Banque et assurances (La Taverne)

Encaissement chèque devise étrangère

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour,

Je pose la question ici parce que quelqu'un aura peut-être une idée / solution.

La boîte de ma femme a été achetée courant juin dernier par une grosse société américaine.

Les parts qu'elle possédait ont été "transformées" en actions, actions qu'une société de courtage américaine (qu'elle n'a pas choisi) s'est chargée de vendre sur son ordre, avant de lui faire parvenir un chèque en dollars début août.

Et depuis, c'est l'enfer. La Banque Postale, la Caisse d'Epargne, la Banque Populaire, le chèque est refusé systématiquement, au motif que les devises étrangères par chèque ne sont plus acceptées depuis décembre 19.

Je vous avoue que je suis assez effaré, mais au-delà de ça, le chèque étant valable jusqu'à fin janvier, il y a maintenant urgence à trouver une solution, et que je suis à court d'idée.

Dernière modification par Roitebo ; 24/11/2021 à 15h25.
La solution c'est de demander à l'émetteur de faire un virement en lieu et place du chèque, avec paiement des frais à l'émission si possible.
Sauf que visiblement aux US ça à l'air compliqué de faire un virement vers l'Europe.

Sinon il faut connaitre quelqu'un aux US pour encaisser à ta place et te faire un virement ensuite.
Et si la somme est élevé il faudra peut-être expliquer à tracfin pourquoi tu as fait ce montage.
Citation :
Publié par aziraphale
La solution c'est de demander à l'émetteur de faire un virement en lieu et place du chèque, avec paiement des frais à l'émission si possible.
Sauf que visiblement aux US ça à l'air compliqué de faire un virement vers l'Europe.

Sinon il faut connaitre quelqu'un aux US pour encaisser à ta place et te faire un virement ensuite.
Et si la somme est élevé il faudra peut-être expliquer à tracfin pourquoi tu as fait ce montage.
La solution du virement est apparemment à exclure, la société de courtage a dit niet de suite.

Pour la personne aux US pourquoi pas, mais il faudrait que le chèque soit à son nom, j'imagine. Rien que ça, ça va poser des difficultés, je suppose.

Pour la somme, on tourne aux alentours de 60000$.
Tu peux très bien endosser un chèque en mentionnant un tiers, ça lui permet d'encaisser le chèque.
Sauf que ça devient son argent, si tu veux le revoir tu as intérêt à être certain de la personne.
La procédure exacte aux US il faut que tu demandes à la personne de confiance que tu connais là-bas.

Sinon petit voyage aux US avec Madame pour la fin d'année, ouverture d'un compte, encaissement du chèque, virement, fermeture du compte et vous rentrez en France.


Dernière solution : faire le tour des banques françaises parce que normalement il est encore tout à fait possible d'encaisser un chèque en devise étrangère aujourd'hui.
Elles n'aiment pas ça, surtout avec les US, à cause des délais mais ça n'a rien d'illégal.
Si c'était une chèque de 100$ ça serait facile, mais pour 60k$ elles doivent prendre peur.
Citation :
Publié par aziraphale
Tu peux très bien endosser un chèque en mentionnant un tiers, ça lui permet d'encaisser le chèque.
Sauf que ça devient son argent, si tu veux le revoir tu as intérêt à être certain de la personne.
La procédure exacte aux US il faut que tu demandes à la personne de confiance que tu connais là-bas.

Sinon petit voyage aux US avec Madame pour la fin d'année, ouverture d'un compte, encaissement du chèque, virement, fermeture du compte et vous rentrez en France.
Figure toi que j'y ai pensé, mais un étranger peut ouvrir comme ça un compte aux US, encaisser son chèque, faire son virement, et tout fermer ensuite ?
Je n'ai jamais essayé.
Les seules personnes que je connais qui ont eu à ouvrir un compte là-bas c'était parce qu'elles y restaient plusieurs mois.
Si tu as des connaissances aux US c'est le moment de pratiquer ton anglais.
Citation :
Publié par Roitebo
Figure toi que j'y ai pensé, mais un étranger peut ouvrir comme ça un compte aux US, encaisser son chèque, faire son virement, et tout fermer ensuite ?
ça m'étonnerait fortement malheureusement, car au moment de l'ouverture du compte, il faut justifier de la résidence dans le pays en question. En tout cas, c'était le cas au Canada. Pas sûr que les US en diffèrent...
Tu pourrais tenter d'appeler les impôts et expliquer ta situation. Ils sauront peut-être t'aider (et seront motivés par l'argent à récupérer.).

Ou sinon un avocat.



Il y a plein d'histoires de petits chèques refusés, alors un gros chèque comme ça, il va sans doute falloir te battre.
Dans sa FAQ, la Société Générale a l'air de toujours prévoir les encaissement de chèques en devises étrangers :
https://particuliers.societegenerale...heque-etranger

Rends-toi dans une de leurs agences, explique ta situation.

Bon le truc c'est que maintenant si tu vas voir la banque en leur disant "je domicilie tout chez vous après, no prob", ils te lancent la procédure eux-mêmes et pouf. Donc tu peux pas les bluffer là-dessus si tu n'as pas l'intention de changer.

Mais tu peux leur dire que tu ne feras la domiciliation que si le prob est effectivement réglé.
Qu'ils ne te fassent pas le coup de dire oui et qu'au final tu arrives fin janvier sans possibilité d'encaisser le chèque.

Sinon avec ta banque :
- Directeur d'agence
- Service client (attention, ta banque sera au courant que tu fais une procédure service client et te dira potentiellement qu'elle perd la main sur la manip).

Et bien sûr :
- Savoir comment ont fait les autres concernés
- Demander au courtier si faute de faire un virement il ne peut pas émettre un chèque en euros (ils doivent avoir un compte euro...)
Juste faire attention à la durée de validité des chèques étrangers, le crédit agricole m'a bien baisé comme ça, en m'émettant un chèque en $CAD tout en me disant qu'il était valable 1 an.
Bilan des courses, il était valable 6 mois.

Pour la banque canadienne, aucun problème "quand ça arrive on ré-émet juste le même chèque et hop !"
Le crédit agricole a refusé et m'a forcé à récupérer les fonds en euros, puis m'a chargé une seconde fois les frais cette fois ci pour un virement. J'ai perdu 7.000$ à cause d'eux en variation de taux de change et je n'avais plus de protection juridique pour les poursuivre.

Donc bref, dèjà qu'ils sont chiants, fait gaffe à ne pas te faire avoir par les délais.
Bonjour tous et merci pour vos réponses.

Petit update.

J'ai contacté avant hier la Banque de France pour avoir son avis. Bilan :

- on m'a confirmé que les établissement bancaires n'avaient théoriquement aucun motif valable pour refuser l'encaissement d'un chèque en devise étrangère. Il s'agit généralement de pure paresse, mais on peut obtenir gain de cause en demandant effectivement des rdv avec le directeur d'agence ou une huile quelconque. Problème dans mon cas : le timing est un peu court si on veut pas jouer à se faire peur. A tenter toutefois.

- ce qu'on m'a conseillé de faire en priorité : ouvrir un compte dans une banque internationale (HSBC, Barclays, Westminster Bank, BNP Paribas, etc...), beaucoup plus souple pour l'encaissement de ce type de chèque. Rdv pris avec la HSBC, je m'interroge juste sur la manière de présenter la chose : comme le dit Quild, le "bonjour j'ouvre un compte pour encaisser mon chèque en dollars et ciao ensuite", pas sûr que ça passe. Après vu le peu d'effort que déploie ma banque actuelle (banque pop) pour me sortir de là, ça me dérangerait pas plus que ça de changer.

- la solution de la dernière minute : un billet A/R et un petit séjour aux US pour ouvrir un compte sur place et encaisser là bas. A priori c'est bien faisable sans trop de soucis (j'avoue pourtant que sans justifier d'un domicile sur place, ça me paraît bizarre), mais bon c'est la solution qui coûte un bras (après mieux vaut perdre un bras que les deux, hein).

Pour répondre aux questions de Quild :

- les autres ne sont pas si nombreux, mais dans la majorité des cas ils ont ouvert un compte titre et ont vendu eux-mêmes leurs actions. Nous n'avions pas choisi cette option car tout tombait au moment où nous partions en vacances à l'étranger pendant 3 semaines, et on ne voulait pas se prendre en plus la tête avec ces histoires d'actions à vendre (d'autant que le cours fluctuait beaucoup, il fallait surveiller le truc comme le lait sur le feu). La seule personne qui a fait comme nous est également emmerdée. Sa banque (le crédit agricole) a bien accepté le chèque mais semble avoir toutes les difficultés du monde à faire les vérifications nécessaires pour l'encaissement.

- Pour le courtier, chèque en euros ou virement, c'est niet. Souplesse zéro. Ils sont en plus très difficiles à joindre, d'autant plus que c'est les festivités de Thanksgiving en ce moment. Si à la rigueur ils peuvent au moins me garantir que si le délai est dépassé, ils peuvent refaire un nouveau chèque le temps de trouver une solution à notre problème, ça sera un moindre mal.


Bref, à suivre.

Dernière modification par Roitebo ; 26/11/2021 à 11h08.
Citation :
Publié par Roitebo
- on m'a confirmé que les établissement bancaires n'avaient théoriquement aucun motif valable pour refuser l'encaissement d'un chèque en devise étrangère. Il s'agit généralement de pure paresse, mais on peut obtenir gain de cause en demandant effectivement des rdv avec le directeur d'agence ou une huile quelconque. Problème dans mon cas : le timing est un peu court si on veut pas jouer à se faire peur. A tenter toutefois.
Entre le directeur et le directeur adjoint, tu peux avoir un RDV assez rapidement voire direct en te rendant sur place si l'agence est pas trop loin de chez toi.
Tu expliques gentiment à l'accueil que tu as un problème d'encaissement de chèque qui va expirer super bientôt et que la BdF t'as dit que pas normal et de voir avec le DA.

Pour tous les problèmes du genre, un conseil : Se fâcher ça défoule, mais ça marche quasi jamais.

La meilleure méthode, c'est d'être dans la posture de la victime qui demande de l'aide. Tu leur tiens la jambe de ouf "Mais comment je peux faire alors ? Quelle solution vous me proposez ?"
Et s'ils te redirigent, tu essaies de faire en sorte que ça soit eux qui fassent et pas toi (comme la maison des fous des 12 travaux d'Asterix tiens) => "Mais à moi ils m'ont dit non aussi. J'ai peur pour le délai si ça ne vient pas de chez vous, surtout en période de fêtes. Je veux pas perdre 60k$ pour un problème administratif " etc...

Si tu te fâches, la personne risque, même si elle peut t'aider, d'en faire une guerre d'ego et ça sera niet.

Tu te fâches pas. Tu demandes de l'aide. Et tu ne lâches pas. Tu ne sors pas du bureau sans la certitude que le problème a été réglé ou au moins actionné. Faut que ça devienne + chiant de ne pas traiter le truc que de le traiter.

Et tu relances.
Tous les jours.
Matin et après-midi.
Plusieurs fois si il faut. C'est super horrible, chronophage et tout, mais là t'as 60k en jeu. C'est une bonne année de revenus, ça vaut d'y consacrer le temps qu'il faut.

Si ta femme doit le faire depuis son lieu de travail et qu'elle est toujours dans la boîte rachetée => C'est vachement leur faute quand même. D'ailleurs la boîte ne peut pas faire pression au courtier ?

Tu lâches pas.
Tu t'énerves pas.
Tu harcèles.

Et si le DA te règle ton prob, tu lui amènes une boîte de chocolats ou whatever.
Ok, ce n'est que son travail qui a été fait.
Ok, il aura ptêt changé d'ici la prochaine fois que tu auras besoin d'un truc.
Mais ça te coutera 15 balles et ça peut servir.
Citation :
Publié par Quild
Entre le directeur et le directeur adjoint, tu peux avoir un RDV assez rapidement voire direct en te rendant sur place si l'agence est pas trop loin de chez toi.
Tu expliques gentiment à l'accueil que tu as un problème d'encaissement de chèque qui va expirer super bientôt et que la BdF t'as dit que pas normal et de voir avec le DA.

Pour tous les problèmes du genre, un conseil : Se fâcher ça défoule, mais ça marche quasi jamais.

La meilleure méthode, c'est d'être dans la posture de la victime qui demande de l'aide. Tu leur tiens la jambe de ouf "Mais comment je peux faire alors ? Quelle solution vous me proposez ?"
Et s'ils te redirigent, tu essaies de faire en sorte que ça soit eux qui fassent et pas toi (comme la maison des fous des 12 travaux d'Asterix tiens) => "Mais à moi ils m'ont dit non aussi. J'ai peur pour le délai si ça ne vient pas de chez vous, surtout en période de fêtes. Je veux pas perdre 60k$ pour un problème administratif " etc...

Si tu te fâches, la personne risque, même si elle peut t'aider, d'en faire une guerre d'ego et ça sera niet.

Tu te fâches pas. Tu demandes de l'aide. Et tu ne lâches pas. Tu ne sors pas du bureau sans la certitude que le problème a été réglé ou au moins actionné. Faut que ça devienne + chiant de ne pas traiter le truc que de le traiter.

Et tu relances.
Tous les jours.
Matin et après-midi.
Plusieurs fois si il faut. C'est super horrible, chronophage et tout, mais là t'as 60k en jeu. C'est une bonne année de revenus, ça vaut d'y consacrer le temps qu'il faut.

Si ta femme doit le faire depuis son lieu de travail et qu'elle est toujours dans la boîte rachetée => C'est vachement leur faute quand même. D'ailleurs la boîte ne peut pas faire pression au courtier ?

Tu lâches pas.
Tu t'énerves pas.
Tu harcèles.

Et si le DA te règle ton prob, tu lui amènes une boîte de chocolats ou whatever.
Ok, ce n'est que son travail qui a été fait.
Ok, il aura ptêt changé d'ici la prochaine fois que tu auras besoin d'un truc.
Mais ça te coutera 15 balles et ça peut servir.
Je vais essayer comme ça oui.

En effet la boite de ma femme a été vraiment très légère sur le coup. Grosso modo ils ont lâché vite fait les infos aux employés concernés sans suivi, sans soutien, sans aide, chacun sa merde. Sans parler du fait que tout se faisait en anglais et pour les personnes maîtrisant mal la langue, ça a été un cauchemar.
Citation :
Publié par Roitebo
- ce qu'on m'a conseillé de faire en priorité : ouvrir un compte dans une banque internationale (HSBC, Barclays, Westminster Bank, BNP Paribas, etc...), beaucoup plus souple pour l'encaissement de ce type de chèque. Rdv pris avec la HSBC, je m'interroge juste sur la manière de présenter la chose : comme le dit Quild, le "bonjour j'ouvre un compte pour encaisser mon chèque en dollars et ciao ensuite", pas sûr que ça passe. Après vu le peu d'effort que déploie ma banque actuelle (banque pop) pour me sortir de là, ça me dérangerait pas plus que ça de changer.
Ben non, tu vas juste à la banque: bonjour, je souhaite ouvrir un compte € et USD (j'sais pas s'ils font ça cela dit en France), et tu déposes ton chèque.

Citation :
Publié par aziraphale
Sinon il faut connaitre quelqu'un aux US pour encaisser à ta place et te faire un virement ensuite.
Et si la somme est élevé il faudra peut-être expliquer à tracfin pourquoi tu as fait ce montage.
Aux US ou ailleurs. Si l'OP est proche de la Suisse ou Luxembourg, j'pense qu'il doit pouvoir faire le truc sans trop de soucis...
C'est quand même assez fou le fait d'avoir des options limitées ou compliquées/lentes dans les banques, en France. Dès que ça dépasse un certain montant, les banques fr sont hyper frileuses ou demandent des tas et des tas de justificatifs...
J'vois dans certains pays, c'est vraiment à des années lumières la façon dont le tout est traité...
Citation :
Publié par (0)Draki
Ping @Aratorn

Toujours de bon conseil concernant le milieu bancaire.

Si ça se trouve il te laissera même ouvrir un compte a son agence
Tain c'est moche !

L'encaissement des chèques étrangers est une tannée. Normalement tu as un bordereau dédié en agence, mais l'encaissement va prendre plusieurs semaines, puisqu'il s'agira d'un encaissement ferme en général, c'est à dire que les fonds ne seront transférés sur votre compte qu'une fois la compensation avec la banque américaine confirmée.

Attention, les modalités d'encaissement définitifs d'un chèque étranger ( et a fortiori en devises ) ne sont pas de la responsabilité de la banque. On a déjà eu le cas de chèques étrangers revenus impayés pour contestation jusque trois ans après l'encaissement ( contestation pour abus de faiblesse dans le cas présent ).

De plus, ton chèque est libellé en US$, ce qui risque de vous faire rentrer dans le cadre juridique de la FATCA, ce qui est une merde sans nom.

Ne pas faire la remise un samedi. En effet, les back office sont le plus souvent ouverts du lundi au vendredi, or l'agence peut être peu habituée à faire des remises en devises, et donc pourrait avoir besoin du conseil des back office.
Citation :
Publié par Aratorn
Tain c'est moche !

L'encaissement des chèques étrangers est une tannée. Normalement tu as un bordereau dédié en agence, mais l'encaissement va prendre plusieurs semaines, puisqu'il s'agira d'un encaissement ferme en général, c'est à dire que les fonds ne seront transférés sur votre compte qu'une fois la compensation avec la banque américaine confirmée.

Attention, les modalités d'encaissement définitifs d'un chèque étranger ( et a fortiori en devises ) ne sont pas de la responsabilité de la banque. On a déjà eu le cas de chèques étrangers revenus impayés pour contestation jusque trois ans après l'encaissement ( contestation pour abus de faiblesse dans le cas présent ).

De plus, ton chèque est libellé en US$, ce qui risque de vous faire rentrer dans le cadre juridique de la FATCA, ce qui est une merde sans nom.

Ne pas faire la remise un samedi. En effet, les back office sont le plus souvent ouverts du lundi au vendredi, or l'agence peut être peu habituée à faire des remises en devises, et donc pourrait avoir besoin du conseil des back office.
Merci pour l'info.

Situation à ce jour : ouverture de compte en cours chez HSBC, à priori pas de contre indication pour l'encaissement du chèque chez eux, l'ouverture du compte doit prendre une dizaine de jours puis il faudra patienter un bon mois pour l'encaissement lui-même. Normalement on sera dans les temps.

On croise les doigts pour qu'il n'y ait plus de problème.
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (3 membres et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés