Cinéma (Le Cercle Taberna)

It

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Meine
Juste pour le plaiz
Mdr, il ont bien casté la mère d'ailleurs, car elle est exactement dans la même veine.
C'est un peu Jack Nicholson qui fait tout le film, je trouve, tu le vires, tu te retrouves avec un truc chiant.
Citation :
Publié par Peredur
Souvent, la confusion vient de l'anglais où on parle de "novel", faux-ami qui signifie "roman" et non "nouvelle".
Surement mais en fait c'est surtout que j'ai jamais lu de stephen king et via des recherches rapides sur le net je voyais souvent que ses bouquins regroupent 3 ou 4 histoires. Et de mémoire me semblait avoir vu le fléau comme une nouvelle d'un recueil mais je me suis gouré.
Citation :
Publié par Bal'E
Surtout que le film réalise la meilleure ouverture de tous les temps pour un film d'horreur
En même temps avec le plus gros budget marketing de tout les temps pour un film d'horreur ça aurai été dommage de pas le faire.
Message supprimé par son auteur.
En film/minisérie scénarisé par King je vous conseille Rose Red, c'est ULTRA KITSCH, assez drôle, j'aimais bien regarder ça quand j'étais môme (enfin ado.. .c'est 2002). Ca me faisait même un peu flipper.

Le voir en version française bien sûr, pour la fabuleuse séquence "y'a rien, y'a rien ! maillot de bain !"
J'ai lu une seule nouvelle de King, au collège, que j'ai complètement oublié, mais j'ai du voir presque tout les films auquel il a participé / inspiré.

C'est surtout Running Man et Misery qui m'ont marqué gamin, le reste est souvent aussi distrayant que ridicule. Même si moi aussi j'aime bien l'ambiance kitch de ces films et certains effets spéciaux, comme la presseuse à linge dans The Mangler* ou le délire autour des cimetières indiens dans Pet Sematary.

Du coup j'irai voir It au cinéma vus les retours.

* Le pire du pire.

Dernière modification par Avygael ; 20/09/2017 à 21h01.
Mais on oublie facilement que les meilleurs films de King ce n'est justement pas de l'horreur

-La ligne verte
- The Shawshank Redemption
-Un élève doué
- Stand by me

et tout dernièrement la série Mercedes
Même si j'adore Les Évadés, il a quand même plus marqué le cinéma avec des œuvres comme Carrie, Shining, Misery, It, Christine et Charlie. Surtout au vu du nombre de films que cela à inspiré.

Dernière modification par Avygael ; 20/09/2017 à 21h49.
Vu le film et assez mitigée au final, après avoir été pas mal hypée par les commentaires et les trailers.

Il étais bien, mais je n'ai pas retrouvé l'ambiance bonne enfant "groupe de copains" qu'il y a dans le livre ou le minifilm de 90.
Y'a pas vraiment de rencontre et d’événements qui font qu'ils se rapprochent vraiment, la team looser n'étais pas vraiment au centre du développement du film car comme dit plus haut, ça allait trop vite.

Aussi, même si les gamins jouent bien, je trouve que le casting ne correspond pas du tout aux enfants du bouquins et ça m'a pas mal gêné.( Peut-être que mon avis, mais j'ai trouvé Bev trop "adulte" par exemple)

Les apparitions du clown étaient vraiment cool, mais c'était aussi juste comme une simple succession de scènes sans véritable lien, avec par exemple, un gros "WAOUH! La flippe, quelle tension!!"pour l'apparition du clown, puis d'un coup, pouf! fini on passe à autre chose.Même si y'a des scènes vraiment excellentes , c'étais au final assez mal foutu, c'est dommage.

Par contre le clown est bien creepy , l'acteur fait un super boulot dessus!(et surtout n'essaie pas de copier la version de Tim Curry)
On sent bien le côté monstre polymorphe, et la fin du film est bien cool!

Bref, j'ai du mal à exprimer ce qui me gène vraiment.... C'étais sympa mais "sans profondeur" en gros.

A voir avec la 2eme partie et après un re-visionnage complet pour avoir un avis plus poussé

Dernière modification par Ysha ; 21/09/2017 à 04h35.
Le fossoyeur en parle:

Et je rajouterais qu'adapter un King, c'est dur, car c'est pas de l'horreur a l'état pur en général mais surtout une ambiance et un sentiment général qui du coup sont pas évident a rendre a l'écran.
D'ailleurs les adaptés que je trouve le mieux, ce sont pas des films d'horreur/épouvante, comme la Ligne verte ou les évadés.
Citation :
Publié par Bal'E
Mais on oublie facilement que les meilleurs films de King ce n'est justement pas de l'horreur

-La ligne verte
- The Shawshank Redemption
-Un élève doué
- Stand by me

et tout dernièrement la série Mercedes
A noter une chose :
Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank (film The Shawshank Redemption / Les évadés en FR)
Un élève doué (film Un élève doué)
Le corps (film Stand By Me)
et La méthode respiratoire (non adapté) font partie du même bouquin appelé Différentes Saisons qui est à mon sens l'un des meilleurs recueil de nouvelles de King avec Danse Macabre (où l'on trouve le scénario de Maximum Overdrive) et Brume (Skeleton Crew en Anglais) avec le film The Mist.
Citation :
Publié par Avygael
J'ai lu une seule nouvelle de King, au collège, que j'ai complètement oublié, mais j'ai du voir presque tout les films auquel il a participé / inspiré.

C'est surtout Running Man et Misery qui m'ont marqué gamin, le reste est souvent aussi distrayant que ridicule. Même si moi aussi j'aime bien l'ambiance kitch de ces films et certains effets spéciaux, comme la presseuse à linge dans The Mangler* ou le délire autour des cimetières indiens dans Pet Sematary.

Du coup j'irai voir It au cinéma vus les retours.

* Le pire du pire.
The Running Man et Marche ou Crève (The Long Walk en VO) sont "courts" et extrêmement percutants. Je les place parmi ses meilleurs. Surtout le 2e. La couverture FR de l'époque donnait le ton, contrairement aux autres bouquins qui spoilent moins mais sont aussi plus "lents".

marche-ou-creve.jpg

Me dite pas que ça vous intrigue pas et vous donne pas envie de tourner immédiatement la page.


J'imagine même pas qu'on puisse en 2017 n'avoir pratiquement jamais lu King, encore moins ses plus connus comme Ca, Shining, Christine, Charlie, Carrie, Bazaar, la Part des Ténèbres (tiens vous avez oublié la plupart de ceux là dans vos adaptations), Minuit 2, Minuit 4...

Le King des années 70-90 c'était le King. Le maître du suspense.
Et les Langoliers (téléfilm) déconnez pas, ça roxxait Totalement années 80/90, mais perso je le revois avec plaisir sans problème. L'ambiance est excellente, mais je suppose qu'il faut avoir déjà adoré la nouvelle en amont.


ah et sinon stephen ça se dit steven hein pas steffen, cf les Inconnus. Je le place parce que ça me fait hurler de rire d'entendre depuis 15 jours les critiques ciné de tous bords parler avec le super accent englishe et te sortir un steffen king patatras
Citation :
Publié par Avygael
Chacun ses obsessions, la littérature horreur est l'une des rares auquel je n'accroche pas.
King c'est pas vraiment de l'horreur, c'est plutôt du suspense/thriller/haute tension. L'horreur (quand il y en a) sert l'histoire, c'est tout. On est loin des auteurs sacrés "maître de l'horreur" où le récit repose intégralement sur la mort, la possession, le gore, les revenants, l'hémoglobine et j'en passe. Non, c'est surtout un auteur [de] fantastique.

Typiquement y a rien de l'horreur cinématographique dans Charlie, Marche ou Crève, Les Evadés, la Ligne Verte, The Running Man... ce sont essentiellement des récits aux thématiques très fortes (voire visionnaires). Par contre ce sont les situations qui sont horribles, au sens commun du terme. Carrie c'est de l'horreur, Ca c'est plutôt de la terreur, tout comme The Shining...

Et enfin ça n'est jamais de la violence gratuite (là encore, contrairement à toute une catégorie d'auteurs). Toute histoire sert un prétexte bien réel, la plupart du temps une tranche de vie passée de King lui-même, le reste du temps comme dans la SF une excuse pour parler/extrapoler de quelque chose de bien contemporain. Quiconque a envie de se tirer une balle depuis 15 ans face à l'avènement de la téléréalité ne peut que se retrouver glacé en tournant la page finale de The Running Man et The Long Walk.

Tiens, quelqu'un qui n'a jamais lu Ca n'en saura probablement que le fait qu'il y a un vilain clown buteur d'enfants, pas vrai ? Et ben accroche-toi à ton slibard mais le filigrane du roman c'est... le passage de l'enfance à l'âge adulte. Ewé mec On ne l'imagine pas avec l'image d'Epinal autour du roman pourtant, ou plutôt de ce que l'iconographie en a retenu (et non ça n'est pas une analogie sur les pédophiles, merci).
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

C'est bien pire que cela. Puisque ces enfants pas bien dans leur ne sont pas les idoles de leur classe, et dans un premier temps, ce qu'ils voient ou croient voir les terrifient parce qu'ils se croient dingue. Et personne ne les croit.

Une fois passé adulte, ce traumatisme n'a pas disparu. On est face à des adultes brisés torturés par une chose inconcevable qui n'est même pas sensé exister.
Non mais je sais ce qu'est un récit initiatique ou que l'horreur en littérature ne ce limite pas à un bain de sang à chaque page. Je dis juste que King et le genre horreur ne font pas parti de ce que j'ai envie de lire.

Par contre il y a un moment ou il faut arrêter de vouloir redéfinir les genres littéraire, pas la première fois que je vois cela sur Jol ou irl et c'est horripilant. Oui King c'est de l'horreur, non ce n'est pas la seule catégorie auquel il appartient mais il n’empêche: il appartient à ce genre. Cela n'a aucun intérêt de ce battre sur la terminologie pour essayer de mettre en avant un auteur. Présentez plutôt ses œuvres - c'est beaucoup plus intéressant. Fin de l'aparté.

Du coup je pense que je lirai Différentes Saisons et Marche ou Crève quand j'aurai le temps.

p.s: Je ne lis pas non plus Werber*, pour l'avoir rencontré irl, histoire d'offenser ses fans à lui aussi.

*Corrigé, je ne suis pas sadique à ce point.

Dernière modification par Avygael ; 21/09/2017 à 17h55.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés