L'Agora

[Collapsologie] L'hypocrisie de l'écologie et psychologie de l'effondrement

Répondre
Partager Rechercher
Il ne ce passera rien, ils viennent de rénover la partie commerciale de la cimenterie donc je ne les vois pas déménager la partie fabrication.

Des usines il y en a d'autres notamment à 200 mètres de là et le long du périph ou sur les quais en faces. D'ailleurs le même type de cimenterie existe aussi à l'autre extrémité du côté d'Ivry et à Issy-les-Moulineaux. Si ils râlent à cet endroits c'est surtout que c'est un coin à la jonction du 15 et du 16.

Coin qui est en pleine revitalisation et je penses que certains voudraient un prolongement des voies piétonnes entre le 15 et la Tour Eiffel.

La partie commerciale toute neuve avec les quais refais au niveau du Parc André Citroën:

IMG_20190910_163446.jpg

Dernière modification par 2063 ; 03/09/2020 à 12h55.
Les travaux et le respect de l'environnement.. Tiens anecdote je me baladais dans les alpes l'autre jour, on était en moto et la discussion dérive sur l'impact (riverains, écosystème etc). On était en haut des remontées mécaniques de val thorens, grosses pistes d'exploitation un peu partout pour y accéder. Un local nous expliquait comment les mecs font quand ils ont besoin de vidanger un engin de chantier là tout de suite dans ce genre d'endroit. Un coup de pelleteuse, on vidange, et re-pelleteuse pour boucher ça. Vite fait..
Citation :
Publié par Eden Paradise
Oui, mais si ces prévisions se plantent ?

Si l'effondrement c'est un évènement brutal en 2040, il faut vivre comme une cigale, claquer tout son fric pour faire des trucs qu'on ne pourra plus faire dans le futur, par exemple faire le tour du monde, aller conduire à 250kmh sur une autobahn Allemande, dévaliser la Fnac, vivre au dessus de ses moyens grâce à l'emprunt et posséder (légalement) une arme pour être prêt, le cas échéant, à s'en servir en cas d'effondrement trop brutal.
Oui, en gros, si l'effondrement survient en 2040 à cause de la crise climatique, faisons tout pour empirer les choses et agissons comme un connard jusqu'au bout. C'est hallucinant de voir à quel point la caricature que je dresse de toi est en fait en-dessous de la réalité. Comment peut-on être aussi en dessous de tout me sidère.
Citation :
Publié par Angora
Oui, en gros, si l'effondrement survient en 2040 à cause de la crise climatique, faisons tout pour empirer les choses et agissons comme un connard jusqu'au bout. C'est hallucinant de voir à quel point la caricature que je dresse de toi est en fait en-dessous de la réalité. Comment peut-on être aussi en dessous de tout me sidère.
Tu voulais que je dise quoi ?
Si l'effondrement devrait survenir en 2040, essayons de le repousser d'une heure avec nos petits bras ?
Ou alors morfondons nous et ne faisons plus rien ?

Si un médecin m'annonce que je suis atteint d'une maladie incurable, je vais chercher à profiter au maximum des instants qui restent, c'est l'évidence même.
Mouais sauf qu'il n'y a rien d'"incurable".
Effectivement un effondrement global d'ici quelques années paraît très probable à ce stade mais si ça arrive ça ne sera pas non plus l'apocalypse ou la fin de tout.

Quand à la sévérité de cet effondrement, tout dépendra de la vitesse avec laquelle on se prendra le mur. Donc ralentir à l'avance dès maintenant, se préparer au choc, dé-complexifier notre société et trouver des solutions de rechange tant qu'on le peut encore me semble plutôt très pertinent.
Perso je pense que l'avenir appartiendra à ceux qui se seront le mieux préparé.

Dernière modification par ClairObscur ; 03/09/2020 à 13h34.
Citation :
Publié par ClairObscur
Mouais sauf qu'il n'y a rien d'"incurable".
Effectivement un effondrement global d'ici quelques années paraît très probable à ce stade mais si ça arrive ça ne sera pas non plus l'apocalypse ou la fin de tout.

Quand à la sévérité de cet effondrement, tout dépendra de la vitesse avec laquelle on se prendra le mur. Donc ralentir à l'avance dès maintenant, se préparer au choc, dé-complexifier notre société et trouver des solutions de rechange tant qu'on le peut encore me semble plutôt très pertinent.
Perso je pense que l'avenir appartiendra à ceux qui se seront le mieux préparé.
Faux. L'avenir appartient a ceux qui ont le plus de pognon.
Une nouvelle comparaison du modèle World3 actualisé (rapport Meadows etc..) et des courbes réelles montre toujours* qu'il s'éloigne peu de ce qu'on peut constater.
Simplement on serait plus proches du scénario BAU2 (business as usual mais avec 2 fois plus de ressources qu'estimées à l'époque) ou du CT (plus de ressources naturelles + plus large progrès technique que prévu) que du BAU ou CW (changement de priorités résolvant la plupart des problèmes).

Dans le BAU2 l'effondrement résulte d'une explosion de la pollution ou du réchauffement climatique, plutôt que d'un épuisement des ressources et est un peu plus tardif. Dans le CW il n'y a pas d'effondrement brusque mais une baisse progressive sensible des conditions de vie/bien être humain.

Voir : https://medium.com/@jmj.fanpage/jai-...l-46b95591059e

* on en est à la quatrième ou cinquième étude montrant qu'on suit les courbes prévues, mais les précédentes basées sur la version d'origine de World3 plutôt que le modèle perfectionné par la suite nous montraient suivant le BAU
Pour ceux qui ont la flemme de tout lire, voici un résumé rapide :

Citation :
Le fait que le BAU ne soit pas le scénario le plus proche ne signifie pas que l’on puisse exclure un effondrement de la société. Le scénario qui dépeint les plus petites baisses, le SW, est aussi celui qui s’aligne le moins sur les données empiriques. En outre, l’un des scénarios les mieux adaptés, le BAU2, présente un profil d’effondrement. En revanche, l’autre scénario, CT, ne montre qu’un déclin modéré. Les deux scénarios montrent un ralentissement de la production industrielle et agricole. Les résultats de mes recherches à ce stade indiquent donc que nous pouvons nous attendre à un arrêt de la croissance économique au cours des deux prochaines décennies, que nous considérions cela comme une bonne chose ou non. (En effet, comme le lecteur averti le sait, des économistes et des organisations comme le FMI ont récemment souligné que nous assistons à un “ralentissement synchronisé de la croissance mondiale”). La conclusion la plus forte que l’on puisse tirer de mes recherches est donc que l’humanité est sur la voie de se voir imposer des limites à la croissance plutôt que de choisir consciemment les siennes. Toutefois, les résultats de mes recherches ne permettent pas de savoir si les baisses ultérieures de la production industrielle et agricole entraîneront une forte diminution de la population et du niveau de bien-être.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés