L'Agora

Mayotte

Répondre
Partager Rechercher
D'avance je m'excuse si ce fil peut paraître comme une forme de pub pour le parti auquel j'appartient.

Cependant sur le blog d'un de mes amis, secrétaires des jeunes démocrates du rhone, j'ai découvert une vidéo qui m'a complètement sidéré.
En voici le lien

http://www.quentin-thevenon.com/?p=234

En résumé on y apprends que
- En primaire et en école maternelle, les instituteurs ont au mieux le Baccalauréat.
- Que le taux de réussite au bac est de 8%
- Que la CMU est inéxistante la bas
- Qu'on a empeché Mayotte de voter pour son statut de département, et ou Jean Jacques Qeyranne ( Président de Région Rhone-Alpes , membre du PS ) a utilisé des arguments dignes d'un blanc colonialiste pour orienter le choix des électeurs

Je suis vraiment écoeuré .....
ça va être un peu HS, mais tu aurais un lien vers le site des jeunes démocrates?

sinon je trouve sa nul, soit c'est un département, avec tout les droits qui y sont liés, soit c'est un territoire, et je crois que même dans ce cas il n'y a pas ce genre de problème ailleurs.

Tu aurais un lien vers le discours de ce président de la région PACA, sa ouvrirait peut être un peu plus le débat aussi.
Mayotte est aussi un territoire où la charia s'appliquait jusqu'en 2001.

Une et indivisible, hein...

PS : je viens d'écouter cet interview. Si Queyranne a effectivement tenu des propos semblable, ce mec n'a rien à foutre dans un parti qui se prétend de gauche. Gerbant.
Citation :
Publié par kalea
- Qu'on a empeché Mayotte de voter pour son statut de département, et ou Jean Jacques Qeyranne ( Président de Région Rhone-Alpes , membre du PS ) a utilisé des arguments dignes d'un blanc colonialiste pour orienter le choix des électeurs
Il n'y a plus de DOM/TOM depuis quelques années déjà il me semble, toutes les collectivités d'outre-mer ont le même statut. Cela me semble donc étonnant que Queyranne ait pu s'opposer à ce que Mayotte devienne un département... vu que ce n'est plus possible.

Pour le fond, oui, c'est bien de rappeler qu'il y a des endroits en France où il n'y a pas de CMU, pas de RMI, pas de retraite, où la loi française ne s'applique qu'à temps partiel. Mais est-on vraiment en France ?
Citation :
Publié par Shysa
Comme quoi ce qui n'est pas à Paris n'existe pas en gros
C'est surtout que la présence française à Mayotte n'est pas entièrement légitime. Si je ne me trompe pas, l'ONU n'a jamais reconnu Mayotte comme faisant partie de la France.
Citation :
Publié par Eored
C'est surtout que la présence française à Mayotte n'est pas entièrement légitime. Si je ne me trompe pas, l'ONU n'a jamais reconnu Mayotte comme faisant partie de la France.
Ben il serai peut-être urgent de régler ça.
Parce que les gens de Mayotte payent quand même leurs impôts en France non ?
Mayotte c'est un cailloux qui sert a la France d'avoir une ZEE dans l'ocean indien dans les eaux riches autour de Madagascar etc... Apres avoir perdu Madagascar, il fallait garder quelque chose.

L'île, la France en a rien a foutre, c'est les eaux qui l'intéresse.

D'ailleurs les Comores sont en conflit permanent avec la France pour savoir qui possède vraiment l'île. D'ailleurs l'ONU considere l'ile comme Comorienne et a chaque fois que le sujet reviens sur la table, la France utilise (evidement) son veto. L'île elle meme abrite des blancs bien louches, genre le Colonel Denard dans le temps, et la population locale a pas des masses de lien avec la France (le taux de francophonie doit tourner autour d'un tiers).


Bref, c'est un résidu d'un esprit colonialiste, ce qui est assez choquant pour un pays civilisé comme la France au 21eme siècle.
Citation :
Publié par Xarius
Bref, c'est un résidu d'un esprit colonialiste, ce qui est assez choquant pour un pays civilisé comme la France au 21eme siècle.
Et pendant ce temps là à 2000 km de là, sur l'île de Diégo Garcia on expulsait les populations il y a une quarantaine d'années pour louer l'île à l'armée américaine, et malgré une décision de justice autorisant les populations locales à revenir celle ci n'est toujours pas appliquée.

L'île de mayotte est un TOM au sens de la définition de l'UE et il me semble qu'il y a eu des référendums pour l'indépendance qui ont confirmé le maintiens sous giron français.

Après ce qui concerne l'alphabétisation, les conditions sociales, ce n'est pas un cas isolé, allez voir la polynésie française ou bien la Guyanne.
Citation :
Publié par Xarius

Bref, c'est un résidu d'un esprit colonialiste, ce qui est assez choquant pour un pays civilisé comme la France au 21eme siècle.
Wai enfin pour le coup tu dis un peu d'la merde, y'a eu un referendum avec quelque chose comme 98% de Oui au maintien des liens avec la France. :<

Ha ? Ca compte pas ? Faudrait penser a rendre Hawai ect.
L'abscence de RMI/CMU etc ne serait pas la consequence de l'independance politique de l'ile ? Parce que la plupart des ex TOM disposent de libertes tres larges dans la descision de leur politique locale. En gros tant qu'ils ont des institutions politiques democratiques et qu'ils laissent l'armee francaise circuler la metropole ne cherche pas de poux. Si ils veulent voter une CMU et un RMI (voir meme voter le passage en departement) rien ne les en empeche.
Citation :
Et pendant ce temps là à 2000 km de là, sur l'île de Diégo Garcia on expulsait les populations il y a une quarantaine d'années pour louer l'île à l'armée américaine, et malgré une décision de justice autorisant les populations locales à revenir celle ci n'est toujours pas appliquée.
Hors Sujet non peut etre ?
Mayotte
Dans les deux ans qui viennent, Mayotte devrait devenir le 101e département français (rappelons que Mayotte est une ile de l'archipel des Comores au nord-ouest de Madagascar, qui s'est séparée du reste de l'archipel lors de l'indépendance de 1973).

Les enjeux sont importants et assez compliqués, mais ils ont le droit de demander la départementalisation et l'on fait en avril, mais cela doit être confirmé par un référendum local, suivi d'un vote en France par l'Assemblée nationale et le Sénat

quelques préoccupations :
- l'immigration clandestine : la population de Mayotte (186 000) est constituée pour un tiers de comoriens (anjouanais et autres habitants de l'Union des Comores), dont 80 % en situation illégale (il faut dire que Les habitants de Mayotte sont déjà dix fois plus riches que les autres Comoriens. Avec la départementalisation, l'écart va s'accroître par exemple grâce au RMI/RSA)

- agitation sociale : en mars dernier, 2 000 Anjouanais s'en sont pris à la population d'origine européenne, faisant 200 blessés

- quasi-absence d'état civil. Jusqu'à une période récente, les Mahorais n'avaient pas de noms de famille. L'état civil n'est venu remplacer que récemment les actes de naissance effectués par les juges musulmans. Dans les mairies, les registres sont souvent en mauvais état. La moitié de la population serait encore sans état civil fiable.

source

Bref que faut-il penser de cette situation ?
Citation :
Publié par Malka
Qu'il faut évaluer ce que ça peut apporter, et ce que ça va couter.
Rien et beaucoup

Franchement, si on commence à appliquer les lois françaises à Mayotte, après on va devoir le faire en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie. Je sens qu'on va bien rire^^.
De toutes manières, sans état civil, les notions d'Etat, d'administration et de lois n'ont à peu près aucun sens pratique. Quand l'état civil sera en place on pourra commencer à parler de choses sérieuses : subventions publiques françaises et européennes, RMI, sécurité sociale, etc.. Tout ce qui fait l'intérêt d'être rattaché à la France plutôt qu'aux Commores. (smiley autorisé ici)

Barouin et Estrosi s'étaient prononcés en faveur d'une suspension du droit du sol (acquisition de la nationalité par le lieu de naissance) au profit du droit au sang (acquisition de la nationalité des parents). Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée... mais si 80% de la population est en situation illégale... que faire ?
La population immigrée dans le coin vient car la misère des iles alentours est juste atroce. Les femmes viennent y accoucher pour améliorer leur existence, on ,e peut pas leur en vouloir à titre individuel. Ne serait-ce que parce que hors de toute autre considèration, elles y trouvent une meilleure hygiène pour accoucher.
A titre collectif c'est évidemment plus compliqué, car si la nationalité est donnée aux enfants, ca fait d'autant plus appel d'air pour une île dont je ne connais rien de la géographie mais qui ne doit pas être assez grande pour accueillir tout el monde dans de bonnes conditions, si ca doit se terminer en camps de réfugiés je suis pas sur que ce soit une idée géniale.

De toutes façons je suis à peu près sur que le Sénat votera contre, et il y a de fortes chances que l'assemblée en fasse autant: Sarkozy ne veut que les étrangers diplomés, pas les creve-la-faim.
Le fait d'avoir le RMI à Mayotte va faire revenir un bon nombre de personne qui venaient à la Réunion pour en bénéficier. Après, est ce un bien ou un mal, ça va être au temps d'en décider (mais ça va surtout dégonfler les stats de natalité )
Citation :
Publié par Malka
Qu'il faut évaluer ce que ça peut apporter, et ce que ça va couter.
Elargissement de la ZEE française dans l'océan indien Vs fonds structurels à apporter par l'état français.

EN PLUS CA VA FAIRE DES FONCTIONNAIRES SUPPLEMENTAIRES POUR L ETAT (lol)

Non moi je me pose la question de l'importance du vote à l'AN et au sénat, j'entrevois bien les vieux arguments qui vont ressortir à l'évocation de la culture musulmane, de l'immigration non-choisie. Bref Mayotte à toutes ses chances de demeurer un TOM :')
Citation :
Publié par Mahorn
Rien et beaucoup

Franchement, si on commence à appliquer les lois françaises à Mayotte, après on va devoir le faire en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie. Je sens qu'on va bien rire^^.
quand on ne sait pas on se tait, la Nouvelle Calédonie à commencer (depuis plusieurs années déjà) le processus d'indépendance, quand à la Polynésie française, elle tient tellement à la France, qu'ils ont un Roi qui remplace très bien l'exécutif français...
Citation :
Publié par Ghalleinne
quand on ne sait pas on se tait
Alors pourquoi parler ?

Il n'y a plus de processus d'indépendance en Nouvelle-Calédonie depuis l'arrêt des accords Matignon et le report sine die du référendum. Quand à la Polynésie, oui ils sont très attachés à la France et le fait qu'une des îles ait encore un roi ne change rien à l'affaire.

Le problème qui se pose avec Mayotte va se retrouver dans les autres COM : doit-on perdre de son autonomie pour une meilleure qualité de vie (santé, RMI, retraite...) ? L'habitant moyen, il s'en fout un peu d'avoir un préfet plutôt qu'un haut commissaire...
Pour en avoir parlé avec un collègue, un natif de l'île travaillant en métropole, la question statuaire semble ne pas être très intéressante.

Il ne pense pas que ça réglerait les principaux problèmes de Mayotte, à savoir l'absence de formation (les compétences, surtout les fonctionnaires, viennent de la métropole et repartent quelques années après sans avoir transmis leur savoir aux locaux), une mentalité très spécifique qui sera longue à évoluer (en particulier sur les impôts, qui ne sont pas dans la culture et les habitudes locales), et le risque très craint de voir les promoteurs et spéculateurs s'approprier l'île (visiblement, les premières plages privées, véritables aberration pour les locaux, commencent à pointer leur nez, malgré la loi).

Bref, une non-solution. Seul un homme politique imagine que changer un nom résout les problèmes.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés