Quelques questions sur le salaire, brut, net, congés etc...

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Ssiena Samedisþjófr
Basé sur ce qui se passe en Belgique ou on a le prélèvement a la source depuis longtemps, tu n'auras pas de prélèvement exact. C'est pas juste une phase de rodage, c'est structurel

Parce que c'est l'employeur qui collecte les infos et qu'il n'a pas a savoir tout les détails de ta vie (et que de toute façon, il n'est pas demandeur pour faire ta compta )
Meme au delà de ca. Le calcul exact de l'impot se fait sur tous les revenus de l'année. Pour la plupart des gens, on ne connait pas au centime près la rémunération exacte de toute l'année en début d'année (primes, congés sans solde, absence maladie, etc...), par contre on commence bien sur à prélever dès le premier mois de l'année. Il est donc, en effet, structurellement impossible de calculer en temps réel un taux qui dépend de revenus... pas encore percus et qui pourraient varier. Donc ca ne peut pas tomber "tout juste", c'est tout à fait normal d'avoir une régularisation.
Après on ajoute à ca effectivement un certain nombre de déductions déclarées à posteriori, forcément ca va faire changer un peu.
Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Pour les impôts, tu peux même décider toi même de ton taux, donc mettre un taux de prélèvement super bas et tu seras régularisé ensuite, ce qui revient un peu au système d'avant, sans prélèvement à la source. Donc en effet, aucun lien avec la négociation.
Attention, si tu definis le taux trop bas tu tr manges une majoration de 10%.

Perso je fais l'inverse, je met un taux super haut pour avoir une belle surprise une fois par an
Cela dit, je fais ça parce que je suis un très mauvais gestionnaire, je gagnerai plus à mettre ce surplus de prélèvement sur un compte qui m'appartient... Mais comme je le ferai pas la question ne se pose pas
Citation :
Publié par Metalovichinkov
Attention, si tu definis le taux trop bas tu tr manges une majoration de 10%.
Bah non. Tu vas juste avoir une régularisation vers octobre (ou septembre ? j'ai un doute). C'est tout.
Après si tu ne paies pas la régu, effectivement, ce sera majorée. Mais rien à voir avec le taux.
Je ne retrouve pas non plus sur le site du gouvernement mais certaines choses sont sures :

- c'était le cas avec la mensualisation. Pour moduler ses mensualités d'impot, on indiquant l'impot prévu sur l'année. Le site des impot, quand on le faisait, indiquait clairement qu'en cas de sous évaluation, une pénalité de 10% s'appliquait.
- c'était le cas au début du prélèvement à la source, je l'avais lu sur le site des impots (d'où les articles que l'on retrouve).

le site de Que Choisir en parle encore en 2021 :https://www.quechoisir.org/conseils-...es-ou-acomptes

Citation :

GARE AUX SANCTIONS !

Attention, si vous obtenez une baisse excessive de vos prélèvements à la source en 2021, vous risquez d’être sanctionné en 2022, lorsque le fisc calculera l’impôt définitif dû sur vos revenus de 2021… Si votre demande de modulation a abouti à vous faire payer un impôt à la source inférieur de plus de 10 % au montant que vous auriez dû régler, vous supporterez une pénalité égale à 10 % des prélèvements non réglés à tort. Et si vous avez payé un impôt à la source inférieur de plus de 30 % au montant que vous auriez dû régler, son taux sera majoré. Cette pénalité s’appliquera que vous ayez sous-estimé volontairement vos revenus ou que vous vous soyez trompé dans leur estimation. Dans ce dernier cas, toutefois, vous pourrez échapper à la sanction en prouvant que votre erreur a été commise de bonne foi, et qu’elle est liée à des évènements difficilement prévisibles à la date où vous aviez demandé une modulation. Vous échapperez aussi à toute sanction en dessous de 10 % d’erreur.
Globalement, lors de la déclaration de revenus, omettre ou déclarer moins que ses revenus réels entrainera une pénalité (10%, voire plus si c'est jugé de mauvaise foi). Ca c'est clair.
Or, pour moduler son taux, on doit... déclarer ses revenus prévisionnels
Je ne suis pas suffisament calé pour indiquer si oui ou non, les sanctions sur déclaration sous évaluée peuvent s'appliquer sur une déclaration prévisionnelle afin de moduler son taux, mais... ptet bien que oui.


Clairement la nouvelle interface ne le précise pas / plus clairement. Ca a peut être été abandonné. Ou peut etre pas, et les sanctions pour fausses déclarations (intentionnelles ou non) s'appliquent dans ce cas. Mais bon, sous estimer ses revenus auprès du FISC me parait etre une assez mauvaise idée dans tous les cas... perso je ne le ferai pas

Dernière modification par Bjorn ; 25/03/2022 à 10h23.
Citation :
Publié par Pitit Flo -TMP
Vous êtes sûrs de ça ? Je ne l'ai jamais vu / lu nulle part.
Sur le principe en texte officiel je trouve ça.
Citation :
50
Le droit à modulation est apprécié sur la base des éléments estimés et déclarés par le contribuable sous sa propre responsabilité. En conséquence, une modulation à la baisse excessive ou erronée est passible de pénalités.

Pour plus de précisions, concernant les sanctions applicables, il convient de se reporter au BOI-IR-PAS-20-30-20-30 (en cours de rédaction).
https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/11355-PGP.html
Ca reste ultra léger (en cours de rédaction lol) et je trouve rien d'autre qui re-valide notamment sur service public.
Mais vaut quand même mieux éviter de faire joujou avec son taux.
Je me dis qu'ils n'ont pas du appliquer cela la ou les premières années, vu qu'il y a eu un paquet de problème avec des taux calculés à base de /random lors de la mise en place.
Maintenant que c'est "stabilisé"... c'est peut être pas la même du coup.
Citation :
Publié par Linou
Je me dis qu'ils n'ont pas du appliquer cela la ou les premières années, vu qu'il y a eu un paquet de problème avec des taux calculés à base de /random lors de la mise en place.
Maintenant que c'est "stabilisé"... c'est peut être pas la même du coup.
Ca ne s'applique qu'en cas de changement de volontaire à la baisse. Si c'est automatiquement calculé, ça ne s'applique pas. Par exemple si t'as un gap important de tes revenus d'une année sur l'autre, ton taux sera pas recalculé, il sera donc trop bas et t'auras une grosse régularisation l'année d'après. Mais c'est pas grave, t'as pas demandé de baisse indu donc tu seras pas sanctionne.
La pénalité sur une erreur de modification du prélèvement à la source, je suis également certain à 100% qu'elle était indiquée, directement et noir sur blanc, sur la page où on pouvait modifier son taux.
Mais peut-être qu'ils ont arrêté ?
Citation :
Publié par Bjorn
Si c'est automatiquement calculé, ça ne s'applique pas.
J'espère bien, quand même.
La seule raison valable de changer son taux manuellement c'est en cas de très grosse chute de revenus et que le paiement périodique pose souci pour les dépenses vitales. C'est tout de même un cas de figure pas très commun, on passe rarement de 300K€/mois à zéro sans réserves. (Je pousse ofc le bouchon mais c'est l'idée)

Quand j'ai passé 6 mois sans bosser j'ai laissé courir mon taux et ca a été régularisé automatiquement l'année suivante, le remboursement m'a payé mon canapé.
Du coup à part le cas ou tu perds ton job bien payé ET tu n'es pas éligible au chomage ET tu n'as pas d'épargne ET tu as fait 4 gosses chacun avec une femme différente la même année, autant laisser les choses se régulariser seules, on râle bcp sur l'administration mais les sites de l'état ont fait d'énormes progrès et fonctionnent globalement très bien.
(Globalement en fait tous les services de l'état ou para-étatiques tournent bien sauf l'URSSAF)
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
J'espère bien, quand même.
La seule raison valable de changer son taux manuellement c'est en cas de très grosse chute de revenus et que le paiement périodique pose souci pour les dépenses vitales. C'est tout de même un cas de figure pas très commun, on passe rarement de 300K€/mois à zéro sans réserves.
Oui ben je suis d'accord mais je répondais à Linou qui disait qu'ils avaient pas du l'appliquer la première année. En cas d'erreur du FISC obviously on entre pas dans ce cas de figure. et oui encore heureux.

Concernant la seule raison valable de changer, l'intéret de l'IS c'est quand meme en grande partie de s'adapter plus rapidement aux variations de salaires, et de régler en année N tes impots concernant l'année N et plus N+1. C'était un peu relou en cas de variation imprévue. Donc dans ce sens là, meme si le taux mathématiquement fait que en cas de variation de revenus, ca va automatiquement faire varier l'impot prélevé, ca me parait pas déconnant de faire varier son taux quand on a une variation connue de revenus, non négligeable, à la hausse comme à la baisse.
Citation :
Publié par Bjorn
Oui ben je suis d'accord mais je répondais à Linou qui disait qu'ils avaient pas du l'appliquer la première année. En cas d'erreur du FISC obviously on entre pas dans ce cas de figure. et oui encore heureux.

Concernant la seule raison valable de changer, l'intéret de l'IS c'est quand meme en grande partie de s'adapter plus rapidement aux variations de salaires, et de régler en année N tes impots concernant l'année N et plus N+1. C'était un peu relou en cas de variation imprévue. Donc dans ce sens là, meme si le taux mathématiquement fait que en cas de variation de revenus, ca va automatiquement faire varier l'impot prélevé, ca me parait pas déconnant de faire varier son taux quand on a une variation connue de revenus, non négligeable, à la hausse comme à la baisse.
Exactement, surtout que nos générations changent plus régulièrement d'entreprise / poste donc il peut y avoir des variations de salaire temporaire liées à la transition ou tout simplement au nouveau poste. Sans parler de ceux qui s'embarquent dans des formations plus ou moins longues pour se reconvertir professionnellement.

J'utilise régulièrement ce site de conversion que je trouve à la fois simple d'utilisation et bien pratique, car en affichant le brut annuel, tu sais rapidement approximativement le net mensuel. Et c'est surtout ça qui est important à savoir lors des négociations, combien tu souhaites en net (mensuel / annuel) et combien cela représente en brut.

Anecdote sympathique : sur mon poste actuel, lors de la négociation du salaire avec ma responsable, je parlais en brut et elle en net sauf qu'aucun de nous le savait jusqu'à ce qu'elle dise qu'elle me proposait tant en net ... J'ai fait semblant d'hésiter 10 sec avant d'accepter lol
Citation :
Publié par Gardien
C'est une grosse arnaque des patrons pour faire croire à un cadeau. Mais effectivement, ca change strictement rien.

Soit tu touches ton revenu brut annuel / 12, sur 12 mois.
Soit tu touches ton revenu brut annuel / 13, sur 13 mois.

Au final, la somme totale est strictement égale.
Ce qui est intéressant c'est quand tu négocies un brut viable sur 12 mois, et qu'on te dit qu'il y aura un 13ième mois, là c'est un bonus.
Citation :
Publié par Bjorn
Franchement je connais pas un rh qui annonce pas directement dans la négociation qu'il parle en brut annuel sur 12 ou 13 mois... X)
Je pense que c'est important de le préciser, quand je dis: "Je veux XX bruts annuels" c'est implicite que c'est sur 12 mois.
Et comme rien n'est véritablement implicite dans le monde du travail, je précise ensuite que annuels veut dire 12 mois.
Citation :
Publié par Cpasmoi
Je pense que c'est important de le préciser, quand je dis: "Je veux XX bruts annuels" c'est implicite que c'est sur 12 mois.
Et comme rien n'est véritablement implicite dans le monde du travail, je précise ensuite que annuels veut dire 12 mois.
Pour moi ça n'a pas de sens. Un brut annuel c'est un brut annuel. Sur 12, 13 ou 14 mois ça fait le même brut annuel.
Si tu veux parler de la somme que t'auras chaque mois tu parles en brut mensuel. Et la le 13eme mois est bonus... Mais bon c'est pas super pertinent à mon sens. Il faut parler en brut annuel et accepter que ce soir sur 13 mois, ça change pas grand grand chose piur l'employé au final
Citation :
Publié par Bjorn
Pour moi ça n'a pas de sens. Un brut annuel c'est un brut annuel. Sur 12, 13 ou 14 mois ça fait le même brut annuel.
Si tu veux parler de la somme que t'auras chaque mois tu parles en brut mensuel. Et la le 13eme mois est bonus... Mais bon c'est pas super pertinent à mon sens. Il faut parler en brut annuel et accepter que ce soir sur 13 mois, ça change pas grand grand chose piur l'employé au final
Je vais donner un cas concret:
Si en ce moment je travaille pour 30k annuels (12 mois) et que je veux changer pour 20%, je vais demander 36k, 12 mois.
Si la boite a un 13ième mois, tant mieux, c'est un bénéfice qu'elle donne dans son paquet d'avantages sociaux pour attirer des candidats, et dans ce cas, ça me fera un revenu brut annuel de 39.

Si plus tard, je veux rechanger pour 20% de plus, je vais demander 43.

Et au niveau de la planification de ton budget, je trouve que ça change pas mal de choses en fait, si tu es payé 36 en 13 mois tu dois vivre avec 2.7k/mois au lieu de 3 et soudainement en décembre tu touches 5.4k.
Si la boite a un 13eme mois, elle négociera pas sur 12 mais directement sur 13 et tu touchera toujours 36K.
Même pas en rêve une boite a 13 mois va négocier sur 12 t'as vu la vierge en 3D la.

Le seul cas ou c'est intéressant c'est si le 13e mois est mis en place alors que tu es déja dans la société. Sinon c'est juste un non facteur à l'embauche.

Citation :
si tu es payé 36 en 13 mois tu dois vivre avec 2.7k/mois au lieu de 3
36K en 12 c'est 2100€ nets, pas 3K, ou alors c'est des roubles ?
Je pensais comme CPasmoi perso, que le 13e mois est un mois "bonus". Il est vrai que je n'en ai jamais eu ni n'en ai jamais négocié, à y réfléchir lors d'une négociation d'embauche le cas est problématique si ce 13e mois est un acquis "permanent".
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Si la boite a un 13eme mois, elle négociera pas sur 12 mais directement sur 13 et tu touchera toujours 36K.
Même pas en rêve une boite a 13 mois va négocier sur 12 t'as vu la vierge en 3D la.

Le seul cas ou c'est intéressant c'est si le 13e mois est mis en place alors que tu es déja dans la société. Sinon c'est juste un non facteur à l'embauche.


36K en 12 c'est 2100€ nets, pas 3K, ou alors c'est des roubles ?
Ou alors c'est un brut mensuel vu que parler en net n'a aucun sens vu qu'il dépend également de tes autres potentielles sources de revenu.


Citation :
Même pas en rêve une boite a 13 mois va négocier sur 12 t'as vu la vierge en 3D la.
Dans ce cas là on en revient au point d'avant: ça n'a aucun intérêt. Sauf qu'à l'inverse si la boite décide de supprimer le 13ième mois t'es baisé.
Le 13ième mois est un avantage, si on essaie de te le vendre comme partie du salaire, c'est qu'on essaie de t'avoir. En fonction de ton secteur tu as plus ou moins de pouvoir pour dire oui ou non, moi je dis non si ma revendication salariale/12 mois n'est pas atteinte.
La seule fois ou j'ai touché un 13eme mois il a été mis en place lorsque j'étais dans la société donc c'était tout benef.. sauf que c'était pour remplacer une prime pré-existante qui a, elle, sauté. Je suppose vue l'entreprise que payer un 13eme mois devait être plus avantageux fiscalement.

Du coup la question ne s'est jamais posée mais le cas de figure que tu émets ne se retrouve jamais (ie, une boite qui négocie sur 12 mois mais avec un 13eme mois bonus en dehors du brut négocié). Et j'ai passé un certain nombre d'entretiens dans ma vie quand même.
Citation :
Publié par Cpasmoi


Dans ce cas là on en revient au point d'avant: ça n'a aucun intérêt. Sauf qu'à l'inverse si la boite décide de supprimer le 13ième mois t'es baisé.
Le 13ième mois est un avantage, si on essaie de te le vendre comme partie du salaire, c'est qu'on essaie de t'avoir. En fonction de ton secteur tu as plus ou moins de pouvoir pour dire oui ou non, moi je dis non si ma revendication salariale/12 mois n'est pas atteinte.
Non mais ton lien le dit bien, une prime mentionnée au contrat ne peut pas être supprimée. Dans l'énorme majorité des cas la rémunération sur 13 mois est indiquée au contrat, elle pourra pas être supprimée, donc c'est pas le sujet. Ton article indique qu'elle peut être supprimée si elle n'est mentionnée dans aucun texte... Ça c'est pas un 13eme mois mais une prime de pme, et comme toute prime oui, ça peut disparaître... Mais pour le commun des mortel le 13dme mois est statutaire.
Et donc dans l'énorme majorité des cas le 13eme mois n'est pas un avantage c'est une modalité de paiement su salaire.
Je rejoins Lolmao, tu vas négocier ton brut annuel et c'est tout, on t'indiquera que c'est sur 13 mois et si ça te va pas ben tu négocies autrement si tu veux mais dans tous les cas, si tu négocies ton brut annuel et que la boîte paie sur 13 mois, elle rajoutera pas 1/12 ème au brut annuel qu'elle t'a annoncé.
Dans notre couple ont a fait 3 boites qui avais un 13ième mois, et dans 2 cas le salaire proposé ou négocié avant embauche s'entendais sur 12 mois.
Atm j'en ai pas moi, mais ma copine si, et on a relu ses mail de négo et la RH lui a présenté l'offre avec d'abord le montant brut annuel, et ensuite une partie dédié aux avantage sociaux qui inclus le 13 mois, la prime vacances, le télétravail, les TR, les Chèque Vac etc.
Elle avais négocié 35, elle a bien eu 35/12 qui tombe tout les mois.

Pour mon 1er job par contre, j'ai négocier (c'est vite dit mdr) sans le savoir un salaire qui s'entendais sur 13 mois, je m'en suis rendu compte car mon salaire brut mensuel était inférieur a ce qui est prévu par la convention collective, et les RH m'on dit qu'avec le 13ième et calculé sur une année, on était bon (ce qui était vrai, évidement ^^)

Du coup, maintenant je fait attention a bien demander
Répondre

Connectés sur ce fil

 
2 connectés (0 membre et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés