Politique et économie en Chine

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Lionel90
Il est illusoire de croire que Xi dans son infinie bonté s'est senti disposé a écouter la voix du peuple.
Que nenni, c'est entièrement économique, la perspective d'usines à l'arrêt pour cause d'émeutes ne fait guère plaisirs dans les travées du PCC.
Si c'était qu'économique, il aurait déjà levé le pied avant parce que les conséquences économiques se faisait déjà ressentir.
Donc c'est forcément la combinaison économie et la cocotte minute société chinoise qui montrait des signes alarmants d'implosion qui a poussé Xi à revoir sa copie.
Surtout qu'il y avait pas mal de signe que Xi semblait se satisfaire de voir une économie qui tourne moins, mais qui lui permettait de renforcer son contrôle sur la population avec les mesures sanitaires.

Après bien entendu qu'il l'a pas fait par bon coeur pour les chinois, mais c'est quand même intéressant de voir un tel virage de sa part alors qu'il ya encore quelques jours/semaines, il était pas question de lâcher le 0covid alors que les chiffres économiques étaient mauvais etc... Donc visiblement le régime a pris peur face à ce mouvement inédit pas tellement par le nombre des manifestants mais par leur revendication anti régime centrale et anti Xi.
La réaction attendu c'était répression et circulez on change pas une stratégie gagnante. Or la réaction ça a été rentrait chez vous (avec des arrestations et des barrières pour empêcher de nouvelle manifs) puis finalement les mesures sont levés.
Encore une fois c'est pas du tout la réaction à laquelle on peut s'attendre avec un tel régime, et surtout avec Xi aux commandes.

Quand même on part d'une situation où les chinois pouvaient plus faire un pas sans devoir se tester en boucle, et dès qu'il y avait un cas hop on bloque tout. A une situation où allez y finalement c'est pas si grave ce virus.....Avec apparemment des chinois qui se ruent pour réserver des vacances dans les lieux propice à ça en Chine.
Bref c'est assez fou comme situation, on parle quand même d'un régime autoritaire qui depuis 2020 n'a fait que renforcer son contrôle sur les chinois.
Imagines c'est comme ci le régime iranien annonçait demain que le voile c'est un libre choix... Une telle annonce ça interpellerait quand même, ben là je trouve que c'est pareil, c'est tellement inattendu, que je ne pas m'empêcher de m'interroger sur les ressorts qui ont amené à cette décision.
J'avoue ça m'a surpris ce changement politique car c'est tout de même un aveu que la politique précédente était erronée et donc un perte de face.
Alors bien sûr, les autorités ne disent pas qu'elles se sont trompées, ou qu'elles ont cédé à la pression de la rue, elles disent que le virus est maintenant devenu bénin d'un coup.
Autre effet de la levée des restrictions covid, les USA espèrent réduire encore plus l'inflation

Screenshot_20221209_061113_Guardian.jpg

Citation :
US inflation fell from a peak of 9.1% in June to 7.7% in October, but remained far above the Fed’s target of 2%.
Citation :
As supply bottlenecks improve, the US might be able to avoid a recession, the US treasury secretary, Janet Yellen, said on Thursday.
https://www.theguardian.com/world/20...f-danger-ahead





réduire encore plus l'inflation, donc ne pas avoir à augmenter les taux, donc éviter la récession.
Après à voir jusqu'à quel point ils vont reculer, je suis surpris comme tout le monde que Xi ait pu en tirer des leçons même s'il aura fallu attendre que cela explose pour qu'il comprenne dans quel état était son pays. Je trouve ça curieux et je me demande si ces petits reculs suffiront ou si comme dit au dessus cela donnera pas plus d'ambition à la population.
J'ai réfléchi et je me demande dans quelle mesure la surveillance de masse n'a pas joué dans cette histoire.
On sait que le régime surveille à fond les réseaux sociaux chinois et l'internet "chinois" puisqu'on a déjà eu des histoires où tel ou tel mot est bannis d'un coup suite à des histoire (genre la joueuse de tennis qui accuse un haut responsable de viol)
On sait aussi, on en parle régulièrement ici qu'ils ont mis de gros moyens sur une forme d'ia pour faciliter cette surveillance.

Aussi je me demande si avec ce qui s'est passé les manifs, y a peu eu des "pic" de mot ou expression qui sont sorti du lot mettant en avant que la cocotte minute chinoise était au bord de l'explosion, d'où la réaction en urgence du régime. Parce que là quand même en même pas une semaine, on est passé de on changera rien, c'est la politique 0 covid, à c'est open bar, de toute façon c'est un petit virus de rien et la médecine chinoise va régler tout cette histoire.
C'est quand même assez dingue comme virage.

Dommage qu'on puisse pas savoir ce qui se passe dans la tête du régime parce que vraiment j'aimerais comprendre ce qui a pu se passer.


Citation :
Autre effet de la levée des restrictions covid, les USA espèrent réduire encore plus l'inflation
Ouai enfin vrai partiellement. certes ça va réduire les tensions sur certaines choses genre on pense puce électronique. Mais de l'autre ça veut dire à nouveau grosse tension sur certaine matière 1ère donc potentiellement à nouveau des fortes hausse y compris sur pétrole et gaz.
Donc je ne sais pas si vraiment ça va vraiment réduire l'inflation ou remettre une pièce dans la machine.
Comme prévu, ça se passe mal en Chine.

On peut voir de nombreuses vidéos d'hôpitaux bondés avec des pièces remplies de piles de corps dans des sacs, des files interminables de véhicules à l'arrêt se rendant dans des crématoriums, de nouveaux crématoriums construits à la hâte, des parkings reconvertis en entrepôts à cercueils, des célébrités qui décèdent brusquement etc. On en serait déjà à plusieurs centaines de millions d'infectés.

Et à côté, un régime et ses médias d'état qui disent que tout va bien, que le virus est finalement bénin, qu'il y a eu juste une vingtaine de morts dans le pays, bref..

On voit qu' au final, avec sa politique de zero Covid, la Chine aura écopé du pire des deux mondes.
Oui c'est vraiment affreux ce qui se passe, leur politique du zero covid avait un sens au début de l'épidémie sans l'existence de vaccin le temps de faire face et s'adapter mais il fallait adoucir progressivement surtout quand les vaccins ont été là. Puis en plus leur vaccin maison est moins efficace...

Dire qu'au début de la crise tu avais tout ces guignols prenant en exemple les dictatures plus à même de réagir en temps de crise et disaient qu'en voyant le comportement "irresponsable" des français il regrettait un peu d'être en démocratie, on a vu que c'était tout l'inverse au final les démocraties s'en sont mieux sorties.
Non non, on a bel et bien réagi de manière irresponsable à bien des égards. On ne pouvait certes pas appliquer une politique trop restrictive (qui n'aurait servi à rien dans notre contexte international de toute manière), mais il y a bel et bien eu plein de cafouillages aussi bien au niveau gouvernemental que citoyen.

Et encore aujourd'hui hein, malgré les contaminations toujours présentes en parallèle avec d'autres épidémies et les services de santé saturés + la possible baisse de disponibilité des médicaments, toujours peu de gens qui se protègent.
Citation :
Un dispositif de repérage chinois caché « trouvé dans une voiture du gouvernement britannique » suscite des craintes pour la sécurité nationale

Au moins une carte SIM capable de transmettre des données de localisation a été découverte dans une vérification de véhicules gouvernementaux et diplomatiques; services qui ont découvert des "choses troublantes", a confirmé une source de sécurité au service
https://inews.co.uk/news/hidden-chin...curity-2070152

Je doute que quiconque soit vraiment surpris.
L'ancien porte-parole du ministre des affaires étrangère Zhao Lijian a été apparemment muté au département de gestion des frontières et des océans.

Officiellement ce n'est pas un limogeage mais c'est tout comme.

Ce qui est intéressant c'est que c'est le mec qui a inauguré la fameuse "Wolf warrior diplomacy", cette attitude très agressive et très nationaliste que de nombreux diplomates et ambassadeurs Chinois ont adopté à travers le monde, qui consiste à faire énormément de bruit, à marteler très publiquement et de manière complètement décomplexée la propagande chinoise, de troller, voire de se moquer et d'insulter le pays dans lequel ils officient. En France on a eu de jolis exemples.
Xi adorait cette attitude et l'encourageait ouvertement.

Eh bien, pour une raison ou une autre, ça pourrait être fini et il est possible que cette destitution qui ne dit pas son nom soit un message en ce sens. A voir. Mais inutile de dire que cette approche particulière de la diplomatie a été un désastre retentissant pour la Chine qui - combinée à la politique chinoise de plus en plus expansionniste et belliqueuse, a entraîné une chute vertigineuse de l'image du pays à travers la planète.

Dernière modification par ClairObscur ; 10/01/2023 à 16h16.
Citation :
Publié par ClairObscur
L'ancien porte-parole du ministre des affaires étrangère Zhao Lijian a été apparemment muté au département de gestion des frontières et des océans.

Officiellement ce n'est pas un limogeage mais c'est tout comme.

Ce qui est intéressant c'est que c'est le mec qui a inauguré la fameuse "Wolf warrior diplomacy", cette attitude très agressive et très nationaliste que de nombreux diplomates et ambassadeurs Chinois ont adopté à travers le monde, qui consiste à faire énormément de bruit, à marteler très publiquement et de manière complètement décomplexée la propagande chinoise, de troller, voire de se moquer et d'insulter le pays dans lequel ils officient. En France on a eu de jolis exemples.
Xi adorait cette attitude et l'encourageait ouvertement.

Eh bien, pour une raison ou une autre, ça pourrait être fini et il est possible que cette destitution qui ne dit pas son nom soit un message en ce sens. A voir. Mais inutile de dire que cette approche particulière de la diplomatie a été un désastre retentissant pour la Chine qui - combinée à la politique chinoise de plus en plus expansionniste et belliqueuse, a entraîné une chute vertigineuse de l'image du pays à travers la planète.
Si c'est le cas c'est aussi surprenant que le virage soudain du 0 covid à "c'est OPEN Bar"
Surtout que ça coïncidé avec l'arrivée de Xi ce changement de stratégie diplomatique et ça correspondait bien au personnage. Donc là c'est assez incompréhensible d'avoir un tel virage (si ça se confirme) alors que Xi est toujours aux commandes, et que ces derniers mois son discours a toujours été très agressif sur la question de Taïwan notamment.
Hors c'est rare d'avoir un dirigeant comme Xi procédait à un tel changement de doctrine surtout quand celui ci s'accroche au pouvoir comme une puce sur le dos d'un chien.

C'est comme ci on avait un changement de direction suite à un changement de leardership. Or Xi n'est pas mis au placard... curieux.
un fil de synthèse avec des liens vers des papier sur la position de la chine dans la guerre, en résumé Ok pour une Russie faible, rien à gagner à la lâcher et tentative de dissocier USA et UE

Il peut dire merci à Poutine en effet, il se retrouve dans une position gagnant gagnant quelque soit le scénario.
La Russie peut finir comme province chinoise en tout cas une bonne partie. Je serai eux je n'hésiterai pas en fait mais bon il préfère s'attarder sur une petite île.
Officiellement, la population chinoise a diminué l'an passé, perdant 850 000 habitants, de 1,41260 à 1,41175 milliard d'habitant.
Officieusement, je soupçonne que la baisse avait commencé avant et qu'elle est plus forte que ça, mais je n'ai bien entendu aucune preuve.

Globalement, une bonne nouvelle pour la planète. Maintenant, faut que les autres géants s'y mettent aussi : Inde, USA, Indonésie etc.
Mouais, une baisse de la population de 850 000 alors que le covid a, probablement, tué quelques millions de chinois ces dernières années, je suis pas certain que ça fasse une tendance à moyen terme.
Il y a eu un leak il y a quelques mois sur les recensements du pays laissant soupçonner une baisse de la population qui aurait en fait commencé depuis 2018 voire avant.
Et puis comme toujours avec le PCC, si ils admettent un truc, il y a de bonnes chances que la réalité soit dix fois pire.

Une des raisons principales qui fait que pour moi le futur de la Chine est sombre et très loin de cet espère d'âge d'or où elle deviendrait le nouvel hégémon mondial que dépeignent certains, c'est que sa démographie est absolument atroce et sûrement l'une des pire au monde. Baisse accélérée de la fertilité due à l'urbanisation extrêmement rapide du pays entre autre, énorme disparité entre hommes et femmes, politique de l'enfant unique aux effets dévastateurs etc..

Tout ça a crée un abîme démographique dont je vois mal comment le pays va se sortir dans les deux prochaines décennies. D'autant plus que son modèle économique et industriel repose entièrement dessus.

Dernière modification par ClairObscur ; 17/01/2023 à 21h17.
Robotisation et totalitarisme + avantages compétitifs issus de la concentration industrielle.

Je vais prendre un exemple : l'industrie informatique. Les salaires chinois ont beaucoup progressé : le salaire moyen chinois est à peu près au même niveau que le SMIC français désormais (le salaire minimum est naturellement bien plus faible, vers 350 €).

Pour autant, même dans des pays aux salaires plus faibles, difficile de concurrencer la Chine à cause de l'intégration industrielle. Un constructeur de boîtier PC va devoir acheter des tôles, des vis, des écrous, des câbles, des connecteurs, des ventilateurs, des boutons pressoirs, des leds, des panneaux en verre etc. En Chine, il aura tout ça disponible dans la même ville, sous la main. Si un modèle cartonne, il trouvera sans difficulté des sous-traitants sur place ou bien des employés du secteur. Pas de soucis.

Supposons qu'il délocalise au Vietnam : sa logistique sera plus complexe. Il pourrait avoir à attendre, en cas de soucis, plusieurs semaines avant de mettre la main sur les câbles usb-c ou de recevoir le modèle de ventilo dont il a besoin. En France, idem, en pire.

On a tout donné à la Chine. Et bien vous savez quoi ? Elle a tout pris.
Là ou ils ont été "forts" c'est qu'ils ont maitrisé les filières de A à Z, puis évolué très vite en qualité.

Je me souviens de ce benêt de F. Hollande qui nous vendait la Chine début des années 2000 comme quoi nous on leur vendrait des TGV et eux nous vendraient des T-shirts. Je dis Hollande, mais ça aurait pu être 95% des boomers décideurs politiques et économiques qui ont toujours pensé de cette manière semi-coloniale camouflée en langage business.

Après le succès chinois c'est 30 ans d'investissements planifiés et une grosse aide en capitaux US. Ca peut changer, mais ça sera long, et surtout maintenant comme dit initialement, ils ont main sur de plus en plus des voies d'approvisionnement en matières premières. Parce que sinon, le fait que leur main d'oeuvre augmente en salaires et niveau de vie n'est pas un avantage économique pour continuer à être un pays producteur à bas coût. Mais les Chinois ne sont pas les derniers à exploiter plus misérables qu'eux partout en Asie et même en Afrique. Là encore ça va être dur de les remplacer car ils sont déjà chez leurs remplaçants potentiels.

Ceci dit faut pas non plus trop pleurnicher l'Europe, avec l'Allemagne, l'Italie, le bassin de la Ruhr, les ports d'Anvers, Rotterdam ... n'est pas non plus un nain industriel. L'Allemagne exporte plus en valeur que la Chine. La Suisse même si pas dans l'UE est aussi un sacré morceau. Si on mettait les investissements nécessaires, les barrières protectionnistes nécessaires, de façon planifiée sur 20 à 30 ans au niveau européen on pourrait très bien redresser la barre - faudrait aussi être plus "percutants" vs les fournisseurs de matières premières, ou plus arrangeants ...

Dernière modification par Déposeur2bilan ; 17/01/2023 à 22h43.
Vous vous souvenez des manifestants contre la politique zéro covid au point que le régime a du complètement sa politique sur le sujet (je continue de penser qu'un tel revirement alors que quelques jours avant le discours c'était on lâche rien sur la politique 0 covid, ne peut s'expliquer que parce que le régime avait des infos que s'il ne lâchait pas, ça allait péter socialement)

Et bien on n'en a pas parlé ici et dans les médias ils en parlent mais qu'un peu mais depuis un petit moment c'est le tour des retraités de manifester à cause d'un changement de politique sur la prise en charge des frais de santé
https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique...-m%C3%A9dicale


Bon par contre comme on peut s'y attendre avec ce régime, il a réagit répression habituelle et un petit coup de propagande sur les réseaux sociaux
https://www.bfmtv.com/international/...302200414.html


Citation :
Citation :
Le compte officiel "Mon assurance maladie" sur le réseau social WeChat a notamment écrit que "de nombreuses personnes âgées de Wuhan ont été ensorcelées par les rumeurs et sont descendues dans la rue".
"La capacité de tromper les plus grands bénéficiaires de la réforme médicale dans les rues pour s'opposer à la réforme médicale est vraiment étonnante", a encore écrit le compte.
Ensorcelé le mot est lâché, reste à savoir si les bûcher seront aussi de sortie.....


En tout cas, ça montre les remouds suite au covid qui se poursuive et que la ça tangue dans la société surtout si le régime n'arrive plus à tenir sa promesse de "à vous la prospérité, à nous la direction des affaires du pays"
Sauf que le plus à craindre si jamais ça devait s'accroître ce n'est pas un éclatement du régime je pense, mais de voir Pékin faire ce que tout régime de cette nature fait quand ça va mal en interne et qu'il a passé les dernières années à nourrir le nationalisme à savoir une bonne vieille guerre....

Possible donc que ce qu'on voit sur le dossier ukrainien avec la Chine qui semble faire de plus en plus d'appel du pied à Moscou, mais aussi les fameux ballon météo (peut être un acte volontaire de les mettre suffisamment bas pour qu'il soit vu depuis le sol et oblige à une réaction américaine et donc accentuer les tensions entre les 2 pays) que ça correspond à cette phase. A savoir le régime chercher à faire distraction sur les problèmes interne et prépare la population à la nécessité d'agir sur le dossier de Taïwan.


J'espère qu'on va pas payer le choix qui a été fait de ne pas aider suffisamment l'Ukraine dès l'été dernier pour lui donner les moyens de gagner à l'automne/hiver. Parce que typiquement ce conflit plus il dure, plus on a des chances justement de le voir faire des petits vu les tensions actuelles. Si on avait agit de manière plus efficace sur l'Ukraine, ça aurait calmé Pékin. Là on a envoyé un message contradictoire et y a rien de pire face à ce genre de régime. Pékin pourrait en conclure que finalement même si ça sera compliqué, Taïwan c'est le bon moment d'agir ou à défaut Pékin pourrait décidé d'aider la Russie. Je ne crois pas à des livraisons d'armement lourd, mais des munitions, et du matos pour que les usines d'armement russe puisse tourner à plein régime. Une façon pour la PCC d'occuper durablement l'Occident sur le dossier ukrainien et se donner les 2/3 ans nécessaire pour lancer son opération à Taïwan.
Citation :
Publié par Aloïsius
Robotisation et totalitarisme + avantages compétitifs issus de la concentration industrielle.

Je vais prendre un exemple : l'industrie informatique. Les salaires chinois ont beaucoup progressé : le salaire moyen chinois est à peu près au même niveau que le SMIC français désormais (le salaire minimum est naturellement bien plus faible, vers 350 €).

Pour autant, même dans des pays aux salaires plus faibles, difficile de concurrencer la Chine à cause de l'intégration industrielle. Un constructeur de boîtier PC va devoir acheter des tôles, des vis, des écrous, des câbles, des connecteurs, des ventilateurs, des boutons pressoirs, des leds, des panneaux en verre etc. En Chine, il aura tout ça disponible dans la même ville, sous la main. Si un modèle cartonne, il trouvera sans difficulté des sous-traitants sur place ou bien des employés du secteur. Pas de soucis.

Supposons qu'il délocalise au Vietnam : sa logistique sera plus complexe. Il pourrait avoir à attendre, en cas de soucis, plusieurs semaines avant de mettre la main sur les câbles usb-c ou de recevoir le modèle de ventilo dont il a besoin. En France, idem, en pire.

On a tout donné à la Chine. Et bien vous savez quoi ? Elle a tout pris.
On lui a pas "tout donné" elle a fait ce qu'il fallait pour l'acquérir aussi, et elle a payé le prix du sang "des travailleurs" comme nos pays en leur temps. On y a mis beaucoup de capital et investissements, oui mais on leur a pas spécialement fait de cadeaux non plus ... c'était quand même pour enrichir certains chez nous et notre fameuse croissance.
Ca gênait personne quand la Chine faisait faire le boulot, un peu plus que maintenant par des enfants ou des prisonniers pour faire "que des tshirts" et leur vendre "notre haute technologie" comme le disait Hollande début 2000"s, mais pas que lui, à peu près l'ensemble de nos décideurs qui en ont bien profité.
La "croissance sans emploi" des années Bush, c'était la même.
Pour moi le vrai problème, ce n'est pas la Chine (même si elle a de graves problèmes) c'est plutôt l'abandon de toute rationalité de nos diplomaties, de toute bonne intelligence de ce que sont les intérêts réels, concrets, et de ce qui relève de la morale ou de la basse politique.
La Chine n'a pas envahi l'Irak, n'a (presque) pas fait d'aventures néo coloniales pour imposer son point de vue. Elle a fait du business, bossé dur ... et très très peu d'erreurs depuis 40 ans (dans le système qui est le sien, et qui est peut être fondamentalement erroné ça ... oui, mais c'est le leur pas le notre).
Qu'avons nous collectivement fait de notre héritage ? Facebook, Twitter? Et des tas de productions fabriquées en Chine qui nous devenues indispensables ? C'est plutôt ça le problème, pas tellement que la Chine nous rattrape, même en mode stalinien. Ce qui est de plus en plus faux.

La Chine nous a jamais attendu pour être une grande nation, militaire et commerciale ... et même "la première" pendant des millénaires. Si tu les interroges et notamment la jeune génération "nationaliste et fière" on leur a pas "tout donné" mais plutôt l'inverse on leur a tout volé y compris leur dignité. Et ils sont revanchards, ça oui c'est inquiétant. A la limite en tant qu'européens on a de la chance qu'une bonne partie de la haine soit concentrée sur le Japon - c'est plus frais. Et que tout l'Asie ou presque ait peur d'eux. "c'est bon pour les affaires ..." jusqu'à ce que ça parte en sucette.

Dernière modification par Déposeur2bilan ; 21/02/2023 à 01h19.
La Chine n'a pas envahit l'Irak car elle n'avait jusqu'à maintenant pas de moyens importants de projection. Par contre depuis 1949 (la fin de la guerre civile), il me semble qu'elle a envahit ou essayé d'envahir tous ses voisins (à l'exception de la Mongolie), invasion et annexion du Tibet en 1950, invasion de la Corée en 1950, invasion du nord est de l'Inde en 1962 conduisant à l'occupation et l'annexion d'une partie du Ladakh, conflit contre l'URSS en 1969 pour annexer plusieurs îles de la rivière Ossouri, invasion du nord du Viet-Nam en 1979.
Pour aucun de ces conflits, la Chine n'avait été agressée en premier.

Et actuellement, elle est en train d'annexer des pans entiers d'eaux territoriales de ses voisins du sud-est asiatique, de façon agressive.

Et oui, la Chine n'a pas démérité pour obtenir sa croissance économique, elle a bénéficié de dirigeants avisés entre Deng Xiaoping et Hu Jintao, et les Chinois ont bossé dur mais si l'occident n'avait pas accueillie la Chine dans l'OMC, ça n'aurait pas permis grand chose. C'est bien de produire, mais faut des clients.

Dernière modification par Borh ; 21/02/2023 à 09h20.
Les "deux sessions" sont en cours en Chine.
Pour savoir ce que sont les "deux sessions"
http://french.china.org.cn/china/txt...t_40353230.htm

L'occasion au nouveau ministre des affaires étrangères de faire sa première grande conférence de presse et j'espère que nos politiques l'ont bien écouté
https://www.theguardian.com/world/20...ls-russia-ties

Il met ouvertement sur le dos de l'occident les difficultés économiques actuelles de la Chine. On parle d'une confrontation et d'un conflit inévitable avec les Etats Unis et l'occident. Egalement de la relation entre la Chine et la Russie, qui est un exemple pour les autres pays, et est la force motrice du monde et ne va faire que grandir. Egalement accusation voilée contre une "main invisible" d'avoir déclenché la guerre en Ukraine
Ah bah vu que la Russie est en bonne voie de satellisation, tu m'étonnes que la Chine cite la relation comme un modèle à suivre pour le reste du monde

Quand à la Chine se plaignant de l'hostilité des US, de son manque de "rationalité", ça ne manque pas de piquant quand on se souvient du ton triomphant, agressif et arrogant de la diplomatie chinoise il y a encore deux ans, au plus fort de la "Wolf warrior diplomacy", qui se caractérise justement par une hostilité marquée et débridée pour les pays hôtes et par beaucoup d'irrationalité.

Reste qu'on va effectivement droit vers une sérieuse confrontation entre US et Chine.

Dernière modification par ClairObscur ; 07/03/2023 à 10h22.
Mais non puisqu’on vous dit que la Chine a tout à perdre avec un conflit contre les USA / OTAN…

Ils sont passés à stade où les conséquences économiques passent après l’idéologie / objectifs territoriaux et sécurisation de ressources / industries.
Comme la Russie en fait, ils se préparent depuis des années à affaiblir le bloc occidentale et attendent la bonne occasion pour frappé.
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (3 membres et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés