L'Agora

[Fiscalité] Ras-le-bol fiscal et limites du modèle social français

Répondre
Partager Rechercher
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Silgar
Les Décodeurs proposent un jeu d'évaluation du coût réel des services publics et protections sociales :
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs...0_4355770.html

Dans un contexte de ras-le-bol fiscal, comment financer ces dépenses autrement que par l'impôt ?
Je le trouve intéressant par ce qu'il ne montre pas : les subventions locales.
Les subventions aux associations de quartier.
Les subventions aux activités culturelles.
Les subventions aux entreprises.
Les subventions aux particuliers.
Le fonctionnement des gouffres à pognon locaux : piscines, médiathèques, musées etc...


Tout cumulé il y a des dizaines de millions d'euros qui sont jetées par la fenêtre.
Je prends la ville de François Hollande, Tulle.
1 million d'euros pour une ville de 15 000 habitants.
Dont une somme énorme pour le théâtre pourri et sans clientèle.

Ou bien le département de la Corrèze : vous y faites construire une maison, le département vous verse 3000 €. Comme ça, dans la poche, juste pour peupler la Corrèze.
A une époque il y avait aussi les poele à granule.

Votre entreprise est en difficulté ? Pas de problème, on vous filait de la thune (les départements n'ont maintenant plus le droit) même si votre boite était tellement mal en point qu'elle fermait 6 mois plus tard.

Une mairie veut construire un batiment pour accueillir une association de 50 adhérents ? Pas de souci, faites votre dossier, la mairie paiera 20% de la dépense, le département 30%, la région 30 %, le reste sera des fonds européens.

Au final ça reste nos impots qui financent tout ça.

Les pages internet des communes sont remplies de ça, des demandes de subvention. Même si vous n'avez rien à financer, remplissez le dossier, la thune viendra.
Oui mais le théâtre de Tulle t'as tous les gauchistes du département qui y viennent alors c'est normal
La programmation (enfin de mon souvenir d'il y a 15 ans) est tellement élitiste culturellement parlant (voire barré franchement) que oui, le corrézien lambda, il reste devant la TV.

Citation :
Publié par Jacques Uzi
Et bien ce sont des informations pas si faciles à trouver, non je ne l'ai pas fait pour chaque ministère, mais je l'ai fait pour ceux dont on dit à chaque fois que les moyens sont réduits, je n'ai pas vu de budgets baisser sensiblement sur une période de 5 ou 10 ans. Peut être l'armée. As-tu connaissance d'un budget qui a été particulièrement raboté, ça sera peut être plus simple?

La dépense publique est globalement en hausse, chaque année, c'est un fait. Elle n'a jamais été réduite.
Hop, renversement de la charge de la preuve, facile.

Et même, partons du principe que tu as raison. Quelles en sont les causes ?
Est-ce dû simplement à une gabegie généralisée et institutionnalisée, ou a des causes extérieures et/ou structurelles ?

On est de toute façon tous d'accord qu'il faut assainir les dépenses inutiles, tu en cites beaucoup. Mais ton assertion sus-visée ("le public va aussi falloir faire des efforts") est du coup maladroite.

(au fait, pas pour toi mais en général, car ça me rend ouf. Le secteur publiC, la fonction publiQUE, pas juste l'un ou l'autre).

Dernière modification par Kerjou ; 02/12/2018 à 16h07.
Message supprimé par son auteur.
Non mais c'est parce que Jacques Uzi est incapable de trouver des sources pour ce qu'il affirme qu'il a raison. L'augmentation de la dépense publique provient essentiellement des hausses des prestations sociales liées à l'augmentation de la durée de vie (retraite et santé). La part du fonctionnement a par contre largement diminué dans la dépense publique depuis 40 ans.
Citation :
Publié par Jacques Uzi
L'immobilier est en effet un gros problème, 30 milliards d'APL pour obtenir une hausse des loyers pour tous au final, il faudrait les réinjecter en logements, mais si on touche aux APL de 5€ c'est déjà impossible.
Normal.
Une bonne politique c'est de faire baisser les loyers, et quand ils baissent, tu peux baisser les apl d'autant.
La politique de Macron la c'est juste de faire les fonds de tiroir en grattant par ci par la, dont les 5€ d'apl.
C'est de la merde en barre, de la politique a courte vue.
A quand une vraie politique du logement pour faire baisser les prix ?
Citation :
Publié par monmon
Ho oui vive le modèle américain!! arf ils ont aussi une dette abyssal
En 2016 la dette par habitant est de 60000 dollars. Elle est plus élevée que celle d'un français d'environ 20000 dollars.
Ils ne sont donc pas un bon modèle.

Mais puisque tu veux comparer les marges de manœuvre, prenons l'exemple de la suisse, la suède ou la Norvège qui ont décidé, sans renoncer à un état suffisant, ce n'est pas le chaos loin de là, de réduire la dépense. Et bien leur taux d'endettement en % de PIB vont de 30 à 45% quand la France atteint 100%. Y voit-on les gens mourrir dans les rues ?

Citation :
Publié par Leni
Prendre l'exemple du SMICard je suis pas sûr que ce soit très judicieux, déjà en plus ça coûte ~1 700 € par mois, les allègements de charge Fillon font que le SMIC est peu chargé (en comparaison aux salaires habituels). Donc c'est plutôt 500 €.
Dans une société liberale
C'est vrai j'ai zappé la fillon : https://www.expert-comptable-tpe.fr/...es-patronales/
Dans une société libérale par contre la fillon n'existe pas, elle est versée au salarié. Combien représente-t-elle ?

Citation :
Publié par Quild
T'es juste en minorité sur ton avis sur notre système. Et pas qu'en France du coup.

Tu aimes bien utiliser ta dernière phrase sur le modèle envié dans le monde entier mais pas copié. Sauf que l'Obamacare par exemple, Obama citait la France en exemple.
Oui extrême minorité.
Donc mutualisez vous et foutez moi la paix.
L'obama care c'est la garantie d'avoir une assurance. c'est bien là le role de l'État et ça n'a rien à voir avec notre sécu, même si obama himself sen est inspiré.


Citation :
Publié par kirk

Je suis plutôt un libéral a la base, mais notre système est tout sauf du libéralisme, ou l'ultra-libéralisme, on est plutôt dans l'ultra corruption
On appelle ça le capitalisme de connivence, que le libéralisme a toujours combattu idéologiquement.

Citation :
Publié par Soumettateur
T'as juste complètement déconnecté, c'est chaud. Les enseignants ont leur salaires bloqués depuis 10 ans, la plupart des établissements scolaires n'ont pas de clim', des équipements informatiques dépassés depuis 15 ans. Quand un instituteur veut proposer des activités à ses élèves, il est en général obligé de payer de sa propre poche pour le matériel etc. L'éducation nationale n'arrive même plus à recruter dans pas mal de disciplines.
c'est vrai. Mais demandons nous alors pourquoi ceux qui s'occupent de redistribuer tes impôts servant l'école publique foutent leurs propres gamins dans le privé ?
Pace que c'est l'état le problème, dès le départ. Si tu n'abandonnes pas l'idée d'état providence tu ne résoudras jamais ça : la dépense publique et les impôts augmentent sans que la qualité suive, c'est l'inverse.

Citation :
Publié par Soumettateur
Non mais c'est parce que Jacques Uzi est incapable de trouver des sources pour ce qu'il affirme qu'il a raison. L'augmentation de la dépense publique provient essentiellement des hausses des prestations sociales liées à l'augmentation de la durée de vie (retraite et santé). La part du fonctionnement a par contre largement diminué dans la dépense publique depuis 40 ans.
Nous sommes donc bien dans un ponzi de protection sociale. Les derniers paieront pour ceux d'avant.
Citation :
Publié par Ron J'hodltop100
En 2016 la dette par habitant est de 60000 dollars. Elle est plus élevée que celle d'un français d'environ 20000 dollars.
Ils ne sont donc pas un bon modèle.

Mais puisque tu veux comparer les marges de manœuvre, prenons l'exemple de la suisse, la suède ou la Norvège qui ont décidé, sans renoncer à un état suffisant, ce n'est pas le chaos loin de là, de réduire la dépense. Et bien leur taux d'endettement en % de PIB vont de 30 à 45% quand la France atteint 100%. Y voit-on les gens mourrir dans les rues ?


Les trois pays réuni ne compte même pas la moitié de la population française.

Les suisses on se demande d'où vient leurs richesses.^^ (finance tout ça)
Norvège gaz pétrole
suède je ne connait pas assez

et les 3 maitrisent leur propre monnaie, est ce que cela aide.je ne suis pas assez calé sur le sujet
Citation :
Publié par Kerjou
C'est ce que je dis sur le thread gilets jaune, c'est l'immo et les divers frais qui plombent le pouvoir d'achat. u'à payer des impôts, on aura plus de matelas.
C'est certain que le montant des loyers coute une blinde surtout pour ceux et celles qui démarrent avec un salaire de base mais comment faire pour non seulement empêcher la hausse des loyers mais plus encore les faire baisser?
Les petits comptes d’apothicaires de certains sont quand même assez drôle à lire.

Quand tu vois comment une hausse des taxes sur l'essence génère comme rage sociale, j'ose imaginer les réactions si on touchait à certaines prestations sociales historiques de notre pays.

Moi j'ai pleins d'idées afin de réduire la dette et la dépense publique mais vu qu'on commence à s'entendre mieux avec Jacques Uzi j'ai pas envie de briser cette amitié naissante

Blague à part, je suis totalement pour:


  • La suppression des APLs remplacée par un vrai contrôle étatique sur les loyers pas un simple "encadrement des loyers".
  • L'augmentation drastique des taxes sur les produits très nocifs pour la santé: alcool, tabac, junk food, produits industriels à base d'acide gras saturés, etc afin de réduire la dépense de santé et augmenter les rentrées fiscales mais vu le lobby aggro-alimentaire, je peux toujours rêver. En contre-partie, je souhaite également de meilleurs traitements pour ceux qui souhaitent sortir de leurs addictions car on a clairement des progrès à faire.
  • La réduction des dépenses militaires (on a le plus gros budget d'Europe hein).
  • Une vraie politique de luttes contre l'évasion fiscale avec de réelles enquêtes / sanctions. Augmentation du nombre de contrôleurs des impôts.
  • La suppression des niches fiscales et autres avantages.
  • La suppression des aides à l'emploi et autres dispositifs qui sont le plus souvent détournés de leur buts initiaux.
  • Réduction des retraites dans une optique d'équité générationnelle: je cotise 2 ans de plus mais les retraités touchent moins. Chacun doit faire preuve de bonne volonté.
  • La TVA réduite pour les produits à faible empreinte carbone afin de favoriser l'économie locale et les transitions écologiques et vice-versa : une augmentation de la TVA pour les produits hautement polluants.
  • La suppression de l'impôt sur les sociétés remplacée par un impôt direct sur le CA généré sur le territoire afin de réduire l'optimisation fiscale (comme préconisé par l'OCDE). En contre-partie: ristourne fiscale accordée aux entreprises qui partagent leurs bénéfices équitablement à leurs salariés.
  • Augmentation des salaires des fonctionnaires qui voient leurs salaires gelés depuis 10 ans. Travailler pour l'Etat et être au service des français devraient être mieux récompensés. En contre-partie, un meilleur contrôle des dépenses publiques effectuées par les collectivités territoriales car c'est là où les économies peuvent se faire si on arrive à lutter contre les petits arrangements et les p'tits mafieux locaux (coucou la région PACA).
  • Une meilleure répartition de l'IR car l'assiette fiscale est trop petite: un smicard doit également payer des impôts, chacun doit mettre la main à la patte, non pas pour des raisons fiscales mais pour des raisons idéologiques. En contre-partie, le taux d'imposition des 2 dernières tranches doivent également être augmentées.
  • Re-nationalisation (aie aie, camarade) d'une partie de l'économie bradée à des copains: autoroutes, SNCF, La Poste entre autres. Sanctuarisation des services publics. Je défends l'idée que certains pans de l'économie vitales pour l'indépendance de notre pays ne doit pas être laissés à des capitaux privés. C'est pas mon côté gaucho qui parle mais plutôt patriote.
Message supprimé par son auteur.
@Carminae

"L'augmentation drastique des taxes sur les produits très nocifs pour la santé: alcool, tabac, junk food, produits industriels à base d'acide gras saturés, etc afin de réduire la dépense de santé et augmenter les rentrées fiscales mais vu le lobby aggro-alimentaire, je peux toujours rêver."

Faudra mieux habiter dans un département frontalier que dans la Creuse
Citation :
Publié par Carminae


  • La suppression des APLs remplacée par un vrai contrôle étatique sur les loyers pas un simple "encadrement des loyers". pourquoi pas 80% d'accord
  • L'augmentation drastique des taxes sur les produits très nocifs pour la santé: alcool, tabac, junk food, produits industriels à base d'acide gras saturés, etc afin de réduire la dépense de santé et augmenter les rentrées fiscales mais vu le lobby aggro-alimentaire, je peux toujours rêver. En contre-partie, je souhaite également de meilleurs traitements pour ceux qui souhaitent sortir de leurs addictions car on a clairement des progrès à faire. 100% d'accord
  • La réduction des dépenses militaires (on a le plus gros budget d'Europe hein). Pourquoi pas, 60% d'accord, vu que de toutes façons nous ne pouvons plus rien faire avec …
  • Une vraie politique de luttes contre l'évasion fiscale avec de réelles enquêtes / sanctions. Augmentation du nombre de contrôleurs des impôts. 100% d'accord
  • La suppression des niches fiscales et autres avantages. no sé, pas assez capé pour me prononcer
  • La suppression des aides à l'emploi et autres dispositifs qui sont le plus souvent détournés de leur buts initiaux. 100% d'accord
  • Réduction des retraites dans une optique d'équité générationnelle: je cotise 2 ans de plus mais les retraités touchent moins. Chacun doit faire preuve de bonne volonté.100% d'accord encore
  • La TVA réduite pour les produits à faible empreinte carbone afin de favoriser l'économie locale et les transitions écologiques et vice-versa : une augmentation de la TVA pour les produits hautement polluants. Pourquoi pas, je vais te donner le point, même si vu la tronche des finances publiques … 60% ok
  • La suppression de l'impôt sur les sociétés remplacée par un impôt direct sur le CA généré sur le territoire afin de réduire l'optimisation fiscale (comme préconisé par l'OCDE). En contre-partie: ristourne fiscale accordée aux entreprises qui partagent leurs bénéfices équitablement à leurs salariés.
  • Pas d'accord , le CA et le résultat sont deux choses très différentes, les boulots à faible marge seront trop impactés
  • Augmentation des salaires des fonctionnaires qui voient leurs salaires gelés depuis 10 ans. Travailler pour l'Etat et être au service des français devraient être mieux récompensés. En contre-partie, un meilleur contrôle des dépenses publiques effectuées par les collectivités territoriales car c'est là où les économies peuvent se faire si on arrive à lutter contre les petits arrangements et les p'tits mafieux locaux (coucou la région PACA).
    hmmm 50/50 toujours vu la tronche des finances publiques
  • Une meilleure répartition de l'IR car l'assiette fiscale est trop petite: un smicard doit également payer des impôts, chacun doit mettre la main à la patte, non pas pour des raisons fiscales mais pour des raisons idéologiques. En contre-partie, le taux d'imposition des 2 dernières tranches doivent également être augmentées.
    Ok pour moi 100%
  • Re-nationalisation (aie aie, camarade) d'une partie de l'économie bradée à des copains: autoroutes, SNCF, La Poste entre autres. Sanctuarisation des services publics. Je défends l'idée que certains pans de l'économie vitales pour l'indépendance de notre pays ne doit pas être laissés à des capitaux privés. C'est pas mon côté gaucho qui parle mais plutôt patriote.
  • 100% ok
mon verdict.

Citation :
Ouais globalement ça me va camarade, c'est assez cohérent. Sauf l'impôt sur le CA, mais on verra.
Pour la même raison que moi je suppose
Carminae imposer sur le CA ce serait une catastrophe.

Après je comprends ton but, tu veux que les multinationales qui réalisent énormément de CA en France et se débrouillent via des montages pour ne pas payer d'impôt, se mettent à en payer. Et je suis entièrement d'accord avec ça.

Mais ouais CA =/= bénéfice, faut que ce soit clair quand même, c'est un peu la base.


Il faudrait plutôt trouver une solution juridique à ce problème des multinationales, pour trouver le moyen de casser les montages.

Par exemple on pourrait décider que le bénéfice imposable en France soit égal au pourcentage du bénéfice de la multinationale correspondant à la proportion de CA réalisé en France.

Exemple : Amazon fait mettons 10 milliards de bénéfice au niveau international. 10 % de ce bénéfice est réalisé en France. On impose donc sur 1 milliard (chiffres bidons hein).


Maintenant ça soulèverait beaucoup de problème dans l'immédiat (quid des cas où la multinationale est en train de de se développer dans le pays et ne réalise effectivement - sans aucun montage - aucun bénéfice sur le territoire ?).
Message supprimé par son auteur.
Globalement ca me va aussi, sauf :

encadrement des loyers : fausse solution imo, il vaut mieux développer l'offre, et une politique de décentralisation.

Mauvaise idée pour la taxe CA.

pour les dépenses militaires, idealement, il faudrait des synergies au niveau Européen pour faire des économies d'échelle, par exemple appels d'offre en europe obligatoire pour du matériel 100% conçu et fabriqué en europe par des entreprises européennes (et ne plus dépendre des USA).

tva réduite bof, pour moi, plutot une taxe protectionniste en fonction d'ou vient le produit, plus il a fait de kilomètres, plus il est taxé.
Citation :
Publié par hoochie
C'est certain que le montant des loyers coute une blinde surtout pour ceux et celles qui démarrent avec un salaire de base mais comment faire pour non seulement empêcher la hausse des loyers mais plus encore les faire baisser?
Le loyer français est artificiellement 250 balles trop élevé.
Merci les apl qui ont créé un effet de seuil : le moindre trou à rat est forcément à 250 balles ce qui porte le trou à rat + 1 chambre à 300 et ainsi de suite.
Citation :
Publié par Carminae
  • La suppression des APLs remplacée par un vrai contrôle étatique sur les loyers pas un simple "encadrement des loyers".
Ok pour la suppression mais pas pour le contrôle.
La diversité démographique, la diversité des bâtiments etc est trop importante. Ça finirait en règles locales et inévitablement du dumping entre territoires. Quand tu vois les aberrations de la th tu imagines déjà le désastre...

  • L'augmentation drastique des taxes sur les produits très nocifs pour la santé: alcool, tabac, junk food, produits industriels à base d'acide gras saturés, etc afin de réduire la dépense de santé et augmenter les rentrées fiscales mais vu le lobby aggro-alimentaire, je peux toujours rêver. En contre-partie, je souhaite également de meilleurs traitements pour ceux qui souhaitent sortir de leurs addictions car on a clairement des progrès à faire.
Avant ça il faut libérer les circuits courts sur les produits frais. Mais c'est extrêmement compliqué de respecter les normes pour un petit maraîcher. Y a qqchose à faire ici avant même d'inventer encore de nouvelles taxes.
Croire que la taxe résoudre tout excuse moi mais c'est le réflexe depuis 50 piges et on en voit les résultats : le tabac de contrebande a explosé. Supayr !

  • La réduction des dépenses militaires (on a le plus gros budget d'Europe hein).
Vrai sujet. Je suis trop prudent pour donner mon avis. Je pense que tu n'as pas tort mais en même temps s'il n'y avait les bases américaines en Pologne que restera-t-il entre nous et un Poutine ? Les pays baltes et les Nordiques n'ont de cesse de nous alarmer sur le sujet .

  • Une vraie politique de luttes contre l'évasion fiscale avec de réelles enquêtes / sanctions. Augmentation du nombre de contrôleurs des impôts.
Ou alors un vrai flat tax simple et efficace. L'évasion n'est possible que grâce à des montages de niches fiscales et autres chemins juridiques bien compliqués.

  • La suppression des niches fiscales et autres avantages.
Dans mes bras camarade !
Bon par contre faut savoir que tout le mondeest d'accord jusqu'à ce que ça touche sa niche fiscale à lui...

  • La suppression des aides à l'emploi et autres dispositifs qui sont le plus souvent détournés de leur buts initiaux.
    Dans mes bras camarade ! Again !
  • Réduction des retraites dans une optique d'équité générationnelle: je cotise 2 ans de plus mais les retraités touchent moins. Chacun doit faire preuve de bonne volonté.
Un contrat est un contrat. On le respecte.
Pas touche.
Par contre pas de nouveaux entrants.


  • La TVA réduite pour les produits à faible empreinte carbone afin de favoriser l'économie locale et les transitions écologiques et vice-versa : une augmentation de la TVA pour les produits hautement polluants.
Non. Nous ne sommes même pas tous d'accord sur la nature d'une transition énergétique ou d'une politique écologique. Comment veux tu décider quoi taxer ?
Et arrête avec les taxes taxes et retaxes

  • La suppression de l'impôt sur les sociétés remplacée par un impôt direct sur le CA généré sur le territoire afin de réduire l'optimisation fiscale (comme préconisé par l'OCDE). En contre-partie: ristourne fiscale accordée aux entreprises qui partagent leurs bénéfices équitablement à leurs salariés.
Énorme connerie mon poulet.

  • Augmentation des salaires des fonctionnaires qui voient leurs salaires gelés depuis 10 ans. Travailler pour l'Etat et être au service des français devraient être mieux récompensés. En contre-partie, un meilleur contrôle des dépenses publiques effectuées par les collectivités territoriales car c'est là où les économies peuvent se faire si on arrive à lutter contre les petits arrangements et les p'tits mafieux locaux (coucou la région PACA).
Un contrat est un contrat. Bis. On respecte ce qui est écrit et point. Pas de bidouille. On réajuste si besoin pour coller au contrat.

  • Une meilleure répartition de l'IR car l'assiette fiscale est trop petite: un smicard doit également payer des impôts, chacun doit mettre la main à la patte, non pas pour des raisons fiscales mais pour des raisons idéologiques. En contre-partie, le taux d'imposition des 2 dernières tranches doivent également être augmentées.
Flat tax. Dats all. Même à 10% un flat tax ferait payer plus les plus riches qu'ils ne payent aujourd'hui à 60% ou plus. Parce fin des niches comme tu le proposes.

  • Re-nationalisation (aie aie, camarade) d'une partie de l'économie bradée à des copains: autoroutes, SNCF, La Poste entre autres. Sanctuarisation des services publics. Je défends l'idée que certains pans de l'économie vitales pour l'indépendance de notre pays ne doit pas être laissés à des capitaux privés. C'est pas mon côté gaucho qui parle mais plutôt patriote.

Alors autantil ne fallait pas privatiser les infrastructures qui appartenaient au contribuable, autant l'ouverture à la concurrence peut être trèsbénéfique pour le pouvoir d'achat : exemple Free.
Citation :
Publié par Ron J'hodltop100
Alors autantil ne fallait pas privatiser les infrastructures qui appartenaient au contribuable, autant l'ouverture à la concurrence peut être trèsbénéfique pour le pouvoir d'achat : exemple Free.
La concurrence pour l'internet ok, mais l'interet de filer un aeroport ou un autoroute au privé ? il sont ou les concurrents lol ? interet zéro.
Même dans l'électricité c'est n'imp, on a mis des concurrents par idéologie mais dans les faits ils produisent rien ou presque, ce sont justes des parasites qui achètent leur électricité a edf pour nous la revendre.
C'est comme si renault avait le monopole de la production de voiture, et que pour instaurer la concurrence on obligeait renault a revendre ses voitures a des entreprises, qui nous les revends
paye ta fake concurrence.

Le bon modèle c'est : l'état possède les infrastructures, puisque seul lui peux les financer et il les loue ou pas. aucun interet de vendre un aéroport ou une autoroute, c'ets un non sens total.

Pour l'electricité y'a surement des trucs a faire, par exemple pouvoir se passer d'edf si un particulier, une entreprise ou une commune, veut produire sa propre électricité, mais la réforme européenne, elle pue la merde et les prix de l'electricité n'ont d'ailleurs pas baissés avec la réforme, ils ont augmenté partout.
Citation :
Publié par Carminae
Les petits comptes d’apothicaires de certains sont quand même assez drôle à lire.

Quand tu vois comment une hausse des taxes sur l'essence génère comme rage sociale, j'ose imaginer les réactions si on touchait à certaines prestations sociales historiques de notre pays.

Moi j'ai pleins d'idées afin de réduire la dette et la dépense publique mais vu qu'on commence à s'entendre mieux avec Jacques Uzi j'ai pas envie de briser cette amitié naissante

Blague à part, je suis totalement pour:


  • La suppression des APLs remplacée par un vrai contrôle étatique sur les loyers pas un simple "encadrement des loyers".
Ouch certain en ont sérieusement besoin, je suis plutot de droite mais ca non, modifier la chose pourquoi pas
  • L'augmentation drastique des taxes sur les produits très nocifs pour la santé: alcool, tabac, junk food, produits industriels à base d'acide gras saturés, etc afin de réduire la dépense de santé et augmenter les rentrées fiscales mais vu le lobby aggro-alimentaire, je peux toujours rêver. En contre-partie, je souhaite également de meilleurs traitements pour ceux qui souhaitent sortir de leurs addictions car on a clairement des progrès à faire.
La meme politique que Macron, ca fait monté les prix, tu touche des taxes pis les gens raclent
  • La réduction des dépenses militaires (on a le plus gros budget d'Europe hein).
  • Ok avec une armée unique financée avec d'autre
  • Une vraie politique de luttes contre l'évasion fiscale avec de réelles enquêtes / sanctions. Augmentation du nombre de contrôleurs des impôts.
  • Ok pour a 100 %, mais les mecs evitez le plombier ou la coiffeuse au Black
  • La suppression des niches fiscales et autres avantages.
  • Mouai a voir, les politiques ont tendances a garder les leurs (Art, entreprise etc...) et cogne sur celle des sans dents (hrs sup, mutuelle....)
  • La suppression des aides à l'emploi et autres dispositifs qui sont le plus souvent détournés de leur buts initiaux.
  • OK
  • Réduction des retraites dans une optique d'équité générationnelle: je cotise 2 ans de plus mais les retraités touchent moins. Chacun doit faire preuve de bonne volonté.
  • Pas trop d'avis ca pendant tellement des emplois, les plus tranquilles coutent plus.....
  • La TVA réduite pour les produits à faible empreinte carbone afin de favoriser l'économie locale et les transitions écologiques et vice-versa : une augmentation de la TVA pour les produits hautement polluants.
  • Oui si ce n'est pas detourné comme le BONUS/MAlus qui a la fin était un Malus
  • La suppression de l'impôt sur les sociétés remplacée par un impôt direct sur le CA généré sur le territoire afin de réduire l'optimisation fiscale (comme préconisé par l'OCDE).
  • Ca peut etre tendu pour une entreprise de moyenne taille qui a une mauvaise année !!! Ou qui sort la tete de l'eau
  • En contre-partie: ristourne fiscale accordée aux entreprises qui partagent leurs bénéfices équitablement à leurs salariés.
  • Oui
  • Augmentation des salaires des fonctionnaires qui voient leurs salaires gelés depuis 10 ans. Travailler pour l'Etat et être au service des français devraient être mieux récompensés. En contre-partie, un meilleur contrôle des dépenses publiques effectuées par les collectivités territoriales car c'est là où les économies peuvent se faire si on arrive à lutter contre les petits arrangements et les p'tits mafieux locaux (coucou la région PACA).
  • Tu ruine le Pays . Un administratif, mérite il la même hausse de salaire qu'un policier en plein Etat d'urgence ?
  • Une meilleure répartition de l'IR car l'assiette fiscale est trop petite: un smicard doit également payer des impôts, chacun doit mettre la main à la patte, non pas pour des raisons fiscales mais pour des raisons idéologiques. En contre-partie, le taux d'imposition des 2 dernières tranches doivent également être augmentées.
  • Ok pour le debut
  • Re-nationalisation (aie aie, camarade) d'une partie de l'économie bradée à des copains: autoroutes, SNCF, La Poste entre autres. Sanctuarisation des services publics. Je défends l'idée que certains pans de l'économie vitales pour l'indépendance de notre pays ne doit pas être laissés à des capitaux privés. C'est pas mon côté gaucho qui parle mais plutôt patriote.
  • ....
Rien ne peut marcher sans économies structurelles....

Meme Hollande avait essayé de manière minable avec les regions.

Dernière modification par Sermon Bishop ; 02/12/2018 à 21h54.
Citation :
Publié par kirk
La concurrence pour l'internet ok, mais l'interet de filer un aeroport ou un autoroute au privé ? il sont ou les concurrents lol ? interet zéro.
Même dans l'électricité c'est n'imp, on a mis des concurrents par idéologie mais dans les faits ils produisent rien ou presque, ce sont justes des parasites qui achètent leur électricité a edf pour nous la revendre.
C'est comme si renault avait le monopole de la production de voiture, et que pour instaurer la concurrence on obligeait renault a revendre ses voitures a des entreprises, qui nous les revends
paye ta fake concurrence.

Le bon modèle c'est : l'état possède les infrastructures, puisque seul lui peux les financer et il les loue ou pas. aucun interet de vendre un aéroport ou une autoroute, c'ets un non sens total.

Pour l'electricité y'a surement des trucs a faire, par exemple pouvoir se passer d'edf si un particulier, une entreprise ou une commune, veut produire sa propre électricité, mais la réforme européenne, elle pue la merde et les prix de l'electricité n'ont d'ailleurs pas baissés avec la réforme, ils ont augmenté partout.
Je pense que tu m'as mal compris : ne pas vendre les infrastructures mais ouvrir à la concurrence certains secteurs qui peuvent utiliser les infrastructures. Free n'a pas acheté les infrastructures. Il a le droit de les utiliser c'est pour ça que je l'ai pris en exemple.
J'ai bien dit qu'on aurait pas du vendre les infrastructures.
Pour cette histoire de taxe sur le CA, on pourrai le faire qu'a partir d'un certains seuil...

Genre a partir de 100 Millions de CA, on a une taxe de 0.1% dessus (progressif ou pas...)... Quelque chose du style...

Comme çà, çà change rien pour les PME modeste et ca tape que sur les grandes groupes ou les startups qui cartonnent.

Le but étant d'éviter l'optimisation fiscal des gafas... Pas de pourrir la vie des PME....
Message supprimé par son auteur.
Je veux pas casser votre trip les gars mais vos idée c'est du Macron Puissance 10 sur les classes moyennes:

Apl, retraite, taxe sur les produits pourris mais que l'on consomme presque obligatoirement !

Personne s'attaque à la Structure de l'Etat :

- Entre 200 et 400 agences d’états inutiles, je prends toujours Hadopi et le CESE, qui sont les plus connus ou ANLCI pour casser T-Lepaon) économie entre 3 a 6 milliards

- Baisse du nombre d’élus 600 000 en France dont 300 000 rémunérés (record européen).

- 200 grands élus en moins économise a eu seul 150 000 000 euros

- Rien que la reforme des régions a démontrer le copinage puisque le nombre d’élus devait etre plafonner a 150 aurait permis de réduire le nombre de conseillers régionaux de 1 757 à 1 509 finalement les elus ont annulés le plafond. (et mieux payés car bassin de population plus grand)

-Sans parler des largesses de l'etat sur les avions, véhicules, helico

- les seuls impôts à revoir en priorité c'est celle des grosses entreprises et La taxe TOBIN !



Ca sauve pas tout mais c'est du gras avec une bonne lutte contre la fraude fiscal

Dernière modification par Charles Dexter Ward ; 02/12/2018 à 23h26.
Citation :
Publié par Kerjou
C'est une réalité que tu corrobores par une études comparatives des programmes et BOP par ministère ou juste une affirmation made in FB ?
J'ai regardé les chiffres pour 2015, 2016, 2017, 2018, du budget de l'État.
Le budget de la France, plus particulièrement son poste "dépenses" est augmentation constante.
Ministère par ministère, si certains ont perdu, c'est que certains ont alors beaucoup gagné pour compenser.

Mais les sources sont disparates, c'est assez long de faire une recherche correcte.

Quelqu'un aurait en source les lois de finance Françaises de chaque année depuis x années ? Ca serait cool.
Merci de vos réactions

Je persiste et signe sur la taxation basée sur le CA. C'est pour moi idéologique: je vois pas pourquoi une entreprise qui performe bien et donc fait des bénéfices devraient être plus taxés qu'une entreprise qui est mal gérée. Surtout que si une entreprise fait faillite, c'est l'Etat qui trinque avec le paiement des allocations chômages et autres dispositifs.

C'est comme pour l'IR: tu es taxé sur le revenu généré et non pas sur l'argent que t'as réussi à mettre de côté (aka le bénéfice). Et je le dis ouvertement en étant Parisien et en ayant des dépenses plus élevés que la grande majorité des français (kikoo les loyers et la pinte à 10 balles). Une entreprise qui développe un bon business model, qui fournit un produit / service de qualité, qui arrive à dégager de la marge doit payer plus d'impôts qu'une entreprise qui fait de la merde. On entretient la médiocrité.

Alors je sais bien que dans le monde magnifique de certains, si une entreprise fait faillite c'est à cause de la crise, des taxes, du fait qu'en France on peut pas faire de business, etc jamais de leur faute ! Mais dans la réalité, il y aussi un nombre incalculable de mauvaises décisions prises par les dirigeants, et je considère que ce n'est pas à la société de payer pour leur incompétence.

Après, bien sûr je vais pas comparer les marges de certaines entreprises à haute valeur ajoutée et la p'tite PME. Le barème devra s'adapter au secteur, un peu sur le même principe que les conventions collectives. Mais je reste attaché à l'idée que taxer les bénéfices, c'est injuste et ça envoie un mauvais signal.

Concernant l'encadrement des loyers: je veux bien l'argument d'augmenter l'offre et de décentraliser. J'y adhère à 200% mais ce sont des politiques qui verront leurs effets dans combien de temps ? 20/30 ans ? Pendant ce temps on laisse les rentes des privilégiés grossir et grossir et on crée de la précarité de masse. Les loyers à Paris ne sont plus tenables et accentuent les inégalités: cela doit cesser. Qu'on me tienne pas le discours de l'offre et de la demande: l'offre n'est pas extensible surtout à Paris où la tendance est à la location saisonnière type AirBnB et/ou le nombre de logements vacants ne cessent d'augmenter. J'en ai assez d'engraisser la bourgeoisie soutenu par des politiques d'aides au logement contre-productives.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés