L'Agora

[POGNAX] Réformes - Retraites 2019-2020

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par gnark
Non à la base c'est une minorité de privilégiés qui, au mépris de l’intérêt commun, défend ses privilèges.
Oui tout à fait.
Citation :
Publié par gnark
Moi aussi j'aimerai bien partir à 53 ans
Par contre non, ces privilégiés ne travaillent pas à la SNCF et n'en ont rien à foutre de la retraite.
Citation :
Publié par Colsk
Ton système, il marche très bien dans ton pays qui est un pays particulier et surtout non comparable à la France vu le différentiel de population. Les solutions qui marchent dans ton pays ne sont juste pas transposables et il est presque garanti en plus que si tu le faisais cela serait une catastrophe pour pleins de raisons.
Enfin vous vous y êtes habitué et vous vous l'êtes approprié c'est très bien et normal, maintenant votre système de sécurité sociale coûte cher (cela doit même être le plus cher) et il marche bien pour ton pays et pour lui seul comme tous les systèmes de sécurité sociale en fait

Quand à la gestion compétentes avec de la performance, tu parles à des français, cela se serait si c'était notre fort donc tu peux oublier et Macron a empiré la chose par ailleurs, la compétence n'est pas la et la performance encore moins.
Citation :
Publié par Caniveau Royal

Une bonne part de ce que le gouvernement ne lâchera pas face à la SNCF et à la RATP vient de cet acte méprisable, qu'ils aiment aussi à répéter en période de Bac, et qui fait que certains (dont je suis) voient avec grand plaisir l'arrivée de la concurrence étrangère pour suppléer à la SNCF : (transport de passagers, de fret), et l'automatisation de toutes les lignes du métro.
Je suis persuadé que le gouvernement cédera et rapidement surtout que les appels à un durcissement du conflit et à un élargissement de la grève se multiplient.

La situation est assez malsaine avec des gens prêts à provoquer un blocage du pays et une crise de régime d'un côté et de l'autre un gouvernement quio tient à faire aboutir une réforme structurelle q'il juge indispensable.

Néanmoins si le conflit devait s'étendre et se radicaliser le gouvernement DEVRA céder.
Citation :
Publié par Bali
Les vrais privilégiés sont ceux qui n'ont pas de soucis pour préparer leur avenir du fait des revenus important dont ils disposent, privilégiés dont tu fais parti au vu de tes précédentes interventions et de tes revenus.
Comment tu appelles une type qui touche un salaire de 3900 € alors que le médian est à 2400 € ?
Et qui en plus part à 55 ans alors que la moyenne d'âge est à 62,7 ?

Sérieusement...

edit: En dessous contre-feu, les cheminots font parties de ces privilégiés, n'en déplaisent à certains.

Dernière modification par Gratiano ; 02/01/2020 à 11h48.
Citation :
Publié par gnark
Non à la base c'est une minorité de privilégiés qui, au mépris de l’intérêt commun, défend ses privilèges.
Moi aussi j'aimerai bien partir à 53 ans
et bien change donc de métier . Blague à part, les privilégiés comme tu dis, ce ne sont pas les cheminots, les agents de la RATP ou autres catégories du travail. Ce sont ceux qui ont les commandes du pouvoir économique et du capital (c.a.d : les capitalistes) et ceux qui servent leurs intérêts (la bourgeoisie politique).
Imaginez un cheminot qui après avoir détruit un TGV en faisant n'importe quoi avec serait récompensé par une retraite en or massif, de plusieurs dizaines de fois le smic. Par semaine. Imaginez que ce cheminot n'a pas détruit UN TGV, mais plusieurs, des dizaines.

Ben vous avez Serge Tchuruk, le patron qui a anéanti Alcatel.
https://media0.giphy.com/media/LSmULmByAQHQs/giphy.gif
Citation :
Comment tu appelles une type qui touche un salaire de 3900 € alors que le médian est à 2400 € ?
Et qui en plus part à 55 ans alors que la moyenne d'âge est à 62,7 ?

Sérieusement...

J'appelle ça un fake, si tu ne sais pas de quoi tu parles abstiens toi. Pour info, l'âge de départ en retraite pour les cheminots nés en 1962 et après est déjà de 62 ans la précédente réforme de retraite décale déjà petit à petit l'âge de départ pour qu'il soit de 62 ans en 2024. Pour les 3900e, tu parles de la retraite d'un cadre supérieur la c'est pas le cheminot moyen.

Dernière modification par Bali ; 02/01/2020 à 11h57.
Citation :
Publié par Gratiano
Comment tu appelles une type qui touche un salaire de 3900 € alors que le médian est à 2400 € ?
Et qui en plus part à 55 ans alors que la moyenne d'âge est à 62,7 ?

Sérieusement...

edit: En dessous contre-feu, les cheminots font parties de ces privilégiés, n'en déplaisent à certains.
Heuu tu veux dire que tous les cheminots ont cela, c'est vraiment le message que tu veux transmettre ?

Enfin, vous parlez surtout d'un régime en mort programmé puisque la SNCF n'embauche plus sous le statut de cheminot depuis au moins 10 ans à quelques exceptions prêts et qu'en plus, elle ne peut même plus le faire depuis le 1er janvier si j'ai bien lu.
Sinon à la SNCF, il doit y avoir 3 personnes ayant le statut de fonctionnaire et c'est les 3 plus gros salaires, eux leur régime spécial ils l'ont et il ne sera pas touché. Et vous ne le remettez pas en cause par ailleurs comme cela est surprenant.

Ah, pour finir parce que c'est une base qu'il faut avoir, l'état d'un régime de retraite c'est en premier lieu mathématique et cela dépend de la pyramide des âges. Si tu veux que le régime des cheminots redeviennent positifs, pas de souci il suffit de recruter en masse des cheminots, l'effet est garanti.
Le seul cas où cela peut ne pas marcher, c'est pour les fonctionnaires vu que l'état aime bien créer de la dette en ne transmettant pas les fonds perçus.
Citation :
Publié par blackbird
Je suis persuadé que le gouvernement cédera et rapidement surtout que les appels à un durcissement du conflit et à un élargissement de la grève se multiplient.

La situation est assez malsaine avec des gens prêts à provoquer un blocage du pays et une crise de régime d'un côté et de l'autre un gouvernement quio tient à faire aboutir une réforme structurelle q'il juge indispensable.

Néanmoins si le conflit devait s'étendre et se radicaliser le gouvernement DEVRA céder.
La SNCF se transforme est une société anonyme désormais non? Le rail Espagnol s'ouvre à la concurrence des cettes années et la SNCF fait parti des prétendants pour le marché. Lorsque le marché s'ouvrira en France je doute que la SNCF survive face à des entreprises dont les finances seront beaucoup plus saines (dont la Renfe qui a promis de porter le combat du rail en France face à la SNCF)
Les retraites de la SNCF c'est une vrai épée de damocles qui pourrait rayer de la carte l'entreprise d'ici quelques années. Je doute donc que le gouvernement cède parce qu'il ne peut pas simplement le faire sans signer l'arrêt de mort de l'entreprise.
Citation :
Publié par Bali
J'appelle ça un fake, si tu ne sais pas de quoi tu parles abstiens toi. Pour info, l'âge de départ en retraite pour les cheminots nés en 1962 et après est déjà de 62 ans la précédente réforme de retraite décale déjà petit à petit l'âge de départ pour qu'il soit de 62 ans en 2024. Pour les 3900e, tu parles de la retraite d'un cadre supérieur la c'est pas le cheminot moyen.
Autant pour moi C'est 3500 pour un conducteur de catégorie B

Ensuite ce qui m'intéresse c'est aujourd'hui pas en 2024 encore heureux que l'âge augmente. lol
Encore loupé, seulement certains conducteurs TGViste peuvent atteindre cette pension mais c'est dans le max atteignable plutôt qu'une moyenne de tous les conducteurs. Mais tu les sors d'où ces chiffres ?
Citation :
Publié par Bjorn
Et pour les petites piques que tu envoies depuis plusieurs messages sur la concurrence et vivement qu'ils disparaissent tous, là aussi, meme en étant ronchon, on a compris, tu les aimes pas, mais ca serait bien de passer à autre chose pour l'intéret du débat.
Dans ce cas, on se concentre sur les retraites sur ce fil, et pas sur Macron que l'on a compris que vous n'aimiez pas ?

J'ai envoyé pas mal de données numériques et argumentées dans ce débat. Rare sont ceux qui ont fait autant, on a même été jusqu'à de la désinformation totale : la France qui est riche, le régime des retraites qui est en bonne santé.
Impossible d'obtenir de ceux qui remettent en question cette réforme des retraites d'en élaborer une autre, qui tienne debout. Je crois qu'il faudrait balayer aussi de votre côté.
Quand d'autres hypothèses ont été émises tu ne veux pas en entendre parler, faudrait penser à appliquer à toi même ce que tu demandes aux autres.
Citation :
Publié par Gratiano
Comment tu appelles une type qui touche un salaire de 3900 € alors que le médian est à 2400 € ?
Et qui en plus part à 55 ans alors que la moyenne d'âge est à 62,7 ?

Sérieusement...

edit: En dessous contre-feu, les cheminots font parties de ces privilégiés, n'en déplaisent à certains.
Tu penses sincèrement qu'un agent administratif de la SNCF ou tout autres agents ayant des horaires de bureau touche un salaire de 3900€ alors que le salaire médian est à 2400€ ?
Et qui en plus part à 55 ans alors que la moyenne d'age est à 62.7?

Sérieusement....

(oh putain ça marche aussi dans ce sens )
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Dans ce cas, on se concentre sur les retraites sur ce fil, et pas sur Macron que l'on a compris que vous n'aimiez pas ?
Ben vu que le fil vient d'être scindé oui c'est l'objectif. Dans le wikipresident c'était normal de s'intéresser de manière plus large à Macron.

Quant aux autres modèles, si plusieurs alternatives ont été évoquées. Que ce soit par exemple pas acceptable pour toi d'augmenter les charges patronales ne fait pas que ce n'est pas une alternative.

Et pour les avantages, ben oui, certainement, les cheminots ou la ratp ont des avantages par rapport à d'autres. Et d'autres ont plus d'avantages qu'eux.
Mais dans la mesure où certains gardent leurs avantages, pas plus justifiés, pourquoi serait il critiquable qu'ils les défendent ? Si le seul intérêt d'une réforme est de réduire un avantage negligeabe, voire si elle corrige quelques inégalités, alors qu'elle introduit bien plus de mauvais éléments, ben c'est normal de la rejeter. En bloc et avec force. Même sans alternative acceptable par tous.
Au final les plus impactés par la grève sont tous les franciliens non véhiculés qui habitent en banlieue, et spoiler alert ça ne représente pas les privilégiés.
Genre ma nounou qui se tape 4h+ de transports par jour en ce moment, et qui a manqué des jours de travail alors que sa situation financière est critique (Ce qui nous fout bien dans la merde aussi accessoirement).
Que cette petite minorité de gens (même au sein de la RATP/SNCF c'est un petit %) puisse avoir un pouvoir de nuisance aussi important est une aberration. Pour leur propre gueule, rappelons le. Ils ne manifestent pas pour vous.

Et si on commence à discuter de l'impact écologie, dont bizarrement tout le monde se fout ici, de ces grèves répétées qui hurlent littéralement à l'oreille de tous les français que les transports en communs ne sont pas fiable, et qu'acheter une voiture est nécessaire. Sans parler des bouchons générés. Çà sape totalement la confiance des francais envers les TEC, a un moment ou il est ultra critique que tout le monde s'y mette.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Feydakin
Au final les plus impactés par la grève sont tous les franciliens non véhiculés qui habitent en banlieue, et spoiler alert ça ne représente pas les privilégiés.
Et oui malheureusement, d'autant que les privilégiés troll en se vantant d'avoir leur véhicule de fonction en souhaitant bon courage à ceux qui vont galérer (n'est-ce pas Sibeth ?).

Le problème c'est que les vrais privilégiés (qui représentent les vrais de vrais privilégiés) ils se cachent derrière des forces de l'ordre qu'ils brossent dans le sens du poil, donc difficile de les impacter.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Rare sont ceux qui ont fait autant, on a même été jusqu'à de la désinformation totale : la France qui est riche, le régime des retraites qui est en bonne santé.
Le régime des retraites est en bonne santé (il y a surtout un creux relativement faible entre 2025 et 2030), c'est le COR qui l'indique (et qu'il reste la manne de la CADES) comme je l'ai sourcé, donc pourquoi tu fais de la désinformation ?
Citation :
Publié par Bali
Encore loupé, seulement certains conducteurs TGViste peuvent atteindre cette pension mais c'est dans le max atteignable plutôt qu'une moyenne de tous les conducteurs. Mais tu les sors d'où ces chiffres ?
oui, il serait intéressant d'avoir ces chiffres qui me surprennent bigrement. Sinon pour info, le salaire médian en France n'est pas de 2400€, mais de 1800€ (base 2016).
Citation :
Publié par Anthodev
Le régime des retraites est en bonne santé (il y a surtout un creux relativement faible entre 2025 et 2030), c'est le COR qui l'indique (et qu'il reste la manne de la CADES) comme je l'ai sourcé, donc pourquoi tu fais de la désinformation ?
Le lien que tu as transmis (que je remets ici) est une interprétation d'attac du dit rapport, il fait un mix à partir des hypothèses décrites ici pour prendre la plus favorable (celle où nous aurions une croissance à 2%), et dire qu'il n'y aurait alors plus de déficit.
Mais tu trouveras des opposées ailleurs, ici ou .

Attention aux sources et à leur coloration. Elles peuvent t'induire en erreur.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Mais qui ne dit pas cela. Pas sans rien faire et en restant les bras croisés, en tous cas.
Bah si, je requote :
Citation :
Quel que soit le scénario économique retenu, la part des dépenses de retraite dans le PIB, qui était de 13,8% en 2018, serait stable ou très proche de son niveau de 2018 sur la période de projection envisagée, c’est-à-dire jusqu’en 2030.

Ce résultat vient appuyer une conclusion importante des travaux du COR des dernières années: grâce notamment aux réformes entreprises depuis près de 30 ans, les dépenses de retraite ne sont plus sur une dynamique non contrôlée et l’évolution de leur part dans le PIB serait maîtrisée tant sur un horizon de 10 ans que de 50 ans.

Ce constat rassurant pour la prochaine décennie résulte de deux évolutions de sens contraires:

1/ Une poursuite du vieillissement de la société française qui tend à augmenter la part des dépenses de retraite dans le PIB en diminuant le nombre de cotisants rapporté à celui des retraités: ce rapport passerait de 1,7 cotisant par retraité de droit direct en 2018 à environ 1,6 en 2030.

2/ Ces évolutions démographiques défavorables seraient quasi compensées par une progression de la pension moyenne de l’ensemble des retraités qui serait moins rapide que celle du revenu d’activité moyen, en raison notamment des mécanismes d’indexation des modes de calcul des retraites reposant sur l’inflation.

[...]

Au total, l’apparition du besoin de financement du système de retraite sur la période de projection résulterait davantage d’une réallocation des ressources au sein des administrations publiques au détriment de l’assurance vieillesse (viades effets de structure liés à la population active et la démographie) qu’à une hausse des dépenses du système qui restent stables en regard du PIB.

Enfin, le solde financier global du système de retraite ne prend pas en compte la dette déjà accumulée par certains régimes, ou transférée à la CADES par le passé, ni, à l’inverse, les réserves détenues par d’autres régimes ou par le Fonds de réserve pour les retraites (FRR). En 2017, les réserves nettes du système de retraite, tous régimes confondus, étaient évaluées à 5,6% du PIB. La question de l’utilisation de ces réserves est posée notamment parce que, dans les scénarios économiques les plus favorables, la part des dépenses de retraite dans le PIB commence à diminuer à partir de 2030. Toutefois, ces réserves sont concentrées dans des régimes qui ne connaîtraient pas de besoins de financement à l’horizon 2030.

Source : https://www.cor-retraites.fr/sites/d...embre_2019.pdf
Et c'est ce que dit de manière plus synthétique ATTAC, le soit disant trou dans le régime provient de la baisse indiquée (que le gouvernement aurait communiqué au COR) du nombre de fonctionnaires, pas d'un problème structurel du régime. Cela provient du fait que les retraites sont indexées sur l'inflation, or les salaires progressent plus vite que l'inflation en moyenne désormais, ce qui fait que le régime reste stable (donc des cotisations plus importantes) malgré le fait que le nombre de retraités augmente.
Ton premier paragraphe est l'interprétation d'attac
Ton deuxième paragraphe n'est valable que dans les conditions économiques les plus favorables.

Libre à toi de penser que tout va bien et qu'il n'y a rien à faire pour les retraites qui fonctionnent parfaitement bien comme elles sont, mais je ne crois pas que ce soit l'observation la plus répandue.
Tu pourras toujours trouver des bouts de textes et des morceaux de pages web pour le dire. Il suffit de faire du couper-coller en rognant bien, mais tu ne verras pas la réalité en face.
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés