Activision Blizzard (Jeux MMO)

[Actu] Des actionnaires d'Activision Blizzard réclament la démission de Bobby Kotick

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Ausirisse
Heureusement qu'il y en à pour tout les goût, le femdom, et même le prono faite PAR des femmes, POUR des femmes d'un manière général, est super récent et fait suite justement au nombreux mouvements féministe à travers la monde. Mouvements féministes plus ou moins généraliser qui fait lui même suite au fait qu'elles peuvent à présent prendre la parole, et que les tabou et pratiques sont plus facilement cassable, démontable.

Je ne suis pas une femme pourtant, et franchement dans le femdom il n'y a pas que du lesbien donc à partir de ce moment là ... Et non, les films que j'ai vues avec mes anciennes copines c'etait pas du femdom (ca ... c'est mon gout perso) mais du sexe tout ce qui a de plus "normal". Du coup, j'ai un peu de mal avec ce genre de generalité.

Mais depuis que l'industrie du X existe, regarde se qui marche le mieux, par qui est-ce produit, quel est le publique visé etc...

Et bref c'était de toute façons un exemple, je ne crache pas du tout sur le X en mode c'est le mal incarnée, mais une interrogation s'impose je pense.
Au même titre de s’interroger sur les pratique de Blizzard...
Encore une fois qui sais si dans une hypothétique société matriarcale, il n'y aurais pas de grande patronnes, cadres féminine qui n’harcèlerais pas des petit garçons de café par exemple ?? Tu pense sincèrement qu'une société ou le système mettrais largement les femmes en avant au détriment des hommes rien ne serais différents ?? On parle de X, je pense qu'il serais différents à titre perso, mais nombres de choses pratique et mentalité le serais également. Pour le meilleurs comme pour le pire.

Evidement que ca ne serait pas diffèrent, les rôles seraient juste inversés, car c'est pas une question de sexe mais de domination. Les femmes sont pareilles que les hommes hein, je n'adhère pas à cette vision misandre de la femme, pour moi elles sont pareilles que les hommes. Ton discours sous entend que les femmes sont plus douces ou autre, chose qui n'est pas le cas du tout ...

Mais le fait est que dans la majorité des société ayant exister au cours de TOUTE l'histoire de l'humanité, était des société patriarcale...
A médité c'est tout ce que j'essaye d'insinué.

Non ca ira, ton discours ne m'attire pas des masses. Dernière réponse à ce sujet.
.

Dernière modification par cyber clochard ; 24/11/2021 à 12h07.
Citation :
Publié par Glandeuranon
En revanche, leur position de numéro 1 montre qu'il sont souvent prescripteurs de tendance, plus que suiveurs. Activision inspire toute l'industrie depuis des décennies, c'est assez flagrant.
Hein ?

Blizzard n'a jamais été un pionnier de la tendance jeu vidéo. Bien au contraire, ils sont 100% suiveurs.
Leur force c'est de prendre ce qui marche et d'en faire une version mieux que les autres.

Les MMOs, les CCG, les FPS, etc. A la limite je pourrais leur concéder Diablo, mais là encore, les mécaniques existaient bien avant. Ils en ont juste fait un truc très au dessus de la mêlée.

Ca a toujours été leur point fort. Prendre ce qui fonctionne, en faire un truc qui étale la concurrence ET qui tourne sur des PC entrée de gamme.

Pour revenir au sujet, je ne sais pas ce qu'il en est pour les accusations actuelles contre Kotick par contre, au delà de cette problématique, Blizzard version cash cow (cash shops, milker le joueur un max, etc) c'est lui.
On se souviendra de ses déclarations à propos des cinématiques de jeu. Fort heureusement, ça n'a pas été mis à exécution.

Dernière modification par Jyharl ; 24/11/2021 à 12h20.
Citation :
Publié par cyber clochard
Ca j'en sais rien, cependant, il n'y a pas que les hommes qui regardent du porno. Et non, tous les films pornos ne dégradent pas l'image de la femme... Rien que les vidéos Femdom par exemple, je ne vois pas en quoi elles dégraderaient quoi que ce soit de leur coté.

Bref... Le porno, est vaste et y'en a pour tous les gouts, que tu sois homme ou femme.

Et du coup, pour ton point sur le matriarcat, je n'y croit pas une seconde.
Pour info 75% des consommateurs de porno sont masculins.

Et juste un point sur le porno pour éviter de le banaliser. Il a clairement des conséquences néfastes sur le cerveau et sur la sexualité d'une manière générale.
Revue approfondie de la littérature relative aux problèmes sexuels induits par la pornographie. Co-écrit par des médecins de la marine américaine 7 (urologues, psychiatres et docteur en neuroscience), cet article fournit les données les plus récentes révélant une augmentation considérable du nombre de problèmes sexuels chez les jeunes. Il passe également en revue les études neurologiques liées à la dépendance à la pornographie et au conditionnement sexuel via la pornographie sur Internet. Les auteurs fournissent des rapports cliniques 3 concernant des hommes ayant développé des dysfonctionnements sexuels induits par la pornographie. Deux des trois hommes ont guéri leurs dysfonctionnements sexuels en éliminant l'utilisation de porno. Le troisième homme a connu peu d'amélioration car il était incapable de s'abstenir d'utiliser du porno.

Lien de l'article si ça en intéresse : https://www.yourbrainonporn.com/fr/r...gical-changes/
Mais évidemment que la majeur partie du pornos produit est fait PAR des hommes POUR des hommes, c'est totalement se voiler la face que de penser le contraire.
Évidemment que le X est violent est influent sur la sexualité et les mentalités.
Évidemment que si on est dans une société matriarcale les choses serais différentes, pour le meilleurs comme pour le pire encore une fois apprend à lire un peu je me tue à le répéter, dès qu'il y a un rapport de domination forcement y'a des choses injuste et infâme. Mais le simple fait que les rôle serais inversé comme tu dit ça engendrerais des changement majeur.

ET ENCORE UNE FOIS le fait est que la plus part des société, dont TOUTES celles qui on perdurer comme la notre est patriarcale, machiste et raciste bref discriminatoire d'une manière générale. Si tout le monde agis et continue de penser comme @Cyber clochard en mode "ha bha nan le pornos c'est pas machiste, si les femmes serais dominante ça ne changerais rien" rien ne changeras en effet...
L'exemple du pornos me semble hyper parlant mais surtout très évident, mais TOUT est machiste tu ne t'en rend même pas compte : Les pubs, les produits que tu consomme, ceux qui réalise se produit, le consommateurs en sois, même les femmes en sont arriver à accepter à penser que les hommes leur sont supérieur. Ce qui est bien heureusement en trains de changer d’ailleurs.

Et encore essaye de te pose de bonnes question. Est il nécessaire d'avoir un rapport de dominance entre sexe ? et par extension par couleurs de peau, religions, orientation sexuel ou politique etc..

Voilà ou je voulais t’amener à penser.
Citation :
Publié par Jyharl
Blizzard n'a jamais été un pionnier de la tendance jeu vidéo. Bien au contraire, ils sont 100% suiveurs.
Mouais, enfin ça fait 20ans qu'un paquet de studios se sont tués à essayer de créer le WoW-killer, je peux parler de HS a été copié par un paquet de monde. En ce qui concerne Activision je pense particulièrement à CoD qui a défini le FPS console.
Ils se suivent tous plus ou moins les uns les autres.
Les ingrédients restent grosso merdo les mêmes, c'est la recette qui change.
En revanche WoW, ça reste la recette la plus grand public avec ces ingrédients là.

Pour moi parmi les grosses boites de prod, ceux qui arrivent à être vraiment novateurs et originaux c'est funcom.
Encore une fois tu manques d’expérience pour annoncer que CoD défini le genre fps sur console.
Renseigne sur les produits qui sont sortis avant. COD n’a rien inventé … Et y a peu de fps console qui lui ont emboîté le pas.
Le premier CoD c’était en 2003 pour info. T’es peut être un 2000 pour parler comme ça ?
Citation :
Publié par Amo-
Pour info 75% des consommateurs de porno sont masculins.

Et juste un point sur le porno pour éviter de le banaliser. Il a clairement des conséquences néfastes sur le cerveau et sur la sexualité d'une manière générale.
Revue approfondie de la littérature relative aux problèmes sexuels induits par la pornographie. Co-écrit par des médecins de la marine américaine 7 (urologues, psychiatres et docteur en neuroscience), cet article fournit les données les plus récentes révélant une augmentation considérable du nombre de problèmes sexuels chez les jeunes. Il passe également en revue les études neurologiques liées à la dépendance à la pornographie et au conditionnement sexuel via la pornographie sur Internet. Les auteurs fournissent des rapports cliniques 3 concernant des hommes ayant développé des dysfonctionnements sexuels induits par la pornographie. Deux des trois hommes ont guéri leurs dysfonctionnements sexuels en éliminant l'utilisation de porno. Le troisième homme a connu peu d'amélioration car il était incapable de s'abstenir d'utiliser du porno.

Lien de l'article si ça en intéresse : https://www.yourbrainonporn.com/fr/r...gical-changes/
oui donc ca fait toujours 25 % de femmes. Et meme si certains ont des soucis à cause de ça, ca n'est pas la peine de généraliser le propos. C'est un peu comme toutes les activités, si tu en abuses ben ca n'a pas de bonnes conséquences.

Citation :
Publié par Ausirisse
Mais évidemment que la majeur partie du pornos produit est fait PAR des hommes POUR des hommes, c'est totalement se voiler la face que de penser le contraire.
Évidemment que le X est violent est influent sur la sexualité et les mentalités.
Évidemment que si on est dans une société matriarcale les choses serais différentes, pour le meilleurs comme pour le pire encore une fois apprend à lire un peu je me tue à le répéter, dès qu'il y a un rapport de domination forcement y'a des choses injuste et infâme. Mais le simple fait que les rôle serais inversé comme tu dit ça engendrerais des changement majeur.

ET ENCORE UNE FOIS le fait est que la plus part des société, dont TOUTES celles qui on perdurer comme la notre est patriarcale, machiste et raciste bref discriminatoire d'une manière générale. Si tout le monde agis et continue de penser comme @Cyber clochard en mode "ha bha nan le pornos c'est pas machiste, si les femmes serais dominante ça ne changerais rien" rien ne changeras en effet...
L'exemple du pornos me semble hyper parlant mais surtout très évident, mais TOUT est machiste tu ne t'en rend même pas compte : Les pubs, les produits que tu consomme, ceux qui réalise se produit, le consommateurs en sois, même les femmes en sont arriver à accepter à penser que les hommes leur sont supérieur. Ce qui est bien heureusement en trains de changer d’ailleurs.

Et encore essaye de te pose de bonnes question. Est il nécessaire d'avoir un rapport de dominance entre sexe ? et par extension par couleurs de peau, religions, orientation sexuel ou politique etc..

Voilà ou je voulais t’amener à penser.
garde ta propagande pour toi, ca sera bien plus simple car elle ne m'interesse pas, et franchement si t'estimes que nos sociétés sont si mauvaises, tu peux toujours aller dans de meilleurs pays. C'est hyper lourds de lire des conneries pareilles. Tu sais quoi ? Pourquoi tu n'irais pas défendre ta cause dans des pays qui sont vraiment problematiques ? Tu sais, genre... l'Afghanistan, non j'imagine que c'est plus facile de s'attaquer à un pays comme la france.

Bref, je savais que t'allais en venir là (vue que ca se sent au kilometre quel genre de personne tu es), pour ca que j'avais dit ne plus vouloir répondre, et cette fois je vais m'y tenir. Bienvenue en ignore list .
Le FPS console moderne. Le truc dynamique, où on court partout, le multi online console, avec des ladders dans tous les sens, les améliorations d'armes, de skin et compagnie. Ça s'est standardisé avec MW2 et ça assez peu évolué depuis.
C'est franchement différent du FPS PC, bien que beaucoup s'en sont inspirés, OW en tête (ce serpent qui se mord la queue) et c'est très différent du multi console local à la Goldeneye ou Timesplitters qui est mort au temps de MW1.
Citation :
Publié par cyber clochard
Tu sais, genre... l'Afghanistan, non j'imagine que c'est plus facile de s'attaquer à un pays comme la france.

Bref, je savais que t'allais en venir là (vue que ca se sent au kilometre quel genre de personne tu es), pour ca que j'avais dit ne plus vouloir répondre, et cette fois je vais m'y tenir. Bienvenue en ignore list .
Il ne s’agit pas d'attaque, je n'attaque rien, ne te sent pas agresser pour si peu j'ai rien dit encore ;p .
Je me questionne et remet en question les modèles sociétales actuel et dominant, donc le notre, le modèle afghan ne domine rien du tout, et puis je parle d'une manière plus globale des sociétés qui se sont "naturellement machiser" d'une manière ou d'une autre, dont la société afghane du coup...

Je ne vois pas en quoi remettre tout ça en question te dérange à se point. Pour moi on devrais tous revoir "l'ordre établie" continuellement et se demander si c'est vraiment "bien". Peut être que comme nombreux d'autres tu t'y plait d'une certaine manière. Ce questionner sur le changement demande un gros efforts cognitive, tout le monde préfère rester dans un environnement "confortable"....
Je ne parle même pas du changement lui même.
Citation :
Publié par Krokun
Ce que j’entends par la c’est que le mot torture est parfois un peu extrême. Et qu’un supérieur exige un travail de qualité dans un temps imparti n’a rien d’exceptionnel dans le monde du travail. Beaucoup de salariés vont appeler ça de la pression et dire qu’ils se font « torturer » parce qu’ils sont pas capables d’encaisser cette pression au travail. Y a une culture du travail qui se perd et encore plus aux États Unis. Tu serais bien surpris.
Ouaaaaah, OK donc tu n'arrives pas à séparer le managing du harcèlement. On ne devrait jamais encaisser de "pression au travail", pas de la part du patron en tout cas. La pression, c'est ce qui arrive lorsque les délais sont tendus ou le travail très précis et/ou vital (j'ai bossé en labo médical, je connais les deux). Le managing de pression, ça n'existe pas, c'est le nom que donnent les sales types au harcèlement. Comme je l'ai un jour claqué à mon propre patron qui exigeait des choses qui dépassaient le cadre légal de mon poste (et qui auraient pu me m'envoyer en prison en cas de pépin), on est leurs employés, pas leurs métayers. On n'a pas à dire amen à tout, on est reliés à eux par un contrat, par une fiche de poste et la mission qui correspond. On n'a pas à encaisser quoi que ce soit, on a un job bien défini à faire et ensuite on rentre chez nous avec la paie. C'est ça le travail, pas autre chose. Dès que tu dépasses le cadre de l'échange mutuellement fructueux, tu sombres dans le harcèlement, quel que soit l'euphémisme que tu utilises pour te regarder dans le miroir. Ce n'est pas parce que c'est répandu que c'en est plus acceptable. Les jolis mots comme "stress positif", "charrette" ou "crunch" ne changent rien à la réalité du résultat : des individus brisés psychiquement, voire physiquement (c'est mon cas, j'ai même dû subir une opération de neurochirurgie grâce à mon ancien job et aux magnifiques conditions de travail absolument dégueulasses, merci patron). Alors oui, certains sont plus résistants que d'autres... à la torture. Certains tiennent trois mois, d'autres toute une vie, j'ai tenu 13 ans. Ça ne change rien au fait que c'est inacceptable et que le fait que certains tiennent bon n'est pas une raison pour valider ces pratiques.

Et pour revenir à l'article, là on y parle plus spécifiquement de harcèlement sexuel. Je ne sais pas dans quel monde ça peut faire partie du managing, ton argument de "ça dépend du type de torture" était donc à côté de la plaque. Une façon d'amoindrir le problème qui est absolument hors-sujet.

Citation :
Publié par Krokun
Je veux bien te croire que d’après ton expérience tu n’as pas vécu que des cas isolés. Mais je peux te garantir que dans d’autres boites il s’agit bien de cas isolés et parfois non avéré qui ne sont pas toujours très clair et plutôt la pour régler des conflits personnels ou d’intérêts.
J'ai pourtant été très clair, mais pressé de répondre pour avoir raison, tu es passé à côté de l'essentiel, m'obligeant à m'auto-citer :
Citation :
Publié par Azzameen
je dois te prévenir que c'est justement lorsqu'on croit que ce ne sont toujours que des comportements isolés qu'on fait une grave erreur.
J'ai souligné et mis en gras le "que", histoire que tu arrêtes de dire "oui mais ça existe aussi les cas isolés". Bien sûr que ça existe aussi, c'est pour ça que je n'ai pas dit "je dois te prévenir que c'est justement lorsqu'on croit que ce sont des comportements isolés qu'on fait une grave erreur." Mon propos était limpide, alors pourquoi tu me réponds ça ?

Citation :
Publié par Krokun
Non je dis simplement qu’il y a de grosses différences entre un article du Wall Street journal et d’autres articles de presses de jeux vidéo. Certains sont sérieux et prennent beaucoup de pincettes pour traiter d’une affaire qui n’a pas été encore jugé et dont personne ne détient réalité la vérité. D’autres s’empressent déjà d’avancer des conneries voire même de désigner des coupables avant la justice.
Quand je parle de Closer et Paris Match c’était pas pour le Wall Street Journal.
Là tu te fiches du monde. OK, puisqu'on en est là, revoyons l'action au ralenti :
Citation :
Publié par Krokun
Mais nous, simple quidam consommateur nous devrions le faire par le biais d’article de presse dignes de Closer et Paris Match et en fonction de nos principes (l’instant T car les mœurs d’aujourd’hui les seront plus valables demain) orientés par des mouvements sociaux, une éducation ou la société ? Un peu de sérieux …
Je ne l'ai pas rêvé ce post, il est bien de toi ? Tu parles de quoi là ? L'article d'Uther est basé sur celui du WSJ, alors à quel autre article tu fais référence ?

Citation :
Publié par Krokun
Non je dis simplement que si tu t’en tiens à mes propos il n’y a pas de sophisme de comparaison mais comme tout le monde ici tu es dans l’interprétation et l’exagération de chaque mots.
J'ai démontré ton sophisme par A + B et ta réponse a été et reste "fake news, il n'y a pas de sophisme chez moi, il y en a chez vous". Lorsqu'on réfute une argumentation et ses conclusions, il faut argumenter à son tour. Je te renvoie donc au post où je démontre ton sophisme. C'est bien de me répondre point par point, mais l'intérêt du multiquote n'est pas de tenter d'avoir raison phrase par phrase, c'est de séparer les idées pour y répondre en évitant le fouillis et... d'argumenter. Et pour t'épargner du temps et de l'énergie "c'est faux parce que je le dis" n'est pas ce que j'appelle une réponse argumentée. C'est au mieux une opinion, au pire un manque de jugeotte et de courtoisie envers celui qui t'accorde du temps pour te donner une réponse valable.

Citation :
Publié par Krokun
Oui mais là c’est toi qui fait un lien entre les deux paragraphes de l’article. Personne ne dit que Kotick était au courant pour Javier Panameno. On dit qu’il aurait été au courant de certaines affaires et qu’il aurait couvert. Donc du subjonctif.
D'abord c'est le conditionnel, pas le subjonctif... bref passons.

Citation :
Publié par Krokun
Et ensuite ils prennent un cas différent et plus récent qu’ils exposent. C’est un mec qui était superviseur dans un studio qui appartient à Activision mais qui a sa propre direction et sûrement son propre service RH. Vous savez comment est structuré Activision avant de raconter n’importe quoi ? On n’est pas dans une PME ou le grand Boss est au courant de toutes les affaires de chacune de ses filiales.
Ça me paraît difficile de croire qu'un accord financier a été trouvé sans que le boss ne soit au courant. Gros, très gros même. D'ailleurs juste après on voit que dans le cas de Dan Bunting, il a bloqué le licenciement de l'intéressé alors que c'était aussi dans un studio "indépendant" de la boîte. Ces mecs savent toujours tout (c'est leur taf) et se réfugient constamment dans le "on m'avait rien dit, j'ai trop de trucs à chapoter, mmm'comprenez ?". Crois-moi, un scandale sexuel dans une boîte comme ça, le super patron et son équipe de gestion de crise sont très rapidement mis au courant afin de préparer le terrain de la com' au cas où le furoncle explose. C'est d'ailleurs leur seul et unique priorité : l'image. Le bien-être et la sécurité de leurs employées, connaissent pas.

Citation :
Publié par Krokun
Tu choisis peut être simplement le mauvais tramway.
Avoir des principes c’est bien les suivre c’est encore mieux. Les suivre partiellement c’est ridicule. Je n’ai jamais dit qu’il fallait tout accepter car c’était idem ailleurs. La tu interprètes encore mes propos comme tu le fais dans (quasi) toutes tes quotes. Je demande pas non plus de tout rejeter en bloc simplement ce qui n’est pas en adéquation avec ses principes.
Si, c'est ce que tu as dit indirectement : tout rejeter ou tout accepter. Tu balances de grandes phrases sur les principes moraux sans en comprendre la portée (d'où ma référence au dilemme du tramway) et tu remets une louche avec ton "les suivre partiellement c'est ridicule" sauf que le monde n'est pas binaire, alors si on l'aborde avec un raisonnement qui l'est, on se vautre soi-même dans une farce de moralité. Cette mentalité porte un nom : le fanatisme.

Je passe sur la réflexion du tramway, ça prouve juste que tu refuses le débat sur le fond... ou que tu réponds des trucs juste pour te donner une contenance parce que tu ne sais pas vraiment de quoi je te parle. Navrant dans les deux cas.

Citation :
Publié par Krokun
Et je suis loin d’être un fanatique. Je n’ai aucun goodies produits dérivés. [blabla censé prouver le non-fanatisme]
Eeeeeeet c'est une magnifique réponse à côté ! Un strike même ! Je te parle de "l'éthique vue par un fanatique", pas de Blizzard ! Tu lis tellement de travers que tu réponds tout sauf droit ! C'est dans ta définition des principes moraux donc dans ton éthique que tu es un fanatique, je me fiche complètement de ton pedigree de joueur d'Hearthstone ! Ton fanatisme tient au fait que tu reproches une souplesse éthique à tes interlocuteurs tant qu'ils ne versent pas dans le tout ou rien (et comme le tout est impossible...). Relis tes posts, c'est dramatique que tu ne t'en rendes pas compte.

Citation :
Publié par Krokun
Exactement comme chez Activision sauf que rien n’a été jugé donc on entend tout et n’importe quoi et c’est une manière pour certains de se défouler.
Sauf qu'on ne parle pas de "tout et n'importe quoi", on parle de l'article du WSJ. Argument non pertinent destiné à introduire du doute là où il n'y en a pas, suite logique du mille-feuille argumentatif destiné à introduire de la confusion là où il n'y en avait pas. C'est bien, au moins tu restes sur la même ligne de conduite : avoir raison à tout prix, quels que soient les moyens employés. Je note que chaque fois que je démonte ce genre de méthode, tu ne me contredis pas d'ailleurs, tu te contentes de rebondir avec un fake news et d'attaquer sur un autre point ou de basculer dans le déclaratif sans argumenter ou prouver. Zéro recul, aucune honte. Trump powa.

Citation :
Publié par Krokun
Mais y a rien à étudier. La justice a été rendu sur les affaires que je signale. Les faits sont avérés.
Je n'ai pas parlé d'étudier et je ne dis pas que ce n'est pas avéré. Meilleure réponse à côté du post. Je ne comprends même pas de quoi tu parles. Et toi ?

Citation :
Publié par Krokun
Ce que je veux montrer c’est que toutes les boites ne sont pas traitées à la même hauteur. Le sort qui est réservé à Blizzard est un peu extrême sur ce forum quand ailleurs les boites ont bénéficié de bien plus de clémence de la part des consommateurs. Pourquoi ? Sûrement parce que vous êtes fanatiques des autres éditeurs et un peu moins de Blizzard. ( tu vas dire que je retourne le truc mais je vois pas pourquoi ça marcherait dans un sens mais pas dans l’autre)
Tu parlais de fanatisme mais ne serait pas le fanatisme envers les autres sociétés de l’industrie qui vous ont imposé le silence sur les faits précédents.
Oh bah celle-là est pas mal ! Alors maintenant, c'est parce qu'on est fans de Ubisoft ou d'EA qu'on cogne sur Blizzard-Actipognon ! Tu es vraiment prêt à dire n'importe quoi, ça en devient gênant.

Le sort réservé à Blizzard sur JoL n'est à mon humble avis dû qu'à une seule chose : la lutte entre fanboyz de Blizzard et ceux qu'ils soulent à force de défendre une boîte qui est loin d'être sans défaut, surtout avec le temps qui passe. M'accuser de faire partie des anti-Blizzard, c'est culotté : je m'en tamponne de Blizzard. Pour moi le dernier bon jeu qu'ils ont sorti, c'était Starcraft. La seule fois où j'ai critiqué cette boîte sur JoL, c'était d'ailleurs lorsque certains prétendaient que c'était une société qui avait révolutionné le jeu vidéo, qu'on leur devait beaucoup. Donc une réaction au fanboyisme local.

Personne ne m'a imposé le silence sur rien et je ne me censure pas non plus, je gueule quand j'ai envie et lorsque je ne le fais pas, c'est généralement que je n'en ai pas le temps ou que je n'ai pas vu passer l'article. J'ai aussi eu vent des affaires chez Ubi et CD Project (tardivement) et je ne me sentais pas d'aller jouer au fossoyeur de forum pour réagir à retardement. De plus, accuser les autres de faire deux poids deux mesures sur des situations identiques, c'est un argument valable dans un tribunal, pas sur un forum : on ne va pas étudier la jurisprudence sur les autres threads avant de donner notre opinion sur celui-ci.

Ce qui serait intéressant, ce serait que tu te demandes si tu as défendu les autres boîtes lors des avalanches de merde, comme tu le fais pour Blizzard...

Citation :
Publié par Krokun
clairement la flemme de te chercher un classement. Je pense que quelques clics sur Google et tu devrais trouver ça comme un grand.

j’ai pris le premier article trouvé et il dit ça :
https://www.jeuxvideo-live.com/amp/news/assassins-creed-valhalla-est-lopus-le-plus-vendu-de-la-licence-100240

le dernier AC sorti est le plus vendu de la licence. j’espère que ça te fera relativiser sur tes propos.
OK, donc tu sors un truc comme si c'était un fait avéré et ensuite tu refuses d'apporter preuves ou sources pour en attester "parce que flemme"... et c'est à moi d'aller bosser à ta place ? Beh oué tiens, normal. Par contre pour répondre n'importe quoi en multiquote, là t'as pas la flemme. Comme quoi, tout est question de motivation et la recherche des faits semble moins t'intéresser que le désir d'avoir le dernier mot, même s'il ne veut rien dire.

Je te parle de la dégradation de qualité sur les jeux entre AC2 et Unity/Syndicate... et toi tu me sors Valhalla, tu vois bien que tu es totalement de mauvaise foi. La série Origins/Odyssey/Valhalla repose presque entièrement sur un repompage mécanique par mécanique du concept de The Witcher après le succès de The Witcher III. Moi je te parlais de la saga originelle, celle 100% made in Ubicrotte sans CD Project ajouté. Si on prend en compte le changement du game design pompé sur un jeu à succès et l'effet Vikings (les séries The last kingdom et Vikings aident un peu), forcément tu peux avoir un jeu qui se vend du tonnerre. Alors non, ça ne me fait rien relativiser du tout, ça m'agace juste que tu répondes (encore) à côté juste pour tenter de te donner raison.

Au passage, j'attends toujours que tu répondes à ma question : est-ce que oui ou non Unity et Syndicate sont plus mauvais que Brotherhood ou Revelations ? Et si oui, pourquoi ? Comment l'expliquer ?

Citation :
Publié par Krokun
Sache que ta façon de débattre peut être très agaçante car tu es surtout dans l’analyse de mes propos que tu essayes de démonter via des concepts faussés et qui n’ont pas lieu d’être car sur la majorité des quotes tu pars dans l’extrapolation et l’interprétation. La ou je ne suis que dans un questionnement suite à une prise de recul sur la situation. Tu réponds jamais au question qui te sont posés et prends aucune position.
Belle projection, sachant que tu réponds 100% à côté chaque fois que je pose des questions auxquelles tu ne peux pas répondre sans admettre que ton raisonnement est bancal. Alors oui, j'analyse tes réponses et je te mets face à tes méthodes "d'argumentation" parce qu'on ne peut pas échanger sainement avec quelqu'un qui utilise le sophisme comme une démonstration et le mille-feuille argumentatif comme appui. On ne peut pas avoir une discussion production et enrichissante si ta motivation est juste de prouver que tu as raison, peu importe comment.

Tu n'es pas dans le questionnement et encore moins dans la prise de recul, tu es dans le déclaratif et l'assertion depuis le début. Tu voudrais nous amener à une vision basée sur des principes moraux qui doivent s'appliquer totalement ou pas du tout, nous renvoyant à une forme d'hypocrisie puisqu'on n'est pas aussi "droits dans nos bottes" que toi. Si je devais porter un jugement sur ta motivation profonde, je dirais que tu l'as toi-même révélée en nous accusant d'être des anti-Blizzard : tu es pro-Blizzard et tout est bon pour amoindrir l'avalanche de merde qui leur tombe dessus. Où est ta prise de recul ? Tu penses qu'avoir du recul, c'est dire qu'on ne doit pas juger avant les tribunaux ? Qu'on doit rester parfaitement neutre jusqu'à ce qu'on nous dise ce qu'il en est avec une décision de justice ? Non, le recul c'est la capacité à s'écarter émotionnellement de la situation pour la juger dans son ensemble, avec rationalité et impartialité. Ça veut dire qu'on peut cracher sur une boîte ou un jeu qu'on aime ou dire du bien lorsque c'est l'inverse. Régulièrement, on m'accuse aussi d'être un anti-FFXIV alors que j'ai adoré jouer à ce jeu, par exemple. Avoir du recul, c'est être capable de s'oublier, d'oublier ses goûts, ses préférences, ses préjugés... mais ça n'empêche en rien de porter un jugement de valeur. Sinon à quoi bon s'imposer l'exercice ? Le recul, ce n'est pas la méditation zen non plus.

Contrairement à ce que tu dis, j'ai pris position : dans mon premier post, j'ai clairement expliqué que j'étais contre les chasses aux sorcières, tout en mettant de l'eau dans mon vin lorsqu'il s'agit d'affaires de harcèlement sexuel, d'agressions sexuelles et de viols (et je m'en suis expliqué, je ne vais pas recommencer). C'est pénible de devoir me répéter ou m'autociter parce que tu ne comprends pas ou que tu ne vois que ce qui t'intéresse, à savoir qu'on est tous contre Blizzard sur JoL. Si tu veux tout savoir, on tient même des réunions secrètes où on porte des robes noires et on sacrifie des poulets en souhaite l'effondrement du cours de leur action.

Quant à ta réflexion sur le fait que je ne réponds pas aux questions, as-tu un exemple ? La flemme de le chercher, peut-être ? Je réponds au contraire à chaque question en argumentant, je ne me contente pas de citer un paragraphe pour faire du déclaratif en mode "c'est pas vrai" comme une certaine personne.

Citation :
Publié par Krokun
je vais re synthétiser mon questionnement : « pourquoi vous vous excitez tous sur Blizzard ? Pourquoi maintenant ? Surtout que rien n’a encore été jugé.
Pourquoi ne l’avoir pas fait plus tôt quand d’autres boites étaient concernés ? Et pourquoi même ignorer ce qui s’est produit dans ces boites (alors que ça a été avéré et jugé) alors que vous allez l’air d’avoir plein de principes ».
C’est une succession de questions et d’interrogations auxquels personne ne répond.
La seule chose que j’affirme c’est que de tels comportements de la part des consommateurs ne changeront rien du tout surtout lorsqu’ils sont ponctuels et sectaires.
Déjà répondu au "questionnement" sur Blizzard et consorts, mais c'est surtout la dernière phrase qui m'intéresse ici, et je te réponds que si : les comportements des consommateurs sont utiles, parce que ça fait chuter le cours de l'action, que ça fait frissonner les actionnaires (c'est frileux un actionnaire, ça réagit à un pet de mouche) et que ça finit par faire virer les sales types si la chute est suffisante. Imaginons un monde où le consommateur ne réagit à rien (parce que les principes, c'est tout ou rien, hein), l'action fluctuerait-elle en cas de scandale ? Y as-tu seulement réfléchi ? Qu'est-ce qui fait qu'un furoncle qui éclate dans la presse fait chuter le cours ? La peur de voir les ventes baisser... et cette peur n'est pas anodine, la très mauvaise communication d'EA sur BF1 en a été la preuve.

Notre pouvoir individuel est faible mais pas insignifiant, car les RS donnent une force et un élan qui peuvent permettre, même si c'est ponctuel comme tu dis, de mettre une bonne fessée à certains. Est-ce juste ? Dans le cas des violences sexuelles en entreprise, oui ça l'est, car il ne faut pas confondre justice et loi. La loi rendra son verdict dans plusieurs années (si quelque chose se passe suite à l'article et si ça va au bout), mais on peut obtenir que ces saletés dégagent dès maintenant, plutôt que d'attendre encore des années que ces boîtes immondes ne se décident à changer des pratiques qui ont quand même poussé une partie non négligeable du personnel à se mettre en grève. En France, la grève est un sport national, mais dans les autres pays, c'est assez rare pour que les causes soient graves. Ça aussi, c'est à prendre en compte.

Tu parles aussi de comportements sectaires, en quoi est-ce sectaire s'il te plaît ? Voudrais-tu dire par là qu'on manque d'ouverture d'esprit face au harcèlement sexuel, aux agressions sexuelles et aux viols en entreprise ? Vraiment, j'espère une réponse claire, nette et en rapport avec la question, pour une fois. Ça m'évitera "d'extrapoler" si tu arrives à expliquer tes abus de langage.
Citation :
Publié par Ausirisse
Comme vous l'avez tous bien citer, on est pas face à un problème spécifique à blizzard, on est face à un problème sociétale qui fait surface en se moment, mais qui dure depuis tellement de siècle. Depuis toujours j'ai envie de dire (même si ça fait un peu gamin style depuis la nuit des temps... nanani nanana...). Dans l"histoire de l'humanité il n'y à eu extrêmement peu d'exemple de société matriarcale, apparemment, de se que l'on sais, les société ou l'homme domine au détriment de la femme c'est plus ou moins imposé naturellement, et ce depuis l'homme préhistorique. Alors on à tout de même quelques exemple, plus tout les exemple dont on ignore bien sur.
Alors juste pour apporter une nuance, la domination patriarcale ne s'est pas imposée naturellement (par la force, n'ayons pas peur des mots), mais à la suite d'une révélation très simple : les hommes ont des enfants. Dans les sociétés préhistoriques, on n'avait aucune idée du rôle des hommes dans la conception des enfants et leur arrivée était donc... magique. Une magie toute féminine, ce qui signifie que les enfants étaient ceux des femmes, l'homme n'étant que de passage, propriétaire de rien, n'ayant que le pouvoir qu'il pouvait acquérir par ses actes (chasse, guerre). Dès lors que les hommes ont compris que les mouflets étaient les leurs aussi, deux choses se sont imposées :
- la monogamie (pas standard à l'époque, et pour cause...) pour s'assurer de leur paternité
- le patriarcat, car le pouvoir acquis pouvait enfin être transmis d'homme à homme.
La perte de l'exclusivité de ce pouvoir qui rendait les femmes magiques et puissantes s'est retourné contre elles. Pour s'assurer de leur paternité, les hommes ont transformé les femmes en utérus à usage personnel, puis en objets (de désir, de reproduction, de défoulement...).

Rien n'est naturel dans cette relation et avec l'arrivée de la contraception et des tests ADN, on devrait être en mesure de se défaire du patriarcat, toute notion d'éthique mise à part. Ce n'est pas comme si on avait bien géré lorsqu'on était seuls aux commandes, hein. Je ne souhaite pas un retour au matriarcat, car on ne répare pas une injustice avec une autre, mais que le pouvoir n'ait plus de genre. On en est loin, donc il va falloir travailler sur ce qu'on peut changer dans l'immédiat au lieu de rêver de choses qui n'arriveront jamais si on ne terrasse pas un peu avant.

Citation :
Publié par Ausirisse
Donc je repose la question, on fait quoi ?
Le boycotte n'est efficace que sur des sujet spécifique en effet, pas sur la globalité. Ce qu'il faut, et se qui est en trains de se faire d'ailleurs, c'est de changer les mentalité. Problèmes : les mentalité c'est ce qui est le plus long à changer dans une révolution (peut importe la nature de la révolution) changer nos habitude, tradition, façons de penser (et petit vices au passage) personne n'aime cela. C'est un cout cognitif et en temps énorme.
Mais nous somme des animaux culturel, plus culturel que naturel en tout cas. On peut changer nos façons de faire, on est fait pour sa à mon avis. Et à l'ère numérique que nous vivons, qui est une révolution (au même titre que la machine à vapeur), une révolution suis une courbe exponentiel, et depuis 2005-2010 l'humanité entre dans la phase qui monte drastiquement.
Les méthodes pour changer les mentalités de façon plus globale existent. Celle de l'avalanche de merde que vit Blizzard et tant d'autres, c'est ce qui arrive lorsqu'une entreprise prend non seulement du retard sur le reste de la société, mais va à contre-courant avec des pratiques que je juge non seulement non appropriées, mais cruelles et inhumaines (si vous trouvez que c'est exagéré, c'est que vous ne l'avez pas vécu). La méthode la plus douce, c'est de modifier l'imaginaire collectif. Un exemple : le président noir aux USA. Lorsque le président est devenu noir dans 24H, on était loin de la réalisation d'un tel événement, ça ressemblait à une utopie ou un vœu pieu. Mais les séries et films ont continué d'en montrer et peu à peu, l'idée est devenue acceptable aux USA, elle s'est normalisée. Même système pour les homosexuels à l'écran ou les femmes au pouvoir. Quelques années après, Obama a finalisé la prophétie, ce qui aurait été parfaitement impossible selon moi, si un "travail" de préparation n'avait pas été fourni par la culture en amont. Plus on normalise les choses dans notre diffusion de la culture et des médias, plus on arrive à effacer les barrières insurmontables à première vue.

On devient ce qu'on fait et ce qu'on voit au quotidien. Les grandes mesures contre le harcèlement, les contraintes et la surveillance ne peuvent résoudre le problème de fond tant qu'on paiera moins cher une femme à travail égal, surtout si on l'embauche pour redorer son blason (voir l'article pour la situation de Jen O'Neal, c'était golden quand même). Je pense que si on veut que ça évolue, c'est sur ces "points de détails" qu'il faut se battre, en normalisant l'égalité (et pas cette saleté de parité, les quotas c'est une très mauvaise idée) jusqu'à ce que les mentalités changent. Ça peut paraître long et inefficace, mais quand je vois l'évolution des mentalités sur l'homosexualité à l'écran et l'effet dans les cours de récréation, je me dis qu'une génération ce n'est pas cher payé pour résoudre des problèmes sur lesquels on bute depuis près d'un siècle.

Mais qu'on note bien : ici on n'est pas dans une situation "classique" de misogynie au travail. L'ambiance de cette industrie est trois crans en-dessous de ce qui se passe déjà ailleurs, surtout aux USA où ils sont ultra-sensibles au risque de procès ou de scandale. L'industrie du jeu vidéo souffre d'un garçonisme qu'il faut expurger. Ce ne sont pas des hommes, ce sont des post-ados mal éduqués et bien trop peu surveillés qui ont instauré un climat toxique sans que jamais rien ne soit fait pour les arrêter. Même problématique selon moi que le cas Michel Ancel, mais avec des conséquences bien différentes ici : le star-système et les boyzclub font mauvais ménage. Si on ne se révolte pas face à ça, on laisse les neofems faire le boulot à notre place... et elles le font très mal.

On doit accepter l'idée que ce n'est pas un boycott ou une implosion de Twitter qui va régler le problème de fond, mais c'est une punition salvatrice qui ne peut qu'améliorer les choses. Le temps que les mentalités changent, il faut continuer de cogner sur ceux qui luttent pour continuer de traiter les femmes comme des objets et qui organisent leurs entreprises comme des forteresses du machisme dégradant.

Citation :
Publié par OeufRoyal
Y a pas de limite de caractères sur JOL? On peut venir poser un lorem ipsum de 50 paragraphes sans pression?
Tu t'es cru sur Twitter ? Si c'est trop long, rien ne t'oblige à lire, mais les gens qui se plaignent d'avoir à lire comme si on les forçait, ça me passe au-dessus.
Citation :
Publié par Jyharl
Pour revenir au sujet, je ne sais pas ce qu'il en est pour les accusations actuelles contre Kotick par contre, au delà de cette problématique, Blizzard version cash cow (cash shops, milker le joueur un max, etc) c'est lui.
On se souviendra de ses déclarations à propos des cinématiques de jeu. Fort heureusement, ça n'a pas été mis à exécution.
Lorsqu'on jette un œil à ce qui se fait dans le reste de l'industrie, force est de constater que le Blizzard version "cash cow" n'a été que partiellement mis à exécution également. Il y a eu incontestablement un avant et un après rachat Activision d'un point de vue des modèles économiques de Blizzard (encore que, il y a eu pas mal de rollbacks de choses tentées, à commencer par la fin de la RMAH de D3) mais on reste encore bien loin des Genshin Impact et autres FUT.
Citation :
Publié par Azzameen
Alors juste pour apporter une nuance, la domination patriarcale ne s'est pas imposée naturellement (par la force, n'ayons pas peur des mots).


Les méthodes pour changer les mentalités de façon plus globale existent. Celle de l'avalanche de merde que vit Blizzard et tant d'autres, c'est ce qui arrive lorsqu'une entreprise prend non seulement du retard sur le reste de la société, mais va à contre-courant avec des pratiques que je juge non seulement non appropriées, mais cruelles et inhumaines (si vous trouvez que c'est exagéré, c'est que vous ne l'avez pas vécu). La méthode la plus douce, c'est de modifier l'imaginaire collectif.

On devient ce qu'on fait et ce qu'on voit au quotidien. Les grandes mesures contre le harcèlement, les contraintes et la surveillance ne peuvent résoudre le problème de fond tant qu'on paiera moins cher une femme à travail égal, surtout si on l'embauche pour redorer son blason (voir l'article pour la situation de Jen O'Neal, c'était golden quand même). Je pense que si on veut que ça évolue, c'est sur ces "points de détails" qu'il faut se battre, en normalisant l'égalité (et pas cette saleté de parité, les quotas c'est une très mauvaise idée) jusqu'à ce que les mentalités changent. Ça peut paraître long et inefficace, mais quand je vois l'évolution des mentalités sur l'homosexualité à l'écran et l'effet dans les cours de récréation, je me dis qu'une génération ce n'est pas cher payé pour résoudre des problèmes sur lesquels on bute depuis près d'un siècle.

On doit accepter l'idée que ce n'est pas un boycott ou une implosion de Twitter qui va régler le problème de fond, mais c'est une punition salvatrice qui ne peut qu'améliorer les choses. Le temps que les mentalités changent, il faut continuer de cogner sur ceux qui luttent pour continuer de traiter les femmes comme des objets et qui organisent leurs entreprises comme des forteresses du machisme dégradant.
Quand je disait naturellement, je voulais dire que ce modèle et cette façons de faire c'est plus ou moins imposé partout, dans des tas de culture différente, après la cause de se fait je ne saurais te dire, mais il est vrais que les gosses on eu un rôle à jouer la dedans. Du style comme être sur que l'enfant est bien du mal en question.

Bien sur que des méthodes de changement de mentalités existes, comme je disait nous somme des créature plus culturel que naturel (j'aime bien cette phrase), notre faculté de s'adapter est exceptionnel dans le monde naturel, pour ça qu'on en est la d'ailleurs.

On est ce que l'ont consomme en effet, j'en revient donc au sujet du X entre autres...


Et oui ce problème est un problème de fond, c'est un combat à mener sur des génération entière, qui est totalement inclue dans le combat contre les discriminations etc... C'est totalement liée, les quota peuvent servir sur le très court terme pour commencer à influer les mentalités mais a terme il fraudais que ça se fasse naturellement.
Ausirisse je te rejoins sur le fait que le combat est loin d'être fini en France et pas que dans les quartiers, loin de là.
Mais il ne faut pas dénigrer le fait que les choses avancent vraiment. Les écarts sont de plus en plus faibles.

Maintenant on n'arrivera jamais à une société purement égalitaire.
Ou alors t'es prêt à faire des quotas pour remplir les chantiers de femmes et tout autre métier physique. Soyons sérieux
C'est surtout dans le secteur tertiaire que le combat peut amener à un 100% égalitaire.
Et tant que les robots n'auront pas remplacé les êtres humains naturellement gonflés à la testostérone, il faudra bien accepter des disparités professionnelles.
Citation :
Publié par Amo-
Ausirisse je te rejoins sur le fait que le combat est loin d'être fini en France et pas que dans les quartiers, loin de là.
Mais il ne faut pas dénigrer le fait que les choses avancent vraiment. Les écarts sont de plus en plus faibles.

Maintenant on n'arrivera jamais à une société purement égalitaire.
Ou alors t'es prêt à faire des quotas pour remplir les chantiers de femmes et tout autre métier physique. Soyons sérieux
C'est surtout dans le secteur tertiaire que le combat peut amener à un 100% égalitaire.
Et tant que les robots n'auront pas remplacé les êtres humains naturellement gonflés à la testostérone, il faudra bien accepter des disparités professionnelles.
Le problèmes commence à être évoquer, dénoncer, et donc forcément il y a des changements en conséquence, des esprit qui s'éveillent et qui se sensibilisent à ce genre de problème. Mais pour l'instant il ne s’agit que de surface pour le moment... Bon après 60-80ans (une vie quoi) n'est pas suffisant pour "corriger", 'améliorer" 8000 ans d'histoire, et il faut bien commencer par quelque chose, je suis plutôt optimiste pour l'avenir malgré mon discours ein.

Un monde TOTALEMENT égalitaire est utopiste en effet, et égalité n'est pas égale à parité. Il ne s’agit pas de faire 50/50 sur un chantier, il s'agit de convaincre les hommes, mais surtout les femmes quelles sont tout autant capable d’exercé une profession qui exige de se rendre sur des chantiers sans aucune discrimination, ni aprioris, ni défaut de salaire, ni défaut de compétences etc.. Sa ne veut pas dire que naturellement TOUT les métier se retrouveras à 50/50, mais en se qui concerne la politique et le domaines des sciences par exemple je suis persuader que ce genre de corps s'égaliserais naturellement.
Encore une fois je pourrais faire un copier/coller de ce discours en se qui concerne la couleurs de peau, les religion etc...

Ceci dit merci bien de te prononcer en faveur de mon discours camarade !
Citation :
Publié par Ausirisse
On est ce que l'ont consomme en effet, j'en revient donc au sujet du X entre autres...
Je suis partagé quant à la pornographie, particulièrement parce que ceux qui l'attaquent les premiers sont les ultra-conservateurs et les neofems. Lorsque les extrémistes des deux bords arrivent à se mettre d'accord sur quelque chose, c'est rarement bon signe. À mon humble avis, la nature (et le succès) de l'industrie du porno n'est pas l'une des sources du problème, c'est plutôt une conséquence. Les tabous culturels et religieux qui entourent la sexualité et le corps féminin sont pour moi la source de cette fascination pour la pornographie et pour l'image du corps féminin en général. Plus on cache, plus on sexualise. La moindre cheville exposée, la moindre ligne de peau visible entre deux vêtements ou... le moindre orteil peut alors devenir objet de désir (pour ne pas dire de fétichisme). On connaît tous cette image :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
1CccL1cGu6jWoD-Z1z1Ewj47TW4KI2uxRYoqVC9H_wLIprMU6ThGplqyNjq9dxkAOWLgzWLUZqb9FPj7.jpg





Qu'il soit détourné ou non, pour moi ce mème représente le niveau de perversité obtenu lorsqu'on a tout caché, tout rendu immoral, tout sexualisé au final. À l'inverse, on ne se perd pas dans la contemplation d'une paire de seins ou d'une chute de reins dans un camp naturiste, zéro intérêt. Le sexe n'est pas lié au corps, il est lié au contexte et à notre façon de le considérer, en le cachant, en refusant d'en parler, en rendant tout sale et tabou.

La culture du viol est autant le résultat des pratiques patriarcales les plus arriérées que d'une grave lacune éducative, qu'elle soit due à un tabou traditionnel ou simplement parce qu'on n'éduque pas nos gosses. Tout ça n'a que peu à voir avec l'exposition à la pornographie, car avec un minimum d'éducation et d'esprit critique, le porno ne transformera personne en violeur. Si c'est le seul modèle accessible, en revanche, cela peut amener quelques soucis, notamment dans les interactions préliminaires (je parle d'échanges verbaux, je vous vois venir), la notion de consentement (parfaitement absente) et la chosification du corps, particulièrement du corps féminin. L'attractivité du X découle en grande partie de cette lacune éducative, même si j'admets que l'industrie telle qu'elle existe participe aussi à la problématique. Seulement voilà, elle produit ce qui est demandé, c'est donc en amont qu'il faut intervenir pour modifier cette demande en éduquant, plutôt que de céder aux sirènes de la prohibition. Réguler ou interdire le X sans modifier les conditions initiales l'ayant rendu toxique, ce serait hypocrite et dévastateur, car il ne s'arrêterait pas pour autant mais se ferait dans des conditions pires encore.

D'ailleurs la culture du viol était plus présente avant internet et la démocratisation du X : on ne se posait pas ce genre de questions dans les années 70-80, lorsqu'on troussait sa secrétaire après avoir menacé de la renvoyer si elle disait non. C'est donc un faux problème, un épouvantail qu'on agite, comme le jeu vidéo ou les animes chaque fois qu'un gamin se suicide ou prend l'arme de son père pour aller au Lycée. La question de l'éducation et de la présence parentale ? Pour quoi faire, on tient déjà le coupable !

Citation :
Publié par Ausirisse
Et oui ce problème est un problème de fond, c'est un combat à mener sur des génération entière, qui est totalement inclue dans le combat contre les discriminations etc... C'est totalement liée, les quota peuvent servir sur le très court terme pour commencer à influer les mentalités mais a terme il fraudais que ça se fasse naturellement.
Les quotas sont efficaces pour résoudre une seule chose : amener rapidement les minorités dans toutes les franges d'une société. Ça marche, on a pu le constater aux USA par exemple. On a également constaté une hausse de la xénophobie dans les sociétés où ce genre d'ineptie est mise en place. Le sentiment, justifié ou non, de se faire piquer sa place en raison d'une origine, d'un genre ou d'une particularité sans rapport avec les résultats au examens ou le CV, engendre une haine féroce dans les couches les plus pauvres de la majorité, où on se sent lésé (discrimination positive certes, mais discrimination quand même). On ne peut pas parler d'égalité si on traite les individus différemment en vertu de leur naissance et on ne répare pas une injustice avec une autre. C'est un système boiteux qui ne résout rien sur le long terme et renforce des problématiques pouvant engendrer de nouvelles vagues de xénophobie, de racisme ou de sexisme systémiques. Or le racisme et le sexisme systémiques sont voués à ramener les minorités dans les couches les plus basses en installant des plafonds de verre en réaction aux quotas, ou l'élection d'un sale type qui va flatter ces communautés majoritaires "délaissées". On a aussi vu le résultat aux USA.

La parité est la version française de la discrimination positive. Le résultat est le même : on accuse des femmes d'occuper des postes qu'elles ne méritent pas, que ce soit vrai ou non. On creuse la tombe du féminisme à vouloir des résultats rapides sans rien avoir réglé sur le fond.
Citation :
Publié par Azzameen
Je suis partagé quant à la pornographie, particulièrement parce que ceux qui l'attaquent les premiers sont les ultra-conservateurs et les neofems. Lorsque les extrémistes des deux bords arrivent à se mettre d'accord sur quelque chose, c'est rarement bon signe. À mon humble avis, la nature (et le succès) de l'industrie du porno n'est pas l'une des sources du problème, c'est plutôt une conséquence. Les tabous culturels et religieux qui entourent la sexualité et le corps féminin sont pour moi la source de cette fascination pour la pornographie et pour l'image du corps féminin en général. Plus on cache, plus on sexualise. La moindre cheville exposée, la moindre ligne de peau visible entre deux vêtements ou... le moindre orteil peut alors devenir objet de désir (pour ne pas dire de fétichisme). On connaît tous cette image :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
1CccL1cGu6jWoD-Z1z1Ewj47TW4KI2uxRYoqVC9H_wLIprMU6ThGplqyNjq9dxkAOWLgzWLUZqb9FPj7.jpg










C'est exactement ce que j'ai dit plus haut dans une de mes réponse adresser à notre chère @cyberclochard.
Le X n'est pas une cause mais une conséquences... Encore une fois qui sais quelle forme et fond aurais le X si l'on était dans une hypothétique société matriarcale ? Et dans une société totalement égalitaire, ça prendrais quel forme ? Des question qui valent la peine d'être posé et réfléchie i think...

Dans cette même réponse au cybercolodo je dit clairement qu je ne crache pas sur le X, je m'interroge juste sur la forme que cette industrie à prit, les producteur et les principaux consommateurs, en tout cas le modèle qui est le plus consommer.

Et oui je suis assez dacc pour dire que plus on rend ce sujet tabou, plus les fantasme / envie prenne de la place, il faut donc trouvé une sorte de juste milieux.

Citation :
Publié par Ausirisse

D’ailleurs si tu lit correctement et entièrement mon pavé, tu verra que je parle de problème sociétale très très très encrés depuis pas mal temps, donc évidemment que le pornos n'est pas une cause, mais peut être bien une conséquence... le X dans une hypothétique société matriarcale (aussi puissante, et veille que notre patriarcats à nous) serais à coup sur très différent de ce que l'on connais.

Voilà ma citation à ce sujet.

Dernière modification par Ausirisse ; 26/11/2021 à 10h54. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Jyharl
A la limite je pourrais leur concéder Diablo, mais là encore, les mécaniques existaient bien avant. Ils en ont juste fait un truc très au dessus de la mêlée.
Diablo à la base, c'est un Xcom dans un univers medfan en tour par tour.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés