Vos langages de programmation (préférés... ou pas, d'ailleurs : vous pouvez les haïr)

Affichage des résultats du sondage: Quels langages de programmation pratiquez-vous ou cherchez-vous à connaître?
C# 6 13,33%
C 11 24,44%
Objective-C 1 2,22%
C++ 10 22,22%
Go 5 11,11%
Java 8 17,78%
Python 18 40,00%
PHP 13 28,89%
R 4 8,89%
Scala 2 4,44%
Swift 1 2,22%
JavaScript 16 35,56%
TypeScript 10 22,22%
Kotlin 1 2,22%
Matlab 2 4,44%
Ruby 1 2,22%
Cobol 4 8,89%
Rust 2 4,44%
Ada 2 4,44%
Visual Basic/VBA 10 22,22%
Dart 1 2,22%
Abap 0 0%
Lua 0 0%
Groovy 0 0%
Perl 1 2,22%
Julia 1 2,22%
Haskell 0 0%
Delphi/Pascal 3 6,67%
Assembleur 2 4,44%
Un autre, qui n'est pas dans la liste 6 13,33%
J'ai déjà essayé d'en apprendre, mais je n'ai pas réussi 1 2,22%
Ca ne me tente pas, ou même : me rebute 2 4,44%
Sondage à choix multiple Votants: 45. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.

Répondre
Partager Rechercher
Nous n'avons pas de sujet sur notre pratique de la programmation.
Je pense que nombreux parmi nous, au travail, par plaisir ou autre nécessité, les employons.

Un peu ou beaucoup,
en professionnels, amateurs éclairés, parfaits débutants, qu'importe.

Vos expériences et ressentis seront intéressants.

Alors je commence :

C++ C'est celui avec lequel j'ai le plus d'émotions, je l'ai débuté adolescent. Mais j'ai fais plus depuis Windows 3.1... Je m'y suis remis, il y a peu, et j'irai jusqu'au C++20 ou C++ 23 avec les spaceship operators <=> ou (=) je sais plus, là.

C c'est bien aussi, puisque C++ c'est devenu trop compliqué. Mais j'en fais plus du tout.

Java C'est mon langage professionnel, mais il m'amuse de moins en moins. On dirait qu'Oracle fait tout pour le rendre chiant.

Python Je m'y suis mis, et je suis sponté par ses capacités pour les maths. Jupyter, Pylab, tout ça... C'est un langage malin qui est entrain de bouffer les autres, et il y a des raisons.

R Le Tribunal Pénal International pour ses créateurs. Je comprends pas comment c'est possible qu'on ait pu créer un truc aussi con que ça, dans toutes les dimensions.

Scala Scala doit remplacer Java depuis 10 ans, au moins, d'après ses créateurs. Mais tout le monde le laisse tomber, parce qu'il pose beaucoup plus de problèmes qu'il n'est capable d'en résoudre.

JavaScript Jamais ! J'ai toujours esquivé.

TypeScript En alternative Javascript, je supporte, à condition de pas avoir à en écrire.

Cobol Heureusement que le passage à l'an 2000 et l'euro ont signé le coup d'arrêt à ce truc à GOTO.

Assembleur Là, j'étais même pas adolescent... Le 6502, le 68000, le 8086... Combien de gels d'ordinateurs avec ça... Mais impossible d'en refaire nulle-part.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 10/09/2022 à 19h14.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Cobol Heureusement que le passage à l'an 2000 et l'euro ont signé le coup d'arrêt à ce truc à GOTO.
C'est toujours très utilisé le COBOL, y'a même une sérieuse vague de formation/recrutement qu'a commencé depuis 5 ans environ. Les vieux qui écrivaient et maintenaient les programmes COBOL partent à la retraite et ces programmes font toujours tourner l'économie mondiale alors faut de la chair fraiche pour les maintenir en vie.
Ils ont fait ça dans les années 2000, pour le passage à l'an 2000 justement, et le passage à l'euro.
Ils te formaient vite fait des jeunes qui avaient une carrière ailleurs (biologie, mathématiques, physique) à l'informatique : programmation Cobol,
et puis en 2001, y avait plus rien à faire : c'était fait, et hop : à la porte et au chômage. C'est un langage pour se gâcher, le Cobol. Il n'apporte rien.
Je bosse sur MVS et par extension avec des développeurs COBOL. Les vieux se mettent à leurs comptes pour palper un max sur leurs dernières années et les boites recrutent des jeunes à former.

Pour entrer un peu plus en détail, MVS utilise des modules appelés CICS qui font tourner des applications, genre les écrans qui ressemblent à un minitel sur les pc Fnac, Boulanger, etc... Ce sont des applications CICS.
La très grande majorité sont faites en COBOL, c'est possible de les faire en C++ mais il faut un module complémentaire et donc ajouter un point de défaillance supplémentaire en plus de ne pas être gratuit (y'a RIEN de gratuit sur MVS) -> c'est non.
Donc, quand t'as besoin d'une nouvelle version d'une application CICS bah tu la fais en COBOL.

A coté de ça, toutes les transactions financières de ma boite (grande distribution) passe par du COBOL, celle de mon ancienne boite (une banque) pareil.

Bref, la mort de MVS (et donc du COBOL) est annoncé depuis 95 environ, en 2022 c'est toujours aussi cher, toujours aussi contraignant mais aussi toujours là.
Citation :
Publié par Touful Khan
Je fais programmer les autres pour moi, c'est moins chiant et mieux payé.
Pareil ! Moi à part un peu d'intégration d'API (et encore, assez pour pouvoir en parler à des Engineers, pas assez pour faire moi-même) ou trifouiller du SQL pour des trucs pas trop complexes, j'touche pas à la prog'.

Le R, j'avais un peu essayé sous Prophet y a quelques années à l'époque où j'essayais de faire des modèles prévisionnels tout seul. Au final, on a eu du budget et j'ai pu avoir un Data Scientist qui s'en est chargé.

Et bah putain, quand je vois comment même lui avec son PhD en Data Science a galéré, jamais de la vie j'aurai réussi.

Au final, je ne programme pas et c'est pas trop handicapant même quand j'ai des projets en commun avec des devs/engineers/Data Scientists. J'ai assez de notions pour exprimer correctement mon besoin dans un language qu'ils comprennent et j'ai également assez de notions pour savoir quand on me la fait à l'envers.

A titre personnel par contre, j'avoue avoir un cours d'Unity avec des bases de prog à moitié entamé qu'il faudrait que je termine et approfondisse à un moment donné car ça me botte bien.
J'adore Python pour sa puissance et sa facilité. Tu peux tout faire avec. Du Web, des app, du jeu, de l'IA, tout !

Malheureusement je n'ai pas le niveau de maths pour m'attaquer aux réseaux de neurones etc. Ni le niveau de dev en fait

Je voulais en faire mon boulot mais je n'ai jamais trouvé dans mon coin, et un débutant en full remote aucune boîte n'a confiance.
SCADE: premier langage en environnement pro, c'était sympa
C++: j'ai été un incroyable copieur colleur. Je suis bon en algorithmie papier mais je crois que je n'ai jamais été un vrai dev. Bref je trouvais tjs ce qu'il me fallait dans les millions de lignes de code à dispo.

Mais bon tout ça c'est fini. J'encadre les métiers qui in fine se traduisent en dev. Quand les mecs déconnent trop par contre, j'ouvre les lignes de code pour asseoir ma légitimité technique en exhibant les bugs.
Perso mon boulot c'est 90% de R, le reste c'est bash, Perl et Python. R ca fait 15 ans que je l'utilise tout les jours. C'est juste indispensable dans mon domaine (la bioinformatique, l'analyse des génomes et l'expression des gènes).

R a des défauts certes, mais son point fort c'est qu'il est surtout très polyvalent. Déjà pour tout ce qui est statistiques c'est une référence. Manipuler des jeux de données massifs? Pas de problème. pareil pour faire des graphiques réglés au poil près.
Ensuite on peut faire l'interface entre R et plein d'autre languages. Par exemple R peut envoyer des données à du code C qui le lui renvoie. Ca permet de bénéficier de la puissance de calcul de C/C++ et ensuite de faire le reste dans R (graphiques, statistiques). Depuis quelques temps j'utilise Shiny, qui mélange R et javascript pour créer documents dynamiques et des site web. Genre ca. C'est super flexible et on peut faire à peut près n'importe quoi avec.
J'aime bien Scala mais je déteste aussi ses @%#$ implicits, une chienlit pour moi ce truc. Java se fait vieux mais tout n'a pas encore été porté en Python (ou alors dans un Github endormi créé par 1 gars) , et donc parfois, il n'y a pas le choix.
Citation :
Publié par Kocinsky
C'est illusoire d'apprendre les bases en Python et SQL tout seul sans jamais avoir fait du code ? La finalité n'étant pas de devenir dev perso.
Peu importe le language / logiciel. Tant que tu as des tutos sur internet et des softs gratuits pour tester, tu pourras t'auto former et arriver à avoir un niveau correct.
Citation :
Publié par Kocinsky
C'est illusoire d'apprendre les bases en Python et SQL tout seul sans jamais avoir fait du code ? La finalité n'étant pas de devenir dev perso.
Aucun souci !
Beaucoup de programmeurs ont appris ainsi, et ne s'en sont jamais mal porté ! J'ai appris Java et Cobol à l'école, et les cinq ou six autres langages que connais, tout seul.

C'est le nombre d'heures qu'on y passe, qui fait le développeur, de toutes façons.
Une formation te permettra certes d'apprendre plus vite, plus confortablement, et un cursus dans une école, à bâtir des logiciels aux normes ceci ou de grande tailles, mais le développement est immédiatement accessible à tous, ce qui fait son succès.

Moi je dis : tuto web ? Oui, j'ai ça pour Angular (s'il y a mieux, faut me dire), par exemple. Ou pour Elasticsearch, les tutos de Xavki.
Mais un bouquin, pour peu qu'il ait des exercices corrigés, ça va très bien aussi.

Pour Python, en ce moment, je suis avec le bouquin "Python et Pandas et les 36 problèmes de data-science", eh bien, j'ai énormément de plaisir.
J'en ai un deuxième "Python pour les mathématiques", et un troisième plus général.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 16/09/2022 à 17h30.
Citation :
Publié par Kocinsky
C'est illusoire d'apprendre les bases en Python et SQL tout seul sans jamais avoir fait du code ? La finalité n'étant pas de devenir dev perso.
Faut un minimum de base en programmation quand même, à savoir les conditions, boucles, fonction, ...
Ensuite, suivant ton projet (car c'est la base pour apprendre), google te fournira de quoi c/c dans ton code (car c'est la base ). Tout dépend de ton objectif, le conseil de Caniveau est chiant. Se chiader des bouquins, c'est intéressant sur des concepts comme la programmation objet, mais en pratique, google te donnera tout.
Les bouquins n'arrivent plus à sec :
ils ont les liens pour télécharger la plupart des sources, sur un dépôt Gitlab ou Github, le plus souvent
les bons environnements qu'il faut et tout,
(les meilleurs bouquins, ils te donnent la vagrantbox ou le Dockerfile pour débuter exactement dans les bonnes conditions : c'est pas très utile, et ça ne s'applique pas pour la programmation. Mais c'est pour te dire à quel point les bouquins d'aujourd'hui, c'est loin d'être aride).

Le bouquin Python, tu le débutes avec les codes sources du livre déjà tapés, si tu préfères les copier-coller quand tu as la flemme,
et le nécessaire pour débuter rapidement sur Jupyter.

La même chose par Google ? Ben, ça va être long. Et surtout : rien ne t'assures que tu auras le parcours cohérent qui va de A à Z en te faisant découvrir les points majeurs.

Et j'ai autre chose à dire pour soutenir les bouquins : dans à peu près tous les bouquins que je connais, en lire un entier et pratiquer ce qu'il écrit, c'est l'équivalent d'avoir suivi souvent, au moins, trois Unités d'Enseignements.
Donc, c'est tout sauf vain, un bon bouquin.
Je me suis plongé très récemment dans le python. J'avais envie de pousser un peu plus la programmation (jusqu'à maintenant je faisais surtout du javascript - parce qu'utilisé dans After Effects et que je bidouillais un peu plus jeune pour du web -) et parce qu'il est pas mal utilisé en 3D (pour Blender dans mon cas).

Et sinon basiquement du shell parce que j'utilise principalement Linux, donc pour faire de petits scripts tout ça.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Ils ont fait ça dans les années 2000, pour le passage à l'an 2000 justement, et le passage à l'euro.
Ils te formaient vite fait des jeunes qui avaient une carrière ailleurs (biologie, mathématiques, physique) à l'informatique : programmation Cobol,
et puis en 2001, y avait plus rien à faire : c'était fait, et hop : à la porte et au chômage. C'est un langage pour se gâcher, le Cobol. Il n'apporte rien.
C'est en partie vrai, sauf qu'il y a toujours énormément de boulot en COBOL en fait.
C'est juste que les établissements n'y forment plus. Conséquence, ceux qui forment sont les ESN à l'heure actuelle pour des contrats en COBOL chez nombre de clients qui en usent toujours (banques, administrations...).
Citation :
Publié par Metalovichinkov
Bref, la mort de MVS (et donc du COBOL) est annoncé depuis 95 environ, en 2022 c'est toujours aussi cher, toujours aussi contraignant mais aussi toujours là.
C'est toujours aussi cher mais le coût de remplacer les millions de programmes par l'équivalent dans un autre langage ET être certain que ça marche du premier coup est vraiment ultra astronomique, donc ça coûtera toujours "moins cher" que son remplacement, en tout cas à l'heure actuelle
Chez nous (une banque) on passe progressivement au... COBOL V6. Autant dire que c'est ultra loin d'être abandonné...
Citation :
Publié par Mimu
Je code en html/css, il y a pas dans la liste.
En même temps c'est pas vraiment des langages de programmation, donc c'est normal


Sinon pour répondre au post initial:

- Python depuis plus de 15 ans, très sympa pour débuter et y a des librairies pour a peu près tout faire. Le seul domaine "mainstream" qui lui échappe sont les apps mobiles (mais je déteste dev sur ces engins du diable, donc ça me dérange pas)

- Typescript, parce que ça rend le Javascript, cette invention du diable, a peu près supportable. Mais vraiment à la limite.

- Et enfin mon dernier amour en date (enfin depuis 3-4 ans, même si malheureusement pas eu l'occasion de pratiquer professionnellement), Rust, qui me semble un bon compromis entre les langages "révolutionnaires" mais qui sortiront jamais des labos/unis et un truc un peu pragmatique. Et qui j'espère se démocratisera bien dans la décennie à venir.

Petite mention pour Kotlin dont j'entend que du bien, mais que j'ai jamais eu l'occasion d'essayer.


@Mr-CDL: Alors que ce langage est tellement décevant de la part de Google ;( Enfin il a rempli son objectif.

@Kocinsky: Python est sans doute un très bon premier langage et tu trouveras pleins de ressources, que ce soit papier ou sur le net.
Citation :
Publié par Bardiel Wyld
C'est en partie vrai, sauf qu'il y a toujours énormément de boulot en COBOL en fait.
C'est juste que les établissements n'y forment plus. Conséquence, ceux qui forment sont les ESN à l'heure actuelle pour des contrats en COBOL chez nombre de clients qui en usent toujours (banques, administrations...).

C'est toujours aussi cher mais le coût de remplacer les millions de programmes par l'équivalent dans un autre langage ET être certain que ça marche du premier coup est vraiment ultra astronomique, donc ça coûtera toujours "moins cher" que son remplacement, en tout cas à l'heure actuelle
Chez nous (une banque) on passe progressivement au... COBOL V6. Autant dire que c'est ultra loin d'être abandonné...
Bah même en supposant que la transformation soit gratuite et que ça fonctionne direct c'est pas rentable de se passer de MVS, si ça l'était les banques et les administrations l'auraient déjà fait. IBM sont les seuls à garantir un tel degré de fiabilité et de rétrocompatibilité, pour avoir la même chose en infra Open il faudrait tout redonder plusieurs fois et surtout en plusieurs versions avec les contrats de maintenance et de licence qui vont bien, tout en espérant que telle ou telle brique ne soit pas rachetée par une boite tierce et que le fonctionnement change, etc...
Certaines boites ont abandonné MVS genre PMU y'a quelques années mais ça reste des cas particuliers : en gros, leur Z foutait rien 300j/an et bossait énormément pendant les grands prix.

Le z/OS c'est cher à tous niveaux :
A l'achat, plus d'un million d'euro la machine presque à poil et il t'en faut mini deux pour une exploitation fiable
A l'exploitation, IBM loue la puissance de la machine que tu viens d'acheter... Les DLC c'est du pipi de chat à côté
A l'utilisation vu que chaque sous programme est payant, même SDSF (l'équivalent du gestionnaire de tâches) est payant

Et malgré ça, c'est financièrement rentable de garder du Z pour parser des données (grosso modo, ça sert qu'à ça) c'est dire à quel point ça le fait bien.

Bref, si IBM continue à investir des milliards dedans c'est qu'ils auront encore des clients dans des dizaines d'années et que le COBOL enterrera sûrement des trucs comme Ruby ou C#.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés