Bricolage (La Taverne)

Nettoyer des moisissures d'humidité sur un voile béton.

Répondre
Partager Rechercher
Plop la taverne,

I have a kwestione.

La vieille maison qu'on rénove est restée fermée près de 3 ans, sans chauffage ni aération, n'avait aucune isolation, des fenêtres cadres bois simple vitrage, brayf, caca. La structure est bonne, mais faut tout refaire à l'intérieur, évidemment. Quand on a commencé la réno, en plein hiver, les murs limite suintaient, condensation etc... C'était pas terrible.

Le truc auquel fallait s'attendre, c'est que sur le mur extérieur nord autour des fenêtres dans une des chambres, la tapisserie forcément, se décollait presque seule (ce qui m'a bien facilité la tâche), mais a permis de révéler que le voile béton faisant office d'enduit direct sur les parpaings, sur lequel était directement collée la tapisserie était devenu noirâtre de moisissures d'humidité (forcément).

ça me gêne un peu de poser direct l'isolant dessus comme ça. Donc je voudrais savoir, quel produit ou solution les pro du secteur pourraient recommander pour killer ces moisissures et nettoyer le mur histoire de, avant d'y poser rails, iso, pare-vapeur, placo et peintures...
Jusqu'à présent les seules solutions qu'on m'a proposé c'est :
_ Tu t'en fous, tu poses dessus et basta.
_ Tu prends du Saint-Marc et une éponge et tu frottes... (mouais, sauf que le mur, vu le voile béton, c'est du papier de verre en fait. Donc autant dire que les éponges, ça va pas être une qu'il faudra...)

Evidemment, aucune des deux ne me satisfait. Et vu le terrain atopique familial niveau asthme et allergies respi, étant donné que c'est sensé être une chambre d'enfant, j'arrive pas vraiment à m'en foutre.

Donc : comment nettoyer/désinfecter le mur avant d'y poser toute mon iso svp ? Des idées grâce à la puissance des maçons joliens ?
Hey !

Vinaigre blanc + eau. Tu asperges et tu attends que cela agisse.
Ensuite tu frottes un peu et le plus gros devrait facilement s'enlever.

Solution peu coûteuse :P
Vinaigre de vin blanc, je n'utilise que cela quand j'interviens sur des logements pour faire des sorties de location, un bon coup d'huile de coude et ça partira rapidement après.
Comme dit plus haut : javel 2,6% 1 volume de javel pour 5 volumes d'eau, appliquée au pulvérisateur et laisser agir au moins 12h. Ensuite repasser un coup et frotter sur les traces restantes.

Par contre je te conseille de chasser au max l'humidité avant de poser ton isolation et ainsi éviter d'emprisonner une trop grande quantité d'eau (vapeur ou liquide) entre ton mur de ciment et et ton pare vapeur. Deux solutions :
- Chauffer / aérer (si possible aux heures ou la température est la plus basse à l'extérieur) plusieurs fois de suite
- ou mieux si tu as sous la main un bloc clim à roulette avec un bac de récupération des condensats, tu le fais tourner en circuit fermé (le tuyau de refoulement, refoulant dans la maison), jusqu'à ce que tu récupères moins de 3L / jour.

Mê avec cette précaution, bien prévoir une lame d'air entre ton isolant et le mur et faire en sorte que tes plaques de BA13 ne touchent pas le sol, les surélever de quelques mm avec de petites cales.
Attention, ça ne sera efficace que si l'humidité est uniquement due uniquement à la condensation et vient de l'intérieur, ça ne servira à rien si l'humidité provient de l'extérieur: infiltration horizontale ou humidité ascensionnelle.
Ah ouais, vinaigre blanc, pas con, je sais pas pourquoi j'y ai pas pensé toute seule !
Merci !

Citation :
Publié par gloriade
Si le support t'interdit l'emploie d'éponge, et si le sol est en carrelage, pulvérisateur de jardin et brosse a lessiver.
Bonne idée pour la brosse à lessiver !

Je note, ça sera effectivement la solution de frottage.
Et le sol actuel est en dalles de quartz, donc RAS pour le pulvérisateur.

Citation :
Publié par Krarsht
Par contre je te conseille de chasser au max l'humidité avant de poser ton isolation et ainsi éviter d'emprisonner une trop grande quantité d'eau (vapeur ou liquide) entre ton mur de ciment et et ton pare vapeur. Deux solutions :
- Chauffer / aérer (si possible aux heures ou la température est la plus basse à l'extérieur) plusieurs fois de suite
- ou mieux si tu as sous la main un bloc clim à roulette avec un bac de récupération des condensats, tu le fais tourner en circuit fermé (le tuyau de refoulement, refoulant dans la maison), jusqu'à ce que tu récupères moins de 3L / jour.

Même avec cette précaution, bien prévoir une lame d'air entre ton isolant et le mur et faire en sorte que tes plaques de BA13 ne touchent pas le sol, les surélever de quelques mm avec de petites cales.
Attention, ça ne sera efficace que si l'humidité est uniquement due uniquement à la condensation et vient de l'intérieur, ça ne servira à rien si l'humidité provient de l'extérieur: infiltration horizontale ou humidité ascensionnelle.
Il n'y a aucune trace de fuite ou d'infiltration, ça vient vraiment de la condensation liée à la combinaison absence d'isolation + absence de chauffage + absence d'aération.
Les températures ont bien remonté depuis mi-janvier, avec du 15-16° mini/jour + vent, et depuis mi-janvier, on a viré toutes les fenêtres pour refaire les encadrements avant la pose des nouvelles, donc ça a été + que bien aéré. Depuis les murs sont bien bien secs, plus de trace de condensation ni d'humidité.

Les nouvelles fenêtres ont été posées la semaine dernière et le chauffage sera posé mardi.
On attaque la pose de l'isolation dans la foulée.

Mais je vais lire ton message à l'homme, histoire de prendre toutes les précautions pour éviter les problèmes.
Citation :
Publié par Krarsht
Mê avec cette précaution, bien prévoir une lame d'air entre ton isolant et le mur
une lame d'air entre l'isolant et le mur ? pour crée une convection et perdre de la chaleur ? srly ?
deplus on ne parle plus de pare vapeur, mais de frein vapeur.

Donc, je ne conseille en aucun cas d'utiliser un frein vapeur dans une maison en rénovation, la maison pendant qu'elle a était habité n'a pas moisi d'après toi, juste pendant la période non habité... la plupart des isolants sont ouvert a la migration de vapeur.
Pendant l'automne et l'hiver, la vapeur ce fixe dans l'isolant en micro goûte, la laine de verre ne peux pas moisir ni produire un effet de capillarité (par exemple).

Appel un pro de l'isolation, demande conseille, fait lui faire un devis et qu'il t'explique bien comment il va procéder et ensuite, fais le toi (ou ton homme)
Les pros me corrigeront mais il y a des solutions pour éviter les mousses

https://www.amazon.fr/Antimousse-Pro.../dp/B00JLOYX9K

Mais à mon avis c'est plutôt à utiliser en extérieur, là si le mur reste sec, les mousses ne devraient tout simplement pas revenir donc inutile de les attaquer si fort

En plus en intérieur je ne sais pas niveau toxicité.. Par contre pour notre toit et en attendant 6 mois ça a très bien marché
Citation :
Publié par Monsieur Barbe
une lame d'air entre l'isolant et le mur ? pour crée une convection et perdre de la chaleur ? srly ?
Si ton espace est inférieur à 3 centimètres, y'a pas de mouvement de l'air.
Citation :
Publié par Neirdan
Si ton espace est inférieur à 3 centimètres, y'a pas de mouvement de l'air.
ah ? pourtant j'isole parfois 1 cm et la convection disparaît.
tout vide d'isolation peux crée un courant d'air, en complétant ce vide, tu gagnes un confort dans les pièces, car aucun courant d'air ne peux être crée et donc, la chaleur reste dans l'habitation...

Citation :
Publié par znog (#31064300)Les pros me corrigeront mais il y a des solutions pour éviter les mousses

https://www.amazon.fr/Antimousse-Pro.../dp/B00JLOYX9K

Mais à mon avis c'est plutôt à utiliser en extérieur, là si le mur reste sec, les mousses ne devraient tout simplement pas revenir donc inutile de les attaquer si fort

En plus en intérieur je ne sais pas niveau toxicité.. Par contre pour notre toit et en attendant 6 mois ça a très bien marché
le problème c'est la moisissure, pas une mousse de toiture/terrasse.
du coup ce n'est pas la même utilisation entre le problème de Madee et le lien que tu donnes.
Tiens petite question ça tombe à pic !

J’ai des traces de ce type dans mon habitation (photo), sur certains murs intérieurs, autour des encadrements de portes ou même autour de mon puit de lumière,

C’est un peu plus jaune que la peinture blanche elle meme, et c’est assez régulier au niveau de la forme ..

J’ai du mal à savoir si c’est de l’humidité, de l’enduit ou autre ?

Un coup de bonne peinture blanche suffit ou il faut tester le vinaigre blanc au préalable?

Merci
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : ED320168-2EF8-4647-9342-150B8D30BEE8.jpg
Taille : 960x1792
Poids : 146,2 Ko
ID : 670875   Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 700BFC39-8C04-4562-B100-306BA33BED83.jpg
Taille : 960x1792
Poids : 74,6 Ko
ID : 670876  
Citation :
Publié par Monsieur Barbe
d'ancienne tache repassée sous une couche de peinture d'après les photos.
Merci pour ta réponse,

Je suis pas sur que l'application d'une peinture mur puisse la recouvrir tel quel ?
Pour OP comme dit plus haut, l'eau de javel c'est parfait pour ce genre de problème surtout en extérieur. Ne pas la mélanger avec d'autres produits et ça risque rien niveau santé.
Ah bah du coup, j'avais zappé de repasser par là...

J'ai donc suivi les conseils, vinaigre blanc dans un vapo, brosse et j'ai frotté les endroits noircis du mur.
ça a eu l'air de faire un peu effet. Pour une meilleure efficacité, le lendemain, j'ai recommencé avec juste de la javel, et basta.

Du coup depuis l'Iso, l'électricité et le placo ont été posés, ya plus qu'à jointer le placo, peindre les 4 murs, poser le sol, et ça sera parfait.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés