Monde du travail (La Taverne)

[Covid-19] Reconversion informatique : oui mais dans quoi ?

Répondre
Partager Rechercher
Salut a tous,

Bon voila je vais finir mes études dans 6 mois après 4 ans (médecine chinoise), et mon secteur a était complètement détruit par le covid pour le moment, et je sais que je ne pourrais pas trouver de boulot pour les prochaine années dans ce dernier ( je n'habite pas en France et ici les acupuncteur et autre médecine dite alternatives sont salarié dans les hôpitaux directement, mais au vue de la situation...bref)

J'ai regarder les opportunités pour une reconversion dans l'informatique, et franchement ce serait principalement pour avoir un salaire décent. Ont as ici des ''écoles'' d'informatique qui te donne un background plus ou moins complet en 6-8 mois.
Sauf que je n'ai aucune idée vers quoi me tourner. J'ai pas peur de galérer au départ si ça peux me mener a quelque chose de correcte d'ici 2-5 ans

Les écoles propose énormément de cursus, programing c#/java, Base de donnée sql,Full stack dev, application mobile, web designer, etc. et je vous avoue que je m'y perds un peu..

Pour les personne travaillant dans l'informatique, si vous aviez des conseils vers quoi me tourner afin d'avoir un ''métier'' avec un salaire ''normal'' je vous en serait reconnaissant!
Tout dépend du secteur dans lequel tu souhaites travailler.

L'informatique, c'est vaste.
Tu peux faire du développement web, logiciels, applicatifs, comme tu peux tout à fait faire du support de proximité, à distance, de l'administration réseau, de la sécurité etc.

Il s'agit donc de se situer, de savoir dans quelle branche tu souhaites te spécialiser. Après il y a énormément de possibilités dans le domaine, donc dans le cadre d'une reconversion, je dirais que c'est le top.

Pour ma part je suis tech support logiciels depuis plus de 5 ans, avec un diplôme de maintenance support informatique et réseau obtenu en Alternance sur deux ans (Bac+2).
Le salaire de départ est correct et tu as la possibilité d'évoluer rapidement, en passant des certifications ou en formations.

Dernière modification par Lilva ; 04/06/2020 à 12h00.
Citation :
Publié par MiniTiZ
As-tu une zone geographique?

Je vois que tu es pret a faire une formation assez longue et il serait interessant que tu fasses un vrai cursus plutot qu'une "formation pole emploi".
J'habite en Israel, donc c'est assez différent, mais je viens de dépenser un peux plus de 30 000 euros pour mes études donc je n'ai pas les moyen de repartir pour 3-4 ans d’études ( d'un point de vue financier)

Merci au autre personne ayant répondu, je vais me renseigner un peux plus quand au grande branche de l'informatique.
La motivation d'un salaire décent n'est pas suffisante pour se reconvertir en informatique, en tous cas en développement, et je le crains : pour aucune de ses autres branches.
Car le temps à y consacrer pour obtenir un niveau où l'on devient employable est grand.

Je dis deux choses en même temps :
- D'un côté, l'informatique est accessible parce qu'elle ne réclame pas des prédispositions très particulières pour être comprise et maîtrisée,
- D'un autre côté, il faut y consacrer beaucoup de temps, sous la forme d'exercices, de travaux, projets, pour la dominer.

Et là, la motivation joue un rôle important. C'est elle qui fera qu'on verra ou pas le temps passer pendant que l'on s'exerce.
Il faut, typiquement, pouvoir le temps de la scolarité y consacrer plusieurs heures (= 3, 4 en dehors des cours, et donc souvent un jour de son week-end) par jour sur des programmes, supporter des expérimentations en échec sans que cela pèse.
Car la réussite en informatique est une affaire de ténacité, avant même de rigueur.

C'est pour cela qu'à mon sens, il faut se méfier de la motivation simple : "pour un salaire décent".
Elle ne suffira pas pour se tracter les heures qu'il faut, quotidiennement, pour réussir

Informatique développement : Java et Python sont les langages les plus populaires pour le moment. C#, C++ sont en retrait.

Informatique sécurité : certainement intéressant mais : connaissance des architectures et systèmes d'exploitation, de la programmation bas niveau C, des réseaux et des mathématiques. Je me demande s'il est facile de commencer son parcours informatique par la sécurité. Observez l'onglet "Programme" de cette description d'UE de deuxième cycle (Licence) : ça rend gourmand ! Mais quand même, ça promet de ne pas être simple.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 04/06/2020 à 13h05.
Qu'est-ce qui te fait aller vers ce domaine pour commencer ?

Si tu veux faire de l'informatique parce que t'as monté ton propre PC en étant ado, ou parce que t'as fais quelques lignes d'HTML, tu vas vite faire face à une très grande désillusion. Selon ton profil, ce sera plus ou moins difficile.

Je suis en deuxième année d'école d'ingé en informatique en alternance, passé au préalable par un DUT avec un an d'alternance, dans le cadre d'une réorientation moi aussi. (anciennement licence en information communication, comme toi je voulais un métier dont je puisse vivre)

Comme dans tout autre domaine, certains ont des prédispositions que d'autres n'ont pas : avoir des bases correctes en maths et une bonne intuition en algo suffit à passer ce genre de formation avec très peu d'effort, tandis que d'autres vont pédaler et n'y arriveront jamais vraiment. Dans mon DUT, ceux ayant les meilleures résultats étaient ceux qui n'en foutaient pas une dans les matières info, c'est aussi simple que ça.

La clef c'est de savoir rapidement formaliser un problème, d'être capable de se familiariser efficacement avec de nouveaux concepts et de savoir lire et comprendre de la documentation. Si tout ça n'est pas ta tasse de thé, je te conseille d'aller vers d'autres domaines.

Edit bonus : si tu veux pouvoir parler à beaucoup de pros de l'info, je te conseille d'aller faire un tour sur HFR.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
La motivation d'un salaire décent n'est pas suffisante pour se reconvertir en informatique, en tous cas en développement, et je le crains : pour aucune de ses autres branches.
Car le temps à y consacrer pour obtenir un niveau où l'on devient employable est grand.

Je dis deux choses en même temps :
- D'un côté, l'informatique est accessible parce qu'elle ne réclame pas des prédispositions très particulières pour être comprise et maîtrisée,
- D'un autre côté, il faut y consacrer beaucoup de temps, sous la forme d'exercices, de travaux, projets, pour la dominer.

Et là, la motivation joue un rôle important. C'est elle qui fera qu'on verra ou pas le temps passer pendant que l'on s'exerce.
Il faut, typiquement, pouvoir le temps de la scolarité y consacrer plusieurs heures (= 3, 4 en dehors des cours, et donc souvent un jour de son week-end) par jour sur des programmes, supporter des expérimentations en échec sans que cela pèse.
Car la réussite en informatique est une affaire de ténacité, avant même de rigueur.

C'est pour cela qu'à mon sens, il faut se méfier de la motivation simple : "pour un salaire décent".
Elle ne suffira pas pour se tracter les heures qu'il faut, quotidiennement, pour réussir

Informatique développement : Java et Python sont les langages les plus populaires pour le moment. C#, C++ sont en retrait.

Informatique sécurité : certainement intéressant mais : connaissance des architectures et systèmes d'exploitation, de la programmation bas niveau C, des réseaux et des mathématiques. Je me demande s'il est facile de commencer son parcours informatique par la sécurité.
Je ne suis pas d'accord.
Pendant ma scolarité (ingénieur), j'ai écrit les rapports de mon groupe sur les modules de C et de Java (20h chacun) sans pondre une ligne de code.
J'ai démarré en dev (codage graphique plus ou moins comme simulink) pendant 2 ans puis j'ai switché sur du C++ pendant 4 à 5 ans sans en avoir jamais fait avant. J'ai jamais codé chez moi pour le plaisir JAMAIS. Ça n'a jamais été une passion.
Par contre, le domaine dans lequel j'ai mis les pieds ça me plaît plutôt bien (industrie / ingénierie des systèmes complexes) mais le dev en lui même n'a été qu'un moyen.

Alors evidemment, j'avais un background scientifique et j'ai tjs été plutôt bon en algorithmie papier (= des prédispositions permettant de ne pas galérer). C'est sans commune mesure avec un background en médecine chinoise imo.

Bref expérience totalement inverse.
Tu as exploité des connaissances scientifiques pour rejoindre une banche industrie / ingénierie des systèmes complexes et cela t'a permis de faire moins de développement.

Mais Kasimir, lui, ne pourra rien substituer au développement ou à la connaissance des architectures. En tout cas : pas son expérience de la médecine chinoise.
Alors, je ne vois pas à quoi tu veux en venir. Tu penses lui épargner quoi et comment, dans la mesure où il n'a pas toutes des compétences et prédispositions initiales ?
Citation :
Publié par Ex-voto
Je ne suis pas d'accord.
Pendant ma scolarité (ingénieur), j'ai écrit les rapports de mon groupe sur les modules de C et de Java (20h chacun) sans pondre une ligne de code.
J'ai démarré en dev (codage graphique plus ou moins comme simulink) pendant 2 ans puis j'ai switché sur du C++ pendant 4 à 5 ans sans en avoir jamais fait avant. J'ai jamais codé chez moi pour le plaisir JAMAIS. Ça n'a jamais été une passion.
Par contre, le domaine dans lequel j'ai mis les pieds ça me plaît plutôt bien (industrie / ingénierie des systèmes complexes) mais le dev en lui même n'a été qu'un moyen.
Oui mais c'est un cas totalement différent, tu as fait des études d'ingénieur dans lesquels, la plupart du temps, le développement est vu comme un outil et non pas une finalité en soit.

Par contre dans le cas d'une reconversion, d'autant plus si on regarde du côté des formations express, on va pas se mentir, en sortant de là on va "pisser de code", ce qui est loin d'être passionnant.
Du coup si tu n'es pas un minimum intéressé par le domaine, d'une part tu vas vite être dégoûté, et d'autre part c'est le fait de t'intéresser à ce qu'il se passe dans le domaine du développement sur ton temps libre (la fameuse veille technologique) qui va faire que tu vas pouvoir plus facilement sortir du rôle de "pisseur de code" et voir des aspects plus intéressant du métier.
Alors , déjà merci a tous pour vos réponses !

J'ai quand même un ''background'' en info/programmation : j'ai fait un bac technologie en Israël avec un projet Cisco a la fin, puis je suis rentrer en math sup/ math spé+programmation ( en Israël les deux sont ensemble) ou j'ai commencer a étudiez Java mais j'ai vite arrêter car le niveau de mathématique était beaucoup trop élever pour moi. la partie informatique/ programation me plaisez bien.

j'ai ensuite retenter ma chance en prepa d'inge informatique ( encore une fois ce n’était que des math avec pas une once d'informatique/programmation) mais pour des raison familiale j'ai du arrêter ça aussi.

Je ne ressens pas avoir ''vraiment'' toucher a la programmation du fait qu'a chaque fois que j'ai tenter de rentrer dans cet univers, les mathématique était beaucoup trop présent (encore une fois je me débrouille en math mais je parle de notion vraiment compliqué+j'avais 18 ans donc il y as 10 ans de cela)


Je pense que avant de me lancer ( je finis mes etudes dans 6 mois ) je vais regarder et essayer de commencer en autodidacte ( ont ma conseiller openclassroom) et cela me permettra de savoir si cela me plait vraiment + d'avoir une avance pour les cours.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Tu as exploité des connaissances scientifiques pour rejoindre une banche industrie / ingénierie des systèmes complexes et cela t'a permis de faire moins de développement.

Mais Kasimir, lui, ne pourra rien substituer au développement ou à la connaissance des architectures. En tout cas : pas son expérience de la médecine chinoise.
Alors, je ne vois pas à quoi tu veux en venir. Tu penses lui épargner quoi et comment, dans la mesure où il n'a pas toutes des compétences et prédispositions initiales ?
Je bosse actuellement dans une grosse ESN, et on a un certain nombre de profil très à l'opposé de ce que tu nous annonces. Déjà, plusieurs boites font des formations "pôle emploi" de 56 jours, en java/J2EE, en BI/Big Data, etc... Et on a pas mal de ces personnes chez nous, qui ont donc un profil initial qui n'a parfois rien à voir avec l'informatique (tu n'imagines pas le nombre de biologiste/chimiste dans ma boite).

Alors, c'est sûr, au début, ils font surtout du dev', mais l'évolution vers Chef de Projet, Analyste Fonctionnel, etc, ca se fait finalement assez vite (2 ans en moyenne). Et à ma connaissance, y en a peut être 10%, et encore, qui sont passionnés au point d'en faire à la maison...
Citation :
Publié par Kasimir
J'habite en Israel, donc c'est assez différent, mais je viens de dépenser un peux plus de 30 000 euros pour mes études donc je n'ai pas les moyen de repartir pour 3-4 ans d’études ( d'un point de vue financier)
Je travaille avec des développeurs israéliens. Tu as fait l'armée ? Parce que dans ce milieu la majorité du recrutement c'est des gars qui ont appris le code pendant leur service militaire.
Citation :
Publié par Erlum
Comme dans tout autre domaine, certains ont des prédispositions que d'autres n'ont pas : avoir des bases correctes en maths et une bonne intuition en algo suffit à passer ce genre de formation avec très peu d'effort, tandis que d'autres vont pédaler et n'y arriveront jamais vraiment. Dans mon DUT, ceux ayant les meilleures résultats étaient ceux qui n'en foutaient pas une dans les matières info, c'est aussi simple que ça.
C'est une très mauvaise analyse. Comme l'informatique est un domaine vaste ou la débrouillardise prime, tu as beaucoup de gens qui se sont déjà à plusieurs reprises frottés au contenu des cours - soit dans leur travail soit par curiosité soit parce que leurs parents leur ont appris des trucs. C'est pas qu'ils en foutent pas une, c'est qu'ils ont déjà fait une partie du cours en amont, donc ça donne l'impression qu'ils maitrisent.

Plusieurs fois j'ai eu l'impression que je galérais plus que le voisin, alors qu'en fait en discutant je me suis rendu compte qu'il avait déjà de l'expérience (même si beaucoup ne le reconnaissent pas volontiers). C'est pas très dur de briller en jouant le gros désinvolte quand tu as passé deux ans à bosser sur un sujet que tes co-étudiants découvrent en deux semaines.

Si tu bosses, que tu es sérieux, tu peux t'en sortir.


Sinon, les formations pour adulte en 6-8 mois donnent l'équivalent d'un bac +2, pas la peine d'y passer deux ans et de se farcir des cours d'Anglais ou d'Histoire Géo (ou ce qu'on trouve en BTS).
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Je travaille avec des développeurs israéliens. Tu as fait l'armée ? Parce que dans ce milieu la majorité du recrutement c'est des gars qui ont appris le code pendant leur service militaire.
J'etait combattant ^^''
Citation :
Publié par Caniveau Royal
[...]

Informatique développement : Java et Python sont les langages les plus populaires pour le moment. C#, C++ sont en retrait.

Informatique sécurité : certainement intéressant mais : connaissance des architectures et systèmes d'exploitation, de la programmation bas niveau C, des réseaux et des mathématiques. Je me demande s'il est facile de commencer son parcours informatique par la sécurité. Observez l'onglet "Programme" de cette description d'UE de deuxième cycle (Licence) : ça rend gourmand ! Mais quand même, ça promet de ne pas être simple.
Tout depends ce qu'on appel securite. T'as les vrais "dev" et ... ceux qui font du consulting qui te demande si tu as respecte les recommandations owasp...

"dev" qui a des connaissances en reseau, infra et bas niveau ofc

Dernière modification par MiniTiZ ; 04/06/2020 à 15h50.
Après il faut surtout savoir que l'informatique est un milieu très hiérarchisé, avec différents domaines. C'est vaste en somme. Je ne parle pas des petites boites.

Autre chose, tu es soit en bas de l'échelle et dans la technique: coder, à faire de la maintenance, à suivre un cahier des charges soit tu es responsable ou chef de quelque chose pour mener un ou des projets. Le plus intéressant reste la technicité car plus tu montes et moins tu touches à tout. En tout cas c'est le cas dans ma boite.
Garde en tête que l'informatique est un outil au service d'un business dans la plupart du temps. Par exemple, on va développer un site et une application pour réserver des chambres d'hôtes à travers toute l'Europe. Et comme le secteur touristique a morflé à cause du Covid, ben être informaticien dans ce secteur n'imunise pas contre le chômage (partiel ou non).

Après au niveau des langages, Java / Python c'est recherché et ça paie très bien.

Par rapport aux maths, on dit souvent que les gens qui sont bons en maths sont bon en programmation. C'est vrai. Pas parce qu'ils ont appris des formules de maths mais car ils ont une bonne capacité à manipuler des concepts abstraits.
En programmation, tu manipules des variables, des retours de fonction. Tu n'en connais pas la valeur mais tu sais ce que cela représente et ce que tu dois en faire.
A mon époque, y'a 10/15 ans le "bon plan" c'était administrateur réseau. Beaucoup de taff au début pour installer et justifier ton poste. Ensuite tu touchais 2500€ environ net, à rien foutre, ou vraiment de la routine et de temps en temps un évènement à fixer mais comme personne comprend et que tu es "in charge" ça reste bonnard. (oui j'exagère me tombez pas dessus les admins ! )
Mais bon d'une part y'a tout de même un peu de connaissances à acquérir, d'autre part ça n'a rien à voir avec le développement par exemple.
(outre que c'est daté et peut être plus d'actualité, ça m'étonnerait pas en tout cas que ça soit outsourcé maintenant ou géré différemment. Et en outre, les places étaient quand même pas si nombreuses).

Mais globalement si t'es pas déjà un crack et un minimum passionné je dirais plutôt de t'orienter vers ce genre de métiers plus de techniciens des infrastructures informatiques, y'a quand même beaucoup de demande globale, certes tu iras jamais aussi haut en salaire qu'un très bon dév ou un DSI ... mais ça reste tout à fait correct niveau paie et conditions de travail, avec pas mal d'évolutions et spécialisations possibles et un apprentissage assez court et accessible (quoique... ça a du se complexifier quand même); En plus tu seras dans un environnement général ou tu auras déjà une meilleure vision si tu souhaites vraiment aller plus loin, te spécialiser dans telle ou telle voie, ou juste acquérir de quoi trouver un boulot qui te satisfait tel quel. A priori ta demande indique que tu es plutôt novice et sans vraiment d'idée de départ, ni même de réelle connaissance des différents métiers.

Dernière modification par Don Patricio ; 04/06/2020 à 18h31.
Citation :
Publié par Don Patricio
(outre que c'est daté et peut être plus d'actualité, ça m'étonnerait pas en tout cas que ça soit outsourcé maintenant ou géré différemment. Et en outre, les places étaient quand même pas si nombreuses).
Non c'est pareil... Pour avoir des potes admins, c'est un métier de type "pompier". 80% de glande (voir plus) et de temps en temps des rush quand y a des soucis...

Après, ca dépend surement des boites... Faut viser une grosse boite pour être pénard Et c'est bien payé... En tous cas, après une formation Bac +4/5.
J'aimerais aussi débuter une reconversion, je ne me vois plus bosser dans les soins infirmiers, ni dans les soins tout court en fait, le dev web m'intéresse assez, vous pensez que c'est possible de se former en autodidacte dans un premier temps (sur udemy et cie) en parallèle de mon job puis ensuite de faire une formation courte pour hypothétiquement valider des acquis ?
En tout cas je ne suis pas convaincu que le métier d'administrateur système (je ne parle pas des ingénieurs ou architectes) ai beaucoup d'avenir étant donné l'évolution actuelle dans l'IT.
Citation :
Publié par Sayn
J'aimerais aussi débuter une reconversion, je ne me vois plus bosser dans les soins infirmiers, ni dans les soins tout court en fait, le dev web m'intéresse assez, vous pensez que c'est possible de se former en autodidacte dans un premier temps (sur udemy et cie) en parallèle de mon job puis ensuite de faire une formation courte pour hypothétiquement valider des acquis ?
Le Dev, web ou autre, si tu as un esprit "matheux" (abstraction etc). Tu peux apprendre en auto didacte sans souci. Mais important : Seul le codage ne suffit pas. Il faut suivre des formations sur la programmation orienté objet, design patern etc... Car fait du code qui marche, au final, "tout le monde" peut le faire. Faire du code "propre et maintenable à long terme" déjà moins...

L'avantage du dev web, c'est que tu peux avoir un environnement de dev/test facilement sur ton PC perso même si c'est pas un pc dernier cri
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés