, autant ça prends des dimensions totalement anachroniques, qui sont des problèmes de sociétés actuels qui ne correspondent pas du tout à la vision de la place de la femme à l'époque. Uchronie ne veut pas dire qu'on peut faire n'importe quoi. Bien au contraire, je trouve que cette façon de réécrire le passé est une bien facile façon de se dédouaner du machisme ambiant qui régnait à la NASA (comme partout) à l'époque. Il aurait été beaucoup plus respectueux de l'histoire de faire de la première femme sur la Lune un pantin là que pour faire la une des journaux, et de baser un drame autour d'une unique femme astronaute cherchant à faire valoir ses compétences dans un monde d'homme qui la prends de haut en permanence. L'idée y est, mais elle est noyée dans plein d'autre thématiques parfois contradictoires.

Le drame humain du gamin du personage principal qui décède, c'est une idée vraiment très intéressante, qui aurait, effectivement, fait un très beau final, mais pas sachant que le drame familial était déjà devenu le sujet principal de la série depuis bien trop d'épisodes. A force d'appuyer la dessus sans que ça soit supposé être l'enjeux principal de la série, ça en perds en crédibilité.
Si le but de la série était de faire un drame familial lié à distanciation des astronautes avec leur famille, il n'y avait pas besoin d'uchronie pour ça, ni de faire de la course à l'espace le thème principal de la série.

La série traite de trop de sujets à la fois, ça en devient un gros gloubi boulga que je trouve assez mal maîtrisé, on ne sait jamais sur quel pied danser, et au final aucun sujet n'est vraiment traité avec le soin qu'il mériterait.
Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles, ça ne me parait pas techniquement impossible qu'un système soit resté en standby au lieu d'être arrêté suite à un bug, et qu'il se remette en marche dès qu'il est alimenté à nouveau. Après la combustion se fait jusqu'à épuisement du carburant, et ils font le guidage au RCS.

Pour le féminisme, là encore cela fait partie de l'uchronie. Le fait que les soviétiques arrivent à mettre une femme sur la lune fait prendre conscience du retard des USA à ce niveau, et c'est avant tout un problème d'image, les soviétiques paraissant plus progressistes que les américains. La guerre froide, et en particulier la course à l'espace, étaient en très grande partie motivés par la propagande plus que par la recherche scientifique. Ici on voit que dans cette situation, Ted Kennedy joue cette carte et bat Nixon aux élections, puis va pousser la carte féministe à fond, en faisant adopter l'ERA. ERA qui, à ce jour, n'a toujours pas été ratifié dans les vrais USA. Et le machisme on le voit bien lors de la formation et la sélection des pilotes, où elles sont choisies plus par leur potentiel photogénique que par leurs compétences.

Bref, là encore je ne comprends pas les critiques (enfin j'ai bien une petite idée mais on va dire que je préfère penser que le problème ne vient pas de là). Il y a certainement à redire sur la narration en général ou sur certains arcs (genre l'arc d'Aleida qui ne semble aller nulle part, en espérant qu'elle ait une vraie utilité en saison 2), mais critiquer la place des femmes ou le fait qu'un problème technique soit improbable... ça fait à la fois coupeur de cheveux en quatre, et combat d'arrière garde.
Citation :
Publié par Von
Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles, ça ne me parait pas techniquement impossible qu'un système soit resté en standby au lieu d'être arrêté suite à un bug, et qu'il se remette en marche dès qu'il est alimenté à nouveau. Après la combustion se fait jusqu'à épuisement du carburant, et ils font le guidage au RCS.
Et qu'ils aient commencé une réparation en "oubliant" de couper les vannes ? C'est quand même un beau pied de nez à toute les procédures et les milliers de personnes dans le programme apollo qui étaient embauchés pour s'assurer que rien ne soit laissé au hasard. Exactement le genre de "détail" qui fait que j'évite tout les blockbuster hollywoodien qui parlent du sujet, et pourquoi j'avais de bon espoirs sur cette série.

(au passage, si le carburant de ton étage principal s'épuise de façon incontrôlée, avec un cap complètement bouleversé par l'accident, c'est pas des RCS qui te permettront de redresser ton cap. Certes c'est de l'ordre du détail, mais c'est l'une des petites pierres qui contribuent à diminuer le cachet de la série du point de vue technique. Surtout qu'elle a jamais fais ce genre d'erreur dans ses premiers épisodes).

Citation :
Pour le féminisme, là encore cela fait partie de l'uchronie. Le fait que les soviétiques arrivent à mettre une femme sur la lune fait prendre conscience du retard des USA à ce niveau, et c'est avant tout un problème d'image, les soviétiques paraissant plus progressistes que les américains. La guerre froide, et en particulier la course à l'espace, étaient en très grande partie motivés par la propagande plus que par la recherche scientifique. Ici on voit que dans cette situation, Ted Kennedy joue cette carte et bat Nixon aux élections, puis va pousser la carte féministe à fond, en faisant adopter l'ERA. ERA qui, à ce jour, n'a toujours pas été ratifié dans les vrais USA.
Jusque là, rien à redire, on est d'accord.

Citation :
Et le machisme on le voit bien lors de la formation et la sélection des pilotes, où elles sont choisies plus par leur potentiel photogénique que par leurs compétences.
Bah c'est là où je dis que le sujet est traité, mais totalement dilué dans la quantité astronomique de sujets traités par la série. Y'a des séries qui font ça vraiment bien (je pense notamment à Carol & Tuesday qui est incroyable dans sa capacité à traiter des tonnes de thématiques sans que ça soit trop lourd), mais ici je trouve ça... juste brouillon.

Citation :
mais critiquer la place des femmes ou le fait qu'un problème technique soit improbable... ça fait à la fois coupeur de cheveux en quatre, et combat d'arrière garde.
Ouais, en fait t'es resté coincé la dessus. Le féminisme est un de ces sujets tellement chaud en ce moment qu'on a pas le droit d'en discuter sans être étiqueté direct. Si t'as bien lu au dessus, je critique pas le fait d'avoir des personnages féminins fort au sein d'un univers à la base très macho. Je critique le fait que, historiquement parlant, ça tiens par la route et que, de fait, ça minimise le problème qui est qu'une femme avec un caractère trop affirmé, elle faisait juste pas carrière. Et c'est bien ça qu'il faudrait dénoncer, ça permettrait aussi de faire écho à l'époque actuelle où, en profondeur, les choses ont un peu changé, mais vraiment pas autant qu'il le faudrait (Artemis, le nouveau programme d'exploration lunaire américain, a fait le choix de la mixité. Ben c'est bien une première dans le spatial ! Et en Europe on en est encore très loin...)
L'uchronie c'est génial pour recontextualiser une époque, mais si elle cherche à tordre la réalité par le cou, ça fonctionne plus. En tout cas pas sur une série qui cherche à se prendre autant au sérieux.

M'enfin au final on parle de ça parce que ça a l'air de t'avoir fait ticker, mais c'est loin d'être ce qui m'a le plus posé de soucis, ça reste une partie de la série que j'ai plutôt bien aimé. Même si j'ai trouvé plein de trucs maladroit, la réflexion globale était intéressante.

Ce qui m'a le plus gonflé c'est le virage progressif de l'intrigue, au départ très politique/sociétal, vers le drame familial - sujet déjà bien trop abordé dans la thématique du spatial - et la baisse de qualité de l'ensemble sur le plan technique pour préférer faire dans le sensationnel. Jusqu'à la fin j'ai espéré qu'ils nous fassent pas le coup de la panne. La série aurait largement pu s'en passer sans que ça ait l'air de manquer, et une série qui se passe dans l'espace et qui ne connait pas (trop) de problèmes techniques, diantre, ça ça aurait été original !
découverte de ces derniers jours
OVNI(s) série franco belge, vraiment très sympa comme série, y a un côté Projet Blue Book mais qui mise plus sur l'humour (la série américaine se voulant plus sérieux dans son approche tout en jouant sur le fantastique aussi) et l'époque est différente mais bien retranscrite (décor, musique).
Et ca rappel un peu l'humour de Au service de la France même si c'est moins absurde dans les situations.


Bref bonne surprise, comme quoi on sait faire des série sympa même si elles sont rare.


Citation :
Trailer de la saison 2 de l'excellente série d'Apple, For All Mankind :
Ca me tenterait bien cette série, mais j'ai pas trouvé comme avoir appletv avec ma télé connecté.

J'ai ausun souci à avoir netflix, amazon prime, arte tv... mais appletv visiblement faut je sais pas quoi. Bref apple veut pas de mon abonnement visiblement
Citation :
Publié par Thesith
découverte de ces derniers jours
OVNI(s) série franco belge, vraiment très sympa comme série, y a un côté Projet Blue Book mais qui mise plus sur l'humour (la série américaine se voulant plus sérieux dans son approche tout en jouant sur le fantastique aussi) et l'époque est différente mais bien retranscrite (décor, musique).
Et ca rappel un peu l'humour de Au service de la France même si c'est moins absurde dans les situations.


Bref bonne surprise, comme quoi on sait faire des série sympa même si elles sont rare.



Ca me tenterait bien cette série, mais j'ai pas trouvé comme avoir appletv avec ma télé connecté.

J'ai ausun souci à avoir netflix, amazon prime, arte tv... mais appletv visiblement faut je sais pas quoi. Bref apple veut pas de mon abonnement visiblement
OVNI(s) j'ai bien aimé les décors, l'image, la réalisation, mais j'ai pas aimé, j'ai décroché au 7 ou 8ème épisode. Je m'attendais à un truc humoristique vu que canal le classe en comédie, bon bah c'est pas extrêmement drôle. C'est un mix raté des films de Dupieux et d'un truc genre Au service de la France.
Mr Mayor a commencé (écrit par Tina Fey et avec Ted Danson) et sans être révolutionnaire y'a du potentiel.

Testé un épisode de Call me Kat (producteur Jim Parsons, sitcom avec brisage du 4eme mur à la Fleabag mais mal fait) et ohlala... Je n'en regarderai pas plus. Il parait que la série originale, britannique, est bien (Miranda).
Gros +1 pour Upload. Ça part du postulat du meilleur épisode de Black Mirror avec un peu plus de légèreté. J'ai vraiment accroché. J'attends la S2 avec impatience.

En policier tu as Luther qui est vraiment excellent. Produit et joué par Idris Elba. Révélé par The Wire que tu as mentionné.
The rookie est reparti et qu'est ce que j'aime cette série.
C'est très basique mais les personnages ne sont pas des idiots, et globalement, rende l'intrigue crédible.
Bon, cette saison a l'air d'être placé sous le thème du racisme dans la police, et pour l'instant, ça va mais j'ai peur qu'elle ne devienne trop manichéenne rapidement.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Sinon, ça m'a faitrrire de voir que l'acteur qui jouait Michael dans Lost joue ici aussi un traître
Un peu (beaucoup) en retard, j'ai fini The 100, et je conseillerais vraiment à ceux qui ont lâché en cours de route comme moi (milieu de la dernière saison, la 7ème, c'était mou un peu) de finir cette série.

C'est pas The Expanse niveau science-fiction bien sûr, mais ça explique pas mal de choses y compris sur les origines de la série, et il y a un vrai final, même si certains concepts débarquent un peu au dernier moment. Je ne regrette pas, et pourtant j'avais du me forcer un peu pour m'y remettre.
Citation :
Publié par Jyharl
Gros +1 pour Upload. Ça part du postulat du meilleur épisode de Black Mirror avec un peu plus de légèreté. J'ai vraiment accroché. J'attends la S2 avec impatience.

En policier tu as Luther qui est vraiment excellent. Produit et joué par Idris Elba. Révélé par The Wire que tu as mentionné.
Luther m'intrigue bien en effet, merci.
Alors que upload, boaf, la BA donne l'impression d'un truc un peu lourdingue. Je met de côté quand même pour tester un jour, au cas où.
Luther, on aime ou on n'aime pas. Nous on n'a pas aimé, mais visiblement on est dans une minorité.
Les 3/4 de la saison où rien ne se passe, où subitement sorti de nulle part Luther
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
(littéralement hein) lève le doigt et tâte le vent et LA REVELATION JE SAIS QUI EST LE COUPABLE, 5 minutes avant de péter un câble et de dévaster son bureau/son commissariat/ses collègues/des civils eeeet... aucune conséquence la saison suivante... non.

C'était absolument ridicule.
oui y a des défauts mais l'ambiance et les acteurs sont cool et ça change une série policière qui règle pas tout dans des gunfights même si des fois les situations sont assez wtf et en décalage avec ce qu'on a l'habitude de voir sur une série US.
Un nouvel anime pour adulte de Star Trek vient de sortir Star Trek: Lower Deck ou l'on suit les membres d'équipages les moins notables de l'USS Cerritos, le vaisseau le plus insignifiant de Starfleet.Foncer c'est drôle avec pleins de références a l'univers de Star Trek
Citation :
Publié par THX
Luther, on aime ou on n'aime pas. Nous on n'a pas aimé, mais visiblement on est dans une minorité.
Les 3/4 de la saison où rien ne se passe, où subitement sorti de nulle part Luther
On a pas dû voir la même série.
Surtout pour la partie en spoiler.

@Xubfin : Oui c'est rafraîchissant aussi de voir une série policière anglaise et non US. On voit bien les différentes de culture.
Citation :
Publié par Jyharl
On a pas dû voir la même série.
Surtout pour la partie en spoiler.
je me suis fait la même réflexion, ça date mais j'ai aucun souvenir de ce que lui décrit. Au contraire je garde le souvenir d'une bonne saison est série.
Après j'ai moins aimé l'avant dernière et la dernière un peu déçu même si c'était mieux.
Et puis bon tout le "sel" de la série c'est ce duo John/Alice, les 2 acteurs sont géniaux dans ces rôles.


Une autre très bonne série anglaise à voir dans un registre "similaire" c'est The Fall. Quelle série là aussi, là encore 1 beau duo d'acteur.


Dans un tout autre registre de comédie, je conseille Breeders. là aussi série anglaise et humour so british.


Sinon rien à avoir avec les précédente et production UK/USA, j'ai testé la série Industry
Ca aurait pu être une très bonne série, y a de bon épisode, de bon dialogue aussi, et des personnages intéressants. Et j'ai bien aimé les 2 derniers épisodes om y a moins de ce que je n'ai pas aimé.
A savoir que par moment la série se résume à SEXE, DROGUE, SEXE, DROGUE, ALCOOL? SEXE etc....
certes je ne doute pas que dans ce milieu ça doit pas être triste, mais là par moment c'est too much, et surtout ça n'apporte rien. Alors qu'à côté de ça tu as de bonne chose, où par exemple ce personnage qui au boulot on dirait un psychopathe en quelque sorte, mais qu'on découvre à un moment à faire ces courses avec ces 2 filles et qui parait humain, très papa poule.
J'ai bien aimé aussi tout cet aspect de naufrage des personnages dans ce milieu détestable.

Bref peu mieux faire mais bon je regarderais la saison 2 quand même en espérant que ça soit plus comme les 2 dernier épisodes de la s1 que ces épisodes tu as l'impression de voir des personnages qui passent leur temps à se droguer, boire et baiser.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés