Le Bar de la Taverne

Topic des questions à la con

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Jyharl
Donc oui, de manière générale il est moins difficile d'apprendre une compétence technique que de changer drastiquement qui on est et comment on ressent les choses en temps qu'adulte.
Bof, ces temps-ci étant flemmard je trouve que c'est bien moins fatiguant de s'ouvrir un peu l'esprit (en plus ça se fait plus ou moins tout seul avec l'expérience/introspection.. sur le long terme par contre) que de devoir faire des efforts intellectuels parfois intenses/longs pour apprendre. Et puis d'autres efforts pour maintenir après. Pff..
Citation :
Publié par Jet
Hey sister je trouve que ta story manque de maturité, je te propose d'organiser une séance de grooming pour y remédier afin de pouvoir la prioriser dans le backlog pour le prochain sprint...

et voilà tu es devenue scrummaster mdr

heureusement mes 3 mois de taf sont bientôt fini jpp
Ah.
Euh.
J'ai rien bité.
Comme quoi... À bullshiteur, bullshiteur et demi !
Faut que tu m'apprennes
Citation :
Publié par Jyharl
Vu la généralité que j'ai faite, je comprends que les experts-métiers comme @Soumettateur le prennent mal.
Je ne sais pas à partir de quand tu considères que tu es "expert métier" mais il y a énormément de métiers intellectuels ou manuels qui demandent une décennie de travail pour commencer à être opérationnel et dans les lesquels tu continues à t'améliorer pendant toute ta carrière. Et même, t'as des gens avec une même durée d''expérience et avec des niveaux très différents, je dirais même que la majorité des gens finissent pas rencontrer leur limite sans pour autant être devenu très bon dans leur domaine. Dès lors dire que faire cet apprentissage est plus simple que travailler ses """"soft skills"""" me semble assez hasardeux.

Et, non, quand quelqu'un dit quelque chose que je considère être une connerie, je ne le prends pas mal.

Dernière modification par Soumettateur ; 12/09/2020 à 09h09.
Citation :
Publié par Madee
Ah.
Euh.
J'ai rien bité.
Comme quoi... À bullshiteur, bullshiteur et demi !
Faut que tu m'apprennes
Avec grand plaisir, et juste parce que tu es une jolienne du bar de longue date, j'ai envie de te faire bénéficier là maintenant tout de suite d'une offre incroyable, je la réserve uniquement aux personnes que j’apprécie, je sais que je ne devrais pas mais tant pis alors voilà...Alors écoute moi bien je t'offre pour les trois premières séances un rabais exceptionnel, attention c'est un tarif que j'applique vraiment spécialement pour toi, de seulement 99 euros de l'heure !!! Tu ne peux passer à côté ! Agis maintenant !
Message supprimé par son auteur.
Les Suisses savent surtout voler de l'argent.

Sinon, pour venir en soutien de Jyharl, n'importe qui peut effectivement acquérir toute compétence opérationnel si il a de base le bon état d'esprit.

Après, le jargon hype de merde, je connais pas bien, mais ça à l'air de coller à hard skill et soft skill dans le contexte. Le fait que ce soit long, ou qu'il existe des gens qui n'ont pas l'état d'esprit nécessaire qui finissent par échouer ou par atteindre leur limite, ça conforte plutôt ce que dit Jyharl. Le fait que ça prenne dix ans ou même plus, ça n'entre pas trop en ligne de compte.

Par contre, considérer l'état d'esprit des employés comme une compétence, c'est bien de la merde.
Citation :
Publié par TabouJr
Par contre, considérer l'état d'esprit des employés comme une compétence, c'est bien de la merde.
Pas compétence, mais qualité.

Est-ce que l'on peut vraiment appeler ça du vol quand les gens vont planquer leurs sous en Suisse?
Citation :
Publié par Episkey
Pas compétence, mais qualité.
Ben du coup, c'est pas un skill.

Citation :
Publié par Episkey
Est-ce que l'on peut vraiment appeler ça du vol quand les gens vont planquer leurs sous en Suisse?
Ça se discute, mais on ne peut pas tout justifier par sa culture.
Citation :
Publié par Chandler
Le jargon est simple. Tu mets des termes anglais partout. État d’esprit devient mindset, compétence c’est skill etc
A chaque fois, je repense à cette caricature des années 80/90. Un gros cadre d'un certain âge (genre chauve) parlant à un autre de "brainstorming" ou autres trucs en anglais ( je me souviens plus trop). Et derrière, deux plus jeunes et plus minces avec des sourires carnassiers commentant "Sacré Gérard ! complètement oxydé le pauvre vieux".

Si c'était déjà ringard quand j'étais môme de parler franglais pour faire "corporate" (on disait pas encore "corporate"), on mesure la régression culturelle et intellectuelle de notre pays.
Oui enfin après on est pas tous des franco-franchouillard.
Quand t'as plus bossé en anglais à l'étranger qu'en français en France, tu connais pas forcément les termes dans ta langue d'origine. Perso, j'ai jamais bossé de ma vie en France à un niveau où on utilise ces terminaisons. Donc désolé, je ne les connais pas. Surtout que même les termes franchouillards (aka les traductions littérales dégueulasses) ne sont utilisés que par des ayatollahs de la langue française et absolument pas au jour le jour en entreprise, même en France. C'est limite au niveau de l'écriture inclusive en terme de militantisme et c'est pas utilisé par les gens normaux. Ou alors dans les grosses structures institutionelles bien conservatrices.

C'est bien gentil de faire genre vous êtes intelligents en transformant "Skill" en compétence, mais la différenciation "Hard Skill" et "Soft Skill", vous traduisez ça comment ? Et en dehors d'une minorité groupie de Toubon, est-ce réellement utilisé au jour le jour ? Parce que "Compétence Dure" et "Compétence Douce" c'est de la merde. Et c'est bien pour ça que traducteur est un vrai métier. La traduction littérale ne capture pas l'essence de ce que ça veut dire, l'anglais étant bien plus imagé et moins précis que le français.

Ca me rappelle un entretien d'embauche que j'ai eu chez Deezer à Paris. Quand on a commencé à parler en termes techniques, on est rapidement passé à l'anglais car ni l'un ni l'autre ne connaissions les équivalents en français.

Mais merci de démontrer, une fois de plus (comme s'il y avait besoin) le genre de comportement qui fait que les français sont l'un des peuples les plus nuls d'Europe en langues étrangères (avec les espagnols ). Ce chauvinisme de ouf. Impressionant. Et triste sur un forum MMO où la majorité a appris l'anglais avec les jeux vidéos et les séries tv. On pourrait s'attendre à un peu plus d'ouverture d'esprit.

Et sinon, un peu de bienveillance ne ferait pas de mal aussi. Au lieu de se dire "il se la pète grave" comme un ado attardé ferait avec un camarade de classe qui essaie de bien prononcer en cours d'anglais, ce serait plutôt cool de se dire "bah il connait p'têt pas".

Dernière modification par Jyharl ; 12/09/2020 à 10h28.
Mouais, enfin c'est pas parce que t'as dit de la merde que les français sont nuls.

En français, on dit savoir-faire et savoir-être. Et les seconds ne sont pas des compétences qu'on peut acquérir. On peut travailler à les améliorer si on les a déjà, mais si on ne les a pas, c'est mort.

Sinon, tu peux ranger ton arrogance au placard. Personne en France n'est responsable si tu n'a jamais eu les soft skill pour développer ton carrier path dans ta mother tongue.
Citation :
Publié par Jyharl
Et sinon, un peu de bienveillance ne ferait pas de mal aussi. Au lieu de se dire "il se la pète grave" comme un ado attardé ferait avec un camarade de classe qui essaie de bien prononcer en cours d'anglais, ce serait plutôt cool de se dire "bah il connait p'têt pas".
La moquerie est souvent indigence d'esprit.
Le lean est une source infinie de rigolade : https://www.skills4all.com/pourquoi-...ma-black-belt/

lssbb-1-e1579752880747.png

Tu m'étonnes qu'on essaie de vendre que ce qui est important c'est les "soft skills"quand ton boulot c'est ça. Le problème c'est que tous ces connards ramassent un paquet de pognon au passage.

Dernière modification par Soumettateur ; 12/09/2020 à 12h27.
Citation :
Publié par Jyharl
Oui enfin après on est pas tous des franco-franchouillard.
Comment tu te la pètes grave
Organize toi un peu pour relever ton niveau de français. My god.

Pour être plus sérieux: Il y a un point sur lequel je ne suis pas d'accord, c'est sur la précision et la richesse des deux langues. En français, t'as quand même vachement plus de mots pour exprimer quelque chose... C'est juste que comme tu t'es habitué à parler plus anglais dans ton quotidien, ton réflexe est que tu cherches en anglais, et non en français.

Bon, cela dit, sur certains aspects, j'ai la même approche que toi.
J'ai jamais dit que le français était moins riche.

J'ai seulement dit que le français était plus précis que l'anglais. Ce qui fait qu'en anglais tu colle des concepts et des idées derrière peu de mots là où tu auras besoin de bien plus en français pour exprimer la même chose. L'anglais est une langue imagée là où le français est une langue riche mais précise et descriptive. Ce qui est génial au niveau littéraire, culturel ou oratoire mais représente un obstacle certain quand il s'agit de faire passer des concepts avec impact et de manière succinte.

Raison pour laquelle les termes d'entreprise ne sont généralement pas traduits (et quand ils le sont, ils ne sont pas beaucoup utilisés dans leur forme traduite). La circonvolution en entreprise n'a pas franchement la côte sauf dans certains milieux verbieux (comme le droit ).

Après, pour le reste, oui il est difficile de nier que je perd mon français vu que je ne l'utilise quasi-plus depuis près de 10 ans à part sur JoL à l'écrit et p'têt 2h par mois au téléphone avec la famille.
Je ne compte pas quand je parle en français à ma fille pour lui apprendre vu qu'à 4 ans, ça reste du français très simple.

Dernière modification par Jyharl ; 12/09/2020 à 20h30.
C'est vrai que savoir-faire n'a pas été traduit en know-how qui est tellement plus succinct.

Sérieux, c'est n'importe quoi. L'anglais est une langue comme les autres, quand il lui manque des mots, elle les emprunte (ça fait un emprunt en français et un loanword an anglais, le concept passe tout pareil), preuve en est que près d'un tiers des mots en anglais sont... français !

Les concepts de hard skill et soft skill sont liés au fait que le terme en langue anglaise know-how désigne à la fois le savoir-faire et le savoir-être, du coup, ça invalide un peu la théorie selon laquelle l'anglais exprime mieux des concepts, en tout cas cet exemple est un contre-exemple, vu que du coup, ils ont trois mots composés au lieu de deux.

Tu souffres d'un sérieux biais de confirmation à mon avis concernant tout ce qui est français.
D'après certains profs d'anglais de ma famille l'anglais est plus subtil qu'on le croit, simplement la majorité des gens ne maîtrisent pas l'étendue du vocabulaire.
Après je trouve aussi que le français est plus nuancé avec énormément de synonymes pour les verbes, les noms qui permettent d'exprimer de légères nuances, de l'ironie, de l'exagération ou tout un tas de "précisions" en 1 terme, chose que je trouve vraiment admirable dans notre langue - mais qui la rend assez complexe (entre autres exceptions, règles pas évidentes, et prononciations pas toujours faciles pour les étrangers (voire quasi impossibles, pour vivre avec une le "G" français par exemple même après 20 ans, c'est difficile). Les "ou" "on" sont aussi souvent durs à distinguer pour les étrangers; Je trouve aussi que l'anglais est plus "efficace", plus synthétique mais pas pour la précision.
(mais en étant un peu honnête je suis un peu au dessus du globish que n'importe qui, mais guère - bon j'ai quand même lu du shakespeare en vo fut un temps, et là tu te rends compte que l'anglais est tout de même assez riche)
Dans la même idée et malgré ma piètre maitrîse j'ai aussi l'impression que l'allemand est un peu plus proche de nous, avec tout un tas de mots ou de composés pour exprimer le même genre de nuances que le français - probablement à cause d'une plus forte base latine. Par contre c'est plus structuré et "logique", l'allemagne quoi.

Dernière modification par Don Patricio ; 12/09/2020 à 20h55.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Mdr ouais enfin j'étais pas non plus coco lol
N'empêche, c'est ouf comment ce passif idéologique le flingue professionnellement, il pourrait surement chopper 10k en changeant de boite s'il voulait, il a pas bougé de sa boite qu'est pas non plus ouf, c'est chelou.
C'est marrant car étant fils et petit fils de coco tendance stal, je suis assez mercenaire avec les sociétés privées. C'est bon j'ai vu mon père travailler 60h/semaine pour sa boîte et j'ai compris une fois adulte qu'évidemment sa qualité première ce n'était pas de savoir se vendre...
Bref, clairement mieux dans ma poche que dans celle des actionnaires. Je tenterai tjs de soutirer le max.
L'anglais a la même richesse dans les verbes à partir du moment où on considère la locution verbale (le verbe et sa préposition) alors qu'en français, la préposition porte beaucoup moins le sens, il me semble.

L'allemand est une langue agglutinative (je crois qu'on dit comme ça) du coup, ouais, en terme de précision on fait difficilement mieux. Je crois que le finlandais est pareil.
Citation :
Publié par Soumettateur
Le lean est une source infinie de rigolade : https://www.skills4all.com/pourquoi-...ma-black-belt/

lssbb-1-e1579752880747.png

Tu m'étonnes qu'on essaie de vendre que ce qui est important c'est les "soft skills"quand ton boulot c'est ça. Le problème c'est que tous ces connards ramassent un paquet de pognon au passage.
Mdr la black belt, mais c'est réel et pas une caricature en plus?
Pour le paquet de pognon je me demande à quel point c'est pas mécanique.. à partir d'une certaine taille, les boites ont limite un budget formation en %age fixe de la masse salariale non? Faut dépenser le fric. Mais que ça prenne pas trop de temps de vrai travail des employés non plus. Donc payer un mec cher horairement ça résout les deux "problèmes"...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés