L'Agora

[wiki] [Ecologie] Changement climatique lié à l'effet de serre

Répondre
Partager Rechercher
Après des mois de lutte et dans l'indifférence générale, puisque la peste est là, c'est enfin terminé
https://www.lemonde.fr/planete/artic...1922_3244.html

12 millions d'hectares parti en fumés, en gros c'est comme ci Trump avait décidé de vitrifier la Corée du Nord une broutille quoi.
La bonne nouvelle c'est que ces 12 millions brûleront plus avant un moment, la mauvaise y en a donc encore 140 millions prêt à cramer à la prochaine saison


Sinon c'est top le climat, ça va faire 10 jours que tempête et coup de vent se succède presque tous les jours, encore aujourd'hui depuis hier soir 23h jusqu'il y a 1heure encore un vent de dingue... et depuis 4 jours il pleut des seaux d'eau. Déjà que les terrains commencé seulement à adsorber la pluie des mois précédent là ça déborde à nouveau de partout

Dernière modification par Thesith ; 06/03/2020 à 11h17.
Citation :
Publié par meryndol
@ Thesith


t'as prévu des cirés pour tes sceaux d'eau au moins ?
oups..... je sais pas pourquoi j'ai rajouté le c.... je suis un sot peut être

sinon j'ai parlé trop vite, le calme a durée 1h puis ca a repris de plus belle, à nouveau gros coup de vent et pluie. Je me demande si c'est ce qu'on va avoir à l'avenir, une période très instable avec pluie et vent, puis une seconde période sèche et très chaude. Ca va être cool si le climat devient comme ça

Citation :
Les bonnes idées du PCC
Je sais pas pourquoi mais je suis même pas surpris. C'est comme après 2008 ou 2010, il annonçait des super chiffre d'exportation avec une super croissance, et quand tu regardais la consommation électrique elle stagnait. Là ils ont compris le truc, ils font tourner à vide comme ça y a de la consommation électrique. Des génies les mecs.
Je participe à une asso (Citizen Climate Lobby) via laquelle j'ai des échos de réunions à assez haut niveau (ministre de l'écologie) avec Climate Action Network (Réseau Action Climat). Je vous copie-colle pas le résumé d'un de ces derniers échanges avec la ministre de l'environnement, mais j'en ressors une phrase intéressante :

Citation :
Nuclear reduction to 50 % of the energy mix is not a consensual idea anymore. Nuclear debate is coming back.
Rationnel, vu que la France a déjà dû repousser ses objectifs de réduction d'émissions et prétend se rattraper dans les années suivantes, selon des calculs a priori erronnés, et d'autant plus si on réduit le nucléaire.

Citation :
Publié par Aloïsius
Je pense qu'on a effectivement d'autres priorités que de donner encore plus de place au charbon, au gaz et au pétrole.
Vu qu'on parle beaucoup (politiquement) de réduire la part du nucléaire sous la pression du greenwashing, je trouve intéressant de partager la bonne nouvelle que la priorité de cette réduction du nucléaire puisse être remise en question. Un dernier espoir que la rationnalité n'ait pas encore totalement disparu.

Dernière modification par Quint` ; 14/03/2020 à 11h31.
Je n'ai jamais trop compris cette phobie du nucléaire. Certes, les déchets sont extrêmement toxiques et à longue durée de vie. Mais à comparer aux tonnes de CO2 journalières...
Leur très faible encombrement (relatif) et leur solidité rend le stockage possible et repousse le probleme à plusieurs milliers d'années dans le futur, de quoi trouver une solution. C'est toujours mieux que bruler du charbon aujourd'hui.

Je peux comprendre que les écolos des années 70 aient eu peur des centrales, mais ceux d'aujourd'hui qui préfèrent le charbon au nucléaire sont des traitres ou des corrompus.
Citation :
Publié par La Pelle du 18 Juin
Je n'ai jamais trop compris cette phobie du nucléaire. Certes, les déchets sont extrêmement toxiques et à longue durée de vie. Mais à comparer aux tonnes de CO2 journalières...
Leur très faible encombrement (relatif) et leur solidité rend le stockage possible et repousse le probleme à plusieurs milliers d'années dans le futur, de quoi trouver une solution. C'est toujours mieux que bruler du charbon aujourd'hui.

Je peux comprendre que les écolos des années 70 aient eu peur des centrales, mais ceux d'aujourd'hui qui préfèrent le charbon au nucléaire sont des traitres ou des corrompus.
C'est pas une question de préférer le charbon au nucléaire mais plutôt de préférer une solution de décroissance nous permettant de réduire au maximum les besoins en charbon et en nucléaire ainsi que leurs désagréments.

Le coeur du problème ça reste le volume de notre consommation.
Citation :
Publié par La Pelle du 18 Juin
Je n'ai jamais trop compris cette phobie du nucléaire. Certes, les déchets sont extrêmement toxiques et à longue durée de vie. Mais à comparer aux tonnes de CO2 journalières...
Leur très faible encombrement (relatif) et leur solidité rend le stockage possible et repousse le probleme à plusieurs milliers d'années dans le futur, de quoi trouver une solution. C'est toujours mieux que bruler du charbon aujourd'hui.

Je peux comprendre que les écolos des années 70 aient eu peur des centrales, mais ceux d'aujourd'hui qui préfèrent le charbon au nucléaire sont des traitres ou des corrompus.
C'est un truc visible, immédiat, qui fait peur. Tu utilise ton électricité, ça crée un déchet qui est là, tout de suite. Si la centrale pète elle pose un problème immédiat, là, en France, alors que le tanker qui fait une marée noire, à part polluer quelques côtes, même pas forcément chez toi…
Le CO2 qui part dans l'atmosphère et dont l'impact de réchauffement n'est pas visible avant des décennies, il faut déjà un boulot d'explication scientifique et de raisonnement abstrait pour en envisager les conséquences.

Les écologistes anti-nucléaire ne sont évidemment pas pro-fossile. Ils s'imaginent qu'aux manettes, ils pourront arrêter le nucléaire ET le fossile.
Ca me paraît relativement compréhensible, malheureusement pour un parti qui n'a jamais été confronté à la réalité du pouvoir. C'est pareil pour des ONG comme Greenpeace, elles ont toujours été minoritaires par rapport à la société et aux décideurs, donc leur but jusqu'ici a toujours été de tirer à fond dans leur sens, pour équilibrer par rapport à l'agressivité des lobbies fossiles et l'inertie de la société.

Le "problème", c'est qu'aujourd'hui la préoccupation des populations pour le climat commence enfin à atteindre des scores raisonnables, mais les ONG/partis écologiques n'ont pas encore pu ajuter des crédos qui remontent à des décennies.

Plutôt que leur taper dessus, il faudrait voir le verre à demi-plein et se dire que si ça devenait la pensée dominante, ils seraient bien obligés de ne pas arrêter le nucléaire du jour au lendemain, ça marcherait pas. Tout en continuant évidemment activement de tempérer les propos sur l'anti-nucléarisme primaire et non raisonné.
Citation :
Publié par Killjoy
C'est pas une question de préférer le charbon au nucléaire mais plutôt de préférer une solution de décroissance nous permettant de réduire au maximum les besoins en charbon et en nucléaire ainsi que leurs désagréments.

Le coeur du problème ça reste le volume de notre consommation.
Tu peut décroitre tant que tu veux, sauf a arriver a des niveaux ridicules l'electricité de base ( celle qui tourne quoi qu'il arrive ) ne sera jamais couverte par le peu d'hydro qu'on a. Donc il y aura toujours des centrales. Quitte a choisir autant qu'elles soient nucléaires.

En passant , la décroissance c'est un concept a la mode qui est encore plus décoréllé de nos réalités que nos chers écolos. Avec le virage de la voiture electrique qui s'amorce le concept de décroissance electrique est assez marrant. Calcul a la très grosse louche, le tout electrique roulant rajouterait 100TWh de consommation annuelle ... 14 centrales nucléaires.
Citation :
Publié par Quint`

Les écologistes anti-nucléaire ne sont évidemment pas pro-fossile. Ils s'imaginent qu'aux manettes, ils pourront arrêter le nucléaire ET le fossile.
Ils ont quand meme une dent bien plus longue contre le nucléaire que contre les centrales a gaz/charbon , ce qui est bien visible en allemagne. Et très con.

On en est a combien de l'estimation du nombre de morts dus a la décision de l'arret des centrales nucléaires en allemagne ? 10.000 par an quelque chose comme ca ? Les verts allemands devraient faire plus peur que le coronavirus. Faudrait faire une carte avec un faux décompte en temps réel, des épicentres autour des centrales et une annonce journaliere aux journalistes, ca serait un concept.

Dernière modification par jaxom ; 15/03/2020 à 01h03.
Citation :
Publié par jaxom
Tu peut décroitre tant que tu veux, sauf a arriver a des niveaux ridicules l'electricité de base ( celle qui tourne quoi qu'il arrive ) ne sera jamais couverte par le peu d'hydro qu'on a. Donc il y aura toujours des centrales. Quitte a choisir autant qu'elles soient nucléaires.

En passant , la décroissance c'est un concept a la mode qui est encore plus décoréllé de nos réalités que nos chers écolos. Avec le virage de la voiture electrique qui s'amorce le concept de décroissance electrique est assez marrant. Calcul a la très grosse louche, le tout electrique roulant rajouterait 100TWh de consommation annuelle ... 14 centrales nucléaires.

Ils ont quand meme une dent bien plus longue contre le nucléaire que contre les centrales a gaz/charbon , ce qui est bien visible en allemagne. Et très con.

On en est a combien de l'estimation du nombre de morts dus a la décision de l'arret des centrales nucléaires en allemagne ? 10.000 par an quelque chose comme ca ? Les verts allemands devraient faire plus peur que le coronavirus. Faudrait faire une carte avec un faux décompte en temps réel, des épicentres autour des centrales et une annonce journaliere aux journalistes, ca serait un concept.
Si tu part sûr le même modèle de consommation à savoir un ou trois voitures électriques par familles c'est sur que la décroissance énergétique est pas pour demain.

Par contre si tu n'autorise que la circulation de véhicules électriques loué pour de gros trajets et que l'autre côté tu favorise les déplacements en vélo dans les villes tu va drastiquement faire baisser les rejets de Co2 et de l'autre côté tu va réduire les besoins énergétiques du pays.

Alors oui les vendeurs de bagnoles vont faire la gueule mais aujourd'hui je pense que tout le monde est d'accord pour admettre que l'ont pourra plus maintenir notre modèle de consommation actuel encore très longtemps.

Dernière modification par Killjoy ; 17/03/2020 à 09h44.
Citation :
Publié par jaxom

Ils ont quand meme une dent bien plus longue contre le nucléaire que contre les centrales a gaz/charbon , ce qui est bien visible en allemagne. Et très con.
Je ne saurais pas dire si ce que tu affirmes est vrai. Mais si ça l'est, il faut bien comprendre que la psychose nucléaire (Chernobyl, essais nucléaires dans le pacifique…) est ancrée depuis bien plus longtemps que la problématique des gaz à effets de serre.
Citation :
Publié par Quint`
Je ne saurais pas dire si ce que tu affirmes est vrai. Mais si ça l'est, il faut bien comprendre que la psychose nucléaire (Chernobyl, essais nucléaires dans le pacifique…) est ancrée depuis bien plus longtemps que la problématique des gaz à effets de serre.
Ouais mais c'est pas rationnel, le danger, c'est clairement le changement climatique, pas le nucléaire.
Ah mais moi je suis tout à fait d'accord avec vous. J'aimerais bien juste qu'on mette en perspective la vision des auto-proclamés "rationnels" selon lesquels des ONG comme Greenpeace seraient limite pro-charbon.

C'est pas si simple, faut essayer de prendre en compte les tenants et les aboutissants d'une situation pour l'influencer, je pense.
https://www.theguardian.com/science/...climate-crisis

L'été dernier, le Groenland a ajouté 2,2 mm en deux mois au niveau des océans. A priori, vu que le réchauffement va continuer, la fonte va s'accélérer.

Si je pars sur une base d'1 mm par mois, à raison de 6 mois par an à partir de 2030, ça nous fait facilement 50 cm de hausse d'ici 2100 pour le seul Groenland. Au pifomètre-doigt mouillé, mais c'est un ordre de grandeur.
Citation :
Publié par Aloïsius
https://www.theguardian.com/science/...climate-crisis

L'été dernier, le Groenland a ajouté 2,2 mm en deux mois au niveau des océans. A priori, vu que le réchauffement va continuer, la fonte va s'accélérer.

Si je pars sur une base d'1 mm par mois, à raison de 6 mois par an à partir de 2030, ça nous fait facilement 50 cm de hausse d'ici 2100 pour le seul Groenland. Au pifomètre-doigt mouillé, mais c'est un ordre de grandeur.
de toute façon ça va s'accélérer et même une grosse crise économique n'y changera rien les mécanismes de rétro action sont en marche.
Et puis qui dit crise éco, dit que la question du climat va passer même pas au second plan mais loin loin très loin des priorités. De toute façon y aura plus d'argent pour investir et on va privilégier ce qui coûte le moins cher pour produire quitte à s'affranchir des règles actuellement en place.
Hum Aloïsius


ton calcul n'est pas bon, ça devrait aller en s'accélérant et le stock de glace ne devrait pas tenir jusqu'en 2100, à ce rythme je pense pas que ça tienne jusque là.
Citation :
Publié par Aloïsius
https://www.theguardian.com/science/...climate-crisis

L'été dernier, le Groenland a ajouté 2,2 mm en deux mois au niveau des océans. A priori, vu que le réchauffement va continuer, la fonte va s'accélérer.

Si je pars sur une base d'1 mm par mois, à raison de 6 mois par an à partir de 2030, ça nous fait facilement 50 cm de hausse d'ici 2100 pour le seul Groenland. Au pifomètre-doigt mouillé, mais c'est un ordre de grandeur.
Vous les profs vous n'êtes jamais contents. D'un côté vous vous plaignez de la fonte du permafrost et de l'autre vous vous plaignez du gel du point d'indice. Faudrait savoir, les gars, hein !
Citation :
Publié par meryndol
Hum Aloïsius


ton calcul n'est pas bon, ça devrait aller en s'accélérant et le stock de glace ne devrait pas tenir jusqu'en 2100, à ce rythme je pense pas que ça tienne jusque là.
Le stock de glace tiendra encore un millier d'années, même si ça s'accélère. Je crois que les gens ne réalisent pas à quel point il y a BEAUCOUP de glace au Groenland.

Par contre, dans 1000 ans, Paris, c'est Venise. Et "Paris Plage", ce sera pas une blague.
Citation :
Publié par Yshusnir
Ce ne sont pas des vers de terre mais des vers de compost, du genre Eisenia. Les vers de terre sont des lombrics, du genre Lombricus .

Les deux n'ont ni la même alimentation, ni le même habitat, et donc pas du tout la même fonction.
Bah en fait il me semble que les deux cohabitent pacifiquement :

vers.jpg

Non ?
Citation :
Publié par Fouin.
Je ne vois pas vraiment le rapport entre le fait que les gondoliers ne remuent plus la vase et le réchauffement climatique.
ouai je suis fatigué LOL c'"tait pas la vidéo idéale pour illustrer mon propos....
J'edit
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés