JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 218 (sites) | 793 (forums)Créer un compte
Forums divers
L'Agora
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Cycah²
Cycah²
 
Avatar de Cycah²
 
Bien sûr, c'est google, ils connaissent tes recherches, tes achats, tes loisirs, le contenu de tes mails qui passent par l'océan atlantique, etc...
Compte #204887
Invité
 
Message supprimé par son auteur.
Avatar de Hit0
Hit0
Alpha & Oméga
 
Avatar de Hit0
 
A voir sur Arte jusqu'au 3/9/18 Les nettoyeurs du Web - The Cleaners sur les politiques de modérations des géants des réseaux sociaux (Facebook, Google, Twitter) et l'externalisation de ces modérateurs notamment aux Philippines.

Le documentaire revient sur l'historique de la mise en place de ces plateformes de modération. Il y est évoqué l'évolution de leur mission au début centré sur la censure des contenus sexuels et violents, puis la chasse des contenues terroristes et jusqu’à aujourd'hui avec la modération de contenus politiques d'opposants parfois dans des états autoritaire (comme par exemple la Turquie). D'anciens modérateurs témoignes de leurs traumatises et états d’âmes face à des situations où la vie de personnes se jouent parfois en direct sous leurs yeux ou suite à leurs décisions de modérations, souvent dans des langues et pays qu'ils ne comprennent pas (exemple de Facebook en Birmanie avec les appels à la violence contre les Rohingya).

En Occident on légifère pour forcer les réseaux sociaux à contrôler les contenus dangereux pour se protéger, du coup ils sont modérés à moindre cout dans des pays en voie de développement sans protection pour les travailleurs, et les outils de modérations servent au final à censurer les contenus politiques d’oppositions dans les pays non-démocratiques ...

Ce documentaire laisse un goût amère, avec l'impression qu'on est face à un tas de merde qui peut que continuer d'enfler ...
Avatar de znog
znog
 
Avatar de znog
 
Super podcast de France Culture cette semaine

Internet : neutre mais pas trop ?
durée : 00:58:35 - La Méthode scientifique - par : Nicolas Martin - Qu’appelle-t-on neutralité du net ? Pourquoi a-t-elle été supprimée aux Etats-Unis ? Quelles seraient les conséquences de la fin de la neutralité du net ? Faut-il l'inscrire dans la Constitution française ? En défendant la neutralité du net, défend-on un internet immuable ?


podcast :
https://pca.st/D6Wp


à la fin, un sujet émergent sur "les terminaux, maillons faible de la neutralité du net"

Les terminaux seront-il le maillon faible de la neutralité du net dans les années à venir ? Nos smartphones, enceintes connectées, et autre équipement de l’internet des objets pourraient prendre le contrôle sur nos choix en restreignant notre ouverture au web. Eclairage du Président de l’Arcep, Sébastien Soriano

autrement dit l'idée qu'iOS ou Android prennent le pouvoir sur notre utilisation du net, le problème n'est plus avec les opérateurs


Écouter cette partie LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Terminaux, maillon faible de la neutralité du net" ARCEP
Compte #204887
Invité
 
Message supprimé par son auteur.
Avatar de Ohrido-Zen-Attitude
Ohrido-Zen-Attitude
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ohrido-Zen-Attitude
 
.

Dernière modification par Ohrido ; 25/11/2018 à 16h49.
Avatar de Mormuth
Mormuth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mormuth
 
De pire en pire.
L’initiative européenne sur les droits d’auteur c’est de la pisse de chat : Macron pousse pour que le régalien et l’internet décentralisé passent chez youtube et facebook.

Je refuse de penser à la manipulation unilatérale. J’appelle ça vendre Internet et sa population pour mieux les controler.
Compte #204887
Invité
 
Message supprimé par son auteur.
Avatar de znog
znog
 
Avatar de znog
 
Facebook a donné accès à vos messages privés à Netflix et Spotify

Une enquête édifiante publiée par le New York Times révèle que Facebook a partagé, des années durant, des quantité astronomiques de données personnelles. Netflix et Spotify, pour ne citer qu'eux, avaient ainsi un accès total aux messages privés des utilisateurs.

Le quotidien américain a épluché quelque 200 pages de documents générés automatiquement par Facebook, résumant plus de 7 années de partenariats avec des entreprises tierces. « Les transactions, dont les plus anciennes remontent à 2010 » écrit le Times, « étaient toutes actives en 2017. Certaines étaient encore en vigueur cette année. »

Des accès en lecture et en écriture aux messages privés Facebook

(..) ces partenaires bénéficiaient d'un accès total aux messages privés des utilisateurs, aussi bien en lecture qu'en écriture. Cela signifie que ces entreprises pouvaient accéder à loisir à la messagerie privée des utilisateurs Facebook et, potentiellement, rédiger des messages à leur place.

(..)

Facebook, de son côté, en appelle à la responsabilité de chacun de ses partenaires d'alors. « Les partenaires de Facebook n'ignorent pas les paramètres de confidentialité de nos utilisateurs, et il est malhonnête de suggérer qu'ils passent outre », déclare Steve Satterfield, le directeur du respect de la vie privée des utilisateurs chez Facebook.

(..)

Apple, Amazon, Microsoft également concernés
L'enquête du Times divulgue également le nom d'autres entreprises ayant profité à plein des largesses de Facebook en matière de « partage de données ». Apple, par exemple, avait accès aux contacts et au calendrier de tous les utilisateurs, même s'ils avaient désactivé le partage de ces données. La firme de Cupertino s'est également défendue auprès du New York Times d'avoir quelconque connaissance d'un tel accès. Un partenariat qui, selon le quotidien, est toujours d'actualité entre les deux entreprises.

Pour Amazon, Facebook ouvrait grand les vannes des informations de contact (adresses email, numéros de téléphone, adresse) des utilisateurs. Microsoft, qui a affirmé au Times avoir supprimé les données depuis, bénéficiait d'un accès privilégié aux noms et informations de profil des amis d'amis des utilisateurs de Bing.

Une confiance à rebâtir
Ce nouveau scandale intervient cinq jours après que Facebook a concédé avoir autorisé l'accès à des applications tierces à toutes les photos et vidéo de plus de 6,8 millions d'utilisateurs, même celles qui n'étaient pas publiques.

https://www.clubic.com/internet/face...x-spotify.html

Pas très étonnant, mais c'est prouvé ...
Avatar de Doudou Piwi
JOL Doudou Piwi
 
Avatar de Doudou Piwi
 
Autant, les mentions j'aime, les coordonnées perso et cie, je vois l'intérêt que les boites peuvent en tirer, mais qu'est-ce que ça peut bien foutre à Netflix et à Spotify d'avoir accès aux messages privés, je capte pas.

Et quid des conséquences pour Facebook d'un truc de ce genre ? Un procès ? Perso, j'aimerais bien que ça fasse émerger des concurrents même petit (façon Qwant pour Google) mais pour FB y a pas grand chose et ce qu'il y a (Instagram) appartient déjà à Facebook...
Avatar de Pandora's Reborn
Pandora's Reborn
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pandora's Reborn
 
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Autant, les mentions j'aime, les coordonnées perso et cie, je vois l'intérêt que les boites peuvent en tirer, mais qu'est-ce que ça peut bien foutre à Netflix et à Spotify d'avoir accès aux messages privés, je capte pas.

Et quid des conséquences pour Facebook d'un truc de ce genre ? Un procès ? Perso, j'aimerais bien que ça fasse émerger des concurrents même petit (façon Qwant pour Google) mais pour FB y a pas grand chose et ce qu'il y a (Instagram) appartient déjà à Facebook...
C'est depuis l'ouverture de Facebook Messenger aux utilisateurs sans compte Facebook, c'est aussi une manne de datas non négligeable.

Niveau conséquences ils ne risquent strictement rien, cette messagerie privée n'en a que le nom, tout ce que tu écris dessus leur appartient, ils collectent également ce que tu écris dans la textbox sans l'avoir envoyé.
Avatar de Malkav
Malkav
Alpha & Oméga
 
Avatar de Malkav
 
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Autant, les mentions j'aime, les coordonnées perso et cie, je vois l'intérêt que les boites peuvent en tirer, mais qu'est-ce que ça peut bien foutre à Netflix et à Spotify d'avoir accès aux messages privés, je capte pas.
Analyse des big data par des ia pour en tirer des tendances et des corrélations.
Typiquement quand tu écris a ton pote que tu aimes tel truc pour telle raison dans telle serie, et que 25 personnes avec le meme profil que toi pensent pareil, ils en deduisent que pour mieux toucher les gens de ta csp faut ajouter tel détail a la prochaine production et en virer tel autre. Ca vaut des millions de sondages, en bcp plus precis et honnête.
Sans parler du fait qu'ils peuvent mieux profiler leurs clients en associant les ip des viewers aux ip des comptes fb, histoire de mieux les impacter avec de la pub le jour où ils en rajouteront immanquablement.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
A titre d'info, je lisais que les gens se disaient prêt à payer 1000 dollars pour garder leur accès à Facebook. Si si.
https://www.futurity.org/facebook-value-1940822/
https://www.bostonglobe.com/business...sgL/story.html

Citation :
Facebook users would require an average of more than $1,000 to deactivate their account for one year, according to new research.
Vous me direz, non, c'est pas pareil. Mais en fait, si. Si je dois te payer plus de 1000$ pour que tu te débranches de Facebook, c'est que tu es près à perdre un peu moins de cette somme pour rester dessus.
Avatar de Doudou Piwi
JOL Doudou Piwi
 
Avatar de Doudou Piwi
 
Citation :
Publié par Aloïsius
Vous me direz, non, c'est pas pareil. Mais en fait, si. Si je dois te payer plus de 1000$ pour que tu te débranches de Facebook, c'est que tu es près à perdre un peu moins de cette somme pour rester dessus.
Bah non, c'est quand même pas pareil. Tu as plus de gens qui peuvent se passer de ne pas gagner 1000$ parce qu'ils ont pas spécialement besoin de plus d'argent que de gens pouvant/voulant sortir 1000$ pour rester dessus.
Avatar de Keyen
Keyen
Alpha & Oméga
 
Avatar de Keyen
 
Citation :
Publié par Aloïsius
A titre d'info, je lisais que les gens se disaient prêt à payer 1000 dollars pour garder leur accès à Facebook. Si si.
https://www.futurity.org/facebook-value-1940822/
https://www.bostonglobe.com/business...sgL/story.html


Vous me direz, non, c'est pas pareil. Mais en fait, si. Si je dois te payer plus de 1000$ pour que tu te débranches de Facebook, c'est que tu es près à perdre un peu moins de cette somme pour rester dessus.
Si je te demande combien je dois te donner pour que tu fasse le tour de ton paté de maison nu et que tu me répond 5 millions d'euros, ca veut pas dire que tu es prêt à payer 4,5 (ou même moins) millions d'euros pour ne pas avoir à le faire.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite