Activision Blizzard (Jeux MMO)

[Actu] Des actionnaires d'Activision Blizzard réclament la démission de Bobby Kotick

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Krokun
Mais faut arrêter de croire que les gens jouent « éthique ». La majorité des joueurs n’est pas au courant de ce qui se passe ou s’en fout royalement.
Les joueurs sont là pour s’amuser, découvrir, par nostalgie, pour jouer entre amis.

Ça fait des années qu’on entend le même discours et chaque extension bat le record de ventes de la précédente.
Moi perso en tout cas ça ma bien déçus, et comme j'ai dit cette story n'est que le coup de grâce.

Le discours qu'on entend c'est "wo é mor" or c'est pas ce que j'ai dit, j'ai dit que ça avais et que ça devais encore changer, et je ne parlais de wow de toute façons mais de la fibre/philosophie de blizzard d'une manière générale relit bien mon écrit.

En plus oui comme dit epidemi, à chaque extension il y à un gros pique de joueurs certes mais qui s'essouffle dans les 4 à 6 mois qui suivent... Les gens reviennent par nostalgie puis sont déçus et quitte le game asser rapidement.

Et même avec le pique apporté par chaque extension, on reste loin, trèèèès loin de l'apogée de wow avec ses 12M d'abonnées...

Dernière modification par Ausirisse ; 19/11/2021 à 14h03. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Glandeuranon
Alors en fait, Microsoft et Sony sont entrain de mettre la pression à Activision.

https://www.bloomberg.com/news/artic...to-allegations
https://www.bloomberg.com/news/artic...ith-activision

Le soutien "à fond", je sais pas si ça va durer bien longtemps.
Oui, j'ai vu ça ce matin. Mais c'est sorti après mon message Si tout ça peut effectivement faire un effet boule de neige et dégager Bobby, c'est tant mieux, mais j'en doute quand même.
Citation :
Publié par Ori Sacabaf
Oui, j'ai vu ça ce matin. Mais c'est sorti après mon message Si tout ça peut effectivement faire un effet boule de neige et dégager Bobby, c'est tant mieux, mais j'en doute quand même.
Moi aussi j'aimerais bien qu'il dégage Kotick, mais par contre le fait que Sony et Microsoft mettent la pression ça me fait doucement rire. La chasse aux sorcières passe chez tout le monde un jour ou l'autre, donc ils feraient bien de se rendre discret à ce sujet.
J'avoue que c'est plutôt *cocasse*. Après, je me plaît à rêver que si Kotick tombe, ce sera le début d'un grand domino qui fera tomber un à un les grosses ordures qui pourrissent depuis trop longtemps l'industrie. Alors, nous pourrons admirer Todd finir enseveli sous une montagne d'invendus de Skyrim, et nous rigolerons, et nous danserons n... non, rien.
Citation :
Publié par Ausirisse
Et même avec le pique apporté par chaque extension, on reste loin, trèèèès loin de l'apogée de wow avec ses 12M d'abonnées...
Apogée qui correspond au moment où le jeu a été le plus "fast food" et le plus nivelé par le bas, le succès commercial n'a rien d'étonnant.

Ceci dit, je doute qu'une prochaine extension retourne sur ce qui a fait de cette extension l'apogée commerciale du jeu, en supprimant complètement toutes les difficultés mythiques du jeu car trop élitiste et base une partie non négligeable de son contenu de raid et de donjon sur du remixage d'anciens contenus d'anciennes extensions. S'ils font ça ils se feraient défoncer par la critique et ça sera amplement mérité.

Citation :
En plus oui comme dit epidemi, à chaque extension il y à un gros pique de joueurs certes mais qui s'essouffle dans les 4 à 6 mois qui suivent... Les gens reviennent par nostalgie puis sont déçus et quitte le game asser rapidement.
Ca a plus à voir avec la façon de consommer des jeux vidéos/MMO qu'une déception : en 4-6 mois les joueurs ont fait le tour de ce qui les intéresse et passent à autre chose avant de revenir au prochain patch/extension. Même les plus grosses guildes ne passent plus qu'un soir par semaine à clear le dernier raid en milieu de patch avant de passer le reste des soirées à jouer à d'autres jeux entre eux puisqu'ils ont déjà tout farmé auparavant, y compris les machins journaliers timegatés qui mettent moins d'une heure par jour pendant 1 mois à être finis.
Citation :
Publié par Jeska


Ca a plus à voir avec la façon de consommer des jeux vidéos/MMO qu'une déception : en 4-6 mois les joueurs ont fait le tour de ce qui les intéresse et passent à autre chose avant de revenir au prochain patch/extension. Même les plus grosses guildes ne passent plus qu'un soir par semaine à clear le dernier raid en milieu de patch avant de passer le reste des soirées à jouer à d'autres jeux entre eux puisqu'ils ont déjà tout farmé auparavant, y compris les machins journaliers timegatés qui mettent moins d'une heure par jour pendant 1 mois à être finis.
Mouais ça me paraît bien possible et cohérent aussi... Mais du coup le jeu est d'autant plus fast-food comme tu dis, ce n'est tout de même pas hyper glorieux pour un MMO de ne pas pouvoirs garder son "pique" plus de 6 mois (et encore jte jure que je suis gentil à parler de 6 mois).

Par contre le fait que les gens n'en ont pas marre de revenir et de payer ABO + extension pour 4-6 mois de jeu une fois tous les 1-2 ans, je persiste à penser que c'est l'effet nostalgique qui provoque cela. Nostalgie + gros nom du MMO et de l'univers/ambiance médiéval-fantastique bien sur, ça va de mèche.
Citation :
Publié par Jeska
Apogée qui correspond au moment où le jeu a été le plus "fast food" et le plus nivelé par le bas, le succès commercial n'a rien d'étonnant.
L'apogée de wotlk n'était pas dû en majorité, au fait que le jeu ait été rendu plus fast food qu'à BC ou Vanilla.

Il est dû au fait que le lore était incroyablement réussi et attirant, à la fois pour les nouveaux joueurs (le death knight était vendeur) et les anciens qui ont "retrouvé" le lore qu'ils avaient laissé à la fin de W3. La campagne marketing menée à ce moment était exceptionnelle pour WoW, on ne parlait que de ce jeu dans le monde PC, il n'y avait pas encore de League of Legends ou autres jeux en ligne hors-norme (hormis Counter Strike).

Ca tu veux toujours pas le voir par contre, tu restes enfermé dans ta posture "les donjons étaient easy donc succès commercial", alors que ce n'est qu'un détail dans l'analyse au final.
Ça n'aurait pas été très glorieux il y a 10 ans, mais je pense que maintenant c'est pas si mal. Depuis quelques années, la majorité des joueurs consomment les jeux au fil des modes et des hypes, se jetant sur le dernier titre en vue non pas parce qu'il est de qualité ou autre, mais bien parce qu'on en parle sur les réseaux sociaux et chez les influenceurs.
D'où le fait qu'il y a un changement d'habitudes des joueurs depuis 10-15 ans. En 2008-2009, on se tapait des mois à farmer un sous Naxx tétranerfé 1 semaine après la sortie de WotLK, de se farcir des heroday rollface et des QJ de joutes ad nauseam, et une année entière à rouler sur le roi liche à ICC à optimiser son ArPen à attendre la suite en continuant à payer religieusement nos abonnements. Au bout d'un moment, l'écran de fumée "c'est la suite de Frozen Throne" il fait effet 1 mois grand max, on était pas plus débiles à l'époque qu'aujourd'hui.

Aujourd'hui, même le contenu pléthorique d'un BFA ou d'un Shadowlands ne parvient pas à retenir les joueurs. Mais ce n'est pas la faute au contenu en lui même mais au fait que les joueurs ont envie de voir autre chose, voir ce qui se fait chez la concurrence sur un New World, se faire un p'tit LoL/TFT entre potes ou de tester le dernier roguelite indé sorti. Et ça, Blizzard l'a bien compris en donnant des bonus sur ses autres jeux avec l'abo WoW (notamment des boosters Hearthstone).

Dernière modification par Jeska ; 19/11/2021 à 16h19.
Citation :
Publié par Hidei
L'apogée de wotlk n'était pas dû en majorité, au fait que le jeu ait été rendu plus fast food qu'à BC ou Vanilla.

Il est dû au fait que le lore était incroyablement réussi et attirant, à la fois pour les nouveaux joueurs (le death knight était vendeur) et les anciens qui ont "retrouvé" le lore qu'ils avaient laissé à la fin de W3. La campagne marketing menée à ce moment était exceptionnelle pour WoW, on ne parlait que de ce jeu dans le monde PC, il n'y avait pas encore de League of Legends ou autres jeux en ligne hors-norme (hormis Counter Strike).

Ca tu veux toujours pas le voir par contre, tu restes enfermé dans ta posture "les donjons étaient easy donc succès commercial", alors que ce n'est qu'un détail dans l'analyse au final.
Franchement je suis bien d'accord avec toi, je trouve le jeu bien plus fast-food et opti pour les casu maintenant qu'à WOTLK. Justement c'est avec cata il me semble qu'il y a eu une grosse polémique à base de "c'est devenue fast-food" et c'est la ou le fameux "wo é mo" à commencer à sortir. Et maintenant c'est carrément devenue un hôtel all inclusive ou tu te gave jusqu'à en devenir deg 6 mois plus tard.

C'est la définition même de "fast food" pour moi
Citation :
Publié par Ausirisse
En plus oui comme dit epidemi, à chaque extension il y à un gros pique de joueurs certes mais qui s'essouffle dans les 4 à 6 mois qui suivent... Les gens reviennent par nostalgie puis sont déçus et quitte le game asser rapidement.

Et même avec le pique apporté par chaque extension, on reste loin, trèèèès loin de l'apogée de wow avec ses 12M d'abonnées...
Phénomène similaire à tous les jeux vidéos … fait un tour sur steamcharts. Chaque jeux, MMO ou autres à un pique de joueurs à la sortie qui s’essouffle les mois d’après. C’est un phénomène tout à fait normal.
Maintenant qui peut se vanter d’avoir toujours autant de succès après plus de 15 ans ?
Pas grand monde.

Donc t’inquiète pas que les joueurs sont toujours aussi intéressés par wow et si vraiment c’était une question de dégoût ou de désintérêt je doute que Blizzard arriverait à vendre autant d’extensions tous les 2 ans depuis 15 ans.
Citation :
Publié par Ori Sacabaf
Techniquement, "wow est mort" a commencé avec BC quand ils ont donné les paladins à la horde et les chamans à l'alliance
xDDD ça à susurrement joué en effet
Citation :
Publié par Ausirisse
Franchement je suis bien d'accord avec toi, je trouve le jeu bien plus fast-food et opti pour les casu maintenant qu'à WOTLK. Justement c'est avec cata il me semble qu'il y a eu une grosse polémique à base de "c'est devenue fast-food" et c'est la ou le fameux "wo é mo" à commencer à sortir. Et maintenant c'est carrément devenue un hôtel all inclusive ou tu te gave jusqu'à en devenir deg 6 mois plus tard.

C'est la définition même de "fast food" pour moi
Ben la différence principale entre WotLK et le WoW actuel c'est qu'ils ont remis en place des contenus "élitistes" type mythic qu'ils avaient fait sauter au cours de BC sous fond de "il faut rendre tout le contenu au plus grand nombre". Quand ils ont vu la dégringolade des guildes en milieu fin d'extension, ils ont sortis les perks de guilde à Cata pour ressouder la communauté et restauré le contenu "élitiste" qui leur est dédié avec une difficulté mythic quelques extensions plus tard, tout en laissant des miettes aux joueurs solo qui se sont éclatés sur LK avec le LFR notamment.

Qu'on puisse toujours aborder le retail actuel avec une mentalité fast food, c'est un fait (et nécessaire depuis le péché originel LK sans quoi le jeu n'aurait financièrement pas survécu), mais il offre à nouveau de quoi s'y investir notamment socialement.
Ouai socialement au sein de ton microcosme de 10 guildeux. Parce que pour le reste il n'y a plus aucun échange social dans WoW, le game design, par l'automatisation de tous les aspects du gameplay, a enterré définitivement la notion de monde persistant partagé par des milliers de joueurs.

Maintenant on est dans un monde persistant fragmenté en multiples parcelles dans lesquelles évoluent des milliers de joueurs.
J'ai envie de dire que c'est comme ça depuis les débuts de WoW, où on était poussé à se constituer une friendlist et à s'investir dans une guilde, donc dans tous les cas à se retrouver dans un microcosme. La seule différence, c'est qu'avant fin BC, ceux qui ne souhaitaient pas s'investir étaient poussées vers la sortie parce qu'ils ne pouvaient pas faire grand chose en jeu une fois niveau max. Depuis, c'est un public qui est ciblé avec WotLK qui était justement une extension taillée sur mesure pour ce public. Blizzard pensait alors que les joueurs investis pouvaient se contenter de simples achievements consistant à jouer les raids à cloche-pied avec un bras dans le dos en guise de "contenu HL" au lieu d'un Naxxramas 1.12 ou d'un Sunwell 2.4 jugés trop élitiste et inaccessible.

Les GearScore et autres GDKP consituaient l'essentiel du """social""" hors guilde/FL dans WoW à l'époque WotLK, ce qui est devenu aujourd'hui l'infameux raider.io.


Ou alors tu parles de l'interserveur et des migrations gratuites/payantes et c'est un tout autre débat qui n'a pas grand chose à voir avec l'évolution de WoW à travers ses extensions. Dans ce cas, il n'y avait que le côté "mercato" entre guildes et la course à l'échalotte des tableaux des avancées PvE qu'on pouvait décemment qualifier d'interactions sociales donc bof. De toutes façons, les serveurs WoW sont trop gros pour donner lieu à un véritable aspect communautaire où tout le monde finit par connaitre tout le monde par réputation.
Citation :
Publié par Hidei
Ouai socialement au sein de ton microcosme de 10 guildeux. Parce que pour le reste il n'y a plus aucun échange social dans WoW, le game design, par l'automatisation de tous les aspects du gameplay, a enterré définitivement la notion de monde persistant partagé par des milliers de joueurs.

Maintenant on est dans un monde persistant fragmenté en multiples parcelles dans lesquelles évoluent des milliers de joueurs.
Oui tout est fait en dehors des raids guilde, les gens soit autonome.
L avantage c'est que cela permet a bcp de gens de faire leurs petites routines sans se prendre la tête.
Haha, ce merdier !!!
Merci aux fanboys qui nous expliquaient hier que c'est pas 15 actionnaires qui vont avoir la tête de machin.
(Pas fair-play mais dur de résister)

Dernière modification par Oopsrongchan ; 20/11/2021 à 09h36.
Citation :
Publié par Jeska
...
Plus que l'aspect social c'est l'inexistence de l'aspect sociétal que je critique.

Car les actions des joueurs ne sont plus liées les unes aux autres comme elles l'étaient autrefois, dans FF XI, DAOC, Everquest.

Même un des premiers MMORPG comme T4C était sociétal, alors que le gameplay permettait d'évoluer quasiment tout seul, pareil pour Ultima Online. Parce que les gens étaient amenés à communiquer pour échanger, se grouper sans se connaitre quand les circonstances le demandaient, c'est tout ça qui a disparu. Ca l'était encore un peu dans WoW Vanilla, le nom de ton personnage avait encore une importance, aujourd'hui ce nom n'a aucune importance car l'aspect sociétal n'est plus.

C'est ce qui faisait la spécificité du genre mmorpg par rapport à d'autres jeux en ligne, et qui le rendait intéressant ; aujourd'hui les game design mmorpg ont été transformés de façon à ce que le genre soit au même niveau qu'une partie en ligne éphémère de FPS ou de MOBA, il n'y a plus de continuité de ton personnage dans un univers persistant, il y a juste une continuité de ton tableau d'achievements dans un univers dont les règles sont complètement automatisées pour favoriser la consommation rigide de contenu.
Je suis contre les chasses aux sorcières, plus encore lorsqu'elles se transforment en lynchages publics menés ou soutenus par des personnes souvent mal informées, menant à des phénomènes de censure ou de justice à la fourche, hypocritement moralisatrice ou complètement déplacée... mais cette industrie est à ce point pourrie, jusqu'à la moëlle de la moëlle, que j'en viens à ne plus voir d'autre solution que de couper les têtes couronnées et de les exposer en place publique. À force de voir ces symboles d'un autre temps tomber (trop tard, toujours trop tard...), les patrons toxiques adeptes du crunch, les pervers misogynes et autres machistes néandertaliens — qui, s'ils ne sont pas toujours acteurs, traitent ces problèmes d'un haussement d'épaule — réalisent qu'on n'est plus dans les années 60. C'est de leur faute si le burnout, la perte de compétence systémique, le suicide et les harcèlements, agressions sexuelles et viols deviennent possible (pour ne pas dire incontournables) au sein de ces entreprises.

Je suis fatigué d'apprendre qu'une nouvelle purge de fausse sceptique a lieu après une énième enquête d'un journal ou une avalanche de plaintes, après des années d'omerta. On ne devrait pas attendre que la merde remonte jusqu'à la surface pour nettoyer les tuyaux encrassés. On ne devrait plus réagir uniquement au cours de l'action ou par peur d'une mauvaise image, alors que des gens souffrent au quotidien et sont régulièrement blessés, physiquement ou psychiquement. Ce n'est même pas qu'une question de bien-être humain, c'est du pragmatisme.

Citation :
Publié par Glandeuranon
Finalement ils seront arrivés jusqu'à la tête. Je me demande qui va prendre sa place ? Je doute que ça laisse présager d'un renouveau dans l'industrie, mais ça ne coûte rien d'y croire.
Avec l'effet boysclub mis en place depuis des décennies, difficile de croire que ceux qui vont monter sur les trônes laissés vacants seront meilleurs que leurs prédécesseurs. C'est compliqué de trouver de bons remplaçants, à la fois éthiques et qualifiés, lorsqu'on a fait fuir les candidats potables durant des années.
Citation :
Publié par Lkyorr
Les actionnaires devraient rester à leur place et laisser les autres faire leur travail et ceux qui sont en charge de le faire !!!!
Dans un système capitaliste, la pression des actionnaires est pratiquement le seul moyen de faire plier une direction aveugle et sourde. Si on attend que "ceux qui font leur travail" gèrent les problèmes humains et éthiques, on va tous mourir de vieillesse ou de dépit avant.
Citation :
Publié par Krokun
Mais faut arrêter de croire que les gens jouent « éthique ». La majorité des joueurs n’est pas au courant de ce qui se passe ou s’en fout royalement.
Les joueurs sont là pour s’amuser, découvrir, par nostalgie, pour jouer entre amis.

Ça fait des années qu’on entend le même discours et chaque extension bat le record de ventes de la précédente.
Effectivement, au moment d'acheter un jeu, on ne regarde pas son coût carbone, le niveau de stress des développeurs ou l'égalité salariale des studios et de l'éditeur. Évidemment, sinon on ne jouerait plus à rien. Ceci étant dit, ça devient difficile de ne pas être informé de ce qui se passe dans ces boîtes avec les scandales à répétition. Ne pas en tenir compte lors de l'achat est difficile également lorsqu'on en arrive à ce niveau d'horreur. On a beau avoir envie d'aller voir un film, on peut y renoncer suite au scandale visant l'acteur principal ou le réalisateur, idem pour un livre, donc le jeu vidéo sera touché tôt ou tard par cet effet. Sans glisser vers les abus du woke, dire que la majorité des joueurs s'en fout royalement est un peu too much. Les mentalités évoluent partout. C'est sans doute plus lent dans un secteur très masculin et pas super mâture... mais est-ce vraiment ça la population des joueurs de nos jours ? En me relisant, j'ai l'impression d'être un journaliste de TF1 en 1997.

D'un côté, pénaliser un jeu est profondément injuste parce que les "petites mains" seront tout autant condamnées que les responsables, mais d'un autre côté favoriser la pérennité de leur emploi dans le contexte d'une entreprise toxique, ce n'est pas vraiment leur rendre service non plus. Alors oui, il m'arrive de renifler devant la jaquette d'un jeu estampillé EA ou Ubisoft, et cette grimace qui pousse à reposer le jeu sur l'étagère m'accompagnera désormais aussi pour Blizzard ou CD Project (pas acheté Cyberpunk d'ailleurs, j'attends la fin du ménage). Le problème, c'est qu'on dirait que tout le secteur est touché. Aucun éditeur ne semble passer à côté du scandale. Une seule question me taraude donc : c'est quoi ce bordel ? Les professionnels du jeu vidéo sont-ils devenus leur propre caricature : des nerds frustrés qui reportent leur impuissance et une adolescence difficile sur la gente féminine, complices dans leur misogynie jusqu'à définir de véritables cultures d'entreprise sur ce malaise ? Inquiétant.

Pointer du doigt le consommateur final comme responsable ultime de ce qui se passe dans une industrie, c'est stupide et injuste. D'ailleurs ça n'a jamais marché. Non, on n'a pas de responsabilité collective à ce niveau, parce que comme pour la pollution, les principales causes du problème sont ailleurs et ne peuvent se régler à notre niveau. Ça ne veut pas dire qu'on ne peut rien faire, notamment via les RS ou les groupes de pression, ni qu'on doit détourner le regard comme si on bossait à la RH de Ubi Montréal.

Pour moi, c'est compliqué de prendre du plaisir à aller acheter un jeu lorsque j'apprends que le chef de projet violait ses collaboratrices. Si l'achat me laisse un goût amer (et pas que pour le prix) alors qu'on est dans l'industrie du loisir, c'est qu'il est temps de se remettre en question sur nos propres désirs et ce qu'on est prêt à sacrifier pour les satisfaire. Ni complice, ni coupable, certes, mais sali par association, aussi indirecte soit-elle. L'industrie du jeu vidéo a peut-être grandi trop vite, sur des fondations sociales faussées et en se basant sur une communauté à qui on a donné trop de pouvoir. Le dégueulis qui tombe en cascade depuis quelques années est le symptôme d'un mal plus profond. Quelques sacrifices rituels sur l'autel de meetoo et un coup de peinture façon greenwashing ne suffiront pas. Quand je vois des joueurs défendre les agresseurs parce que "leurs jeux y sont trop bien, on s'en fout du reste" ou aller insulter et menacer des développeurs parce qu'ils annoncent un report de sortie, comme si le crunch était tolérable tant qu'on a notre jeu pour nos congés, je me dis qu'on a du chemin à faire des deux côtés.
Citation :
Publié par Jeska
J'ai envie de dire que c'est comme ça depuis les débuts de WoW, où on était poussé à se constituer une friendlist et à s'investir dans une guilde, donc dans tous les cas à se retrouver dans un microcosme. La seule différence, c'est qu'avant fin BC, ceux qui ne souhaitaient pas s'investir étaient poussées vers la sortie parce qu'ils ne pouvaient pas faire grand chose en jeu une fois niveau max. Depuis, c'est un public qui est ciblé avec WotLK qui était justement une extension taillée sur mesure pour ce public. Blizzard pensait alors que les joueurs investis pouvaient se contenter de simples achievements consistant à jouer les raids à cloche-pied avec un bras dans le dos en guise de "contenu HL" au lieu d'un Naxxramas 1.12 ou d'un Sunwell 2.4 jugés trop élitiste et inaccessible.
Les GearScore et autres GDKP consituaient l'essentiel du """social""" hors guilde/FL dans WoW à l'époque WotLK, ce qui est devenu aujourd'hui l'infameux raider.io.


Ou alors tu parles de l'interserveur et des migrations gratuites/payantes et c'est un tout autre débat qui n'a pas grand chose à voir avec l'évolution de WoW à travers ses extensions. Dans ce cas, il n'y avait que le côté "mercato" entre guildes et la course à l'échalotte des tableaux des avancées PvE qu'on pouvait décemment qualifier d'interactions sociales donc bof. De toutes façons, les serveurs WoW sont trop gros pour donner lieu à un véritable aspect communautaire où tout le monde finit par connaitre tout le monde par réputation.
WoTLK avait encore un très bon équilibre je trouve. C'est surtout Cata qui a été le clou et MoP le marteau qui l'a enfoncé


Pour le reste c'est toujours drôle de voir Krokun défendre WoW cœur et âme en imaginant que les gens passent évidemment à côté des histoires de WoW et Blizzard, que personne n'ira les rediriger vers FF XIV plutôt que vers WoW si ils cherchent un MMO avec abonnement. J'veux le même copium mais avec un peu moins de dose parce que j'aimerais bien garder un tout petit peu les pieds sur terre quand même, ça peut pas faire de mal.
Citation :
Publié par Azzameen
[...]


Amen, j'aurais pas dit mieux
Citation :
Publié par Hidei
Plus que l'aspect social c'est l'inexistence de l'aspect sociétal que je critique.

Car les actions des joueurs ne sont plus liées les unes aux autres comme elles l'étaient autrefois, dans FF XI, DAOC, Everquest.

Même un des premiers MMORPG comme T4C était sociétal, alors que le gameplay permettait d'évoluer quasiment tout seul, pareil pour Ultima Online. Parce que les gens étaient amenés à communiquer pour échanger, se grouper sans se connaitre quand les circonstances le demandaient, c'est tout ça qui a disparu. Ca l'était encore un peu dans WoW Vanilla, le nom de ton personnage avait encore une importance, aujourd'hui ce nom n'a aucune importance car l'aspect sociétal n'est plus.

C'est ce qui faisait la spécificité du genre mmorpg par rapport à d'autres jeux en ligne, et qui le rendait intéressant ; aujourd'hui les game design mmorpg ont été transformés de façon à ce que le genre soit au même niveau qu'une partie en ligne éphémère de FPS ou de MOBA, il n'y a plus de continuité de ton personnage dans un univers persistant, il y a juste une continuité de ton tableau d'achievements dans un univers dont les règles sont complètement automatisées pour favoriser la consommation rigide de contenu.
Boaf, même sans parler de l'interserveur et des migrations, à partir d'un certain seuil de population sur un serveur donné on perd cet aspect "sociétal", c'est même intégré dans le mot "massivement" du sigle MMO où l'individu joueur devient une poussière insignifiante à l'échelle du monde. Les serveurs T4C, les modules NWN, ou plus récemment les serveurs GTA RP sont plus restreints en termes de population et permettent aux joueurs de marquer la vie de leur serveur. Chose qui est impossible by design sur un MMO.

La seule chose qui a changé, c'est dans l'injonction de grouper pour profiter pleinement de l'essentiel du contenu du MMO. Un DAoC ou dans une moindre mesure un WoW Vanilla faisait bien comprendre plus ou moins subtilement au joueur qui ne voulait pas jouer en groupe et socialiser qu'il avait absolument rien à foutre ici, autrement dit qu'on en veut pas de son fric. C'est là qu'une partie de nos opinions diffèrent : ce n'est pas parce que les MMO ne mettent plus le couteau sous la gorge pour grouper qu'ils cessent d'être des MMO, et il y a toujours du contenu créé pour ceux qui souhaitent toujours socialiser sur un MMO même si c'est plus compliqué aujourd'hui où les joueurs ont tendance à socialiser en dehors des jeux avant de se retrouver dedans.

Citation :
Publié par Guarrow
WoTLK avait encore un très bon équilibre je trouve. C'est surtout Cata qui a été le clou et MoP le marteau qui l'a enfoncé
WotLK était justement l'exception au paragraphe du dessus : socialiser était inutile voire déconseillé pour profiter du contenu, qui était tellement nivelé par le bas qu'il était inutile et contreproductif de s'encombrer d'une structure de guilde pour avancer, qu'on pouvait tout faire solo à coups de LFG et de GDKP, y compris les raids héroïques à 25. Ce n'est pas pour rien qu'une des features de Cataclysm était de rajouter des perks de guilde pour éviter un effondrement de masse des guildes bien avancé en milieu-fin de LK, et de tuner vers le haut l'équilibrage de leur contenu de groupe tout en ajoutant en parallèle un mode de difficulté LFR pour que les joueurs non-investis socialement puissent continuer de bénéficier d'un mode de jeu "à la WotLK" qui leur est dédié sans que le jeu tourne autour d'eux comme ce fut le cas à l'époque.

Le bon équilibre, je trouve qu'il était plutôt à BC avant qu'ils ne suppriment les quêtes d'accès aux raids, qui étaient trop légères à l'époque de Vanilla. Il n'y avait rien de tel non seulement pour souder les guildes mais aussi pour éviter que le contenu d'une même extension ne soit rendue obsolète au patch suivant.
Je suis pas un expert, mais me replonger dans les chiffres me fait me rendre compte qu'Activision ce n'est peut être plus ce que c'était. Comme j'écrivais plus haut, CoD, c'était 5 des 10 jeux les plus vendus sur PS3, sur PS4 c'était plus du tout le cas. On est assez loin du moment ou Acti était le plus gros system-seller.
Mon analyse se fait au gros doigt mouillé, mais je pense qu'il n'est pas impossible que cette "épuration" se glisse à un moment où les cadres d'Activision n'ont plus le même poids dans les négociations. C'était déjà mon analyse avec l'épuration de la WoW team.

Dernière modification par Glandeuranon ; 21/11/2021 à 11h50.
Je sais pas si c’est une évolution des mentalités qui va dans le bon sens. Surtout à notre époque où il est facile de lyncher une personne pour un « oui » ou un « non ». Ou il est facile de porter de fausses accusations sur des réseaux sociaux et de déclencher une tempête de merde.
Encore plus aux USA. Faut il rappeler qu’il s’agit d’un pays où il est possible de gagner un procès contre un restaurateur car on s’est brûlé avec un café servi un peu chaud ?!
Un pays ou une nana peut créer/donner de l’ampleur un mouvement féministe tout en ayant été elle même agresseur mais finalement pas inquiétée parce que la masse à décidé d’aller dans son sens.

De plus, je pense qu’il faut savoir dissocier la qualité d’une œuvre de son auteur. On n’est pas là pour juger au faciès ou la vie de l’auteur mais sa création. C’est sa création qu’on consomme et qu’on s’approprie pas l’auteur, sa vie, son courant de pensée, ses origines, sa religion, sa couleur de peau. Oui parce que ce que vous pensez être le « bon sens » « l’éthique » n’est pas forcément la même de tous les points de vue.
Qui peut se targuer d’avoir toujours été irréprochable ? Personne …
En plus quel est le sens de boycotter un produit créé par des milliers de personne car 1 seule d’entre elle s’est mal comportée ? Qui est on pour juger ?
Alors bien entendu que certains actes dépassent l’entendement et doivent être sanctionnés mais nous ne sommes pas juges. La justice a parfois bien du mal à décrypter le vrai du faux tellement les discours sont changeant (agresseur comme victime) dans certaines affaires. Et pourtant ils disposent de plusieurs éléments au dossier.
Mais nous, simple quidam consommateur nous devrions le faire par le biais d’article de presse dignes de Closer et Paris Match et en fonction de nos principes (l’instant T car les mœurs d’aujourd’hui les seront plus valables demain) orientés par des mouvements sociaux, une éducation ou la société ? Un peu de sérieux …
D’autant que si on veut jouer à la personne qui a des principes moraux faut y jouer tout le temps et pour tous types de consommation. Sinon ça n’a aucun sens. Pas jouer à un jeu Blizzard mais jouer à un jeu Amazon tout en portant des Nike et bouffant MC Do. Faut être un peu tordu non ? Ou faudra m’expliquer sur quels principes on se base.
On s’en rend vite compte que c’est compliqué dans notre société … Et quand on devient sélectif comme c’est le cas ici ça ressemble plutôt à de l’acharnement au cas par cas qu’à de la consommation éthique !

Faut il rappeler que vous êtes là à juger de Blizzard en tapant sur un ordinateur made in china pays où on peut faire disparaître des lanceurs d’alertes d’une épidémie mondiale ou encore une joueuse de tennis accusant un politicien de l’avoir violé.
Jetez tous vos Pc !

Citation :
Publié par Glandeuranon
Je suis pas un expert, mais me replonger dans les chiffres me fait me rendre compte qu'Activision ce n'est peut être plus ce que c'était. Comme j'écrivais plus haut, CoD, c'était 5 des 10 jeux les plus vendus sur PS3, sur PS4 c'était plus du tout le cas. On est assez loin du moment ou Acti était le plus gros system-seller.
Mon analyse se fait au gros doigt mouillé, mais je pense qu'il n'est pas impossible que cette "épuration" se glisse à un moment où les cadres d'Activision n'ont plus le même poids dans les négociations. C'était déjà mon analyse avec l'épuration de la WoW team.
Mdr ton analyse change bien vite au gré du vent et des informations que tu glanes à droite à gauche. Ça la décrédibilise pas mal :/

Y a 3 jours c’était Activision qui faisait la pluie et le beau temps sur le marché du jeu vidéo. Maintenant tu te ravises et t’essayes de faire un lien avec les nouvelles informations en ta possession. Faut arrêter les pirouettes et croire que tout est aussi simple.

Dernière modification par Krokun ; 21/11/2021 à 12h17. Motif: Auto-fusion
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés