Amazon (Jeux MMO)

[Actu] Amazon dévoile Luna, son offre de cloud gaming

Répondre
Partager Rechercher
Le probleme c'est le marketing.

@Hidei : Personne n'a dit ca, justement. On est tous d'accord la dessus. Le problème vient de l'évolution des mentalités. Faire passer un jeu en "AAA" est un terme marketing car il n'y a pas de barrière fixe. C'était aussi un terme désigné pour noter les jeux d'exceptions. Exactement comme les AAAA maintenant. Je me rappelle très bien m'être demandé c'était quoi, d'ailleurs, le AAA quand je l'ai entendu la première fois. Ici, c'est exactement pareil.

Les boites vont s'approprier ce terme pour leur marketing et la ou je te rejoins pas, c'est qu'il est certain que les budgets vont monter. Ils montent tout le temps, non stop.
Star Citizen avait un budget de fou, il y a 2/3 ans. Tout le monde était sur le cul en voyant le pognon amassé. Et maintenant ? Oui ca reste gros... mais il n'est plus seul. Et ca va continuer comme ca. toujours de la surrenchère. Alors quoi, tous les titres avec ce genre de budget seront considéré comme des AAAA ? Nan, c'est des AAA, des jeux au budget hors norme. C'est plutot le reste qui devrait basculer en AA... mais ca, niveau commercial ca passe pas.
Citation :
Publié par Seiei
Star Citizen avait un budget de fou, il y a 2/3 ans. Tout le monde était sur le cul en voyant le pognon amassé. Et maintenant ? Oui ca reste gros... mais il n'est plus seul.
Le budget de SC avant n'était pas réellement impressionnant en soi. Il y avait pas mal de jeux qui avaient eu un plus gros budget.
Il était impressionnant pour un jeu indé. Il était impressionnant pour un jeu financé par crowdfunding. (Et c'est encore plus vrai aujourd'hui).
Mais le budget en lui même...

Le budget est bien plus impressionnant aujourd'hui, alors qu'il n'a pas cessé de croître au fil des ans et qu'il a atteint les $250M en décembre dernier puis les $300M en juin dernier.
Plaçant ainsi le jeu parmi les titres avec les plus gros budgets.

Cependant, ce n'est pas réellement comparable au budget d'un autre jeu.
Ils disposent de ce budget, mais on ne sait pas si tout sera utilisé. Et, parmi ce qui sera utilisé, une partie doit être allouée au fonctionnement du studio.
Alors que sur un projet au format plus classique, le budget alloué au développement sert uniquement au développement. Acheter le matériel, payer le loyer, payer l'électricité, etc est un budget à part.

Du coup, même aujourd'hui, est-ce qu'il se qualifie réellement parmi les plus gros budgets ?
On n'a pas forcément les outils pour vraiment savoir.
Le débat sur la sémantique s'enlise, et a pris le dessus sur le véritable débat qui est de savoir si l'offre par abonnement à un service proposant un catalogue de jeux disponibles temporairement, et le tout à 10 euros par mois, est un modèle viable pour des catégories de jeux aux budgets les plus élevés.

Donc au lieu d'utiliser une nomenclature à multiples A, je vais utiliser des sommes correspondant à un budget, pour moi : des jeux dépassant aujourd'hui les 80 millions d'euros, ne peuvent être proposés jour 1 à la distribution temporairement dans un abonnement à seulement 10 euros par mois. Economiquement cette stratégie seule, n'est pas viable, car le potentiel de vente par licence rapporte plus.

Il suffit de regarder des jeux comme GTA ou The Witcher 3, qui se vendent extrêmement bien dès les premiers jours, et qui continuent à se vendre sur de nombreuses années. Il n'y a qu'une fois ce palier d'objectif "atteint" selon les estimations et analyses marketing de l'entreprise, que celle-ci peut décider d'inclure son jeu dans une offre d'abonnement ou même "s'offrir" pendant quelques jours, comme GTA 5 chez Epic Games.

Quel est l'intérêt pour ces firmes de proposer leur jeu jour 1 dans une offre d'abonnement chez PS Now, Gamepass ou Luna ? Aucun. Il faudrait pour ça que les plateformes de distribution précédentes, proposent une rémunération en cash gigantesque qui correspondent au minimum aux prévisions de ventes du studio ; sinon pourquoi ces dernières iraient investir des sommes de plus de 100 millions d'euros ?

Si c'est ce modèle économique d'abonnement à prix faible qui devient la norme dans les prochaines années, alors il y aura forcément une réduction du gâteau d'argent disponible à gagner pour les studios car ce seront les plateformes de distribution qui auront le pouvoir de rémunérer, ce qui aura pour conséquence logique une diminution des projets d'envergure, et donc de jeux à gros budgets dans ces offres. Sauf pour les distributeurs comme MS qui veulent gagner la guerre commerciale sur le long terme grâce à des stratégies financières et d'investissement, et qui sont prêts à y laisser des plumes.
Citation :
Publié par Hidei
Donc au lieu d'utiliser une nomenclature à multiples A, je vais utiliser des sommes correspondant à un budget, pour moi : des jeux dépassant aujourd'hui les 80 millions d'euros, ne peuvent être proposés jour 1 à la distribution temporairement dans un abonnement à seulement 10 euros par mois. Economiquement cette stratégie seule, n'est pas viable, car le potentiel de vente par licence rapporte plus.
Bien sûr que si. Quand Sony vend un jeu sur le PlayStation Store français, ils touchent 75% du prix de vente (il y a 20% de TVA et 5% de frais de transaction). Du coup, en partant d'un prix de base de 60€ et en imaginant que tous les jeux partent à ce prix, ils devraient vendre 1.8M de jeux pour rentabiliser un jeu coûtant 80M d'euros.

Maintenant, imaginons un service d'abonnement coûtant 10€ par mois (donc rapportant 7.5€ par mois à Microsoft, soit 90€ par an). Ce service aurait besoin de 900 000 abonnés pour rentabiliser un jeu à 80M.

Bien sûr, un service ne proposant qu'un seul jeu aurait du mal à avoir plein d'abonnés (même si c'est le concept des MMO par abonnement, en fait). Néanmoins, c'est pour cela qu'il est essentiel que cette formule ait un grand nombre d'abonnés : plus elle en a, plus elle peut produire de jeux, qui génèrent de plus en plus d'abonnements.

Pour nourrir le Xbox Game Pass, Microsoft a besoin de jeux qui ne coûtent pas trop chers et qui occupent les abonnés pendant un moment. Cependant, ils ont aussi besoin de jeux qui coûtent chers, mais poussent plein de gens à s'abonner.

(Et c'est sans parler du fait que le Game Pass ne diminue pas les ventes de jeux, des DLC, des microtransactions, etc.)
Citation :
Publié par Galatium
Bien sûr que si. Quand Sony vend un jeu sur le PlayStation Store français, ils touchent 75% du prix de vente (il y a 20% de TVA et 5% de frais de transaction). Du coup, en partant d'un prix de base de 60€ et en imaginant que tous les jeux partent à ce prix, ils devraient vendre 1.8M de jeux pour rentabiliser un jeu coûtant 80M d'euros.

Maintenant, imaginons un service d'abonnement coûtant 10€ par mois (donc rapportant 7.5€ par mois à Microsoft, soit 90€ par an). Ce service aurait besoin de 900 000 abonnés pour rentabiliser un jeu à 80M.

Bien sûr, un service ne proposant qu'un seul jeu aurait du mal à avoir plein d'abonnés (même si c'est le concept des MMO par abonnement, en fait). Néanmoins, c'est pour cela qu'il est essentiel que cette formule ait un grand nombre d'abonnés : plus elle en a, plus elle peut produire de jeux, qui génèrent de plus en plus d'abonnements.

Pour nourrir le Xbox Game Pass, Microsoft a besoin de jeux qui ne coûtent pas trop chers et qui occupent les abonnés pendant un moment. Cependant, ils ont aussi besoin de jeux qui coûtent chers, mais poussent plein de gens à s'abonner.

(Et c'est sans parler du fait que le Game Pass ne diminue pas les ventes de jeux, des DLC, des microtransactions, etc.)
Tu te contredis toi-même dans ton argument en calculant la rentabilité d'un seul jeu à partir d'un abonnement à 10 euros par mois, ensuite pour "justifier" tu dis "pour que ce concept fonctionne il faut un maximum d'abonnés", franchement ça tient pas sachant que ces catalogues doivent fournir de multiples licences à leurs clients et qu'il y a donc un gâteau à partager ; si j'étais un éditeur tiers qui vend bcp, pour quelle raison irais-je m'enfermer dans telle proposition d'abonnement à la sortie de mon jeu après 100 et + M d'euros d'investissements, sachant que je gagnerai plus en vendant des licences, au moins la 1ère année ?

De plus, tu ne prends en exemple que les jeux produits par des studios internes de Sony ou MS, et les GTA/The Witcher 3, tous les jeux d'éditeurs tiers tu fais comment ?
Citation :
Publié par Hidei
De plus, tu ne prends en exemple que les jeux produits par des studios internes de Sony ou MS, et les GTA/The Witcher 3, tous les jeux d'éditeurs tiers tu fais comment ?
Soit ceux qui possèdent ces plateformes paient le prix fort pour obtenir les titres pour en faire des produits d'appel pour attirer des clients, soit les éditeurs peuvent y trouver leur compte car le modèle de leur leur(s) jeu(x) fait qu'il peut être plus profitable pour eux "d'offrir" le jeu dans une telle offre car derrière ils récupéreront plus d'argent car ils en gagneront plus sur le moyen/long terme via les DLCs et les microtransactions.
Je répète, mais Microsoft le fait bien...

Flight Simulator, les Forza, Age of Empire qui arrive, ce sont pas des jeux qu'on tire d'un vieux garage.
Et la perrenité avec ce système fonctionne aussi. Des jeux durent dans le temps (Sea of Thieves), du contenu régulièrement.

Après, je pense pas qu'une vraie offre du genre se filera a 8/10 balles... mais des offres a 25/30 balles, c'est pas déconnant... on paye bien ca pour des conneries comme canal + ou des bouquets TV... ou est le problème ?
Citation :
Publié par Anthodev
Soit ceux qui possèdent ces plateformes paient le prix fort pour obtenir les titres pour en faire des produits d'appel pour attirer des clients, soit les éditeurs peuvent y trouver leur compte car le modèle de leur leur(s) jeu(x) fait qu'il peut être plus profitable pour eux "d'offrir" le jeu dans une telle offre car derrière ils récupéreront plus d'argent car ils en gagneront plus sur le moyen/long terme via les DLCs et les microtransactions.
C'est pas sérieux la deuxième proposition , tu peux pas dire ça à des éditeurs tiers comme Rockstar ou CD projeckt, ils vont juste te taper sur l'épaule gentiment et te dire non merci.

Ta première proposition c'est possible, ils doivent payer un gigantesque tribut, qui va devoir compenser les ventes de licences multiples plateformes ; mais honnêtement moi j'y crois pas. Parce que tout simplement, ces éditeurs n'ont pas besoin de se rabaisser à ça, ils savent que leurs jeux vont faire un carton, qu'ils sont les jeux les plus attendus. Pourquoi aller s'enfermer sur une seule plateforme alors qu'ils ne gagneront pas forcément bcp plus d'argent ? En plus ils vont décevoir les fans qui ne jouent pas sur la plateforme d'exclusivité choisie.
A la limite une fois qu'ils ont fait leur beurre avec vente de licences ils viendront peut-être après sur les offres d'abo, au bout de 2-3 ans.

On parle des gros jeux là. Pas des plus petites productions comme Control ou Plague Tale (là je suis d'accord, avec un chèque il est possible de faire valoir ces jeux jour 1 dans une offre d'abo)

@Seiei Je suis d'accord pour MS je l'ai déjà dit auparavant. Mais ce sont bien des jeux à gros budget de studios internes qui sont offert jour 1 dans le gamepass, parce que MS a une stratégie commerciale non pas sur la rentabilité mais sur l'investissement ; ils sont prêt à dépenser beaucoup d'argent pour être le gros vainqueur final même si ça prend encore 20 ans.

Moi je vous parle des jeux d'éditeurs tiers qui ont du poids, et dont les budgets de production sont les plus hauts. C'est ceux-là qui sont difficiles à caser dans une offre d'abonnement à 10 euros le jour de leur sortie.
Citation :
Publié par Hidei
C'est pas sérieux la deuxième proposition , tu peux pas dire ça à des éditeurs tiers comme Rockstar ou CD projeckt, ils vont juste te taper sur l'épaule gentiment et te dire non merci.
Pourtant ce n'est pas dans le domaine de l'inconcevable si on parle de Rockstar par exemple, eux gagnent largement plus d'argent via GTA Online (l'achat de GTA Dollars) que par les ventes des jeux même. Entre perdre 20-30$ (en retirant entre 30 et 60% de frais divers sur le prix de vente de base à cause des nombreux intermédiaires, surtout en physique) sur l'achat du jeu mais en récupérer potentiellement 60-80$ (avec seulement 5 à 30% de frais divers) via GTA Online suite à un joueur qu'ils n'auront pas eu sans cela, le choix peut être rapide.

C'est comme NBA 2K ou Fifa, leur éditeurs gagnent largement plus par la vente de monnaie virtuelle que par la vente des jeux eux-même.
Citation :
Publié par Hidei
Pourquoi aller s'enfermer sur une seule plateforme alors qu'ils ne gagneront pas forcément bcp plus d'argent ? En plus ils vont décevoir les fans qui ne jouent pas sur la plateforme d'exclusivité choisie.
Qui parle de s'enfermer sur une seule plateforme ? Dans le cas de Rockstar, ils peuvent très bien proposer leur jeux à la fois sur leur launcher, Steam, l'Epic Games Store, le Game Pass et Luna par exemple.
Citation :
Publié par Hidei
De plus, tu ne prends en exemple que les jeux produits par des studios internes de Sony ou MS, et les GTA/The Witcher 3, tous les jeux d'éditeurs tiers tu fais comment ?
C'est précisément pour cela que Microsoft rachète plein de studios et que Luna propose des "chaînes" dédiées à des éditeurs tiers.

Je n'ai aucun doute que le système d'abonnement permet de proposer des AAA à la sortie. Cependant, c'est viable pour des AAA financés par le propriétaire du service en question (donc des jeux first ou des second party). On aura peut-être une poignée de AAA tiers présents immédiatement sur des services d'abonnement, mais à mon avis ce sera l'exception, pas la norme.
Citation :
Publié par Alandring
C'est précisément pour cela que Microsoft rachète plein de studios et que Luna propose des "chaînes" dédiées à des éditeurs tiers.

Je n'ai aucun doute que le système d'abonnement permet de proposer des AAA à la sortie. Cependant, c'est viable pour des AAA financés par le propriétaire du service en question
Sur ça je suis d'accord.


Citation :
Publié par Anthodev
Qui parle de s'enfermer sur une seule plateforme ? Dans le cas de Rockstar, ils peuvent très bien proposer leur jeux à la fois sur leur launcher, Steam, l'Epic Games Store, le Game Pass et Luna par exemple.
Aujourd'hui 01h56
Et tu crois sérieusement que Luna, Sony, Steam ou MS vont engager des centaines de millions à Rockstar pour qu'il sorte son GTA jour 1 sur leur plateforme d'abonnement sans exclusivité au moins temporaire ? Non ça marchera pas.

S'il y a un gros deal de ce genre sur une plateforme d'abonnement, il y aura forcément une exclusivité.
Citation :
Publié par Hidei
Et tu crois sérieusement que Luna, Sony, Steam ou MS vont engager des centaines de millions à Rockstar pour qu'il sorte son GTA jour 1 sur leur plateforme d'abonnement sans exclusivité au moins temporaire ? Non ça marchera pas.

S'il y a un gros deal de ce genre sur une plateforme d'abonnement, il y aura forcément une exclusivité.
Luna est différent puisque Take-Two pourrait avoir une "chaîne Rockstar", qui donnerait accès à GTA VI aux abonnés. C'est un moyen d'offrir aux éditeurs tiers leur propre système d'abonnement, comme le disait très justement @Anthodev.
bah, en soi ca serait pas déconnait un abonnement a 20 balles avec des accès pour les gros titres X mois après la sortie (je joue rarement day one pour ma part)

Ou alors un abonnement d'un certains montant et des accès aux titres day one moyenne un tarif très réduit. Tout le monde y trouverai son compte.
Citation :
Publié par Alandring
Luna est différent puisque Take-Two pourrait avoir une "chaîne Rockstar", qui donnerait accès à GTA VI aux abonnés. C'est un moyen d'offrir aux éditeurs tiers leur propre système d'abonnement, comme le disait très justement @Anthodev.
Il me tarde de voir combien vont côuter ces chaines , et non ça ne reviendra pas à 10 euros par mois tout compris LOIN de là.
Citation :
Publié par Hidei
Il me tarde de voir combien vont côuter ces chaines , et non ça ne reviendra pas à 10 euros par mois tout compris LOIN de là.
Ce qui est en train de se faire en place, c'est le tarif de 15€/mois pour ce type de catalogue (Uplay+, EA Play Pro). Il est très probable que la chaîne Ubisoft sur Luna soit simplement Uplay+, comme ils avaient prévus de le faire sur Stadia (ou le prévoit, je ne sais pas si c'est toujours au programme vu le flop de Stadia).
Donc si je comprend bien vos supposition il est probable que Luna ai le même fonctionnement que videosprime, je m’abonne au service Luna ensuite je peut jouer au jeux d'amazone par contre si je veux jouer a telle ou telle série de jeux je devrais prendre un abo au divers chaînes d’éditeur : SE, rockstar, ubi, ea...

je sais pas si un tel système prendra je pense que plutôt de faire un système de chaînes payante un fonctionnement type gamepass serait sûrement meilleur
Citation :
Publié par lemagefou
Donc si je comprend bien vos supposition il est probable que Luna ai le même fonctionnement que videosprime, je m’abonne au service Luna ensuite je peut jouer au jeux d'amazone par contre si je veux jouer a telle ou telle série de jeux je devrais prendre un abo au divers chaînes d’éditeur : SE, rockstar, ubi, ea...

je sais pas si un tel système prendra je pense que plutôt de faire un système de chaînes payante un fonctionnement type gamepass serait sûrement meilleur
Luna est entre les deux. Avec la formule de base, tu as accès à une centaine de jeux. Si tu en veux plus, tu dois t'abonner à des chaînes spécifiques.

Pour le dire autrement, imagine le Xbox Game Pass, mais sans les jeux Microsoft dès leur sortie.
AAAA : ne coute pas plus de sous a son lancement qu'un AAA.
Mais en réalité le AAAA est prévue pour etre un AAA game as service avec beaucoup de mise à jour majeure dans le temps.
Sa serait une sorte de destiny 2 mais avec plus de MAJ de contenu par an.
Citation :
Publié par Alandring
Luna est entre les deux. Avec la formule de base, tu as accès à une centaine de jeux. Si tu en veux plus, tu dois t'abonner à des chaînes spécifiques.

Pour le dire autrement, imagine le Xbox Game Pass, mais sans les jeux Microsoft dès leur sortie.
Je vois, bon je vais attendre de voire ce que sa va donner.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés