Dragon Ball Z: Kakarot (Le Salon)

[Vidéo] Présentation du système de progression de Dragon Ball Z: Kakarot (VOSTFR)

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 8 janvier 2020 cette vidéo sur JeuxOnLine :

Citation :
Dragon Ball Z: Kakarot invite à rejouer l'histoire de Goku. Au gré du jeu, le personnage a surtout vocation à progresser, à s'entraîner et développer de nouvelles capacités, et le jeu propose différentes mécaniques de progression que le développeur présente en vidéo. En vrac, le personnage peut cuisiner (parfois des plats élaborés) et manger pour augmentez ses statistiques ; il peut également collectionner des Orbs Z et des Médailles D dans l'univers de jeu afin de débloquer les compétences les plus dévastatrices (des super-attaques) ; ou encore étoffer le tableau communautaire en rencontrant les personnages emblématiques de la saga (rassembler les emblèmes des âmes permet de repousser la force des Z-Warriors).
Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Dragon Ball Z : COCOLECTIBLE... J'ai préco le jeu mais je me demande si je vais pas refound car courir après du collectible j'en peux plus, on dirait que c'est devenu un indispensable comme l'open world dans la plupart des jeux solo maintenant. Je joue au jeu pour revivre l'histoire et me défouler sur les personnages emblématiques pas collectionner 50 000 boules bleu/vert/jaune.

Après l'aspect rpg, choix des compétences, pourquoi pas, je demande à voir en pratique ça.
Le système de combat a pas l'air ouf, le jeu n'est pas très beau, la partie A-RPG a l'air d'être du niveau des plus mauvais MMO coréens des années 2000 .... regardez les activités proposées, ramasser des boules, pêcher avec sa queue, farmer la bouffe comme un connard ... franchement ça fait un peu pitié, et attendez vous à devoir combattre environ 8 000 0000 de saibaimen, de soldats de Freezer random et de mini-Cell pour le remplissage et la montée en lvl, parce que hey, on a mis RPG dedans, bref 2020 sera pas une grande année pour Dragon Ball en terme de jeux semble t'il (et je me dit que Dragon Ball tout court serait en plus bien mieux que Z pour une adaptation ARPG)
Il en a eu plus ou moins deux.
Y'a eu trois RPG tirés de Dragon Ball / DBZ sur snes.
Le premier, Chou Saiya Densetsu, qui est également le premier jeu de la license sorti sur la console, reprend la suite et le système des épisodes sortis sur NES et se concentre donc sur les arc saiyan et Namek.
Après y'a eu les trois jeux de combat Super Butoden (DBZ, la Légende Saien et Ultime Menace en France).
Et ensuite effectivement, le RPG Dragon Ball en vue isométrique, Cho Goku Den - Totsugeki Hen qui reprend donc tout DB de la rencontre avec Bulma jusqu'à Piccolo Sr, et sa suite directe qui couvre le Tenkaichi Budokai contre Piccolo Jr et les arcs Saiyan et Namek, Kakusei Hen
Le 7e et dernier jeu DBZ sur snes est Hyper Dimension, un autre jeu de baston mais au gameplay très différent des Super Butoden. Tous ces jeux, RPG ou combat, ont été développés par TOSE.
En Europe on a eu que les jeux de combat, mais on peut cependant trouver des versions traduites au moins en anglais des RPG en émulation.
Sinon sur Dragon Ball tout court il y a aussi l'excellent jeux de plateforme-action Dragon Ball : Advanced Adventure de Banpresto sur GBA.

Dernière modification par Capitaine Courage ; 09/01/2020 à 14h26.
Citation :
Publié par Kyojo
Ah pour le coup ça me donne moins envie !
J'ai l'impression que les amateurs de combats techniques ont été assez satisfait avec FighterZ et qu'ici on vise un public qui justement veut du beaucoup plus accessible.
Ouais enfin de là à nous balancer un gameplay avec des pattounes à ramasser... non mais Namco-Bandai, faut arrêter la fumette !

Je ne parle même pas de la pêche et de la bouffe. On dirait une parodie de ce qui se fait de pire dans les MMO et plus généralement les open-worlds. Plutôt que de nous soûler avec ça, ils auraient mieux fait de commencer l'histoire au début de DB, sachant que ça s'appelle Kakarot. On aurait pu s'attendre à ce que le récit se concentre uniquement sur Goku, mais nous raconte vraiment tout de A à Z (et là, y en a des choses à dire !). Mais non, c'est tellement mieux de rallonger artificiellement une durée de vie avec des trucs trop top-méga-chouettes comme des collectibles absurdes et des combats à la chaîne tellement chiants et pas canon que même les responsables de l'anime de Naruto n'auraient pas osé les placer dans leurs hors-séries dégueulasses.

Si seulement Fighter Z avait eu une campagne digne de ce nom...
Sérieusement ? Ils ont réussi à faire de Dragon Ball un jeu de farm ou tu remplis des arbres de compétences ?

Je ne sais pas ce que valent les combats, mais quand on y réfléchit, dans Dragon Ball il n'y a que des compétences d'attaque, un seul item (le senzu) et un seul healer (Dende).
Je pense que ça va pas faire des combats passionnants, d'autant que 80% du temps ce sont des combats en 1c1.

Je me demande quand même quels genre de fillers on aura pendant le combat sur Namek. Ça risque d'être pire que l'anime.
Citation :
Publié par Oulanbator
Sérieusement ? Ils ont réussi à faire de Dragon Ball un jeu de farm ou tu remplis des arbres de compétences ?

Je ne sais pas ce que valent les combats, mais quand on y réfléchit, dans Dragon Ball il n'y a que des compétences d'attaque, un seul item (le senzu) et un seul healer (Dende).
Je pense que ça va pas faire des combats passionnants, d'autant que 80% du temps ce sont des combats en 1c1.

Je me demande quand même quels genre de fillers on aura pendant le combat sur Namek. Ça risque d'être pire que l'anime.
Je pense qu'en fait de compétences classiques de RPG, il faut s'attendre aux compétences de combat liées à l'univers. Le genkidama, la téléportation, le Kayoken, les transfo, etc... et à des augmentations de carac, ce qui sera aussi inutile que gonflant pour un jeu DBZ. Sur le principe, ça ne me dérange pas de débloquer des pouvoirs tant que ce n'est pas obtenu après 99 combats ultra-répétitifs ou en ramassant des pattounes. Le seul problème, c'est que ces techniques sont "historiques", c'est à dire que sans la transfo, on ne bat pas Freezer et sans le Kayoken ou le Genkidama, on ne bat pratiquement personne. Cela signifie qu'on aura des passages obligatoires ou des prérequis pour affronter certains boss et avancer dans l'histoire... ce qui rend donc l'aspect RPG bidon par essence si on ne peut pas créer son perso à sa façon. Et en même temps, c'est bien le souci avec DBZ : les personnages ne sont pas ceux du joueur, ce sont ceux du manga. On retombe donc dans l'augmentation de caractéristiques pour essayer de faire "son" perso. Soupir.

Bien adapté, la découverte ou l'apprentissage des techniques pourrait être fun et bien intégrée à l'histoire. Mais comme on a Bandai-Namco aux commandes et qu'on ne peut pas dire que ce sont les rois de l'innovation ou de la prise de risque, on peut être quasi-certains que ce sera au mieux vaguement pénible, au pire rédhibitoire. L'open-world et ses activités (stupides) est l'exemple typique de ce qu'il ne faudrait surtout pas faire dans un jeu où la liberté n'est finalement qu'illusoire. Aller chasser pour donner les ingrédients du repas à Chi-Chi ? Ouh, j'ai hâte ! C'est tellement épique !

C'est dommage, le principe des combats avait l'air sympa, mais je pense qu'on n'aura pas droit à un vrai bon épisode de DB tant qu'on n'aura un studio digne de ce nom à la direction du projet. Là, on a un spécialiste de l'adaptation responsable de plus d'une quinzaine de clones de jeux Naruto. Autrement dit, c'est perdu d'avance. La faute à un éditeur qui presse le citron déjà bien vidé au lieu d'aller en chercher un frais, quitte à allonger un peu plus d'argent pour y arriver. Tout le monde ne s'appelle pas CD Project, mais entre le sublime et la médiocrité, il y a de l'espace pour faire un bon jeu. Encore faut-il réellement le vouloir au lieu de courir après le pognon facile en sortant une bouse par an.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée