Basket (Le Gymnase)

Basket

Répondre
Partager Rechercher
On va attendre les résultats des tests physiques mais ça semble mort pour Giannis pour la fin des playoffs.
La question sera de savoir à quel point il est touché et si ça impactera la saison prochaine.

Entre la France et les Bucks, je vis une semaine sportive absolument fantastique. Et on est que mercredi !

Du mal à voir Middleton, capable de meilleur comme du pire, et Jrue, une énorme déception durant ces playoffs, nous sortir de ce guêpier. Mais comme cette année il se passe jamais rien de prévu sur les parquets de la NBA, allez savoir. En tout cas le moral est à zéro là. C'était un peu l'année ou jamais...
Espérons juste que ce ne soit pas trop grave pour le grec, car on va pas se mentir, les croisés pour un joueur qui mise tout sur son physique, c'est... On reverra peut-être plus jamais Giannis aussi fort.
Quel retour quand même. Etre mené 2-0, avoir son meilleur joueur qui se blesse et au final gagner la finale 4 - 2 avec un Giannis incroyable sur tous les tableaux, c'est un exploit sur bien des points !

Giannis logiquement MVP des finales unanime avec une ligne de stat de patron sur la série et de monstre sur la match 6. Il justifie son salaire au moins !
Très content pour Jrue Holiday aussi. Au départ d'AD des Pels j'étais sûr qu'il allait prendre de l'envergure, il avait montré à maintes reprises qu'il pouvait lead une équipe mais le départ d'AD et l'arrivée des jeunes a changé son rôle et c'était clairement pas aussi brillant que ce qu'il aurait pu faire. Et sur cette finale on a vu ce qu'il savait faire.

Bref, je suis content pour les Bucks, ils avaient les dents bien trop longues pour ne pas gagner dans les années à venir et c'est chose faite !

Au moins @Nyu passe un été sportif pas si pourri que ça !
Bravo a Giannis et a son équipe !
Chris m'a un peu decu avec son dirty play mais bon j'ai bien aimé ces finales malgré tout.
C'était l'année du comeback 2-0 !
Giannis est un joueur et un homme incroyable. Ce qu'il disait dans le point presse d'avant match encore sur notre ego, notre fierté... On a vraiment des sportifs incroyables ces dernières années, et tout sport confondus.
Lui il a ce petit truc en plus, car outre le fait d'être ultra dominant, humble et travailleur, il a un parcours tellement dingue. Bon le film que Disney va faire sur sa vie sera sans doute un navet, mais passer de vendeur à la sauvette dans les rues d’Athènes à MVP des finals NBA, waouh, juste waouh.

Avec sa performance légendaire lors du game 6 il a mis un terme définitif à tous les doutes qui subsistaient. En tout cas je l'espère. Il faut mettre du respect sur son nom. Ce qu'il fait, si il était américain... Je vais pas me lancer sur ce terrain là mais... Bref.

Le match qu'il fait lors de ce game 6 c'est... J'ai pas les mots. C'est une perf vraiment rare.
Mais tu ne gagnes pas un titre tout seul. L'équipe des Bucks n'est pas la plus sexy, pas la plus flashy, pas la plus bankable, mais qu'est-ce qu'ils sont physiques. L'attaque gagne des matchs, la défense gagne des championnats. Ça n'a jamais été aussi vrai. Pendant tous les playoffs, ils ont usé leurs opposants, commençant mal les séries pour finalement asphyxier leurs adversaires. A la fin de la série contre les Suns, ils paraissaient comme brisé mentalement. Ça doit être horrible de jouer 6x de suite contre une équipe comme ça, sentir en permanence les souffles de Tucker ou Jrue sur ta nuque, te prendre les coups d'épaules de Giannis. 1 match ? Okay. 2 matchs ? Ouais. Mais après ça... Avec un leader d'équipe qui montre l'exemple en se donnant toujours à 110%, en essayant par exemple de contrer des ballons sur des actions en contre-attaque où la majorité des joueurs n'auraient même pas faire l'effort de suivre l'action. Avec un joueur comme ça, comment ne pas faire le petit effort en plus sur un rebond offensif ou sur un ballon 50/50 ? Tu peux pas, car si tu le fais pas, tu as honte en voyant ton leader se tenir le dos en grimaçant après l'un de ses efforts.

J'ai été dur avec Middleton qui parait souvent nonchalant, avec Jrue qui a eu une adresse désastreuse, mais ils se sont dépouillés. Le steal de Jrue lors du game 5, popopo. Les QT où Khris s'est transformé soudainement en prime Michael Jordan, incroyable.

C'était normal de douter car les années précédentes les Bucks ont choke à plusieurs reprises, mais durant ces playoffs c'est comme si quelque chose avait changé.
Jrue et Khris, toujours calme, ne montrant pas le moindre doute, ont participé à ça je pense.
Giannis en mission, qui même avec un genou sans doute pas totalement à 100%, n'a pas calculé.
Pat C, dont on a moqué le nouveau contrat parmi les fans des Bucks lors de la dernière intersaison, mais qui a été globalement incroyable à 3pts mais aussi un élément super important de notre rotation car incroyable bagarreur au rebond off.
Puis évidemment y a un joueur comme PJ Tucker arrivé en cours de saison, qui a apporté un supplément d'âme. We dogs.
Et comment ne pas nommer Bobby "crazy eyes" Portis, qui a sacrifié plus d'argent pour venir à Milwaukee car il était persuadé de pouvoir apporter ce qu'il manquait à cette équipe.
Une saison dans le Wisconsin pour ces deux derniers et déjà des légendes, totalement adoptés par les locaux.

C'était incroyable. Beaucoup d'émotions lors du dernier match, qui a été stressant même lorsqu'il restait 10sec à jouer.
Une équipe phénoménale qui est passée par pas mal de hauts et de bas, qui s'est construite petit à petit, qui a su profiter de certains paramètres... Je les aime c'est tout.
Je peux rayer gagner un titre NBA de ma liste. Reste un SB avec les Packers que je veux vivre en tant que fan, et évidemment la CL avec le PSG. Après ça de fait, y aura plus de stress à avoir, car quand on est champion, on l'est pour l'éternité.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés