Activision Blizzard (Jeux MMO)

[Actu] Des actionnaires d'Activision Blizzard réclament la démission de Bobby Kotick

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Jeska
Ben la différence principale entre WotLK et le WoW actuel c'est qu'ils ont remis en place des contenus "élitistes" type mythic qu'ils avaient fait sauter au cours de BC sous fond de "il faut rendre tout le contenu au plus grand nombre". Quand ils ont vu la dégringolade des guildes en milieu fin d'extension, ils ont sortis les perks de guilde à Cata pour ressouder la communauté et restauré le contenu "élitiste" qui leur est dédié avec une difficulté mythic quelques extensions plus tard, tout en laissant des miettes aux joueurs solo qui se sont éclatés sur LK avec le LFR notamment.

Qu'on puisse toujours aborder le retail actuel avec une mentalité fast food, c'est un fait (et nécessaire depuis le péché originel LK sans quoi le jeu n'aurait financièrement pas survécu), mais il offre à nouveau de quoi s'y investir notamment socialement.
Sur cet aspect tu te trompes.
Premièrement le LFR est apparu à la fin de Cataclysm au patch 4.3 avec le raid Dragon Soul et non durant WotLK. C'est le lfg qui est introduit au patch 3.3 comme tentative de la part de Blizzard de pallier à la pénurie de tank intraserveur au travers des sorties en donjons à 5.

Quant aux modes de difficulté pour les raids, la plus élevée n'a jamais disparue c'est tout le contraire.
En dehors de Naxxramas les raids suivants en HM étaient loin d'être simples.
Ce qui a changé au cours des extensions suivantes c'est l'apparition de difficulté moins élevées comme le LFR à la fin de Cataclysm ou le raid flex à la fin de Mists of Pandaria. Blizzard a par la suite renommé ces difficultés en lfr / normal / hm / mythic mais à aucun moment la difficulté la plus élevée avait disparue.

C'est la transition WotLK > Cataclysm pour les donjons à 5 qui a été catastrophique car Blizzard a voulu rehausser le niveau sauf que les joueurs n'étaient pas préparés à ça.

Citation :
Publié par Jeska
Boaf, même sans parler de l'interserveur et des migrations, à partir d'un certain seuil de population sur un serveur donné on perd cet aspect "sociétal", c'est même intégré dans le mot "massivement" du sigle MMO où l'individu joueur devient une poussière insignifiante à l'échelle du monde. Les serveurs T4C, les modules NWN, ou plus récemment les serveurs GTA RP sont plus restreints en termes de population et permettent aux joueurs de marquer la vie de leur serveur. Chose qui est impossible by design sur un MMO.
A partir de combien de joueurs peut-on catégoriser un jeu comme un MMO ?

Citation :
Publié par Jeska
La seule chose qui a changé, c'est dans l'injonction de grouper pour profiter pleinement de l'essentiel du contenu du MMO. Un DAoC ou dans une moindre mesure un WoW Vanilla faisait bien comprendre plus ou moins subtilement au joueur qui ne voulait pas jouer en groupe et socialiser qu'il avait absolument rien à foutre ici, autrement dit qu'on en veut pas de son fric.
Je ne suis pas d'accord avec ce point aussi.
A l'époque, comme aujourd'hui, tu pouvais très bien jouer dans ton coin, amasser des pièces d'or et te rapprocher d'une guilde pour tenter de t'intégrer à leur structure le temps d'une soirée raid afin de récupérer des objets que tu convoitais. C'était certes beaucoup moins bien perçu au sein de la communauté d'un serveur par rapport à maintenant où tout le monde s'en fiche mais cela existait déjà à l'époque de Vanilla.

Citation :
Publié par Jeska
WotLK était justement l'exception au paragraphe du dessus : socialiser était inutile voire déconseillé pour profiter du contenu, qui était tellement nivelé par le bas qu'il était inutile et contreproductif de s'encombrer d'une structure de guilde pour avancer, qu'on pouvait tout faire solo à coups de LFG et de GDKP, y compris les raids héroïques à 25. Ce n'est pas pour rien qu'une des features de Cataclysm était de rajouter des perks de guilde pour éviter un effondrement de masse des guildes bien avancé en milieu-fin de LK, et de tuner vers le haut l'équilibrage de leur contenu de groupe tout en ajoutant en parallèle un mode de difficulté LFR pour que les joueurs non-investis socialement puissent continuer de bénéficier d'un mode de jeu "à la WotLK" qui leur est dédié sans que le jeu tourne autour d'eux comme ce fut le cas à l'époque.
Le LFR n'existait pas durant WotLK.
Le problème de l'effondrement des guildes à WotLK est le temps qu'a duré le patch 3.3 avant que Cataclysm ne vienne prendre la relève mais surtout l'annonce de la part de Blizazrd concernant la qualité des loots pour les raids 10 et 25 à savoir qu'elle serai la même quelque soit le format du raid contrairement à WotLK qui lui faisait la différence entre le 10 HM et le 25 HM.
Au final pourquoi se fatiguer à aligner un roster de 25 joueurs quand tu peux en aligner seulement 10 durant Cataclysm ?

Voilà ce qui a mis les guildes en mauvaise posture.

Citation :
Publié par Jeska
Le bon équilibre, je trouve qu'il était plutôt à BC avant qu'ils ne suppriment les quêtes d'accès aux raids, qui étaient trop légères à l'époque de Vanilla. Il n'y avait rien de tel non seulement pour souder les guildes mais aussi pour éviter que le contenu d'une même extension ne soit rendue obsolète au patch suivant.
Cette quête d'accès fut un problème énorme pour les guildes modestes qui étaient en milieu de progression sur BT.
A chaque campagne de recrutement tu devais t'assurer que celui qui postulait avait bien l'accès sinon tu devais soit le refuser soit refaire SC et TK pour lui garantir l'accès et même là tu n'étais pas assuré que ce joueur reste.
Autant sur une structure comme celle de WoW retail cela ne pose pas de problème vu le panel de joueurs que tu peux trouver via l'interserveur autant à l'époque tu étais restreint à la population de ton serveur.
Citation :
Publié par Krokun
Mdr ton analyse change bien vite au gré du vent et des informations que tu glanes à droite à gauche. Ça la décrédibilise pas mal :/
Je pensais que construire un avis et le faire évoluer c'était ce qui le rendait solide. Je me trompe ? On doit rester sur sa première impression, même si on se sait dans l'erreur ? Tu ne changes jamais d'avis, tu préfères défendre des choses que tu sais fausses ? C'est curieux comme façon de penser, je pense pas que ça même bien loin.

D'autant plus que la perte d'influence d'Activision c'est ce que j'anticipais dans mon premier commentaire. Ces deux articles, sont plutôt une confirmation de ce que je disais. Activision qui perd son influence aujourd'hui, implique qu'Activision avait de l'influence avant, c'est pour cela que je mentionnais Hearthstone ou la très faste période PS3. Donc oui Activision avait de l'influence, Activision a perdu de l'influence donc Kotick se fait sortir, avec un nouveau management j'espère que l'entreprise influera le milieu différemment. C'est plus clair comme ça ?
Citation :
Publié par Krokun
De plus, je pense qu’il faut savoir dissocier la qualité d’une œuvre de son auteur. On n’est pas là pour juger au faciès ou la vie de l’auteur mais sa création.
Argument valable pour un peintre ou un romancier à qui on reprocherait un truc dans le cadre de sa vie privée. Là on parle de cadres et de chefs de projet qui s'en prennent à leurs équipes (qui sont autant sinon plus auteurs du jeu). Or ici, on parle d'encadrants qui torturent psychiquement et physiquement leurs collaborateurs en toute impunité alors non, dans ce cas-là je ne sépare plus l'œuvre de son auteur, parce que l'œuvre naît justement dans la souffrance imposée par des sales types.

Citation :
Publié par Krokun
Oui parce que ce que vous pensez être le « bon sens » « l’éthique » n’est pas forcément la même de tous les points de vue.
Qui peut se targuer d’avoir toujours été irréprochable ? Personne …
Personne n'est parfait et cette époque de RS où on fouille le passé à la recherche du moindre pépin me fatigue aussi, mais je pense qu'au moins sur ce forum, on sera tous d'accord pour dire que le harcèlement moral, les agressions sexuelles et le viol : cé pa byin. Le bon sens n'a rien à voir là-dedans, un peu d'esprit critique suffit à comprendre à quel point ces dynamiques relationnelles sont toxiques. On ne parle pas d'écriture inclusive ou de respect de la parité/mixité en entreprise, on parle des pires comportements qu'on peut trouver dans une boîte (sauf aux USA peut-être, avec les mecs qui viennent armés... no comment). Il n'y a strictement aucun débat éthique, si ce n'est dans la méthode pour mettre fin à ces pratiques. Et malheureusement, comme je l'ai dit dans mon message précédent, on voit bien qu'il n'y a que la tempête de merde et la chute du cours de l'action qui marchent. Et encore, il en faut plusieurs d'affilée pour que ça rentre bien et que les responsables fassent autre chose qu'un peu de com' de surface.

Citation :
Publié par Krokun
Mais nous, simple quidam consommateur nous devrions le faire par le biais d’article de presse dignes de Closer et Paris Match et en fonction de nos principes (l’instant T car les mœurs d’aujourd’hui les seront plus valables demain) orientés par des mouvements sociaux, une éducation ou la société ? Un peu de sérieux …
Même si ce n'est vraiment pas mon orientation politique, j'accorde une grande crédibilité aux articles de Libé, souvent à l'origine de ces scandales. Là pour le coup, c'est le Wall Street Journal donc pas non plus un torchon qui se fiche de sa réputation. On est loin d'articles "dignes de Closer et Paris Match" ou d'un autre magazine prêt à payer des dommages et intérêts du moment qu'il y a du tirage. Tu fais clairement un sophisme de comparaison inexacte pour tenter de te donner raison en t'appuyant sur une problématique qui n'existe pas dans ce contexte. Dénoncer des cultures d'entreprise toxiques qui mènent à des burnout et des agressions, ce n'est pas verser dans le woke ou la cancel culture. "Un peu de sérieux..." comme tu dis.

Citation :
Publié par Krokun
D’autant que si on veut jouer à la personne qui a des principes moraux faut y jouer tout le temps et pour tous types de consommation. Sinon ça n’a aucun sens. Pas jouer à un jeu Blizzard mais jouer à un jeu Amazon tout en portant des Nike et bouffant MC Do. Faut être un peu tordu non ? Ou faudra m’expliquer sur quels principes on se base.
On s’en rend vite compte que c’est compliqué dans notre société … Et quand on devient sélectif comme c’est le cas ici ça ressemble plutôt à de l’acharnement au cas par cas qu’à de la consommation éthique !
Le fameux argument du tout ou rien. Porte des pulls en chanvre que tu as filé toi-même ou tais-toi, c'est vraiment n'importe quoi. Avec ce type de raisonnement, on finit par se dire que les snuff movie avec des actrices assassinées, bah on est qui pour juger puisqu'on regarde du porno, en sachant que les actrices sont souvent mal traitées par l'industrie... Ce n'est même plus du cynisme, c'est juste n'importe quoi à ce niveau.

Tu compares encore l'incomparable en mettant McDO, Nike ou Amazon dans le même panier que Blizzard-Activision, simplement parce que ce sont de grosses sociétés symboles du capitalisme à l'américaine. On ne parle pas des grands méchants GAFA dans cet article, on parle d'une société qui pendant des années a volontairement toléré et encouragé une culture d'entreprise qui a mené à des viols. DES VIOLS PUTAIN ! Et ils ont continué à mettre leur petit mouchoir dessus années après années sans renvoyer les responsables, étouffé les affaires et payé les victimes "sans mesure disciplinaire" ! Il faut tracer une ligne dans le sable à un moment, tout n'est pas comparable sous prétexte qu'on a un vague reproche à faire à d'autres sociétés !

Alors non, c'est pas super très bien de manger une tomate en plein mois de décembre. Ce n'est pas plus trop cool d'acheter le dernier smartphone sans être certain qu'un gamin illettré et sous-alimenté n'a pas été exploité pour l'assembler. On ne peut pas tout vérifier tout le temps et s'émouvoir ou se mettre en colère à chaque coin de rue, la lassitude nous guetterait vite, mais c'est justement parce qu'on ne peut pas être partout qu'il existe des journalistes qui vont voir à notre place à quel point ça pue. C'est justement parce le monde est complexe que certains le décortiquent et l'analysent afin de le mettre à notre hauteur. Et là, la situation est très claire, d'autant plus qu'elle ne cesse de se répéter à travers toute l'industrie du jeu vidéo. Si pour toi la mondialisation est un facteur d'amoindrissement moral parce qu'elle rend difficile de tracer une ligne à ne pas dépasser, j'en suis attristé. Personnellement, je ne vais pas verser dans cette forme de cynisme pour me dédouaner d'avoir à émettre un jugement de valeur et de réclamer des comptes.

J'ajouterai pour finir que cette situation ne pose pas seulement un problème éthique : elle engendre une perte de compétence à répétition depuis des décennies. Ce n'est pas un hasard si les licences de Ubisoft deviennent insipides avec le temps par exemple. Quand on soulève le capot, on se rend compte de pas mal de "dysfonctionnements" de ce genre... et de leur habitude de tout envoyer sous le tapis. Regarder ailleurs en se disant "tout ce qui compte, c'est la qualité des jeux", c'est se tirer une balle dans le pied à long terme, parce qu'elle en pâtit forcément.
Citation :
Publié par Cyrion
[…]
Je sais que le LFR est apparu fin Cataclysm mais ici je m'en sers pour faire un comparatif des difficultés entre extensions, notamment pour souligner que le standard de difficulté du contenu de LK était ce qui est aujourd'hui le LFR. Les joueurs investis et recherchant le challenge ont du se contenter d'une liste de hauts faits type immortel à Naxx ou ToC 50 trys left à ToC pour tenter de retrouver les mêmes sensations qu'à Sunwell. Autant dire du gros foutage de gueule.

On pourra aussi parler d'Ulduar qui était un excellent tiers de raid mais considéré comme un échec par Blizzard vis à vis de ce qu'ils voulaient faire de WoW et qui a vite été rendu obsolète à peine 3-4 mois après sa sortie par le stuff ToC bien meilleur que celui des HM d'Ulduar. Et je préfère me retenir de dire ce que je pense du buff raidwide d'ICC pour ne pas me retrouver hors charte.

C'était cet aspect-là qu'il fallait retenir de ma critique de WotLK : tout ce qui faisait l'attrait de WoW lors de Vanilla et de BC pour les joueurs qui se sont investis a été jeté aux ordures pour pouvoir attirer un max de monde et pouvoir communiquer sur un énorme chiffre d'abonnés, ce qui a fracturé la communauté qui s'était investie dès les débuts puisque les joueurs ont peu à peu déserté les guildes pour jouer le contenu 25HM en pickup et la plupart du temps, avancer tout aussi vite voire plus sans tout le côté calendrier/planning que nécessite la gestion d'une guilde.


Cataclysm a enclenché un début de retour en arrière notamment avec les donjons comme tu le soulignes, et surtout une vraie difficulté normale/heroic en raid pour laisser la place au LFR pour ceux qui souhaitent retrouver la difficulté standard qu'ils ont connu sur LK, et ainsi de suite jusqu'au retail actuel qui essaie de plaire à tout le monde, aussi bien les joueurs investis avec le mode mythic que les occasionnels avec le LFR et pour les plus courageux d'entre eux, le microcosme raider.io.
Citation :
Publié par Jeska
C'est là qu'une partie de nos opinions diffèrent : ce n'est pas parce que les MMO ne mettent plus le couteau sous la gorge pour grouper qu'ils cessent d'être des MMO, et il y a toujours du contenu créé pour ceux qui souhaitent toujours socialiser sur un MMO même si c'est plus compliqué aujourd'hui où les joueurs ont tendance à socialiser en dehors des jeux avant de se retrouver dedans.
C'est complètement là où on se sépare, et il n'y a aucune obligation de grouper, ça n'a rien à voir : tu refuses de voir (ou d'admettre) les liens visibles et invisibles qui étaient crées entre les joueurs par le game design dans les anciens mmorpg, et qui créaient véritablement un univers avec une société.

Tu t'enfermes dans une vision de consommation de contenu, alors que le mmorpg n'a pas besoin de contenu "rigide" (au sens de quête, journalières, scénarisation solo du personnage), il a juste besoin d'un design qui fait que les actions des joueurs, et la synergie qui en découle, créent le contenu.

Pourquoi les joueurs actuels "s'ennuient" un mois et demi après la sortie d'un patch ? Parce que tout simplement le jeu est maintenant fabriqué de sorte que le seul intérêt de celui-ci soit basé sur la consommation du contenu rigide que sont les donjons instanciés et les quêtes. Avant il y avait autre chose qui gravitait autour de ces donjons et de ces quêtes : un gameplay émergent qui a été effacé aujourd'hui, et qui est immanquable dans la formule de création d'un véritable mmorpg.
Citation :
Publié par Glandeuranon
Je pensais que construire un avis et le faire évoluer c'était ce qui le rendait solide. Je me trompe ? On doit rester sur sa première impression, même si on se sait dans l'erreur ? Tu ne changes jamais d'avis, tu préfères défendre des choses que tu sais fausses ? C'est curieux comme façon de penser, je pense pas que ça même bien loin.

D'autant plus que la perte d'influence d'Activision c'est ce que j'anticipais dans mon premier commentaire. Ces deux articles, sont plutôt une confirmation de ce que je disais. Activision qui perd son influence aujourd'hui, implique qu'Activision avait de l'influence avant, c'est pour cela que je mentionnais Hearthstone ou la très faste période PS3. Donc oui Activision avait de l'influence, Activision a perdu de l'influence donc Kotick se fait sortir, avec un nouveau management j'espère que l'entreprise influera le milieu différemment. C'est plus clair comme ça ?
Relis tes commentaires et ton argumentaire. Tu le fais pas évoluer tu l’adaptes à ta sauce pour démontrer ton argumentation. C’est pas vraiment ça « faire évoluer son avis » … m’enfin ça te persuade d’avoir toujours raison.

Citation :
Publié par Azzameen
Argument valable pour un peintre ou un romancier à qui on reprocherait un truc dans le cadre de sa vie privée. Là on parle de cadres et de chefs de projet qui s'en prennent à leurs équipes (qui sont autant sinon plus auteurs du jeu). Or ici, on parle d'encadrants qui torturent psychiquement et physiquement leurs collaborateurs en toute impunité alors non, dans ce cas-là je ne sépare plus l'œuvre de son auteur, parce que l'œuvre naît justement dans la souffrance imposée par des sales types.
Ouais enfin tout dépend de la torture. La tu généralise énormément. Si on parle de pression, de période de crush… Faut savoir relativiser. Des employés tirs au flanc y en a partout aussi.
Si on parle d’attouchements et de comportements douteux ils ne concernent pas tout le monde. Donc le principe de boycotter est totalement ridicule. C’est comme si on te tenait responsable des agissements de ton voisin parce que tu habites la même rue. D’autant que la tu juges avant la justice.

Citation :
Personne n'est parfait et cette époque de RS où on fouille le passé à la recherche du moindre pépin me fatigue aussi, mais je pense qu'au moins sur ce forum, on sera tous d'accord pour dire que le harcèlement moral, les agressions sexuelles et le viol : cé pa byin. Le bon sens n'a rien à voir là-dedans, un peu d'esprit critique suffit à comprendre à quel point ces dynamiques relationnelles sont toxiques. On ne parle pas d'écriture inclusive ou de respect de la parité/mixité en entreprise, on parle des pires comportements qu'on peut trouver dans une boîte (sauf aux USA peut-être, avec les mecs qui viennent armés... no comment). Il n'y a strictement aucun débat éthique, si ce n'est dans la méthode pour mettre fin à ces pratiques. Et malheureusement, comme je l'ai dit dans mon message précédent, on voit bien qu'il n'y a que la tempête de merde et la chute du cours de l'action qui marchent. Et encore, il en faut plusieurs d'affilée pour que ça rentre bien et que les responsables fassent autre chose qu'un peu de com' de surface.
Je dis simplement qu’il faut prendre du recul avant tout jugement hâtif. C’est pas à nous de juger mais à la justice. Car dans tout ce merdier il doit aussi y avoir des profiteurs qui bullshit pour detraquer un collègue qu’il déteste.
Et si les responsables n’ont pris aucune mesure c’est qu’il est aussi difficile de prendre partie dans une histoire datée avec des propos relatés des mois voire des années après et sans aucune preuve tangible d’une quelconque agression. Encore une fois un responsable n’est pas avocat, juge … etc C’est pas à lui de mener une enquête ou de prendre des décisions de justice.


Citation :
Même si ce n'est vraiment pas mon orientation politique, j'accorde une grande crédibilité aux articles de Libé, souvent à l'origine de ces scandales. Là pour le coup, c'est le Wall Street Journal donc pas non plus un torchon qui se fiche de sa réputation. On est loin d'articles "dignes de Closer et Paris Match" ou d'un autre magazine prêt à payer des dommages et intérêts du moment qu'il y a du tirage. Tu fais clairement un sophisme de comparaison inexacte pour tenter de te donner raison en t'appuyant sur une problématique qui n'existe pas dans ce contexte. Dénoncer des cultures d'entreprise toxiques qui mènent à des burnout et des agressions, ce n'est pas verser dans le woke ou la cancel culture. "Un peu de sérieux..." comme tu dis.
Et justement le Wall Street Journal ne tombe pas dans les annonces putes à clic de Closer et Paris Match.
Ils ne font que supposer la ou toi tu es déjà dans l’interprétation et l’accablement. C’est pas forcément moi qui fait du sophisme de comparaison mais vous qui tirez des conclusions hâtives avec toutes les merdes que vous pouvez lire ailleurs et que vous remettez sous couvert d’un journal un peu plus sérieux qui lui ne rentre justement pas dans ces cancans d’entreprise.


Citation :
Le fameux argument du tout ou rien. Porte des pulls en chanvre que tu as filé toi-même ou tais-toi, c'est vraiment n'importe quoi. Avec ce type de raisonnement, on finit par se dire que les snuff movie avec des actrices assassinées, bah on est qui pour juger puisqu'on regarde du porno, en sachant que les actrices sont souvent mal traitées par l'industrie... Ce n'est même plus du cynisme, c'est juste n'importe quoi à ce niveau.
Non ça s’appelle être droit dans ses bottes et avoir des principes.
La ce que vous faites c’est prendre les principes qui vous intéressent (souvent en rapport avec la mode Twitter) pour vous donner bonne conscience. Quitte à aller engraisser des entreprises bien pire une fois votre message posté.

Citation :
Tu compares encore l'incomparable en mettant McDO, Nike ou Amazon dans le même panier que Blizzard-Activision, simplement parce que ce sont de grosses sociétés symboles du capitalisme à l'américaine. On ne parle pas des grands méchants GAFA dans cet article, on parle d'une société qui pendant des années a volontairement toléré et encouragé une culture d'entreprise qui a mené à des viols. DES VIOLS PUTAIN ! Et ils ont continué à mettre leur petit mouchoir dessus années après années sans renvoyer les responsables, étouffé les affaires et payé les victimes "sans mesure disciplinaire" ! Il faut tracer une ligne dans le sable à un moment, tout n'est pas comparable sous prétexte qu'on a un vague reproche à faire à d'autres sociétés !
Mec renseigne toi sur les entreprises : Amazon, Orange, EDF, Nike, banques … tu crois qu’il n’y a jamais eu d’employé abusé ? Maltraité ? Qui sont allés jusqu’au suicide ? … La encore c’est moi qui fait preuve de sophisme ?
Je pense surtout que c’est un fait de société actuel que vous suivez car c’est un peu le buzz des sites et journaux qui traitent l’actualité jeu vidéo. Mais que vous fermez les yeux sur ce qui se passe ailleurs qui n’est pas forcément mieux.

https://www.francetvinfo.fr/economie...ce_3423431.amp

https://www.capital.fr/entreprises-m...el-1249616?amp

https://www.huffingtonpost.fr/amp/20...se_a_23431473/

https://www.lemonde.fr/societe/artic...5883_3224.html

Et ce ne sont pas les seuls … la liste est longue et tu trouves des affaires comme ça un peu partout.


Citation :
Alors non, c'est pas super très bien de manger une tomate en plein mois de décembre. Ce n'est pas plus trop cool d'acheter le dernier smartphone sans être certain qu'un gamin illettré et sous-alimenté n'a pas été exploité pour l'assembler. On ne peut pas tout vérifier tout le temps et s'émouvoir ou se mettre en colère à chaque coin de rue, la lassitude nous guetterait vite, mais c'est justement parce qu'on ne peut pas être partout qu'il existe des journalistes qui vont voir à notre place à quel point ça pue. C'est justement parce le monde est complexe que certains le décortiquent et l'analysent afin de le mettre à notre hauteur. Et là, la situation est très claire, d'autant plus qu'elle ne cesse de se répéter à travers toute l'industrie du jeu vidéo. Si pour toi la mondialisation est un facteur d'amoindrissement moral parce qu'elle rend difficile de tracer une ligne à ne pas dépasser, j'en suis attristé. Personnellement, je ne vais pas verser dans cette forme de cynisme pour me dédouaner d'avoir à émettre un jugement de valeur et de réclamer des comptes.
Je dis simplement qu’il faut prendre la mondialisation dans son ensemble et pas seulement les faits de société qui buzz pour se donner bonne conscience.
A contrario si tu as des principes moraux appliquent les. Si c’est juste pour le faire quand ca t’arrange c’est ridicule.

Citation :
J'ajouterai pour finir que cette situation ne pose pas seulement un problème éthique : elle engendre une perte de compétence à répétition depuis des décennies. Ce n'est pas un hasard si les licences de Ubisoft deviennent insipides avec le temps par exemple. Quand on soulève le capot, on se rend compte de pas mal de "dysfonctionnements" de ce genre... et de leur habitude de tout envoyer sous le tapis. Regarder ailleurs en se disant "tout ce qui compte, c'est la qualité des jeux", c'est se tirer une balle dans le pied à long terme, parce qu'elle en pâtit forcément.
Et bien dis donc t’es fort pour connaître la cause d’un jugement subjectif de la part de l’ensemble de la communauté des gamers. T’as trouvé la solution à un problème de l’industrie qui en n’est pas un. Les licences deviennent peut être insipides pour toi. Les chiffres montrent pourtant le contraire. [/quote]

Dernière modification par Krokun ; 21/11/2021 à 18h09. Motif: Auto-fusion
@Jeska faut que t'arrêtes avec ce mythe de WoW hardcore durant BC ou Vanilla. Si il y'a bien une chose qu'on a appris de l'expérience Classic, c'est qu'à l'époque les joueurs investis dans le raid ça n'existait pas. Naxxramas, pinacle de ce fantasme du raid impossible, ne l'était pas du tout. Ce qui a fait le succès de l'extension, au point que l'on en réclame une réédition plus de 10ans après, est à chercher ailleurs que dans la difficulté de ses raids.

Je trouve ça dingue, en terme de développement, qu'après l'échec de Naxxramas Vanilla, les dévs se soient entêtés à mettre du pognon dans ce genre de contenu.

J'ai fais Ulduar en solo récemment, pour le souvenir, c'est effrayant l'argent mit dans ce raid qui n'a au duré que quelques mois. J'en conviens, le retournement du tram qui mène à Mimiron est sublime, mais pourquoi ? Quel intérêt cette débauche de moyens ?

@Krokun : J'admets volontiers quand je me trompes, mais j'aurais besoin que t'argumentes tes propos, à quel moment je retourne ma veste ? À quel moment je me contredis ?
Citation :
Publié par Glandeuranon
@Jeska faut que t'arrêtes avec ce mythe de WoW hardcore durant BC ou Vanilla. Si il y'a bien une chose qu'on a appris de l'expérience Classic, c'est qu'à l'époque les joueurs investis dans le raid ça n'existait pas. Naxxramas, pinacle de ce fantasme du raid impossible, ne l'était pas du tout. Ce qui a fait le succès de l'extension, au point que l'on en réclame une réédition plus de 10ans après, est à chercher ailleurs que dans la difficulté de ses raids.

Je trouve ça dingue, en terme de développement, qu'après l'échec de Naxxramas Vanilla, les dévs se soient entêtés à mettre du pognon dans ce genre de contenu.

J'ai fais Ulduar en solo récemment, pour le souvenir, c'est effrayant l'argent mit dans ce raid qui n'a au duré que quelques mois. J'en conviens, le retournement du tram qui mène à Mimiron est sublime, mais pourquoi ? Quel intérêt cette débauche de moyens ?
Ben plus de 10 ans après, il n'y a plus grand chose de difficile une fois que les encounters ont été désossés et que les guides/strats pullulent sur le net. Mais ce n'est pas du contenu nivelé par le bas que tu pouvais faire en pickup comme la version lvl 80 où tu avais les 4 chevaliers qui se mettaient tout seul dans leur coin dès le pull, et ça a au moins eu l'intérêt de remettre en avant le jeu en communauté.

Pour ta question, on peut aussi se la poser sur les moyens mis en œuvre pour la difficulté mythic des donjons et des raids disponible depuis quelques extensions. La réponse à mes yeux est toute trouvée : qu'il reste encore de l'intérêt à s'investir et à s'organiser en groupes fixes et en guilde pour se confronter à des challenges. Sans ça, on se retrouverait dans une situation à la LK où il n'y aurait plus aucun intérêt à socialiser dans WoW.
@Glandeuranon : c’est pas vraiment que tu te contredis c’est que t’adaptes ton argumentaire pour tenter d’avoir toujours raison.

Limite tu commentes en affirmant que c’est Activision Blizzard qui fait la pluie et le beau temps dans l’industrie du jeux vidéo. Et qu’une soit disant future éviction de leur PDG (parce que rien n’est fait je le rappelle) ferait avancer les choses (je ne sais pas dans quel sens ? Je trouve que l’industrie se porte bien et évolue de manière positive).

Et au final après investigation et quelques réponses. Tu t’aperçois que tu y es peut être allé un peu fort qu’Activision Blizzard n’a pas le monopole du marché. Et donc maintenant tu te sers de cette nouvelle découverte pour affirmer que c’est la raison pour laquelle ils vont virer des dirigeants.

Tu tires des conclusions et fais des analyses très hâtives au gré de deux trois articles et classement que tu découvres au fur et à mesure de recherches ou réponses sur des forums … Ça n’a aucune valeur comme analyse :
Genre Kotick a de l’influence parce qu’il avait 4 jeux dans le top 1 sur PS3 alors que sur la Ps4 ils ne sont plus que 2 c’est donc la raison pour laquelle il perd de l’influence ? Nan mais regarde au niveau du C.A. Si quelconque influence il doit y avoir sur le marché c’est surtout la dessus que ça se base et pas sur un classement topito
Bof je sais que tu a énormément détesté WOTLK Jeska, mais je trouve cette extension beaucoup plus sociable que les dernières où tout a été fait pour détruire les guildes en dehors du MM raid, après mes meilleurs souvenirs ont été justement à wotlk où j'ai raidé dans des guildes formidables où la cohésion était largement meilleur que par exemple BFA et SL
Oué mais woltk c'était free, tu m'étonnes qu'il y avait une bonne ambiance, pas besoin de rager.
Naxx vanilla, y'a beaucoup de guildes qui ont explosé dessus, l'ambiance était moins bonne pour elles
Même Ahn’Qiraj y'en a qui passaient même pas la fin sur twin et c'thun.
Le gap de niveau entre vanilla et wotlk était juste abyssal.
Après je parle de 2005-2006, je connais pas le niveau du vanilla actuel.
Citation :
Publié par Krokun
...
C'est vrai que si on regarde le CA d'Activsion Blizzard, tout n'est pas si morose, Warzone porte très bien les consoles, tu as sans doute raison. Mais je maintiens que tu confonds l'influence sur le design des jeux et des systèmes pour gagner du pognon (le créatif) et l'influence qu'on les dirigeants de la société pour négocier des contrats (le business).
Si je pense que le design des jeux sont en bernes, un changement de direction, ne peut qu'orienter les proposition créatives d'Activision. Pas besoin de faire la pluie et le beau temps pour influencer les autres acteurs du marché. Tu restes vraiment bloqué sur "Blizzard = Industrie". Tout le monde influence tout le monde, ça n'est pas un mystère. T'es vraiment bloqué sur les absolus, seul le premier influence l'industrie ?
Citation :
Publié par Glandeuranon
C'est vrai que si on regarde le CA d'Activsion Blizzard, tout n'est pas si morose, Warzone porte très bien les consoles, tu as sans doute raison. Mais je maintiens que tu confonds l'influence sur le design des jeux et des systèmes pour gagner du pognon (le créatif) et l'influence qu'on les dirigeants de la société pour négocier des contrats (le business).
Si je pense que le design des jeux sont en bernes, un changement de direction, ne peut qu'orienter les proposition créatives d'Activision. Pas besoin de faire la pluie et le beau temps pour influencer les autres acteurs du marché. Tu restes vraiment bloqué sur "Blizzard = Industrie". Tout le monde influence tout le monde, ça n'est pas un mystère. T'es vraiment bloqué sur les absolus, seul le premier influence l'industrie ?
Je confonds rien du tout c’est toi qui parle d’influence pas moi. Et c’est toi qui pense que Activision a le monopole de l’industrie…
Le mec ne sait même plus ce qu’il poste
Tu fais encore une belle pirouette ou alors ca doit être bien compliqué dans ta tête.

Et je sais pas si tu connais le rôle des « dirigeants » comme tu les appelles. Mais tu crois sincèrement que Kotick a un rôle dans le design des jeux vidéo ? … Je crois que tu es à 10 000 lieux de savoir le rôle d’un PDG dans un si gros groupe. La majorité des salariés d’une boîte aussi grosse ne rencontre jamais ou n’ont de communications directes via tel, messagerie, visio avec leur PDG.

La faut vraiment rien connaître pour penser que dans une boîte comme Activision c’est Kotick qui gère le level design des extensions de wow ou le gameplay d’un COD.

Tu viens de faire ma journée
Merci.
J'explique que le mot influence peut s'appliquer à plusieurs choses, que tu sembles confondre à la vue de tes réponses, j'essaie de clarifier ça.

Non je ne pense pas que Bobby décide du level desing d'un CoD, en revanche, il peut décider de la monétisation des jeux ou de son envie de sortir un CoD par an.

C'est quand même extraordinaire, cette volonté de ne pas vouloir s’intéresser au sujet. Enfin bon, je suis heureux que les choses soient simples dans ta tête.
Citation :
Publié par Bloodedge
Bof je sais que tu a énormément détesté WOTLK Jeska, mais je trouve cette extension beaucoup plus sociable que les dernières où tout a été fait pour détruire les guildes en dehors du MM raid, après mes meilleurs souvenirs ont été justement à wotlk où j'ai raidé dans des guildes formidables où la cohésion était largement meilleur que par exemple BFA et SL
Justement, le MM raid est la raison principale pour jouer en groupe fixe/guilde dans le retail actuel. Pendant LK, l'équivalent au MM n'existait tout simplement pas, ou du moins très partiellement dans une liste de hauts faits pour des montures et des titres, ou très sporadiquement pendant les 3 mois de vie d'Ulduar HM ou pendant les premiers mois de ICC avant que le buff raidwide ne soit trop élevé.

La cohésion de la guilde où je me trouvais s'est érodée tout au long de l'extension :

- A la 3.0 on farmait Naxxramas dès le premier mois de release. On s'est fait chier, on a testé l'immortel sans jamais le réussir à cause des connexions instables de certains guildeux, mais on se disait que bon, Naxx se voulait être le raid d'entrée de gamme comme l'était Karazhan en son temps, on a pris sur nous et on a attendu la suite.
- Ulduar était la période de grâce qui a restauré une confiance pour la suite de WoW. Ca reste pour moi un des tiers de raid les plus mémorables et on a grave pris notre pied.
- Malheureusement, Blizzard n'était pas de notre avis et s'est empressé de sortir en catastrophe ToC pour faire oublier ce qui était à leurs yeux un échec (alors que le nombre d'abonnés à l'époque n'a pas significativement baissé). Un "mini" tier de raid timegaté à 5 boss aura rendu obsolète à la fois Naxx et Ulduar, avec l'expérimentation de l'infameux système de try limité. On s'est fait chié comme des rats morts, les premiers /gquit ont commencé et les difficultés de recrutement pour les remplacer avec. Mais on se disait qu'ICC avec le roi liche allait hyper tout le monde et on a pris notre mal en patience.
- Sauf que la hype n'est jamais arrivée, puisque le système de timegating de ToC a été repris pour slowroll la sortie d'ICC sur 3-4 mois, et il aura fallu autant de temps pour enfin affronter le roi liche. Le système de nerf régulier et progressif par le buff raidwide a fini par rendre les guildeux flemmards qui ne voyaient pas l'intérêt de tryhard un boss qui serait nerf 2-3 semaines plus tard. Les plus impatients sont partis utiliser leur tag de raid en pickup au lieu d'attendre le raid guilde (malgré le fait qu'on avait une meilleure avancée malgré tout), les dramas ont pop et bien assez tôt, les gamemasters, raid leaders et autres piliers ont tiré leur révérence, la guilde aura été incapable de faire du raid 25 6 mois avant Cataclysm. A la fin, la guilde a tenté l'aventure de la migration sur un serveur un peu plus peuplé pour tenter de regarnir ses rangs, mais sans succès.

A l'époque j'ai voulu jouer le jeu des hauts faits comme "contenu endgame élitiste" qui se voulait équivalent à un Sunwell, même si passer d'un raid complet à des HF type héraut des titans consistant à tomber un boss avec un ilvl limité, ça fait un peu mal. Sauf que l'écrasante majorité des joueurs n'était pas dans le même délire. Blizzard a fini par le comprendre en ressortant une difficulté "mythique" digne de ce nom, et n'a laissé que quelques hauts faits de raid que pour la traditionnelle monture "Gloire à l'écumeur" au lieu d'avoir 5 HF par boss comme à Ulduar.
Citation :
Publié par Glandeuranon
J'explique que le mot influence peut s'appliquer à plusieurs choses, que tu sembles confondre à la vue de tes réponses, j'essaie de clarifier ça.
Tu expliques rien. Tu affirmes. Et quand certains expriment leur scepticisme tu retournes ta veste.

t’as commencé avec :

Citation :
Publié par Glandeuranon
Je doute que ça laisse présager d'un renouveau dans l'industrie, mais ça ne coûte rien d'y croire.
Le message est on ne peut plus limpide : on peut croire que le licenciement de Kotick va avoir un impact sur l’industrie du jeu vidéo.

Après que certains t’ai répondu :
Citation :
Publié par Glandeuranon
C'est ce que t'as compris pas ce que j'ai écrit.

Le meilleur exemple est Hearthstone. Blizzard n'a pas inventé le CCG, ni les boosters, pourtant ce sont bien eux qui ont expliqués à tout le monde comment se faisaient les jeux de cartes sur PC.

CoD n'a pas inventé les sorties annuelles, c'est Fifa qui avait besoin d'être mis à jour régulièrement, pourtant Activision démocratise ces jeux copiés/collés. On pourrait parler des DLCs de MW2 qui s'en étaient beaucoup mieux sortis que ceux d'Oblivion.

Les jeux Activisions sont les plus populaires et ils sont remplis de ces saletés, ça ne me semble pas absurde de dire qu'Activision est un des premiers contributeurs à l'acceptabilité de ces trucs horribles.
La maintenant c’est Activision Blizzard qui influence l’apogée des micro transactions dans les jeux vidéo. Alors que ni Activision ni Blizzard n’ont de gachas games à leur catalogue. Contrairement aux autres.
Ils sont pas précurseurs, pas d’early access, d’accès anticipé payant, d’offre premium ou je ne sais quoi !

Citation :
Publié par Glandeuranon
Donc oui Activision avait de l'influence, Activision a perdu de l'influence donc Kotick se fait sortir, avec un nouveau management j'espère que l'entreprise influera le milieu différemment. C'est plus clair comme ça ?
Chose que tu confirmes ici en insinuant que c’est Kotick qui influence le milieu et que cette influence changera avec son potentiel départ…
Je suis pas persuadé que Microsoft EA Ubisoft Sony Apple attende de voir ce que Blizzard sort comme jeu ou comme modèle économique pour s’en inspirer. Sinon ils ont le temps d’attendre longtemps
Citation :
Publié par Glandeuranon
Si je pense que le design des jeux sont en bernes, un changement de direction, ne peut qu'orienter les proposition créatives d'Activision.
Et la que c’est Kotick (ou la direction) qui oriente les propositions créatives.
Inutile de dire le contraire quelques posts plus tard. Y a des traces qui restent sur le forum ^^

bref j’espère que tu t’apercevras mieux du côté tordu de ton analyse en centralisant les quotes et les grands écarts voire aberration sur le lien entre un PDG de 10 000 salariés et leur créativité. On n’est pas dans un pme ou c’est le patron qui fait office de chef d’équipe qui donne le tempo et impose la direction à prendre en terme de créativité. Et encore moins celui qui invente le modèle économique d’un jeu.
C'est à dire que je peux me lire, je sais ce que j'ai écris, j'ai pas besoin que tu me le remontre, j'ai qu'à remonter la page.

Mais à quel moment ces messages se contredisent ?


Citation :
"le licenciement de Kotick va avoir un impact sur l’industrie du jeu vidéo."
Citation :
"c’est Activision Blizzard qui influence l’apogée des micro transactions dans les jeux vidéo"
Citation :
"c’est Kotick qui influence le milieu et que cette influence changera avec son potentiel départ"
Citation :
"Et la que c’est Kotick (ou la direction) qui oriente les propositions créatives."

Ça me semble plutôt cohérent et c'est ton analyse. Elle est où la pirouette ?
Citation :
Publié par Krokun
Ouais enfin tout dépend de la torture. La tu généralise énormément. Si on parle de pression, de période de crush… Faut savoir relativiser. Des employés tirs au flanc y en a partout aussi.
Bah oui, y a des tortures acceptables, hein ! Tu doutes de rien toi ! Le coup des employés fainéants pour relativiser le crunch et les cultures d'entreprise toxiques basées sur le "managing de pression", j'avoue que je ne l'avais pas vu venir...

Citation :
Publié par Krokun
Si on parle d’attouchements et de comportements douteux ils ne concernent pas tout le monde. Donc le principe de boycotter est totalement ridicule. C’est comme si on te tenait responsable des agissements de ton voisin parce que tu habites la même rue.
Longtemps j'ai pensé comme toi : des comportements isolés de pauvres types qui ne devraient pas rejaillir sur les autres. Autrement dit, not all men. Maintenant, je fais plus attention à mon environnement et je dois dire que j'ai un peu ouvert les yeux, soit en repensant à des trucs bien malaisants arrivés lorsque j'étais jeune et que je n'avais pas pris au sérieux sur le moment, soit en portant un regard plus empathique sur les situations perçues à l'occasion, mais qui sont quotidiennes pour les personnes concernées. Et je dois te prévenir que c'est justement lorsqu'on croit que ce ne sont toujours que des comportements isolés qu'on fait une grave erreur. Le harcèlement sexuel est une culture, dans l'entreprise comme en dehors. Seulement sur notre lieu de travail, on devrait se sentir un minimum en sécurité, parce que c'est un espace contrôlé ou des règles sont mises en place. Difficile de jouer au gendarme à chaque coin de rue, mais dans un espace de travail, si ça déraille c'est parce que la hiérarchie s'en fiche (souvent complice après coup) ou est directement à l'origine de la situation, le fameux boysclub tant décrié depuis plusieurs années, comme si les nerds à lunettes en étaient venus à reproduire les pires comportements des sportifs qui les martyrisaient, une fois en situation de pouvoir. De quoi filer la gaule à n'importe quel psy.

J'ai clairement dit dans mes posts que faire peser la responsabilité sur le client était stupide et injuste, que ça ne règlerait pas le souci, que ça doit venir d'en haut. Seulement qui peut faire pression sur le long terme sur des directions aveugles et sourdes, lorsque l'action remontera finalement ? Nous. De toute façon, toutes ces sales affaires finissent par avoir un impact sur le désir d'achat (on est quand même dans l'industrie du loisir), il y a certaines choses qui ne passent pas. Alors oui, le boycott est une solution et si tu crois qu'on va punir le gentil employé en même temps que le méchant, c'est que tu ne comprends pas le principe de la participation passive à la culture d'entreprise, surtout lorsqu'elle est toxique. Perso, je ne serais pas resté dans une boîte comme ça, quitte à changer de métier (j'ai déjà changé de métier deux fois, dont une parce que je ne supportais plus ce qui se passait dans mon secteur d'activité, donc je ne parle pas dans le vent). C'est tragique quand une boîte ferme, mais on n'en est pas encore là. Pour l'instant, on leur demande de désinsectiser parce que ça pue un peu trop. S'ils s'y refusent ou ne font que du ménage de surface sans rien changer, là oui ça risque de plus mal se passer... mais serait-ce si mal, au fond ? Dans le red ocean, le plus adapté survit et les autres se font manger. Il est peut-être temps pour ces sociétés de s'adapter à leur époque ou de disparaître.

Citation :
Publié par Krokun
Je dis simplement qu’il faut prendre du recul avant tout jugement hâtif. C’est pas à nous de juger mais à la justice. Car dans tout ce merdier il doit aussi y avoir des profiteurs qui bullshit pour detraquer un collègue qu’il déteste.
Et si les responsables n’ont pris aucune mesure c’est qu’il est aussi difficile de prendre partie dans une histoire datée avec des propos relatés des mois voire des années après et sans aucune preuve tangible d’une quelconque agression. Encore une fois un responsable n’est pas avocat, juge … etc C’est pas à lui de mener une enquête ou de prendre des décisions de justice.
Double problème ici. D'abord un peu de statistique : il est bon de savoir que les dénonciations frauduleuses représentent environ 2% des cas plaintes. Ensuite, il est encore meilleur plus bon de savoir que les plaintes et dénonciations représentent une goutte d'eau dans l'océan des harcèlements, agressions et viols. Ça c'est pour le côté "les profiteurs qui bullshit un collègue", sachant que les lanceurs d'alerte ou les victimes qui se plaignent mettent souvent fin à leur carrière dans le même temps, ça fait cher payé la vengeance mesquine pour un vol d'agrafeuse.

Ensuite il faut tenir compte des plaintes en interne étouffées, des affaires qui se terminent par un accord financier pour éviter les procès (néfastes pour les deux parties, donc double peine pour la victime) et que sur le continent du maïs, on est très friand des clauses de confidentialité, souvent imposés par pression (toujours dans cette joyeuse ambiance pesante, le tout sur une victime affaiblie psychologiquement, c'est mieux).

Alors oui, c'est mieux d'attendre 5 ans de procès sur l'affaire X contre X qui ira (peut-être) au bout avec (peut-être) une condamnation sachant qu'il est super difficile de prouver factuellement ce genre de saleté. Sauf qu'en attendant :
- plus de victimes, ces mecs n'arrêtent jamais
- victime incapable de bosser, parfois à vie, autant par traumatisme que parce que grillée
- agresseur toujours en poste, sans mesure disciplinaire bien entendu, on serre les rangs
- pot de terre contre pot de fer, est-il besoin de le préciser.

De plus, il ne s'agit pas de lyncher une personne isolée sur des soupçons ou une dénonciation lambda, mais du constat de systèmes entiers révélés par des journaux sérieux. Des cultures d'entreprise mises en place, soutenues et défendues même lorsque le pire arrive par des cadres en position de pouvoir qui ne partent que lorsque la populace leur jette des cailloux. La justice fera son job, mais c'est l'omerta qui protège ces types. Une fois exposés à la vindicte publique, leur boysclub se disperse comme par magie. À ce moment-là et seulement à ce moment-là, les langues se délient dans les sociétés, les victimes sortent de l'ombre pour parler, les témoins aussi. C'est triste mais pour ce genre de crimes, il faut en passer par là pour que la justice ait une chance. Une simple vengeance mesquine ne déclenche pas une enquête de journal avec article accablant à la clef, elle ne déclenche pas non plus l'avalanche de merde et de témoignages qui arrivent après.


Citation :
Publié par Krokun
Et justement le Wall Street Journal ne tombe pas dans les annonces putes à clic de Closer et Paris Match.
Alors pourquoi tu dis ça :
Citation :
Publié par Krokun
Mais nous, simple quidam consommateur nous devrions le faire par le biais d’article de presse dignes de Closer et Paris Match
Tu dis tout et son contraire là.


Citation :
Publié par Krokun
Ils ne font que supposer la ou toi tu es déjà dans l’interprétation et l’accablement. C’est pas forcément moi qui fait du sophisme de comparaison mais vous qui tirez des conclusions hâtives avec toutes les merdes que vous pouvez lire ailleurs et que vous remettez sous couvert d’un journal un peu plus sérieux qui lui ne rentre justement pas dans ces cancans d’entreprise.
J'aime bien le "C’est pas forcément moi qui fait du sophisme de comparaison" (donc aucun argument, juste une supposition que tu ne fais pas ce qui t'est reproché, nice dodge) avant de faire une projection hasardeuse et non alimentée par des faits en prétendant que c'est celui qui le dit qui y est. Woh, c'est la Trump-technique non ? "I'm not lying, you are fake news !" Bah si, c'est forcément toi qui fait du sophisme de comparaison incorrecte puisque tu compares le WSJ à Closer pour invalider ce qu'ils disent (puisque je rappelle que je répondais à ça).

Pour revenir au sujet et éviter de tirer "des conclusions hâtives avec toutes les merdes que vous pouvez lire ailleurs", citons le post initial : "Si l’on en croit le Wall Street Journal, non seulement Bobby Kotick était informé de ce qui passait au sein de son entreprise et des accusations qui étaient portées contre certains de ses salariés, mais il aurait aussi couvert les agissements déplacés de certains d’entre eux. Le journal américain rapporte par exemple le cas de Javier Panameno (un superviseur chez Sledgehammer Games, qui signe par exemple Call of Duty: Vanguard pour Activision), accusé de viol et de harcèlement sexuel, signalé au département des ressources humaines du studio, sans que l’affaire face l’objet d’enquête ou de mesure disciplinaire" Je n'appelle pas ça une supposition mais une accusation, nominative en plus donc très précise et très grave.

Le post de JoL prend des pincettes, mais dans la presse c'est une obligation si on ne dispose pas soi-même des preuves ou d'une décision de justice à laquelle s'adosser. Sinon c'est de la diffamation. La charge de la preuve est à l'accusateur donc si le WSJ lance des accusations, c'est qu'ils ont du solide et sont prêts à défendre leur beefsteak. C'est toi qui interprète en décidant qu'ils "ne font que supposer". T'as vu ça où ? Tu cherches juste à te donner raison en amoindrissant ce qui est dit pour nous accuser ensuite de partir dans tous les sens.

Citation :
Publié par Krokun
Non ça s’appelle être droit dans ses bottes et avoir des principes.
La ce que vous faites c’est prendre les principes qui vous intéressent (souvent en rapport avec la mode Twitter) pour vous donner bonne conscience. Quitte à aller engraisser des entreprises bien pire une fois votre message posté.
L'éthique vue par un fanatique, c'est toujours tout ou rien. J'ai déjà argumenté et appuyé mes propos sur suffisamment d'analogies pour ne pas recommencer de zéro vu que tu ne réponds pas sur le fond ; toi tu te contentes de balancer des phrases toutes faites en espérant que ça passe (spoiler alert : non). Avec ton raisonnement, on ne doit plus s'inquiéter de rien et tout valider ou tout rejeter en bloc puisque le monde est pourri, c'est ça "avoir des principes". Mais ça, ce n'est pas de l'éthique, c'est de l'immaturité face à la complexité du monde. Tu ne comprends pas le principe du dilemme du tramway, mais tu viens nous parler de principes moraux et du fait qu'il ne faut pas punir les bons employés à cause des mauvais. Il y a vraiment de quoi se frapper le front.

Citation :
Publié par Krokun
Mec renseigne toi sur les entreprises : Amazon, Orange, EDF, Nike, banques … tu crois qu’il n’y a jamais eu d’employé abusé ? Maltraité ? Qui sont allés jusqu’au suicide ? … La encore c’est moi qui fait preuve de sophisme ?
Je pense surtout que c’est un fait de société actuel que vous suivez car c’est un peu le buzz des sites et journaux qui traitent l’actualité jeu vidéo. Mais que vous fermez les yeux sur ce qui se passe ailleurs qui n’est pas forcément mieux.

https://www.francetvinfo.fr/economie...ce_3423431.amp

https://www.capital.fr/entreprises-m...el-1249616?amp

https://www.huffingtonpost.fr/amp/20...se_a_23431473/

https://www.lemonde.fr/societe/artic...5883_3224.html

Et ce ne sont pas les seuls … la liste est longue et tu trouves des affaires comme ça un peu partout.
Rapidement, parce que sinon je vais éclater mon record de longueur de post... je suis allé lire (relire pour certains sujets déjà connus) les articles que tu sources. Il y a à boire et à manger, des accusations de harcèlement systémique en entreprise, des accusations portées sur une seule personne, des tensions sociales, etc...

Ce que tu fais là porte un nom : le mille-feuille argumentatif. Je perdrais un temps dingue à étudier chaque situation, à dire pourquoi c'est ou ce n'est pas rapportable à celle dont on discute, sans pour autant parvenir à convaincre car c'est là tout l'intérêt du mille-feuille : même si pris un par un les arguments ou sources sont démontables, leur accumulation donne un sentiment de valeur à l'ensemble pour le lecteur et de sécurité pour l'auteur. Comme tu dis, la liste est longue, mais ça ne veut pas dire que toutes ces problématiques sont identiques et méritent la même réponse, comme je l'ai déjà dit dans mes posts précédents.

Citation :
Publié par Krokun
Je dis simplement qu’il faut prendre la mondialisation dans son ensemble et pas seulement les faits de société qui buzz pour se donner bonne conscience.
A contrario si tu as des principes moraux appliquent les. Si c’est juste pour le faire quand ca t’arrange c’est ridicule.
Et je te réponds qu'on vit dans un monde ou un scandale chasse l'autre et qu'il faut gueuler lorsque l'un d'eux nous tient à cœur, tant qu'on peut espérer du soutien. En tant que joueur, cette industrie me tient à cœur. Je veux qu'elle soit propre, suffisamment en tout cas pour ne pas apprendre que mon jeu a été développé dans le genre d'ambiance qui me ferait vomir. On ne peut pas se battre contre le monde entier en espérant réussir. On doit choisir ses combats. Toi tu prétends que c'est tout ou rien et avec ce raisonnement, bah on ne fait jamais rien. On va vivre seul dans une grotte à manger de la mousse ou on hausse les épaules à tout. Dans les deux cas, ça ne fait pas avancer les choses.

Citation :
Publié par Krokun
Et bien dis donc t’es fort pour connaître la cause d’un jugement subjectif de la part de l’ensemble de la communauté des gamers. T’as trouvé la solution à un problème de l’industrie qui en n’est pas un. Les licences deviennent peut être insipides pour toi. Les chiffres montrent pourtant le contraire.
Alors d'abord, ça ne veut rien dire dans ce contexte "connaître la cause d'un jugement subjectif de l'ensemble de la communauté des gamers" puisque je parle de la cause de la baisse de qualité dans des boîtes comme Ubisoft (et maintenant Blizzard/Activision) et non la cause du jugement qui s'ensuit. Tu te perds dans une syntaxe que tu ne maitrises pas ou bien tu t'es juste mal relu ?

Ensuite, tu parles de chiffres (sans sourcer) qui diraient le contraire. OK, source-moi les ventes des différents Assassin's Creed du premier à Unity ou Syndicate (avant le revival Origins pompé sur The Witcher) et on en reparle. Si les chiffres disent le contraire, ça ne devrait pas être dur de me démontrer que, jeu après jeu, Ubisoft n'a pas perdu en qualité, qu'ils ont su à la fois résoudre les problèmes de leurs premiers opus tout en allant toujours plus loin dans l'expérience de jeu... ou alors tu pourrais être honnête et admettre que passé Revelations (certains diront même Brotherhood), c'est la dégringolade vers le néant créatif. Je ne prétends pas connaître l'avis de tous ou m'en faire le porte-parole officieux, contrairement à ce que tu sous-entend avec maladresse, mais j'attends de pied ferme qu'on vienne me dire que Unity ou Syndicate est meilleur que AC2 ou Brotherhood. Pourtant, ils devraient, ils ont été développé biennnn après. Alors, comment tu expliques ce "problème de l’industrie qui en n’est pas un" ?
Citation :
Publié par Azzameen
Bah oui, y a des tortures acceptables, hein ! Tu doutes de rien toi ! Le coup des employés fainéants pour relativiser le crunch et les cultures d'entreprise toxiques basées sur le "managing de pression", j'avoue que je ne l'avais pas vu venir...
Ce que j’entends par la c’est que le mot torture est parfois un peu extrême. Et qu’un supérieur exige un travail de qualité dans un temps imparti n’a rien d’exceptionnel dans le monde du travail. Beaucoup de salariés vont appeler ça de la pression et dire qu’ils se font « torturer » parce qu’ils sont pas capables d’encaisser cette pression au travail. Y a une culture du travail qui se perd et encore plus aux États Unis. Tu serais bien surpris.

Citation :
Longtemps j'ai pensé comme toi : des comportements isolés de pauvres types qui ne devraient pas rejaillir sur les autres. Autrement dit, not all men. Maintenant, je fais plus attention à mon environnement et je dois dire que j'ai un peu ouvert les yeux, soit en repensant à des trucs bien malaisants arrivés lorsque j'étais jeune et que je n'avais pas pris au sérieux sur le moment, soit en portant un regard plus empathique sur les situations perçues à l'occasion, mais qui sont quotidiennes pour les personnes concernées. Et je dois te prévenir que c'est justement lorsqu'on croit que ce ne sont toujours que des comportements isolés qu'on fait une grave erreur. Le harcèlement sexuel est une culture, dans l'entreprise comme en dehors. Seulement sur notre lieu de travail, on devrait se sentir un minimum en sécurité, parce que c'est un espace contrôlé ou des règles sont mises en place. Difficile de jouer au gendarme à chaque coin de rue, mais dans un espace de travail, si ça déraille c'est parce que la hiérarchie s'en fiche (souvent complice après coup) ou est directement à l'origine de la situation, le fameux boysclub tant décrié depuis plusieurs années, comme si les nerds à lunettes en étaient venus à reproduire les pires comportements des sportifs qui les martyrisaient, une fois en situation de pouvoir. De quoi filer la gaule à n'importe quel psy.
Je veux bien te croire que d’après ton expérience tu n’as pas vécu que des cas isolés. Mais je peux te garantir que dans d’autres boites il s’agit bien de cas isolés et parfois non avéré qui ne sont pas toujours très clair et plutôt la pour régler des conflits personnels ou d’intérêts.



Citation :
Alors pourquoi tu dis ça :

Tu dis tout et son contraire là.
Non je dis simplement qu’il y a de grosses différences entre un article du Wall Street journal et d’autres articles de presses de jeux vidéo. Certains sont sérieux et prennent beaucoup de pincettes pour traiter d’une affaire qui n’a pas été encore jugé et dont personne ne détient réalité la vérité. D’autres s’empressent déjà d’avancer des conneries voire même de désigner des coupables avant la justice.
Quand je parle de Closer et Paris Match c’était pas pour le Wall Street Journal.



Citation :
J'aime bien le "C’est pas forcément moi qui fait du sophisme de comparaison" (donc aucun argument, juste une supposition que tu ne fais pas ce qui t'est reproché, nice dodge) avant de faire une projection hasardeuse et non alimentée par des faits en prétendant que c'est celui qui le dit qui y est. Woh, c'est la Trump-technique non ? "I'm not lying, you are fake news !" Bah si, c'est forcément toi qui fait du sophisme de comparaison incorrecte puisque tu compares le WSJ à Closer pour invalider ce qu'ils disent (puisque je rappelle que je répondais à ça).
Non je dis simplement que si tu t’en tiens à mes propos il n’y a pas de sophisme de comparaison mais comme tout le monde ici tu es dans l’interprétation et l’exagération de chaque mots.

Citation :
Pour revenir au sujet et éviter de tirer "des conclusions hâtives avec toutes les merdes que vous pouvez lire ailleurs", citons le post initial : "Si l’on en croit le Wall Street Journal, non seulement Bobby Kotick était informé de ce qui passait au sein de son entreprise et des accusations qui étaient portées contre certains de ses salariés, mais il aurait aussi couvert les agissements déplacés de certains d’entre eux. Le journal américain rapporte par exemple le cas de Javier Panameno (un superviseur chez Sledgehammer Games, qui signe par exemple Call of Duty: Vanguard pour Activision), accusé de viol et de harcèlement sexuel, signalé au département des ressources humaines du studio, sans que l’affaire face l’objet d’enquête ou de mesure disciplinaire" Je n'appelle pas ça une supposition mais une accusation, nominative en plus donc très précise et très grave.
Oui mais là c’est toi qui fait un lien entre les deux paragraphes de l’article. Personne ne dit que Kotick était au courant pour Javier Panameno. On dit qu’il aurait été au courant de certaines affaires et qu’il aurait couvert. Donc du subjonctif.
Et ensuite ils prennent un cas différent et plus récent qu’ils exposent. C’est un mec qui était superviseur dans un studio qui appartient à Activision mais qui a sa propre direction et sûrement son propre service RH. Vous savez comment est structuré Activision avant de raconter n’importe quoi ? On n’est pas dans une PME ou le grand Boss est au courant de toutes les affaires de chacune de ses filiales. Ce serait humainement impossible de tout gérer c’est un PDG il a pas toutes les casquettes : c’est pas lui qui crée les jeux, recrutent chaque personnel, choisit les projets, la couleur des locaux, assiste à chaque réunion sur tous les sites des différents pays avec tous les fuseaux horaires différents.
Je pense clairement qu’il y a un gros problème de connaissances sur ce qu’est un PDG d’un boîte comme Activision. Surtout quand je vois ce que certains lui reproche. Qu’il doive payer les pots cassés des agissements et des lacunes de ses subalternes c’est une chose. Qu’il soit coupable s’en est une autre.

Citation :
Le post de JoL prend des pincettes, mais dans la presse c'est une obligation si on ne dispose pas soi-même des preuves ou d'une décision de justice à laquelle s'adosser. Sinon c'est de la diffamation. La charge de la preuve est à l'accusateur donc si le WSJ lance des accusations, c'est qu'ils ont du solide et sont prêts à défendre leur beefsteak. C'est toi qui interprète en décidant qu'ils "ne font que supposer". T'as vu ça où ? Tu cherches juste à te donner raison en amoindrissant ce qui est dit pour nous accuser ensuite de partir dans tous les sens.
sauf qu’on peut aussi se jouer de dénonciation qui sont factuels mais qui ne sont pas forcément vérifiées tant qu’elles ne sont pas jugées. Et c’est ce que la presse s’amuse à faire.


Citation :
L'éthique vue par un fanatique, c'est toujours tout ou rien. J'ai déjà argumenté et appuyé mes propos sur suffisamment d'analogies pour ne pas recommencer de zéro vu que tu ne réponds pas sur le fond ; toi tu te contentes de balancer des phrases toutes faites en espérant que ça passe (spoiler alert : non). Avec ton raisonnement, on ne doit plus s'inquiéter de rien et tout valider ou tout rejeter en bloc puisque le monde est pourri, c'est ça "avoir des principes". Mais ça, ce n'est pas de l'éthique, c'est de l'immaturité face à la complexité du monde. Tu ne comprends pas le principe du dilemme du tramway, mais tu viens nous parler de principes moraux et du fait qu'il ne faut pas punir les bons employés à cause des mauvais. Il y a vraiment de quoi se frapper le front.
Tu choisis peut être simplement le mauvais tramway.
Avoir des principes c’est bien les suivre c’est encore mieux. Les suivre partiellement c’est ridicule. Je n’ai jamais dit qu’il fallait tout accepter car c’était idem ailleurs. La tu interprètes encore mes propos comme tu le fais dans (quasi) toutes tes quotes. Je demande pas non plus de tout rejeter en bloc simplement ce qui n’est pas en adéquation avec ses principes.


Et je suis loin d’être un fanatique. Je n’ai aucun goodies produits dérivés. Je ne détiens pas l’ensemble de leurs catalogues. Je n’ai par exemple jamais joué à Diablo 1. Je ne suis d’ailleurs pas fan des hack’n Slash. Je n’aime pas starcraft. J’avais joué au premier volet du 2 en version pirate. Jaime bien wow mais je n’étais pas un joueur day one. Je n’ai pas fait toutes les extensions (skip MOp et légion). J’ai un abonnement qui court mais comme tout le monde j’ai fait ce que j’avais à faire sur cette partie de l’extension et je suis actuellement sur d’autres jeux. J’ai eu ma phase Hearthstone mais j’ai stoppé. Idem pour overwatch. Et je trouve que HOtS est un moba beaucoup trop simples pour lequel il manque énormément de mécaniques de jeux. Donc tu peux me considérer comme fanatique si ça te soulage dans ton raisonnement mais tu dois sûrement l’être plus que toi ! Et connaître mieux leurs jeux que moi.


Citation :
Rapidement, parce que sinon je vais éclater mon record de longueur de post... je suis allé lire (relire pour certains sujets déjà connus) les articles que tu sources. Il y a à boire et à manger, des accusations de harcèlement systémique en entreprise, des accusations portées sur une seule personne, des tensions sociales, etc...
Exactement comme chez Activision sauf que rien n’a été jugé donc on entend tout et n’importe quoi et c’est une manière pour certains de se défouler.

Citation :
Ce que tu fais là porte un nom : le mille-feuille argumentatif. Je perdrais un temps dingue à étudier chaque situation, à dire pourquoi c'est ou ce n'est pas rapportable à celle dont on discute, sans pour autant parvenir à convaincre car c'est là tout l'intérêt du mille-feuille : même si pris un par un les arguments ou sources sont démontables, leur accumulation donne un sentiment de valeur à l'ensemble pour le lecteur et de sécurité pour l'auteur. Comme tu dis, la liste est longue, mais ça ne veut pas dire que toutes ces problématiques sont identiques et méritent la même réponse, comme je l'ai déjà dit dans mes posts précédents.
Mais y a rien à étudier. La justice a été rendu sur les affaires que je signale. Les faits sont avérés. Y a eu harcèlement sexuel dans une boîte de jeux vidéo avec en réponse des agissements douteux de la part de la direction. C’est très comparable à ce qui se produit chez blizzard.)a la différence que chez Blizzard les affaires sont encore sous le coup d’une enquête.

Ce que je veux montrer c’est que toutes les boites ne sont pas traitées à la même hauteur. Le sort qui est réservé à Blizzard est un peu extrême sur ce forum quand ailleurs les boites ont bénéficié de bien plus de clémence de la part des consommateurs. Pourquoi ? Sûrement parce que vous êtes fanatiques des autres éditeurs et un peu moins de Blizzard. ( tu vas dire que je retourne le truc mais je vois pas pourquoi ça marcherait dans un sens mais pas dans l’autre)
Tu parlais de fanatisme mais ne serait pas le fanatisme envers les autres sociétés de l’industrie qui vous ont imposé le silence sur les faits précédents.




Citation :
Et je te réponds qu'on vit dans un monde ou un scandale chasse l'autre et qu'il faut gueuler lorsque l'un d'eux nous tient à cœur, tant qu'on peut espérer du soutien. En tant que joueur, cette industrie me tient à cœur. Je veux qu'elle soit propre, suffisamment en tout cas pour ne pas apprendre que mon jeu a été développé dans le genre d'ambiance qui me ferait vomir. On ne peut pas se battre contre le monde entier en espérant réussir. On doit choisir ses combats. Toi tu prétends que c'est tout ou rien et avec ce raisonnement, bah on ne fait jamais rien. On va vivre seul dans une grotte à manger de la mousse ou on hausse les épaules à tout. Dans les deux cas, ça ne fait pas avancer les choses.
Je ne prétends pas que c’est tout ou rien. Je constate simplement que je/vous ne t’ai pas entendu gueuler pour les affaires concernant les autres boites.

Pourquoi se réveiller maintenant ? Parce que c’est Blizzard et que vous n’aimez pas trop cette boîte ? Parce que leurs jeux vous déplaisent ?
Pourquoi ne pas avoir fait autant de bruits pour Ubisoft ? C’était pourtant y a pas si longtemps ? Chez Riot aussi apparement …

Citation :
Ensuite, tu parles de chiffres (sans sourcer) qui diraient le contraire. OK, source-moi les ventes des différents Assassin's Creed du premier à Unity ou Syndicate (avant le revival Origins pompé sur The Witcher) et on en reparle. Si les chiffres disent le contraire, ça ne devrait pas être dur de me démontrer que, jeu après jeu, Ubisoft n'a pas perdu en qualité, qu'ils ont su à la fois résoudre les problèmes de leurs premiers opus tout en allant toujours plus loin dans l'expérience de jeu... ou alors tu pourrais être honnête et admettre que passé Revelations (certains diront même Brotherhood), c'est la dégringolade vers le néant créatif. Je ne prétends pas connaître l'avis de tous ou m'en faire le porte-parole officieux, contrairement à ce que tu sous-entend avec maladresse, mais j'attends de pied ferme qu'on vienne me dire que Unity ou Syndicate est meilleur que AC2 ou Brotherhood. Pourtant, ils devraient, ils ont été développé biennnn après. Alors, comment tu expliques ce "problème de l’industrie qui en n’est pas un" ?
clairement la flemme de te chercher un classement. Je pense que quelques clics sur Google et tu devrais trouver ça comme un grand.

j’ai pris le premier article trouvé et il dit ça :
https://www.jeuxvideo-live.com/amp/news/assassins-creed-valhalla-est-lopus-le-plus-vendu-de-la-licence-100240

le dernier AC sorti est le plus vendu de la licence. j’espère que ça te fera relativiser sur tes propos. Sache que ta façon de débattre peut être très agaçante car tu es surtout dans l’analyse de mes propos que tu essayes de démonter via des concepts faussés et qui n’ont pas lieu d’être car sur la majorité des quotes tu pars dans l’extrapolation et l’interprétation. La ou je ne suis que dans un questionnement suite à une prise de recul sur la situation. Tu réponds jamais au question qui te sont posés et prends aucune position.

je vais re synthétiser mon questionnement : « pourquoi vous vous excitez tous sur Blizzard ? Pourquoi maintenant ? Surtout que rien n’a encore été jugé.
Pourquoi ne l’avoir pas fait plus tôt quand d’autres boites étaient concernés ? Et pourquoi même ignorer ce qui s’est produit dans ces boites (alors que ça a été avéré et jugé) alors que vous allez l’air d’avoir plein de principes ».
C’est une succession de questions et d’interrogations auxquels personne ne répond.
La seule chose que j’affirme c’est que de tels comportements de la part des consommateurs ne changeront rien du tout surtout lorsqu’ils sont ponctuels et sectaires.

Dernière modification par Krokun ; 23/11/2021 à 15h23.
On à a faire à une discussion intéressante à ce que je constate.

Certes boycotter blizzard à cause de se scandale, changer son comportement du tout au tout en si peu de temps tout en consommant d'autres produit d'entreprise se comportant de la même manière voir pire, ça peu paraître très lunatique. D’ailleurs ça l'est.

Tout autant que de s'indigner d'un filme, d'un œuvre parce qu’il y à eu une agression, un viole etc... Et parallèlement consommer du pornos. Évidemment que consommer du X encourage ce genre de comportement. Et évidemment que boycotter quelqu'un, quelque choses ne changeras pas c'est même comportement.

Mais alors on fait quoi ?! C'est ça la question !
Comme vous l'avez tous bien citer, on est pas face à un problème spécifique à blizzard, on est face à un problème sociétale qui fait surface en se moment, mais qui dure depuis tellement de siècle. Depuis toujours j'ai envie de dire (même si ça fait un peu gamin style depuis la nuit des temps... nanani nanana...). Dans l"histoire de l'humanité il n'y à eu extrêmement peu d'exemple de société matriarcale, apparemment, de se que l'on sais, les société ou l'homme domine au détriment de la femme c'est plus ou moins imposé naturellement, et ce depuis l'homme préhistorique. Alors on à tout de même quelques exemple, plus tout les exemple dont on ignore bien sur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Matriarcat
https://www.geo.fr/voyage/ces-societ...vernent-194760
https://www.lavie.fr/actualite/socie...cale-76103.php

Mais en l'état, nous vivons dans une société, dans un modèle patriarcale et misogyne (pas seulement d’ailleurs, on pourrais parler de racisme et de tas d'autre trucs mais restons dans le sujet en question)

Donc je repose la question, on fait quoi ?
Le boycotte n'est efficace que sur des sujet spécifique en effet, pas sur la globalité. Ce qu'il faut, et se qui est en trains de se faire d'ailleurs, c'est de changer les mentalité. Problèmes : les mentalité c'est ce qui est le plus long à changer dans une révolution (peut importe la nature de la révolution) changer nos habitude, tradition, façons de penser (et petit vices au passage) personne n'aime cela. C'est un cout cognitif et en temps énorme.
Mais nous somme des animaux culturel, plus culturel que naturel en tout cas. On peut changer nos façons de faire, on est fait pour sa à mon avis. Et à l'ère numérique que nous vivons, qui est une révolution (au même titre que la machine à vapeur), une révolution suis une courbe exponentiel, et depuis 2005-2010 l'humanité entre dans la phase qui monte drastiquement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...num%C3%A9rique
www.sciencespo-toulouse.fr/medias/fichier/1eres-jean-lurcat-perpignan-la-revolution-numerique_1522325763876-pdf

Dans cette révolution, ce qui révolutionne justement, avant la robotique les programmes etc... C'est l'accès à l'information et la communication qui à changer de manière brutale et irréversible, pour le meilleur et pour le pire. Donc forcément que sur ce genre de sujet (entres autres vraiment) il est bien plus facile de partager, dénoncer, pointer du doigts des comportement ignoble, méprisable et écoeurant mais pourtant tellement rependue. Les tabou peuvent aisément se briser.
Alors certes il y à, et auras sûrement des balles perdues, mais on arrête pas un révolution et le progrès, c'est regrettable mais les balles perdue son nécessaire celons moi. Et puis cela dissuaderas sûrement certains d'adopter ce genre de comportement, de mentalité, et donc de changer, ce qui implique une penser différentes, donc un discours différent, une éducation différentes etc... C'est ainsi que les mentalités change. C'est violent, brutale, injuste pour certains mais nécessaire encore une fois.

J'ose espérer qu'un jour tout le monde vivras sans peur de l'autre, de manière plus juste et moins pourrie. Peut importe la couleur de peau, la religions, l'origine, le sexe, les orientation diverse et varié...
C'est l'utopie à la quel j'aspire, et je pense qu'on devrais tous œoeuvrer à s'approcher le plus possible vers cela. L'ère du numérique peu nous aider à tendre vers un monde plus juste. A condition de s'en servir correctement bien sur, l’extrémité opposé existe aussi évidemment.

"J'serai toujours du côté de ceux qui sont brimés

Mais j'me méfie aussi des envies de vengeance des opprimés"
Citation :
Publié par Ausirisse
Tout autant que de s'indigner d'un filme, d'un œuvre parce qu’il y à eu une agression, un viole etc... Et parallèlement consommer du pornos. Évidemment que consommer du X encourage ce genre de comportement. Et évidemment que boycotter quelqu'un, quelque choses ne changeras pas c'est même comportement.
Mais qu'est-ce que tu racontes... "C'est la faute au porno", et donc avant que le porno existe c'etait quoi l'excuse ?

ce qu'il ne faut pas lire comme connerie...
Citation :
Publié par cyber clochard
Mais qu'est-ce que tu racontes... "C'est la faute au porno", et donc avant que le porno existe c'etait quoi l'excuse ?

ce qu'il ne faut pas lire comme connerie...
J'ai pas dit ça, et en plus je reprenais une citation d'au dessus.

Et en tout les cas l'industrie du X n'a pas le plus grand respect pour l'agente féminine tu va pas osé prétendre le contraire j’espère... Consommer du X (ENTRES AUTRE) ne contribue donc pas vraiment à améliorer la place de la femme dans notre société, au contraire même.

La misogynie n'est pas apparue avec le pornos mais bon il n’arrange pas les choses. Et puis c'était vraiment un exemple, beaucoup d'autre choses accentue et même incite aux comportements malsains, toxique etc...

D’ailleurs si tu lit correctement et entièrement mon pavé, tu verra que je parle de problème sociétale très très très encrés depuis pas mal temps, donc évidemment que le pornos n'est pas une cause, mais peut être bien une conséquence... le X dans une hypothétique société matriarcale (aussi puissante, et veille que notre patriarcats à nous) serais à coup sur très différent de ce que l'on connais.

Dernière modification par Ausirisse ; 24/11/2021 à 11h16.
Citation :
Publié par Ausirisse
D’ailleurs si tu lit correctement et entièrement mon pavé, tu verra que je parle de problème sociétale très très très encrés depuis pas mal temps, donc évidemment que le pornos n'est pas une cause, mais peut être bien une conséquence... le X dans une hypothétique société matriarcale (aussi puissante, et veille que notre patriarcats à nous) serais à coup sur très différent de ce que l'on connais.
Ca j'en sais rien, cependant, il n'y a pas que les hommes qui regardent du porno. Et non, tous les films pornos ne dégradent pas l'image de la femme... Rien que les vidéos Femdom par exemple, je ne vois pas en quoi elles dégraderaient quoi que ce soit de leur coté.

Bref... Le porno, est vaste et y'en a pour tous les gouts, que tu sois homme ou femme.

Et du coup, pour ton point sur le matriarcat, je n'y croit pas une seconde.

Dernière modification par cyber clochard ; 24/11/2021 à 11h27.
Citation :
Publié par cyber clochard
Ca j'en sais rien, cependant, il n'y a pas que les hommes qui regardent du porno. Et non, tous les films pornos ne dégradent pas l'image de la femme... Rien que les vidéos Femdom par exemple, je ne vois pas en quoi elles dégraderaient quoi que ce soit de leur coté.

Bref... Le porno, est vaste et y'en a pour tous les gouts, que tu sois homme ou femme.

Et du coup, pour ton point sur le matriarcat, je n'y croit pas une seconde.
Heureusement qu'il y en à pour tout les goût, le femdom, et même le prono faite PAR des femmes, POUR des femmes d'un manière général, est super récent et fait suite justement au nombreux mouvements féministe à travers la monde. Mouvements féministes plus ou moins généraliser qui fait lui même suite au fait qu'elles peuvent à présent prendre la parole, et que les tabou et pratiques sont plus facilement cassable, démontable.

Mais depuis que l'industrie du X existe, regarde se qui marche le mieux, par qui est-ce produit, quel est le publique visé etc...

Et bref c'était de toute façons un exemple, je ne crache pas du tout sur le X en mode c'est le mal incarnée, mais une interrogation s'impose je pense.
Au même titre de s’interroger sur les pratique de Blizzard...
Encore une fois qui sais si dans une hypothétique société matriarcale, il n'y aurais pas de grande patronnes, cadres féminine qui n’harcèlerais pas des petit garçons de café par exemple ?? Tu pense sincèrement qu'une société ou le système mettrais largement les femmes en avant au détriment des hommes rien ne serais différents ?? On parle de X, je pense qu'il serais différents à titre perso, mais nombres de choses pratique et mentalité le serais également. Pour le meilleurs comme pour le pire.

Mais le fait est que dans la majorité des société ayant exister au cours de TOUTE l'histoire de l'humanité, était des société patriarcale...
A médité c'est tout ce que j'essaye d'insinué.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés