[Wiki] [POGNAX] [Rus vs. Ukr] La guerre russe contre l'Ukraine

Répondre
Partager Rechercher
L'aide ouverte militaire des Chinois aux Russes si c'est vrai me rend subitement archi pessimiste.

Jusque la, les Chinois se sont montrés très prudent avec leur allié Russe, loin de la folie des grandeurs de Poutine.

Si leur décision est bien pensée de leur coté, cela veut dire qu'ils considèrent désormais possible une victoire de la Russie. Qu'ils ont bien calculé les limites de ce que peut apporter l'Europe et qu'un engagement militaire plus poussé des américains sera amorcé s'ils entrent directement dans l'arène.

Merde ClairObscur avait raisooooon. Section d'assaut international JoL présent!
Les chinois veulent plus éviter une défaite de la Russie. Que celle-ci soit affaiblie l'arrange, mais pas qu'elle tombe ou s'aligne sur les intérêts US.
Et ça les arrange doublement de fixer l'attention et les dépenses de l'OTAN sur l'Ukraine et la Russie. On s'affaiblit, on épuise nos stocks, pendant ce temps ils se renforcent à grande vitesse, d'ici quelques années ils seront imprenables, s'ils le sont pas déjà.
En même temps les USA ne cachent pas leurs intentions belliqueuses à leur encontre, les chinois n'ont pas vraiment de raisons de leur faire des cadeaux.

Dernière modification par Déposeur2bilan ; 20/02/2023 à 05h03.
Et dire que sur JOL quand on mettait en avant le fait que les Chinois ne lâcheraient jamais les Russes on essayait de nous prouver qu’ils allaient se ranger calmement parce que la mondialisation leur profite trop.

C’est surtout la Russie et la Chine qui se sont préparé à un éventuel conflit a grande échelle depuis des décennies. La Russie nous a déjà plus ou moins asservis avec le gaz et la Chine sur tout le reste.

La simulation du R.U sur une éventuelle invasion de Taïwan par la Chine qui montre des problèmes d’approvisionnement pire que la période covid nous montre a quelle point que pendant 30 ans on s’est jeter dans leur bras.

Si un conflit s’ouvre entre la Chine et l’OTAN où Russie - OTAN, on peut être sûr que l’un des deux s’allieront pour du commerce de matière première et ils n’auront plus qu’à faire tourner les usines. Sans parler que la Corée du Nord en ce moment montre ses muscles en sentant la guerre qui approche.

Déjà que nous n’avons pas de stock de munitions en ce moment mais si on demandait à une grosse part de la population de travailler en 3x8 à l’usine pour produire de l’armement en économie de guerre, il va falloir se battre…

Du coup les Russes auront sûrement les Ukrainiens à l’usure ou bien un des pays de l’OTAN limitrophe style Pologne ou pays baltes enverrons des hommes et matériels directement au front mais là c’est l’escalade assuré.
D'autant que les températures hivernales sont élevées le prix de gros du gaz se stabilise à la baisse.

Récapitulation sur 3 ans





Niveau source, ca vaut ce que ça vaut ici

Une idée la quantité d'homme que les Russes peuvent envoyer au casse-pipe
Citation :
Publié par Déposeur2bilan
En même temps les USA ne cachent pas leurs intentions belliqueuses à leur encontre, les chinois n'ont pas vraiment de raisons de leur faire des cadeaux.
Je dirais surtout que les USA ont cessé d'être naïfs vis à vis de la Chine et compris qu'elle était dans une logique de confrontation. C'est pas encore le cas en Europe à part quelques pays d'Europe de l'Est.
Au passage, on ne devrait pas dire "la Chine" mais "le PCC". Bien plus encore que la Russie, la Chine est totalement dominée et contrôlée par le pouvoir politique. Si vous avez suivi, les gens qui ont manifesté l'année dernière disparaissent les uns après les autres.
Citation :
Publié par ShlacK
L'aide ouverte militaire des Chinois aux Russes si c'est vrai me rend subitement archi pessimiste.

Jusque la, les Chinois se sont montrés très prudent avec leur allié Russe, loin de la folie des grandeurs de Poutine.

Si leur décision est bien pensée de leur coté, cela veut dire qu'ils considèrent désormais possible une victoire de la Russie. Qu'ils ont bien calculé les limites de ce que peut apporter l'Europe et qu'un engagement militaire plus poussé des américains sera amorcé s'ils entrent directement dans l'arène.

Merde ClairObscur avait raisooooon. Section d'assaut international JoL présent!
Non ce serait plutôt tout le contraire. Si la Chine - et c'est encore un gros "si"- franchit le Rubicon, ce sera bien plutôt parce qu'elle sens que ça va très mal pour la Russie en Ukraine.

Le fait que la Russie s'affaiblisse gravement dans le conflit ça leur va, no problemo. Par exemple l'influence Russe se réduit comme peau de chagrin en Asie centrale et ça fait tout à fait les affaires de la Chine.
Par contre un scénario où la Russie subirait une déculottée décisive Historique et se ferait éjecter d'Ukraine, ça ça leur plait déjà beaucoup moins. D'une part parce que ça revitaliserait en flèche l'Occident et le monde démocratique en général et lui redonnerait confiance, et ça enlèverait une énorme épée de Damoclès au dessus de l'Europe pour une bonne génération. D'autre part, une Russie bloquée de manière décisive à l'Ouest par l'Occident commencera à regarder ailleurs.
L'autre chose que la Chine veut absolument éviter c'est que Poutine se fasse pousser vers la sortie.

C'est que Poutine c'est devenu une aubaine pour la Chine. Un mec tellement obsédé par l'Occident qu'il laisse à la Chine les coudées franches à l'Est depuis des années. Le prochain dirigeant Russe a de grandes chances d'être bien moins conciliant.

Reste que c'est un énorme pas à franchir pour la Chine qui signerait son engagement clair dans le conflit et vu ses immenses vulnérabilités stratégiques, je suis pas du tout convaincu qu'elle le fasse. Après, le fiasco du zéro Covid a démontré que la rationnalité était aux abonnés absent au PCC ces derniers temps alors il ne faut pas totalement exclure l'idée.

Dernière modification par ClairObscur ; 20/02/2023 à 09h49.


Développement intéressant par quelqu'un qui fait de l'OSINT sur les explosions de Nord Stream.

La même personne avait pointé du doigt beaucoup d'incohérences dans l'article de Hersh (en gros Hersh donne plein de détails certains inutiles et c'est bourré d'incohérences, en l'état son papier est complètement inutile pour savoir la vérité).

Il a fait un travail de fourmi pour étudier le trajet des navires dans le coin et de ceux qui ont posé les pipelines. Il s'avère que le navire ayant posé une grande section de tuyaux a rencontré une tempête et le seul endroit où il a dévié de sa trajectoire et est resté stationnaire un moment est à 50m de l'endroit où NS a pété. C'était en 2019.

Le reste c'est spéculations évidemment : pour le moment pas de traces d'explosifs retrouvées à proximité de NS 2, seul un des deux pipelines a été endommagé et ça s'est passé à 80km des explosions coordonnées et clairement organisées (explosifs retrouvés) ayant eu lieu un peu plus tard sur NS1.

La section de pipeline aurait-elle été mal posée en raison de la tempête ? L'explosion aurait-elle pu être un accident ?

Auquel cas qui aurait fait péter NS1 et pourquoi ? Il semblerait que NS1 était en voie d'être décommissionné donc pas du tout la même perte pour la Russie. Qui a pu légitimement prendre pour une agression l'explosion de NS2 (dans le contexte actuel un accident n'est évidemment pas ce qu'on envisage en premier).

Dans le fil plus bas quelqu'un d'autre a trouvé des déplacements de navire russe très suspects en septembre dans le coin où NS1 a pété (en gros tous les navires dans le coin font de jolies lignes droites, celui-là a barboté sur place un long moment en faisant plein de petits déplacements).
On part évidemment dans de la pure speculation attention : en gros pour lui il existe la possibilité que la Russie ait posé des explosifs de façon préemptive sur NS1 pour le faire péter en cas de besoin et que ce plan ait été accéléré avec l'avarie de NS2.

Mais bon, les US ont clairement un intérêt à voir disparaître Nord Stream, et ce serait je trouve une extraordinaire coïncidence que NS2 subisse une avarie + que la Russie ait posé comme par hasard quelques jours avant des explosifs sur NS1.
Bref ce sont des spéculations sans grand intérêt, l'intérêt ce sont les données de navigation des navires qui peuvent orienter les recherches.

On verra ce que disent les Suédois et les Danois.
Citation :
Publié par Leni


Développement intéressant par quelqu'un qui fait de l'OSINT sur les explosions de Nord Stream.

La même personne avait pointé du doigt beaucoup d'incohérences dans l'article de Hersh (en gros Hersh donne plein de détails certains inutiles et c'est bourré d'incohérences, en l'état son papier est complètement inutile pour savoir la vérité).

Il a fait un travail de fourmi pour étudier le trajet des navires dans le coin et de ceux qui ont posé les pipelines. Il s'avère que le navire ayant posé une grande section de tuyaux a rencontré une tempête et le seul endroit où il a dévié de sa trajectoire et est resté stationnaire un moment est à 50m de l'endroit où NS a pété. C'était en 2019.

Le reste c'est spéculations évidemment : pour le moment pas de traces d'explosifs retrouvées à proximité de NS 2, seul un des deux pipelines a été endommagé et ça s'est passé à 80km des explosions coordonnées et clairement organisées (explosifs retrouvés) ayant eu lieu un peu plus tard sur NS1.

La section de pipeline aurait-elle été mal posée en raison de la tempête ? L'explosion aurait-elle pu être un accident ?

Auquel cas qui aurait fait péter NS1 et pourquoi ? Il semblerait que NS1 était en voie d'être décommissionné donc pas du tout la même perte pour la Russie. Qui a pu légitimement prendre pour une agression l'explosion de NS2 (dans le contexte actuel un accident n'est évidemment pas ce qu'on envisage en premier).

Dans le fil plus bas quelqu'un d'autre a trouvé des déplacements de navire russe très suspects en septembre dans le coin où NS1 a pété (en gros tous les navires dans le coin font de jolies lignes droites, celui-là a barboté sur place un long moment en faisant plein de petits déplacements).
On part évidemment dans de la pure speculation attention : en gros pour lui il existe la possibilité que la Russie ait posé des explosifs de façon préemptive sur NS1 pour le faire péter en cas de besoin et que ce plan ait été accéléré avec l'avarie de NS2.

Mais bon, les US ont clairement un intérêt à voir disparaître Nord Stream, et ce serait je trouve une extraordinaire coïncidence que NS2 subisse une avarie + que la Russie ait posé comme par hasard quelques jours avant des explosifs sur NS1.
Bref ce sont des spéculations sans grand intérêt, l'intérêt ce sont les données de navigation des navires qui peuvent orienter les recherches.

On verra ce que disent les Suédois et les Danois.
Surtout que si on reste dans la spéculation, est-il plutôt possible que ce soit plutôt des sous marins qui envoient des mecs en scaphandre pour saboter les pipelines sans laisser de traces ?
Que ce soit Russe / Us ou autre hein.

Histoire que ce soit pas visible et que le camp saboteur puisse accusé celui d’en face plutôt que de mettre des navires à la vue de tous en opération.

ÉDIT :


Il faut s’attendre à des annonces importantes.

Dernière modification par Jenmir ; 20/02/2023 à 10h53.
36049-1676888931-9061.png
Citation :
President Biden announces at his Kyiv visit another 500 million USD aid package for Ukraine. It includes more artillery ammunition, Javelins, howitzers and more.
Toujours pas d'ATCMs. Bon, de mémoire, ses conseillers ne voulaient pas qu'il prenne le risque d'y aller. Peut-être changera-t-il aussi d'avis sur ce plan.
On se moquait, à juste titre, de l'état du matériel de guerre russe il y a bientôt un an.

Je me demande, vu les difficultés à sortir quelques tanks, si les armées de européennes ne sont pas dans le même cas.


Citation :
Less than a quarter of the modern battle tanks the West has promised to Ukraine are likely to arrive in time to counter an anticipated Russian spring offensive.

https://www.thetimes.co.uk/article/l...2023-6sfzb5h3r

Si nous avons 2 sur 10 en état de fonctionnement, ceci explique cela...
Le truc que je disais a propos des Russes, même avec les sanctions et disons sans l'aide technique de la Chine, un grand pays avec des matières premières qui s'en fout du bien être de ses soldats, peut produire ad eternam des munitions pour des kalashs et des obus pour des mortiers. point and shoot. le nombre sur la qualité (a l'opposé).
Pas ad eternam. Déjà à un moment, à force de se faire envoyer dans le mixer par centaines de milliers, les soldats russes vont dire niet. Ca sera pas la première fois dans l'Histoire de la Russie.

D'autre part la Russie aura beau se mettre en économie de guerre, elle se retrouve avec tout l'occident contre elle. Un Occident beaucoup plus puissant qu'elle, à la fois économiquement, technologiquement et industriellement, et qui n'aura pas spécialement besoin de passer en économie de guerre, juste se sortir les doigts côté production, foutre ses pudeurs de gazelle de côté et fournir à l'Ukraine du matos de pointe. Et on arrivera rapidement à un moment où la différence au niveau de la qualité du matos va devenir complètement insoutenable pour la Russie.

Bien sûr si la Chine décide de rejoindre la danse ça changera tout mais on en est pas encore là.
Citation :
Publié par ClairObscur
Pas ad eternam. Déjà à un moment, à force de se faire envoyer dans le mixer par centaines de milliers, les soldats russes vont dire niet. Ca sera pas la première fois dans l'Histoire de la Russie.

D'autre part la Russie aura beau se mettre en économie de guerre, elle se retrouve avec tout l'occident contre elle. Un Occident beaucoup plus puissant qu'elle, à la fois économiquement, technologiquement et industriellement, et qui n'aura pas spécialement besoin de passer en économie de guerre, juste se sortir les doigts côté production, foutre ses pudeurs de gazelle de côté et fournir à l'Ukraine du matos de pointe. Et on arrivera rapidement à un moment où la différence au niveau de la qualité du matos va devenir complètement insoutenable pour la Russie.

Bien sûr si la Chine décide de rejoindre la danse ça changera tout mais on en est pas encore là.
Industriellement parlant en Europe on a juste rien et on met 1 mois pour avoir ne serait-ce qu'un Obus sans parler que pour avoir de la métallurgie eh bien on dépends de la Chine ou de la Russie.
On arrive même plus à entretenir nos blindés et on mise notre défense principalement sur la dissuasion nucléaire. Pour preuve on n'arrive même plus à fournir à l'Ukraine de l'équipement sans forcément qu'on soit à poil niveau matos pour assuré notre défense et pour l'ensemble de l'OTAN d'ailleurs.

Le yakafokon être en économie de guerre ca ne marchera pas si la population n'est pas aussi docile que celle de la Chine ou de la Russie qui à été lavé cérébralement parlant. Pareil un occident plus puissant économiquement, bof.
Si demain on déclare au Français qu'il va falloir sacrifier du confort pour aider nos amis Ukrainiens, je suis pas sur que cela passera quand Micheline aura du mal à remplir son caddie de course avec déjà l'inflation en cours.

Pour moi on se dirige vers un scénario crise des Sudètes 1938 bis.
Citation :
Publié par Ron Jazi Vostri
On se moquait, à juste titre, de l'état du matériel de guerre russe il y a bientôt un an.

Je me demande, vu les difficultés à sortir quelques tanks, si les armées de européennes ne sont pas dans le même cas.





https://www.thetimes.co.uk/article/l...2023-6sfzb5h3r

Si nous avons 2 sur 10 en état de fonctionnement, ceci explique cela...
Quand je faisais mon service il y a ... (j'ose même plus compter ) les Leclercs avaient un taux de dispo d'à peine 50% et on en avait vraiment pas beaucoup.
De ce que je viens de vérifier la dispo a un poil augmenté, elle varie entre 60 et 65% selon les années
Mais on a toujours un nombre total assez ridicule entre 200 et 225, ils sont même pas foutus de connaitre le nombre exact.
Ca ne fait même pas 150 chars en état de fonctionnement réel (de quoi tenir une semaine en cas de conflit ?).
Tu m'étonnes que Macron refuse de donner des chars lourds : on en a pas, et comme les chaines de fabrication sont arrêtées depuis 15 ans on en aura pas plus avant que les remplaçants arrivent en dotation (dans 20 ans si il n'y a pas trop de retard).

Les Léopards 2 ça ne doit pas être bien mieux.
Citation :
Publié par Jenmir
Industriellement parlant en Europe on a juste rien et on met 1 mois pour avoir ne serait-ce qu'un Obus sans parler que pour avoir de la métallurgie eh bien on dépends de la Chine ou de la Russie.
On arrive même plus à entretenir nos blindés et on mise notre défense principalement sur la dissuasion nucléaire. Pour preuve on n'arrive même plus à fournir à l'Ukraine de l'équipement sans forcément qu'on soit à poil niveau matos pour assuré notre défense et pour l'ensemble de l'OTAN d'ailleurs.

Le yakafokon être en économie de guerre ca ne marchera pas si la population n'est pas aussi docile que celle de la Chine ou de la Russie qui à été lavé cérébralement parlant. Pareil un occident plus puissant économiquement, bof.
Si demain on déclare au Français qu'il va falloir sacrifier du confort pour aider nos amis Ukrainiens, je suis pas sur que cela passera quand Micheline aura du mal à remplir son caddie de course avec déjà l'inflation en cours.

Pour moi on se dirige vers un scénario crise des Sudètes 1938 bis.
Je sais pas.

La métallurgie, elle ne se résume pas qu'à la Russie et la Chine hein, rien que dans ma région il y a pas mal d'usines encore en état de marche, qui tournent certes au ralenti depuis pas mal d'années, mais les outils de production existent. Et c'est pareil un peu partout en Europe, c'est pas les bassins sidérurgiques qui manquent, juste que ca été mis au ralenti voir à l'arrêt avec la délocalisation. Maintenant, il faut de la matière première, mais la aussi il n'y a pas que la Russie ou la Chine qui en ont.

Et les répercutions, on les a déjà depuis facilement un an, avec les hausses de prix des différentes énergies, qui se répercutent fortement sur les prix de tous les produits, y compris ceux de base. Micheline elle le sent déjà bien passer sur son budget mensuel.

A titre perso, je le sent bien aussi, mon plein de carburant c'est 105 euros contre 75 il y a un an. Idem pour le plein de ma citerne de fuel, j'ai payé 1400 euros au lieu de 600 euros il y a un an. Et les courses alimentaires, je suis à du +20/25% facile. Pour l'électricité, je peux pas dire car je bénéficie d'un tarif préférentiel, mais ca semble être la cata partout avec du x3 en moyenne depuis un an.

Sacrifier du confort, ca fait un bon moment que ca existe, et j'ai pas vu de révolution dans la rue, même si ca a engendré pas mal de faillites et de détresse chez les plus mal lotis, malheureusement. Mais la classe moyenne l'encaisse sans trop broncher.
Citation :
Publié par Jenmir
Le yakafokon être en économie de guerre ca ne marchera pas si la population n'est pas aussi docile que celle de la Chine ou de la Russie qui à été lavé cérébralement parlant. Pareil un occident plus puissant économiquement, bof.
Si demain on déclare au Français qu'il va falloir sacrifier du confort pour aider nos amis Ukrainiens, je suis pas sur que cela passera quand Micheline aura du mal à remplir son caddie de course avec déjà l'inflation en cours.
T'as pas vraiment besoin de la population, qu'elle soit docile ou non n'importe que peu en vrai.
En plus, le risque que l'Ukraine perde, c'est que la Russie continue sur sa lancée: pour moi "la question elle est vite répondue", si tu me permets l'expression.

Le truc c'est que l'économie de guerre, ça ne marche que si tu y vas à fond dedans.

Aujourd'hui, la France souhaite augmenter sa production et souhaite passer en économie de guerre, mais en réalité c'est pas encore le cas:
-Les usines de production affirment un manque de commandes (sous-entendu: pas de paiement). Ben ouais, mais en économie de guerre, c'est l'Etat qui devrait passer les commandes, et donc aligner les thunes. Quitte à présenter la facture après à l'Ukraine (ou la coalition par exemple). C'est pas évident. Et c'est déjà bien la merde.

-L'économie de guerre ça voudrait dire dire à Renault/Peugeot/Citroen: T'arrêtes de construire tes Zoés et tu commences à utiliser tes chaines de montages pour les tanks et autres.
Pour l'instant, en France, il n'y a pas vraiment cette volonté j'ai l'impression.
Poutine a déclaré l'économie de guerre, résultat les mecs ont dégagé un centre commercial (ancienne usine russe) et l'ont reconverti en usine.
Bon, faut dire qu'on n'a pas besoin de reconvertir nos centres commerciaux - on a assez d'usines / au pire on peut en reconstruire. Mais je n'ai pas vu de mouvements vis à vis des usines possédant de lourds moyens quant à un tel effort. Par manque de volonté? ou de faisabilité? J'sais pas...

-Augmenter la cadence des Caesars, c'est bien et nécessaire (aussi bien pour nous que pour les autres), mais ça ne se fera pas d'un claquement de doigts: Il faut créer l'usine, monter les chaines de montage, former le personnel... Mais on a l'avantage d'avoir le savoir faire.

Je pense que Micheline devra se faire une raison, si elle ne souhaite pas voir Poutine toquer à sa porte. Et, bon, le sacrifice du confort reste relatif...
Citation :
Publié par Jenmir
Industriellement parlant en Europe on a juste rien et on met 1 mois pour avoir ne serait-ce qu'un Obus sans parler que pour avoir de la métallurgie eh bien on dépends de la Chine ou de la Russie.
On arrive même plus à entretenir nos blindés et on mise notre défense principalement sur la dissuasion nucléaire. Pour preuve on n'arrive même plus à fournir à l'Ukraine de l'équipement sans forcément qu'on soit à poil niveau matos pour assuré notre défense et pour l'ensemble de l'OTAN d'ailleurs.

Le yakafokon être en économie de guerre ca ne marchera pas si la population n'est pas aussi docile que celle de la Chine ou de la Russie qui à été lavé cérébralement parlant. Pareil un occident plus puissant économiquement, bof.
Si demain on déclare au Français qu'il va falloir sacrifier du confort pour aider nos amis Ukrainiens, je suis pas sur que cela passera quand Micheline aura du mal à remplir son caddie de course avec déjà l'inflation en cours.

Pour moi on se dirige vers un scénario crise des Sudètes 1938 bis.
Oui enfin d'une part l'Occident c'est pas juste l'Europe.
D'autre part la guerre ça remet beaucoup les choses en perspectives. Et l'Europe a ceci d'intéressant c'est qu'elle n'avance qu'à coup de pieds au cul, figurativement parlant. En temps normal elle a la vélocité et et la maniabilité d'un pétrolier dans une piscine mais à partir du moment où elle se retrouve unie dans l'urgence et dos au mur, les lourdeurs administratives et les " c'est pas possibles" commencent à sauter ici et là comme par magie et on voit qu'elle peut en fait déplacer des montagnes. On a eu un bel exemple l'année dernière quand elle a dû lutter pour trouver des alternatives au gaz Russe.
Or là l'heure est au réarmement général et l'Europe est assez réveillée pour l'avoir capté. J'ai de fort soupçon que ça va être pareil que pour le reste: On met longtemps à se décider mais une fois que la machine est partie elle est partie. C'est particulièrement visible dans les pays d'Europe de l'Est où la question est prise très, très au sérieux.

On pourrait d'ailleurs faire un parallèles avec les sanctions. Au début en tas de monde était sceptique, le Kremlin et les pro-russes se gaussaient: l'Occident était beaucoup trop faible et divisé, il n'oserait pas couper la Russie du SWIFT, l'Europe était trop dépendante, ça endommagerait son économie etc.
Eh ben au final en un Week-end, l'occident a décidé d'envoyer tout ça aux orties et la Russie s'est pris un train de sanction sorti tout droit des enfers dont la coupure du SWIFT était, au final, peut être parmi les mesures soft..
Quand l'occident arrive à cesser de s'apitoyer sur lui même et de se débarrasser de son déclinisme chronique pendant deux minutes il représente encore une force formidable.

Citation :
Pareil un occident plus puissant économiquement, bof.
Hein ? On parle toujours de la Russie et de l'Occident là ? parce qu'économiquement les deux ne sont même pas comparables.

Et je pense qu'on est très, très loin d'un dénouement façon Sudètes. La Russie patine et n'a pas du tout l'air d'avoir l'avantage, elle perd une quantité énorme de ressources en hommes et matériel qui paraît parfaitement insoutenable, et, à l'heure actuelle, l'Occident a très peu de raisons de lâcher l'Ukraine et a, en outre, bien capté que faire des fleurs à la Russie de Poutine ne servait strictement à rien et était invariablement contre-productif sur le long terme.
Vous soutenez que si la Russie gagne en Ukraine elle toquera forcément à nos portes tout en répétant que la Russie s’empêtre en Ukraine en perdant de nombreux hommes et que finalement la victoire n’est pas proche pour eux, qu’ils sont faible économiquement et industriellement. Du coup on aurait rien à craindre si ils nous attaquent, c’est ce que j’en conclus à vous lire.

Il y a comme une forme de contradiction dans votre discours non ?

On me dit qu’on a réussi à se passer du gaz russe. Euh non on l’achète juste indirectement aux chinois et aux Indiens en fait en plus du GNL et du Gaz d’Azairbaidjan.

Pour ce qui est du Swift on voit très bien aussi que la Russie s’y attendait et s’était préparé à cette éventualité ayant développé un système de paiement en parallèle pour qu’au final les citoyens lambda russe ne subissent pas vraiment la chose.

Pour ceux qui pensent qu’on peut en France passer facilement en économie de guerre pour soutenir un conflit en haute intensité… euh comment dire… c’est
Pas le nombres d’usines qui construisent des voitures qu’on a réussi à sauvegarder qui vont nous permettre de construire des Leclerc en masses.
On a même plus d’usines pour construire nos propres fusil et munitions…
Citation :
Publié par Jenmir
On a même plus d’usines pour construire nos propres fusil et munitions…
Euh... rien qu'en Belgique on a déjà ca.

https://fnherstal.com/en/

Et je suis certain qu'avec un minimum de recherches, on doit trouver l'équivalent en France, etc...

Et je précise que FN = Fabrique Nationale hein...
Citation :
Publié par Jenmir
Vous soutenez que si la Russie gagne en Ukraine elle toquera forcément à nos portes tout en répétant que la Russie s’empêtre en Ukraine en perdant de nombreux hommes et que finalement la victoire n’est pas proche pour eux, qu’ils sont faible économiquement et industriellement. Du coup on aurait rien à craindre si ils nous attaquent, c’est ce que j’en conclus à vous lire.
Tu oublis une dimension : le temps.

Pour ceux que ça intéresse :
Un des meilleurs analystes/vulgarisateur accessibles sur le sujet.
Citation :
Publié par Torinovego
Euh... rien qu'en Belgique on a déjà ca.

https://fnherstal.com/en/

Et je suis certain qu'avec un minimum de recherches, on doit trouver l'équivalent en France, etc...

Et je précise que FN = Fabrique Nationale hein...
Non, en France il n'y en a plus depuis la fin des années 90.
En fait c'est même pire, il n'y a plus de fabrication d'aucune arme de petit calibre en France.
Enfin il doit rester une boite qui fabrique des fusils de précision, mais l'état les a envoyé se faire foutre au dernier appel d'offre pour fournir l'armée et a filé le marché aux allemands (à qui il avait déjà donné le marché des fusils d'assaut).
Citation :
Publié par Torinovego
Euh... rien qu'en Belgique on a déjà ca.

https://fnherstal.com/en/

Et je suis certain qu'avec un minimum de recherches, on doit trouver l'équivalent en France, etc...

Et je précise que FN = Fabrique Nationale hein...
La Manufacture d'armes de Saint Etienne qui à fermé en 2001 et vendu au privé en 1989 a GIAT devenu Nexter qui eux même ferme plusieurs sites (dont ceux du Mans, Salbris et Rennes) ses effectifs à 6 200 salariés en 2002 contre 18 000 au début des années 1980.
Nexter qui produit maintenant aussi nos chars Leclerc qui éprouve des difficultés sur la maintenance de char déjà livré et qui ont un rythme faible niveau livraison de nouveaux modèles.

(La loi de programmation militaire 2019-202560 prévoit qu'à l'horizon 2025, 122 chars de combat auront été rénovés puis 78 les cinq années suivantes (donc tous en 2030). Cette revalorisation consiste à améliorer le blindage et les systèmes de liaison61. Leur durée de vie sera ainsi prolongée jusqu'aux environs de 204062.)

L'usine de St Etienne qui fabriquait nos FAMAS, armes de poings PA MAS G1, mitrailleuse lourde et fusil sniper FR F1 mais aussi nos lances roquettes LRAC F1.

On aurait pu faire un gros programme de modernisation de notre armement mais on a préféré "économiser" pour acheter aux allemands et revendre notre industrie au privé, comme beaucoup d'autres choses.

Alors effectivement ca nous fait compté sur les Allemands pour nous fournir nos HK 416 mais vu comment ils sont plus enclins à fournir leurs léopard...
Répondre

Connectés sur ce fil

3 connectés (1 membre et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés