L'Agora

[Ecologie] Energies renouvelables, fossiles et nucléaires

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Rigel
L'état avait 85,6 %, à la fin il a 83,10 %

Désolé, mais j'appelle ça un recul de l'implication de l'état, pas une avancé. Ou si tu veux il a moins avancé que le privée

Après si c'est pour me faire insulter, je vais te laisser à ton impunité et donc te laisser débiter ta diatribe habituelle anti-état tranquille.
Tout ton raisonnement était basé sur le fait que l'État français a mis moins d'argent, c'est tout simplement faux, démontré par A + B.

Personne ici ne t'a insulté.

Ce n'est pas une diatribe ce sont des faits.

faire passer une recapitalisation a 3 milliards par l'État pour un recul de l'implication de l'état, en refusant de comprendre pourquoi mathématiquement ça fait baisser les parts sociales, c'est un mensonge.

la réponse que tu viens de faire démontre bien que tu n'es pas à la recherche de la vérité mais uniquement dans l'idée de me contredire, avec un argument complètement pété, démontré par A plus B qu'il était faux.

Je laisse l'Agora juger de qui expose ici la vérité
Citation :
Publié par Rigel
L'état avait 85,6 %, à la fin il a 83,10 %

Désolé, mais j'appelle ça un recul de l'implication de l'état, pas une avancé. Ou si tu veux il a moins avancé que le privée

Après si c'est pour me faire insulter, je vais te laisser à ton impunité et donc te laisser débiter ta diatribe habituelle anti-état tranquille.
Rigel, tu discutes avec des gens qui te donnent des arguments avec des sources que tu balaies de la main sans en avancer d'autres puis tu te victimises en parlant d'insulte, ce n'est pas un comportement propice à un débat sain, merci d'en prendre note et de faire un effort pour la suite.
Là pour le coup je serais assez d'accord avec @Ron_Jobinette_Biden, cela veut juste dit que lors de la recapitalisation, ce que l'état a mis juste été inférieur au reste de la capitalisation. Mais bon 2-3 points de moins, ça reste pas grand chose. Ce n'est pas la même opération qu'avec FT qui de fait l'avait privatisé. ( j'avais adoré ce foutage de gueule à l'époque)
Citation :
Publié par Egelby tout gentil
4 milliards de recapitalisation
dont 3 milliards de plus de l'Etat ( trois quart ) en plus.

en masse on augmente le chiffre mais ... on se désengage.
C'est tout à fait ça. On se désengage en remettant de l'argent.
C'est une nouvelle vision des mathématiques.

Parce que dans le monde de Rigel, si tu as 100% des parts sur 100€, si tu recapitalises de 10€ dont 1€ d'un autre investisseurs, du perds des parts puisque tu n'as plus 100% du capital. Tu t'es donc désengagé

Imparable
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
C'est une nouvelle vision des mathématiques.
C'est vraiment dramatique, à ce niveau c'est grave, je ne lui en veux même pas, parce que rien que sur le sujet de création de VA, j'ai fais tilt.

Ils répètent ce que les médias orientés disent, en croyant que c'est une vérité, alors que non, c'est un gros bobard et que mathématiquement ça ne tient pas la route un instant." l'Etat de désengage " alors qu'il recolle 3M de plus, je ne sais même plus quoi dire.

On se désengage quand on retire de l'argent, pas quand on en remet.
Là forcément sa quote part diminue, puisque il disposait de plus que son rajout de recapitalisation, mais en masse financière il a augmenté.

la différence en % et masse, c'est une des difficultés de compréhension de l'économie actuelle
Un peu comme la différence entre un CA et une marge.
Après l'état peut se désengager de la gestion et administration tout en abondant au capital ou en renflouant la société. C'est surtout une question de volonté politique. Je trouve pas que ça soit une gestion très saine, c'est un peu le beurre et l'argent du beurre mais inversé, en négatif, mais ça existe, surtout en France, on aime bien faire de faux géants privés gavés d'argent public et de situations de rente.
"Tenez prenez ce fric du contribuable pour supporter les conséquences des décisions de privatisation dont on se lave les mains et qu'on refuse d'assumer"
J'imagine que les médias "orientés" utilisent cet exemple à mauvais escient mais le thème de fond est d'actualité avec le projet Hercule, on sent bien que l'ouverture à la concurrence est l'objectif prioritaire, et ça signifie nécessairement un désengagement étatique (progressif vus les enjeux) ou à minima le respect de contraintes de marché - au moins sur la partie commerciale. Et probablement aussi, en partie, sur la production. Enfin sans rien connaitre spécialement d'EDF ou du marché de la production électrique, c'est une crainte qui me parait plus que légitime, même si en l'occurence cet exemple n'en est pas un de cette démarche, c'est un exemple de l'incohérence économique généralisée.

Dernière modification par Don Patricio ; 22/12/2020 à 17h23.
Pour rester dans le sujet on comprend d'autant mieux l'incompréhension de certains quant au manque d'efficience des énergies renouvelables par exemple les éoliennes.

Pour faire le parallèle avec cette vision totalement erronée d'un desengagement de l'État qui est dûe à une incompréhension de la mécanique mathématiques :

Si tu confonds une baisse de pourcentage avec une baisse de la production, alors qu'en réalité il y a une hausse globale de la production, ou l'inverse, tu vas avoir de gros soucis appréhender la question des énergies renouvelables.
C'est terrible mais un manque de bagage technique va venir perturber ton opinion dans bien des sujets.

@Don_Patricio oh tu sais concernant le projet Hercule, on pourrait te répondre au Pif.
On vient de passer avec succès la période (7h 13h aujourd'hui) où RTE avait encouragé les ménages, via l'appli ecowatt, à réduire la consommation électrique.
Le prochain épisode à la prochaine vague de froid sur la France.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
On vient de passer avec succès la période (7h 13h aujourd'hui) où RTE avait encouragé les ménages, via l'appli ecowatt, à réduire la consommation électrique.
Le prochain épisode à la prochaine vague de froid sur la France.
Du coup ils ont imposés l'extinction de toutes les vitrines et panneaux publicitaires avant de demander "aux français de faire des efforts" ?
Au tour de M. Mélenchon de prendre le virage anti-nucléaire, dans le sillage d'un bon nombre de verts.

https://melenchon.fr/2021/01/12/tu-a...-du-nucleaire/

Petits morceaux choisi :

Citation :
Fondamentalement il s’agit d’un choix intellectuellement fainéant. Le nucléaire est une technologie rustique. Il s’agit de provoquer entre des barres radioactive une réaction automatique qui provoque de la chaleur pour chauffer de l’eau avec une double circulation de liquide l’une passant sa chaleur à l’autre. De tels système existent aussi dans la nature. C’est le degré proche de zéro en matière de trouvaille technique et d’ingéniosité.
Rustique le nucléaire. Ouais. Mais souffler dans un moulin à vent c'est l'avenir.

Citation :
Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt. Les mystificateurs du nucléaire ne doivent pas nous faire oublier l’essentiel. Le nucléaire représente 70% de la production d’électricité… mais 60% de l’énergie finale consommée en France provient des énergies fossiles ! Il faut donc sortir des deux modèles à la fois. Notre ambition est celle du 100% énergies renouvelables en 2050. Une étude récente confirme que cela est tout à fait réaliste sans mettre en péril la sécurité d’approvisionnement. Les principes de sobriété et d’efficacité énergétique sont également clés pour y parvenir.
On aimerait avoir le lien de cette fameuse étude.
Citation :
Publié par Gluck
Au tour de M. Mélenchon de prendre le virage anti-nucléaire, dans le sillage d'un bon nombre de verts.

https://melenchon.fr/2021/01/12/tu-a...-du-nucleaire/

Petits morceaux choisi :


Rustique le nucléaire. Ouais. Mais souffler dans un moulin à vent c'est l'avenir.


On aimerait avoir le lien de cette fameuse étude.
Y'a pas un de ses proches qui peut le mettre sous tutelle et l'envoyer à l'hospice?
Citation :
Publié par Angora
C'est connu hein.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_France#R%C3%A9partition_par_%C3%A9nergie_de_l'%C3%A9nergie_finale_consomm%C3%A9e
Screenshot_20210112_142356.png
C'est le terme énergie "finale" qui aurait dû déclencher un tilt.
Quand il parle de l'étude, ce n'est pas pour l'énergie finale, c'est pour le 100% renouvelable en 2050 en mode solution parfaite.
Citation :
Publié par Gluck
Au tour de M. Mélenchon de prendre le virage anti-nucléaire
Au vu des citations, il est à deux doigts de découvrir le concept du problème systémique.

Citation :
dans le sillage d'un bon nombre de verts.
Je dirais pas ça. Le fait est que la gauche et les écologistes sont alliés depuis des années, thèmes écologistes font donc partie de l'adn de la gauche française aujourd'hui, soit. Mais s'il y a une tendance aujourd'hui c'est plutôt à l'éveil d'une écologie moins anti-nucléaire (inexistante politiquement certes).
Citation :
Publié par Quint`
Je dirais pas ça. Le fait est que la gauche et les écologistes sont alliés depuis des années, thèmes écologistes font donc partie de l'adn de la gauche française aujourd'hui, soit. Mais s'il y a une tendance aujourd'hui c'est plutôt à l'éveil d'une écologie moins anti-nucléaire (inexistante politiquement certes).
En même temps, si on attend de Mélenchon qu'il se comporte en précurseur, je rappelle que le mec est toujours fan de Castro et Maduro... Mentalement, il est resté bloqué en 1973.
Oh pitié arrêtez de citer Pitron. Ce mec déforme les faits et analyse les renouvelables avec la grille de lecture des années 90. Il sait très bien de quoi il parle, il est capable de justesse, mais il a une posture militante qui fait qu'il décide de s'arranger avec la vérité comme un arracheur de dents.
C'est d'autant plus drôle c'est qu'il y a un débat naissant et de plus en plus important chez les écolos, y compris chez les Verts sur le nucléaire. Il faut comprendre les origines historiques de cette famille politique. Elle est née justement des mobilisations anti-nucléaires des 70's au moment où se lancaient les grands programmes électro-nucléaires (sans parler du nucléaire militaire à l'époque de la crise des euromissiles alors qu'on était encore en Guerre Froide). Époque aussi où le réchauffement climatique était encore un problème scientifique assez peu connu et dont les conséquences n'étaient pas du tout évidentes. Pour la génération des vieux écolos, des fondateurs du mouvement, l'opposition au nucléaire était donc un dogme intouchable, consubstantiel au mouvement. Mais pour les générations suivantes, c'est beaucoup moins vrai. Le réchauffement et la question du CO2 sont devenus prioritaires et on commence à entendre dire que la sortie du nucléaire n'est pas la priorité.

Et là JLM, qui vient d'une famille politique qui a toujours été très pro-nucléaire, fait le parcours inverse. Démagogie ? Mauvaise compréhension du problème ? En tous cas, ça fait un peu le mec qui a une guerre de retard et ne renforce pas sa crédibilité.
Citation :
Publié par Xh0
Et là JLM, qui vient d'une famille politique qui a toujours été très pro-nucléaire, fait le parcours inverse. Démagogie ? Mauvaise compréhension du problème ? En tous cas, ça fait un peu le mec qui a une guerre de retard et ne renforce pas sa crédibilité.
Et simultanément, il tient des discours anti-vax parce qu'il n'aime pas les vaccins germano-américain et veut du vaccin chinois ou cubain à la place.
Il a clairement passé la date de péremption.
Citation :
Publié par Xh0
Démagogie ?
Oui.

Enfin, c'est presque la lecture gentille du sujet. Vu que l'alternative, c'est la sénilité… Enfin j'exagère, ce serait pas le premier politique à se mettre dans une espèce de bulle ou de tunnel de réflexion où toute logique lui est inaccessible. Et c'est justement dur de faire la différence avec la démagogie.

C'est dingue comme devenir médiatique ou politique semble rendre particulièrement incapable de toute forme de raisonnement. Non, il n'y a plus que l'idéologie, la remise en question est impossible, les faits qui vont dans le "mauvais" sens n'existent plus.

Et là on parle pas de société, où c'est très compliqué, mais d'énergie…

Dernière modification par Quint` ; 12/01/2021 à 22h48.
Si vous voulez en apprendre un peu plus sur les arnaques que sont les énergies renouvelables

Pourquoi les Français doivent limiter leur consommation d'électricité - Le Point


Citation :
Chez EDF, on affirme que les installations tournent à plein régime. Le nucléaire assure, comme d'habitude, la majorité de la production. Ce vendredi, à 10 heures, les 48 réacteurs en état de marche fournissent un peu plus de 60 % de la production nationale d'électricité. L'hydraulique suit, avec 20 % de la production assurée par les barrages, qui fonctionnent au maximum de leurs capacités. C'est ensuite que les choses se gâtent un peu. Les énergies renouvelables sont à la peine. Malgré une matinée plutôt ensoleillée, le parc solaire français ne fournit que 2 % de l'électricité totale, et l'éolien, affecté par un vent inexistant, seulement 1 %… On voit ici la différence entre le potentiel des énergies renouvelables françaises (53 000 MW environ) et leur production effective un jour sans vent et de peu de soleil (moins de 3 000 MW), soit environ 17 fois moins.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés