Jeux vidéo

[Actu] La difficulté dans les jeux vidéo - Plus c'est dur, plus c'est bon ?

Répondre
Partager Rechercher
Dans mon expérience on m'a toujours dit que le solo servait à rien sur les jeux de foot, et mon constat c'est que ça se résumait grosso-modo à des matches contre l'ordinateur qui émulent plus ou moins bien le multijoueur.

J'ai jamais vu d'aventure où tu commences en mode gamin à fort potentiel qui devient une superstar, construit son équipe, remporte le championnat des poussins avant de rentrer au PSG puis de monter un club participatif qui grâce au talent et à l'altruisme de ses joueurs champions du monde combat les odieux investisseurs, fonde une ligue dissidente et abuse les sponsors pour permettre grâce à leur millions de fournir des vaccins contre Ebola aux enfant du Nigeria.

C'est justement pour ça que je pose les questions. Est-ce que le but d'un mode "solo" c'est d'être un long tutorial ou entraînement pour le multi, ou est-ce que ça présente un intérêt vidéo-ludique ? (J'ai fait simple en donnant une histoire lolesque façon Olive et Tom mais je suis sur qu'on peut trouver de bien meilleurs idées pour que le solo présente un intérêt).
Citation :
Publié par Oulanbator
Dans mon expérience on m'a toujours dit que le solo servait à rien sur les jeux de foot, et mon constat c'est que ça se résumait grosso-modo à des matches contre l'ordinateur qui émulent plus ou moins bien le multijoueur.
Ben, non, pas que ?
Il y a plusieurs modes de jeux solo, genre Carrière, FUT, Aventure, Become a Legend (où justement tu fais évoluer ton personnage de ptit jeune à superstar)... Tu peux gérer ton joueur, tu peux "juste" jouer à des matchs, tu peux gérer des clubs...

Partant de là, c'est un constat bizarre de dire ça ?
S'ils avaient drastiquement changé l'objectif de ces jeux pour passer d'une simulation réaliste à une expérience scénaristique ça se saurait. A moins qu'ils aient capitalisé sur un "solo" plus ou moins rpgisé avec des stats pour faire acheter des DLCs et des lootboxes aux fans de foot.


Dans tous les cas, c'est pas le sujet.
Le sujet c'est de conditionner l'accès au multi à des performances en solo - pour permettre à chacun de trouver la "bonne" difficulté - comme le suggérait @Octavius.
D'ailleurs, en multipliant les "modes" solo, ça repose encore mieux la question de savoir ou se situe la limite ce ce qu'il "faut" faire pour accéder au multi.
Citation :
Publié par Oulanbator
C'est un peu bizarre de conditionner l'accès au multijoueur à la fin du solo - je doute que ça plaise aux joueurs.
Ça risquerait de faire râler à la fois les PGMs de CoD qui vont se plaindre de devoir se faire 6H de couloir, et les amateurs de FPS solo qui vont se plaindre que le mode histoire est nul et que c'est juste un couloir cinématique pour accéder au multi, voire un tuto pour les débutants - sans aucun intérêt pour les joueurs hardcore de Doom.

C'est quoi les limites ? Dans un jeu comme Starcraft, il faut finir les campagnes de chaque race pour accéder au multi ? Si j'ai fini les Terrans je devrais pouvoir jouer Terran en multi sans avoir fini les Protoss bien plus difficiles non ? Et un joueur tout en haut de l'affiche en Terran devrait pouvoir jouer Zerg contre des joueurs expérimentés, pas contre des newbies qui découvrent comment récolter du gaz.

En une fois que tu es enfermé dans une catégorie, il faut revenir au solo et le refaire en mode hard pour accéder à un autre niveau de compétition ?

Et dans les jeux qui n'ont pas de solo ? Tu fais comment sur PES ou Fifa ? Tu passes des permis comme dans Gran Turismo ?
Tu as raison, mon postulat de départ était une réponse à Nohisu sur la possibilité de rendre des jeux solo plus accessibles à des joueurs moins qualifiés sans que cela n'affecte le confort des joueurs initiaux dès lors que l'on évoque la composante multi, mais tu pointes en effet des variations de gameplay qui rendraient un tel système compliqué à mettre en place.

J'estime que les jeux solo devraient proposer des solutions pour être accessibles au plus grand nombre car cela ne porte préjudice à personne, il serait toutefois anormal d'ouvrir dans ces titres bien spécifiques le multi à une catégorie de joueurs non-qualifiés qui pourraient ruiner l'expérience du public-cible, c'est pourquoi j'évoquais cette idée parmi d'autres.

Il existe toutefois déjà sur certains titres des systèmes de divisions basées sur les statistiques et les performances, que ce soit le ratio victoires/défaites, nombre de morts/tués, % de dps/soins/dégâts encaissés et autres spécifiques à chaque type de jeu et ça me semble en soi être déjà une bonne limitation pour catégoriser les joueurs par niveau, même si c'est très probablement perfectible.
Une vidéo d'un Youtubeur qui résume relativement bien mon avis.
https://www.youtube.com/watch?v=IMZTGxlp27Y

Aussi, je pense qu'un jeu, comme par exemple Dark Souls, est dédié à un public de niche et averti. Les développeurs ne vont pas s'amuser à y inclure 36 modes de difficulté pour faire plaisir à tout le monde et pour attirer un maximum de joueurs.
Il s'agit de leur vision et si l'on y adhère et qu'ils y trouvent leur public, c'est encore mieux.
je ne comprends pas le problème qu'il y a à ce que les dev ajoutent un mode "god mode" à leur jeu, avec invulnérabilité, et non déblocage des succès.


oui, le joueur qui joue à ce mode là est prévenu, il ne joue pas à l'expérience voulue, et va perdre beaucoup d'interêt de gameplay au jeu.
Il va pouvoir profiter de la narration, de l'expérience, du design, de tout le reste.

j'ai une connaissance qui était persuadé qu'il allait adorer dark souls (son univers, son level design, etc), mais qui était totalement rebuté par la difficulté. il a trouvé un mod qui le rend invulnérable, il a pu faire le jeu, il est content.
ça n'a eu aucune influence sur mon expérience de jeu, mais ça m'a permis de parler avec lui du jeu, de discuter de passages en ajoutant mon expérience pour détailler la difficulté, etc.


Bien sur, le jeu n'est pas conçu pour lui, et bien sur, l'expérience a sans doute moins de saveur dans cette version du jeu, mais clairement, pour le dev, ajouter un si godMode, perte de pdv = 0, c'est rien.


Par contre, effectivement, vouloir une difficulté adaptative pour que le joueur ressente quand même de la difficulté, c'est bien plus complexe, et je peux comprendre que les dev' ne fassent pas cet effort. j'apprend sur le sujet le fonctionnement du mode "promenade" d'hades, et si j'avais su, je l'aurais activé, vu comment j'en ai chié ! (alors que pour la petite histoire, le joueur dont je parlais avant a roulé sur Hades, comme quoi... )
Citation :
Publié par phoenix_stealer
oui, le joueur qui joue à ce mode là est prévenu, il ne joue pas à l'expérience voulue, et va perdre beaucoup d'interêt de gameplay au jeu.
Il va pouvoir profiter de la narration, de l'expérience, du design, de tout le reste.
Mais il est un peu là le problème. Combien de joueurs vont clash le jeu en disant qu'il est nul alors qu'ils l'auront fait dans une version diminuée d'intérêt ? Combien vont, en partie à raison, défoncer le jeu et lui faire une sale réputation parce que leur expérience n'aura pas été à la hauteur ?

Dans une époque comme la notre, qui est prêt à risquer des retours négatifs supplémentaires pour plaire à quelques joueurs qui, de toute façon, n'auront accès qu'à une expérience amoindrie ?

Pourquoi les studios devraient dépenser de l'argent pour au final se prendre des "c'est nul" "c'est chiant" dans les gencives parce que 80% de l'intérêt de ces jeux repose sur le gameplay et le challenge ? Prends un Super Meat Boy, si tu retires les scies et les ennemis et que tu ajoutes des plateformes pour faciliter les niveaux, certes davantage de joueurs le termineront, mais combien parmi eux le trouveront chiant comme la pluie et ne manqueront pas de le dire ?

S'ouvrir à plus, c'est aussi en décevoir davantage.

Et encore une fois, chaque année des centaines et centaines de nouveaux jeux sortent sur toutes les plateformes et dans tous les genres. Il y a de quoi faire sans avoir à forcer les studios à dépenser une partie du budget pour un gain très discutable. Ajouter un mode de difficulté sur un Dark Souls par exemple, ça ne se limite pas à changer des stats parce qu'ils auraient beau diminuer les dégâts et les PV des ennemis, si le joueur n'arrive pas à éviter les attaques, ça ne changera rien du tout. Donc c'est un travail en profondeur qu'il faut faire (savoir quels monstres supprimer, changer leurs patterns, changer leurs stats et équilibrer tout ça pour garder un rythme intéressant puis debug etc.) et ça ne se fait pas en trois jours, ce qui implique des dépenses supplémentaires pour risquer de se prendre des retours négatifs de personnes qui ne sont clairement pas les cibles de base de ces jeux.

Je vois ici que pour certains c'est un désir égoïste, mais je pense que l'égoïsme vient vraiment de l'autre côté. Le catalogue disponible serait rachitique, je pourrais comprendre, mais il est vaste et diversifié alors je ne saisis vraiment pas pourquoi ces studios devraient faire des sacrifices (dépenser plus ou réduire / supprimer d'autres features) afin de toucher plus de joueurs. Ce serait quoi le gain pour ces studios ? Vendre plus ? Ce n'est même pas certain. Plaire à plus ? C'est encore plus incertain parce que l'expérience proposée sera forcément amoindrie. Forcer les studios à proposer moins bien juste pour pouvoir y jouer, c'est ça que je trouve très égoïste.

Les communautés de ces jeux sont souvent très ouvertes aux personnes qui ont besoin d'aide. Il y a bien entendu des connards, comme pour tous les genres de jeux, mais ce sont sûrement les communautés les plus ouvertes à l'entraide. Ce sont des communautés hyperactives pour créer des guides, des wiki, des vidéos explicatives et tuto etc. Tout a été fait par des joueurs pour aider les nouveaux à vivre une expérience plus facile et agréable et aujourd'hui, ces gens là sont traités d'égoïstes. Cela me désole.
Citation :
Publié par Lianai
Mais il est un peu là le problème. Combien de joueurs vont clash le jeu en disant qu'il est nul alors qu'ils l'auront fait dans une version diminuée d'intérêt ? Combien vont, en partie à raison, défoncer le jeu et lui faire une sale réputation parce que leur expérience n'aura pas été à la hauteur ?
Tu as déjà réellement vu des gens jouer en facile et se plaindre que c'était trop facile ?
Jouer en normal et se plaindre que c'est trop facile ou trop dur, j'ai déjà vu.
Jouer en difficile et se plaindre que c'est trop facile, j'ai déjà vu.
Jouer en facile et se plaindre que c'est trop difficile, je ne sais pas si j'ai déjà vu, mais ça me parait possible.
Jouer en difficile et se plaindre que c'est difficile, idem.
Mais jouer en facile et se plaindre que c'est trop facile ?
La seule façon pour que ce soit possible et en arriver à la situation décrite est que le mode facile a été fait à la truelle, sans aucune retenue et qu'il en résulte un monde entre le normal et le facile, au point où la plainte est justifiée.
Citation :
Publié par Peredur
Tu as déjà réellement vu des gens jouer en facile et se plaindre que c'était trop facile ?
Sauf qu'on ne parle pas d'apprécier un jeu pour sa difficulté intrinsèque mais pour l'intérêt qu'elle apporte au jeu.
Des gens qui jouent facile et se plaignent que le jeu est trop facile, c'est un non sens, mais des gens qui jouent en facile et qui se plaignent que le jeu était creux / pas intéressant, ça on peut aisément le concevoir.
Citation :
Publié par Peredur
Tu as déjà réellement vu des gens jouer en facile et se plaindre que c'était trop facile ?
Ce n'est pas ce que j'ai dit.

Je parle d'expérience amoindrie, pas de facilité. Quand ton jeu repose essentiellement sur le challenge, si tu le retires, il reste quoi ? Pas grand chose, donc l'expérience n'est pas très bonne et le retour est potentiellement négatif. Super Meat Boy, s'il y a un risque quasi nul de tomber / mourir, ça devient chiant non pas parce que c'est facile, mais parce qu'il n'y a rien à faire d'autre que sauter d'une plateforme à une autre (jouer à un Mario 2D devient beaucoup plus intéressant). Si tu supprimes le challenge de Dark Souls, tu as juste un très bon level design et basta. Le lore est bien trop caché et l'histoire bien trop cryptique, donc autant jouer à un FFVII Remake, un Dragon's Dogma, un The Witcher, un Elder Scrolls ou même un Assassin's Creed qui auront beaucoup plus à offrir.

Avoir une expérience diminuée de ces jeux qui reposent sur le challenge, c'est jouer à moins bien que tout ce qui se fait ailleurs pour un public plus large.
Je suis une cliente simple : si dans les avis du jeu qui m'intéresse, on parle du coté trop forte difficulté/défi, et pas de mode facile, c'est qu ce n'est pas pour moi. J'ai fais mes armes sur les bornes d'arcade dans les années 80, j'ai quasi 50 ans, j'aime toujours autant les jeux vidéos, j^y ai initié mes petits neveux, par contre, les machins hardcore mode, c'est plus pour moi et qu'est-ce que je suis contente, par exemple, de pouvoir jouer aux derniers Assassin's Creed en facile, pour me détendre (j'ai testé le mode difficile, c'est clairement du défi, c'est amusant aussi... mais c'est plus mon amusement).
Bref, y'a pas de quoi débattre, en fait. Sauf pour l'abruti qui ne comprends pas que SON plaisir n'est PAS le plaisir d'autrui ! Continuez à faire des jeux défi très hardcore ! je ne les achète pas, mais je suis contente que les gens qui adorent ça le puissent, et continuez tout autant à garer des modes de jeu simple pour des jeux d'action/aventure grand public, pour des gens qui ont pas envie/pas les capacités, pour se taper du défi.
Citation :
Publié par Jeska
Ce qui a tendance à me faire un tant soit peu tilt, ce sont les jeux qui réservent la difficulté la plus hard aux NewGame+. C'est pas quand j'ai déjà fini le jeu une fois que j'ai forcément envie de le refaire en plus dur ? Et pourquoi je n'aurais pas la possibilité d'y jouer en difficile à la base déjà ?
Gros +1.
C'est comme les H&S qui demandent de finir le jeu une première fois pour pouvoir jouer en Hardcore. Laissez-moi perdre mes persos connement, bon sang !
Citation :
Publié par Alandring
Et voici mon enfance : je n'ai jamais fini le premier monde de Jack & Daxter parce que je n'y arrivais pas. J'ai à peine réussi à finir la première mission de Medal of Honor : en première ligne. En plusieurs GTA, j'ai réussi une seule fois à passer la première île, sans pouvoir aller beaucoup plus loin ; c'étaient souvent des amis qui venaient chez moi et finissaient le jeu pour moi (ou me débloquaient ponctuellement, ce qui ne durait pas trop).

Si les jeux vidéo étaient aussi durs qu'à cette époque, il y aurait très, très peu de jeux que je serais capables de finir aujourd'hui.
Et, c'est grave ?
Une fois encore, prenez en compte le fait que les gamers changent. Un senior qui prétendrait jouer aux jeux vidéo depuis qu'il est gamin, c'est chronologiquement impossible, tandis que ça deviendra la réalité de la décennie à venir. Toute la génération des nes/master system ou Amstrad 6128, ce sont des nanas et des gars qui vont avoir 40 ans de plus.

Je ne vois sincèrement pas les gros studios ne rien faire pour satisfaire cette future immense majorité qui constituera le public cible de par leur temps de jeu et leurs moyens, mais avec des performances moindres. il y aura toujours deux ou trois indés pour faire des jeux à l'ancienne bien hardcores, mais je suis convaincu que les blockbusters à la Returnal réservés à une élite, ce sera un suicide commercial dans une vingtaine d'années grand max.

Regardez donc ce qu'est devenu le MMO avec l'évolution de son public, la modulation de la difficulté deviendra une nécessité pour les gros studios afin que l'industrie du jeu vidéo reste pérenne, au-delà de toute considération sur le bien-fondé ou non de la démarche.
Pour le cas des jeux From Software c'est quand même compliqué puisque la rigueur et la réflexion font partie de l'expérience de jeu.

Exepté Sekiro, les jeux sont lents et ne demandent pas un niveau de jeu aussi soutenu que certains semblent le croire.

De plus, les Souls sont des jeux très cryptiques et la narration est intégrée au game-play.
La compréhension de ces univers permet aussi de comprendre les mécaniques de jeux et d'adopter une approche selon nos affinités (les builds).
Sans cette difficulté, les gens ne feront que rouler sur les ennemis sans réelle réflexion derrière.
Rendre ces jeux faciles n'en feront que des oeuvres oubliables.

Le problème ce n'est pas la difficulté selon moi, mais juste que certains n'ont pas envie de s'investir.

Il faudrait un mode facile pour les instruments de musique, j'ai toujours voulu me mettre au violon cell.

Un mode facile aussi pour la vie, parce que des fois c'est un peu trop dur et injuste. Bon là je provoque mais ce que je veux dire c'est qu'il s'agit d'un état d'esprit et il qu'existe des jeux plus abordables donc quel est le problème au final ?
@octavus et tu crois que dans 20 ans il n'y aura plus de jeunes joueurs ? Que l'humanité sera stérile ?

Certes il y aura plus de "vieux" joueurs qui n'arriveront plus à terminer les jeux à challenge, mais ce n'est pas grave, un nouveau public intéressé arrivera derrière et plein de jeux plus accessibles existent déjà et il y en aura sûrement de en plus adaptés pour les seniors. Le monde du jeu vidéo est plutôt bien fait, il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux et ça commence à s'améliorer pour les handicaps.
Citation :
Publié par Lianai
Mais il est un peu là le problème. Combien de joueurs vont clash le jeu en disant qu'il est nul alors qu'ils l'auront fait dans une version diminuée d'intérêt ? Combien vont, en partie à raison, défoncer le jeu et lui faire une sale réputation parce que leur expérience n'aura pas été à la hauteur ?

Dans une époque comme la notre, qui est prêt à risquer des retours négatifs supplémentaires pour plaire à quelques joueurs qui, de toute façon, n'auront accès qu'à une expérience amoindrie ?
Bah les producteurs d'Hades l'ont fait, et ne se sont pas pris un % important de commentaires allant dans ce sens ?

Je trouve que s'inquiéter des éventuels commentaires négatifs que le petit pourcentage d'abruti qui décidera de faire un commentaire sur le creux d'un jeu quand on lui a explicitement écrit, quand il a pris le mode facile, qu'il perdait de la profondeur. (quand on pense qu'en plus, les joueurs qui joueraient en mode godmode sont déjà limités), c'est un peu inutile. Surtout que, si tu regardes les DS par exemple (ou Nioh, ou autre Souls like) la plupart des commentaires qui descendent le jeu, c'est justement car il est trop difficile pour eux.


Du coup, le studio doit s'inquiéter des commentaires des joueurs qui joueraient en mode godMode, mais pas de ceux qui n'apprécient pas le jeu car il n'y a pas de mode "histoire", ou godMode ?
Citation :
Publié par Lianai
@octavus et tu crois que dans 20 ans il n'y aura plus de jeunes joueurs ? Que l'humanité sera stérile ?

Certes il y aura plus de "vieux" joueurs qui n'arriveront plus à terminer les jeux à challenge, mais ce n'est pas grave, un nouveau public intéressé arrivera derrière et plein de jeux plus accessibles existent déjà et il y en aura sûrement de en plus adaptés pour les seniors. Le monde du jeu vidéo est plutôt bien fait, il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux et ça commence à s'améliorer pour les handicaps.
Et de toute façon on aura des prothèses bioniques qui joueront en mode difficile à notre place pendant la sieste.
Citation :
Publié par phoenix_stealer
Bah les producteurs d'Hades l'ont fait, et ne se sont pas pris un % important de commentaires allant dans ce sens ?

Je trouve que s'inquiéter des éventuels commentaires négatifs que le petit pourcentage d'abruti qui décidera de faire un commentaire sur le creux d'un jeu quand on lui a explicitement écrit, quand il a pris le mode facile, qu'il perdait de la profondeur. (quand on pense qu'en plus, les joueurs qui joueraient en mode godmode sont déjà limités), c'est un peu inutile. Surtout que, si tu regardes les DS par exemple (ou Nioh, ou autre Souls like) la plupart des commentaires qui descendent le jeu, c'est justement car il est trop difficile pour eux.


Du coup, le studio doit s'inquiéter des commentaires des joueurs qui joueraient en mode godMode, mais pas de ceux qui n'apprécient pas le jeu car il n'y a pas de mode "histoire", ou godMode ?
Alors Hadès est un cas particulier comme Isaac par exemple. Ce sont des jeux dont la difficulté est extrêmement aléatoire, donc tu peux faire une partie en mode ultra hard et la terminer les mains dans les poches tant ton perso est puissant et intouchable alors que la partie suivante en normal sera un enfer parce que tu n'auras pas trouvé de bons items / pouvoirs. D'ailleurs, Isaac a aussi un mode normal et un mode hard alors que Super Meat Boy n'en a pas et ce n'est pas pour rien.

Et pour les critiques, tu parles de celles venant d'un public qui n'est pas la cible. Qu'un joueur extérieur à la cible visée n'aime pas le jeu parce qu'il est trop dur, c'est couru d'avance, cela fait partie des critiques que tu ne gardes pas, car elles ne sont pas pertinentes. Par contre, si le studio ouvre le jeu à un public plus large, mais que ce dernier ne l'apprécie pas parce que son expérience n'est pas terrible, ce qui est logique vu que l'intérêt repose sur le challenge, là c'est différent puisque le studio aura dépensé de l'argent pour leur permettre d'y jouer, donc il y aura une perte.

Tu sais, beaucoup de personnes n'en ont pas grand chose à faire de ce qui est écrit sur leurs écrans. Quand bien même ce serait noté en gros que l'expérience sera forcément moins bonne, ça ne va pas en empêcher de critiquer. Et même si on peut penser que cela ne concernera qu'une très faible minorité, quand on voit le nombre de review bombing pour un oui ou un non, un studio est en droit de simplement se contenter de ce qu'il sait faire pour un public qu'il connait bien.

Encore une fois, le choix est tellement vaste que se passer d'une infime partie d'entre eux chaque année parce qu'ils ne nous sont pas destinés, ce n'est pas grave. Mon niveau sur les FPS est nul à chier, même pas en rêve j'irai sur un jeu compétitif parce que je trouve ça trop compliqué, parce que je n'ai pas le niveau. Eh bien je laisse ça aux joueurs qui aiment et qui s'éclatent là-dessus. Je ne demande pas à ce que ces jeux s'adaptent à moi, je les mets juste de côté et je regarde là où je m'éclate moi aussi. Ce n'est pas grave de ne pas jouer à tout et je trouve ça super que tout le monde puisse s'épanouir dans des genres différents avec une accessibilité différente, c'est très bien.

Si un joueur n'arrive pas à avancer sur un Dark Souls, ce n'est pas grave, il existe de nombreux action rpg de qualité plus accessibles et ont bien d'autres atouts.

Dernière modification par Lianai ; 06/05/2021 à 14h54.
Citation :
Publié par Djunn

Le problème ce n'est pas la difficulté selon moi, mais juste que certains n'ont pas envie de s'investir.
Ho, un gars qui croit que jouer aux jeux vidéos doit être un métier...
C'en est d'ailleurs un. Et j'y ai même participé, au début des années 2000. mais quand tu fais ça, tu es PAYE pour... sinon, le jeu vidéo est un JEU. le but est de s'amuser... et il y a des TAS de manières de s'amuser, ce que tu nie clairement par ta déclaration (et tout le reste de tes propos).
Haaaa... les gens qui croient qu'un loisir doit devenir un sport ou un métier forcément.
c'est marrant ton explication avec Hades : ça me pousserait justement à ne pas mettre un mode easy, vu que, de toute façon avec une bonne game, tu passeras à coup sur, ça demandera juste plus de chance pour le "mauvais" joueur que pour le bon.


Et au final, financièrement, je ne suis pas certain qu'avoir une niche de joueur passionné, ou d'avoir une niche de joueur passionné un peu vexé car ils ne sont plus les seuls à pouvoir finir le jeu ET des joueurs moins compétents (pour pleins de raisons) qui achetent le jeu, ce ne soit pas plus rentable d'ajouter un godMode.
Citation :
Publié par psychee-ange
Ho, un gars qui croit que jouer aux jeux vidéos doit être un métier...
C'en est d'ailleurs un. Et j'y ai même participé, au début des années 2000. mais quand tu fais ça, tu es PAYE pour... sinon, le jeu vidéo est un JEU. le but est de s'amuser... et il y a des TAS de manières de s'amuser, ce que tu nie clairement par ta déclaration (et tout le reste de tes propos).
Haaaa... les gens qui croient qu'un loisir doit devenir un sport ou un métier forcément.
Oui, et l'imposer aux autres. ^^

Je comprends pas trop ceux qui se mettent à la place des devs et producteurs de jeux. Votre argument principal c'est le challenge, que le jeu difficile doit rester difficile et ne pas avoir de mode facile pour ne pas dénaturer le jeu. Mais pour vous, en tant que joueurs aimant le challenge, ça vous ferait quoi de savoir qu'un mode de jeu plus simple arriverait dans peu de temps pour adoucir l'avancée dans le jeu ?

Je pense qu'il ne faut pas se mettre à la place de quelqu'un d'autre et laisser les autres jouer avec ou sans challenge. Ça ne changera pas la vie des harcord gamers. Oh mon dieu ! Un mode facile va être implanté dans dark souls. Qu'allons nous devenir ? Le jeu va perdre de sa splendeur. En fait dark souls n'appartient à personne, je prends exemple ce jeu car il revient très souvent.

Par exemple. Le Nier Replicant qui vient de sortir ou Nier Automata. Deux jeux sympa avec différents modes de difficultés. J'y ai joué en normal et facile. S'il avait été aussi difficile qu'un Dark souls, et bien je n'aurais jamais pu prendre plaisir à y jouer. Ces jeux sont trop faciles ? Augmentez la difficulté. Je vois pas le problème en fait.
Là où le sujet va devenir chaud bouillant, ça va être pour Elden Ring.

From Software ne pourra probablement pas garder son approche actuelle avec un scénario estampillé George Martin. Je suis curieux de voir dans quelle direction ils sont partis.
Citation :
Publié par Lianai
@octavus et tu crois que dans 20 ans il n'y aura plus de jeunes joueurs ? Que l'humanité sera stérile ?
Certes il y aura plus de "vieux" joueurs qui n'arriveront plus à terminer les jeux à challenge, mais ce n'est pas grave, un nouveau public intéressé arrivera derrière et plein de jeux plus accessibles existent déjà et il y en aura sûrement de en plus adaptés pour les seniors. Le monde du jeu vidéo est plutôt bien fait, il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux et ça commence à s'améliorer pour les handicaps.
C'est aussi ce que pensaient les joueurs de DAoC ou de Lineage quand WoW a débarqué et depuis ils se lamentent en regardant du côté des indés si le salut viendra d'une arlésienne comme CU ou Crowfall. -SPOILER ALERT: non-

Les gros studios ont un raisonnement clair et c'est en outre totalement logique, faire le maximum de fric. Alors si il faut à l'avenir mécontenter la minorité que représentent les joueurs "doués" pour satisfaire tous les autres, j'ai peu de doutes sur leurs intentions.

Regardez les trophées sur Returnal et voyez combien ont clean l'acte 3 en une semaine, on parle d'un jeu phare de la line-up PS5 de ce premier semestre et même du point de vue des devs, ça me ferait mal de savoir que mon travail n'est finalement exploité que par moins de 10% des joueurs (on était à 5% la dernière fois que j'ai regardé). Evidemment, ça va monter un peu, mais on n'atteindra pas les 20 à moins d'un ajustement.
Citation :
Publié par phoenix_stealer
c'est marrant ton explication avec Hades : ça me pousserait justement à ne pas mettre un mode easy, vu que, de toute façon avec une bonne game, tu passeras à coup sur, ça demandera juste plus de chance pour le "mauvais" joueur que pour le bon.


Et au final, financièrement, je ne suis pas certain qu'avoir une niche de joueur passionné, ou d'avoir une niche de joueur passionné un peu vexé car ils ne sont plus les seuls à pouvoir finir le jeu ET des joueurs moins compétents (pour pleins de raisons) qui achetent le jeu, ce ne soit pas plus rentable d'ajouter un godMode.
Les chances d'avoir un run "facile" augmentent avec le mode de difficulté inférieur. Ca et le fait que les stats de base des ennemis sont plus faibles et le taux d'apparition des élites est diminué aussi, un peu comme dans un hack & slash. Et ça reste toujours très fun parce que c'est ultra bourrin, donc le gros intérêt du jeu n'est pas dans le challenge, mais dans le plaisir de tout exploser et de le faire de mieux en mieux au fil du run. Le challenge est à voir comme une mécanique (le rogue lite), pas comme un objectif central, même si ça peut le devenir.

Après, une niche de joueurs, c'est vite dit. Un Dark Souls, ce sont plusieurs millions de joueurs, pas juste une poignée d'aigris élitistes comme certains semblent le penser. Et j'aime beaucoup le "joueur passionné un peu vexé"

Je rappelle encore une fois que c'est l'une des communautés les plus actives du jeu vidéo pour aider les nouveaux joueurs à avancer, donc je pense au contraire qu'ils sont très heureux de voir de plus en plus de joueurs s'intéresser à ce genre spécifique (parce que ça reste un genre à part entière) et tenter de relever le défis. Par contre, et je me répète à nouveau, il existe des tas de jeux qui proposent bien mieux que le contenu annexe des jeux à challenge, donc je ne saisis pas cette volonté de jouer absolument à des jeux qui, en dehors du challenge, sont clairement moins bons que les autres plus grand public. S'ouvrir à un public plus large pour qu'il se rende compte qu'en fait, c'est moins bien qu'ailleurs, ça n'a aucun intérêt si ce n'est se tirer une balle dans le pied.


@Octavius je me répète, mais tu crois que les jeunes vont disparaitre ? Ils sont des milliards dans le monde et ce sera encore le cas dans 20 ans, donc t'inquiète pas que les éditeurs ne vont pas regarder uniquement du côté des seniors, dont beaucoup vont tout simplement arrêter le jeu vidéo. Par contre, oui, il y aura probablement de plus en plus de jeux adaptés aux séniors et c'est cool !

Et les joueurs "doués", ils ne sont pas limités à une génération, ils sont étalés sur toutes les tranches d'âge. Tu as des quinquagénaires qui jouent à Dark Souls et même des septuagénaires qui sont sur des fps compétitifs et assurent. Donc dans 20 ans, tu auras aussi des joueurs "doués" (je déteste ce terme) dans toutes les tranches d'âge et ils seront aussi des millions à contenter.

Dernière modification par Lianai ; 06/05/2021 à 15h24.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés