L'Agora

[POGNAX][débats variés] La culture de l'annulation

Répondre
Partager Rechercher
C'est la première fois que j'entends parler "d'afficher ses pronoms". Et je ne suis pas sûr d'avoir compris en quoi ça consiste. Quelqu'un peut m'éclairer? C'est dur de rester à la page avec la culture woke américaine.
Citation :
Publié par Awek
C'est la première fois que j'entends parler "d'afficher ses pronoms". Et je ne suis pas sûr d'avoir compris en quoi ça consiste. Quelqu'un peut m'éclairer? C'est dur de rester à la page avec la culture woke américaine.
Facile. Il s'agit de définir comment tu souhaites que les autres s'adressent à toi sur internet (twitter principalement).

Mettons que la biologie ait défini arbitrairement que tu as un chromosome X et un chromosome Y, mais que tu n'aimes pas les conventions sociales te rappelant cette dure réalité. Tu vas donc préciser dans ta signature/description de profil (juste après tout un tas d'autres petites étiquettes définissant ta sexualité et ton alimentation) que tu souhaites être apostrophé par un pronom spécifique qui ne te serait pas naturellement associé (sinon c'est pas drole).


Exemple de description de profil :

Tartempion
Femme noire genderfluid. Demisexuel. Vegan.
Mon pronom est "son altesse sérénissime".

Ainsi tu fais d'une pierre deux coups :
-Tu règles ton problème existentialiste en attirant l'attention pour montrer que tu n'est clairement pas comme tout le monde, et que toi, tu es un flocon de neige merveilleux et unique.
-Tu as un angle d'attaque pour rabaisser (et donc te sentir "meilleur que") toute personne ne personnalisant pas un message t'étant destiné. Tu peux alors le traiter de "xxxphobe" et t'indigner au rabais avant d'être rejoint par la meute de gens fonctionnant comme toi.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ce n'est absolument pas propre à Twitter. Lors de la plupart des réunions qui incluent un tour de table où chacun se présente, la norme est également d'indiquer les pronoms auxquels on réponds. Ca évite un impair plus tard.
Absolument pas. Du moins pas en France.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ce n'est absolument pas propre à Twitter. Lors de la plupart des réunions qui incluent un tour de table où chacun se présente, la norme est également d'indiquer les pronoms auxquels on réponds. Ca évite un impair plus tard.
Bah perso, j'utilise rarement la 3ème personne du singulier pour parler de quelqu'un autour de la table.
Soit le tu/vous, soit son prénom si je veux la citer
Citation :
Publié par gnark
Absolument pas. Du moins pas en France.
Ca tombe bien, la discussion ne porte pas sur une personne travaillant en France.
Citation :
Soit le tu/vous, soit son prénom si je veux la citer
"Did you see Bob? I need to give Bob back Bob's pen. Let me know if you see Bob, and tell Bob I'm looking for Bob."
Oui ça passe nickel t'as raison.
Perso je suis fan de cette bio déjà vue sur twitter, "pronouns : you/your. If you consider I'm there to read talk to me not about me, if not why do you ask ?".
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ca tombe bien, la discussion ne porte pas sur une personne travaillant en France.

"Did you see Bob? I need to give Bob back Bob's pen. Let me know if you see Bob, and tell Bob I'm looking for Bob."
Oui ça passe nickel t'as raison.
Je crois que si la personne s'en moque de donner un pronom tu peux facilement conclure que Bob est masculin et Gina féminin et si la personne s'offusque lui rappelé que tu lui a demandé avant.

Sinon la question que je me pose est si c'est vraiment si important d'avoir un compte tweeter pour un acteur? A la rigueur un compte Instagram pour poster des photos de toi de temps en temps je comprends mais tweeter ca me dépasse.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ce n'est absolument pas propre à Twitter. Lors de la plupart des réunions qui incluent un tour de table où chacun se présente, la norme est également d'indiquer les pronoms auxquels on réponds. Ca évite un impair plus tard.
Jamais vu ça en 7 ans au Québec, avec de multiples événements aux états-unis (NJ, NY, Maine, NH). Je ne suis pas sûr que généraliser ton expérience soit particulièrement pertinent.
Ah oui, ces fameuses réunions professionnelles où les 20+ participants ont tous un petit pronom personnalisé qu'on doit utiliser. Ca pose direct le sérieux du truc, ça doit être super productif! Mais quand avant chaque phrase tu dois te rappeler comment t'adresser à une personne, faut pas se planter dans la prise de note au début!
Du coup, faut aussi noter leurs préférences en termes de sucres dans le café en prévision de la pause?

Blague à part dans le monde réel, j'ai jamais vu une seule fois cette pratique sur un tour de table. Et pourtant j'en bouffe 20 fois par an, de la réunion/conf internationale multi culturelle. Ce genre de comportements sociaux extremes se limite aux communautés "progressistes" repliées sur elles même (au hasard milieux universitaires (jeunes), artistiques, rolistes, politiques).
Citation :
Publié par Twan
Perso je suis fan de cette bio déjà vue sur twitter, "pronouns : you/your. If you consider I'm there to read talk to me not about me, if not why do you ask ?".
Elle est juste parfaite, cette bio. Quand on arrive en réunion professionnelle on s'en cogne que machin se sente homme, femme ou patate géante, on veut juste se concentrer sur un echange d'idées de cerveau à cerveau pour faire avancer un truc.
Il parait que c'est de plus en plus l'usage dans les milieux progressistes américains dès qu'ils voient quelqu'un pouvant être trans surtout. C'est ce qui a énervé Contrapoints qui en avait marre de croiser des gens se sentant obligés d'indiquer/demander les pronoms dès qu'ils rencontraient une personne ressemblant à elle, trouvant que devoir leur préciser "she/her" à chaque fois était le contraire d'être vraiment reconnue comme femme... remarque qui a entrainé sa tentative de cancel* comme transphobe par d'autres trans quand elle a dit ça dans un tweet.

* la première qui l'a fait quitter twitter quelque temps, après il y en a eu une autre pour avoir donné la parole à un acteur porno trans ne reconnaissant pas comme tels les "transtrenders", et entre les deux un troisième pour avoir insinué que la multiplication des gens se clamant gender neutral soit un effet de mode, c'est dur d'être l'activiste trans la plus connue de youtube mais d'avoir la langue bien pendue

Dernière modification par Twan ; 16/09/2020 à 10h32.
Mais du coup faut tout noter en début de réunion j'imagine ?

Perso j'aurais du mal à me souvenir par cœur, juste après présentation sur 20 barbus, lesquels je dois appeler he/him/his, she/her/hers, they/them/their, etc.

En plus j'imagine le drame si on fait une confusion, on est bon pour le cancel avec lettres à mon employeur pour que je sois viré. .
Du coup, si le matin c'est She/Her et l'après midi He/Him. On fait comment si la réunion s'éternise ? Il fait refaire le tour de table à chaque pause afin de déterminer si personne ne se sent différent par rapport au matin.
Citation :
Publié par Twan
Il parait que c'est de plus en plus l'usage dans les milieux progressistes américains dès qu'ils voient quelqu'un pouvant être trans surtout.
C'est pour ça que la norme c'est de le faire systématiquement ou jamais. Pas dès que tu trouves qu'un trans ne passe pas.
Sur Twitter j'étais tombée sur cette bio, tout transpire le cliché mais c'est bien réel.

Citation :
Demi-girl, pan, mes pronom sont iel/elle et ellui. Féministe, anti LGBTQ+phobie, anti raciste. Black Lives Matter and Refugees Welcome.
Là on a vraiment un pur déchet produit du 21ème siècle, c'est ça qu'il faudrait cancel des réseaux et pas la culture ou l'Histoire. Bon sang... la vérité se trouve entre les jambes pourtant, là j'ai l'impression de vivre un mauvais sketch du Groland.
Citation :
Publié par Anarky
Demi-girl, pan, mes pronom sont iel/elle et ellui. Féministe, anti LGBTQ+phobie, anti raciste. Black Lives Matter and Refugees Welcome.
Je suis certains qu'en adéquation avec sa "bio" cette personne bosse dans un foyer de migrants ou de mineurs isolés en provenance de Somalie ou d'Afghanistan. "Welcome !" lui disent-ils tous les matins quand iel arrive au taf.
Citation :
Publié par Anarky
Sur Twitter j'étais tombée sur cette bio, tout transpire le cliché mais c'est bien réel.

"Demi-girl, pan, mes pronom sont iel/elle et ellui. Féministe, anti LGBTQ+phobie, anti raciste. Black Lives Matter and Refugees Welcome."

Là on a vraiment un pur déchet produit du 21ème siècle, c'est ça qu'il faudrait cancel des réseaux et pas la culture ou l'Histoire. Bon sang... la vérité se trouve entre les jambes pourtant, là j'ai l'impression de vivre un mauvais sketch du Groland.
Et bah bravo, pas un mot pour les animaux, ni pour les handicapés. C'est quand même pas compliqué de cocher toutes les cases stéréotypées du combat du bien contre le mal!
Avec une bio comme ça c'est un coup à se faire cancel en tant que sale privilégié.e.s.el.xyz spéciste handicapophobe.
(hey mais c'est super facile comme jeu en fait!)
Citation :
Publié par Diesnieves
Pan ? Comme le dieu grec ? 41135-1600257118-5977.png
Je crois que ça veut dire pan-sexuel. Autrement dit, quelqu'un qui baise avec tout le monde. En théorie. Si j'ai bien compris.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pansex...e%20ou%20genre.

En gros, ce sont des bi, mais en plus woke. Et ça permet d'ajouter une lettre à l'acronyme LGBTQIAPTVKHDFKINX
Citation :
Publié par Aloïsius
Je crois que ça veut dire pan-sexuel. Autrement dit, quelqu'un qui baise avec tout le monde. En théorie. Si j'ai bien compris.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pansex...e%20ou%20genre.

En gros, ce sont des bi, mais en plus woke. Et ça permet d'ajouter une lettre à l'acronyme LGBTQIAPTVKHDFKINX
Ils baisent non seulement les hommes et les femmes, comme les bi, mais en plus, les trans, les non binaires, les agenre, bref, tout ce qui bouge.
(La dernière partie c'est de l'humour, patapay )
@Anarky Après une recherche ça ressemble plutôt à un compte parodique/manipulateur d'ED, si "ielle" le nie.

Une recherche d'image de sa photo de profil montre qu'elle vient d'un compte tumblr en anglais, et a l'air d'y avoir été postée par un photographe américain.
Et entre deux complaintes à propos de son "harcèlement" sur twitter (alors qu'ielle a genre 300 followers et rarement plus de 20 réponses à ses tweets, peu agressives à part quelques moqueries des Charles) ielle dit des trucs du style :

Je tiens à dire à toutes les personnes qui portent le voile que vous êtes des gens formidables. Restez comme vous êtes, ne changez rien.

Sinon je me demandais, porter le voile pendant le world hijab day sans être http://musulman.ne c'est correct ou ça peut être vu comme de l'appropriation culturelle ? Je commence à réfléchir pour 2021.

Les LGBTphobes, les hommes, les misogynes, les racistes, et toute les personnes qui discrimine une minorité (...)

Bonjour à tous, je reviens sur Twitter pour vous demander si vous connaissiez une psy safe sur Grenoble.

Quoique de nos jours on sait jamais..
Citation :
Publié par Twan
@Anarky Après une recherche ça ressemble plutôt à un compte parodique/manipulateur d'ED, si "ielle" le nie.
Ouais, y a de plus en plus de compte parodique fait pour décrédibiliser les wokes/sjw qui popent, le truc c'est que la base est souvent déjà très caricaturale, du coup c'est difficile de distinguer la parodie de l'original.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
du coup c'est difficile de distinguer la parodie de l'original.
C'est comme les hipsters. J'avais adoré l'histoire du mec qui avait porté plainte quand il avait vu sa photo utilisée pour un article du genre "le look hipster, c'est quoi". gnagnagnagna, j'suis pas unn hipster, vous devez pas m'essentialiser gnagnagna.

C'était pas sa photo.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés