L'Agora

[wiki] [Ecologie] Changement climatique lié à l'effet de serre

Répondre
Partager Rechercher
De toutes façons la question n'est pas de savoir si les rayons cosmiques / le magnétisme solaire ont une influence sur le climat (possibilité que personne n'écarte), mais de savoir si elle serait plus importante que celle de la composition atmosphérique pour expliquer son évolution, au point de remettre en cause les modèles basés dessus. Actuellement, ces modèles semblant confirmés par les évolutions climatiques, il faudrait vraiment une coïncidence énorme pour que le facteur déterminant ne soit pas celui supposé. Et même si le facteur cosmique était important, il semble quelque peu plus facile d'influer sur l'atmosphère que sur le cœur du soleil ou les explosions de supernova (par conséquent si une importante contribution des rayons cosmiques au réchauffement était avérée cela ne conduirait qu'à devoir agir encore plus sur le seul facteur maîtrisable, nos rejets de gaz à effet de serre, pour compenser).
Citation :
Publié par aimeciseaux
Menteurs effectivement financés par Total d'ailleurs, lol.
L'argument du complot pétrolier se retourne facilement contre ses adeptes. Les conflits d'intérêt au sein du GIEC et le nombre de scientifiques ayant claqué la porte sont suffisamment bien documentés. Les financements publics à la recherche en climatologie ne sont pas non plus réputés aller dans le sens du pluralisme. Ce n'est pas parce qu'il y a un financement privé qu'il y a complot derrière et inversement le financement public ne garantit pas non plus l'indépendance.

Le business "vert" et les technologies subventionnées par la politique environnementale contre le réchauffement occupent un poids économique considérable qui n'a pas grand chose à envier à celui des pétroliers.

A ce jeu là on peut s'amuser longtemps. Goldman Sachs est un business partner de longue date d'Al Gore et notamment l'un des plus fervents défenseurs des bourses du carbone.
Au delà des entreprises dont le lien avec leur coeur de métier est direct, des établissements financiers et des cabinets de conseil misent des sommes colossales et investissent en lobbying pour s'assurer une rentabilité de leurs investissements, avec la participation des contribuables priés de croire aux discours catastrophistes et de se laisser ponctionner (un exemple, analysé ici).

Dernière modification par Npay tkt ; 20/11/2011 à 16h54.
De toute façon, vu les incidences de la pollution sur la santé publique, et sans même considérer l'impact de l'effet de serre sur le climat à long terme, il est évident que des mesures coercives doivent être prises pour limiter les émissions. Et ça, même les plus grands prêcheurs libertariens de Jol ne peuvent qu'approuver.
Citation :
Publié par Npay tkt
..
Ah mais ça me faisait juste rire par rapport à ta phrase, pour ce cas ci, on a quand même un mec qui a déjà menti dans le domaine, qui reste financé par des entreprises pétrolières, et qui livre une interprétation trompeuse d'une étude à.. atlantico.fr, site qui devait savoir à qui il avait affaire.

A partir de là, je trouve le ton ironique employé intéressant.

In fine, je trouve tout à fait compréhensible que les entreprises dont c'est l'intérêt cherche à financer et à aider les recherches dont elles imaginent qu'elles vont dans leur sens, et cela, que ces entreprises soient "vertes" ou au contraire. C'est juste les mensonges qui me gênent.

Dernière modification par aimeciseaux ; 20/11/2011 à 17h09.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Pendant que j'y suis, est-ce que l'éolien coûte plus cher pour produire de l'énergie que le nucléaire? (c'est HS, si quelqu'un peut me trouver une source fiable et me l'envoyer en mp je serai comblé ).
Ça dépends ce que tu considères comme coûts liés au nucléaire. La construction des centrales ? Leur exploitation ? Leur démantèlement ? Le stockage des déchets jusqu'à ce que leur radioactivité ne soit plus nocive ?
Parce que pour le moment, on ne prends pas vraiment les deux derniers en compte dans la facturation de l'électricité (le démantèlement est supposé être financé au fur et à mesure de l'exploitation, en pratique les caisses restent vides).
[ Edité par Darwyn : on va éviter. ]

-black shadow- Si ton seul point de comparaison est le nucleaire, c'est un peu facile. L'exploitation de n'importe quelle technologie produit des gaz a effet de serre (rien que parce que des humains l'operent et qu'ils petent). L'eolien ca reste moins generateur que le charbon (meme si souvent les deux sont en equipe, tous les moments ou ta capacite charbon est en idle grace a ta capacite eolienne, tu produits plus de gaz a effet de serre).

Dernière modification par Darwyn ; 20/11/2011 à 20h57.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ça dépends ce que tu considères comme coûts liés au nucléaire. La construction des centrales ? Leur exploitation ? Leur démantèlement ? Le stockage des déchets jusqu'à ce que leur radioactivité ne soit plus nocive ?
Parce que pour le moment, on ne prends pas vraiment les deux derniers en compte dans la facturation de l'électricité (le démantèlement est supposé être financé au fur et à mesure de l'exploitation, en pratique les caisses restent vides).
Oui en considérant tout le cycle de vie d'une centrale, de l'extraction de l'uranium au stockage des déchets, c'est ce qui me paraît logique. J'ai déjà lu que l'éolien coûte plus cher, j'ai aussi lu l'inverse.
Le probleme majeur de l'éolien c'est qu'il n'est pas fiable. Uen centrale à combustible, voire une usine marémotrice, t'appuies sur un bouton ou tu calcules l'heure de la marée et tu sais quand tu vas avoir ton jus. Le vent, ben...c'est au pif, sachant en plus de sans vent pas de jus, mais avec trop de vent pareil vu que tu ne peux pas lancer les éoliennes quand c'est la tempête.
Tu rajoutes ca au probleme du transport de l'électricité, et le cout n'est pas forcément le critère primordial de l'histoire
Ayant écrit cet été un mémoire parlant largement des dérèglements climatiques en s'attardant plus sur les effets que sur les causes, j'ai ma petite connaissance du sujet.
Citation :
Effets naturels secondaires (certains hypothétiques)

La hausse des températures pourrait avoir de nombreuses autres conséquences, faisant actuellement l'objet d'études scientifiques.

-Sur le vivant (bouleversement des écosystèmes, des circuits de migrations, réduction de taille de nombreuses espèces animales reliée aux hausses de températures -je viens de lire dans une brève de S&V qu'une étude très inquiétante est parue là dessus-, etc...).

-Sur des phénomènes météo précis (le réchauffement est souvent accusé d'être la cause de phénomènes météo extrêmes tels que la multiplication des tornades et cyclones mais le GIEC reste pour l'instant prudent là dessus).

- et même sur l'activité sismique (influencée par la fonte des glaces selon une recherche publiée par Nature)
Si le GIEC reste prudent sur certaines conclusions, c'est avant tout parce que malgré une constatation des faits, les dérèglements climatiques observés peuvent être purement fortuits. Le réchauffement/dérèglement climatique aura des conséquences, c'est certain, le GIEC ne garantit pas que nous les subissions déjà.

Pour les cyclones tropicaux, on sait qu'un des éléments nécessaires à leur formation est une température élevée des eaux en surface (26°+). Forcément, le réchauffement peut favoriser les cyclones :
Par contre en autre élément nécessaire on a les courants atmosphériques. Et eux ne sont pas du tout définis par la température globale, mais plutôt par les écarts de température entre :
- pôles et équateur
- été et hiver
L'évolution de ces écarts de température est encore largement inconnue.
Citation :
Publié par Andromalius
Le vent, ben...c'est au pif, sachant en plus de sans vent pas de jus, mais avec trop de vent pareil vu que tu ne peux pas lancer les éoliennes quand c'est la tempête.
Ce qui n'est plus forcément vrai avec des éoliennes à axe de rotation vertical (les éoliennes genre moulin c'est un axe horizontal). J'ignore justement si des tests grandeurs natures ont été effectués en France... c'est le point avec lequel je suis le plus en accord avec les verts pour le coup: si on continue à tout miser sur le nucléaire, on sera dépendant des pays étrangers sur ces technologies.

Bon, j'ai peur que la messe soit dite au demeurant, le retard est déjà là quoi
Le sujet n'a pas seulement disparu de l'actualité mais aussi des financements...

Je parle pour le stockage de CO2 qui n'est plus à la mode, de la taxe carbone qui était le seul moyen de forcer les industriels a adopter des mesures pour réduire leurs émissions de CO2. Donc cette taxe ne passera pas et en conséquence nos partenaires industriels arrêtent de financer la recherche sur le stockage de CO2. Il ne reste que les financements européens, tout bonnement parce que ces projets sont financés pendant 5 ans.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ça dépends ce que tu considères comme coûts liés au nucléaire. La construction des centrales ? Leur exploitation ? Leur démantèlement ? Le stockage des déchets jusqu'à ce que leur radioactivité ne soit plus nocive ?
Parce que pour le moment, on ne prends pas vraiment les deux derniers en compte dans la facturation de l'électricité (le démantèlement est supposé être financé au fur et à mesure de l'exploitation, en pratique les caisses restent vides).
Surtout que le stockage des déchets radioactifs se compte pour certaines en dizaine de milliers d'années..... Quand j'y pense ça me fait flipper de laisser cela à des générations sur un temps encore plus éloigné que l'apparition de l'écriture...

La visite de l'ANDRA dans la Meuse est très intéressante à ce point de vue. Il faut aussi savoir (j'en ai déjà parlé ailleurs) que avant que les déchets puissent être enfouis, ils doivent refroidir et cela se fait à l'air libre (bon dans des centres spéciaux, mais en surface !!)

Je n'arrive pas à comprendre ceux qui critiquent l'éolien en parlant de paysage alors qu'il faut voir une centrale ce que ça fait dans le paysage ( grosse colonne de fumée visible à plusieurs dizaines de kilomètres selon le temps) et surtout l'éolien ne consomme pas de combustible!!!!
Citation :
Publié par adokhyel
Je n'arrive pas à comprendre ceux qui critiquent l'éolien en parlant de paysage alors qu'il faut voir une centrale ce que ça fait dans le paysage ( grosse colonne de fumée visible à plusieurs dizaines de kilomètres selon le temps) et surtout l'éolien ne consomme pas de combustible!!!!
Il n’y a rien à comprendre, c’est même pas un argument. Les canards et les cerfs n’ont rien à foutre de la gueule du paysage, par contre ne pas se morfler des radiations en masse…
Les éoliennes déforment le paysage quand même, objectivement, on les voit. La centrale nucléaire aussi d'ailleurs mais pour une production équivalente l'éolien a un impact visuel plus important imho.
On entend dire que l'éolienne "c'est jolie", elle profite surtout d'une image à son avantage, technologie de pointe, technologie verte, ça plaît. Mais dans 20 ans cette image ce sera peut être estompé et une éolienne sera peut être perçue presque de la même façon qu'une ligne haute tension. Il est nécessaire je trouve de pas implanter les éoliennes n'importe où, surtout dans un pays où le tourisme est si important.
Non mais je rêve. On a éventré les paysages de la France à coups de centrales nucléaires, de retenues d’eau, d’autoroutes, de ponts suspendus, de décharges publiques, de hauts-fourneaux, de supermarchés et j’en passe et des gens nous chient une pendule pour les éoliennes.

Mais bon sang, on s’en tape que ça fasse tâche dans le paysage, c’est l’énergie la moins polluante de la planète et les seuls que ça emmerde, c’est nous. Je préfère habiter en vue d’un champ d’éoliennes plutôt qu’en vue d’une centrale nucléaire ou thermique ou d’un centre de retraitement des déchets. Question de priorité je suppose.

Et pour ce qui est du tourisme, on a un truc super, ça s’appelle l’aménagement du territoire et, en gros, ça encadre les projets du genre éolienne histoire de ne pas planter une quinzaine de ces machins en plein milieu d’un site classé. Tout va bien.

C’est bon, on a fait le tour des âneries de la bande à Proglio ? On peut avancer ?
Citation :
Publié par Fenrhyl Wulfson
Non mais je rêve. On a éventré les paysages de la France à coups de centrales nucléaires, de retenues d’eau, d’autoroutes, de ponts suspendus, de décharges publiques, de hauts-fourneaux, de supermarchés et j’en passe et des gens nous chient une pendule pour les éoliennes.
C'est une question de surface aussi hein. Une centrale nucleaire, ou un haut fourneau, c'est moche, mais ca prend la taille d'un stade de foot, et ca se voit au max a 5km a la ronde. Aussi, il t'en faut un tous les 300km pour alimenter tout le monde. Des eoliennes, ca se voit a 40km de distance, mais c'est pas le plus grave. Si il t'en fallait une, ou un site bien identifie, ca serait acceptable. Il t'en faut des milliers, des dizaines de millier, pour produire la meme chose qu'un reacteur. Du coup, la nuisance visuelle devient fort envahissante, un peu comme une autoroute ou des pilonnes electriques. Moi je suis a fond pour les energies renouvelables, mais si faut recouvrir l'ile de Re, le bassin d'Arcachon et toute la cote atlantique avec des pilonnes de 15m de haut, faut bien dire la verite, ca va etre moche.
Citation :
Publié par Mothra
Si il t'en fallait une, ou un site bien identifie, ca serait acceptable. Il t'en faut des milliers, des dizaines de millier, pour produire la meme chose qu'un reacteur.
Il faut 2000 éoliennes pour un réacteur. Il y a pas mal d'éoliennes dans ma région, je ne les trouve pas gênantes esthétiquement parlant, et elles sont bien pratiques pour repérer le sens du vent sur une crête, de très loin, quand on est en parapente.

L'éolien off-shore reste cependant la solution la plus intéressante :
1) vents plus réguliers et plus forts.
2) pas d'association de propriétaires UMP qui refusent de voir la valeur de leur résidence secondaire diminuée par un moulin à l'horizon.
3) emmerde les pêcheurs et crée donc, par inadvertance, des sanctuaires pour les poissons qui en ont bien besoin.
Par ailleurs, l'horizon étant grosso-modo de 5 km sur le bord de plage, il suffit de construire les éoliennes à 15 km des côtes pour que leur "nuisance visuelle" ne gêne personne. On a des milliers de km de littoraux en France, et un gisement éolien énorme, ce serait dommage de ne pas en profiter.

Enfin, couplé à l’hydraulique l'éolien est sans doute la solution idéale pour la plupart des îles française : http://www.guardian.co.uk/environmen...e-energy-lehir
Je pense en particulier aux DOM, qui doivent en avoir ras le bol d'être vampirisés par les pétroliers.

Dernière modification par Aloïsius ; 22/11/2011 à 10h47.
Citation :
Publié par Mothra
C'est une question de surface aussi hein. Une centrale nucleaire, ou un haut fourneau, c'est moche, mais ca prend la taille d'un stade de foot, et ca se voit au max a 5km a la ronde. Aussi, il t'en faut un tous les 300km pour alimenter tout le monde. Des eoliennes, ca se voit a 40km de distance, mais c'est pas le plus grave. Si il t'en fallait une, ou un site bien identifie, ca serait acceptable. Il t'en faut des milliers, des dizaines de millier, pour produire la meme chose qu'un reacteur. Du coup, la nuisance visuelle devient fort envahissante, un peu comme une autoroute ou des pilonnes electriques. Moi je suis a fond pour les energies renouvelables, mais si faut recouvrir l'ile de Re, le bassin d'Arcachon et toute la cote atlantique avec des pilonnes de 15m de haut, faut bien dire la verite, ca va etre moche.
Tu préfère quelque chose de moche à quelque chose de dangereux? Pour moi cet argument du paysage c'est vraiment un détail par rapport aux déchets. Je redis ce que j'ai mis plus haut, mais on dirait que tout le monde néglige ce point. Une centrale nucléaire produits des déchets radioactifs. Les plus radioactifs le sont pour des milliers voire des dizaines de milliers d'années. Alors les solutions pour s'en débarrasser jusqu'à maintenant souvent c'est la haute mer......Plus tard ça va être l'enfouissement. Donc on va laisser des dépôts de déchets hautement radioactifs pour des générations sur ces dizaines de milliers d'années. Est ce que l'on arrive à bien appréhender ce que c'est 10 000 ans? On repense à ce que l'être humain était il y a 10 000 ans......

En plus l'éolien, comme les marémotrices ou le solaire ne brulent pas de combustible fossile. Il ne faut donc pas hésiter et orienter le plus de production possible vers ces techniques et surtout réfléchir à une baisse de la consommation. C'est, à mon sens, une partie du débat trop souvent occultée aussi!
Citation :
Publié par adokhyel
Les plus radioactifs le sont pour des milliers voire des dizaines de milliers d'années.
Illogique. Plus un produit est radioactif, plus sa durée de vie est courte.
Non.

C’est un subtil mélange entre la demie-vie des particules, leur densité dans le matériau radioactif stocké et le type de radiations émises.

Tu peux avoir des particules avec une demi-vie très longue, si elles sont présentes en masse dans le matériau stocké, ce sera quand même TRÈS radiactif.
De nouvelles fuites de mails donnent un aperçu des aspects les moins reluisants de la "science" climatique. Gageons que les medias français, qui comptent dans leurs rangs des pointures comme Stéphane Foucart ou encore Sylvestre Huet, n'en piperont mot. Si on a droit à un entrefilet pour dénoncer le complot mondial orchestré par les lobbies pétroliers ce sera déjà pas mal je suppose.
Citation :
Publié par Npay tkt
De nouvelles fuites de mails donnent un aperçu des aspects les moins reluisants de la "science" climatique. Gageons que les medias français, qui comptent dans leurs rangs des pointures comme Stéphane Foucart ou encore Sylvestre Huet, n'en piperont mot. Si on a droit à un entrefilet pour dénoncer le complot mondial orchestré par les lobbies pétroliers ce sera déjà pas mal je suppose.
Sauf que une fois de plus, tu racontes des conneries. "objectifliberté", lolilol. Ces mails font partie de la même série que la première, et comme la première ils ne montrent rien d'anormal, si tant est qu'on ne les bidouille pas pour les extraire de leur contexte. Mais la machine idéologique des zélateurs de la libre entreprise est en marche, et s'en servira très certainement pour nous expliquer que les gaz à effet de serre sont un complot des communistes de l'ONU.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés