[Ecologie] Energies renouvelables, fossiles et nucléaires

Répondre
Partager Rechercher
Si on veut partir sur du full artificiel, il y a des alternative qui ont des avantage par rapport au STEP (des inconvénients aussi mais je pense que dans la balance ils gagnent).

La première ce sont des tours qui montent et descendent des blocs de béton a l'aide de grue.
Un des gros avantages est l'emprise au sol réduite, le gros inconvénient c'est le béton de la structure. Mais si on part sur des STEP totalement artificiel, on doit en arriver à un ordre de grandeur équivalent.

La seconde ce sont des rail dans une pente avec hangar en haut et en bas. On fait monter et descendre les wagons.
Plusieurs inconvénients, le rendement est moins bon, ça nécessite une pente pas trop forte mais assez longue.

Ce sont des solutions qui ne sont pas utiliser car les STEP sont plus avantageuses sur plusieurs points mais surtout parce que comparativement elles sont facile à faire sur les emplacements qui conviennent.
Si l'idée c'est de faire des STEP n'importe sans se préoccupé des contraintes de terrain, les alternative deviennent vite bien plus intéressantes.
Citation :
Publié par Nneek
Mais la aussi les écolo sont contre.
Je pense que c'est toujours un peu facile de conclure de cette manière.
Le souci des projets d'infrastructures et d'une manière générale de beaucoup de projets, c'est qu'ils sont construits sans tenir compte des enjeux environnementaux.
On imagine le projet avant de regarder les enjeux environnementaux (et croyez moi, j'en vois passer des dossiers comme ça ...)
Du coup, on se retrouve à essayer de faire un habillage vert et du coup ça froisse forcément les sensibilités.

Il faut bien comprendre que détruire des milieux avec des enjeux environnementaux forts, c'est un peu plus d'équilibre environnemental que l'on perd.
Il ne faut pas nécessairement être un "écolo" extrémiste pour comprendre que la sauvegarde de la biodiversité et des milieux humides est essentielle pour avoir une planète en bonne santé

Citation :
Publié par blaes
centrale-step-2_zoom_0.png

le bassin supérieur, c'est en gros une piscine (tu la dimensionnes de la taille adéquate pour assurer la durée de restitution voulue*), le bassin inférieur tu creuses un trou dans le sol à la profondeur de dénivelé souhaité*. tu colles un dôme par dessus les deux pour éviter l'évaporation, tu étanchéifies le tout pour éviter les fuites, et tu peux installer ça n'importe où ou tu as la place de construire tes bassins. pas besoin d'apport d'eau (à part pour le remplissage initial).

*en fonction de la puissance voulue et du débit de flotte pour actionner la turbine

les deux problèmes (d'un point de vue technique), c'est creuser un trou suffisamment profond et le stabiliser, et la taille des bassins en fonction de la puissance et de l'autonomie voulue. comme on parle là de palier à l'intermittence des ENR dans un contexte de baisse du nucléaire, va falloir dimensionner TRES GROS.

en supposant que la valeurs des graphes soit approximativement juste et pas simplement donnée au pif pour l'exemple, et en supposant également qu'on a 50% nucléaire et 50% ENR (le but c'est de se débarrasser des énergies fossiles), ça donne une nécessité à 37.5GW de puissance pour les STEPs lors d'intermittence (soit 33.9% de plus que ce qu'il y a aujourd'hui).
et si on veut pouvoir gérer une intermittence de plusieurs jours, la profondeur des trous et la taille des bassins vont être énormes.
Alors il ce genre de retenue, il ne suffit pas de les remplir au début et hop le tour est joué !! L'évaporation sera énorme, il faudra les remplir continuellement, c'est pas un truc qui va fonctionner continuellement sans apport d'eau.
Ensuite, j'ose meme pas imaginer les volumes et donc la surface nécessaire pour assurer une alimentation électrique sur une durée un peu longue....

Dernière modification par adokhyel ; 06/09/2022 à 22h00. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par adokhyel
Il y a un truc que je comprends pas dans ta définition des STEP telle que tu la décris en fait. Si tu me dis que ce ne sont pas des barrages, c'est quoi précisément?
Je parlais de petits bassins à la base, et ensuite j'ai répondu sur les STEP spécifiquement puisque la première première intervention parlant de STEP était une réponse à mon propos mentionnant (jai supposé) les gros STEP d'EDF. J'y ai répondu concernant les STEP qui existent en plus petites versions. Je ne disais pas que les petits bassins dont je parlais à la base sont tous des STEP. Je disais ensuite que les petits bassins (comme les gros d'EDF) que ce sont aussi des STEP. Je ne disais pas que tous les bassins sont des STEP.

C'est un peu confus parce que j'ai du comprendre ce que voulaient dire plusieurs interlocuteurs à la fois et de quoi ils parlaient alors qu'eux-mêmes cherchaient à me répondre sur des choses dont je ne parlais pas à la base.

C'est à dire que ces petits bassins peuvent être des stations de pompage ou de simple rétention, ou les deux. C'est bien pour ça que je parle de petits bassins, et non pas de barrage, car bien évidemment ça évoque tout de suite de grosses structures. Ce qui n'empêche pas donc, que ce soient des barrages ou pas.

Tu prends certains bassins en micro-stations, ils font la taille d'une fiat 500, certains ici me parlaient de bassins géants, c'était totalement à côté de la plaque.

L'éventail est assez large, un petit bassin peut être une micro station de transfert de l'énergie par pompage/turbinage aussi bien qu'une centrale hydroélectrique à tourbillon.
Citation :
Publié par Ron Jet de Pise
Tu prends certains bassins en micro-stations, ils font la taille d'une fiat 500, certains ici me parlaient de bassins géants, c'était totalement à côté de la plaque.
Mais t'as des liens/sources sur le potentiel de tes micro STEP là dont on parle depuis moult posts? Parce que intuitivement, une micro STEP de la taille d'une Fiat 500, ça va permettre de quoi ? Éclairer 3 lampes LED pendant 1h ? Allez, faisons le calcul, mes cours de physiques sont loin, mais je fais confiance aux autres pour me corriger.

Energie potentielle de pesanteur théorique maximale (vu que c'est l'eau qui en tombant entraîne une turbine) : Epp = mgz avec
- m la masse en question en kg
- g l'intensité de la pesanteur: 9,81
- z la hauteur, en m

Disons que ta Fiat 500 fais 4 mètres cubes, soit 4000L d'eau, soit 4000kg et que toute ta hauteur d'eau tombe de 2m.

On a donc une énergie potentielle de pesanteur Epp = 78240 Joules
Ce qui nous fait donc... un royal 21,8 Watt heures. Si ta Fiat est suspendue à 10m de hauteur, c'est un peu mieux, on arrive à ~390kJ, soit 109 Wh
Ca fait donc deux ampoules LED pendant une heure... A condition en plus que t'ai 100% de rendement dans ta conversion, ce qui bien sur n'existe pas.


Bref, si je ne me suis pas trompé dans mes calculs, j'en arrive à la conclusion que je veux bien qu'on puisse faire des petites STEP, mais vu la (faible) énergie délivrée par la pesanteur, il faut a priori soit un dénivelé très important, soit un volume colossal. Donc oui, t'es pas obligé de noyer une vallée, mais si t'as pas au minimum une piscine olympique, ça servira pas à grand chose. Du coup désolé, mais: sources ?
Citation :
Publié par Don Patricio URSSAF
Je crois que faudrait faire une scission de fil sur les micro-bassins là, car on s'y perd un peu à la lecture.
Ou peut être c'est juste moi.
Non, il faut faire une scission sur les gros barrages, les STEP balaises, puisque ce sont eux qui viennent après.
La scission est une découpe précise, chirurgicale, voilà pourquoi tu n'es pas modérateur, tu n'as pas la dextérité nécessaire. Tu aurais haché menu un si joli topic à la feuille de boucher.

Mais revenons en au sujet.

Faut-il revenir sur le plafonnement des prix spot ?

La lettre de l'UNIDEN :

https://www.uniden.fr/les-regles-de-...hiver-2022-23/

J'ai cru comprendre que les déplafonner favoriserait l'investissement dans les ENR. A vérifier, je ne connais pas bien ce principe.

Dernière modification par Ron Jet de Pise ; 06/09/2022 à 23h35.
Citation :
Publié par adokhyel
L'évaporation sera énorme, il faudra les remplir continuellement
comme dis dans mon message précédent :
Citation :
tu colles un dôme par dessus les deux pour éviter l'évaporation
techniquement, l'évaporation ça se contrôle (en fermant le système par exemple, une bouteille d'eau fermée, t'as de l'évaporation dedans mais pas de perte d'eau).
Citation :
Publié par Ron Jet de Pise
Tu prends certains bassins en micro-stations, ils font la taille d'une fiat 500,
sauf que des micro-bassins, ça suffira jamais aux échelles voulues. pour rappel, la loi fixe la part max du nucléaire dans le mix énergétique à 50%, et on essaye de tendre vers 0% de fossile (au moins pour la génération d'électricité), ce qui veut dire tendre vers 50% de renouvelable, en gérant l'intermittence avec du stockage. sachant que cette intermittence elle peut durer plusieurs jours comme les allemands l'ont constaté il n'y a pas longtemps.
ou alors on accepte que la france ne soit pas énergétiquement indépendante et à ce moment là pas besoin de se casser la tête avec le stockage, on achète chez les voisins quand le renouvelable ne fournit rien. mais va falloir accepter de payer la peau du cul. et perso, ça c'est non.
Citation :
Publié par blaes
comme dis dans mon message précédent :

techniquement, l'évaporation ça se contrôle (en fermant le système par exemple, une bouteille d'eau fermée, t'as de l'évaporation dedans mais pas de perte d'eau).


sauf que des micro-bassins, ça suffira jamais aux échelles voulues. pour rappel, la loi fixe la part max du nucléaire dans le mix énergétique à 50%, et on essaye de tendre vers 0% de fossile (au moins pour la génération d'électricité), ce qui veut dire tendre vers 50% de renouvelable, en gérant l'intermittence avec du stockage. sachant que cette intermittence elle peut durer plusieurs jours comme les allemands l'ont constaté il n'y a pas longtemps.
ou alors on accepte que la france ne soit pas énergétiquement indépendante et à ce moment là pas besoin de se casser la tête avec le stockage, on achète chez les voisins quand le renouvelable ne fournit rien. mais va falloir accepter de payer la peau du cul. et perso, ça c'est non.
Je n'ai jamais dit qu'il faille remplace le nucléaire. Si ce n'était que mi ce serait 100% nucléaire ou presque. Mon premier message répondait au stockage de l'énergie, je disais que le bassin était pratique pour ça.

Ensuite ça dévié sur les STEP par d'autres posteurs, puis sur la production d'énergie par ces bassins dont je parle maintenant.

Citation :
Publié par SekYo
Bref, si je ne me suis pas trompé dans mes calculs, j'en arrive à la conclusion que je veux bien qu'on puisse faire des petites STEP, mais vu la (faible) énergie délivrée par la pesanteur, il faut a priori soit un dénivelé très important, soit un volume colossal. Donc oui, t'es pas obligé de noyer une vallée, mais si t'as pas au minimum une piscine olympique, ça servira pas à grand chose. Du coup désolé, mais: sources ?
On ne parlait plus de la production alors alors. Là tu parles de la rétention pure.

Si je te plonge une turbine Kaplan dans un bassin de dérivation d'une rivière, tu vas sortir 500 kWh si tu pousses un peu, avec un truc vraiment minuscule à côté d'un barrage comme on les imagine. Je pense que j'ai pas besoin de te faire le calcul pour te démontrer que ça allume un peu plus que deux lampes.

Pour stocker de l'énergie, oui il faut des structures bien plus importantes, évidemment. Tu as tout à fait raison.

Comme je disais c'est confus, parce que c'est parti sur plusieurs trucs différents à la fois.

En te relisant, tu parles bien de micro STEP. Je te répète, je parlais de petits bassins à la base, ce n'est pas moi qui a mentionné les STEP en premier. J'ai ensuite répondu sur les STEP, mais je n'en parlais spécialement de base.

Dernière modification par Ron Jet de Pise ; 06/09/2022 à 23h53.
Je vous avoue que tous ces débats en tant que néophyte me laissent assez pantois.

D'après ce que j'ai compris le mix 80% nucléaire, 20% de reste ENR, barrages, et un peu de gaz. Très bien.
Les éoliennes : pourri. Le solaire : pourri aussi. Sert à rien. Le reste ça pollue bouh caca, mais faut faire des kompromat avec les deutch.
Et si on pouvait faire du 95% nucléaire 5% hydro ça serait le paradis sur terre, surtout avec EDF service public auquel on accorde tous les subsides demandés, mais sans trop poser de questions politiques et en les laissant gérer comme ils veulent tels une entreprise ... privée?.

Je défends pas souvent Macron et nos politiques ont effectivement une lourde part de responsabilité, mais à un moment faut arrêter de se foutre de la gueule du monde. Et ça serait Pepy avec la SNCF ça serait pareil. Ce ne sont pas des entreprises privées et soumises au lot commun. EDF n'existe et ne vit que par la bonne volonté du peuple français, mal représenté certes mais représenté quand même. Comme beaucoup d'autres sociétés d'ailleurs. Il y'a des hiérarchies qu'on ne dépasse pas impunément. Va falloir les ré-éduquer. Ces messieurs ne sont PAS des capitaines d'industrie avec un palmarès de succès industriels et commerciaux, mais des hauts fonctionnaires dévoyés, avec un palmarès d'échecs retentissants, et de dettes couvertes par le contribuable, ils feraient bien de s'en souvenir. Leur poste ne tient qu'à un fil étatique et pas à leurs non-succès. Désolé de le dire mais EDF est très mal géré, même sans l'aide des politiciens et depuis des décennies. Macron a bon dos.

Dernière modification par Don Patricio URSSAF ; 07/09/2022 à 00h14.
Citation :
Publié par Don Patricio URSSAF
Je vous avoue que tous ces débats en tant que néophyte me laissent assez pantois.

D'après ce que j'ai compris le mix 80% nucléaire, 20% de reste ENR, barrages, et un peu de gaz. Très bien.
Les éoliennes : pourri. Le solaire : pourri aussi. Sert à rien.
Et si on pouvait faire du 95% nucléaire 5% hydro ça serait le paradis sur terre, surtout avec EDF service public auquel on accorde tous les subsides demandés sans trop poser de questions politiques.
Le nucléaire c'est le top, mais j'ai déjà questionné l'agora quant à l'autonomie en uranium. Il faudrait faire un état des lieux de ce que ça vaut nos gisements, car ce n'était pas rentable de les ouvrir il y a quelques mois en arrière.

La donne a peut-être bien changé.

J'avais posté quelques trucs là dessus, on m'avait répondu, j'avais répondu etc. mais je ne sais plus sur quel topic.
@Ron_Jet_de_Pise :
ton premier message, c'est ça :
Citation :
Publié par Ron Jet de Pise
Le moyen de stockage le plus simple qu'on connaisse est le bassin. Tu le remplis avec tes surplus d'énergie, tu le vide pour la récupérer.

Pour certains villages isolés, ça permet d'alimenter des générateurs sur plusieurs jours en cas de coupures sur le réseau.

Malheureusement, là, encore, les écolos ont fait le veto sur ce genre de solutions aussi.
la première ligne c'est la description exacte du fonctionnement d'une STEP. après, que ça soit une STEP pure (sans apport extérieur) ou mixte (avec un apport extérieur, par rivière par exemple), ça change pas grand chose en soi, si ce n'est qu'une STEP pure tu peux la caser en théorie n'importe où.

et "une turbine Kaplan dans un bassin de dérivation d'une rivière, tu vas sortir 500 kW", c'est un débit d'eau de 27m3/s, pas vraiment le genre de truc que tu peux alimenter avec un bassin de "la taille d'une fiat 500".

et pour la deuxième ligne, la turbine, si tu veux qu'elle sorte 500kW pendant 3 jours pour alimenter ton village, à ce débit, il faut ~7millions de m3, soit 7km3 (ou 2800 piscines olympiques). même si on ne compte qu'un facteur de charge de 50%, ça fait 3.5km3, ou 1400piscines olympiques. c'est très loin des plus gros barrages français, mais c'est pas du tout négligeable non plus.
et tout de suite, ça remet les ordres de grandeur en place.

et sinon oui, le nucléaire, c'est le top, et on devrait (re)mettre le paquet dessus.



alors (autre sujet) quand je vois macron se défendre de son bilan en matière de nucléaire, ça m'énerve un peu. vendre alstom, c'était une décision débile. décider de fermer fessenheim c'était une décision débile. décider de se limiter à 50% de nucléaire, c'était une décision débile. arrêter astrid, c'était une décision débile. et macron était impliqué directement ou indirectement dans chacune de ces décisions.
de tête, la seule qui manque à la liste c'est l'arrêt de superphenix (c'était une décision débile), parce que c'est la seule qu'on peut pas lui imputer.

pour l'autonomie en uranium, il y en a 300 000 tonnes en france. et si on développe la surgénération (celle qu'on a laissé tomber avec superphenix/astrid), on en a pour 5000 ans de réserves.

Dernière modification par blaes ; 07/09/2022 à 01h48.
Sur Altshom perso j'ai pas trop de religion, j'ai entendu les arguments anti vente portés par Montebourg, le député Marleix, d'autres personnes ... comme tout le monde ou presque je pense.
Mais j'ai entendu aussi des analyse inverses comme quoi c'était au contraire un très bon deal, que les américains / GE se sont fait dans l'ensemble arnaquer et ont récupéré quedal (un truc bien déficitaire, au moins à l'époque, pas vraiment de tech nouvelle), et qu'on va en plus pouvoir les racketter comme eux nous l'ont fait sous Obama, que c'était en fait un piège. En gros ça devient un bon gros enjeu / levier, pour pas 1 rond. Les américains ont récupéré des dettes et un pourrissoir administratif et diplomatique, en croyant récupérer un gros lot.
Entre ces 2 interprétations mon coeur balance, et gît probablement une certaine vérité. En tout cas plus ça va plus je doute que ça soit un mauvais deal au point de déclencher une affaire d'état. Et j'ai la désagréable sensation qu'on a tenté de me manipuler.

Dernière modification par Don Patricio URSSAF ; 07/09/2022 à 02h38. Motif: t
Citation :
Publié par blaes
@Ron_Jet_de_Pise :
ton premier message, c'est ça :

la première ligne c'est la description exacte du fonctionnement d'une STEP. après, que ça soit une STEP pure (sans apport extérieur) ou mixte (avec un apport extérieur, par rivière par exemple), ça change pas grand chose en soi, si ce n'est qu'une STEP pure tu peux la caser en théorie n'importe où.
Ça devient un peu pénible... franchement.

Ce n'est pas la description exacte d'une step. C'est la description de ce qui pourrait être une step ou pas du tout.

Une step est réversible. Un bassin peut être équipé d'un système réversible, ou non.

Dès lors, je ne vous pas ce qui te permet d'affirmer cela.

Citation :
et "une turbine Kaplan dans un bassin de dérivation d'une rivière, tu vas sortir 500 kW", c'est un débit d'eau de 27m3/s, pas vraiment le genre de truc que tu peux alimenter avec un bassin de "la taille d'une fiat 500".
Tiens tu vois celle-ci, toute petite dans ma Normandie c'est 240 kW.

5a5ef260-f7e6-4f2a-b459-18c38dae8d30.jpg

Et c'est une ancienne. Depuis il y en a de la même taille bien plus performantes.

Citation :
et pour la deuxième ligne, la turbine, si tu veux qu'elle sorte 500kW pendant 3 jours pour alimenter ton village
J'ai écrit précisément que ces installations devaient être calibrees pour leurs usages je me cite :

Citation :
D'où la qualification du besoin. Tu ne penses pas pareil une solution à base de bassin si c'est sec 3 mois dans l'année ou si c'est sur un méandre de la seine.
Peut-être même tu y renonces.
Ou encore ceci, je me cite :

Citation :
Du coup ça dépend du besoin envisagé quant à la dispo de l'énergie, si c'est pour éviter les black out, si c'est pour stocker et utiliser dans une alternance jour nuit, si c'est pour palier à des contraintes saisonnières etc.
Donc 3 jours d'autonomie, il faut un système adapté, je n'ai jamais écrit que c'était une turbine Kaplan sur un ruisseau qui était indiquée dans ce cas.

Faut arrêter de me faire dire des choses que je n'ai pas dit et qui sont vérifiables, qui plus est, quelques messages avant.

Citation :
et sinon oui, le nucléaire, c'est le top, et on devrait (re)mettre le paquet dessus.
Nous sommes d'accord, pour finir


Citation :
l'autonomie en uranium, il y en a 300 000 tonnes en france. et si on développe la surgénération (celle qu'on a laissé tomber avec superphenix/astrid), on en a pour 5000 ans de réserves.
As tu calculé le rapport de 7/1000 par kg du 235 dans tes prévisions ?
Je suis plutôt pro-nucléaire, mais m'est avis que les derniers posts qui ne voudraient aucune ENR sont tout aussi extrêmes que ce que demande Greenpeace.

1/ De manière générale, mettre tous ses œufs dans le même panier, c'est rarement une bonne idée. Or dans un monde qui va se transformer, et sans doute plus rapidement qu'on ne le veille, avoir un mix ayant des sources de productions différentes me parait bon pour la résilience.
2/ Vous évacuez un peu vite quand même le problèmes des déchets du nucléaires. Certes les plus dangereux, les HAVL ne représentent qu'un faible volume au regard du pays et de la quantité d'énergie produite et ce n'est pas un problème insurmontable comme voudrait nous le faire croire les "verts", mais reste que ces déchets existent et que c'est quand même une belle saloperie, du coup si on peut les réduire (un peu), c'est tout aussi bien. Notez également que même pour les déchets à "vie courte", on parle quand même de 300 ans de stockage, c'est pas juste les foutre dans un coin sous un hangar et les oublier.
3/ Oui le nucléaire est pilotable, m'enfin dans certaines limites quand même (plusieurs heures de mémoire), du coup il faut d'autres installations pour pouvoir répondre à la variabilité de la demande.

Après quel est le bon ratio nucléaire/hydro/éolien/solaire/biomasse ? Je ne sais pas. Mais plus qu'un ratio fixe gravé dans le marbre, ce que la filière nucléaire a besoin j'ai l'impression c'est surtout d'une vision et d'un cadre (financier, réglementaire etc...) à long terme et qui ne change pas tous les 36 du mois en fonction des alliances politiques de circonstances en cours
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Don Patricio URSSAF
Sur Altshom perso j'ai pas trop de religion, j'ai entendu les arguments anti vente portés par Montebourg, le député Marleix, d'autres personnes ... comme tout le monde ou presque je pense.
Mais j'ai entendu aussi des analyse inverses comme quoi c'était au contraire un très bon deal, que les américains / GE se sont fait dans l'ensemble arnaquer et ont récupéré quedal (un truc bien déficitaire, au moins à l'époque, pas vraiment de tech nouvelle), et qu'on va en plus pouvoir les racketter comme eux nous l'ont fait sous Obama, que c'était en fait un piège. En gros ça devient un bon gros enjeu / levier, pour pas 1 rond. Les américains ont récupéré des dettes et un pourrissoir administratif et diplomatique, en croyant récupérer un gros lot.
Entre ces 2 interprétations mon coeur balance, et gît probablement une certaine vérité. En tout cas plus ça va plus je doute que ça soit un mauvais deal au point de déclencher une affaire d'état. Et j'ai la désagréable sensation qu'on a tenté de me manipuler.
Tu as des sources à partager sur ces analyses inverses?
Perso jusqu'ici je suis convaincu que l'on s'est fait avoir par les USA. As-tu/écouté Frédéric Pierucci à ce sujet? J'imagine que oui mais je recommande au cas où

Citation :
Publié par Davyss
Le seul bilan qu'on peut tirer c'est qu'on est en retard sur le solaire et que les parcs éoliens offshore tardent à ouvrir.
On peut tout à fait faire un autre bilan que "on est en retard". Regarder d'un côté les milliards investies par l'état dans l'éolien offshore par exemple et mettre en face les retombéesn par exemple puissance nominales installés du parc français, coût d'exploitation du parc français, état de la filière (emploie créé etc).

On aurait même tout intérêt à le faire au vu des montants importants en jeu, dresser un bilan avant de décider de reconduire/augmenter(en pratique c'est plutôt ça)/diminuer les investissements les années suivantes.

Dernière modification par -Black-Shadow- ; 07/09/2022 à 10h08. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Davyss
Le premier parc éolien en mer en service complet a la fin de l'année :
https://www.ouest-france.fr/pays-de-...f-5704b8d091a6

Voilà c'est que le premier , symbole de ce qu'il faut faire mais qu'on fait avec un retard bien trop grand... Pourtant le parc a été construit en seulement ... 3 ans, mettant en avant les problématiques liées au recours dont a évoquer Macron lors de son point (projet étudie depuis 2012 mais qui a pris du retard de démarrage en raison de divers recours)
L'Eolien en mer de Saint Nazaire est une réussite, par contre celui de Saint Brieuc nettement moins et même qu'il réussi à réunir les pêcheurs et Sea Sheperd contre le projet d'Iberdrola d'un parc d'Eolien en mer dans la baie de Saint Brieuc.

En cause ?
Citation :
  • Le périmètre du projet éolien de Saint-Brieuc y compris son raccordement électrique est situé dans une zone Natura 2000 et entouré de six autres zones Natura 2000. Il apparaît que la baie de Saint-Brieuc elle-même devait faire l’objet d’une protection et figure sur la liste des sites d’intérêt communautaire.
Les risques pour les oiseaux marins comprennent notamment le risque de collision, la perte d’habitat, l’effet barrière et la perte de zones de reproduction et de repos du fait du projet éolien en Baie de Saint-Brieuc. Les mesures de compensation proposées par le promoteur sont inadéquates et insuffisantes comme le stipule notamment l’auto-saisine du CNPN (Conseil National pour la Protection de la Nature) publiée en juillet 2021.

De plus, le chantier de Saint-Brieuc fait courir aux mammifères marins, et notamment au marsouin commun, des risques liés à l’exposition aux bruits sous-marins de construction du site et à la perte d’habitats. Or les études mises en œuvre ne correspondent pas aux conditions réelles du bruit auxquels ces espèces protégées vont être exposées.
A un moment il faut faire un choix. Tous les projets industriels ont un coût environnementales, a saint brieuc comme ailleurs. Si on pose la question aux habitants de saint brieuc, ou d'ailleurs si ils préfèrent un parc éolienne ou une central a charbon ils répondraient un parc éolienne et si on leur posait la question un parc éolienne chez vous ou une central a charbon ailleurs il répondrait sans doute une central au charbon ailleurs.

C'est tout le problème... A saint brieuc ou ailleurs.
Citation :
Publié par Ron Jet de Pise
As tu calculé le rapport de 7/1000 par kg du 235 dans tes prévisions ?
J'ai rien calculé en l'occurrence, j'ai juste repris les chiffres Wikipedia pour la filière uranium 238 / plutonium 239.
(Grosso modo, la fission de U235 va libérer des neutrons capturés par U238 pour fabriquer U239 qui se désintègre en Pu239, qui se désintègre en U235).
C'est joli, c'est beau et tu utilises tout ton combustible au lieu de juste 0.7%
Citation :
Publié par blaes
J'ai rien calculé en l'occurrence, j'ai juste repris les chiffres Wikipedia pour la filière uranium 238 / plutonium 239.
(Grosso modo, la fission de U235 va libérer des neutrons capturés par U238 pour fabriquer U239 qui se désintègre en Pu239, qui se désintègre en U235).
C'est joli, c'est beau et tu utilises tout ton combustible au lieu de juste 0.7%
Et du coup, quelle centrale française fait ça ?

Aucune.

Donc nos fameuses réserves dont tu parles, il n'y a que 0,7% d'utilisable.

On en revient donc à ma question, comment fait-on pour notre autonomie ?
Citation :
Publié par Ron Jet de Pise
Et du coup, quelle centrale française fait ça ?

Aucune.

Donc nos fameuses réserves dont tu parles, il n'y a que 0,7% d'utilisable.

On en revient donc à ma question, comment fait-on pour notre autonomie ?
Bah on se sert au Niger et au Kazakhstan.
Citation :
Publié par Ron Jet de Pise
On en revient donc à ma question, comment fait-on pour notre autonomie ?
J'ai arrêter de compter combien de fois tu as poser la question et la réponse reste la même (et tu le sais vu que tu le dis toi même quelque post au dessus).

On a un bon stock d'uranium dans le sol Français, on a arrêter de l'exploiter parce que :
- Ça coûte moins chère de l'acheter à des pays où la mains d’œuvre est beaucoup moins chère et où les normes environnementale sont inexistante,
- Ça évite de faire face à des oppositions autour du lieu d'implantation des mines,
- Ça permet de ne pas utiliser le stock locale qu'on garde pour plus tard.

Les mines dont l'exploitation à a été stopper mais qui sont toujours posséder par la société qui les exploitait représente 30ans de réserve au rythme actuelle.
Les gisement d'Uranium en France qui ont été repéré mais non exploiter représente 130ans de la consommation annuel mondial et si on ajoute les sites ou il ya des estimations qui n'ont pas été vérifié précisément ça passe à 250ans.

Je crois qu'on a le temps de voir venir pour l'autonomie française sur la question.
Citation :
Publié par Don Patricio URSSAF
Bah on se sert au Niger et au Kazakhstan.
Le fait d'oublier l'Australie et le Canada, respectivement 2ème et 3ème producteur d'Uranium [1], même si loin derrière le Kazakhstan, mais bien devant le Niger, c'est volontaire ou pas ?



Je pense que la dépendance du combustible pour la filière nucléaire est un faux problème, en tous cas bien moindre que celui des déchets:

1/ Les réserves prouvées sont plutôt bien réparties sur la planètes, et pas toujours dans des pays aux antipodes politiques en terme de valeurs démocratiques, contrairement au pétrole par exemple [2]
2/ Les quantité d'uranium naturel utilisées annuellement sont faibles (8000 tonnes par an) et la France dispose de deux ans de stock (à comparer aux quelques mois pour le gaz dont on parle récemment...). Et ça se stock plutôt bien, donc augmenter ces stocks n'est après qu'une question de cout/bénéfices/risques.
3/ Y a pour le coup des solutions technologiques, bien moins hypothétiques que la fusion, qui permettent d'utiliser du combustible bien plus abondant (et moins problématique) que l'Uranium. Bon c'est dommage que les recherches en ce sens en France aient été systématiquement torpillées par les politiques et les Vert depuis Jospin/Voynet alors qu'on était plutôt en pointe, mais le vent peut tourner.



[1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...rs_d%27uranium
[2] : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_d%27uranium
Répondre

Connectés sur ce fil