L'Agora

[Ecologie] Energies renouvelables, fossiles et nucléaires

Répondre
Partager Rechercher
Pour ce genre d'article ça ne serait pas surprenant que ça soit rédigé par un bot et non un humain, si ce n'est pas juste un copié-collé de l'article AFP.
Citation :
Publié par Mangemouton
Le journalisme c'est payant. Le contenu proposé gratuitement est donc logiquement inférieur à la qualité d'un contenu payant.

Si vous voulez du bon journalisme, faut passer à la caisse.
Ben il se trouve que justement je file du pognon tous les mois au Monde et que là j'ai pas l'impression d'en avoir pour mon argent
Mais dans l'absolu je suis d'accord avec toi. Demander de la qualité aux médias ça implique de leur donner les moyens financiers de travailler.
Citation :
Publié par Eden Paradise
Cette histoire de méthane m'intéresse et soulève plusieurs questions.
Je pensais qu'on produisait l'hydrogène uniquement par électrolyse de l'eau : on balance 1j d'électricité sous l'eau et on reçoit sur une électrode une quantité de H2 qui, quand elle sera combinée avec la quantité de O2 créée à l'autre électrode, libérera presque une joule d'énergie, par combustion donc thermique.
D'où un rendement de presque 1 et une pollution liée à la production de l'énergie électrique requise.

Pour le méthane, CH4 : je me doute qu'on peut séparer le H du C mais avec quelle énergie ? Si c'est un procédé qui requiert de l'énergie électrique ou une autre, c'est comme ci haut.
Et dans ce procédé, où passe le C ??
Ça serait con de faire du .. CO2
C'est pourtant comme cela qu'est crée 90% de l'hydrogène mondiale. ( je veux dire à partir de source carboné hein )

C'est ce qu'on appelle le réformage du méthane.

Et oui comme tu le soulignes, faut de l'apport énergétique sous forme de chaleur et ça dégage du CO2. Cependant malgré ceci, le procédé est rentable et permet de réduire de 50% les émissions de CO2 si l'hydrogène est ensuite utilisé dans une pile à combustible.

De plus le méthane ayant un PGR 24 fois supérieur au CO2 mieux vaut qu'il soit capté et utilisé plutôt que relacher dans l'environnement. Parfois il est simplement ... brulé.

L'electrolyse de l'eau est une très bonne idée quand les électrolyseurs sont reliés à des cellules photovoltaique, aka des "photoélectrolyseur". Y'a une usine au Japon, mais c'est rendement de 11% je crois bien.
Citation :
Publié par Zackoo
Merci de ta critique, cependant je maintiens toute mon argumentation, si il y 'a une mauvaise compréhension, c'est possiblement parce que j'ai mal expliqué.

La transformation énergétique chimique ( reaction H2 + O2 ) en mécanique ( moteur qui tourne ) est à rendement de 96%. J'ai utilisé électricité car c'est une réaction d'oxidation-réduction qui fait donc entrer des électrons en jeu.

Il n'y a pas de perte sous forme de chaleur dans l'électricité sur des circuits de si petite taille. Contrairement au moteur à combustion ou il y'a 25% de perte sous chaleur, et encore 25% de perte du aux frottements.
Je me suis mal exprimé dans ma critique :

S'il faut 1000L de petrole pour generer assez d'electricité pour avancer de 50km, la ou il faudrait 2L de petrole en thermique, au final meme avec un rendement de 96% pour la generation d'electricité et 36% pour le moteur thermique, c'est pas rentable a la fin (pour l'electrique).
D'ou le fait que je dise qu'il manque quelque chose dans ta demonstration : les quantités necessaires pour avoir un equivalent entre les 2.
A mon sens, le problème est surtout dans le mode de production du premier qui est pas si différent du deuxième en fait. Ça, c'est un gros problème car cela l'élimine d'office des solutions renouvelable...
Je viens de lire un peu sur le reformage du méthane.
On prend du CH4, de la chaleur (qui sort d'où? ) et on obtient du H2 avec un rendement de 70%. On produit du CO2

Suivant les détails de l'opération (d'où sortent la chaleur, le méthane, et où va le CO2 produit) ça sera donc plus ou moins polluant dans qu'on puisse dire tout de suite si c'est rentable ou pas.
On dirait que ça peut aller n'importe où entre catastrophique (on brûle du charbon pour chauffer, on prend du méthane fossile, on relâche le CO2) à très bon (on prend du méthane sorti du cul des vaches, on chauffe avec une source non carbonée comme nucléaire ou renouvelable et on capture le CO2)

Donc pas de conclusion possible on dirait
Pas si sûre, le source de méthane principale actuellement, c'est le pétrole et/ou le gaz naturel donc on est encore dépendant des énergies fossiles. On peut tout à faire le faire suite à une méthanisation mais je ne suis pas sûr que l'on puisse produire les mêmes volumes.
Aucune idée... Cette annonce me semble très prématurée. Tu pointes la problématique de qui supporte les coûts, mais on peut aussi s'interroger sur notre capacité à mettre en service environ 15000 à 20000 MW de production d'électricité en seulement 7 ans.
Sur Hulot, ses "il faut qu'on regarde" & co…

Mais ouais regardez putain, vous voulez pas regarder avant de balancer des trucs ? Vous occuper des vrais problèmes, celui de la consommation, de l'énergie, avant de chercher des effets d'annonce pour pouvoir annoncer "fermer des centrales" ?

Citation :
Publié par Silgar
Aucune idée... Cette annonce me semble très prématurée. Tu pointes la problématique de qui supporte les coûts, mais on peut aussi s'interroger sur notre capacité à mettre en service environ 15000 à 20000 MW de production d'électricité en seulement 7 ans.
C'est sûrement faisable industriellement (si on arrive à faire fi de tous les recours des écolo qui ne manqueront pas de pleuvoir quelle que soit la nature des moyens de production qu'on voudra construire). Par contre ça coûtera une blinde et ça ne sera qu'une partie du coup total de l'opération (le reste étant perte de production des centrales qu'on arrête + coût de deconstruction + adaptation sur les réseaux + casse sociale).

Dernière modification par Soumettateur ; 10/07/2017 à 22h07.
@Quint`: Qu'il essaie d'avoir une vision à long terme est plutôt bien, la vision à court/moyen terme est celle de l'équilibriste, et ça va devenir très vite tendu pour N. Hulot.
Concernant la formation d'hydrogène par électrolyse, j'ai récemment entendu parler du power to gas.
L'idée est d'utiliser le surplus de production lié aux ENR, afin de produire de l'hydrogène par électrolyse de l'eau. Sur le principe, ça me parait pas con, on peut ainsi "stocker" de l'énergie sous forme d'hydrogène, ou le transformer / injecter dans le réseau gazier, et ça permet entre autre de palier en partie aux productions fluctuantes des ENR.

Le projet Jupiter 1000 met le principe à l'essai en France, les résultats pourront être assez intéressant à regarder imo.
http://www.jupiter1000.com/accueil.html

Une étude GRT / Ademe si vous avez la motivation de lire ça :
http://www.grtgaz.com/fileadmin/enga...F-complete.pdf

Toujours sur l'hydrogène, j'ai entendu parlé de la société Sylfen, qui produit, un peu sur la même idée un système permettant une autonomie énergétique d'un bâtiment.
L'idée est d'avoir des sources renouvelables des électrolyseurs "réversibles", couple électrolyseurs / PEMC, formant de l'hydrogène lors d'un surplus de production électrique, qui sera récupéré sous forme d'électricité lorsque a consommation sera plus importante que la production.

L'hydrogène ne me parait donc pas être une énergie inintéressante, couplé à d'autres technologies. Que ce soit par le développement de batterie, ou par l'électrolyse, on aura besoin de stocker de l'énergie dans le futur, c'est un problème des ENR dont la production varie grandement en fonction de nombreux paramètres, et en cela, la filière hydrogène ne me parait avoir un bon avenir.

Reste le problème de la production des électrolyseurs, il faut les matériaux nécessaire à la réalisation des électrodes.
Citation :
Publié par Gratiano
@Quint`: Qu'il essaie d'avoir une vision à long terme est plutôt bien, la vision à court/moyen terme est celle de l'équilibriste, et ça va devenir très vite tendu pour N. Hulot.
Sauf que justement dire "on va fermer des centrales" en ayant manifestement pas creusé le sujet plus que ça, c'est pas une vision long terme…
Citation :
Publié par Zackoo
Ha oui d'acord.

Donc la quantité d'énergie dans un kg d'hydrogène ( 120 MJ/kg) est trois fois supérieur à celle du gasoil standart ( 40 MJ/kg).

Le problème est que l'un est gaseux et l'autre liquide.
le plus gros problème c'est que l'hydrogène est extrêmement dangereux et explosif. Ca ne se manipule pas comme du pétrole, loin de là.

De toute manière, l'hydrogène ne résout en rien le problème, il faut le produire et donc produire de l'électricité, donc du pétrole et du charbon, et la boucle est bouclée. De toute manière on peut le prendre par n'importe quel bout on en revient toujours à la même chose : il faut des moyens de production d'énergie de masse qui sont à l'heure actuelle le nucléaire, le pétrole, le gaz ou le charbon.
Citation :
Publié par Christobale
De toute manière, l'hydrogène ne résout en rien le problème, il faut le produire et donc produire de l'électricité, donc du pétrole et du charbon, et la boucle est bouclée. De toute manière on peut le prendre par n'importe quel bout on en revient toujours à la même chose : il faut des moyens de production d'énergie de masse qui sont à l'heure actuelle le nucléaire, le pétrole, le gaz ou le charbon.
L'hydrogène ça se produit facilement en centrale nucléaire sans nuire à la production d'électricité si la volonté d'en produire est là. Les designs modernes de réacteurs (en concept sur catalogue )incluent des lignes de production d'hydrogène et de desalinisation d'eau de mer en option.
Citation :
Publié par Silgar
Aucune idée... Cette annonce me semble très prématurée. Tu pointes la problématique de qui supporte les coûts, mais on peut aussi s'interroger sur notre capacité à mettre en service environ 15000 à 20000 MW de production d'électricité en seulement 7 ans.
Je suis du même avis et pourtant je suis un anti nucléaire primaire.

Si il arrivait à fermer quatre centrales d'ici 2025 cela serait déjà un exploit.
Citation :
Publié par blackbird
Je suis du même avis et pourtant je suis un anti nucléaire primaire.

Si il arrivait à fermer quatre centrales d'ici 2025 cela serait déjà un exploit.
On s'en branle, la réélection aura lieu avant...
Citation :
Publié par Silgar
Aucune idée... Cette annonce me semble très prématurée. Tu pointes la problématique de qui supporte les coûts, mais on peut aussi s'interroger sur notre capacité à mettre en service environ 15000 à 20000 MW de production d'électricité en seulement 7 ans.
A mon avis son paris c'est pas de mettre en service 20000 MV immédiatement mais plutôt de rationaliser la consommation électrique tout en construisant du renouvelable et là il à de bonne chance d'arriver à son objectif.
Citation :
Publié par Hexydia
Dernière diffusion du Shift Project sur Youtube:

https://www.youtube.com/watch?v=EoTH8NrFwns
En parlant du Shift Project, j'ai l'impression que tout le gros des annonces sur l'écologie du gouvernement actuel est pas mal calqué sur ce que préconise Jancovici lors de ses conférences, le dernier truc en date, c'est l'association climat/terrorisme qu'avait fait Macron y a quelques temps, c'est en plein dans son discours.
Citation :
Publié par Doudou
En parlant du Shift Project, j'ai l'impression que tout le gros des annonces sur l'écologie du gouvernement actuel est pas mal calqué sur ce que préconise Jancovici lors de ses conférences, le dernier truc en date, c'est l'association climat/terrorisme qu'avait fait Macron y a quelques temps, c'est en plein dans son discours.
J'ai revu récemment l'intervention de Jancovici à l'Assemblée, dans la seconde partie parmi les députés qui lui posent des questions, il y a une petite surprise
Citation :
Publié par Doudou
c'est l'association climat/terrorisme qu'avait fait Macron y a quelques temps, c'est en plein dans son discours.
Un truc comme ça, c'est d'une débilité...
Terrorisme et climat ne sont pas liés.
Pas plus que terrorisme et vaccination.

Déjà parce que le terrorisme est un mode d'action choisis par un groupe politique et que ces groupes politiques existaient dans la région bien avant les problèmes climatiques récents.

L’avantage de ce genre d'explication, c'est que ça permet de bazarder tout le côté revendication politique...
Parce que le terrorisme d'ETA, d'Action Directe ou du GIA, j'ai jamais entendu parler de personne le lié à des évènements climatiques.
Citation :
Publié par Mangemouton
Un truc comme ça, c'est d'une débilité...
Terrorisme et climat ne sont pas liés.
Pas plus que terrorisme et vaccination.

Déjà parce que le terrorisme est un mode d'action choisis par un groupe politique et que ces groupes politiques existaient dans la région bien avant les problèmes climatiques récents.

L’avantage de ce genre d'explication, c'est que ça permet de bazarder tout le côté revendication politique...
Parce que le terrorisme d'ETA, d'Action Directe ou du GIA, j'ai jamais entendu parler de personne le lié à des évènements climatiques.
As-tu pris le temps de bien comprendre la thèse de JMJ avant de venir juger péremptoirement que c'est débile ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée