L'Agora

La presse et les médias en France

Répondre
Partager Rechercher
Je suis ouvrier, je suis censé faire 35H mais je ne veux pas laisser le client sans eau le soir car il est 18H00 à ma montre et que j'ai fini ma journée alors je reste parfois plus longtemps ce qui nous donne un résultat de 40H au minimum par semaine. Je ne fais pas ce sujet pour me plaindre mais pour montrer que je n'ai pas beaucoup de temps à me consacrer à la politique alors je me base par rapport à ce que j'entends à la radio. Malheureusement on nous parle toujours des mêmes personnes avec un Sarkozy gentil puis méchant le lendemain, une Ségolene géniale puis décevante le lendemain et sans oublier l'affaire de José Bové ... Mais ou sont les autres candidats ? Pourquoi ne sont ils pas eux aussi médiatisés ? Pourquoi c'est toujours les mêmes ?

Personellement je commence à en avoir marre d'entendre parler que des mêmes personnes ! On dirait que l'on a déjà élu les deux premieres personnes ...

Je suis peut-être le seul concerné ? Rassurez moi !
Moi je suis fonctionnaire et j'ai déjà les dents serrées.
J'me contente de lire un quotidien différent chaque jour et je me base sur les programmes. Mon choix est déjà fait, ça sera Nicolas Sarkozy, j'aurais encore été indécis si Strauss-Kahn aurait été nommé au PS, mais ce n'est pas le cas.
Pourquoi ils ne sont pas médiatisé ?

Parce que les médias leur but c'est de faire du chiffre d'affaire et de l'audimat.
Et pour en faire pour que ça intéresse les gens.
Or des personnes comme Arlette Laguyer (pas sûr du nom), tout le monde s'en fout de la voir à 20h sur FR2.

Un débat avec Le Pen, Sarko ou Ségo attirera plus de monde.

L'un est raciste (on va pas rerentrer dans le débat), le deuxième est petit et raciste et sa façon d'agir amène les français à réagir et donc à le regarder, la troisième est une femme, un peu gourde (les gens veulent voir ses bourdes en direct), est la compagne de son président de parti.

Bref, ils sont rentable d'un point de vue économique pour les médias.


Ce n'est pas étonnant que les médias se désintérressent de plus en plus de ces petits candidats qui n'ont aucunes chances et qui finalement ne sont pas rentable.
Entre une soirée Julie Lescaut, une soirée débat Sarko/Ségo/Le Pen et une soirée débat avec de petit candidat, il n'y a pas photo sur l'audimat.

Alors oui, pour un pays démocratique ça fait moche mais ouvrons les yeux... la démocratie est morte depuis longtemps.
au niveau de la médiatisation des candidats, il peut sembler logique d'abord que l'on accorde davantage de temps aux candidats les plus représentatifs, et qui font d'ordinaire le plus de voix, ou dont le parti représente le plus de personnes. d'où l'importance accordée traditionnellement aux deux partis les plus importants, l'UMP et le PS. pourtant, dans un souci de pluralisme, on met l'accent de plus en plus, en tout cas c'est ce que certains souhaitent, et le CSA le recommande, que tous les candidats aient le meme temps d'audience, qu'on consacre autant de temps à chacun, et qu'ils soient tous mis sur le meme pied d'égalité.

pourtant c'est loin d'etre le cas, le pluralisme est loin d'etre garanti, et certains candidats jouent dessus (le Pen a toujours mené ses campagnes en invoquant le fait qu'on essayait de le "baillonner"...et Bayrou joue le meme carte). pourtant c'est pas forcément faux. le CSA est totalement impuissant en la matière et ne fait strictement rien.
en fait ça a toujours été comme ça, et ça le restera, c'est effectivement comme si tout était deja joué d'avance.

pour plus d'infos regardez tout de suite arrêt sur images.
Citation :
Publié par P0lux
Sarkozy raciste ?
source ?
Ses propres discours ?

Et sans rentré dans le débat, son slogan calqué sur un slogan du FN.


Sarko c'est du racisme politiquement correcte.
Quand il dit que ceux qui foutent la merde en banlieu ce sont des noirs et des arabes, il n'est pas racistes (mais il admet quand même d'une certaine façon l'existence de ces races à la base du racisme) vu que techniquement il n'a pas totalement tort vu que les banlieu en sont principalement peuplé.
Après que ces gens soient pour la plupart de nationalité française, il s'en cogne un tantinet.
Citation :
Publié par pzeub
J'me contente de lire un quotidien différent chaque jour et je me base sur les programmes. Mon choix est déjà fait, ça sera Nicolas Sarkozy, j'aurais encore été indécis si Strauss-Kahn aurait été nommé au PS, mais ce n'est pas le cas.
Les idées, programmes et projets de Strauss Kahn et de Sarkozy sont un rien différents. La prochaine élection présidentielle est avant tout un choix de sociétés pas un concours de popularité. Et les programmes des candidats ne sont pas tous connus. Il est peut être précoce de faire un choix définitif.

Concernant les médias, ils fonctionnent selon le public. Le public veut du Ségo et du Sarko? Il en a. Le public veut un peu de Bayrou? Il en a. Seul Le Pen, en tant que participant potentiel au second tour, n'est pas couvert par les médias. Le reste... Attendons le 16 mars pour que tous aient le même temps de parole.
Citation :
Publié par Shargy
Quand il dit que ceux qui foutent la merde en banlieu ce sont des noirs et des arabes, il n'est pas racistes
Il faut savoir il est raciste ou pas ?

Citation :
(mais il admet quand même d'une certaine façon l'existence de ces races à la base du racisme)
Désolé ta phrase ne veut rien dire ou alors j'ai pas saisi le sens profond.

Citation :
vu que techniquement il n'a pas totalement tort vu que les banlieu en sont principalement peuplé.
Après que ces gens soient pour la plupart de nationalité française, il s'en cogne un tantinet.
Si on parle de racisme, que vient faire la nationalité ici ?

Les détracteurs de Sarko lui colle facilement l'étiquette de facho ( facile il est à l'Intérieur ) et de raciste ( facile il doit affronter une délinquance largement issue de la population immigrée ), mais j'attends toujours des sources ( autre que Thuram, OLOLOLOL ) qui prouvent son racisme.

Surtout qu'exprimer des propos racistes est passible de poursuite en France, et j'ai pas entendu dire que Sarko avait été poursuivi par la Justice sur ce point là.
Donc tes propos à part etre diffamatoires, n'apportent vraiment rien.
Citation :
Publié par Shargy
Quand il dit que ceux qui foutent la merde en banlieu ce sont des noirs et des arabes,
Vu que dans les banlieues défavorisées genre grande cité HLM du 93 ou 91 ou ailleurs ce ne sont pratiquement que des personnes (françaises ou pas) issues de l'immigration qui y résident; ben oui forcement la délinquance c'est des noirs et des arabes.....
Pour en revenir au sujet du post, oui la presse n'en fait que pour Sego et Sarko, non pas pacque ces deux candidats sont valables ( soit dit en passant les deux sont profondément incompétents ), mais essentiellement pacque votre système politique ne veux que le bi-partisme, sans force alternative.

Histoire de pouvoir continuer , a toi 5 ans, a moi 5 ans, etc.

Les journalistes dans leurs manque d'esprit d'ouverture ne cherchent même pas à à regarder ailleurs, mais se contentent d'alimenter ce fonctionnement bicéphale. Avec la bénédiction des instances dirigeantes des grandes chaînes, ça fait de l'audience.

Edit: pour en dessous, woow 1 emission partagée pour x candidats, face a un matrage sans fin pour Sarko et Sego, c'est sur, les autres sont super représentés ...

KDO
Bah justement, des preuves il n'y en a pas vraiment puisque c'est Sarko et que ça passe... Bref, ceux qui considère cela comme des preuves ne sont pas pris au sérieux par ceux qui apprécie le style sarkozien et ceux qui ne considère pas cela comme des preuves c'est parce qu'ils aiment ce style et sont en accord avec les propos et que donc l'admettre reviendrait à être soi-même raciste.
Mais au fond, ils ne fait que dire tout haut ce que pas mal de monde pense tout bas...

Mais le même discours prononcé par quelqu'un du FN ça devient du racisme.

Bref, c'est un discours de sourds qui ne mènera à rien.



----------

Et pour revenir au sujet, TF1 aura sur son plateau des petits candidats et Le Pen (faut bien faire de l'audimat) dans les prochains jours.

Donc ils sont pas laissés complètement à côté.
Citation :
Publié par Zeve
Vu que dans les banlieues défavorisées genre grande cité HLM du 93 ou 91 ou ailleurs ce ne sont pratiquement que des personnes (françaises ou pas) issues de l'immigration qui y résident; ben oui forcement la délinquance c'est des noirs et des arabes.....
Le truc, c'est que dire ça en soi ça a quelque chose de dérangeant, les gens habitant dans des grandes cités HLM du 93 ou 91 comme tu dis ont beau être noirs, blancs ou beurres c'est des français.

Donc qu'on parle d'eux en tant qu'ils sont des noirs et des arabes, je comprend que ça crée un important problème identitaire.



Sinon pour rester dans le sujet, tu peux regarder Dimanche + sur canal +, tout les dimanches il y a un invité différent chaque semaine c'est tout le temps le représentant d'un parti politique, aujourd'hui c'était Bayrou la semaine dernière c'était Marine Le Pen, ya 2 ou 3 semaines c'était MGB, De Villiers, ... donc une vraie pluralité politique. Pis l'émission est interessante, il y a des questions-réponses et un petit reportage sur le politique en question.


Sinon sur les chaînes nationales je comprend qu'on ne voit quasiment que des partis de gouvernement (PS, UMP, UDF) car c'est ceux-ci qui vont faire le plus d'audimat..
Toujours est-il que Thuram qui dit "Sarkozy m'a parlé de noirs et d'arabes", ça me parait être une source pour ainsi dire de merde. Monsieur Thuram aurait un tantinet exagéré/inventé/extrapolé les paroles de Sarkozy que ça ne me surprendrait pas mais comme il n'y a pas de preuves, on jase sur du vent.
Citation :
Publié par Petite Paquerette
Le truc, c'est que dire ça en soi ça a quelque chose de dérangeant, les gens habitant dans des grandes cités HLM du 93 ou 91 comme tu dis ont beau être noirs, blancs ou beurres c'est des français.

Donc qu'on parle d'eux en tant qu'ils sont des noirs et des arabes, je comprend que ça crée un important problème identitaire.
C'est peut-être dérangeant mais c'est pourtant la réalité......
A Paris on a rejeté les fils d'immigrés et les populos ouvriers vers les banlieues en leur construisant de grands ensembles HLM qui sont devenu aujourd'hui des ghettos.
Ce sont bien sûr des français mais une seule couche sociale y est représentée, pas de cadres, ni de dirigeants politiques.....On parc les exclus et ceux que l'on ne veut pas voir, et après on s'étonne que ça prenne feu.
J'ai accompagné un pur provincial un jour en plein 93 (à Stains plus précisément) ; il était très étonné de voir autant de français issus de l'immigration....
La seule image qu'il avait du coin s'était l'image qu'en donnait les médias.
ps: fin du hs
Les journalistes et la campagne
Bonsoir !

Je viens d'entendre à la radio qu'Alain Duhamel est privé de débat sur France 2 jusqu'à la fin de la campagne, pour avoir dit (en novembre !) qu'il soutenait Bayrou - dans un débat à un IEP donc pas du tout sur la chaîne.

Un article, ici : http://fr.news.yahoo.com/15022007/20...en-bayrou.html

Cela s'ajoute à Marie Drucker et Béatrice Schonberg qui n'ont elles n'ont plus pas le droit de "s'exprimer" à la télé suite à leur relation avec un ministre.


Suite à cela, je m'interroge un peu quant aux journalistes : on sait très bien que certains journalistes, mais aussi des animateurs, soutiennent tel ou tel candidat, tel ou tel parti. Alors, qu'elle est la limite à ne pas franchir ? On peut le montrer clairement, mais pas le dire ?
Qu'en pensez vous ?
Vu la paranoïa qui entoure cette élection, c'est plus ou moins normal. Suffit qu'un journaliste dise "ah tiens, j'ai fait un tennis avec Sarkozy en 1979, il a un sacré revers" pour que de suite il soit accusé d'être un fanatique Sarkozien qui n'a pour unique but que de soutenir son champion, lequel veut concquérir la planète.
En vérité, ce n'est pas les médias qui doivent changer, ce sont les gens. Quoi qu'il arrive, il n'y a pas qu'une unique chaîne de télévision, un unique journal papier et une unique station de radio, c'est impossible d'utiliser un média pour mentir, le parti opposé s'empresse toujours de contester. Quant à la propagande, dans tous les cas les candidats ont le même temps d'audience partout, c'est très reglementé.
Au lieu de s'énerver bêtement sur des gens qui font leur travail, les gens feraient mieux d'aller chercher les informations par plusieurs sources différentes, c'est toujours plus efficace.
A mon, avis, les deux affaires dont tu parles ne sont pas du même ordre.
Pour Marie Drucker et Béatrice Schonberg on a considéré que leurs sentiments pouvaient modifier leur impartialité ; si tant est que les journalistes sont impartiaux, ça peut se défendre.
Dans le cas de Duhamel, on le sanctionne parce que ses convictions sont affichées...
Et alors?
Tous les journalistes politiques ont des convictions, donc en toute logique personne ne peut être journaliste politique...
J'avoue avoir du mal à comprendre cette décision...
Moi je trouverais ça bien au contraire que les journalistes politiques affichent clairement leurs préférences. Ca ferait plus transparent. Et de toute façon, on va pas les forcer à voter blanc ou s'abstenir.
Bayrou trouve un Alain Duhamel et paf il se fait virer
Sarkozy trouve Elkabackh mais rien
Royal est soutenue par des tas journalistes mais rien

Et de plus l'affaire Duhamel qui date du mois d'Octobre ressort pile quand le president de l'UDF a sa première grande interview en prime time ce jeudi.
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (2 membres et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés