Jeux vidéo

[Actu] La difficulté dans les jeux vidéo - Plus c'est dur, plus c'est bon ?

Répondre
Partager Rechercher
Euh, alors, quand tu commences à dire "t'as systématiquement un feu avant un boss, surtout dans le 3", ca aide pas vraiment à prendre ton propos au sérieux. Soit c'est systématique, soit c'est pas systématique, mais y'a pas d'entre deux.
Oui systématique c'est 100%, my bad, mais techniquement c'est vrai, il y a systématiquement un feu avant chaque boss, dans tous les DS. Reste a savoir s'il est loin ou pas.
Au pire des cas tu vas tuer et/ou éviter 2 ou 3 trash mobs. Mais dire que mourir contre un boss sur DS est pénalisant, c'est entièrement, complètement, systématiquement faux.
Je copie colle la réponse que j'avais fait à Chiezes

pour le débat concernant Returnal et un élément de réponse.; Je pourrais arriver à comprendre ta frustration si tu n'avais pas dérapé en disant que les concepteurs manquaient d'empathie.


Toute oeuvre est destinée à un public cible, de la même façon qu'un livre dont le thème est spécialisé (politique, scientifique, économique) et réservé à une cible particulière, par choix de l'éditeur et de l'auteur. Ces derniers vont ils être accusés de manque d'empathie sous pretexte qu'ils n'ont pas joint un livre de vulgarisation en parallèle de leur ouvrage pour in fine le rendre accessible à tous ?

Les concepteurs des parcours de blocs d'escalade vont-ils être accusés de manque d'empathie car ils n'ont pas mis de rocher pour les débutants ?

Kubrick et Nolan vont-ils être accusés de manque d'empathie poour avoir fait des films où il faut un peu réfléchir pour comprendre sans avoir mis de guide pour ceux qui ne veulent pas perdre de temps pour comprendre et veulent regarder ces films comme on regarderait un Fast and furious ?

Le choix de l'éditeur est de cibler les joueurs persévérents, qui accordent de l'importance à l'apprentissage. Le parti pris du développeur est de ne permettre l'accès à la découverte que si ce dernier a réussi cette épreuve. Le fait de ne pas mettre de mode easy contribue à l'identité du jeu.

Je pense que le problème c'est le nombre très réduit d'exclu disponibles et cette frustration que dans le peu de jeux disponibles (exclus) l'un des jeux soit destiné à une cible restreinte de joueurs. Il faudrait blamer + Sony que ce studio qui a son libre arbitre quand à l'oeuvre qu'elle décide de produire. Le coup du "manque d'empathie" montrait très bien cettre frustration de ne pas pouvoir le stream correctement. D'autres YouTubers se sont balladés dedans très rapidement.

J'ai vu (mais je peux me tromper ...)dans ta réaction l'attitude de qqun qui voulait tout faire mais qui est frustré au final de ne pas pouvoir tout faire. Accuser qqun de ne pas avoir d'empathie juste parce qu'il crée une oeuvre qui ne t'est plus destinée/adaptée de part ta nouvelle situation ça a un nom : de l'égocentrisme. Est-ce une volonté de renvoyer une image à une partie de tes viewers conforme à ce qu'ils attendent,

caractéristique de notre société et à celle à laquelle ils peuvent s'identifier ? le "tout tout de suite" ? la perma récompense (cf le dernier zelda que j'adore mais qui te récompense sans arrêt ?, ce système de like dès que tu dis qqchose ? )
Citation :
Publié par Thana Khan
Faux dans les souls, surtout le 3, tu as des feux systématiquement avant les boss, et tes fioles se rechargent toutes automatiquement, ça ne se farme pas.
Encore une fois, tu connais pas le genre, je comprends mieux ton discours.
Tu remarqueras que mon message disait :

Citation :
Publié par Alandring
Plus globalement, même si cela a été facilité dans les jeux récents
Après, pour être précis :
  • Les fioles de soin, c'est dans Bloodborne.
  • Dans Sekiro, tu dois farmer les balles.
  • Plus globalement, tous jeux confondus, les feux de camp ont tendance à être de plus en plus proches des boss, même si ce n'est pas encore parfait.

Citation :
Publié par Thana Khan
Au pire des cas tu vas tuer et/ou éviter 2 ou 3 trash mobs. Mais dire que mourir contre un boss sur DS est pénalisant, c'est entièrement, complètement, systématiquement faux.
Je parlais de "Souls" pas de "Dark Souls" (j'associe Bloodborne aux Souls, même si j'imagine que c'est discutable). De plus, tuer 2 ou 3 trash mobs "10, 20, 30 ou même plus de fois", c'est quand même super relou.

Citation :
Publié par Oppression
Le choix de l'éditeur est de cibler les joueurs persévérents, qui accordent de l'importance à l'apprentissage. Le parti pris du développeur est de ne permettre l'accès à la découverte que si ce dernier a réussi cette épreuve. Le fait de ne pas mettre de mode easy contribue à l'identité du jeu.
Dans Returnal, si tu quittes le jeu, laisse ta console en veille et reviens, tu peux continuer ta partie. Si tu quittes le jeu, éteins ta console et reviens, ta run est entièrement perdue. Ce n'est pas un problème de conception ? C'est "cibler les joueurs persévérants" ?
Citation :
Publié par Thana Khan
Bah t'es pas patient, ces jeux sont pas pour toi. Joue à autre chose. Que veux tu.
Devoir retourner des fioles de sang dans le premier niveau du jeu après avoir perdu contre le boss final, c'est de la "patience" ?
Citation :
Publié par Grim
Ouais enfin, tes virages dans Forza, tu peux les passer au ralenti, ça t'empêchera pas de finir la course. 3 heures après le vainqueur, mais tu finiras. Et c'est exactement ce que veux faire Alandring : pouvoir finir la course, même 3 heures après.
Ce qui est exactement le cas dans Dark Souls 1, qui propose un fausse impression de difficulté, contrairement au 3 par exemple qui est vraiment difficile par moment au point d'être sûrement infinissable par certains joueurs.
Je mets ma main à couper qu'un joueur moyen qui finit DS1 pour la première fois aura un nombre de morts similaire en jouant Mario Odyssey, qui n'a pas du tout cette réputation de difficile (et qui est bien plus court). Le sentiment d'oppression, la peur de la mort, jouent un grand rôle dans ce jeu ; je ne suis pas sûr qu'il soit pertinent de le prendre en exemple dans les discussions sur la difficulté.

En plus de devoir distinguer l'impression de difficulté de la difficulté réelle, il faut aussi distinguer ce qui est difficile de ce qui est injuste (voir complètement idiot).
Ca se retrouve surtout dans les jeux qui reposent beaucoup sur l'aléatoire. Darkest Dungeon est un jeu particulièrement injuste par exemple, puisqu'il punit littéralement la malchance : t'as pas eu de bol sur une action (ou l'ennemi a eu un coup de bol) ? BAM double peine ou même triple peine avec des malus qui s'accumulent en plus d'avoir pris cher sur l'action malheureuse.

Je n'ai pas souvenir de beaucoup de jeux dont la trop grande difficulté m'ait gâché l'expérience. Mais c'est peut être car je ne considère pas les jeux mal branlés comme rentrant dans cette catégorie.
Par contre des jeux que la trop grande facilité a rendu insipide et sans intérêt... oui un gros paquet.
Le soucis c'est que les modes de difficulté dans les jeux sont faits par dessus la jambe : rares sont les jeux qui font autre chose que multiplier les dommages des ennemis... et ça, ça ne rend pas le jeu plus difficile contrairement à ce qu'ils prétendent, ça le rend uniquement plus frustrant.

Par contre avoir une option "facile" dans les jeux, je ne vois pas le soucis. Qu'est-ce que ça peut foutre aux gens qui n'utiliseront pas ce mode, qu'il soit disponible pour d'autres ?
Citation :
Publié par Falith
Par contre avoir une option "facile" dans les jeux, je ne vois pas le soucis. Qu'est-ce que ça peut foutre aux gens qui n'utiliseront pas ce mode, qu'il soit disponible pour d'autres ?
Je crois qu'absolument personne n'a dit que c'était dérangeant.
La réponse est juste faite a certains qui trouvent cela "scandaleux" que ça ne soit pas le cas. Du coup ce que tu dis c'est exactement l'inverse du débat actuel.
Je parle uniquement de l'intégration d'un mode facile.

La mecanique de sauvegarde enfin son absence c'est autre chose. Est-ce pour éviter que des joueurs sauvegardent, reprennent le jeu visitent/try un boss , quittent comme des sauvages en débranchant etc pour recommecer à la sauvegarde?

Et très honnêtement ils auraient mis un mode facile les mêmes joueurs se seraient plaints de la durée de vie du jeu ridicule à juste titre puisque lintérêt du jeu réside dans son apprentissage.
Citation :
Publié par Thana Khan
Je crois qu'absolument personne n'a dit que c'était dérangeant.
Si, il a un peu été dit que c'était dérangeant, dans la mesure où mettre des modes de difficultés, c'est ne pas savoir avec exactitude quelle mode est le mode "prévu initialement par le dev" pour une expérience "idéale" (selon la vision du dev toujours), et surtout prendre le risque de prendre "normal", jouer 20h, te rendre compte que le normal est trop facile pour toi, avoir la flemme de recommencer sans savoir vraiment si le mode difficile est vraiment plus dur ou si tu vas à peine le sentir passer et potentiellement, laisser tomber.

Aprés je partage ta vision de la difficulté et je serai partisan de laisser les jeux "die & retry" tels quels, donc c'est vraiment pour te reprendre sur ce point en particulier
Oui, j'avoue que c'est vrai ça. Donc je suis contre le choix de difficulté dans les jeux !
Améliorez votre gameplay la au lieu d'attendre que les jeux vous tiennent par la main !
Citation :
Publié par Falith
Par contre avoir une option "facile" dans les jeux, je ne vois pas le soucis. Qu'est-ce que ça peut foutre aux gens qui n'utiliseront pas ce mode, qu'il soit disponible pour d'autres ?
Pour moi directement ça change rien, mais je peux y voir plusieurs contre-arguments.

Déjà, parce qu'ajouter un mode de jeu de mauvaise qualité (parce que souvent fait à la va-vite comme tu l'indiques) c'est pas "mieux que rien". Dans le cas d'un die and retry par exemple, ajouter un mode facile c'est un non sens puisque c'est justement la difficulté qui fait le sel du jeu. Pour ce genre de jeu, tu préfères ne pas du tout toucher un public qui n'était pas ciblé au départ, plutôt que de l'atteindre avec un jeu qu'il trouvera mauvais et sur lequel il fera des retours négatifs.

Ensuite, parce qu'avec la démocratisation à outrance des modes de difficulté variables, on risque de se retrouver dans la situation inverse, où les jeux sont développés avec un niveau de difficulté faible de base pour toucher un large public, puis on ajoute un mode de difficulté supérieur avec un multiplicateur HP/dégats de la fainéantise.

Enfin, comme je l'ai déjà dit dans mon message précédent sur RE4, c'est pas vraiment au joueur de faire ce genre de choix. C'est super sur le papier d'avoir plein de difficultés, mais en pratique tu te retrouves dans un espèce de paradoxe du choix où le joueur doit prendre une décision sur laquelle il n'est absolument pas informé. C'est le rôle du game designer de comprendre le profil du joueur et de lui proposer un gameplay adapté.
Aprés, même si je ne partage pas son avis, je peux aussi comprendre le point de vue d'Alandring.

Par exemple, j'ai raté le virage des fps, et notamment des fps compétitifs en ligne. J'ai surtout raté ce virage, parce que je suis totalement mauvais pour viser, d'autant plus sur console où c'est un peu plus compliqué que sur PC.

Du coup, je me coupe / suis coupé de tout un pan de l'industrie du jeu vidéo par ma propre "maladresse". Ca va que j'ai aucun ami proche qui joue à ça donc j'ai pas tellement de regret, mais effectivement, les jeux qui ressortent le plus quand je parle à des personnes extérieures à mon cercle, c'est "tu joues à call of ?"

Je leur explique du coup en plaisantant que j'ai plutôt une ame d'hardcore gamer, mais me faire OS en boucle par des mecs qui jouent depuis 1000h (peut être est-ce faux, surement un biais de perception), ça va tellement me gaver vite de "subir" le jeu plutôt que de m'y amuser, que j'essaye même pas. Alors ça me traumatise pas parce que c'est pas un univers qui me plait particulierement, mais je peux envisager, qu'être un fan de FPS et paradoxalement mauvais en FPS, ça peut générer énormément de frustration (et donc par extension, adorer les Souls mais pas réussir à apprécier le jeu quand on y joue parce que cela nous semble "trop" dur, oui, ça doit générer beaucoup de frustration).

C'est comme adorer le foot et pas arriver à faire un dribble ou un tir correct, ça doit bien casser les huebos
La question de la "bonne" difficulté est quasi impossible à répondre imo.
En fait tout va dépendre de ma motivation. J'ai tendance à trouver les jeux que j'ai beaucoup aimé trop facile, car ça me dérange pas d'y passer du temps, d'y mourir, de recommencer, de décortiquer les mécaniques, d'aller lire des guides.

Par contre j'ai tendance à trouver les jeux que j'aiment moins trop difficiles, parce que j'ai envie de les expédier et chaque mort va m'énerver.

Des exemples qui me viennent en tête assez récents, sans dire que j'ai trouvé Sekiro facile, la difficulté m'a pas dérangé, je l'ai trouvé dosé comme il faut. Alors que dans Control que je viens de finir, les combats m'ont rapidement saoulés et là j'aurais bien aimé qu'il soit plus facile pour y passer moins de temps. Avec son système d'amélioration, c'est en plus un jeu qui a une difficulté dégressive, plus on avance et plus c'est facile quand on a toutes les bonnes améliorations.
Et j'ai trouvé Jedi Fallen Order beaucoup trop facile car j'ai vraiment bien aimé et je suis quasiment pas mort. J'ai eu l'impression que le système de combat était relativement intéressant, mais on peut assez facilement gagner tous les combats sans vraiment se soucier de "bien" jouer.


Concernant les niveaux de difficultés, je joue toujours en normal ou en mode par défaut. Je n'ai pas le temps de faire plusieurs runs sur un jeu, et je pense que c'est en normal que les développeurs ont pensé l'équilibrage de leur jeu. S'il s'avère que je le trouve trop facile ou trop difficile, tant pis, je considère que c'est la faute des devs. Je me considère comme un joueur moyen donc j'ai pas moi à tourner le jeu dans tous les sens pour savoir ce qui me convient le mieux pour chaque jeu. Après je comprends tout à fait que les niveaux de difficultés soient importants pour certains. Mais moi je m'en fous. La dernière fois que j'ai joué à un jeu en facile ou en difficile, j'arrive même plus à m'en rappeler tellement ça fait longtemps.

Dernière modification par Borh ; 05/05/2021 à 20h10.
Moi, je suis un vieux de la vieille en terme de gaming vu que j'ai commencé vers 1980 les jeux vidéo (en fait un peu avant, avec les jeux à cristaux liquide nintendo)


Je suis bien d'accord pour dire que les jeux d'antan étaient bien plus difficile que maintenant car, avant, un jeu tu le finissais en 1 heure à peine (souvent moins). Il fallait donc augmenter un peu la durée de vie via la difficulté vu le prix des jeux de l'époque (350 à 500 francs une cartouche sur console tout de même).

On avait des style de jeux différent à l'époque, plateforme, shoot'em'up, beat em up, jeux de course...qu'on retrouvait d'abord en salle d'arcade ou tu payais chaque partie.
Pas évident du tout de finir tous ces jeux avec un seul crédit car tout est basé sur le "skill" (shoot em up) et souvent du "par coeur" (plateforme)
Bref le budget gaming de l'époque revenait beaucoup plus cher que maintenant!

De nos jours, les jeux depuis internet, je dirais qu'on peut meme plus parler de difficulté, mais plutot de compétitivité car la plupart propose un mode online ou les joueurs s'affrontent. Le contenu solo PVE proposé alors, reste en gros un apprentissage car niveau difficulté on est franchement pris par la main...
Certains jeux purement PVE proposent pour la plupart plusieurs mode de difficulté, au moins ca à le mérite de laisser le choix selon le niveau de la personne qui joue.
Et cerise sur le gateau, énormément de titres freetoplay maintenant, tu peux largement t'éclater sans sortir un euro.

Le seul gros titre récent ou j'en ai chié pour arriver au bout cest "rayman legend" sur wii u. Un bon gros jeu de plateforme ou il faut du "par coeur", du "skill", ou bien tu paye cash ton erreur et tu recommence au check point


J'ai fini par acheté une borne d'arcade récemment avec tous les vieux hits depuis 1978 jusqu'a 2015 environ. Je suis mort de rire de voir les plus jeunes élevés au Fortnite se casser les dents sur un ghost'n'goblins (dépassent même pas le 2ème niveau) ben oué les gars, faut faire un sans faute!
__________________
WOW: Pafpafboûm, Tauren Death knight - conseil des ombres
WOT: Pafpafboum, pilote de MAUS-E50M-T110E4-IS7 -55% victoire
Mario Kart 8: Pafpafboum, touské rouge va plus vit'!)
Warhammer Online - ROR: pafpafboummBlack Ork 82 spe 2H
Heroes&general: Pafpafboum,Fantassin Lt-colonel-Rang 15
Game of throne Winter is coming: pafpafboum,Conseiller I- 485 Millions power
Pafpafboumboum - Video Game experience, since 1980

Dernière modification par PAFPAFBOUMBOUM ; 05/05/2021 à 20h47.
Pour moi, les jeux de type Souls (DS, BloodBorne, j'y inclus aussi les Nioh) me font trop penser à la mort dans le MMORPG Everquest:
Je me pointe. Je ne connais pas la zone. Je ne connais pas les bestioles. Oh la bébête, pan t'es mort, retour à poil au dernier bind point. Va chercher ton corps comme tu peux. et la cerise sur le gâteau, tu as perdu de l'xp voire ton niveau nouvellement acquis.

Alors, j'ai fait cela trop souvent là désolé, je peux plus. Je ne supporte plus.

C'est pas tant la difficulté qui me rebute que le fait de perdre des choses et de devoir faire, je ne sais quoi pour récupérer cela avec le risque sur le passage de mourir encore. J'ai essayé bloodborne. J'ai tenu 5 min. Nioh m'emmerde par moment même si j'ai été plus loin. Ce que je reproche à ces jeux, ce de ne pas être en plus impeccable, le sabre qui me tue alors qu'il passe à côté de perso, euh juste non.

J'ai fait God of War en Normal quasiment entièrement (juste la Reine des Valkyries qui m'a fait craqué tellement elle est abusé, elle est limite plus dure à tuer que n'importe lequel des boss du jeu, même Baldr)

Ghost of Tsushima soit disant dur et punitif ne m'a pas posé de problème outre mesure. (juste le dernier Ronin en duel est hyper chaud mais pas impossible à tuer)

Quand j'étais gamin, j'ai fini Ghost'n Goblin un fois (et j'en ai bavé) mais pas pu le boucler deux fois. Par contre je n'ai jamais terminé Chakan the forever man (le difficulté de ce jeu !!!)

Les difficultés débiles avec +++handicap (genre fesse-moi avec une pèle), très peu pour moi. Donc franchement quand je vois Returnal, je fais plus qu'hésiter à prendre un truc pareil.

Je joue avant tout pour me détendre pas pour casser ma manette de rage.
Citation :
Publié par PAFPAFBOUMBOUM
Moi, je suis un vieux de la vieille en terme de gaming vu que j'ai commencé vers 1980 les jeux vidéo


Je suis bien d'accord pour dire que les jeux d'antan étaient bien plus difficile que maintenant car, avant, un jeu tu le finissais en 1 heure à peine (souvent moins). Il fallait donc augmenter un peu la durée de vie via la difficulté vu le prix des jeux de l'époque (350 à 500 francs une cartouche sur console tout de même).

On avait des style de jeux différent à l'époque, plateforme, shoot'em'up, beat em up, jeux de course...qu'on retrouvait d'abord en salle d'arcade ou tu payais chaque partie.
Pas évident du tout de finir tous ces jeux avec un seul crédit car tout est basé sur le "skill" (shoot em up) et souvent du "par coeur" (plateforme)
Bref le budget gaming de l'époque revenait beaucoup plus cher que maintenant!

De nos jours, les jeux depuis internet, je dirais qu'on peut meme plus parler de difficulté, mais plutot de compétitivité car la plupart propose un mode online ou les joueurs s'affrontent. Le contenu solo PVE proposé alors, reste en gros un apprentissage car niveau difficulté on est franchement pris par la main...
Certains jeux purement PVE proposent pour la plupart plusieurs mode de difficulté, au moins ca à le mérite de laisser le choix selon le niveau de la personne qui joue.
Et cerise sur le gateau, énormément de titres freetoplay maintenant, tu peux largement t'éclater sans sortir un euro.

Le seul gros titre récent ou j'en ai chié pour arriver au bout cest "rayman legend" sur wii u. Un bon gros jeu de plateforme ou il faut du "par coeur", du "skill", ou bien tu paye cash ton erreur et tu recommence au check point


J'ai fini par acheté une borne d'arcade récemment avec tous les vieux hits depuis 1978 jusqu'a 2015 environ. Je suis mort de rire de voir les plus jeunes élevés au Fortnite se casser les dents sur un ghost'n'goblins (dépassent même pas le 2ème niveau) ben oué les gars, faut faire un sans faute!
Les jeux de l'époque 8-16 bit étaient clairement plus durs que maintenant et effectivement parce que sinon, ils pouvaient se finir en moins d'1h, même parfois moins de 30mn.
Après il y a pour moi une différence entre les jeux où c'est du pur par coeur de A à Z (sauf les premiers niveaux) et ceux qu'il fallait maîtriser mais où on pouvait rattraper des erreurs en improvisant. Je préfère clairement les seconds aux premiers.
Par exemple dans les shoot'em y a l'école Irem avec R-Type ou Image Fight qui sont pour moi ultra punitif et impossible à finir sans connaître les derniers niveaux de A à Z et faire tout le temps la même chose. Et y a l'école Toaplan avec des shoot'em up qui ont la réputation d'être difficile comme Truxton mais y a pas des pièges à la con comme dans les jeux Irem et personnellement je les trouve vachement plus agréable.

J'ai jamais joué à Ghosts'n Goblins, j'avoue que j'ai quand même un peu de mal avec les jeux 8 bit. Mais Ghouls'n Ghosts pour moi, la difficulté c'est surtout ce putain de second run qu'on doit impérativement finir avec l'arme sacrée, truc impossible si on ouvre certains coffres mal placés. Je ne vois pas ce qu'il y a de plus frustrant que d'avoir bien joué mais de se retrouver coincé parce qu'on a ouvert le mauvais coffre. Et globalement pour moi, c'est vraiment de la paresse de la part des devs d'imposer un second run pour voir la vraie fin.
Citation :
Publié par Thana Khan
Oui, j'avoue que c'est vrai ça. Donc je suis contre le choix de difficulté dans les jeux !
Améliorez votre gameplay la au lieu d'attendre que les jeux vous tiennent par la main !
C'est trop difficile d'imaginer que certaines personnes ne PEUVENT pas atteindre un niveau de coordination / mémorisation / whatever suffisant pour atteindre le niveau "moyen" choisi par le studio de développement d'un jeu comme Dark Soul ? Si la difficulté fait partie de l'expérience, celle-ci doit donc pouvoir s'adapter aussi précisément que possible au skill "atteignable max" de la personne en face.
Que tu sois dans la catégorie "joueur moyen" voire "bon joueur", tant mieux pour toi, ce n'est pas une raison pour que l'expérience soit gâché voir inaccessible pour certaines personnes.

Ta réponse, c'est exactement comme si un mec en fauteuil roulant demandait à avoir une rampe pour monter sur l'estrade qui permet de regarder la Joconde. Toi tu lui réponds qu'il n'a qu'a se lever et monter la marche prévu par le musé…

C'est dingue d'en arriver à ce niveau d'égoïsme.
Citation :
Publié par Borh
Les jeux de l'époque 8-16 bit étaient clairement plus durs que maintenant et effectivement parce que sinon, ils pouvaient se finir en moins d'1h, même parfois moins de 30mn.
Après il y a pour moi une différence entre les jeux où c'est du pur par coeur de A à Z (sauf les premiers niveaux) et ceux qu'il fallait maîtriser mais où on pouvait rattraper des erreurs en improvisant. Je préfère clairement les seconds aux premiers.
Par exemple dans les shoot'em y a l'école Irem avec R-Type ou Image Fight qui sont pour moi ultra punitif et impossible à finir sans connaître les derniers niveaux de A à Z et faire tout le temps la même chose. Et y a l'école Toaplan avec des shoot'em up qui ont la réputation d'être difficile comme Truxton mais y a pas des pièges à la con comme dans les jeux Irem et personnellement je les trouve vachement plus agréable.

J'ai jamais joué à Ghosts'n Goblins, j'avoue que j'ai quand même un peu de mal avec les jeux 8 bit. Mais Ghouls'n Ghosts pour moi, la difficulté c'est surtout ce putain de second run qu'on doit impérativement finir avec l'arme sacrée, truc impossible si on ouvre certains coffres mal placés. Je ne vois pas ce qu'il y a de plus frustrant que d'avoir bien joué mais de se retrouver coincé parce qu'on a ouvert le mauvais coffre. Et globalement pour moi, c'est vraiment de la paresse de la part des devs d'imposer un second run pour voir la vraie fin.
J'étais un grand fan de shoot'em up sur Megadrive (série des Thunderforce, si tu n'as pas fait jettes un oeil, Gynoug, M.U.S.H.A, Phelios, Zero Wing -même si les traductions sont pourris, c'est un excellent shoot). Ce n'était pas des shoot facile pour certains mais le difficulté ne m'a jamais arrêté.

Pour Ghosts'n Goblins (il en existe des portages quasi au niveau de l'arcade sur Amiga ou Atari ST), c'est comme Ghouls'n Ghosts, tu dois faire le jeu deux fois. Le deuxième n'est qu'un très remake du premier. Les niveaux ont changé mais le principe reste le même (sans l'armure supplémentaire et j'ai un doute pour les armes, je ne sais plus.) mais Ghosts'n Goblins était plus dure que Ghouls'n Ghosts.
Je suis pas très jeu d'action, donc quand c'est un action RPG auquel je joue principalement pour l'histoire (ca inclut les FPS-like type Mass Effect ou CP2077) j'ai pas envie de me prendre le chou je joue dans un mode relativement facile.
Les jeux ou je monte la difficulté sont principalement les jeux de gestion/wargames.
Citation :
Publié par barbe
Ta réponse, c'est exactement comme si un mec en fauteuil roulant demandait à avoir une rampe pour monter sur l'estrade qui permet de regarder la Joconde. Toi tu lui réponds qu'il n'a qu'a se lever et monter la marche prévu par le musé…

C'est dingue d'en arriver à ce niveau d'égoïsme.
Oui enfin, ton exemple fait mal à l'égo effectivement, mais adapte le un peu mieux à ce que certains essaye de dire : remplace le mec en fauteuil roulant par un mal voyant, et refais nous la démonstration ^^
Citation :
Publié par Amhron / Makswell
Oui enfin, ton exemple fait mal à l'égo effectivement, mais adapte le un peu mieux à ce que certains essaye de dire : remplace le mec en fauteuil roulant par un mal voyant, et refais nous la démonstration ^^
Pour le musée :
http://www.louvrepourtous.fr/Visites...es-et,211.html
(c'est le premier lien que j'ai trouvé mais ça suffit pour illustrer)

Pour le jeu vidéo :
https://youtu.be/xrqdU4cZaLw
Citation :
Publié par Peredur
Pour le musée :
http://www.louvrepourtous.fr/Visites...es-et,211.html
(c'est le premier lien que j'ai trouvé mais ça suffit pour illustrer)

Pour le jeu vidéo :
https://youtu.be/xrqdU4cZaLw
Ouep, je n'ai jamais voulu sous entendre que c'était impossible, juste que dire à un handicapé moteur qui est "capable" de voir l'oeuvre et de l'apprécier telle que créé par l'artiste, mais qui ne peut pas acceder à la dite oeuvre, cela ne demande pas la même reflexion / solution pour permettre à un non voyant d'acceder à la même oeuvre, pensée à l'origine pour être "vu". Ou du moins, à mon sens, le 1er exemple est effectivement une preuve d'égoisme, le second ne l'est pas.

Aprés, je trouve qu'on est pas loin de devoir basculer le sujet sur l'agora, ou on remplace le gamer qui fini dark soul avec l'homme hétéro blanc qui donne son avis sur le topic sexisme dans la société la..
Citation :
Publié par Epidemie
Par exemple je possède une des premières trad FR de DUNE et bha comparé à la réédition 2021 on est clairement pas sur un même niveau de lecture.
C'est à dire ?
Avant la nouvelle traduction y en avait qu'une autre, déjà, celle que tout le monde connait.
Ce dont il faut tenir compte, c'est que la génération des "vieux" gamers commence seulement à émerger, toutes les personnes qui avaient plus au moins la vingtaine quand les jeux vidéo ont explosé dans les années 80 et je doute qu'ils restent longtemps des laissés pour compte au motif du "tu n'as plus assez de réflexes papy ! va jouer à un turn-based", pas avec la part de marché de plus en plus importante qu'ils représenteront, bien plus que les jeunes aux tentacules à la place des doigts. C'est finalement le même débat que les MMO's qui se veulent globalement de plus en plus accessibles pour s'adapter aux gens qui sont passés de l'adolescence/célibat à la vie de famille, au grand dam des puristes qui voient leur passion évoluer vers un modèle qui leur déplaît, à la différence qu'un choix de difficulté dans un jeu solo ne constitue aucune contrariété puisque chacun profite de l'expérience de jeu telle qu'il la désire.

Nous sommes tous condamnés à perdre notre dextérité manette/clavier en main, que ce soit dû à l'âge ou à un accident invalidant et nous aurons beau avoir pleinement conscience que certains jeux sont faits pour être appréciés dans leur pleine difficulté, nous pourrons tout aussi bien nous enorgueillir d'avoir été les plus gros hardcore gamers lorsque nous avions plus de poils sur la tête que dans le nez et les oreilles, ce n'est pas ça qui atténuera la frustration si nous devons renoncer à un genre qui nous passionne et je trouve dommage de ne pas avoir davantage d'empathie pour celles et ceux souhaitant cette alternative toute simple qu'est la modulation de la difficulté.

Dans l'absolu, le dernier recours que vous laisseriez aux joueurs moins talentueux serait l'usage de trainers,cheat engine ou autres qui, pour le coup, rendront réellement trivial le contenu d'un jeu et dénatureront totalement l'oeuvre originale.

Dernière modification par Octavius ; 06/05/2021 à 00h35.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés