L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par N° 44 636
Les autres candidats avaient tous l'air aussi nuls la dessus.
Nos politiques sont bons a la politique politicienne. Ils savent employer des bons mots. Derriere, rien.
Cela dit je n'ai pas vu de module "gouverner la France" à l'ENA ou HEC...
Citation :
Publié par Thesith
Ca va finir qu'on va devoir demander aux allemands de nous vacciner, comme on a du envoyer des patients en Allemagne. Non mais je rigole pas, on va devoir demander aux allemands de mettre des centre de vaccination à leur frontière pour qu'on puisse se faire vacciner vu les nulles qui nous dirigent.

Bref si quelque peut me rassurer et me dire "mais si on va y arriver" je suis preneur parce que là sincèrement j'ai pris un coup sur la tête et je vois plus le bout du tunnel.... et j'imagine ne pas être le seul. J'ai une pensé pour les restaurateurs, toute l'industrie du spectacle et divertissement. Parce que là vu l'équipe de branquignole qu'on se tape pour nous sortir de cette situation, on va jamais y arriver.....
Si tu veux un espoir je pense que tu l'as déjà cité. Quand, en juin 2020, on aura laborieusement atteint les 5 millions de vaccinés, des pays comme l'Allemagne, qui auront vacciné la moitié de leur population, nous autoriseront à venir nous vacciner chez eux. Après tout, beaucoup de pays européens veulent profiter de leurs vacances en France.

Citation :
Publié par Attel Malagate
Je l'avais dit!!
Sur ce même sujet.
Qu'ils allaient se débrouiller pour gâcher des doses.
Pareil. Je crois que mes mots exacts étaient "dans 6 mois on va apprendre qu'on aura perdu un tiers des doses". Bon, j'avoue que je me suis bien planté sur les 6 mois… (et oui, je sais que c'est une estimation pour le futur, que c'est pas encore le cas).

Mais en vrai c'est devenu simplement un peu trop simple de prévoir les plantages de macron & co. Le challenge c'est un peu plus quand, et comment, mais pas dans le sens attendu : ils se plantent encore plus qu'on pourrait le prévoir.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Je pense que tu tiens là un début de réponse.
C'est le problème avec une hyper présidence.
Quand Jupiter est dans l'incapacité de donner des ordres, les larbins autour sont incapables de prendre la moindre initiative de peur de faire une bêtise et de subir après une humiliation de la part de Macron.
Combien de fois il y a eu des pseudos fuites dans la presse sur le fait que "Macron n'était pas content" de tel ou tel ministres?
Moui enfin il n'était pas dans le coma non plus, il semblait tout à fait apte à donner ses ordres via visio ou autre méthode moderne de communication.
Je trouve que c'est gentil de focaliser Macron. Que je sache on a des ministères, on a des administrations centrales puis des centaines d'administrations secondaires censées être gérées par des personnes compétentes. Macron ne décide pas seul mais avec les infos qui sont remontées, et ensuite les décisions sont mises en place par des équipes de plus en plus locales.
Macron tout en haut est peut-être même le moins responsable concrètement de toute cette fumisterie. C'est un énarque banquier pas un cadre de la santé.

C'est une faillite généralisée de ce système ultra centralisé, bureaucratique et castrateur de l'esprit d'initiative et de décision.
Citation :
Publié par Thesith
Dans l'article que j'ai mis, il dise qu'il y a une usine en Suisse qui va être capable de sortir 800 mille dose de vaccin par jour.

Donc si y a que cette usine là de disponible pour 'lEurope et si y a 80 millions de dose commandés ça laisse 100 jours à l'UE pour augmenter sa commande.
Ce n'est pas une usine mais une société qui loue des unités de production pharmaceutique.Lonza à Viège en Valais
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Don Patricio
Je trouve que c'est gentil de focaliser Macron. Que je sache on a des ministères, on a des administrations centrales puis des centaines d'administrations secondaires censées être gérées par des personnes compétentes. Macron ne décide pas seul mais avec les infos qui sont remontées, et ensuite les décisions sont mises en place par des équipes de plus en plus locales.
Macron tout en haut est peut-être même le moins responsable concrètement de toute cette fumisterie. C'est un énarque banquier pas un cadre de la santé.

C'est une faillite généralisée de ce système ultra centralisé, bureaucratique et castrateur de l'esprit d'initiative et de décision.
Macron peut prendre toutes les décisions qu'il veut, si derrière ca ne suit pas autant temporiser. C'est certainement ce qui se passe en ce moment.
Contrairement à d'autres pays la volonté politique a été de faire passer la vaccination par le canal traditionnel et non extraordinaire et j'ai bien peur que la logistique ne suive pas.
D'ailleurs on praise nos voisins Allemands mais il semble qu'ils aient été un peu trop enjoué et qu'ils se retrouvent en pénurie pour la seconde prise de vaccin.
Y'a 20 ans de ça, l'organisation du passage à l'euro avait été une campagne millimétré au poil de fesse, sans aucun problème (de mémoire).
Anticipation et organisation.

Là, ils sont à l'arrache et dans l'impro.
On pouvait peut être le pardonner en février. (et encore, le coup des masques...hein)
Mais là...

On dirait qu'il n'y a plus personne de compétents nul part dans les administrations.
Juste des minables petits comptables sans envergure.
Citation :
Publié par THX
Sans vouloir décharger "ce gouvernement" de sa part évidente de responsabilité, faut pas non plus oublier que si on en est là, ça ne s'est pas accompli en un claquement de doigts, autrement dit en moins de 5 ans.
Le démantèlement de la puissance industrielle et scientifique française, on la doit à des décennies de n'importe quoi au privilège de grands patrons et d'élites dignes d'Instagram.
Je suis d'accord sur des sujets de fonds comme la gestion des hôpitaux et la surreprésentation administrative, ou les lenteurs administratives en France, l'état de l'éducation nationale.

Mais quand je vois que par dogmatisme on est par exemple incapable de fermer des frontières en disant "ça ne sert à rien" pour ensuite confiner l'ensemble de la population avec droit de se déplacer sur 1km carré c'est vraiment nous prendre pour des cons.

Quand je vois que contrairement à beaucoup de pays on est pas capable en début de crises de mettre en place des tests systématiques dans les aéroports, des prises de température ect... qu'encore une fois par dogmatisme on impose aucune quarantaine tant que le pays d'en face ne le fait pas. Ca pour moi c'est de la connerie.
On est incapable d'organiser rapidement la production de masques.

Ca pour parler dans des discours sur le monde d'après, relocaliser mais derrière rien ne se passe. C'est juste désespérant.

Et des manquements dans des décisions fortes par incapacité ou dogmatisme il y en a eu beaucoup dans cette crise.

Et la sur les vaccins, y avait moyen de rattraper les choses, et du temps pour préparer... et bien non on repart dans le mur.
Citation :
Publié par Don Patricio
Je trouve que c'est gentil de focaliser Macron. Que je sache on a des ministères, on a des administrations centrales puis des centaines d'administrations secondaires censées être gérées par des personnes compétentes. Macron ne décide pas seul mais avec les infos qui sont remontées, et ensuite les décisions sont mises en place par des équipes de plus en plus locales.
Macron tout en haut est peut-être même le moins responsable concrètement de toute cette fumisterie. C'est un énarque banquier pas un cadre de la santé.

C'est une faillite généralisée de ce système ultra centralisé, bureaucratique et castrateur de l'esprit d'initiative et de décision.
Oui la naïveté des whiners qui pensent que le fonctionnement du pays se résume à un Macron / roi de France qui appuie sur des boutons.



alors c'est un peu compliqué pour eux, mais à la manœuvre, sur les vaccinations, on a une autorité publique indépendante à caractère scientifique
Citation :
En France, la Haute Autorité de santé (HAS) est une « autorité publique indépendante à caractère scientifique dotée de la personnalité morale »1 créée par la loi française du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie2.

Sa vocation est scientifique. Sa gouvernance est notamment organisée autour d’un collège. Son statut juridique d’autorité publique indépendante (API), forme la plus aboutie en matière d’indépendance dont puisse disposer une Autorité administrative indépendante en France (AAI), lui confère la personnalité juridique, distincte de celle de l’État.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Haute_..._de_sant%C3%A9







Citation :
  • La Haute Autorité de santé défend sa stratégie de vaccination


La France doit maintenir sa stratégie de vacciner en priorité les personnes les plus fragiles, a estimé sur BFM-TV et RMC, la présidente de la Haute Autorité de santé (HAS), Dominique Le Guludec, alors que le gouvernement tente de désamorcer la controverse sur le démarrage poussif de la campagne de vaccination dans le pays.

Rappelant que neuf morts sur dix liées au Covid-19 en France ont plus de 65 ans et qu’un tiers des décès se produit en Ehpad, Mme Le Guludec a insisté : « Il faut garder son calme et garder les priorités (…) Si on vaccine beaucoup mais pas les bons, on va mettre des mois à diminuer les hospitalisations et les décès. » La France a recensé, dimanche, plus de 65 000 morts de la maladie.

La présidente de la HAS a aussi défendu le choix de ne pas mettre en place, pour l’heure, des centres de vaccination. « Envoyer les plus fragiles faire la queue dans des vaccinodromes n’a pas semblé la meilleure solution », a expliqué Dominique Le Guludec.
https://www.lemonde.fr/planete/artic...5135_3244.html



sinon pour info sur Lille les tests sont super accessibles et rapides : on a fait on a décidé à 11h45, trouvé un labo et rempli un formulaire en ligne en 10 minutes, on est montés dans la voiture et revenus a 12h45
Citation :
Publié par Thesith
Dans l'article que j'ai mis, il dise qu'il y a une usine en Suisse qui va être capable de sortir 800 mille dose de vaccin par jour.
L'Europe est un gros marché de la pharma. Tous les labos ont de quoi produire localement (sous réserve de disponibilité des matières premières) des quantités astronomiques de vaccins, pour tous les candidats vaccin, à l'exception des candidats russes et chinois (et encore, ça reste à vérifier pour ces deux-là).

Si on ne leur achète pas leur production, la capacité de production ne veut pas dire grand chose.

Et la question de savoir pourquoi le candidat vaccin de Moderna, qui est et a toujours été, du triple point de vue rapidité de disponibilité, contraintes logistiques et efficacité, le plus prometteur, a été boudé par l'Europe se pose. Parce que 80M de pré-commande ferme et 80M en option, comparé aux 300M de pré-commandes fermes auprès de Pfizer, Sanofi et AstraZeneca, ça interroge, d'autant plus qu'il n'y a aucun risque sur la capacité de production.

En tout cas moi, ça m'interroge.

Va falloir suivre le marché des matières premières chimiques de très près parce qu'on dirait que Big Pharma fait du Big Pharma plein tube là, et ça pue un peu au vu de la situation.
Citation :
Publié par Don Patricio
Je trouve que c'est gentil de focaliser Macron. Que je sache on a des ministères, on a des administrations centrales puis des centaines d'administrations secondaires censées être gérées par des personnes compétentes. Macron ne décide pas seul mais avec les infos qui sont remontées, et ensuite les décisions sont mises en place par des équipes de plus en plus locales.
Des gens comme Véran ou Castex, aujourd'hui, ce sont des porte-paroles ou des responsables communication. C'est un peu le cas de la plupart des ministres… on en revient à l'hyper-présidence.
Macron est responsable, quelles que soient ses compétences de base. Ça ne veut pas dire que l'incompétence des autres est moins coupable.
Bref, la tribune que j'ai partagée sur les fails à répétition "symptômes de notre déclassement"…

Citation :
Publié par Keyen
Macron a toujours été au dernier moment pour prendre les décisions (que ce soit le confinement ou le reste). On dirait un lycéen qui fait ses devoirs à rendre le lendemain.
Tu n'es pas le seul à faire cette comparaison

Eq0XfzXXcAMlkih.jpg
La reconstitution semble pouvoir être optimisée et permettre plus de doses par flacon.

L'Italie nous montre, à l'extrême opposé du Royaume-Uni, qu'on peut étudier des optimisations logistiques qui ne remettent pas en question la posologie validée et approuvée. Merci l'Italie.
Citation :
Publié par Keyen
On lui demande pas d'être dans les entrepots à déplacer les palettes avec ses petites mimines ou d'aller vacciner les gens lui même, juste de prendre les informations sur les différents scénarios des campagnes de vaccinations et choisir (concept de responsable politiques qui n'ont de responsabilité que le nom). Et faire cette étape là deux mois à l'avance, pas le 26 décembre.

Mais Macron a toujours été au dernier moment pour prendre les décisions (que ce soit le confinement ou le reste). On dirait un lycéen qui fait ses devoirs à rendre le lendemain.
Tu n'as pas bien compris, le problème n'est pas que Macron puisse faire le travail des chaines en dessous.

Le problème c'est qu'on ait besoin de la décision du président de la république pour agir et mettre en place un plan de vaccination, ou autre politique sanitaire. Que le président soit bon ou mauvais c'est un système idiot. S'il meure subitement on fait quoi on attend 3 semaines son remplaçant et en attendant on fait rien?
La réponse est oui, manifestement.
Le président de la république ne devrait même pas faire partie de cette affaire, ce n'est pas son rôle, pas sa formation. Cette hyper centralisation est ridicule et démentielle.


Édité par Doudou

Dernière modification par Doudou Spuiii ; 06/01/2021 à 21h21.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Ohrido-Survival-Attitude
Parceque ça fait 6 mois que ces autres pays se préparent, distribuent le matériel, transmettent les procédures et informent la population.
J'ai l'impression que le gouvernement français a lui commencé à réfléchir à la chose le lendemain du jour de Noël.
C'est exactement ça, à mon avis. Et je ne peux résister au "plaisir" (bien amer) de citer un extrait de Libération d'hier :

Citation :
Malgré quelques cafouillages au démarrage, la «machine à vacciner» allemande a été lancée avec un certain succès le 27 décembre. Le premier bilan de la campagne de vaccination massive s’élevait dimanche à déjà 250 000 injections, contre quelques centaines en France. L’objectif du ministère allemand de la Santé est d’atteindre une immunité collective dès cet été, avec environ 60 % de vaccinés.

C’est que les Allemands préparent leur «plan V» depuis plusieurs mois. Dans un premier temps, l’Etat et les régions (Länder) se sont réparti les tâches. D’un côté, le gouvernement a passé la commande du vaccin et s’est occupé de son acheminement dans 27 centres de stockage, notamment les casernes, où l’armée allemande est en alerte permanente. La Bundeswehr effectue sa mission civile la plus importante depuis les inondations historiques de 2002. Le «contingent Covid» atteint désormais 20 000 soldats. Quant aux 16 Länder, ils veillent au transport du vaccin vers les centres régionaux et à l’approvisionnement en seringues, canules d’injection, pansements et autres matériels désinfectants. Les contrats avec les entreprises de transport, notamment avec le spécialiste allemand du froid Kühne + Nagel, ont été signés depuis plusieurs semaines.
En quelques semaines, les Länder ont mis en place 440 «vaccinodromes» dans de grands espaces aérés et inoccupés en raison de la crise sanitaire (gymnases, parcs des expositions, salles de concerts, auberges de jeunesse, vélodromes ou aéroports désaffectés). Rien qu’à Berlin, les six centres géants sont en mesure de procéder à 20 000 injections par jour.

«Convocation».

La plupart disposent d’«équipes mobiles», composées d’un médecin, d’un militaire et d’un aide-soignant. Ces équipes ont lancé la campagne le 27 décembre en vaccinant les personnes prioritaires (définies par un décret du 15 décembre) : résidents des maisons de retraite, personnel soignant et hospitalier exposé aux risques d’infection. Les médecins traitants entreront en scène plus tard, lorsque d’autres vaccins seront disponibles sur le marché, notamment ceux qui ne nécessiteront pas une réfrigération à - 70 degrés comme celui de Pfizer-BioNTech.

Les Allemands, qui semblent confiants dans le vaccin (près des deux tiers sont disposés à se faire vacciner, selon les sondages), ont été priés d’attendre leur tour. Tout a été organisé pour eux : «Don’t call us, we call you», a résumé - en anglais - le ministre de la Santé. «Je vous demande d’attendre votre convocation», a prié Jens Spahn, dont la popularité ne cesse de croître depuis le début de la crise sanitaire. Bien qu’il ne soit pas officiellement candidat à la chancellerie, ce jeune conservateur est considéré comme un des successeurs potentiels d’Angela Merkel.
​
Citation :
Publié par TabouJr
La reconstitution semble pouvoir être optimisée et permettre plus de doses par flacon.

L'Italie nous montre, à l'extrême opposé du Royaume-Uni, qu'on peut étudier des optimisations logistiques qui ne remettent pas en question la posologie validée et approuvée. Merci l'Italie.
2,25ml/0,3 ça permet théoriquement 7,5 doses non ?

Bon, pour le 0,5 j'imagine que c'est pas jouable car on peut pas mélanger les flacons je crois et y'a sans doute des pertes, mais 7 c'est pas faisable ?
Citation :
Publié par znog
L'Allemagne envisage la même mesure de délai de rappel que le RU

https://www.theguardian.com/world/li...s-two-vaccines
Et maintenant le Danemark
https://www.reuters.com/article/us-h...-idUSKBN2991M4

C'est tous des fous quoi. Mais nous en France on est les meilleurs.

Ou autre hypothèse, ces pays prennent en compte la réalité et ne vivent pas au pays imaginaire ou tout se passe toujours parfaitement bien. Dans une période de très forte tension sur les approvisionnements, il existe un risque de pénurie au moment de la deuxième dose. Soit on le prend en compte et on envisage des réponses dégradées forcément imparfaites, au cas où histoire de pas se retrouver comme des cons si ça arrive, soit on fait comme si le risque existait pas et avec de la chance ça passera.
En France faudrait déjà qu'on arrive à injecter une première dose et après (dans quelques mois peut être), on en sera au stade de se poser ce genre de questions.

A partir de quel niveau d'inefficacité dans notre stratégie on ne pourrait pas montrer qu'on offrirait une meilleure protection aux personnes âgées des maisons de retraites, qui en moyenne n'ont pas l'air très prêtes à accepter de se faire vacciner et pour lesquelles il faut transporter les doses à la petite cuillère jusqu'au pied de leur porte, en vaccinant massivement à la chaine les populations non à risque prêtes à se faire vacciner ? La question ne mérite-t-elle pas d'être posée ?
Citation :
Publié par Borh
Ce n'est pas parce que d'autres pays décident de faire n'importe quoi avec la posologie que c'est une bonne idée de faire la même chance.
Citation :
Publié par Borh
avec de la chance ça passera.
Parce que ce n'est pas tenter la chance que de ne pas respecter une posologie non testée où le résultat est très incertain pour la protection contre le virus pour l'individu ? (et pour le reste de la société par extension)
Non il est urgent d'attendre le système parfait et sans aucun doute. D'ici là ne bougeons pas, ça serait trop risqué.
C'est bien dommage car sinon on était dans les starting blocks.
(mdr sinon les pays qui font n'importe quoi ... c'est sûr qu'on est TRES bien placés pour en juger)
Citation :
Publié par Borh
Et maintenant le Danemark
https://www.reuters.com/article/us-h...-idUSKBN2991M4

C'est tous des fous quoi. Mais nous en France on est les meilleurs.

Ou autre hypothèse, ces pays prennent en compte la réalité et ne vivent pas au pays imaginaire ou tout se passe toujours parfaitement bien. Dans une période de très forte tension sur les approvisionnements, il existe un risque de pénurie au moment de la deuxième dose. Soit on le prend en compte et on envisage des réponses dégradées forcément imparfaites, au cas où histoire de pas se retrouver comme des cons si ça arrive, soit on fait comme si le risque existait pas et avec de la chance ça passera.
A croire que tout est fait pour décourager de se vacciner pour ne pas avoir à affronter ces tensions sur le marché.

Bon sinon, transplantée rénale, j'ai eu confirmation de mon néphrologue que pour l'instant, faute de données, pas de vaccination autorisée pour moi, à mon grand regret. J'espère d'autres vaccins compatibles avec la greffe.
Répondre