Football (Le Gymnase)

Les Coupes d'Europe de football 2020-2021

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par debione
D'ailleurs je me demande à quels point les agents sont de mèche avec les gros club, car le fait d'appauvrir certain club doit faire partir des plans.
Il n'y a pas de plan. C'est juste que la totale dérégulation économique du foot fait que les gros clubs sont de plus en plus riches. Maintenant, ils sont capables de s'offrir une équipe type de stars, une équipe bis d'internationaux et d'acheter à coté une dizaines de gros espoirs qu'ils prêtent en général.

T'as aussi les équipes random des gros championnats (Premiere league surtout) qui ont largement plus de moyens grâce aux droits TV en particulier que les grosses équipes des championnats de seconde zone.
Citation :
Publié par Soumettateur
Il n'y a pas de plan. C'est juste que la totale dérégulation économique du foot fait que les gros clubs sont de plus en plus riches. Maintenant, ils sont capable de s'offrir une équipe type de stars, une équipe bis d'internationaux et d'acheter à coté une dizaines de gros espoirs qu'ils prêtent en général.

T'as aussi les équipes random des gros championnats (Premiere league surtout) qui ont largement plus de moyens grâce aux droits TV en particulier que les grosses équipes des championnats de seconde zone.
Bah, j'ai déjà entendu des dirigeant parler de ne jamais transférer un joueur vers un club précis, histoire de ne pas renforcer un adversaire (discours de Klopp à propos de Shaqiri cet été quand celui-ci à émis le souhait de partir de Liverpool pour enfin jouer), donc c'est une donnée qui est prise en compte dans cette totale dérégulation. Quand on fait un transfert, on regarde non seulement le joueur, mais aussi à qui on l'achète/vend...

La problématique serait cependant assez vite résolu si on imposait un nombre maximum de joueur dans un club. Genre tu plafonne à 30 contrats pro par club... Mais lcomme tu le dis, les club de premier ligue seront contre vu que leurs business modèle est basé sur le maximum d'achat.
Citation :
Publié par debione
La problématique serait cependant assez vite résolu si on imposait un nombre maximum de joueur dans un club. Genre tu plafonne à 30 contrats pro par club... Mais lcomme tu le dis, les club de premier ligue seront contre vu que leurs business modèle est basé sur le maximum d'achat.
Si tu regardes la NBA, tu as de puissants outils de régulation (Salary cap, draft etc.). Si tu laisses l'économie d'un sport comme le foot livrée à elle-même, ça part forcément en couille. Mais bon la priorisation des intérêts privés et la corruption sont tellement généralisés dans ce sport, qu'on ne voit pas comment il pourrait revenir en arrière, vers un système priorisant le sportif.. à moins qu'il finisse par se torpiller lui-même en suscitant le désintérêt du public (il y a quelques signaux en France par exemple, avec les audiences qui s'effondrent).

Mais vu que le public se satisfait de plus en plus d'un spectacle creux où les all stars teams explosent 90% de leurs adversaires à longueurs d'années, c'est pas gagné.
Citation :
Publié par B£iss
Bah je les trouve pas si mauvais ces exemples. Je ne parle pas de clubs qui vont gagner la CL, mais de clubs qui y font presque toujours un parcours honorable. Il était honorable cette année le parcours de l'OM ou de Rennes ? Pourquoi en dehors du PSG ou dans une moindre mesure de Lyon, quasiment aucun autre club arrive à sortir des poules ?
Alors, sur les 10 dernières années (depuis 2010-2011), et outre le PSG, voici le bilan français en CL :
- 2 demi : Lyon (2020), Monaco (2017)
- 2 quarts: Monaco (2015), Marseille (2012)
- 5 R16 : Lyon (2019, 2012, 2011), Monaco (2017), Marseille (2011)

Italien (sans compter la Juve) :
- 1 demi : Roma (2018)
- 3 quart : Atalanta (2020), Milan (2012), Inter (2011)
- 10 R16 : Napoli (2020, 2017, 2012), Roma (2019, 2016, 2011), Milan AC (2014, 2013, 2011), Inter (2012)

Portugais :
- 4 quart : Porto (2019, 2015), Benfica (2016, 2012)
- 4 R16 : Porto (2018, 2017, 2013), Benfica (2017)


Les allemands (sans compter le Bayern) - hors Bayern c'est légèrement supérieur mais pas écrasant non plus :
- 1 finale : Dortmund (2013)
- 2 demi : Leipzig (2020), Schalke (2011)
- 3 quart : Dortmund (2017, 2014), Wolfsburg (2016)
- 11 R16 : Dortmund (2020, 2019, 2015), Schalke (2019, 2015, 2014, 2013), Leverkusen (2017, 2015, 2014, 2012)

Le constat c'est que quand on passe les groupes on est pas spécialement ridicules, mais par contre on les passe moitié moins souvent que les italiens et allemands (les portugais c'est moins comparable). C'est très irrégulier. Mais peut-être qu'on est reversé en EL à la place ? Bah pas tellement, sur la même période:

- 1 finale : Marseille (2018)
- 1 demi : Lyon (2017 - reversé)
- 1 quart : Lyon (2014)
- 4 R16 : Rennes (2019), Lyon (2018), Bordeaux (2013), PSG (2011)

La flemme de faire le détail pour les autres pays d'autant qu'il faut prendre en compte les 3èmes de groupe à chaque fois, mais on voit qu'on est presque jamais 3ème de groupe en CL. Soit les planètes s'alignent et on passe en phase à élimination directe (auquel cas on va plus loin que les autres proportionnellement), mais le reste du temps c'est le néant. Des résultats aussi fluctuants c'est un problème, comment peut-on progresser quand chaque saison se joue aux dés ?

C'est pour ça que c'est très bien pour la France qu'il y ait le PSG, comme c'est très bien pour l'Allemagne qu'il y ait le Bayern, parce que l'irrégularité des résultats c'est forcément un frein à la progression, que ce soit dans la rétention de joueurs ou sur la question des droits TV, ce qui entraine un cercle vicieux. Il n'y a qu'à voir les pays-bas ou la turquie, et le portugal prend le même chemin, ces championnats sont à un stade de décomposition encore plus avancé que le notre (mais avec le fiasco Mediapro, on fait ce qu'il faut pour les rattraper...).

Citation :
Publié par La Hutt Finale
Les portugais ont des deals spéciaux qui leur permettent sous conditions de compter les joueurs brésiliens comme communautaires, du coup les clubs portugais ont des finances supérieures à ce que le standing de leur championnat laisserait penser, ils font du trading de jeunes brésiliens à fond et disposent d'effectifs importants.
L'un des soucis des clubs FR qui ne jouent pas les coupes, c'est qu'ils ont des restrictions que n'ont pas les clubs d'autres pays. C'est sain pour les finances, moins pour les résultats.
Je sais bien qu'ils ont un avantage sur les joueurs brésiliens, et pourtant compare le nombre de brésiliens dans le onze de Porto et celui de Lyon. Non, le problème des clubs français c'est pas les restrictions, d'autres pays en ont autant sinon plus. Par contre les français (pas seulement les clubs, les instances sont également concernées) sont incapables de garder leurs joueurs (français ou non), dès qu'il y a trois billets de monopoly posés sur la table ils ont les yeux qui brillent. Comme vu plus haut, ça marche pas tellement mieux pour les portugais.
Citation :
Publié par Rrode
La question est plutôt pourquoi un club comme Porto participe tous les ans et pas l'OL ?
Ben l'OL participe quasi tous les ans. Y'a cette année qu'on n'y participe pas, mais parce qu'on a fait de la merde lors de la saison dernière. Le parcours de l'an dernier en Ligue 1, il est assez lunaire, en vrai.

Autrement, Lyon participe très souvent en coupes d'Europe et LdC (y'a que 2013 et 2018 je crois depuis 2000 où l'on se retrouve sans LdC), et avec Paris c'est le seul club fr qui "performe".
Citation :
En attendant, il faut accepter que la France est un championnat moyen, au même titre que le Portugal ou l'Italie. L'idée des 5 gros championnats est révolue. Il y a 3 gros, Angleterre, Espagne et Allemagne (et encore c'est discutable c'est surtout le Bayern qui fait tellement souvent top 4 que bon...), 3 championnats moyens, Italie, France et Portugal (avec pour les 2 premiers 1 club qui sauve un peu les meubles mais pour le reste l'objectif est généralement de pas finir 4ème de son groupe). Le reste ce sont des petits championnats qui ne feront pas mieux qu'un coup d'éclat de temps en temps sur une génération dorée (du genre Ajax).
Assez d'accord avec ce constat.

L'Italie a aussi perdu de sa superbe depuis quelques temps.
Citation :
Publié par Rrode
et pourtant compare le nombre de brésiliens dans le onze de Porto et celui de Lyon
C'est pas nécéssairement ca qui est important, mais combien de millions a rapporté le trading de jeunes brésiliens que seuls des clubs portugais peuvent légalement pratiquer.

Pour les histoires de "grands championnats", l'Espagne c'est conjoncturel: ils ont eu une génération dorée championne du monde ET Messi ET Ronaldo dans leur championnat, concentrés dans deux clubs. En ce moment c'est en train de repartir vers le bas. Il n'y aura que la PL qui va vraiment rester en haut parce qu'elle génère le plus d'argent, de loin.

Dernière modification par La Hutt Finale ; 12/12/2020 à 13h03.
Citation :
Publié par Episkey
Ben l'OL participe quasi tous les ans.
Oui c'est vrai, et en regardant les stats réelles plutôt que de faire ça de mémoire, on s'aperçoit même que c'est tout à fait dans la norme des second couteaux. Même si y a toujours cette impression qu'ils sont arrivés là sur un malentendu là où l'Ajax, l'Atalanta ou Leipzig impressionnent. Ou Monaco d'ailleurs, lors de leur dernière aventure en CL, ce qui fait un peu penser que c'est plus quelque chose de spécifique à l'OL. Faut dire qu'entre Génésio et Garcia, on se demande...



Citation :
Publié par La Hutt Finale
C'est pas nécéssairement ca qui est important, mais combien de millions a rapporté le trading de jeunes brésiliens que seuls des clubs portugais peuvent légalement pratiquer.

Pour les histoires de "grands championnats", l'Espagne c'est conjoncturel: ils ont eu une génération dorée championne du monde ET Messi ET Ronaldo dans leur championnat, concentrés dans deux clubs. En ce moment c'est en train de repartir vers le bas. Il n'y aura que la PL qui va vraiment rester en haut parce qu'elle génère le plus d'argent, de loin.
Bah écoute, tu prends l'après-midi et transfermarkt et tu nous dis ?
Lyon a pas été dégueu question ventes ces dernières années, même si ils étaient pas brésiliens.


Sinon, non, le Real et le Barça sont des monuments, trop gros pour disparaître, avec trop d'argent et d'intérêts en jeu, ils restent des clubs "objectif" (en opposition aux clubs "tremplin"). Et ils le sont depuis bien avant Xavi/Iniesta. L'Atlético existe toujours aussi. Avec toujours un contingent performant en Europa League, Seville notamment. Évidemment, la PL reste numéro 1 mais, et même s'il y aura des accords, le Brexit peut quand même changer quelques trucs.
Gasp Youtube en rade

Même pas pu suivre le tirage

Bon et bien c'est ce que voulait certains pour le PSG.... le Barça

Sinon pour Lille ça donne quoi?

Ben ce sera l'Ajax d'Amsterdam

Dernière modification par hoochie ; 14/12/2020 à 13h33.
Je suis d'accord, mais disons que Mönchengladbach, Lazio, voire Porto et Séville ça aurait un peu changé. Tu me diras, l'ATM aussi mais bizarrement j'aurais moins aimé
Après c'est sûr que c'est pas forcément le plus mauvais tirage (et réciproquement, je pense qu'on n'est pas le pire tirage vu de Barcelone), mais les vérités de décembre ne sont pas forcément celles de février.
Citation :
Publié par Niluje
Je suis d'accord, mais disons que Mönchengladbach, Lazio, voire Porto et Séville ça aurait un peu changé. Tu me diras, l'ATM aussi mais bizarrement j'aurais moins aimé
Après c'est sûr que c'est pas forcément le plus mauvais tirage (et réciproquement, je pense qu'on n'est pas le pire tirage vu de Barcelone), mais les vérités de décembre ne sont pas forcément celles de février.
Aaaah ben Février vous allez récupérer Neymar (out 3 semaines) et Bernat.

De quoi solidifier votre côté faible (Bakker et Kurzawa c'est pas foufou) et votre maître à jouer qui ira réclamer ses impayés à Laporta https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif

Lazio ou Séville ça aurait été sympa.
Atletico pire tirage
Citation :
Publié par Aiina
on peut pas avoir une moitié de tableau facile tous les ans.
Notons tout de même que Dortmund, Atalanta et Leipzig sont présents en 1/8

@Episkey : je pense que ça sera trop tôt pour avoir un Bernat réellement opérationnel, mais on verra.
O ba merde alors !

Désolé de revenir dessus mais c'est hyper important à mon sens.

https://www.lequipe.fr/Football/Actu...change/1206128

Ce qui serait bien par contre, c'est que l'Equipe soit honnête et cite l’entièreté de la déclaration de N'Doye. Heureusement qu'ils donnent au moins le lien vers le site du journal roumain.

Je me suis permis une petite traduction rapide, via google translator :


Citation :
J'ai aussi expliqué à Demba Ba. Il a dit qu'il n'avait rien entendu de mal de Coltescu, mais qu'il pensait que le mot «noir» ne devrait pas être utilisé dans le stade. Il n'a pas dit que c'était du racisme. Il a dit que vous ne pouvez pas utiliser ce mot dans le stade. Et Sebi l'a compris. Je ne pense pas que ce soit un gros problème, les gens ne comprenaient tout simplement pas. C'était un peu dur, donc, du sang roumain, chaud, donc! "
Alors ? On nous aurait menti ?

C'était pourquoi faire tout ce cirque ?!

Sans rentrer dans une analyse sémantique ou juridique des propos de Demba-Ba (qui sont toujours autant ambigus), les débats sont définitivement clos donc. On attend la réaction de l'UEFA maintenant, ainsi que les excuses de toute la classe politique et des médias mainstream qui ont cloué au pilori le "raciste" arbitre roumain.
On attend aussi les éventuelles sanctions à l'encontre du membre du staff du club turque.
Mais j'ai comme un doute.

Sinon, mis à part cette broutille de rien du tout, je suis très heureux que le PSG tombe contre Barcelone. Je pressens une nouvelle débâcle, mais comme j'en ai marre de cet effectif du PSG, c'est une bonne chose.
Après, si ça passe, j'en serai également heureux.
Citation :
Publié par Gredins
Je ne vois pas en quoi le jugement de Demba Ba aurait un quelconque impact sur la manière d'analyser et juger ce qu'il s'est passé sur ce terrain.
Le principal chef d'accusation tombe. Le juge devra prononcer un non-lieu à statuer.

Maintenant, le procureur peut toujours porter plainte. Mais dans ce cas, tu as complétement raison et c'est là que j'ai voulu en venir depuis le début, ce n'est ni aux joueurs, ni à l'UEFA, ni à l'opinion publique, ni aux politiques ni encore plus aux médias de décider.

C'est au juge.

Pour l'instant, l'arbitre roumain est innocent.
Or, son nom a été trainé dans la boue depuis ce fameux incident. Notamment par la presse et la classe politique. C'est une honte.
Je suis surtout juriste, et c'est à ce titre que je suis révolté.

J'ai mal à mon droit.

Mais peu importe puisque l'arbitre a déjà été pendu haut et court par la vindicte populaire.
Citation :
Publié par Duda
Je suis surtout juriste, et c'est à ce titre que je suis révolté.

J'ai mal à mon droit.

Mais peu importe puisque l'arbitre a déjà été pendu haut et court par la vindicte populaire.
Ben quoi t'as besoin de réviser le principe de la séparation des pouvoirs dans les démocraties?
C'est simple pourtant, tu as le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, et twitter.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés