L'Agora

La France, tu l'aimes ou tu la kick

Répondre
Partager Rechercher
Salut l'Agora,

Histoire de ne pas me rendre coupable d'un énième HS (mes excuses à la modération, je vous paierais une bière à l'IRL de l'Agora), certains messages m'ont surpris. Les derniers exemples d'aujourd'hui :

Citation :
Publié par Shoot Me
Ca fait 5 mois que je suis rentré et je ne rêve que d'un truc c'est de me recasser.

La France et les français me désespèrent, ce que je vois tout les jours c'est un énorme gâchis.
Defiance, incivilite, agressivité, peur du futur et du changement, complaisance dans une image d'un passe glorieux idéalisé, une certaine forme de fainéantise intellectuelle; aucune réelle remise en question, incapacité a avancer par peur de l'échec.

Désolé pour le HS fallait que ca sorte.
Citation :
2ème message supprimé parce qu'il a pas voulu dire ce qu'il a dit et c'était pas pareil parce que c'était différent, mais que le french bashing c'est quand même insupportable.
Ces deux messages qui sont les derniers d'une longue série sur l'Agora de positions totalement pro ou totalement anti France me font tiquer : est-il possible d'avoir une discussion sur les mérites et les défauts de la France sans sombrer dans le french bashing ou l'angélisme le plus béat ?

Donc Agoriennes & Agoriens. La France, pourquoi la quitteriez vous ou pourquoi y resteriez vous ?

( PS : Je m'excuse pas pour le jeu de mots minable, il était tellement mauvais que je ne pouvais pas y couper. )

Dernière modification par Jack O'Bannon ; 08/12/2014 à 19h42.
Pourquoi j'y resterais ?

La convivialité, les bon repas entre collègues, amis, famille.
La culture FR, les fêtes de villages, les fêtes diverses.

Et pourquoi je la quitterais ?

Etre coincé entre la délinquance de rue et la délinquance financière sans tirer aucune gloire de la situation
Citation :
Publié par Jack O'Bannon

Donc Agoriennes & Agoriens. La France, pourquoi la quitteriez vous ou pourquoi y resteriez vous ?
Je pourrais quitter la France pour rejoindre ou suivre une personne de sexe féminin à priori. Mais en dehors de ce cas de figure, je suis très bien ici actuellement.

Maintenant, si Le Pen devient la première ministre de Sarkozy et que les vieux au pouvoir décident d'installer des sondes anales sur tous les moins de 55 ans pour les contrôler et les forcer à travailler 75 heures par semaine pour payer leurs retraites, je peux choisir d'aller voir ailleurs.
Citation :
Publié par Aloïsius
les vieux au pouvoir décident d'installer des sondes anales sur tous les moins de 55 ans pour les contrôler et les forcer à travailler 75 heures par semaine pour payer leurs retraites, je peux choisir d'aller voir ailleurs.
Personne ne rentrera quoi que ce soit entre mes fesses, je partirais avec toi.
Thank you la cinq.

Dernière modification par Compte #22540 ; 08/12/2014 à 19h53.
Citation :
Publié par Feldi no ecchi
Personne ne rentrera quoi que ce soit entre mes fesses, je partirais avec toi.
C'est pas tant l'insertion d'objets dans le rectum que le but qui me dérange
Citation :
Publié par Aloïsius
Je pourrais quitter la France pour rejoindre ou suivre une personne de sexe féminin à priori. Mais en dehors de ce cas de figure, je suis très bien ici actuellement.

Maintenant, si Le Pen devient la première ministre de Sarkozy et que les vieux au pouvoir décident d'installer des sondes anales sur tous les moins de 55 ans pour les contrôler et les forcer à travailler 75 heures par semaine pour payer leurs retraites, je peux choisir d'aller voir ailleurs.
A peu près pareil. J'aurais jamais imaginé quitter la France y'a 2-3 ans. Maintenant, j'envisage très sérieusement de m'expatrier si jamais on a l'horreur absolu en 2017 (Sarkozy/Le Pen).

La Nouvelle Zélande est un très joli pays.
Citation :
Publié par Keyen
A peu près pareil. J'aurais jamais imaginé quitter la France y'a 2-3 ans. Maintenant, j'envisage très sérieusement de m'expatrier si jamais on a l'horreur absolu en 2017 (Sarkozy/Le Pen).
Si c'est juste "sarkozy-lepen", ça ne me fera pas bouger. Si c'est "Sarkozy qui diminue mon salaire de 30% et augmente mon temps de travail de 30% pendant que Le Pen veut m'imposer d'enseigner l'inégalité des races", là, par contre...
Pourquoi j'y suis venu (j'ai grandi ailleurs) et revenu après un passage à l'étranger :

Pour l'art de vivre, la culture et la gastronomie. Un peu pour la facilité de trouver un boulot dans ma langue maternelle et pour la facilité d'être dans un pays où j'étais dans la norme sociale et professionnelle (blanc, mâle, tout ça ...)

Bref, pour le moment j'habite en France par facilité et habitude. Peut-être que le fait de grandir ailleurs (même si DOM TOM) ne m'a pas inculqué de patriotisme ou d'attachement à la terre elle même. Toujours est-il que jamais en bientôt 20 ans de France métropolitaine je ne me suis réellement senti "chez moi"

Pourquoi je repartirais ?

Par lassitude. Principalement lassitude de l'ambiance et de la mentalité. Rien n'est vu sous un jour positif, et la suspicion entoure une quantité d'actes pourtant banals. Gagner de l'argent et/ou aimer son travail est suspect. On pourrait être un profiteur ou un lèche boule. Être au chômage ou avoir une différence visible est suspect. On pourrait être un assisté ou un communautariste. Ne pas aimer son travail est suspect. On pourrait être un feignant ... Et de cette ambiance de défiance généralisée sort une méfiance de tout ce qui est nouveau et de tout ce qui pourrait regarder dans un sens un peu différent.

Le pays me donne l'impression de se replier de plus en plus sur lui même et sur un souvenir fantasmé de pays de Cocagne que l'on invoque à tout bout de champ pour ne pas regarder devant.

Le plus tragique dans tout ça c'est que les idées, les infrastructures, les compétences, les envies ... On a tout. Et on le gâche parce qu'on ne sait ni faire notre autocritique, ni se sortir de cette vision du passé.

Citation :
Publié par Keyen
La Nouvelle Zélande est un très joli pays.
Citation :
Publié par Ron J.
+1 pour la NZ.
C'est aussi le 2ème sur mon top 3 tiens !

Et même échéance aussi. Si 2017 se conclut à Sarko contre le Pen, ce sera thanks but no thanks.
Citation :
Publié par Aloïsius
Si c'est juste "sarkozy-lepen", ça ne me fera pas bouger. Si c'est "Sarkozy qui diminue mon salaire de 30% et augmente mon temps de travail de 30% pendant que Le Pen veut m'imposer d'enseigner l'inégalité des races", là, par contre...
Ba, oui et non. Si on a Sarkozy-Le Pen au second tour, la gauche tombe complètement en morceaux (est déja completement tombé en morceaux?), et on va se taper 10 ans de droite (10 ans de sarkozy de plus? ) sans problème derrière. J'ai juste pas envie d'être témoin de ça.

Et je vais aussi éviter de laisser le bénéfice du doute a Sarkozy, je suis pas convaincu qu'il en fera quelque chose de bien.
J'ai jamais été très patriote, je me sens beaucoup plus européen que français. En tout cas, les stéréotypes sur les européens me semblent coller mieux que les stéréotypes français. Ceci dit, j'aime bien ce pays et jusqu'à y a quelques temps j'en étais assez fier. Surtout parce que la France représentait quelque chose dans le monde en terme de droits de l'homme, d'ouverture, de philosophie...

Malheureusement, ce quelque chose a sérieusement tendance à se dissoudre depuis quelques années. Et je supporte de moins en moins l'éternel self bashing que les français aiment s'infliger. Entre ça, les relents de racisme qui montent de partout dans la société, de fermeture sur soi même, de "tte façon c'est la faute des arabes/roms/juifs" (your choice), et la bêtise ambiante qui monte, je me sens de moins en moins en phase avec la population.
Ca serait sans doute pas suffisant en soit pour me faire partir, mais ça me retiendrait pas si une opportunité pro ou sentimentale se présentait.
Citation :
Publié par Dawme
Malheureusement, ce quelque chose a sérieusement tendance à se dissoudre depuis quelques années. Et je supporte de moins en moins l'éternel self bashing que les français aiment s'infliger. Entre ça, les relents de racisme qui montent de partout dans la société, de fermeture sur soi même, de "tte façon c'est la faute des arabes/roms/juifs" (your choice), et la bêtise ambiante qui monte, je me sens de moins en moins en phase avec la population.
Ca serait sans doute pas suffisant en soit pour me faire partir, mais ça me retiendrait pas si une opportunité pro ou sentimentale se présentait.
A la limite si le self bashing allait au bout du raisonnement et identifiait des problèmes et des solutions ... Mais au lieu de solutions on préfère chercher des coupables ...

Je suis totalement en phase avec ton message, s'il fallait préciser !
Perso, je suis parti pour suivre ma femme, qui n'a eu d'autre choix de partir pour pouvoir faire une these (la recherche est pas a son meilleur en France).
Et pour le moment, on compte rester au Québec, parce que même si le climat y est plus rude, même si les amis et la famille sont loin, on a l'impression que la société y est plus apaisé, genre les horreurs du type "manif pour tous" bien rétrograde qui ne sont même pas compris ici (cf Anne Dorval contre Eric Zemmour si vous voulez comprendre) et qui font passer la France pour une société de vieux cons.

Bien sûr, y a des défauts ici aussi, les politiciens sont limite plus cons qu'en France, mais dans l'ensemble on reste quand même sur une impression d'une société plus ouverte, plus égalitaire, moins discriminatoire.

Le climat "fait divers glauque/FN/Sarkozy/Roms/Trop d'immigration/Chomage/OuinOuinMechantGender" entretenu en continu par les médias donnent l'impression que la France et les Francais ne font que regarder leurs pieds en maugréant au lieu d'aller vers l'avant, et ca donne pas envie.
Citation :
Publié par Doudou
Et puis, être dans un pays avec des gens optimistes, sans cynisme vu l'état du monde et le futur qui nous attend, j'imagine que ça m'agacerait :/
Essaie la mentalité Nordique ou Baltique alors. Tu vas adorer ! Ce sont quasiment tous des Goths dans l'âme, avec pourtant une volonté d'aller de l'avant qui fait peur. C'est peut-être les racines Protestantes ou l'absence de soleil plusieurs mois dans l'année, mais ils sont tout sauf "optimistes" pour ceux que je côtoie
Qu'est-ce qu'il nous reste concrètement ? La langue, l'histoire, la culture, un siège au conseil de sécurité de l'ONU ainsi qu'une importance certaine dans les relations internationales, une réputation plutôt positive à l'étranger (c'est à géométrie variable), la bouffe... Je crois que c'est à peu près tout pour les +.

J'ai l'impression que le reste, notamment état-providence on peut trouver pareil en mieux ailleurs. J'aurais rien contre payer plus d'impôts pour un service public de meilleure qualité, l'éducation et la santé étant quand même primordiaux, mais en France soit c'est mal géré, soit le système manque de thunes mais quelque chose cloche. Sans parler de l'emploi, avant de toucher au code du travail il serait peut-être bon de se demander si donner 500€/24 mois de chômage aux gens pour qu'ils restent à la maison est une bonne idée quand on sait le nombre colossal de personnes qu'il va falloir soutenir dans les décennies à venir, notamment sur les retraites qui partent terriblement en couille et qui empruntent une pente dangereuse.

Qu'est-ce qui peut me faire partir ? Si j'habitais une autre ville, moins morte, moins sale, moins inerte, dans laquelle je me sens bien et en sécurité, alors peut-être que je ne partirais pas, mais actuellement, j'ai un but : faire mes études et mes valises. Peut-être que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, mais l'immobilisme si tu n'habites pas Paris, tu le ressens et c'est vraiment usant au quotidien.

Bref, y'a un problème de mentalité qui ne me correspond pas, j'ai pas confiance en qui que ce soit dans la classe politique actuelle pour relever le pays, je me lève le matin avec une envie d'hiberner qui est quand même tragique à mon âge, et je ne vois pas d'avenir ici. Peut-être que les prochaines années me donneront tort, mais en attendant je vais continuer à aller visiter/étudier/travailler dans d'autres pays et peut-être que les seules choses qui me retiendront alors ici c'est la retraite et les soins gratuits. Ou alors je reviendrais la queue entre les jambes parce que partout ailleurs ça sera moisi et que c'est juste comme ça que ça se passe
Je ne pense pas que je quitterais la France par manque de destination réaliste:

  • n'ayant aucune attirance pour la culture anglo-saxonne (canard, uk, nz, australie ou états-unis), je ne me vois pas partir dans ces pays qui ne m'intéressent absolument pas (sauf pour aller faire la baltringue un an en australie ou nz, pas pour m'établir réellement);

  • Non plus pour les états type suisse et luxembourg qui ne présentent aucun intérêt sauf financier: peut-petre essayer de les truander un peu si j'y allais ceci dit;

  • Les pays qui pourraient me plaire culturellement (Italie ou Espagne) sont un peu dans la merde économiquement parlant;

  • A la limite la belgique, les pays-bas ou les pays scandinaves mais bon sans conviction;
Bref je ne vois pas mieux ailleurs et je ne peux pas bouger étant donné que je suis en couple et que la conjointe ne peut pas. Sinon je n'ai pas spécialement envie de bouger car j'aime quand même mon pays dont le système de santé profite encore un peu aux plus démunis, où l'on a le droit de toucher un chaumage et un smic permettant un salaire plus ou moins décent. Sans compter que l'état m'a financé une partie de mes études et que je dois bien de payer quelques années d'impôts pour cela. Et que même si tout ne va pas dans le sens qu'il faudrait, il y a des choses qui avancent dans le bon sens et que j'espère me découvrir le courage de participer à cela dans un cadre associatif ou politique.

Je n'aimerais vraiment pas que Sarkozy soit réélu en 2017 mais je ne partirais pas pour autant je pense.
Citation :
Publié par Meine
Mon post n'a rien de pro ou anti-France. C'est assez choquant et plutôt désagréable d'être récupéré de la sorte pour servir un propos qui n'est pas le mien. Je veux bien que tu m'enlèves de ton post initial OP.
Assume ce que t'as dit !
T'as dit que la France était pourrite !
Citation :
Publié par Meine
Mon post n'a rien de pro ou anti-France. C'est assez choquant et plutôt désagréable d'être récupéré de la sorte pour servir un propos qui n'est pas le mien. Je veux bien que tu m'enlèves de ton post initial OP.
Si tu veux, mais ton post est symptomatique, que tu l'aies dit sérieusement ou non. Il y a plein de gens ici ou ailleurs qui se braquent dès qu'un élément critique contre la France est amené dans la discussion.

Enfin, comme tu veux ...
Citation :
Publié par Jack O'Bannon
Si tu veux, mais ton post est symptomatique, que tu l'aies dit sérieusement ou non. Il y a plein de gens ici ou ailleurs qui se braquent dès qu'un élément critique contre la France est amené dans la discussion.

Enfin, comme tu veux ...
Heu non, je suis sérieux et je trouve que globalement et quelque soit le sujet, la position qui tend à se satisfaire de ce qu'on fait, voir à se trouver génial, est assez nase. La France, et quelque soit sa condition, n'a rien à voir la dedans si ce n'est de ne pas échapper à la règle.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés