La Table d'Udévin

[JdR] Jeux de rôle papier ... en général !

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour tout le monde !

Je créé ce topic car je suis sur ce forum depuis quelques temps et je ne crois pas qu'un tel sujet existe.

Je masteurise de partie de JDR papier sur Cthulhu depuis 6 mois .... et je commence un peu à prendre le virus. J'ai joué avec plusieurs groupes, et mes amis demandent de la diversification.

J'ai remarqué que les différents sujets sont classés par "Jeux". Or je vois bien que chacun ne jouent pas aux même choses. Alors je ne veux pas lancer une querelle de clocher (très loin de là). Je pense en effet que chaque type de jeux a ses avantages et inconvénients et que tout dépends de ce à quoi on veut jouer.

Du coup je lance ce topic pour que l'on discute du JDR papier en général. Perso donc je joue à Cthulhu et j'aime beaucoup ! Mon point fort en GM c'est la narration et la gestion de l'ambiance/rythme. Du coup un univers comme celui-ci marche très bien, surtout sur les scenarii horrifique. Je trouve sympa la conception de carte maison et d'indices ...

J'ai commencé a regarder D&D pour me diversifier, mais ça m'a l'air jouer assez pauvre justement sur l'ambiance. Vous auriez des conseils peut être à ce niveau ?

Sinon à quel JDR jouez-vous ?

Quels sont les meilleurs souvenirs/scénario auxquels vous avez jouez ?
D&D, c'est la "base".
C'est cool car tout le monde connait.
C'est chiant car tout le monde connait.

C'est pas sa faute mais il s'est retrouvé dans une position où l'univers parait du coup assez générique (moins en allant fouiller dans les livres de règles complémentaires cela dit).

Et tenter de passer de l'Appel de Cthulhu à D&D ne doit vraiment pas aider. Passer d'un univers et d'objectifs de jeu plutôt atypique à un univers classique avec des objectifs généralement plus classiques.
Après, rien n'empêche de faire dans D&D des aventures plus inspirées de Cthulhu, moins orientés actions et plus orientées mystères. Mais je me dis que passer de Cthulu à D&D est aussi pour chercher à faire autre chose.


Ca fait des années que je n'ai pas eu l'occasion de faire du JDR mais je garde une grande affection pour Shadowrun, qui mélange cyberpunk et fantasy pour un résultat assez unique et un gameplay pouvant prendre différentes directions en fonction du groupe.
Dans les jeux de rôle qui m'ont marqué :
En tant que Maitre de jeu :
Vampire La Mascarade (1ière édition) parce que c'était au MJ et aux joueurs de construire leur monde des ténèbres. Tu faisais un monde sur mesure. (Mon pseudo n'est pas Gratiano pour rien )

En tant que joueur :
Rêve de Dragon pour son originalité
Ambre pareil mais sans dés avec un système de classement entre joueurs et de karma bien foutu mais il faut connaitre/avoir lu le Cycle d'Ambre de R. Zelazny. Beaucoup de boulot pour les joueurs, et pour le MJ mais un plaisir de jouer que je n'ai jamais retrouvé.
Warhammer, jeu de rôle des batailles fantastiques pour l'atmosphère et le côté bourrin, ainsi que des scénarios vraiment bien écrit.

Après cela dépend de tes envies et des envies des joueurs.

Dernière modification par Gratiano ; 15/09/2021 à 21h45.
Perso, j'ai énormément joué dans les années 90 à vraiment beaucoup de JDR différents. Passé les années 2000, notre groupe s'est focalisé D&D. Et j'ai arrêté de jouer y a une dizaine d'années.
Si je dois citer tous les jeux auxquels on a joué sérieusement. Quand je dis sérieusement, ça veut dire qu'on a au moins mené une campagne, par ordre décroissant du nombre d'heures passées
- ADD/DD
- Vampire
- Star Wars D6 (surtout) et Star Wars D20 (moins)
- Pendragon
- INS/MV
- Legends of the 5 Rings
- Nephilim
- Shadowrun
- Changeling
- Earthdawn

Clairement celui qui m'a le plus marqué c'est ADD époque TSR. Pas les règles du jeu elles mêmes qui étaient sans queue ni tête, mais les univers qui existaient à l'époque de la 1ère et de la 2ème édition. La campagne Dragonlance est probablement mon meilleur souvenir, l'impression de jouer vraiment une fresque épique et des joueurs qui jouent vraiment un rôle. En dehors de ça Planescape également un univers génial, et très malin pour faire le lien avec les autres univers d'ADD. Et d'excellentes campagnes.
Dark Sun était également un univers très sympa mais là pour le coup on y a malheureusement pas énormément joué.

Quand le DD3 de WotC est sorti, on a été complètement bluffé par l'élégance des règles qui gardaient l'esprit du jeu original tout en faisant un système cohérent ce que les anciennes éditions n'étaient pas. Malheureusement ça a aussi été la fin des univers originaux. WotC se contentait très principalement de sortir des suppléments de règles avec des nouvelles classes, des nouvelles feats...
Donc là on y a joué pas mal, mais l'ambiance était beaucoup plus basique, des donjons, des monstres, et des trésors à l'ancienne. On s'amusait bien quand même. Faut dire qu'à ce moment, on avait beaucoup moins de temps pour préparer les scénars donc ça allait bien.

On a connu DD4 et là franchement ça nous a tous déçu. On avait l'impression d'un système de MMORPG adapté en JDR sur table. Ca nous a rapidement saoulé et on s'est arrêté là (d'autant que des potes du groupe ont déménagé, ça faisait 2 raisons d'arrêter)


Si je mets ADD/DD à part parce qu'on y a vraiment énormément joué comparé aux autres,à part ça mes meilleurs souvenirs sont clairement sur Pendragon qui est un jeu à l'ambiance vraiment géniale. Règles très élégantes inspirées de Rune Quest avec aussi une part de gestion de domaine amusante. Et les scénarios officiels étaient vraiment bons dans l'ensemble


Si je dois résumer ce que je pense des autres
- Star Wars D6 : un vrai bonheur de jouer dans l'univers Star Wars à l'époque et également de lire les suppléments pour avoir du background sur l'univers alors l'UE était complètement embryonnaire. Le système de règle était très élégant pour l'époque sur le principe, surtout comparé à ADD. Le jeu avait un défaut : l'équilibrage. En fait les combats étaient trop longs car on avait beaucoup de mal à toucher et à les dégâts avaient du mal à passer les armures. Ca finissait par être assez burlesque ce qui n'était pas le but. Si on avait pas eu la flemme, il aurait fallu qu'on rééquilibre nous même le jeu. Ca donnait l'impression d'un jeu très bien pensé mais pas testé. Pour les scénarios, j'ai pas souvenirs qu'ils m'aient particulièrement marqué.
Star Wars D20 de WotC nous a bien plu au début, même système que DD3, donc assez élégant, mais le jeu n'a pas bénéficié du même suivi que SW D6 donc on a vite arrêté. Globalement même problème que pour le DD de WotC, beaucoup de suppléments de règle, peu de suppléments d'univers et de scénars.

- Vampire : franchement super univers pour l'époque. Et qui permet de jouer des campagnes sur plusieurs centaines d'années. Règles simples et élégantes. Bref, pas beaucoup de critiques à faire contre ce jeu. Peut-être seul défaut : quand le jeu est sorti, il était question de sauver son humanité en tant que Vampire. Au fur et à mesure que la gamme a avancé, c'est devenu complètement secondaire et on est tombé plus dans une course à la puissance très classique. Le jeu a perdu pas mal de sa subtilité d'origine et on plus tombé dans un univers où les enjeux étaient plus classiques, de la politique, des conspirations...
Je ne connais que la 1ère et la 2ème édition, je ne sais pas ce que c'est devenu après.

- INS/MV : vraiment un excellent jeu, super univers, à la fois fouillé et cohérent mais qui se prend pas au sérieux. Règles simples, pas prises de tête. Beaucoup de bons scénars officiels ou dans Casus Belli. On a joué à la fois des Anges et des Démons et dans les deux cas ça a vraiment été de très très bons moments. Si je dois lui trouver un défaut, c'est que l'évolution était grandement basée sur le hasard ce qui était un peu lourd quand on avait pas de bol.

- Legends of the 5 Rings : très bons souvenirs aussi, règles simples et élégantes, super ambiance, bons scénars officiels.
Par contre on a arrêté à la sortie de la 2ème édition, on a pas du tout apprécié l'évolution à la fois des règles et de l'univers qui devenait trop tiré par les cheveux.
Je ne joue plus mais par pure curiosité, j'ai lu récemment la 5ème édition. Bon point : ils ont fait un reboot de l'univers, donc oublie pas mal d'évènements improbables. Mauvais points : les règles m'ont paru une véritable usine à gaz.

- Nephilim : on a joué qu'à la 1ère et la 2édition. Univers très sympa à lire. Mais comme tous les jeux multisim, on voyait rien qu'à la lecture des règles que le jeu n'avait pas été testé. C'était blindé d'incohérence, de trou et ça pouvait rendre le jeu parfois désagréable (oui les règles ça compte). Les scénarios officiels ne nous ont pas tellement plu. L'ambiance du jeu était tout au roleplay, au mystère. Mais les scénarios officiels étaient ultra bourrins, et impossible d'y survivre sans faire une team de Rambos.

- Shadowrun : on a joué à la 1ère et la 2ème édition : univers absolument génial, bons scénarios. Mais règles assez atroces. En fait je crois que c'était plus sympa de lire les suppléments que d'y jouer...
- Earthdawn : du même éditeur que Shadowrun avec les mêmes qualité et les mêmes défauts
- Changeling : un jeu à l'ambiance super sympa et les scénars officiels étaient bons ce qui était pas forcément le cas des autres jeux White Wolf. Mais le jeu n'a pas eu beaucoup de suivi. On s'est arrêté en même temps que le suivi du jeu par White Wolf.


Les jeux auxquels on a au moins fait une partie mais sans y jouer sérieusement
- 7th Sea : jeu et univers très sympa. On y a quand même pas mal joué mais c'est moi qui masterisait, et on arrêté à cause de ma première année de médecine, j'avais pas le temps, et on a pas repris après
- Deadlands : univers très sympa mais qui est un peu parti en couille avec le temps. Et les règles avaient de bonnes idées, avec des cartes à jouer, mais en pratique c'était un peu lourdingue. Ce qui a fait qu'on y a pas énormément joué, c'était surtout le manque de scénarios pré-écrit et on avait pas le temps d'en faire nous même
- L'Appel de Chthulu : un jeu qui ne nous allait pas du tout. On était pas assez sérieux pour faire de l'horreur
- Warhammer (1ère édition) : on absolument pas apprécié les règles. Elles étaient très mauvaises pour dire les choses clairement. Enormément de hasard dans la création de perso et la progression. Règles assez complexes mais qui ne simulait pas grand chose en fait. Je sais que les scénars étaient bons, mais les règles nous ont enlevé l'envie de s'y investir.
- Rune Quest : règles très élégantes pour un jeu de cet âge et univers intéressant, mais il y avait mieux quand on s'y est mis donc on a pas insisté. Ca restait de l'Heroic Fantasy assez basique. Je pense par contre que ceux qui ont découvert le jeu à sa sortie initiale ont du être bluffés.
- Rolemaster : on a franchement détesté les règles. Des tables absolument dans tous les sens ce qui rendait le jeu ultra lourd, à chaque jet de dés fallait trouver une table différente. Les combats, pour peu que les PJ et les ennemis n'avaient pas tous les mêmes armes étaient un enfer pour le MJ. Et puis y avait pas d'univers c'était que des règles. On a du faire 3 parties et on a arrêté
- JRTM : franchement pas un bon jeu. Gros problème : règles basées sur Rolemaster (simplifiées) donc chiante et pas du tout adaptées à l'univers (on pouvait faire un mago type DD qui lançait des boules de feu). Création des persos basées sur le hasard donc assez chiant. Les suppléments de background pouvaient être sympas à lire par contre. On y a plus joué qu'à Rolemaster parce qu'on aimait l'univers mais on a quand même assez vite arrêté.
- Torg : je n'ai fait qu'une seule partie, le jeu où on pouvait jouer un genre de James Bond, un chevalier en armure et un cyborg dans la même équipe. Et au 1er degré, 0 humour. Ca n'a pas marché avec nous.


Bon là ça doit faire bien 10 ans que je ne joue plus. Récemment j'ai lu les règles de Legend of the 5 Rings 5E, parce qu'à la base c'est vraiment un jeu que j'avais beaucoup aimé. J'ai trouvé les règles super lourdes. Alors qu'à l'origine elles étaient super simples. Je sais pas si ça correspond à l'évolution globale des JDR sur table mais en le lisant, ça m'a pas du tout donné envie de m'y remettre... (bon par contre le bouquin est magnifiquement illustré)

Dernière modification par Borh ; 15/09/2021 à 22h31.
Perso j'ai un ami mj passionné donc j'ai pu en tester vraiment beaucoup. Ce qui m'a marqué et qui ne sont pas cités :
- hero wars (monde de runequest avec un système de jeu narratif). Absolument génial mais j'ai la chance d'avoir un mj qui connaît l'univers sur le bout des doigts. Le système de jeu est le meilleur que j'ai testé. Le background runequest est monumental. Genre vraiment. Donc pas d'accord avec mon vdd là dessus !
- miles christi: jouer des templiers avec un système de jeu vraiment original (à base de cartes à jouer) et qui pousse au rôle play. Le système de progression est à la fois fun et frustrant: gare à celui qui n'obéit pas aux commandements de l'ordre, qui ne respecte pas ses vœux monastiques ou bien qui n'est pas chevaleresque. Il doit être dur à trouver maintenant cela dit.
- cobra: du fun, du fun et encore du fun. Jeu pulp léger mais plein de possibilités. Vous voulez jouer un canard psy/voleur ? C'est possible ! Bon jeu pour lâcher la pression d'une campagne éprouvante, c'est un super défouloir.
- deathwatch: parce que l'univers de warhammer 40k c'est quand-même vraiment chouette. Surtout quand on le découvre via une campagne de jdr. Et ce jeu est un des rares de la gamme warhammer 40k à ne pas nous faire jouer des péons insignifiants à ma connaissance. On est vraiment au cœur des évènements importants et on peut même y prendre part. Le rôleplay est limité mais c'est pas vraiment ce qu'on lui demande. Les règles sont un peu lourdes mais ça tourne bien quand on est rodé.

Pour les campagnes officielles, j'ai beaucoup aimé les montagnes hallucinées sur cthulhu.

Nb: et +1 pour pendragon, c'est stylé ! Y'a paladin qui est sorti récemment et qui est très proche et vraiment cool aussi. Ce qu'il y a de bien, c'est qu'on peut aussi jouer des grosses pourritures même si l'univers est globalement chevalresque.
Citation :
Publié par Borh
- Vampire : franchement super univers pour l'époque. Et qui permet de jouer des campagnes sur plusieurs centaines d'années. Règles simples et élégantes. Bref, pas beaucoup de critiques à faire contre ce jeu. Peut-être seul défaut : quand le jeu est sorti, il était question de sauver son humanité en tant que Vampire. Au fur et à mesure que la gamme a avancé, c'est devenu complètement secondaire et on est tombé plus dans une course à la puissance très classique. Le jeu a perdu pas mal de sa subtilité d'origine et on plus tombé dans un univers où les enjeux étaient plus classiques, de la politique, des conspirations...
Je ne connais que la 1ère et la 2ème édition, je ne sais pas ce que c'est devenu après.
De mémoire, les premières et secondes éditions de Vampire La Mascarade ont été faite par Mark Rein Hagen qui avait une vision très particulière de jeu de rôle (essentiellement basé sur l'ambiance et le fait que garder son humanité). Le credo de M. Rein Hagen était "Vous faites le monde que vous voulez. Si une règle ou un background ne vous plait pas, oubliez le. Inventez-en un." Le truc, c'est que du coup les suppléments sorties donnaient des éléments de background à intégrer selon son bon vouloir mais aucune réelle cohérence. C'était au MJ de faire le travail de cohérence en fonction de ce qu'il voulait.

Là dessus est arrivé Justin Achilli qui a foutu un coup de balai là-dedans et en a même été réduit à rendre les éditions et romans précédents non officiel selon ses dires. (Dieu que j'ai pu détester ce mec). A partir de l'édition dit révisée, tout le boulot fait avant a été plus ou moins mis à la poubelle et c'est là que la course au grosbillisme a commencé.

Note que l'on pouvait avant . Quelques scénario permettait de le faire (tout la série des Diablerie : ) mais les conséquences n'étaient pas anodine. Il y avait une certaine subtilité, un jeu politique (cf. tout les suppléments By Night et autant de jeu différent). Tout cela a été simplifié à mort.

Et là je ne vais même pas parler de Vampire : Requiem....

Bref un beau gâchis à mon sens.

J'ai joué à Vampire : Dark Ages et là effectivement la dimension temps prend tout son sens. C'est aussi un autre jeu.

@Sakka_Purin : Ah oui, j'ai oublié Rune Quest. Vraiment impressionnant mais si le départ ressemble à un simulateur de vie et qui n'est pas bien passsionnant. Hero War corrige le tir.
Après cela reste à l'appréciation du MJ et de comment est écrit ses scénario + comment les joueurs interprète leur personnages (+ l'objectif combiné des 2 dans la façon d'aborder ce JDR).

Pour ma part j'ai commencé avec Star Wars D6 (la première édition) et j'ai joué à du Vampire 3ème ed, du loup Garou Apocalypse 3ème ed, du Shadowrun, du Ambre, du DD3.5, de l'appel de Cthulhu
Par rapport aux produit disponible actuellement sur le marché :

Voici où j'en suis en ce moment niveau JDR, si ça peut t'aider.

Mediéval fantastique :
- Le classique DD5 qui, bien que générique et classique au possible dans les Royaumes Oubliés, a un système de jeu élégant qui a été assainis pour y allier plus de narration et d'immersion et va se relancer en Français de fort belle manière avec une excellente boite d'initiation supplémentaire (l'Essential Kit) qu'on peut combiner avec le Starter Kit pour faire une campagne qualitative. De plus les prix baisse pour nous de 10€ et la documentations est pléthorique sur le sujet.
- Pour les plus optimiseurs et férus de combat tactique, Pathfinder V2, basé sur la 3.5 de DD, sera une très bonne alternative à DD5.


Horreur personnelle et psychologique :
- Vampire la mascarade v5, est revenu à l'origine de la V1 car recentrant l'emphase sur sa condition vampirique, l'humanité et la transition de vivant à mort. Le système à été simplifier dans les grande largeur sans dénaturer son fonctionnement (sauf concernant les combat sociaux et les trucs en rapport avec le sang que tu bois que je trouve immonde), les dés de soif sont un ajout fantastique en terme de narration en jeu, et le tout à été dé-bourrinisé. Les livres sont somptueux.
Par contre, gros bémol avec la gestion de Paradox (oui oui, les même que les jeux vidéo) qui est totalement anarchique en terme de suivis de gammes et remplis de polémique à la con (soit par choix politique, soit par choix de game design)... Le nouvel distributeur, Renegade, à tout repris à la place de Modiphius et il est beaucoup moins altruiste que ce dernier... ça devient le JDR le plus cher, l'Apple du milieu avec une norme de 45€ les 140 pages par supplément, les codes PDF anciennement gratuit devenu payant à 20€, etc...

Horreur mortelle :
- Cthulhu V7, évidemment. Toujours quasiment le même système qui est raffiné depuis le début, ce qui le rends particulièrement rétro-compatible avec tous les suppléments passés sans trop se prendre la tête sur l'adaptation. Un classique de l'horreur. Note que Chroniques Oubliés Cthulhu (basé sur DD3.5 simplifié) à aussi très bonne presse avec une très belle boite d'initiation et une extension à venir pour cette dernière.
- Alien RPG, Si tu préfère la SF, la survie spatiale et cette licence en particulier. Pas encore eu l'occasion de masterisé, mais le système semble simplissime et très intelligent tout en possédant tout un panel de possibilité de survie pris en compte. Les dés de stress semblent aussi une excellente idée de narration et d'immersion. Le suivis de la gamme semble sérieux, les livres sont magnifiques, l'écriture respectueuse de cette licence. Personnellement j'ai hâte.
Attention tout de même, c'est très léthal et du pvp est complètement possible. Donc à préciser à tes joueurs.

Politique et stratégie
J'ai pas vraiment d'avis à donné, il est pas encore sortie en FR mais les retours semble excellent sur ce jeu : Dune, aventure dans l'Impérium sera sûrement à suivre. Très prometteur.
Note que Vampire V5 peut faire un très bon jeu politique dans un univers totalement différent de Dune.

Apparté :
Les produits Black Books Edition sont d'excellentes qualités, surtout leur boites de jeu, d'initiation comme de supplément. ça peut être une très bonne idée pour du one-shot / mini campagne avec plein de matos.

Dernière modification par GrindPlayer ; 16/09/2021 à 20h09.
J'ai testé alien il y a peu et j'ai trouvé le système plutôt chouette. De ce que en ai compris y'a 2 modes: campagne et cinéma.
Nous on a joué en mode cinéma. À savoir un scénario en actes avec des prétirés et des objectifs secrets.

Ben c'est un format vraiment sympa surtout dans cet univers avec les vilaiiiiines corpos et les androïdes cachés.


Ca me fait penser à un autre jeu du genre que j'ai beaucoup aimé : marvel heroic roleplaying. Le but est de jouer des événements marquants du lore en jouant des super héros marvel. Ici aussi, chacun ses objectifs perso qui influencent le roleplay. Un système de jeu vraiment simple et vivant pour ne rien gâcher.


Selon moi ces 2 jeux sont faits pour être joués de manière occasionnelle mais bien préparés ils offrent de vraiment bons moments. Et si vous avez des débutants à initier au jeu de rôle c'est top !
Citation :
Publié par Lagh
Sinon à quel JDR jouez-vous ?
Donjons & Dragons (éditions 3, puis 3.5), puis Pathfinder. Le classique des classiques. L'intérêt de D&D est que l'univers est immédiatement appréhendé par les joueurs, et que les possibilités de scénarios sont réellement très vastes, même si le système de jeu ne favorise pas beaucoup le RP ou tout ce qui relève du social ou des enquêtes (par contre il est évidemment très fourni niveau combat, et pour vivre des aventures épiques et mémorables). Curieusement, le système de jeu est loin d'être le plus accessible pour un jeu censé être la "porte d'entrée" dans le JDR.

Divers jeux du Monde des Ténèbres (ancienne édition) : Vampire la Mascarade, Loup-Garou l'Apocalypse, Changelin le Songe : Vampire est un super jeu de RP et d'ambiance, là aussi très accessible pour les joueurs, avec une univers profond et riche. Loup-Garou est pas mal dans le même genre bien que plus bourrin, simpliste, et mystique, parfois un peu trop (tout ce qui concerne l'Umbra pique en général assez peu l'intérêt des joueurs, c'est inutilement vaste, abstrait et complexe). J'ai eu un énorme coup de coeur pour Changelin, l'univers, l'enjeu et les personnages sont très intéressants et originaux (on incarne des êtres féériques bannis du royaume des fées et coincés dans des corps d'humains, qui ne luttent pas ici contre le mal ou l'apocalypse mais contre la monotonie et le désenchantement du monde), le système de jeu pousse beaucoup au RP (les pouvoirs magiques s'activent grâce au RP), vraiment un super jeu qui n'a pas connu le succès qu'il mérite.
Le système de jeux est le même pour tous les jeux du MdT et il est globalement bon mais .. perfectible. Il y a de grosses erreurs de game design (comme la gestion des échecs critiques, ou certains aspects des combats), et on se retrouve souvent à jeter beaucoup de dés.

La Légende des 5 anneaux (édition 3). L'univers (japon imaginaire médieval fantastique) est excellent mais beaucoup plus difficile à appréhender pour les joueurs qui ne sont pas familier de la culture et des légendes japonaises (il faut un MJ bien préparé), les possibilités sont très riches (il y a des "classes" de personnage entièrement dédiées au social et à la courtisanerie par exemple), très dépaysant. Et fleur de cerisier sur le gâteau, le système de jeu est vraiment génial (un système classique de jet de dé avec seuil de difficulté, mais les joueurs peuvent influencer sur le seuil pour améliorer l'effet de l'action en cas de réussite), équilibré, et ne nécessite pas de jeter des seaux de dés.

J'ai pu jouer à beaucoup d'autres (Bitume, Shadowrun, Toon, Earthdawn, Vampire l'âge des ténèbres, ...) mais c'était plus anecdotique.

J'ai acheté, et j'espère avoir le temps un jour de jouer ou de faire jouer, Tales from the Loop (en gros, c'est Stranger Things le jeu de rôle. Oui, je sais qu'il y a eu une série Tales from the Loop sortie récemment, mais ironiquement Stranger Things est plus proche de ce qu'est le jeu que l'autre ) un jeu qui se déroule dans des années 80 rétrofuturistes un peu giscardpunk, dans une ville sise à côté d'une espèce de laboratoire/accélérateur de particules où des expériences scientifiques étranges ont des conséquences néfastes sur cette dernière (apparition de dinosaures, phénomènes temporels étranges, habitants qui commencent à avoir des comportements bizarres, machines qui prennent vie, etc) ; on joue des enfants qui essaient de résoudre les mystères liés. Il existe une gamme "spin-off", Things From the Flood, où les aventures se déroulent pendant les années 90, où l'on joue des adolescents, et dont l'ambiance est beaucoup plus sombre. J'ai tous les suppléments de la gamme, et les scénarios qui y sont présents ont l'air d'excellente qualité.
J'ai également acheté et espère découvrir Paranoïa (qui a eu droit à une réédition récente grâce à un financement participatif, avant que l'éditeur ne fasse faillite), un jeu où tout ce qui reste de l'humanité vit dans un bunker (pour être protégée de [VOUS N'AVEZ PAS LE NIVEAU D'ACCREDITATION]), dans une société hyper stratifiée (les citoyens sont classés par couleur, chaque couleur ayant davantage de droits et de privilèges que les couleurs d'en dessous) qui est entièrement gérée par un ordinateur un peu cinglé, mélange de Hal et de GLAdOS, qui essaie tant bien que mal de faire en sorte que la société ne s'écroule pas malgré les différentes factions et sociétés secrètes qui essaient de précipiter son effondrement, d'en prendre le pouvoir, ou de s'échapper du bunker.

Si des posteurs ici ont des retours sur ces deux jeux précédents, je suis preneur !

Edit pour en dessous :
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Creva-r-dingénieux01, merci de vous diriger vers le centre d'extermination le plus proche.
Mdr !

Dernière modification par Crevard Ingenieux ; 17/09/2021 à 10h50.
Franchement, vu qu'il n'a pas été cité encore, si je devais reprendre un univers, mais sans le système de jeu que je n'ai jamais vraiment apprécié, cela serait Runequest.

Glorantha est vraiment à découvrir. J'en suis ému rien que de l'écrire, que j'ai aimé cet univers en acceptant au final, et donc en faisant fi des travers, du système de jeu

Des personnages qui deviennent épiques mais peu y arrivent.

Et puis un nain mage, rien que ça, c'était le kif extrême ;-).
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
qui est entièrement gérée par un ordinateur un peu cinglé
Creva-r-dingénieux01, merci de vous diriger vers le centre d'extermination le plus proche.

Je plussoie pour Paranoia, mais ce doit être un jeu "détente" qui fait tampon quand il n'y a rien d'autre en cours, ça me parait difficile d'en faire son jeu principal.

Perso j'ai surtout joué à ADD et ADD2, la 3eme édition m'a paru un délire de wargamiste avec ses cartes et ses hexagones déclenchant des attaques d'opportunité, j'aime pas le concept qui dénature les combats et transforme les joueurs en tacticiens cherchant à en obtenir le plus possible. Y'en a qui ont aimé, pas moi, je joue pas à donj' pour calculer une distance de charge.
A uen époque je devais avoir en commun avec les personnes de mon groupe de jeu la totalité des suppléments de l'époque, y'en avait pour lourd. Je sais même pas ou ils sont passés. :'(
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Creva-r-dingénieux01, merci de vous diriger vers le centre d'extermination le plus proche.

Je plussoie pour Paranoia, mais ce doit être un jeu "détente" qui fait tampon quand il n'y a rien d'autre en cours, ça me parait difficile d'en faire son jeu principal.

Perso j'ai surtout joué à ADD et ADD2, la 3eme édition m'a paru un délire de wargamiste avec ses cartes et ses hexagones déclenchant des attaques d'opportunité, j'aime pas le concept qui dénature les combats et transforme les joueurs en tacticiens cherchant à en obtenir le plus possible. Y'en a qui ont aimé, pas moi, je joue pas à donj' pour calculer une distance de charge.
A uen époque je devais avoir en commun avec les personnes de mon groupe de jeu la totalité des suppléments de l'époque, y'en avait pour lourd. Je sais même pas ou ils sont passés. :'(
Les cases et les figurines sur DD3 on a dû faire ça 3-4 parties avec, ensuite on a arrêté et c'était pas plus un problème que sur ADD.
Le problème de DD3 comme je l'ai dit c'était surtout la pauvreté de la gamme dès qu'on sortait des suppléments de règles.

Mais sur le plan des règles pour moi c'était un bon système, fidèle à l'esprit de ADD, mais en plus cohérent.
Je joue depuis environ 23 ans maintenant, toujours avec le même groupe de potes. Je rentre d'ailleurs d'un week end jdr .
Habituellement on joue en ligne (j'habite aux Pays bas, eux en France) donc forcément on utilise les battle map et autant au début on était réticent, autant ça facilite quand même la vie, surtout avec 7 ou 8 joueurs.

Le Jdr reste pour moi la passion qui a le plus changé ma vie. A tel point que ma seule résolution chaque année est d'initier un néophyte au jdr.

On a joué à plusieurs jeux différents mais ça restait souvent du médiéval fantastique :
ADD, puis 3.5, Pathfinder et maintenant DD5 (Héros et Dragons pour être précis) et je masterise une campagne depuis 5 ans avec ce système que j'apprécie beaucoup.

On a aussi joué à Warhammer qui reste un jeu avec une ambiance vraiment chouette surtout par rapport à donjon et dragons. Et on a testé ce week end la version Age of Sigmar, qui sur le papier me laissait dubitatif (Jeu beaucoup plus high fantasy que Warhammer, là les pj sont vraiment des supers héros avec des sorts qui ravage des zones entières etc) mais en fait c'était vraiment fun et le fait qu'il y ait des passerelles entre le jeu de plateau et le jdr donne des perspectives vraiment sympa.

La légende des 5 anneaux est aussi un jeu super, qui nous a permis de roleplay beaucoup plus facilement alors que les règles n'étaient pas forcément vraiment dédiée à ça mais l'ambiance était inspirante.

Ambre reste un magnifique souvenir, le système original et la saga qui va avec (et je confirme ce qui a été dit au dessus, il faut connaître la saga pour faire jouer le jeu correctement je pense).

Je n'ai jamais accroché à Vampire et je préféré Garou mais je n'ai jamais eu l'occasion de jouer plus d'un scénar ^^.

Deadland était aussi mon chouchou (j'ai masterisé pendant plusieurs années) et l'ambiance western spagheti avec supplément tentacules était vraiment chouette et fun.

J'ai aussi un peu jouer à Capharnaüm, l'ambiance était chouette mais certaines règles rendaient la masterisation un peu plus complexe pour le MJ débutant que j'étais à l'époque. (Magie libre et potentiellement surpuissante par rapport au reste entre autre).

Star wars système d6 était aussi un système vraiment fun dont je garde un excellent souvenirs. J'ai un peu testé les nouveaux système ffg mais ça m'a moins emballé avec leur dés spéciaux etc.

Le système chaosium d100 pour Elric était aussi bien cool, avec son aspect dangereux même avec des persos expérimentés, ça donné une tension assez cool comparé à ADD ou DD justement.

Maintenant nous jouons donc principalement à Héros et Dragons et on va commencer une campagne Age of Sigmar. Je vais commencer une campagne deadland avec un autre groupe (on a fini la campagne Invincible de Héros et Dragon et ils voulaient changer d'ambiance). Ca promet
Citation :
Publié par Cevi
On a aussi joué à Warhammer qui reste un jeu avec une ambiance vraiment chouette surtout par rapport à donjon et dragons.
Je ne connais que le jeu de figurines Warhammer et pas du tout le jdr : qu'est-ce qui le différencie, au niveau ambiance donc, par rapport à D&D ?
Hello j'ai beaucoup joué dans les années 90 également principalement à:

Oeil Noir, premier JDR pour nous puis
ADD dans sa version boite en carton rouge (me rappel plus de l'édition), puis la 3 ème édition
Paranoia,
L'appel de Chtullu,
Star Wars,
Lord of the Ring
James Bond
Warhammer,
Bitume,
Land of The Rising Sun et Bushido ,
Warcraft et Vampire plus récemment et sûrement d'autres que j'ai oublié !

Mes meilleurs souvenirs sont sur ADD (avec la campagne Dragon Lance) et Wahammer (quelques scénars) sur lesquels j'ai le plus joué, j'aimerais m"y remettre mais je ne connais personne dans mon coin qui fait des JDR
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Je ne connais que le jeu de figurines Warhammer et pas du tout le jdr : qu'est-ce qui le différencie, au niveau ambiance donc, par rapport à D&D ?
C'est plus sombre et "gritty" que Donjon et dragon, en tout cas la manière dont nous on y joue/jouait. Tu as beau être puissant, tu n'es pas à l'abri de tomber sur trois brigands qui ont de la chance et te mettent très mal en point, là où dans donjon et dragon à partir d'un certain moment le danger n'est plus présenté de la même manière.

Dans Warhammer, tu subis un sort du chaos, tu rate un jet, tu mutes, ton personnage peut être bon à jeter. Même si tu as quelques pts de destin pour te sauver les miches, ça peut vite être réglé. C'est une autre ambiance, très cool aussi à mon sens.
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Je ne connais que le jeu de figurines Warhammer et pas du tout le jdr : qu'est-ce qui le différencie, au niveau ambiance donc, par rapport à D&D ?
Ça dépends clairement du MJ.
Mais je vois deux axes principaux ou peuvent se pousser la différence.
Comme dit au dessus tout l'aspect sombre et glauque. J'ai déjà jouer et mener des partie de Warhammer qui pourrait clairement rentrer dans du JdR Horreur psychologique (un peu comme du Chtulhu med-fan).

L'aspect Hight Fantasy, Warhammer se prête beaucoup à l’émergence de Héro surhumain s’élevant au dessus du bas peuple, une fois qu'un perso à accumuler quelques carrière il survole bien vite la mêler.
C'est aussi pour moi un des gros défaut accentuer par le système. Les D100 c'est vraiment plus mon trucs.

Au niveau des jeux auxquels j'ai joué que j'ai pas vu passé.

Mon préféré : Guilde El dorado. Un jeu d'exploration et de découverte. Pour faire très court, un nouveau continent est apparut dans le monde du jeu (époque pré-renaissance en très gros) et est organisé une énorme entreprise d'exploration et colonisation. C'est du pur bonheur car il y a énormément de secrets, d'inconnu de chose à apprendre et comprendre. Et la grande force du jeu c'est que la majorité est inconnu à la fois du joueur et du personnage.

Brigade chimérique. Ça se passe pendant l'entre-deux guerres dans un univers ou Marie Curie à découvert le Radium et non l'uranium, une source d’énergie qui permet un peu tout dans un monde ou existe des Sur-humain avec des pouvoirs variés.
L'ambiance est très sympa, l'univers permet pas mal de chose et le système de création de pouvoirs et de personnages est sympa. J'ai par contre du mal à mener plus que du One-shot (suivit donc avec le même panel de personnages qui reviennent).

En ce moment je joue dans une campagne de Agone, on à débuter depuis peu mais je trouve le système assez bon et l'univers intéressant. J'attends de voir ce que ça donne plus avant.
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Je ne connais que le jeu de figurines Warhammer et pas du tout le jdr : qu'est-ce qui le différencie, au niveau ambiance donc, par rapport à D&D ?
Déjà faut définir l'ambiance D&D car à l'inverse de Warhammer, D&D n'est pas un univers en soit. Il y a plein d'univers D&D très différents les uns des autres.

Si on compare Warhammer à l'univers D&D le plus célèbre (et pas le plus intéressant), les Royaumes Oubliés, je dirais que les RO sont beaucoup plus proches de la High Fantasy avec un univers beaucoup plus générique.

Warhammer il y a des inspirations plus évidentes, avec l'Empire clairement une transposition du Saint-Empire Romain germanique, la bretonie les légendes Arthuriennes, le chaos qui fait très Moorcock. Ça fait moins générique et plus bric et broc.

Après ce sont des univers très anciens et très développés donc au delà de ce résumé, chaque univers présente des éléments qui ne rentrent pas dans ces cases. Par exemple les Skavens de Warhammer sont à ma connaissance totalement originaux et sans inspiration extérieure.
Toute la partie Outreterre des RO est beaucoup plus de la Dark Fantasy voire de l'horreur. Et Menzoberranzan et les Elfes noirs sont très clairement inspirés de Melniboné et des Melniboneéens de Moorcock.
@Lagh Arg ! Ca me rappelle que j'ai mis de côté ton dernier MP mais que j'ai complètement oublié d'y répondre, désolé Bon et dans les prochains jours ça va être un peu compliqué de rechercher ce dont tu parlais, tu pourras me le rappeler la semaine prochaine que je re-jette un oeil ? ^^

Sinon moi de mon côté, mon tout 1er jdr c'était Shadowrun (en joueur) mais je n'ai fait qu'une seule partie
Depuis ça a été, en joueur :
- l'Appel de Cthulhu (depuis la 5è ed, dont j'ai toujours le bouquin de Descartes de 93 avec Delta Green de 99 aussi d'ailleurs)
- Un peu de Warhammer
- Beaucoup, beaucoup, beaucoup de Légende des 5 anneaux
- Beaucoup (trop) de World of Darkness, très principalement Vampire (j'avais même un peu joué à la Camarilla en semi-GN mais ça n'a pas duré des années)
- Polaris : j'avais beaucoup aimé l'ambiance et le bg du jeu, et le système était bien foutu je trouve
- Star Wars
- Pas mal de In Nomine Satanis / Magna Veritas (surtout INS...) du temps où j'étais étudiant à la fac
- des jdr "maison" fanservice avec un système de jeu venu droit de L5R mais en simplifié pour des trucs délires, à base de Harry Potter ou Final Fantasy
- une partie du jdr Freaks Squeele - rigolo mais je me voyais pas faire une campagne très longue dessus
(je ne compte pas mes parties de l'Oeil Noir avec mes frangins vu que je ne m'en rappelle quasi plus)
- Symbaroum : très sympa, système de jeu facile à jouer, ça me rappelle pas mal mes parties de Warhammer mais en plus simple en matière de système.
- Pathfinder : rien à redire, classique à présent
- 7 seas : j'avais à l'époque trouvé le système de jeu ultra chiant, mais je n'y avais joué que genre 3 ou 4 fois, peut-être une mauvais expérience qui ne reflète pas la qualité du jeu mais je ne saurais être de bon conseil dessus
- Rolemaster : HAHAHAHAHA imbitable système de jeu. Plus jamais ça
- sans doute d'autres mais je les ai pas en tête là (j'éditerai au fur et à mesure que ça me revient)

En MJ :
- AD&D + Planescape : mes débuts de MJ
- Deadlands : malheureusement très peu joué mais j'aime énormément le mélange far west, poker et tentacules !
- L'Appel de Cthulhu, V6 et maintenant V7 : le jeu que j'aurai le plus fait jouer, y compris pour des initiations de collègues
- INS dont j'ai hélas acheté la V5 en kickstarter : franchement, il ne faut pas la prendre. C'est une honte, 0 bg, tout est reset pour une raison débile, le concept d'avoir un humain "vivant" avec juste une possession par l'ange ou le démon est absurde, le strike de la plupart des archanges/démons et des pouvoirs, il n'y a rien à sauver, à part peut-être le jeu avec les 3D6 plus simple qu'avant. Autant jouer à la version apéro, c'est gratos. Du coup je fais un mélange de règles entre la V5 et la V3, ça simplifie et fluidifie pour mes joueuses mais j'étends considérablement le bg (et j'ai viré le concept "sur la plage arrière / au volant" qui fait juste chier).
- et mon meilleur pote m'a acheté le JDR de The Expanse, que j'espère faire jouer quand j'aurai fini les bouquins (sachant que j'ai suivi la série, au moins j'ai l'essentiel de l'histoire, même si c'est évidemment plus étoffé dans les bouquins).
Ça fait toujours plaisir de voir quelqu'un devenir accro au jdr
Je vais apporter ma réponse à tes trois questions...


Citation :
J'ai commencé a regarder D&D pour me diversifier, mais ça m'a l'air jouer assez pauvre justement sur l'ambiance. Vous auriez des conseils peut être à ce niveau ?
Ah, ça c'est compliqué. Donj' a le popotin entre deux chaises. Celui de proposer un monde + un système et celui de proposer un système générique adaptable à plusieurs mondes. Concernant la 5ème édition (celle actuellement en vent et avec le vent en poupe), le Manuel des Joueurs donne un aperçu de plusieurs univers (Royaumes Oubliés, Greyhawk et Dragonlance) tout en permettant de largement piocher dans l'un, l'autre ou tous. Du coup, niveau ambiance, on va pas au de là de "médiéval-fantastique", ce qui veut tout dire et rien dire à la fois.
Soit tu sautes dans un univers prépublié (au hasard, les Royaumes Oubliés) et en utilises les codes (pour les RO, ils sont devenus classiques : c'est l'univers de Baldurs Gate, Neverwinter Nights, Icewind Dale pour ne citer que les plus connus), soit tu fais ta sauce. Tu as dès lors intérêt à te mettre d'accord avec ta table sur le type d'ambiance voulu. Donj' est assez malléable en fait, plus que ce qu'on ne le dit. Penche toit sur les notions de contrat social et de session zéro en jdr. Cela peut sembler du blabla intellectualisant, mais je pense sincèrement que cela améliore l'expérience rôliste.
Bien sûr, d'autres jeux proposent d'autres ambiances. Tu veux de l'horreur et de la SF ? Le tout récent Alien propose aussi bien de jouer en cinématique avec massacre de PJs qu'en campagne avec morts à plus long terme. Du post-apocalyptique ? Bitume, Z-Corps te tendent les bras (le second avec des bras plus très frais de zombies en plus !) Il existe des milliers de jdr, il te faudra chercher, mais tu pourras trouver.
Pour répondre vraiment à cette question, il faudrait savoir ce que tu cherches en premier lieu


Citation :
Sinon à quel JDR jouez-vous ?
Ah, c'est le moment du flex.
Ma ludorolistothèque est celle-ci.
Dans le tas, j'ai actuellement une campagne Chroniques Oubliées Fantasy (la campagne Anathazerïn). Il y manque Planet Mercenary mais il n'est pas sur le Grog...
Je mène avec plaisir COF et Cœur de Dréanne, je compte me lancer dans du Loup-Garou : l'Apocalypse et Dresden Files. Il est très probable que je chipouille sévèrement DD3 pour lancer un truc dedans.... À moins que je ne me laisse tenter par DD5 pour le moteur et la 3E pour l'inspi.
Comme joueur, je suis dans du DD5 (Le Vol des Dragons), du DD3.5 (du Spelljammer), Wasteland, Vampire: la Mascarade, Deadlands: Reloaded, Star Wars - Aux Confins de l'Empire, un début de Fragged Empires aussi. Il n'est pas improbable que j'en oublie.


Citation :
Quels sont les meilleurs souvenirs/scénario auxquels vous avez jouez ?
Oh la question sadique. Parce qu'il faut choisir. Masochiste aussi, puisque lancer un rôliste sur ses souvenirs, c'est la garantie d'être bassiné par un personnage dont le reste de l'univers n'a rien à cirer.
Ahem.
Donc.
Un de mes meilleurs souvenirs rôliste est à DD3. On était trois... un loyal, un chaotique, un neutre. Et nous étions entrés en possession d'une tour plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur, avec plein de chambres, des ateliers, une salle d'armes, plusieurs salles d'eaux, une cuisine immense... Seulement voilà, il fallait décider ce qu'on en faisait : la garder pour nous ou la mettre à l'usage du baron local ?
Avec ces trois alignements, évidemment, la discussion a été animée. 1h30 de RP à se mettre sur la tronche, mon barde neutre soufflant tantôt le chaud tantôt le froid. Le MJ ronflait à côté de nous... Ce qui est moche, c'est qu'à la partie suivante, il nous a fait quitter le pays (ce fut aussi la dernière partie de ces personnages.)

Meilleur souvenir de scénario, c'est cette campagne de (très) haut niveau à secouer le Monde des Ténèbres (Vampire la Mascarade, Loup-Garou l'Apocalypse, Mage l'Ascension tous les trois en même temps...) en jouant des Gardiennes d'Avalon. On a fait des trucs qui ne peuvent que se dire, les écrire est trop risqué, ça reste, ça pourrait énerver des fans.
Dans les deux cas, rien qui soit issu du commerce...
Citation :
Publié par Lagh
Quels sont les meilleurs souvenirs/scénario auxquels vous avez jouez ?
Tiens, j'y ai repensé grâce au post précédent, je n'avais pas répondu à cette question : mon meilleur souvenir de jdr c'est d'avoir fait jouer en tant que MD la campagne complète des "Archipels" en 6 volets pour D&D 3ème ed. La campagne s'est étendue sur plusieurs années, elle a permis à mes joueurs, des potes éternels, d'emmener leur personnage du niveau 1 vers les niveaux quasi-épiques, l'univers des Archipels était excellent (à la fois très riche et à la fois particulièrement libre, équilibré, avec une ambiance pirate rafraichissante) et la campagne, même si parfois un peu trop linéaire/dirigiste comme beaucoup de campagnes du commerce, était épique, drôle, originale et ne comportait vraiment que le minimum de "porte-monstre-trésor".
Le second meilleur souvenir du même ordre est certainement d'avoir fait jouer la campagne "Oblivion" (en 4 volets, dont il y a eu une réédition très récente grâce au succès de la chaîne Role'n Play il me semble), toujours pour D&D. Il me semble d'ailleurs que ce sont peu ou prou les mêmes auteurs pour les deux campagnes, ce qui explique qu'elles m'aient plu.
J'ai pas fait beaucoup de parties, mais en masteurisant Cthulhu ce qui me plait vraiment c'est de faire monter la pression et la peur au fil de la partie. La toute 1ere que j'ai faite, le groupe n'en avait rien à cirer du Jdr. C'était ma 1ere donc j'étais ultra concentré. Et quand j'ai "relâché" en fin de partie ma concentration pour jauger les joueurs j'ai remarqué qu'ils étaient dedans, ultra attentif. A la fin les joueurs étaient debout a la table a marcher autour en discutant pour savoir qu'elle bonne décision prendre avec l'artefact maudit trouvé. Ce qui m'a le plus plu je pense c'est ça, c'est voir des gens autant investi pour trouver une solution ensemble à un truc qui n'est en fait que purement imaginaire. On aurait dit une scène de film. C'était vraiment cool.

Autre question pour faire rebondir le fil (je trouve vraiment sympa de vous lire), je me demandais quels "à côté" vous aimez faire en tant que MJ/MD ? Perso j'aime beaucoup travailler la musique, les effets sonores et .... les cartes. Mes cartes sont totalement dégueulasses, on dirait des croquis de géo d'élèves de secondes, mais j'aime beaucoup les faire. Les dessiner à la main me fait voyager. Pour Cthulhu j'aime m'inspirer de vraies villes ou régions, et de tout réorganiser pour coller au scénar.
Citation :
Publié par Lagh
je me demandais quels "à côté" vous aimez faire en tant que MJ/MD ?
A une époque, j'avais mis en place un petit rituel : entre chaque séance (en général peu de temps avant la suivante), j'envoyais par email à tous mes joueurs un questionnaire/quizz portant sur ce qui s'était passé lors de la séance précédente ou ce que les personnages avaient appris/découvert, ou encore sur divers aspects du lore. Chaque bonne réponse rapportait un peu d'xp à leur personnage respectif (pas énormément, mais suffisamment pour qu'au bout d'une vingtaine ou trentaine de bonnes réponses ça commence à devenir significatif). Ca permettait de se "replonger" dans l'univers plus aisément avant chaque séance (surtout quand ces dernières étaient très espacées) tout en faisant une sorte de teasing, ça motivait les joueurs à s'investir, et ça me permettait d'éventuellement souligner/rappeler des éléments d'intrigue importants à côté desquels ils auraient pu passer.
Citation :
Publié par Borh
[...]
- Vampire : franchement super univers pour l'époque. Et qui permet de jouer des campagnes sur plusieurs centaines d'années. Règles simples et élégantes. Bref, pas beaucoup de critiques à faire contre ce jeu. Peut-être seul défaut : quand le jeu est sorti, il était question de sauver son humanité en tant que Vampire. Au fur et à mesure que la gamme a avancé, c'est devenu complètement secondaire et on est tombé plus dans une course à la puissance très classique. Le jeu a perdu pas mal de sa subtilité d'origine et on plus tombé dans un univers où les enjeux étaient plus classiques, de la politique, des conspirations...
Je ne connais que la 1ère et la 2ème édition, je ne sais pas ce que c'est devenu après.

- Shadowrun : on a joué à la 1ère et la 2ème édition : univers absolument génial, bons scénarios. Mais règles assez atroces. En fait je crois que c'était plus sympa de lire les suppléments que d'y jouer...
[...]
Euh, sans rentrer dans une quote war sans intérêt, mais juste pour remettre le clocher au milieu du village pour le posteur initial :
Vampire/Monde des Ténèbres = brouettes de D10
Shadowrun = brouettes de D6

J'aime pas les jeux à brouettes de dés (bon j'y joue quand même, j'avoue), mais s'il faut choisir il reste quand même plus simple d'avoir des brouettes de D6. Je pense que c'est la qualité différente des parties (de MJ aussi?) auxquelles tu as participées sur ces 2 jeux qui tronque ton raisonnement, les noyaux des 2 systèmes étant finalement très proches.

Sinon, pour répondre au premier post :


- Earthdawn : excellent pour l'époque, le seul jeu qui débloquait de réels choix tactiques pour les classes non lanceuses de sort via les Talents (A l'époque en face c'était ADD2 qui tournait en med-fan généralement). Un univers post-apo med-fan assez original.

- DD5 + Aventure en Terre du Milieu : mon dernier chouchou. IMO, meilleure itération du SdA en jeu de rôle (j'en ai maîtrisées quelques unes : JRTM, LotR [sorti avec les films], L'Anneau Unique, Création amateures diverses, ...).

- Rêve de Dragon : le jeu qui se mérite. Il ne manque aucune règle. Tout (oui TOUT) est prévu et émulé efficacement, faut juste se taper un énorme pavé ... mais quel plaisir derrière. Jeu qui peut déstabiliser sur plusieurs points : simulationniste dans son système (on ne peut plus) avec un esprit/ambiance pourtant très nonchalant, hippie-sant. Les personnages fondent campagne quelque soit le format choisi, réelle campagne ou suite de one shot, ça revient au même. Perso je me bats encore pour le faire comprendre à certains joueurs de mon entourage qui ne veulent jouer qu'en format campagne. Système de magie en deçà du reste mais totalement intégré à l'univers.

- Loup-Garou : (oui c'est de la brouette D10) Oui parce qu'après s'être autocensuré, autolimité malgré des pouvoirs immenses sur Vampire, ça fait du bien de jouer une créature d'instinct et d'émotions purs ... Et les joueurs s'y tirent moins dans les pattes

- Maléfices : Oui parce que y a pas que les ricains qui savent faire du Fantastique/Ambiance, IMO fait mieux le taf que le Grand Ancien là-dessus

- Shaan 1ed : un univers original, une magie des Schèmes particulièrement ingénieuse et intéressante. Le Shaanisme = la possibilité d'altérer le présent en agissant sur le passé proche ...

- Pathfinder : Pour ceux qui s'amusent aussi en dehors des séances en planifiant l'évolution de leur personnage (un peu à la manière des "builds" des jeux vidéos mais en plus vaste)

- ADD2 : parce que l'air de rien on rigolait bien à jouer les scénars du vieux Casus sur ce dinosaure au système pas toujours très logique, souvent relou ... tendre nostalgie

- Hystoire de Fou : Parce qu'il ne doit pas souvent être cité et que je cherche encore coimment le faire jouer depuis son acquisition à la sortie. On joue des fous qui doivent résoudre une crise de folie en agissant directement sur celle-ci, mais pour se faire il faut commencer à s'enfoncer dedans, mais si on y va trop fort, on le devient réellement (fou). Le manque de clarté de cette phrase donne une fidèle image du jeu.

- JRTM : parce qu'il a le mérite d'être la première adaptation connue du SdA. Comme Rolemaster, faut aimer bouffer du tableau et du tableau .... et puis encore du tableau. Permettait les exploits les plus fous, tout comme les fins les plus indignes (merci les jets sans limite). Legolas n'aurait jamais fait de skimboard sur des escaliers dans JRTM, trop risqué ... Son gros plus : une foultitude de suppléments de contexte, très documentés qui peuvent servir pour les autres adaptation du SdA.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés