La Crypte aux monnaies

CarVertical, c'est le XRP des voitures

Répondre
Partager Rechercher
Bouhai je suis pas hyper convaincu que cela soit de la donnée perso... On est pas en train d'enregistrer les trajets des gens mais l'utilisation du véhicule. A la rigueur c'est la vie perso du véhicule mais vu que c'est un objet osef. J'irais même plus loin, on s'en tape complètement de celui à qui appartient ou appartenait la voiture, tout ce qu'on veut savoir c'est comment la voiture a été entretenu et ce qu'elle a vécu après que ce soit M. Tartanpion ou Mme Michou osef... Après là où doit se poser le problème c'est concernant la vie privée de celui qui achète les rapports. Vu que la société doit "vérifier" l'identité de l'utilisateur pour le wallet, on aurait pu justement pensé que la blokchain aurait pu servir ici en créant un registre d'utilisateurs vérifiés mais ce de manière anonyme (sans pouvoir tracés leurs achat de manière nominative).
Citation :
Publié par Florent71
Bouhai je suis pas hyper convaincu que cela soit de la donnée perso... On est pas en train d'enregistrer les trajets des gens mais l'utilisation du véhicule. A la rigueur c'est la vie perso du véhicule mais vu que c'est un objet osef. J'irais même plus loin, on s'en tape complètement de celui à qui appartient ou appartenait la voiture, tout ce qu'on veut savoir c'est comment la voiture a été entretenu et ce qu'elle a vécu après que ce soit M. Tartanpion ou Mme Michou osef... Après là où doit se poser le problème c'est concernant la vie privée de celui qui achète les rapports. Vu que la société doit "vérifier" l'identité de l'utilisateur pour le wallet, on aurait pu justement pensé que la blokchain aurait pu servir ici en créant un registre d'utilisateurs vérifiés mais ce de manière anonyme (sans pouvoir tracés leurs achat de manière nominative).
En fait tu as une idée fausse de ce qu'est le rgpd dans ce qu'il englobe.
Pour faire simple tes données gps par exemple sont concernées. Donc carVertical.doit se mettre en conformité. Et pas qu'un peu.

Citation :
Pour la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), les données sont ainsi « à caractère personnel » dans la mesure où elles permettent d’identifier une personnes physique directement ou indirectement – nom, numéro de téléphone, adresses e-mail et postale, date de naissance, informations de santé mais aussi photographie, adresse IP, coordonnées GPS, informations de santé peuvent être considérées comme données personnelles si elles permettent, par recoupement, d’identifier une personne.
Citation :
Les porteurs de projet IoT se voient forcément impactés. Ils doivent en particulier prendre en compte un principe du RGPD, appelé « Privacy by design » qui suggère de considérer le traitement des données personnelles dès le début de la construction de la base de données. Des questions doivent se poser en amont de tout projet IoT, souligne Mme l’Hopitalier.
Citation :
« Les données sont-elles bien protégées ? Sont-elles minimales ? Autrement dit, n’en collectez-vous pas trop par rapport aux finalités poursuivies ? » c’est l’autre grand principe fondateur : le “Privacy by default” !
Respecter cette réforme avant le 25 mai 2018 implique donc des préalables.

La première étape passe par la réalisation d’un audit du type de données que l’on possède et des traitements que l’on en fait. Comment sont-elles collectées ? Utilisées ? Interrogées ? C’est indispensable, bien que quelque peu fastidieux, précise l’avocate.

S’ensuit une phase d’auscultation de la base de données pour effacer les informations inutiles.

La mise en place d’un registre des traitements permettra de délimiter les différentes personnes ayant accès à la base de données et de vérifier la licéité de son traitement. Y a-t-il contrat ? Une autorisation ? Un intérêt légitime à posséder ces données ? L’objectif étant d’avoir le maximum de fondements juridiques assurant une protection aux yeux de la loi.
Citation :
Le RGPD prévoit également que toute personne ayant subi un dommage matériel ou moral du fait d’une violation du règlement a le droit d’obtenir du responsable du traitement et/ou de son sous-traitant la réparation du préjudice subi, une responsabilité solidaire liant les responsables de traitement et leurs sous-traitants… Mais contrairement à d’autres produits dont les non-conformités ou les vices cachés sont traités en demandant le rapatriement des objets en cause (ex : une voiture), la fuite de données causée par une faille de sécurité d’un objet connecté est irrécupérable. Cette mise en situation révèle exactement combien la sécurité des données est fondamentale dans un projet IoT.
Pour résumer c'est pas du tout simple à mettre en place. La voiture est bien concernée. Les responsabilités c'est du costaud.

Donc oui, ils ont intérêt à se montrer extrêmement pointilleux dans la mise en conformité de leur boite vis à vis du rgpd.
Cest bien plus important que le prochain exchange pour l'avenir du projet.
C'est vraiment n'importe quoi la RGPD... Je vais leur filé des coordonnées gps de trajet et s'ils arrivent à me dire qui je suis c'est des champions... Encore de la branlette intellectuel pondue par des mecs qui feraient mieux de s'abstenir...
Citation :
Publié par Florent71
Bouhai je suis pas hyper convaincu que cela soit de la donnée perso...
Bein, par exemple, savoir que ta bagnole a fait 500km/an et qu'elle ai eu 4 accidents le temps que tu en es le proprio, c'est potentiellement une source d'info permettant de faire un profil à ton sujet.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Bein, par exemple, savoir que ta bagnole a fait 500km/an et qu'elle ai eu 4 accidents le temps que tu en es le proprio, c'est potentiellement une source d'info permettant de faire un profil à ton sujet.
Euh ouai sauf que t'es assuré et que les assurances ont donc déjà les infos...
Citation :
Publié par Florent71
Euh ouai sauf que t'es assuré et que les assurances ont donc déjà les infos...
Oui et c'est un casse-tête pour les assurances. Le but du truc c'est que tu es responsable des datas collectées. Sur toute la chaîne. Sous traitants compris.
La moindre fuite par exemple de ton adresse mail est une faute.

Les juristes d'Axa ont bien expliqué qu'ils avaient un service dédié à la mise en conformité.

Carvertical c'est pas encore axa. Ils sont obligés d'être aidés, faire de l'audit etc. C'est du temps et de l'argent.
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Oui et c'est un casse-tête pour les assurances. Le but du truc c'est que tu es responsable des datas collectées. Sur toute la chaîne. Sous traitants compris.
La moindre fuite par exemple de ton adresse mail est une faute.

Les juristes d'Axa ont bien expliqué qu'ils avaient un service dédié à la mise en conformité.

Carvertical c'est pas encore axa. Ils sont obligés d'être aidés, faire de l'audit etc. C'est du temps et de l'argent.
Euh je suis pas sûr quand tu dis toute la chaîne... Je pense que tu es responsable des données que tu transmets et que tu collectes après si un tiers les utilisent à mauvais escient je vois pas comment tu pourrais être tenu responsable.
Citation :
Publié par Florent71
Euh je suis pas sûr quand tu dis toute la chaîne... Je pense que tu es responsable des données que tu transmets et que tu collectes après si un tiers les utilisent à mauvais escient je vois pas comment tu pourrais être tenu responsable.
C'est assez pénible parce que tu n'es sûr de rien, tu n'as pas lu grand grand-chose sur le sujet c'est assez évident. Et tu doutes pourtant de tout.
Il serait peut-être temps de t'y mettre.

À ton avis le rgpd est si difficile parce qu'il ne change rien ou au contraire qu'il chamboule tout ?

Citation :
L’article 4 du règlement définit le sous traitant comme la personne physique ou morale, l’autorité publique, le service ou un autre organisme qui traite des données à caractère personnel pour le compte du responsable de traitement. Ainsi, nombreuses sont les personnes pouvant être considérées comme sous-traitantes tant cette définition est large. En effet, tout organisme offrant un service ou une prestation impliquant un traitement de données à caractère personnel pour le compte d’un autre organisme sera considérée comme sous-traitante. Par exemple, les prestataires de services informatiques, les agences de communication ou de marketing qui traitent des données personnelles pour le compte de clients. Cette qualification peut ainsi être étendue tant à des associations qu’à des organismes publics.
De plus, le règlement s’applique tant aux sous traitants établis en Europe qu’aux sous traitants non établis en Europe dans deux hypothèses : « si l’activité de traitement est liée à l’offre de biens ou de services à des personnes concernées dans l’Union Européenne ; ou si l’activité est liée au suivi du comportement de ces personnes, dans la mesure où il s'agit d'un comportement qui a lieu au sein de l'Union » (article 3 du règlement européen).
Auparavant, ou du moins jusqu’à l’entrée en vigueur du règlement, le sous-traitant n'avait pas d'obligations propres et ne pouvait donc pas voir sa responsabilité engagée à ce titre. De même, il n’était pas non plus possible d’engager conjointement la responsabilité du responsable de traitement et du sous traitant y compris pour des manquements qui incombaient à ce dernier. Dès lors, le responsable de traitement était toujours sanctionné, charge à lui par la suite d’engager une action récursoire en cas de manquement aux obligations contractuellescontre son sous-traitant. Ce qui pouvait être gênant lorsque le responsable du traitement n’avait en définitive pas commis de faute.

Les apports du règlement concernant le sous-traitant

Désormais, le règlement en son chapitre IV impose des obligations propres au sous-traitant. Le sous traitant dispose d’une obligation de transparence, de traçabilité et de sécurité des données traités. De même, il a une obligation d’assistance, d’alerte et de conseil envers le responsable du traitement des données. Cette dernière obligation est discutée par la doctrine, tant cette obligation apparaît comme lourde pour le sous-traitant. Les décisions des juridictions européennes viendront par la suite éclairer les praticiens quant à la limitation du champ d’application de cette obligation.
Le rôle de l’avocat dans l’exercice de son devoir de conseil pour son client va être de vérifier la conformité du sous-traitant au règlement. En effet, les contrats de sous-traitance en cours d’exécution et à venir devront contenir des clauses obligatoires concernant la protection des données personnelles prévues par le règlement européen. Par exemple, l’article 30.2 du règlement dispose que le sous-traitant doit tenir un registre de toutes les catégories d’activités de traitement effectuées pour le compte du responsable du traitement. La mise en conformité passe aussi par l’obligation pour le sous-traitant de désigner un délégué à la protection des données.
Enfin et pour finir, la responsabilité du sous-traitant pourra être engagée par toute personne ayant subi un dommage matériel ou moral du fait d’une violation du règlement européen. Le sous traitant s’expose alors à des sanctions administratives considérables pouvant s’élever, selon la catégorie de l’infraction, 10 ou 20 millions d’euros, ou, dans le cas d’une entreprise, jusqu’à 2% ou 4% du chiffre d'affaires annuel mondial de l’exercice précédent, le montant le plus élevé́ étant retenu. Ces sanctions peuvent s’appliquer en cas de manquement aux obligations sus-citées.
Donc par exemple dans un cas de partenariat VW cV, VW va exiger la mise en conformité de cV, et les responsabilités de l'un et de l'autre seront engagées.

Arrête de croire que c'est le statu quo, c'est tout l'inverse oublie ta logique basée sur avant le rgpd ça t'empêche d'avoir le bon raisonnement.
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
C'est assez pénible parce que tu n'es sûr de rien, tu n'as pas lu grand grand-chose sur le sujet c'est assez évident. Et tu doutes pourtant de tout.
Il serait peut-être temps de t'y mettre.

À ton avis le rgpd est si difficile parce qu'il ne change rien ou au contraire qu'il chamboule tout ?


Donc par exemple dans un cas de partenariat VW cV, VW va exiger la mise en conformité de cV, et les responsabilités de l'un et de l'autre seront engagées.

Arrête de croire que c'est le statu quo, c'est tout l'inverse oublie ta logique basée sur avant le rgpd ça t'empêche d'avoir le bon raisonnement.
Ben justement c'est pas le statut quo puisqu'avant le sous-traitant ne risquait pour ainsi dire pas grand chose. Là cela clarifie les choses et je vois pas en quoi ce que j'ai dit est erroné... Carvetical sera responsable des données qu'il collecte et de ce qu'il en fait. Après ce que fera le tiers incombera à ce tiers. Je vois pas où tu lis que le responsable de traitement doit s'assurer que le sous traitant respecte bien les choses. Il est uniquement stipulé dans le contrat l'ajout de clause obligatoire (pour dégager la responsabilité du responsable de traitement) en cas d'utilisation de sous traitant.

La RGPD ne change pas tout mais clarifie les choses. Le seul truc que je comprend pas c'est quand il parle d'avocat, ça arrive comme un cheveu sur la soupe.
Citation :
Publié par Florent71
Ben justement c'est pas le statut quo puisqu'avant le sous-traitant ne risquait pour ainsi dire pas grand chose. Là cela clarifie les choses et je vois pas en quoi ce que j'ai dit est erroné... Carvetical sera responsable des données qu'il collecte et de ce qu'il en fait. Après ce que fera le tiers incombera à ce tiers. Je vois pas où tu lis que le responsable de traitement doit s'assurer que le sous traitant respecte bien les choses. Il est uniquement stipulé dans le contrat l'ajout de clause obligatoire (pour dégager la responsabilité du responsable de traitement) en cas d'utilisation de sous traitant.

La RGPD ne change pas tout mais clarifie les choses. Le seul truc que je comprend pas c'est quand il parle d'avocat, ça arrive comme un cheveu sur la soupe.
Ah ok c'est simple comme bonjour alors
J'arrête là...
Ronj j'espère que t'es solide parce que tes économies sont en train de fondre quand même ! Le prix du token sera à 0 soon à cette vitesse, depuis qu'ils ont stop le burn/buyback c'est en roue libre
Citation :
Publié par Taftaf
Ronj j'espère que t'es solide parce que tes économies sont en train de fondre quand même ! Le prix du token sera à 0 soon à cette vitesse, depuis qu'ils ont stop le burn/buyback c'est en roue libre
Bof on l'a souvent vu à ce prix là.
Hello ! Ben dis dont c'est mort ici... Heureusement que je reviens de vacances pour y remédier ! Pourtant il y a du neuf avec ces deux nouveaux pays ! D'ailleurs j'aimerais profiter du prix ras les pâquerettes pour recharger mon bag... Le hic c'est que ne voulant plus passer par Kucoin comment faire autrement ?
Rha quelle crotte... Du coup c'est plusieurs millions qui s'évaporent ! Ça fait combien de lambo ça ? Bon ben du coup on va sagement attendre le futur échange pour pouvoir recharger avec le risque que le prix du token remonte :/
T'en fais pas lol, cela peut attendre. Aujourd'hui plus que jamais tous les signaux vont dans le sens d'une chute sans fin, et le listing n'est pas une priorité à court terme pour l'équipe.
Citation :
Source : TG & QA
Pas de listing avant Q4 au plus tôt, priorité sur DVDEX et l'application
Voici les alternatives :
- Etherdelta : https://etherdelta.com/#cV-ETH
- IDEX (KYC mais sans papier): https://idex.market/eth/cv
- BitMart (Déconseillé + KYC) : https://www.bitmart.com/trade?symbol=CV_BTC

Faut pas avoir peur de laisser son ordre dormir 2 semaines par contre. Et attention à ne pas faire n'importe quoi avec les décimales et les déposits pour les deux premiers.
Vu la tendance qui voit le cap market du cV s'enfoncer semaine après semaine dans le classement, on était à 500, on est à plus de 700, avec de la chance à nöel on aura progressé.... au top 1000, et le cv qui n'est plus qu'à 2 sat et tendance vers 1 sat. Ouai y a un énorme risque que ça explose dans les semaines à venir...

Au fait question conne, on voit où le nombre de rapport vendu ? car je voudrais voir si enfin ça décolle pour la France, où si on est encore à 90/95% de des rapport vendus dans les pays de l'Est.


Sinon le burn marche super aussi.... même pas 200 millions de cV en presque 1 an, alors que sa valeur est dérisoire, j'avais calculé un taux de burn bien plus fort justement du à cette faible valeur. Visiblement j'ai du me planter quelque part. Enfin ça confirme ce que je pense sur le burn, c'est foireux et c'est certainement pas ça qui crédibilisera le coin.
Citation :
Publié par Thesith
Sinon le burn marche super aussi.... même pas 200 millions de cV en presque 1 an, alors que sa valeur est dérisoire, j'avais calculé un taux de burn bien plus fort justement du à cette faible valeur. Visiblement j'ai du me planter quelque part. Enfin ça confirme ce que je pense sur le burn, c'est foireux et c'est certainement pas ça qui crédibilisera le coin.
Pour le burn c'est aléatoire, et au bon vouloir de la team. Ce qui inclus une modification du pourcentage ou une suppression pure et simple de cette mécanique. Sans garantie de pérennité ni communication transparente et régulière, ce n'est imo pas à considérer dans une optique d'investissement. Ou tout au mieux il faut le prendre comme un plus.

En l'état il semble avoir été désactivé/supprimé, rien depuis 36 jours après check de l'explorer.
Source : https://etherscan.io/token/0xda6cb58...00000000000001
Citation :
Publié par Seigneur-Fou
Pour le burn c'est aléatoire, et au bon vouloir de la team. Ce qui inclus une modification du pourcentage ou une suppression pure et simple de cette mécanique. Sans garantie de pérennité ni communication transparente et régulière, ce n'est imo pas à considérer dans une optique d'investissement. Ou tout au mieux il faut le prendre comme un plus.

En l'état il semble avoir été désactivé/supprimé, rien depuis 36 jours après check de l'explorer.
Source : https://etherscan.io/token/0xda6cb58...00000000000001
ca montre quand même le sérieux du truc.... au bon vouloir de la team. Et 0 transparence. Perso j'aurais 1000 fois préféré 0 burn, au moins ça nous épargnerait cette clownerie.
Citation :
Publié par Thesith
ca montre quand même le sérieux du truc.... au bon vouloir de la team. Et 0 transparence. Perso j'aurais 1000 fois préféré 0 burn, au moins ça nous épargnerait cette clownerie.
Le problème c'est que c'est la seule et unique chose qui relie ce token (déjà fort peu utile à la base) au succès et au développement de l'entreprise. L'argument était déjà bien mince, aujourd'hui il n'est plus recevable.

Le constat est sans appel : ce n'est pas très différent du fait de détenir des jetons de caddie LIDL et d'espérer que les recettes du supermarché vont ruisseler jusqu'aux détenteurs. Et je n'ai pas l'impression d'exagérer outre-mesure en disant cela.
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée