His Dark Materials (Le Cercle Taberna)

[Actu] La série His Dark Materials (À la Croisée des Mondes) diffusée à partir du 4 novembre

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Peredur
Pas les sectes. Le livre est assez critique des religions en générales et plus particulièrement des religions chrétiennes.
Donc dès l'annonce de l'adaptation, il y a eu de nombreux lobbies aux USA pour faire pression pour annuler le flim, empêcher sa distribution, appeler au boycott, etc.

Du coup, le flim n'a pas eu de très bons résultats aux USA (mais bien rattrapés dans le monde puisqu'il a engrangé au final près de $400M).
Et ce travail de sape de la part des lobbies a eu un grand rôle dans le choix de ne pas faire la suite.
Après les religions sont des sectes qui ont réussi à s'imposer... A l'époque j'avais mit les lobbies américains au même titre que des sectes, si je me souviens bien avec l'acharnement là bas on amême eu Nicole Kidman devant se défendre sur sa foi face à l'agressivité de ses groupes religieux. J'avais lu les livres par la suite, j'en garde de vagues souvenirs mais le peu que je m'en souviens était en effet très critiques sur les religions.
Du tout bon pour l'instant c'est là qu'on voit qu'une série est plus judicieux(enfin on verra à la fin) qu'un film pour adapter ce genre d'univers. Car tu as le temps de mettre en place les éléments présent dans les romans, quand dans un film tu es obligé de rusher.
Là vraiment le rythme est le bon, les acteurs très bien, la musique très bien, le rendu de l'univers très bien.
Perso j'adore.

Après faut voir sur la durée, mais ce 1er épisode j'en suis ressorti super satisfait.


Citation :
J'ai passé un bon moment mais je suis tout de même sceptique. C'est bon dans l'ensemble mais je trouve qu'il y a un côté artificiel dans certains dialogues. Le choix des acteurs est bon dans l'ensemble même s'ils auraient pu y aller avec plus de subtilité pour certains personnages
Est ce que ça vient pas du fait aussi qu'on connait l'histoire ? Perso pour Mme Coulter je pense que si tu connais pas l'histoire c'est pas si évident.
Citation :
Publié par Hellokittix
J'ai passé un bon moment mais je suis tout de même sceptique. C'est bon dans l'ensemble mais je trouve qu'il y a un côté artificiel dans certains dialogues. Le choix des acteurs est bon dans l'ensemble même s'ils auraient pu y aller avec plus de subtilité pour certains personnages
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Notamment Mme Coulter où ça se voit à des km qu'elle va être la méchante. La faute, aussi, à la scène au Magisterium qui précède son introduction, scène absente du livre et qui sert ici également à introduire Lord Boreal qui ne devient important pour l'histoire que bien plus tard. Pour moi on aurait pu largement se passer de cette scène et la caser plus tard...




Je suis curieux de voir la suite en espérant que l'on y retrouve la noirceur et les thèmes abordés dans le livre, sans censure, mais en espérant aussi que ça s'améliore dans les prochains épisodes



C'est une saga de littérature jeunesse à la base, alors ça n'échappera sans doute pas à certains clichés que l'on retrouve dans les adaptations de ce type de roman. Après, ça reste assez sombre, et les thématiques abordées/les différents niveaux de lecture la différencie quand même des autres grosses sagas de litté jeunesse
Merci de ta réponse; j'vais PE tester alors.

Citation :
Publié par Uther
@Von C'est une série de la BBC, en partenariat avec HBO. A mon avis (uniquement sur la base du premier épisode, ça peut évoluer ensuite), on est plutôt dans le ton de la BBC qui adapte un classique de la littérature britannique, plutôt que de HBO qui va chercher à émoustiller l'abonné américain avec un contenu "mature" pour se démarquer des chaines nationales.
A mon sens, c'est donc plutôt accessible pour un public adolescent (même si les thèmes de l'oeuvre originale ont différent niveaux de lecture, et que tous ne sont peut-être pas pleinement accessibles / compréhensibles pour un public trop jeune).
Arf... merci de l'analyse... c'est un peu ce que je craignais... que BBC prenne le dessus sur HBO qui est pour moi le genre de chose que je recherche..
*se grate la tête maintenant*

Dernière modification par Draggor ; 07/11/2019 à 01h06. Motif: Auto-fusion
J'ai pas lu les livres, donc j'ai une vision néophyte de la série.

Franchement, j'ai trouvé ça moyen. Ca reste un avis perso.

1. Comme d'autres, j'ai du mal avec les héros enfants. Heureusement que la gamine joue bien. Mais l'ado des gyptians reste un plot plus inexpressif qu'une huitre (le pire c'est qu'on comprend qu'il aura un rôle important plus tard, j'imagine).

2. Dans la globalité, ça va trop vite. Beaucoup trop vite. On comprend que dalle. Pourquoi la gamine est si importante (5 min de développement sur le Lore de la série auraient suffi) ? C'est quoi cette histoire de poussière (là, pour le coup, les 5 min d'explications de Lors j'saispasquoilà ne m'ont pas suffi). C'est quoi cette histoire d'animaux qui parlent et qui se transforment en autre chose ? C'est quoi l'académie où la gamine grandit ? C'est quoi l'espèce de secte avec des gros méchants qui font que des mines de méchants ?

3. On voit qu'il doit y avoir des relations entre la gamine, son pote et les enfants des gyptians. Sauf que c'est pas du tout développé. Il me manque un lien sur ce point.

4. Alors comme ça y'a une dame qui débarque d'on ne sait où, et en une discussion de 2 minutes, elle entraine la gamine avec elle et tout le monde n'y voit rien à redire ? Que la gamine soit subjuguée j'peux comprendre à la limite, mais que le maître ou les autres professeurs de l'académie ne protestent en quoi que ce soit, là ça me sidère. D'ailleurs, comme la gamine que 12 ans (je crois), le maître pourrait juste lui interdire de s'en aller.

5. Autre point que m'a fait titiller, c'est cette histoire de carafe de vin. Je rajoute pas pour pas spoiler, mais normalement, le Lord et la gamine devraient faire la gueule comme pas possible au maître. Mais non, on fait comme si de rien n'était. Même s'ils veulent garder le secret, la logique voudrait qu'ils évitent de lui parler. Or, c'est tout le contraire qui se passe !

6. Enfin, mais enfin, je déteste quand dans une œuvre y'a un objet magique surpuissant. Et là, on nous refait le coup de la boussole magique trop poweruber grosbill qui connait la vérité vraie ! Y'en a que 6 dans le monde ! Oulà ! Ba tiens, le maître le donne comme ça à la gamine, cadeau bonus !
J'sais pas moi, à sa place, je l'aurais vendu ce machin, pour une tonne d'or j'imagine. Et je me la coulerais douce dans les tropiques ! Mais non, il s'en débarrasse sans ciller.

Bref, je retiens quand même que l'histoire s'annonce intéressante malgré tout. Les décors sont géniaux et le côté steampunk me plait énormément. Donc je continuerai à regarder en espérant que les épisodes suivants éclaircissent les interrogations et doutes.
Je viens de finir le livre 1 en audiobook, le film est fidèle mais ne va pas jusqu'au bout, du coup seul la fin de la saison 1 a un véritable intérêt. L'écriture n'ait pas terrible sauf sur les derniers chapitres qui plus est.

Pour ceux qui hésitent à montrer la série à leurs enfants je pense que cela dépendra de la façon dont seront mis en images certains passages mais je ne penses pas que cela soit adapter...

Enfin pas avant 14 / 15 ans quoi.

Edit: Le second livre semble beaucoup plus intéressant, je crois que je vais attendre la saison 2.

Dernière modification par 2063 ; 08/11/2019 à 00h10.
Citation :
Publié par Psykoyul
Si c'est pas trop HS, je suis assez curieux de savoir en quoi.
J'ai commis l'erreur de ne lire HP que relativement "tard" car la saga était étiquetée jeunesse alors qu'au final il s'agit juste de romans de fantasy, plutôt bons d'ailleurs.
Qu'en est-il de His dark Material? Et sur les points que tu cites, quels sont les différences que tu vois avec HP par exemple?
La différence avec HP de mon point de vue c'est que les romans sont moins trancher dans la notion de bien/mal et que l'univers est au final bien plus complexe que celui d'HP (fin celui d'HP est linéaire, tu le découvre en profondeur mais finalement il est très établi et "finis" ) Je peux pas trop en dire plus sans spoilers sur ce point là.

Une autre différence c'est que l'histoire est a mon sens moins figée sur un seul point de vue (encore une fois je peux pas trop développer) Et dans mes souvenirs tu te prend a te poser plus de questions que l'histoire te donne de réponse (surtout dans les tomes 2 et 3) Là où HP tu suis une aventure style odyssée où on te vante les exploits des gens (pas une critique j'aime aussi) . Pour HDM ça se rapproche plus de GoT si on fais une comparaison grotesque :^)

Après honnêtement pour moi le tome 1 est une très grosse introduction et sûrement le plus "facile" a adapter en série/film, je suis curieux de voir comment ils vont s'en sortir avec les éléments des tomes 2 et 3 pour ceux qui ont lu les livres. Mais ça promet d'être sympa a voir
Citation :
Publié par Psykoyul
Si c'est pas trop HS, je suis assez curieux de savoir en quoi.
J'ai commis l'erreur de ne lire HP que relativement "tard" car la saga était étiquetée jeunesse alors qu'au final il s'agit juste de romans de fantasy, plutôt bons d'ailleurs.
Qu'en est-il de His dark Material? Et sur les points que tu cites, quels sont les différences que tu vois avec HP par exemple?
Perso, à l'époque où j'ai lu le seigneur des anneaux, c'était considéré comme un livre jeunesse, et dans la même collection que les livres dont vous êtes le héros.
Pour répondre à ta question, oui, je pense que c'est comme HP, ça se lit de 10 à 99 ans. C'est de la fantasy (enfin dans un univers plus Steampunk que médiéval) avec de l'action. Il y a rien de sexuel (ce qui l'aurait rangé dans la catégorie adulte), il y a de la violence, des meurtres, mais pas non plus de sadisme et de trucs gores comme on peut en trouver chez GRR Martin ou Terry Goodkind.

Après, mon avis perso : j'ai bien aimé, mais j'ai préféré HP, même si l'histoire, les thématiques, sont tout de même très différents.

La différence entre livre jeunesse et livre adulte, ça tient souvent qu'au sexe et à la violence extrême/sadisme/gore. Quand j'étais pré-ado, je m'étais acheté Ivanhoé de Walter Scott parce qu'il était aussi dans la même collection que le SdA et les LDVEH et que la couverture était magnifique avec un duel de chevalier. Bah sérieux, je me souviens d'avoir eu un mal de chien à le lire, c'était vraiment pas un livre pour enfant, il était très lent, avec beaucoup de descriptions et assez peu d'action.

Dernière modification par Borh ; 11/11/2019 à 22h11.
J'ai vu les 2 premiers épisodes et j'ai beaucoup aimé. Bon je suis pas objectif, j'ai grandi avec les bouquins depuis mes dix ans et ils font parti des livres que j'ai le plus relu de toute ma vie . Je salue l'effort d'adaptation qui est fait au niveau de la série, franchement ça fait plaisir. La série rajoute également des éléments qui ne devraient apparaître qu'à partir du tome 2 mais qui sont indispensables pour préparer la suite, notamment
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
La fenêtre entre les mondes, Lord Boreal qui passe dans notre monde et lance les recherches pour retrouver Stanislaus Grumman (ce qui va déclencher les évènements de la Tour des Anges, le deuxième tome). C'est un élément qui est absent des livres et que je trouve bien vu, parce que dans le livre tu ne sais pas trop d'où vient le truc...
Y'a des chances pour que le prêtre avec le daemon-scarabée qui accompagne le Père McPhail dans l'épisode 2 soit également le père Gomez, que le Magisterium enverra par la suite en mission d'assassinat...



Alors c'est vrai que ça doit donner l'impression d'aller un peu vite, surtout qu'il y a pas mal d'éléments de plot à introduire. Je regrette un peu le texte du début du pilote qui te balance le coup de la prophétie et des sorcières en ouverture, j'aurai préféré que ce soit introduit progressivement...


Citation :
Publié par Duda
J'ai pas lu les livres, donc j'ai une vision néophyte de la série.

Franchement, j'ai trouvé ça moyen. Ca reste un avis perso.

1. Comme d'autres, j'ai du mal avec les héros enfants. Heureusement que la gamine joue bien. Mais l'ado des gyptians reste un plot plus inexpressif qu'une huitre (le pire c'est qu'on comprend qu'il aura un rôle important plus tard, j'imagine).

2. Dans la globalité, ça va trop vite. Beaucoup trop vite. On comprend que dalle. Pourquoi la gamine est si importante (5 min de développement sur le Lore de la série auraient suffi) ? C'est quoi cette histoire de poussière (là, pour le coup, les 5 min d'explications de Lors j'saispasquoilà ne m'ont pas suffi). C'est quoi cette histoire d'animaux qui parlent et qui se transforment en autre chose ? C'est quoi l'académie où la gamine grandit ? C'est quoi l'espèce de secte avec des gros méchants qui font que des mines de méchants ?

3. On voit qu'il doit y avoir des relations entre la gamine, son pote et les enfants des gyptians. Sauf que c'est pas du tout développé. Il me manque un lien sur ce point.

4. Alors comme ça y'a une dame qui débarque d'on ne sait où, et en une discussion de 2 minutes, elle entraine la gamine avec elle et tout le monde n'y voit rien à redire ? Que la gamine soit subjuguée j'peux comprendre à la limite, mais que le maître ou les autres professeurs de l'académie ne protestent en quoi que ce soit, là ça me sidère. D'ailleurs, comme la gamine que 12 ans (je crois), le maître pourrait juste lui interdire de s'en aller.

5. Autre point que m'a fait titiller, c'est cette histoire de carafe de vin. Je rajoute pas pour pas spoiler, mais normalement, le Lord et la gamine devraient faire la gueule comme pas possible au maître. Mais non, on fait comme si de rien n'était. Même s'ils veulent garder le secret, la logique voudrait qu'ils évitent de lui parler. Or, c'est tout le contraire qui se passe !

6. Enfin, mais enfin, je déteste quand dans une œuvre y'a un objet magique surpuissant. Et là, on nous refait le coup de la boussole magique trop poweruber grosbill qui connait la vérité vraie ! Y'en a que 6 dans le monde ! Oulà ! Ba tiens, le maître le donne comme ça à la gamine, cadeau bonus !
J'sais pas moi, à sa place, je l'aurais vendu ce machin, pour une tonne d'or j'imagine. Et je me la coulerais douce dans les tropiques ! Mais non, il s'en débarrasse sans ciller.

Bref, je retiens quand même que l'histoire s'annonce intéressante malgré tout. Les décors sont géniaux et le côté steampunk me plait énormément. Donc je continuerai à regarder en espérant que les épisodes suivants éclaircissent les interrogations et doutes.
Alors :
1. Effectivement, c'est toujours compliqué les acteurs enfants. L'actrice principale joue bien je trouve, sinon je suis d'accord avec toi pour Tony l'ado gitan.

2. L'importance de Lyra c'est compliqué à expliquer, puisque même dans les bouquins on nous dit qu'elle est importante sans trop le développer, mais elle-même n'a pas vraiment de "pouvoirs" ou de caractéristiques qui la différencient des autres... Le bouquin m'a toujours donné l'impression d'hésiter entre un coté "c'est la prophétie, c'est l'élue elle est extrêmement importante" et "elle n'est importante que parce qu'elle est au bon endroit au bon moment, elle n'a rien de spécial en elle-même". Pour le coup, comme dit plus haut, j'aurais préféré que la série insiste moins sur le coté "prophétie" qui est assez secondaire au final.
Pour la Poussière : c'est compliqué. Dans les bouquins aussi, on est complètement largués, il faut attendre grosso modo la moitié du 2eme tome/le troisième tome pour avoir une bonne compréhension du phénomène. C'est un concept extrêmement important de cet univers, et pour le coup la série le développe mieux que les bouquins. Sans spoiler, en reprenant les éléments des 2 premiers épisodes, en gros c'est une espèce de particule élémentaire qui fait l'objet de recherches par les érudits de Jordan College et également du Magisterium, qui considère cependant toute recherche sur le sujet comme hérétique tout en ayant un. Le point intéressant, comme souligné dans l'épisode 1, c'est que les adultes attirent la Poussière, et pas les enfants. Ce qui nous amène au deuxième point : les daemons.

Les daemons, ce sont ces animaux qui parlent et qui se transforment, sauf que ce n'est pas que ça. Un daemon, dans le monde de Lyra, est en fait une manifestation d'une partie de la conscience humaine, qui prend la forme d'un animal (une sorte de totem). Ils peuvent parler. Plusieurs principes sont introduit dans le bouquin et évoqué dans la série mais vu la masse d'infos, je comprends qu'on puisse passer à coté. Presque tous les principes que je donne ici sont énoncés ou illustrés dans les épisodes 1 et 2, mais je les met en spoiler au cas où :

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
-Déjà, seul les daemons des enfants sont polymorphes (sans doute une référence aux théories psychologiques sur l'enfance, etc). Ils peuvent se métamorphoser en n'importe quel animal à volonté, mais il semble y avoir une espèce de règle non-écrite sur la taille maximale du daemon (on n'évoque jamais un daemon-baleine ou éléphant, par exemple). Ils peuvent se transformer en insecte par contre. Ça n'empêche pas les daemons des enfants d'avoir une ou des formes préférées : Pantalaimon, le daemon de Lyra, prend souvent une forme d'hermine, de fouine ou de martre par exemple. A la puberté, un daemon perd sa capacité à se transformer et se stabilise à sa forme définitive, qui généralement renvoie a un aspect de la personnalité de son humain : daemon-chien, daemon-serpent, daemon-papillon... Dans le premier épisode, on voit ainsi Tony, le jeune gitan, effectuer une cérémonie avec les gitans pour célébrer la stabilisation de son daemon à la forme de faucon.
- Ensuite, les daemons ne peuvent pas s'éloigner de plus d'une certaine distance de leur humain, et vice-versa. Cette distance n'est pas spécifiée, mais c'est généralement de l'ordre de la dizaine de mètres, voir moins. Si un humain et son daemon s'éloignent trop, les deux ressentent de la douleur. Si cet éloignement est trop important ou prolongé, cela peut entraîner l'évanouissement, voir la mort des deux.
- Les daemons et les humains partagent un lien très fort, qui implique également que la douleur ressentie par l'un est ressentie par l'autre. C'est ce qu'on voit dans l'épisode 2 : quand un daemon en combat un autre, l'humain ressent la douleur de son daemon. Si son daemon est neutralisé, l'humain l'est aussi. A la mort d'un humain, son corps demeure mais son daemon disparaît "comme la flamme d'une bougie qu'on souffle".
- Ce qui est probablement à l'origine d'un tabou qui n'est pas explicitement mentionné dans la série (et peu traité dans le livre) : en théorie, il est considéré comme extrêmement impoli, voir tabou, de toucher le daemon d'une autre personne. Dans les livres, lorsque des personnages se battent, les humains se battent entre eux et leurs daemons se battent entre eux.
SPOILER EPISODE 2
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Ce qui fait que lorsque Lord Boreal, dans l'épisode 2, tue (?) une journaliste en écrasant son daemon-papillon, c'est une bonne manière de montrer que c'est un bon salopard, qui ne respecte pas les règles de son monde. Sauf si la série décide de s'affranchir de cette règle, au contraire du bouquin.




L'académie ou Lyra grandit, c'est Jordan College. Pense à l'université d'Oxford, dont c'est d’ailleurs un décalque.

Et enfin, le Magisterium, cette espèce de secte comme tu dis, c'est ni plus ni moins que l’Église chrétienne (il me semble que dans le livre il est précisé que c'est le produit d'une réintégration des protestants dans le giron de l'église catholique, avec Calvin qui serait devenu pape à un moment donné). C'est LE pouvoir religieux et politique du monde de Lyra. Le Magisterium est un espèce de gouvernement mondial, qui contrôle directement presque tous les pays occidentaux à l'exception de certaines zones du Nord, sur lesquelles il fait cependant sentir son influence.

3. Il y a bien dans le livre des relations entre Lyra et les gitans, mais elles sont assez peu développées. En gros, Lyra fait partie d'une bande d'enfants qui sèment la terreur dans oxford avec des bagarres, des combats de boue, etc. Un jour (c'est évoqué très rapidement dans la série), Lyra et ses potes ont piqué une péniche aux gitans et ont voulu partir sur les canaux avec : c'était la péniche de Ma Costa, la mère de Billy. Ils jouent régulièrement avec les enfants des gitans, etc.

4. Ce n'est pas choquant en soi, étant donné le statut de Lyra. Lyra est une anomalie au sein de Jordan College, car tous les autres enfants sont des garçons de cuisine (comme son ami Roger) et/ou des enfants de serviteurs. Lyra a été laissé à la garde des universitaires de Jordan Collège, qui sont censés l'élever, en prendre soin et la protéger. Sauf que ce sont des universitaires à l'anglo saxonne, des purs esprits, qui clairement ne savent pas quoi faire avec une gamine sur les bras et sont bien conscients de ne pas être les personnes les plus qualifiées pour s'occuper d'une enfant... Le Maître de Jordan College le précise lui-même, il sait qu'à ce moment, avec Lyra qui grandit, lui et ses collègues ne peuvent plus s'en occuper. Elle est toujours à fuguer à droite à gauche, traîne sur les toits, dans les cryptes, va jouer avec les gitans, bref fait ce qu'elle veut. Il est donc à la recherche d'un tuteur qui pourrait l'éduquer convenablement et réellement prendre soin d'elle.

5. Ca c'est politique, j'en dirais pas plus pour pas spoiler

6. Le fameux objet "magique", l'Alethiomètre, n'est pas surpuissant. Très peu de personnes savent ce que c'est ou bien à quoi ça sert, et encore moins sauraient s'en servir. Ce sera développé dans les épisodes suivants.
ma lecture date, mais de toute façon il me semble que dans les romans comme dans la série pour l'instant, y a plein d'élément dont le fonctionnement de la "boussole" qu'on découvre au fur et à mesure de la lecture.

Sinon ouai pour Lyra, je rejoins Sim@el Terrevermeil, au départ ça donne l'impression qu'on est dans le classique "l'élu" qui viendrait rééquilibrait la "force" mais au final non. Comme je disais ma lecture date, mais au final je crois que l'importance de son rôle c'est ses origines (ses parents) c'est plus ça qui fait d'elle quelqu'un à part que des "pouvoirs" supposés.
Merci pour ces explications, très détaillées et claires.

Du coup, j'ai maté l'ép.3.

Bon, y'a un peu de mieux, mais je reste toujours sur ma faim. Y'a des éléments vraiment adultes/réalistes qui me plaisent beaucoup, et d'autres beaucoup trop clichés, trop réchauffés fantasy classique ou trop enfantins (normal me direz vous, avez des héros enfants).

L'intervention de Lyra au cours de la réunion des Gyptians notamment, au secours, c'est d'un navrant...

De même que le Gyptian contestataire qui retourne sa veste en 5 sec par l'intervention d'une gamine de 12 ans...

La nourrice m'énerve aussi, à passer son temps à chialer. Bon, on peut pas lui reprocher vu les circonstances, mais quand même.

Et les fameux bugs espions. Hah, pareil, c'est tellement cliché.

Enfin bref, c'est pas mauvais en soi, mais y'a beaucoup de petits détails qui me chagrinent. J'vais continuer malgré tout. Y'a des petites énigmes qui ont l'air prometteuses.

Au fait, l’énigme des parents de Lyra, tu le vois quand même venir de teeeelement loin. C'est très dommage.
@Simael : ta réponse est vraiment chouette, mais je ne peut m'empêcher d'être en désaccord sur certains points.
Tu parles d'éléments peu ou pas traité dans le film, alors que la plupart du temps, c'est soit traité correctement, soit normal que ca ne le soit pas.

Par exemple, la relation avec les gitans est développée de façon carrément honnête dans le livre, du coup ca passe beaucoup mieux.
Le récit est ponctué de passages sur les gitans, de souvenirs et d'anecdotes, bref, c'est développé.

Dans le bouquin, on ne sait pas si Lyra est importante, justement parce que c'est tout l'enjeu du bouquin : elle même ne doit pas avoir connaissance de son '' importance '' et êtres consciente des actes importants qu'elle fait ou va faire.
Si j'ai bonne mémoire, c'est l'alethiometre qui indique ça justement, et cet instrument est rarement très explicite.

Pour le fait que le bouquin ne s'étende pas sur le sujet de toucher ou pas les autres daemons, c'est juste parce qu'il n'y a pas grand chose de plus a en dire.
On comprend vite le côté 'intime' d'un daemon ( qui est largement expliqué dans les bouquins), et le fait de ne pas toucher les autres daemons n'est qu'une règles parmit tant d'autres, qui ne nécessite pas de développement outre mesure.

En fait dans le livre, les choses sont amenées et introduites de façon plus propre, de fait que tu sais très bien que l'explication va arriver plus tard, et que pour l' instant, tu n'a pas besoin d'en savoir plus.
L'exemple le plus parlant, c'est la poussière. Dans le livre, on te donne juste assez d'indice pour en comprendre les grandes lignes, sans t'en dévoiler plus.
Mais c'est bien fait, t'es pas vraiment perdu, et c'est même un fil conducteur aussi passionnant qu'intéressant a découvrir. Là ou, dans la serie, c'est plus maladroit, et tu ressents cet aspect là comme une mauvaise écriture du scénario.
La relation avec les gitans (ou gyptians en vo), elle était totalement passée à la trappe dans l'épisode 1. Il y avait Roger qui a annoncé furtivement que Billy avait disparu et Lyra qui tout aussi furtivement a demandé si c'était le frère de Tony. De là, on pouvait éventuellement comprendre que Roger connaissait les gitans et que Lyra les avait rencontré une fois.
Mais il fallait faire attention à ces deux lignes de dialogue expédiées entre deux passages où il se passe des choses plus importantes.
Et, de toutes façons, c'est faux, car en fait c'est Lyra qui est amie avec les gitans et Roger qui l'est un peu de facto puisqu'il suit Lyra dans ses aventures (mais Roger n'a clairement pas le tempérament pour devenir de lui même ami avec les gitans).
Du coup, comme c'est zappé dans l'épisode 1, ça fait moins naturel dans l'épisode 3.

Malgré que la série prend le temps de raconter un tas de chose, il y en a pas mal qui sont traitées trop rapidement. Quand elles sont traitées.
Et parmi ces choses, je trouve que le flim s'en sort mieux.
Le flim prend moins de temps que la série pour développer comme il dispose de moins de temps pour tout raconter mais il parvient malgré tout à transmettre toutes les info nécessaires à l'histoire et sa compréhension (notamment en débutant par une présentation rapide des daemons plutôt que la prophétie… ou encore en commençant par Lyra qui joue avec les enfants gitans plutôt qu'en la montrant boire de l'alcool dans un mausolée… >.> ).
Après, ça fait longtemps que je n'ai pas lu les livres donc je ne sais pas à quel point il prend des libertés pour réussir à faire rentrer tout ça dans le temps imparti.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Par exemple, je ne me rappelle plus dans le livre comment est-ce que Lyra apprend que le roi des ours rêve d'avoir son daemon.





A côté de ça, la série développe beaucoup trop le voyage entre les mondes.
Avec ces ajouts (par rapport au tome 1), on dessert l'histoire actuelle :

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Les informations acquises par ces scènes ne servent à rien pour le moment et affaiblissent même les enjeux de l'histoire actuelle puisqu'on apprend que les recherches et ce qu'ils sont prêts à faire pour mener leurs expériences n'est en fait pas vraiment utile. Alors qu'en apprenant ça après coup, comme dans le livre, ça apporte un twist un peu cynique.


A voir comment ils traitent ça par la suite, mais pour le moment je suis moins convaincu de raconter ces passages avant la conclusion de l'histoire du tome 1 qu'après coup, comme c'est fait dans les livres (et qui est parfaitement compréhensible).




PS : C'est complètement faux de dire que Lyra n'a pas de pouvoir.
Elle a le pouvoir de comprendre instinctivement et parfaitement l'aléthiomètre, un objet qui donne la réponse à toutes les questions qu'on peut avoir. C'est très très très puissant.
On voit rapidement son fonctionnement dans l'épisode 3 mais on pointe 3 aiguilles vers 3 symboles pour composer une question et la dernière aiguille pointe une série de symboles pour donner la réponse.
Sauf que chaque symbole a un tas de sens (un peu comme une carte de tarot) ce qui fait que, normalement, non seulement la réponse n'est pas claire mais en plus on est pas sûr de la question qu'on a posé (ce qui du coup fausse l'interprétation de la réponse).
Une personne normale doit étudier des années pour réussir à vaguement utiliser l'appareil. Mais il n'arrivera malgré tout pas à avoir une réponse bien claire.
Alors que Lyra, sans avoir jamais étudié le sujet, a le pouvoir de poser exactement la bonne question et tirer exactement la bonne réponse.
Sur ta question sur
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
le roi des ours

C'est pas grâce à aléthiomètre ?



sinon il me semblait bien que les
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
voyage entre les 2 mondes, c'était pas si tôt dans l'histoire


D'ailleurs question bête mais j'ai aucun souvenir de l'acolyte de Coulter, cad le personnage de Boreal il existe dans les romans ? parce que ce dont je me souviens c'est qu'elle est seule j'ai à ce point oublié les romans que ce personnage je l'ai zappé ?




Citation :
PS : C'est complètement faux de dire que Lyra n'a pas de pouvoir.
Elle a le pouvoir de comprendre instinctivement et parfaitement l'aléthiomètre, un objet qui donne la réponse à toutes les questions qu'on peut avoir. C'est très très très puissant.
On voit rapidement son fonctionnement dans l'épisode 3 mais on pointe 3 aiguilles vers 3 symboles pour composer une question et la dernière aiguille pointe une série de symboles pour donner la réponse.
Sauf que chaque symbole a un tas de sens (un peu comme une carte de tarot) ce qui fait que, normalement, non seulement la réponse n'est pas claire mais en plus on est pas sûr de la question qu'on a posé (ce qui du coup fausse l'interprétation de la réponse).
Une personne normale doit étudier des années pour réussir à vaguement utiliser l'appareil. Mais il n'arrivera malgré tout pas à avoir une réponse bien claire.
Alors que Lyra, sans avoir jamais étudié le sujet, a le pouvoir de poser exactement la bonne question et tirer exactement la bonne réponse.
Dans mon souvenir ça s'explique pas par des pouvoirs, mais parce qu'elle est "sensible" à ça et assez maligne pour comprendre son fonctionnement, mais rien de magique ou un pouvoir quelconque là dedans... Mais bon j'avoue que là je sais plus trop....
Ne pas lire les spoils si vous n'avez pas lu les livres, comme je vais aborder des choses pas non plus traitées dans le flim pour répondre à @Thesith

Pour les voyages :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Tout le livre 1 traite de l'étude de la Poussière et des expériences réalisées sur les enfants en rompant la connexion avec leur daemon. L'histoire se termine par l'ouverture avec succès d'un passage vers un autre monde.
Ce n'est qu'à partir du livre 2 qu'on apprend qu'il y a en fait un tas de passages laissés ouverts entre les mondes, permettant à plein de gens de traverser d'un monde à l'autre et ce sans avoir à participer à des expériences inhumaines.


Pour le pouvoir :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
La faculté de Lyra a comprendre l'appareil sans livre et sans années d'études est clairement décrit comme d'origine surnaturelle dans les livres : à la fin du troisième tome, elle perd ce pouvoir et n'arrive plus du tout à comprendre l'aléthiomètre. Et elle se lance alors dans les études nécessaires à son utilisation.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés