[Ecologie] Energies renouvelables, fossiles et nucléaires

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Un peu mieux mais pas ouf non plus à mon avis.
Un peu mieux, si :

Rank Company Headquarters Total Capacity (Gigawatts)
1 Vestas Aarhus, Denmark 9.60
2 Siemens Gamesa Biscay, Spain 8.79
3 Goldwind Beijing, China 8.25
4 GE Boston, U.S. 7.37
5 Envision Shanghai, China 5.78
6 MingYang Zhongshan, China 4.50
7 Windey Zhejiang, China 2.06
8 Nordex Hamburg, Germany 1.96
9 Shanghai Electric Shanghai, China 1.71
10 CSIC Chongqin, China 1.46

Vestas tient 16% du marché à lui seul. Pour combien de temps ? Mystère. Par ailleurs, je ne suis pas certain que la géographie chinoise soit aussi favorable à l'offshore que la géographie européenne. Ce sont de gros investissements, sur lesquels les Etats gardent un contrôle important, ce qui n'est pas du tout le cas des panneaux solaires.
Dans la série "les Verts Européens sont nuls" :

https://fr.businessam.be/en-autriche...z-les-voisins/

Donc en Allemagne, en France, en Belgique et dans bien d'autres pays, on a des verts complètement engoncés dans leurs dogmes anti-nucléaires ( et, au passage, copieusement arrosés par la Russie dans le cas de l'Allemagne et peut être de la Belgique ).
Mais les Verts Autrichiens vont plus loin. Leur gouvernement ( alliance écologistes / conservateurs ) tape sur le nucléaire non seulement chez eux mais chez les voisins et dans le reste de l'Europe tout en ayant voté pour revenir au charbon.

Ainsi la ministre autrichienne de l’Énergie, l’écologiste Leonore Gewessler, a qualifié l’énergie nucléaire de « technologie dangereuse et dépassée. Puis, quand le vote pour revenir au charbon a échoué, cette même "écologiste" a qualifié le vote contre du SPÖ ( Social démocrates ) de "complètement irresponsable".

https://www.euractiv.com/section/ene...-shut-for-now/

Ca laisse rêveur quand on voit les immense dégâts pour l'environnement et les dangers posés par cette source d'énergie qui est clairement parmi les pires existantes. A ce stade d'hypocrisie et de reniement je sais plus trop quoi dire.

Dernière modification par ClairObscur ; 01/09/2022 à 12h36.
Citation :
Publié par ClairObscur
Dans la série "les Verts Européens sont nuls" :

https://fr.businessam.be/en-autriche...z-les-voisins/

Donc en Allemagne, en France, en Belgique et dans bien d'autres pays, on a des verts complètement engoncés dans leurs dogmes anti-nucléaires ( et, au passage, copieusement arrosés par la Russie dans le cas de l'Allemagne et peut être de la Belgique ).
Mais les Verts Autrichiens vont plus loin. Leur gouvernement ( alliance écologistes / conservateurs ) tape sur le nucléaire non seulement chez eux mais chez les voisins et dans le reste de l'Europe tout en ayant voté pour revenir au charbon.

Ainsi la ministre autrichienne de l’Énergie, l’écologiste Leonore Gewessler, a qualifié l’énergie nucléaire de « technologie dangereuse et dépassée. Puis, quand le vote pour revenir au charbon a échoué, cette même "écologiste" a qualifié le vote contre du SPÖ ( Social démocrates ) de "complètement irresponsable".

https://www.euractiv.com/section/ene...-shut-for-now/

Ca laisse rêveur quand on voit les immense dégâts pour l'environnement et les dangers posés par cette source d'énergie qui est clairement parmi les pires existantes. A ce stade d'hypocrisie et de reniement je sais plus trop quoi dire.
Si le nucléaire c'est une technologie dépassé, et donc du passé, c'est quoi le charbon ? non mais sérieusement ces gens sont des clowns mais les gens votent pour eux.....
On critique à raison l'extrême droite et le populisme en général, mais alors les écolos en Europe valent pas mieux. Niveau clownerie, démagogie et tout ce qu'on veut ça se pose là aussi.....
Comment on peut prétendre être écologiste en étant anti nucléaire car dangereux et dans le même temps se plaindre qu'on bloque la relance du charbon.....
Faut qu'à un moment ils se décident, l'urgence c'est le climat ou non. Si c'est le climat alors le charbon c'est le mal absolue.
l'ambition du tout électrique, montre déjà ses faiblesses aux US,

"Les américains achètent effectivement plus de véhicules électriques que jamais. Cependant, ils ne représentent encore que 3% du marché. Un chiffre inquiétant quant aux objectifs ambitieux du pays"

"L'administration Biden veut que la part des voitures électriques représente 50% d'ici 2030. À huit ans de l'objectif, les États-Unis sont encore très loin du compte. Aujourd'hui, la part des ventes des véhicules électriques ne représente que 3%. Un taux d'adoption plus faible qu'en Europe."

source : https://siecledigital.fr/2022/06/06/...e-quen-europe/


et Aujourd'hui on a

"États-Unis : les Californiens sommés de ne pas recharger leurs voitures électriques à cause de la chaleur "

source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/...Hbt?li=BBoJvSH

Au lieu de construire d'abord la capacité d'absorption et de recharge, ils construisent les bagnoles d'abord, de plus ils ont des problèmes alors que la voiture électrique ne représente que 3 % du marché, comme on peut escompter que les constructeurs vont très peu se soucier si l'état suit pour fournir les infrastructures de recharge, ils y aura très vite davantage de bagnoles que de moyen de les recharger.
S'ajoute à cela un point dont personne ne parlait quand les objectifs de voitures électriques ont été fixés, c'est le prix de l'électricité, personne ne parlait d'inflation d'électricité à ce moment là. En gros ça produit des bagnoles en masse que plus personne ne pourra charger demain, pour une question de prix ou de moyen de recharge tout court ...



Citation :
Publié par zac
l'ambition du tout électrique, montre déjà ses faiblesses aux US,

"Les américains achètent effectivement plus de véhicules électriques que jamais. Cependant, ils ne représentent encore que 3% du marché. Un chiffre inquiétant quant aux objectifs ambitieux du pays"

"L'administration Biden veut que la part des voitures électriques représente 50% d'ici 2030. À huit ans de l'objectif, les États-Unis sont encore très loin du compte. Aujourd'hui, la part des ventes des véhicules électriques ne représente que 3%. Un taux d'adoption plus faible qu'en Europe."

source : https://siecledigital.fr/2022/06/06/...e-quen-europe/


et Aujourd'hui on a

"États-Unis : les Californiens sommés de ne pas recharger leurs voitures électriques à cause de la chaleur "

source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/...Hbt?li=BBoJvSH

Au lieu de construire d'abord la capacité d'absorption et de recharge, ils construisent les bagnoles d'abord, de plus ils ont des problèmes alors que la voiture électrique ne représente que 3 % du marché, comme on peut escompter que les constructeurs vont très peu se soucier si l'état suit pour fournir les infrastructures de recharge, ils y aura très vite davantage de bagnoles que de moyen de les recharger.
S'ajoute à cela un point dont personne ne parlait quand les objectifs de voitures électriques ont été fixés, c'est le prix de l'électricité, personne ne parlait d'inflation d'électricité à ce moment là. En gros ça produit des bagnoles en masse que plus personne ne pourra charger demain, pour une question de prix ou de moyen de recharge tout court ...



C’est pareil en France, on manque cruellement d’infrastructures pour les V.E
Bon courage pour faire la route des vacances en V.E et vouloir recharger son véhicule électrique sur une aire d’autoroute.
Encore faut-il quelles soient en fonctionnement.
.
Citation :
Publié par Jenmir
C’est pareil en France, on manque cruellement d’infrastructures pour les V.E
Bon courage pour faire la route des vacances en V.E et vouloir recharger son véhicule électrique sur une aire d’autoroute.
Encore faut-il quelles soient en fonctionnement.
.
Et que la borne soit compatible avec ta voiture.
De toute façon on a rien anticipé du tout, donc ça sera chaotique.
Problème c'est que ça va d'autant plus retarder la décarbonations.

Tout ça, on le voit venir, on le sait tous enfin pour peu de s'informer un peu, mais on feint de l'ignorer parce que la réalité est trop dure à admettre.
Et surtout elle implique de prendre conscience des énormes efforts qui vont être les nôtres. Sachant qu'en prime on en verra même pas le résultat, et même ça se verra à horizon très lointaine.

C'est très différent par exemple de ce qui s'était passé avec le trou de la couche d'ozone. Y a eu prise de conscience, réaction et les gens de leur vivant ont pu voir le résultat positif des mesures. Là non, la climat va continuer à se réchauffer, et sauf à inventer une technologie pour retirer du CO2 de l'atmosphère, ça va se compter en milliaire pour que le climat revienne à celui d'avant réchauffement. C'est pas moi qui le dit c'est Jancovici dans toutes ces interventions des derniers jours et ce discours là personne ne veut l'entendre sauf que c'est vrai. (lui parle même pas d'ailleurs de solution technique pour accélérer ce processus)


Pour ça d'ailleurs que je pense aussi que ça bloque sur ce qu'il faudrait faire. Parce que quand tu as une crise, genre crise sanitaire que tu annonces des mesures dure mais que y a un horizon. Bref ça va être dure mais ça prendra fin, et les contrainte seront levé. Mais là ce qu'on demande à tous enfin tous ceux qui par le mode de vie "consomme trop de CO2" c'est faire des efforts sans perspective de fin et sans en plus profité des efforts donné puisqu'à la fin le réchauffement sera là (avec tout de même des seuils de gravité plus ou moins important)
C'est pas très vendeur quand on y pense. Surtout quand cette exigence porte aussi sur des gens qui en toute honnêteté n'ont pas la "belle vie", si on compare à un malien, un à afghan ça fait aucun doute, mais ramener à la vie d'un européen moyen non. Sauf que même ces gens là pour la plupart consomment aussi déjà trop.
En Suisse on n'a pas de pétrole mais on a du pognon

https://www.rts.ch/info/suisse/13353...e-penurie.html

Citation :
La Confédération a acquis huit turbines à gaz mobiles afin de renforcer l'approvisionnement énergétique du pays.
Elles fonctionnent au gaz, mais aussi au pétrole ou à l'hydrogène. Elles seront à disposition dès la période critique vers la fin de l'hiver prochain et jusqu'à fin 2026.
La totalité des coûts sur l'ensemble de la période s'élève à 470 millions de francs.
Il s'agit de turbines modulaires d'une puissance d'au moins 30 mégawatts chacune, soit un total d'environ 250 mégawatts.
C'est magique. Face aux menaces de pénuries électriques vers 2025 (c'était déjà un sujet récurrent chez nous, à cause du marché européen de l'énergie), le Conseil Fédéral pensait créer des centrales à gaz. J'imaginais que la crise russe éviterait ce risque... mais même pas .
C'est à la fois une bonne nouvelle et malheureusement aussi la confirmation que le début de l'hiver sera difficile :


Citation :
EDF confirme que 32 réacteurs sont toujours à l'arrêt. Au 25 décembre, 28 réacteurs devraient être remis en service, les 5 autres le seront d'ici février 2023.

Citation :
A ce jour, 32 réacteurs nucléaires sur 56 sont encore à l'arrêt en France. Selon les informations de BFMTV, EDF a confirmé son intention de tous les remettre en service d'ici quelques mois à condition qu'il n'y ait pas d'autres problèmes détectés.
https://www.bfmtv.com/economie/entre...#xtor=CS9-144-

Dans le doute, stockez du bois !
Citation :
Publié par Alandring
C'est magique. Face aux menaces de pénuries électriques vers 2025 (c'était déjà un sujet récurrent chez nous, à cause du marché européen de l'énergie), le Conseil Fédéral pensait créer des centrales à gaz. J'imaginais que la crise russe éviterait ce risque... mais même pas .
bha de la même manière que je crois pas une seconde que malgré tout ce qui passe, y aura remise en cause en Allemagne de sa stratégie énergétique. Ils vont continuer le tout gaz enfin le couple gaz/ENR. On change pas une équipe qui gagne comme on dit. C'est déjà acté je le crois profondément, que dès que l'Allemagne le pourra elle reprendra son commerce avec Moscou. Certes ils feront en sorte de plus être dépendant à 55% mais ils vont pas se priver d'un gaz qui sera toujours moins cher que le GNL.

Quand à la France j'attends les actes et pas juste les discours. Parce que pour l'instant ce que j'observe Macron semble plus pressé de supprimer des droits aux chômeurs et faire une réforme des retraite (comme si on avait besoin de ça vu la tension social...) que de nous annoncer vraiment le plan de développement des nouveaux EPR alors que ça devrait être une urgence de lancer le sujet pour que els chantiers démarrent au plus vite et pas dans 15 ans.....
Sinon c'est quoi le projet énergétique de Macron et de la France en ce qui concerne l'électricité ?

Plus de renouvelable, il a dit. Mais pour compenser l'intermittence ? Et le nucléaire ? Projet de 6 réacteurs pour dans 15 ans et une petite 100ène de milliards d'euros, vu que je peux vous dire que rien n'est en marche pour concrétiser cette annonce de manière un minimum efficace. Et d'ici là, fermeture d'une quinzaine d'autres réacteurs pour se conformer à la loi de transition énergétique.

Maintenant qu'il sait qu'il va sauter le président de EDF commence à se lâcher sur l'indigence des présidents de la République depuis de nombreuses années :

https://www.letelegramme.fr/economie...2-13167374.php

Le mur on est déjà dedans en fait.

Dernière modification par Soumettateur ; 05/09/2022 à 19h22.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Jenmir

Incroyable comment les politiques n’avoueront jamais qu’ils se sont trompés…
Pardon, mais ça
"Scandale de la fermeture de la centrale de Fessenheim: Macron refuse de reconnaître son erreur et explique qu'il devait la fermer car "elle est à la frontière de l'Allemagne qui n'est pas alignée avec nous sur le nucléaire"!"

c'est l'analyse à Jean-Louis, et Jean-Louis, je connais pas.
Citation :
Publié par Davyss
La vérité et je le répète assez souvent , c'est qu'avec 70% d'énergie nucléaire , la France est une anomalie énergétique et c'est désormais intenable pour des raisons présentes et à venir.

La seule erreur que nos dirigeants ont commis et , en particulier Macron, c'est de ne pas avoir suffisamment investi dans les ENR.
Non c'est pas la seule erreur. Y a celle aussi de ne pas justement avoir investi sur le nucléaire depuis 20 ans.

Comme je l'avais dit, l'Allemagne a fait de la merde mais au moins elle avait fait un choix. ENR + gaz
La France on a pas choisi justement ce qu'on voulait faire entre ENR + nucléaire, ou rester à fond sur le nucléaire ou faire ENR + gaz (donc sorti du nucléaire)
Et comme on n'a pas choisi, on a sous investi dans les ENR et dans le nucléaire

Juste pour rappel parce que bon les partisans des ENR semble l'oublié de manière systématique.
Si la France avait 2 fois plus, 3 fois plus d'éolienne, ça nous mettrait pas à l'abris d'une pénurie d'électricité. Parce que que tu puisses produire 100 ou 300 en éolienne, si y a pas de vent, ça fera toujours 0 à la fin.
Bien pour ça qu'on a besoin de nucléaire. Comme ça là on aura de bout en bout une énergie électrique 100% propre quelque soit la situation.

Mais bon poiur ça encore faudrait il prendre les bonnes décisions. J'attends de voir les vrais décisions prises notamment sur les nouvelles centrale nucléaire. Pour l'instant c'est de l'annonce. Et tant qu'il y apas eu de décision ferme, il se passera rien....

Edit :
Sur Macron et sa décision. Ca on le sait depuis le début que c'était un gage donné à l'Allemagne.
Et l'idée c'était on le ferme, et c'est pas grave l'EPR prendra le relais. Sauf que ça c'est pas passé comme ça. On a fermé et l'EPR tourne toujours pas et même encore que ça serait le cas. Fessenheim serait quand même très utile pour tenir jusqu'à l'arrivée des prochaines centrales (si on les construit un jour... parti comme c'est je sens bien qu'à la fin du quinquennat y aura toujours rien de décider...)
Citation :
Publié par caniveau royal
..
On s'en fout de Jean-Louis (tout comme de l'avis de n'importe quel analyste ou journaliste qui passe son temps à donner son avis sur des sujets qu'il ne connait pas), par contre chacun ici est capable de se faire son avis sur la déclaration de Macron (qui est bien l'information importante du post que tu cites, même si tu feins de ne pas le voir) en regard des conséquences de ses décisions passées.
Citation :
Publié par Soumettateur
On s'en fout de Jean-Louis (tout comme de l'avis de n'importe quel analyste ou journaliste qui passe son temps à donner son avis sur des sujets qu'il ne connait pas), par contre chacun ici est capable de se faire son avis sur la déclaration de Macron (qui est bien l'information importante du post que tu cites, même si tu feins de ne pas le voir) en regard des conséquences de ses décisions passées.
Merci d’avoir répondu en ce sens à ma place.
Tout le monde à l’esprit assez critique ici je l’espère pour arriver aux même conclusions.

C’est une pirouette de communication pour ne pas dire que c’était une erreur.
Citation :
Publié par Soumettateur
On s'en fout de Jean-Louis (tout comme de l'avis de n'importe quel analyste ou journaliste qui passe son temps à donner son avis sur des sujets qu'il ne connait), par contre chacun ici est capable de juger de la déclaration de Macron en regard des conséquences de ses décisions passées.
Là, en l'occurrence, c'est un extrait de 30 secondes, qui n'affirme pas ce que le détenteur du compte écrit.
Ou qui, si en tordant pourrait le laisser le penser, serait à interpréter dans un contexte - c'est à dire une section de l'extrait vidéo - plus large
Donc je trouve le procédé triste et un peu suspicieux, d'aller prendre un court extrait et d'asséner des choses pour le plaisir de taper.
Citation :
Publié par Diesnieves
Pourquoi ne pas rouvrir Fessenheim alors ? Ca sera toujours plus rapide que de construire une centrale.
Déjà parce qu'on a fait en sorte qu'il est à peu près impossible de la redémarrer, techniquement et administrativement.
Ce qui me dérange surtout c’est d’entendre qu’on ne pouvait maintenir une centrale nucléaire à la frontière Allemande car eux n’en veulent pas chez eux.
Par contre ça ne pose aucun soucis qu’eux brûlent du Gaz et en charbons en masse à côté.
Répondre

Connectés sur ce fil

7 connectés (2 membres et 5 invités) Afficher la liste détaillée des connectés