Fondation (Le Cercle Taberna)

[Vidéo] Une première bande-annonce pour l'adaptation de Fondation par Apple TV+

Répondre
Partager Rechercher
Soviet Suprem a publié le 23 juin 2020 cette vidéo sur JeuxOnLine :

Citation :
La prochaine série Apple TV+, tirée de l'oeuvre culte d'Isaac Asimov, dévoile les premières images de l'ambitieuse série Fondation.

L'histoire se déroule 22 000 ans dans le futur, alors que la Terre n'est plus qu'un astre perdu et oublié. Depuis les premiers errements de l'humanité dans l'espace, un Empire galactique s'est déployé dans la voie lactée comptabilisant plus de 25 millions de mondes habités. Située au plus proche du centre de la Galaxie, sa capitale Trantor n'est autre qu'une immense planète hiérarchique faite de métal et de dômes. Mais la fin de fin de l'Empire est proche selon le scientifique Hari Seldon, fondateur d'une science nouvelle basée sur les prédictions statistiques. En se basant sur la psychohistoire, celui-ci prédit la chute de cet empire, suivie de 30 000 ans de barbarie qui précéderont la naissance d'un autre Empire. Pour réduire cette période de barbarie à 1 000 ans, il suggère la création d'une Fondation dont le rôle sera de rassembler le savoir de toute l'humanité dans une Encyclopédie.

La série suivra une bande d'exilés dans leur voyage pour cette Fondation, avec quelques noms qui s'illustrent déjà au travers de cette première bande-annonce. Alors que Lee Pace incarnera l'actuel Empereur galactique, Jared Harris prêtera ses traits au très important Hari Seldon. Le reste de la vidéo donne également appétit et permet de rassurer quant à une adaptation jugée peu évidente -- autant en raison de la période (et du nombre de générations) sur laquelle s'étend l'histoire qu'en raison du nombre de nouvelles (cinq) sur laquelle la série s'appuie.
Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Citation :
Publié par Melodida
Pour les avoir lu récemment, je me retrouve pas du tout dans le trailer.
Je vais pas trop en attendre :/
Ouaip. On peut au moins voir que les moyens sont là, et les visuels sont plutôt impressionnants je trouve. Maintenant, l'adaptation sera-t-elle fidèle, et y retrouverons-nous le génie des livres ? Rien n'est moins sûr.
Pour avoir lu & adoré les bouquins, ça me fait peur, je n'ose pas regarder la bande annonce de peur d'être déçu x)

J'ai toujours été sceptique sur les adaptations d'oeuvres qui s'étalent autant dans le temps avec des personnages différents, etc...
Un peu peur que, comme d'habitude, le scénario subissent les outrages pour y intégrer la dose habituelle de bons sentiments et de références à des actualités de notre société... :-/
Il y a de grandes chances que les producteurs aient développé à outrance les relations de Terminus avec ces voisins pour pouvoir intégrer des scènes d'action.
Citation :
Publié par Bob Michet
Un peu peur que, comme d'habitude, le scénario subissent les outrages pour y intégrer la dose habituelle de bons sentiments et de références à des actualités de notre société... :-/
En tout cas Numerama attend de pied ferme cette adaptation pour voir comment Apple aura réussi à surmonter l'écueil de la vision rétrograde de ce sexiste d'Asimov : https://www.numerama.com/pop-culture...r-en-2020.html
Citation :
Publié par Aragnis
En tout cas Numerama attend de pied ferme cette adaptation pour voir comment Apple aura réussi à surmonter l'écueil de la vision rétrograde de ce sexiste d'Asimov : https://www.numerama.com/pop-culture...r-en-2020.html
Tant qu'il ne s'agit que de mettre un peu plus de femmes dans les personnages sans y ajouter de discours politique à la limite ça m'irait.
bon j'ai craqué et regardé, c'est fouilli je trouve comme bande annonce... Les images sont belles mais dans le fond, vide !

Advienne que pourra, je croise les doigts ^^ j'aime bien l'acteur de Seldon par contre https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon10.gif
Citation :
Publié par benaliel
perso je vois pas ou asimov a inspiré star wars
Rapidement : Relation humain robot - Communication instantanée (notion espace temps identique) - La fin d'un régime en place (l'empire pour l'un, la république pour l'autre) - La planète cité au centre des régimes

Après il y a des prénoms communs ainsi que des histoires de personnage dont on peut voir un analogie assez forte.
Maintenant ce n'est pas non plus du plagiat donc cela reste interprétable à souhait mais on peut toutefois estimer qu'Asimov tout comme d'autres auteurs ont inspiré Lucas. Et pour le coup, c'est plutôt un cadeau pour Lucas de dire qu'il s'est inspiré d'Asimov.

/fin du hs SW Fondation ;-)
C'est une adaptation. Ca implique que tout ne reste pas tel quel mais qu'il y a des modifications pour mieux coller au format, au contexte, au public, etc.
Dans Les caverne d'acier ou Face aux feux du soleil (Asimov, cycle des robots), il y a un passage qui m'avait marqué : lorsque le héro prend l'avion et s'émerveille de pouvoir lire le journal sur une bande de LED en se disant qu'un jour ils parviendraient peut être même à diffuser des flims dans l'avion ! Sur le coup, ça fait un peu rigoler comme ça se passe dans ce qui est encore pour nous le futur (et je peux vous assurer que les flims dans les avions, on a ça depuis quelques années maintenant).

Du coup, lorsque tu adaptes, tu ne peux pas tout laisser tel quel.
L'important sur ce genre d'oeuvres, c'est de garder l'idée, le message de fond.
Et éventuellement de le réinterpréter dans un contexte qui sera plus parlant pour les spectateurs.
(Si on veut le récit non altéré, il y a toujours le livre.)

Puis c'est pas comme si on n'avait pas eu Blade Runner ou Total Recall en adaptation de romans SF qui n'ont pas chercher à transcrire à la virgule près l'oeuvre originelle.


Puis c'est pas comme si Asimov lui même n'avait pas chié lui même sur l'oeuvre en revenant des années plus tard ajouter une suite.
(D'ailleurs, je pense que le producteurs feront un plus grand tort en incluant cette suite à la série qu'en adaptant l'oeuvre original pour prendre en compte les évolutions sociétales qu'Asimov n'avait pas anticipé.)
Citation :
Publié par Peredur
Puis c'est pas comme si Asimov lui même n'avait pas chié lui même sur l'oeuvre en revenant des années plus tard ajouter une suite.
Qu'entends-tu par là ?
(je mets en spoil dans l'hypothèse où ils adaptent la totalité du cycle)

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
tu considères que la fin pour lier les deux cycles (robot, fondation) est mauvaise / tirée par les cheveux ?
Citation :
Publié par Aragnis
En tout cas Numerama attend de pied ferme cette adaptation pour voir comment Apple aura réussi à surmonter l'écueil de la vision rétrograde de ce sexiste d'Asimov : https://www.numerama.com/pop-culture...r-en-2020.html
Pour écouter le podcast la "méthode scientifique", la misogynie de Asimov revient régulièrement sur la table dès qu'il est question de SF, en particulier quand il y a des autrices invitées. Donc clairement, la série va être attendue au tournant sur ce sujet et Amazon aurait raison de se méfier.

Citation :
Publié par Peredur
Puis c'est pas comme si on n'avait pas eu Blade Runner ou Total Recall en adaptation de romans SF qui n'ont pas chercher à transcrire à la virgule près l'oeuvre originelle.
Adapter Philip K Dick à la virgule, c'est un peu chaud, parce que ça part quasi tout le temps en couille avant la fin. De ce point de vu, les adaptations sont bien plus carrés. D'ailleurs, ça a beau être (je crois) l'auteur de SF le plus adapté au cinéma, il reste encore pas mal de romans intéressants de lui qui pourraient aussi être adaptés. Je crois que c'est Ubik son roman le plus célèbre, et il y a pas eu d'adaptation. Et je pense qu'il est adaptable à condition de faire une fin moins délirante. J'adore ce roman, mais la fin je n'adhère pas comme souvent chez PK Dick.

J'ai pas vu la série le Maître du Haut Château, mais ça m'étonnerait que la fin ait été conservée telle quelle.

Dernière modification par Borh ; 26/06/2020 à 21h03.
J'ai beau essaer, il y a des trucs à côté desquels je passe totalement.
Kill Bill par exemple.

Et Fondation, j'ai lu 2 bouquins, j'ai pas compris à quoi ça servait, alors que l'idée de départ (la psychohistoire) me semblait intéressante.
Deuxième tentative cet été, du coup.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés