Séries / Télévision (Le Cercle Taberna)

Mr. Robot

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Iceweasel
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
C'est quand même un sacré hack qui se prépare depuis plusieurs épisodes, entre la création de la porte dérobée chez Virtual Realty, la récupération des identifiants d'une personne haut placée, et enfin la récupération des numéros de téléphone puis l'interception des tokens envoyés par SMS. Avec en prime un petit phishing pour prendre le contrôle d'une antenne relais, qui n'étais pas au programme
Cela reste certes de la fiction mais c'est bien mis en œuvre.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Oui il y a eu plusieurs étapes très compliquées (que l'on peut aussi juger réalisées assez facilement) pour arriver au but, ce que je voulais dire plus précisément, c'est que j'ai du mal à imaginer qu'un multimilliardaire se retrouve totalement ruiné uniquement parce que quelqu'un a réussi à pirater un compte bancaire. Je suppose que des personnes comme ça, doivent avoir plusieurs comptes ayant plusieurs millions dessus, et même s'il perd 500 millions, ça ne doit pas être dramatique pour lui. Et ça, fois tous les membres du groupe Deus, et l'influence qu'ils ont dans le monde entier, c'est juste une histoire de minutes/heures avant qu'ils ne retrouvent toute leur puissance.

Mais bon, c'est juste une facilité du scénario, ce n'est pas là dessus que Mr Robot brille, c'était juste histoire de trouver quelques défauts à la série.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
D'ailleurs le coup improvisé de la fsociety aurait sûrement """en vrai""" un impact plus important que le hack en lui même je pense.
C'est une suspension consentie d'incrédulité, une fable, et elle passe bien je trouve, d'autant qu'elle est même présentée comme telle "And just like that, Rome falls, no more Deus group"
Amazon Prime, la 4e saison est en place mais pas regardable en France.

411 eXit


Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Alors il semblerait que l'élément perturbateur soit le personnage de Darlene. Pourrait elle être la dernière personnalité ? Dans le monde "F" (F corp) elle n'existe pas et dans le monde "E" (E corp) elle débarque un peu de nulle part au point que Eliott ne se rappelle même plus d'elle. On a vu néanmoins Darlene avoir ses interactions propres avec Angela lors des cours de danse et je doute que Eliott était dans sa peau à ce moment là. Donc d'emblée je n'y crois pas.
Je ne suis pas sur de comprendre non plus si Eliott "E" a été téléporté dans le monde "F" ou si c'est Eliott "F" qui perçoit à la fin de l'épisode son dédoublement de personnalité.
Les deux mondes me semblent exister bel et bien et dans une certaine mesure interagir entre eux. le parti a été pris de disserter sur les mondes parallèles et non sur les voyages dans le temps comme je le croyais à la fin de la saison 3, mais parfois ces deux concepts sont liés si on croit à la théorie de cordes et des paradoxes.
Tyrel "F" semble "self-aware", mais aucune certitude là dessus.
J'ai l'impression de voir plusieurs "final episode" depuis trois épisodes. J'aurais très bien pu arrêter la série avec le huis clos chez la psy, ou encore avec la conclusion de l'arc Darlene (qui n'est peut-être pas si clos que ça maintenant) et là encore j'ai cru que la série allait se terminer sur ce cliffhanger.
Citation :
Publié par lndigo
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
J'ai l'impression de voir plusieurs "final episode" depuis trois épisodes.

C'est pas une mauvaise idée.
Citation :
Publié par SansNom
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
(...)

Plus ça avance et moins je serai surpris si ça part sur un truc fantastique, SF, du genre monde parallèle ou matrice.

Citation :
Publié par SansNom

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Sinon je suis le seul à penser que la série peut basculer vers quelque chose de fantastique, du genre monde parallèle ? Comme l'avait dit Ray, le gardien de prison, Elliot n'est pas malade, il a juste un don pour voir à travers ces mondes. Oui, je sais je délire, mais pourquoi pas.

Je suis trop balaise, dès la saison 1 et 2 j'avais senti le truc venir. Bon ok,c'était au pif vu qu'il n'y avait pas d'éléments concrets pour appuyer ma théorie, mais ça restait une possibilité qui me plaisait bien. Quoique, il vaut mieux attendre le dernier épisode pour s'il s'agit bien de ça.
Citation :
Publié par lndigo

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Je ne suis pas sur de comprendre non plus si Eliott "E" a été téléporté dans le monde "F" ou si c'est Eliott "F" qui perçoit à la fin de l'épisode son dédoublement de personnalité.
.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
J'avoue que le doute est permis et je pense que c'est voulu, au point où on en est pas facile de savoir.
Vu qu'ils parlaient de choix, est-ce que Elliot va devoir choisir une vie "parfaite" où sa soeur n'existe pas, ou une vie avec tous les drames qu'il a connus mais qui ont fait ce qu'il est, mais avec sa soeur ? Sacrifier sa propre identité contre une utopie ?
Et quid de Darlène et Dom ? Ils auraient pu conclure leur histoire mais vu comment ça se termine, ils vont peut être encore servir. Ou alors c'est bien la fin de leur histoire et l'auteur est bien cruel avec eux (ce qui ne me déplairait pas).
Pareil pour Tyrell, j'ai l'impression qu'on n'en a pas fini avec lui. Il allait très certainement mourir mais il avait tout joyeux dans une lumière bleue.
Je ne pleure pas souvent devant une série ou une film, l'épisode 10 m'a fait pleurer comme une pucelle par moment.
En particulier
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
les adieux entre Eliott et Darlene, où on ressent qu'ils envisagent tout les deux qu'ils ne pourraient jamais se revoir. Ça m'a rappelé une scène dans Into the wild, avec le vieux et Cristopher, ou le vieux sait qu'il ne le reverra jamais, et cela lui évoque son fils.
Également le moment ou Darlene exulte, l'aboutissement de tout leur projet sur fond de romance. Ça m'a touché aussi parce que cela fait parti des choses dont je rêve souvent.


Citation :
Publié par lndigo
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je ne suis pas sur de comprendre non plus si Eliott "E" a été téléporté dans le monde "F" ou si c'est Eliott "F" qui perçoit à la fin de l'épisode son dédoublement de personnalité.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
La réaction de l'Eliott F à la fin me laisse penser que c'est bien Eliott E qui a été "téléporté" dans le monde F, l'Eliott F n'étant a priori pas sujet aux dédoublement de personnalité.
Mais le souci c'est qu'avec ce fonctionnement on devrait avoir deux Angela et deux Whiterose "en toute logique", ce qui me fait pencher pour la seconde possibilité... en fait je sais pas
Bon voilà, c'est fini.
Merci à Sam Esmail d'avoir proposé une série exigeante et un peu folle à ses spectateurs, merci aux acteurs et à la direction d'acteurs impeccable, merci au chef op et son inspiration de la photographie contemporaine.
Mon regret pour cette série, c'est tout l'arc Zhang/WhiteRose que je trouve inutile. J'aurai préféré que la série s'inspire plus du réel ces dix dernières années, à savoir les anonymous, les cypherpunks, le darknet (et leur persécution aux USA) avec un personnage à la Aaron Swartz.
Darlene, ça va être difficile de te quitter.
Quelle belle fin.
Je me suis laissé surprendre par cette dernière révélation, avant de comprendre que cela allait de soi au final.

Belle aventure, cette série.
Putain, je n'avais plus versé une larme pour un final season depuis Breaking Bad. Cette série est juste monstrueuse, la meilleure de la décennie. Merci Sammy.


Citation :
Mon regret pour cette série, c'est tout l'arc Zhang/WhiteRose que je trouve inutile. J'aurai préféré que la série s'inspire plus du réel ces dix dernières années, à savoir les anonymous, les cypherpunks, le darknet (et leur persécution aux USA) avec un personnage à la Aaron Swartz.

Mon avis est que la série n'a jamais eu l'intention de se focaliser sur l'univers du hacking malgré son étiquette "référence" qui lui colle à la peau depuis le début. C'est juste de l'enrobage pour coller au plus près à l'atmosphère paranoïaque du show. Mr Robot s'est avant tout une plongée profonde dans la psyché humaine, et plus exactement celle d'un mec atteint de troubles dissociatifs de la personnalité à la suite d'un trauma survenu dans son enfance et qui fait ce qui peut pour se reconstruire (et j'aime à penser qu'il y parvient à la fin).
ahah je me suis fait avoir comme un bleu.

J'ai versé une larme lorsque
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Elliot dit à Darlene que le vrai Elliot n'a pas tout dans son monde chimérique.

Le moment où Krista nous regarde, lorsqu'Elliot cherche un ultime refuge auprès de nous, j'ai trouvé ça déstabilisant, j'ai bien aimé.




Une très bonne conclusion pour cette excellente série inventive. Elliot et Darlene me manqueront mais aussi tous les autres personnages aux styles très différents, des très sérieux comme Price ou Whiterose, aux persos décalés comme Janice ou Irving (le tueur de la Dark Army que Dom recroise à l'aéroport).

Hâte de voir Sam Esmail à la tête d'une autre série. Pareil pour Rami Malek (je n'ai pas vu Bohemian Rhapsody).
Incroyable cette série.

J'avais arrêté en fin de saison 2, j'ai fini ces deux dernières semaines, pfiou. Laissez-moi vous dire que j'ai regardé en étant persuadé qu'il y aurait une saison 5, la fin de la 4 n'en a été que meilleure.

J'adore Sam Esmail. Si vous l'avez raté, je vous conseille son film Comet, qui est finalement un peu dans le même délire que Mr.Robot d'une certaine manière. Puis sa façon de tourner je suis fan, entre les plans magnifiques, la musique puis les acteurs qui assurent derrière, j'en redemande. Je vois qu'il fait partie de l'équipe pour Homecoming, la série m'intriguait déjà beaucoup, je vais la regarder je pense.

J'ai bien fait de lire le sujet car SansNom m'apprend l'existence de l'épisode sans dialogues, je n'avais pas remarqué. Comme le plan séquence de X minutes dans True Detective qui m'avait tenu en haleine sans que je sache réellement pourquoi. Là c'est un peu pareil, en tout cas sur la fin, on a quand même eu un paquet d'épisode et de momens où tu respires à peine tellement tu es dedans. GG.
Le saviez-vous, mais Sam Esmail apparait dans le premier épisode de la saison 4 et il a même la politesse de nous dire directement au revoir :


Ce n'est pas une grande info et il y a sûrement beaucoup de personnes qui le savaient déjà, mais je tenais à partager ma découverte tardive.
Et j'en profite pur redire que je suis admiratif devant le travail qu'il a fournit avec cette série. Faut que je prenne le temps de voir ses autres oeuvres, pour voir s'il est vraiment génial.
On en parlait pourtant tout au long de cette saison 4, en imaginant que la série s'était clôturée a la fin de l'épisode 1 parce que son auteur était apparu devant la caméra pour assassiner Eliott.
J'en sors
j'ai vu toute la série, durant ces 2 dernières semaines

J'en reviens tjrs pas de ce que j'ai vu

Et c'est énorme de lire les réactions et de revoir vite fait les épisodes pour savoir de quoi vous parlez
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés