Iron Harvest (Le Salon)

[Vidéo] Iron Harvest 1920 donne le coup d'envoi de sa bêta ouverte

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 31 juillet 2020 cette vidéo sur JeuxOnLine :

Citation :
En attendant un lancement le 1er septembre prochain, le jeu de stratégie Iron Harvest 1920 se dévoile dans une bêta ouverte disponible sur Steam. Les testeurs pourront ainsi découvrir les premières missions solo du jeu, mais aussi tenter leur chance dans sa pré-saison : un tournoi compétitif ponctué de phases de qualifications qui conduiront les meilleures stratèges à s'affronter en finale en marge de la gamescom (et qui se partageront 7000 euros de dotations).
Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Y a longtemps qu'on avait pas vu un trailer aussi prenant, je trouve, et même si ce n'est pas notre type de jeu c'est plaisant à regarder comme trailer : Bravo à eux.
J'ai testé la demo et c'est vraiment très plaisant, les personnages sont très attachants et la narration est vraiment bonne.
Moi qui suit très attiré par l'époque guerre mondiale, c'est vraiment une bonne surprise.

Dernière modification par MaddaFakka ; 01/08/2020 à 11h52.
Citation :
Publié par Smokeur
Très bonne ambiance steampunk qui le démarque du reste, par contre la démo du summerfest m'avait laissé un peu sur ma faim.
Dieselpunk, pas steampunk.
Citation :
Publié par Smokeur
C'est du retrofuturiste, t'appelle ça comme tu veux.
Et la c'est une uchronie en somme.
Ben oui c'est une uchronie j'ai jamais dit l'inverse il n'est pas nécessaire de le préciser, mais c'est une uchronie dieselpunk, pas steampunk, c'est un sous-genre trés proche certe mais différent, tu n'appelle pas cela comme tu veut non, apres tu peut considérer que c'est du chipotage

Dernière modification par gunchetifs ; 01/08/2020 à 10h00.
J'ai testé le jeu, et un peu déçu. Je dois être un vieux con, mais les RTS avec aucune différence entre les races au niveau des unités, je trouve ca moche. Le seul qui sort du lot en faisant ca, c'est AoE 2, mais ca vient du fait qu'il y a parfois de grosses différences entre chaque civ, et surtout, y'en a plusieurs dizaines, pas 3.
Puutainnng, c'est Warhammer 40K mais en mieux, Steampunk ou Dieselpunk, d'après ce que dit @anngelle Silversatar" """""Children of the Sun."""""
ici la vidéo est clairement la comme hommage à ce jeu de rôle; du moins il y as tout les éléments du nom titre !
Et sans déconner c'est trop classe les images de Dieselpunk sur le web, ça a vraiment de la gueule !

gunchetifs Merci de la précision, et ouais le peu de gameplay vus semble assez mous.
C'est dans l'ensemble assez vieillot mais j'ai quand même pris plaisir a faire cette bêta.

Je pense pas que j'achèterai le jeu par contre.

Dernière modification par Thorvz ; 03/08/2020 à 13h42.
Citation :
Publié par PetitCoeuReD
Puutainnng, c'est Warhammer 40K mais en mieux, Steampunk ou Dieselpunk, d'après ce que dit @anngelle Silversatar" """""Children of the Sun."""""
ici la vidéo est clairement la comme hommage à ce jeu de rôle; du moins il y as tout les éléments du nom titre !
Et sans déconner c'est trop classe les images de Dieselpunk sur le web, ça a vraiment de la gueule !

gunchetifs Merci de la précision, et ouais le peu de gameplay vus semble assez mous.
oui c'est ça, d'ailleurs le Dieselpunk est situé entre deux dates bien précise pour les créateurs ou auteurs : Entre la première guerre mondiale et la période dorée des Etats unis des années 1950.

plus proche de nous l'un des derniers jeux vidéo DiesielPunk = la licence : wolfenstein

J'ai également retrouvé un très bon article de wikiwand qui en parlait a l'époque et on peut y apprendre beaucoup de choses:

Description
Alors que le steampunk fait référence à l'utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle ; le dieselpunk couvre, d'un point de vue culturel, esthétique et technique, la période entre la Première Guerre mondiale et le début des années 1950. Ses inspirations sont diverses : les films noirs, le cinéma expressionniste allemand (Metropolis de Fritz Lang), littérature pulp, l'Art Déco, le style « streamliner (en) » et le développement des transports en commun fonctionnant à l'essence.

Les thèmes habituellement traités sont les suivants :

La course à l'espace, conquête du cosmos et thème également très présent dans le spacepunk.
La course aux armements, la recherche et le développement continus des nouveaux systèmes d'armes.
La peur rouge, crainte de l'intrusion communiste suscitant l'hystérie collective.
La banlieue, restructuration de la société dans des nouveaux développements communautaires.
La puissance nucléaire, l'annonce d'un nouvel âge de puissance et de technologie.
La Troisième Guerre mondiale, la possibilité de son émergence.
Le triomphe du Troisième Reich et de ses alliés et le monde qui en découle.
Les domaines d'expression du genre dieselpunk
L'art et la culture du dieselpunk sont influencés par les mouvements artistiques du Futurisme et du Modernisme, arrivés vers la fin de la Première Guerre mondiale. Par conséquent, la mode, l'architecture, les beaux-arts, le cinéma et même la musique participeraient au développement d'une vision dieselpunk du futur. L'art déco est un style prédominant du dieselpunk, particulièrement dans les environnements riches.

Le dieselpunk dans la littérature, la bande dessinée et le manga
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
The Iron Man de Ted Hughes
Le chemin des fées de Fabrice Afosson
Le Jour des Triffides de John Wyndham
Tempête Rouge de Tom Clancy
Alas, Babylon de Pat Frank
The City Of Ember et The People of Sparks de Jeanne Duprau
Le Facteur de David Brin
Red Alert de Peter George
The Goon de Eric Powell
Airboy par la maison d'édition Hillman Periodicals
La Tour sombre de Stephen King
Métro 2033 et Métro 2034 de Dmitri Gloukhovski
Storming de K. M. Weiland
Les chroniques du Grimnoir (Série en 3 volumes) de Larry Correia
Hard Boiled de Frank Miller et Geof Darrow (2 volumes)
Nico de Philippe Berthet et Fred Duval (3 volumes)

Le dieselpunk dans les jeux
Children of the Sun de Misguided Games
Rétrofutur jeu de rôle de Multisim
Crimson Skies, littérature et jeux vidéo
Iron Storm, jeu PC
Iron Grip: Warlord, jeu PC
Gear Krieg, jeu de rôle
Metro 2033 et Metro Last Light, série de jeux vidéo de 4A Games
Bandits: Phoenix Rising, jeu PC
BioShock, série de jeux vidéo
Carte Origins dans Call of Duty: Black Ops II, jeu vidéo
Wolfenstein : The New Order, développé par Machine Studios
March of War, jeu PC de stratégie au tour par tour développé par ISOTX.
Fallout, mettant en scène un monde post-apocalyptique issu d'une civilisation dieselpunk
Mad max, le jeu vidéo
Saga Jak and Daxter, notamment le premier arc narratif du troisième opus dans le désert, semblable à l'univers Mad Max. L'utilisation de l'éco noir peut renvoyer à l'utilisation massive de pétrole.
The Outer Worlds, jeu développé par Obsidian Entertainment et de style "Dieselpunk Deadwood" de l'aveu même du co-directeur Leonard Boyarsky [3]
Iron harvest, jeu RTS PC

Le dieselpunk dans les clips vidéos
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Special - Garbage
Turn It Up (Remix)/Fire It Up - Busta Rhymes
California Love - Tupac Shakur et Dr. Dre
Justify My Love - Madonna
Closer to God - Nine Inch Nails

Le dieselpunk au cinéma
La Jetée de Chris Marker (1962)
Les Femmes de Stepford de Bryan Forbes (1975) puis le remake de Frank Oz (2004)
Eraserhead de David Lynch (1977)
Mad Max de George Miller (1979)
Le Bunker de la dernière rafale de Jean-Pierre Jeunet (1981)
New York 1997 de John Carpenter (1981)
1984 de Michael Radford (1984)
Tetsuo de Shinya Tsukamoto (1988)
Spirits of the Air, Gremlins of the Clouds de Alex Proyas (1989)
Batman de Tim Burton (1989, 1992)
Darkman de Sam Raimi (1990)
Delicatessen de Jean-Pierre Jeunet (1991)
Les Aventures de Rocketeer de Joe Johnston (1991)
Batman contre le fantôme masqué de Bruce Timm et Eric Radomski (1993)
The Shadow de Russell Mulcahy (1994)
La Cité des enfants perdus (1995)
Waterworld de Kevin Reynolds (1995)
Dark City d'Alex Proyas (1998)
Le Géant de fer de Brad Bird (1999)
The Breed de Michael Oblowitz (2001)
Capitaine Sky et le Monde de demain de Kerry Conran (2004)
Casshern de Kazuaki Kiriya (2004)
Perfect Creature de Glenn Standring (2007)
Numéro 9 de Shane Acker (2009)
Le Livre d'Eli de Albert et Allen Hughes (2010)
Sucker Punch de Zack Snyder (2011)
Captain America : First Avenger de Joe Johnston (2011)

Le dieselpunk en série télévisée
La Légende de Korra : suite de la série d'animation Avatar, le dernier maître de l'air. La Cité de la République mêle les références steampunk[4] et dieselpunk[5].

SOURCE : https://www.wikiwand.com/fr/Dieselpunk

Dernière modification par Anngelle Silverstar ; 02/08/2020 à 20h13.
Merci bien, elle est super cette liste, je dois avoir vus la moitié des références en film, et la série 'Khorra" elle est vraiment mauvaise, du moins c'est réserver aux fans d'avatar le machin de l'air.
Et je crois que en série tu peux rajouter, zut l'histoire ou le japon/nazis ont conquis les deux, 1/3 de l'Amérique et qu'il y as No zone, badwhere j'ai pus le terme aux milieu des US, et "The Man in the High Castle" de ‎Philip K. Dick en bouquin, qui as étaient fait en série.

Si tu as le temps et la volonté, tu pourrait crée une liste viable sur sens critique, ou je le ferait avec le temps.

Dernière modification par PetitCoeuReD ; 02/08/2020 à 16h10.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés