L'Agora

[wiki] Elections européennes

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Xh0
Ben c'est un fait assez révélateur. Je fais du libéralisme mais je ne veux pas le dire et l'afficher. On se demande bien pourquoi...
Mais tout le monde sait qu'ils sont libéraux... Qu'ils veuillent trouver un nom un peu plus accrocheur qu'un acronyme à la con, je peux pas leur en vouloir. Je ne sais si c'est révélateur de quoi que ce soit ou si c'est juste pour parler mais encore une fois, c'est la forme plutôt que le fond. Et c'est juste pas intéressant.

Dernière modification par Gratiano ; 14/06/2019 à 10h49.
Mdr... Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe me paraît bien plus clair que La République en Marche. Et ADLE ou LREM, en terme d'acronyme à la con je crois que c'est un peu kif-kif hein... Sauf que l'un affiche de manière clair son positionnement idéologique, l'autre n'est qu'une mauvaise trouvaille de marketeux qui n'a aucune signification. Faut dire que ça doit être la mode les noms creux sortis d'un générateur aléatoire de noms : France Insoumise, Générations, Agir, Les Républicains
Citation :
Publié par Doudou Piwi
J'attends de voir la réouverture des maisons closes et le cannabis en vente libre avant de parler de libéralisme lol.
Assez d'accord avec cela, je pense que les grenouilles de bénitier en mangerait leur chapeau
En même temps LREM et Macron ne sont pas plus libéraux que ne l'était l'UMP ou le PS, c'est surtout des libéraux pour la gauche gloubiboulga Française qui flirte avec le communisme.

Dans les faits Macron est dans la lignée d'une France étatiste et interventionniste, y a pas eu grand chose de libéral dans ces deux années de Macronnie.
Citation :
Publié par Arcalypse
En même temps LREM et Macron ne sont pas plus libéraux que ne l'était l'UMP ou le PS, c'est surtout des libéraux pour la gauche gloubiboulga Française qui flirte avec le communisme.

Dans les faits Macron est dans la lignée d'une France étatiste et interventionniste, y a pas eu grand chose de libéral dans ces deux années de Macronnie.
Oui, je crois que le seul parti vraiment libéral, c'était Démocratie Libéral de Madelin entre 97 et 2002 qui n'a jamais vraiment fait de gros scores d'ailleurs.
Oui, oui, privatiser les aéroports, les barrages, faire des politiques de l'offre, assouplir le droit du travail au profit des employeurs, démanteler l'ONF et confier le gestion des forêts publiques au privé, externaliser toujours davantage des missions de service public, multiplier les formidables PPP, tout cela est du socialisme. Bienvenue dans le 4e dimension agorienne.
Citation :
Publié par Xh0
Oui, oui, privatiser les aéroports, les barrages, faire des politiques de l'offre, assouplir le droit du travail au profit des employeurs, démanteler l'ONF et confier le gestion des forêts publiques au privé, externaliser toujours davantage des missions de service public, multiplier les formidables PPP, tout cela est du socialisme. Bienvenue dans le 4e dimension agorienne.
Bah dire qu'un parti est libéral juste parce qu'il privatise, c'est un peu simpliste. Toute la politique de Macron est archi-centralisée, dans un pays libéral, tu n'aurais pas de chaine d'info publique ni de journaux financés avec de l'argent publique, tu n'aurais pas les tarifs EDF tirée à la hausse pour qu'ils puissent être concurrentiel, etc.

Dans ce cas la, le gouvernement Jospin qui a beaucoup privatisé était un gouvernement libéral aussi alors, un gouvernement libéral qui a mis en place les 35h, c'est qui qui est dans la 4e dimension, la ?
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Bah dire qu'un parti est libéral juste parce qu'il privatise, c'est un peu simpliste. Toute la politique de Macron est archi-centralisée, dans un pays libéral, tu n'aurais pas de chaine d'info publique ni de journaux financés avec de l'argent publique, tu n'aurais pas les tarifs EDF tirée à la hausse pour qu'ils puissent être concurrentiel, etc.

Dans ce cas la, le gouvernement Jospin qui a beaucoup privatisé était un gouvernement libéral aussi alors, un gouvernement libéral qui a mis en place les 35h, c'est qui qui est dans la 4e dimension, la ?
La propriété des moyens de production c'est un peu la base du clivage libéralisme/socialisme hein...
PBS ou la BBC c'est privé ? Même dans le pays les plus libéraux il existe des services publics d'audiovisuel. Quant à EDF... il n'y a pas eu "libéralisation" du marché de l'électricité justement ? Quand EDF, entreprise d'État, avait le monopole de la production et de la distribution de l'électricité, là d'accord ce n'était pas libéral.

On va pas refaire le sempiternel débat "le libéralisme c'est pas ça" comme les communistes qui nous expliquaient que le communisme c'était pas l'URSS. A ce moment là il n'existe aucun pays libéral parce que même aux États-Unis il y a des écoles publiques. Et évidemment aucune politique n'est binaire, c'est toujours un curseur et celui de Macron est beaucoup plus proche du libéralisme que du socialisme.
Citation :
Publié par Xh0
Oui, oui, privatiser les aéroports, les barrages, faire des politiques de l'offre, assouplir le droit du travail au profit des employeurs, démanteler l'ONF et confier le gestion des forêts publiques au privé, externaliser toujours davantage des missions de service public, multiplier les formidables PPP, tout cela est du socialisme. Bienvenue dans le 4e dimension agorienne.
Je vois pas le rapport avec le socialisme, tout ce que tu dis là n'est pas incompatible avec le socialisme, le socialisme c'est pas l'anti-libéralisme. D'ailleurs Jospin a privatisé Air France et France Telecom et c'était pourtant bien un gouvernement socialiste.

Le truc c'est que vous avez une vision proche du communisme de l'action de l'état, si l'état fabriquait des lave vaisselles vous gueuleriez tout autant contre une privatisation, hors est ce que c'est le rôle de l'état de gérer une entreprise de Telecoms ? De gérer une compagnie Aérienne ?

Ça avait sa raison d'être lorsqu'il fallait accompagner le développement de structure, de réseaux, quand il fallait faire de gros investissements pour développer une technologie sur le territoire, mais quand les installations et les réseaux sont installés, l'état n'a pas vocation et n'a pas forcement d'intérêt à garder la main sur ces secteurs. Là se pose la question de ADP, mais en comparaison d'un France Telecom ou peut être un jour (je l'espère) la SNCF, c'est peanuts.

Dernière modification par Arcalypse ; 14/06/2019 à 13h58.
Citation :
Publié par Xh0
La propriété des moyens de production c'est un peu la base du clivage libéralisme/socialisme hein...
Condition nécessaire mais pas suffisante. C'est ce que j'ai déjà dit plus haut, faire des privatisations n'est pas suffisant pour dire qu'un gouvernement est libéral, ça me semble pas si difficile à comprendre.

Citation :
Publié par Xh0
Quant à EDF... il n'y a pas eu "libéralisation" du marché de l'électricité justement ? Quand EDF, entreprise d'État, avait le monopole de la production et de la distribution de l'électricité, là d'accord ce n'était pas libéral.
Bein actuellement, c'est très discutable comme libéralisme parce que EDF doit monter ses prix pour que la concurrence soit possible.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Bein actuellement, c'est très discutable comme libéralisme parce que EDF doit monter ses prix pour que la concurrence soit possible.
Pire que cela, ce sont les concurrents qui saisissent le conseil d'état pour rendre les augmentations obligatoires...
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Condition nécessaire mais pas suffisante. C'est ce que j'ai déjà dit plus haut, faire des privatisations n'est pas suffisant pour dire qu'un gouvernement est libéral, ça me semble pas si difficile à comprendre.
C'est peut être pas compliqué à comprendre, pour autant on peut ne pas être d'accord avec ce point de vue. La dessus je partage clairement l'opinion de Xho sur la tendance libérale du gouvernement actuel.
Citation :
Publié par Bali
C'est peut être pas compliqué à comprendre, pour autant on peut ne pas être d'accord avec ce point de vue. La dessus je partage clairement l'opinion de Xho sur la tendance libérale du gouvernement actuel.
T'admettras que c'est sacrément paradoxal que la dépense publique augmente dans un gouvernement qu'on dit libéral...
Citation :
Publié par Bali
C'est peut être pas compliqué à comprendre, pour autant on peut ne pas être d'accord avec ce point de vue. La dessus je partage clairement l'opinion de Xho sur la tendance libérale du gouvernement actuel.
Ha mais vous avez tout à fait le droit d'avoir tort
C'est bien connu, l'inertie ça n'existe pas et quand un gouvernement prend le contrôle d'un pays, celui-ci se transforme instantanément afin de coller à l'idéologie dudit gouvernement.

Bref, c'est pas compliqué, tant que la France ne sera pas aux standards de l'école de chicago, nous devrons considérer que nous sommes dans un pays socialisto-communiste.
Citation :
Publié par Sadd Black
Bref, c'est pas compliqué, tant que la France ne sera pas aux standards de l'école de chicago, nous devrons considérer que nous sommes dans un pays socialisto-communiste.
C'est compliqué. Il faut qu'on se trouve un Pinochet et des mafieux brutaux doués en finance comme en cassage de rotules. On pourrait croire que le stock est inépuisable, mais les salopards de qualitay ne sont pas si fréquents que ça.
Citation :
Publié par Arcalypse
T'admettras que c'est sacrément paradoxal que la dépense publique augmente dans un gouvernement qu'on dit libéral...
C'est pas parce-qu'on est libéral qu'on est pas nul... Ou aveuglé par son idéologie que ca en devienne contre productif...
Citation :
Publié par Arcalypse
T'admettras que c'est sacrément paradoxal que la dépense publique augmente dans un gouvernement qu'on dit libéral...
Je ne vois pas en quoi c'est paradoxal. Là comme ça le premier exemple qui me vient en tête c'est la libéralisation des chemins de fer au RU, qui a eu, parmi ses effets négatifs, d'augmenter les dépenses publiques dans le secteur, les pouvoirs publics ayant eu besoin de reprendre à leurs charges l'entretiens des voies et de subventionner les entreprises pour maintenir les lignes.

De manière générale, ce n'est pas parce qu'une mesure vise à diminuer la dépense publique qu'elle y arrive.
Citation :
Publié par Lugi Sakabu
De manière générale, ce n'est pas parce qu'une mesure vise à diminuer la dépense publique qu'elle y arrive.
Surtout quand le réel objectif est de permettre à une petite élite de s'en foutre plein les poches.
"Alors, on va privatiser tout ce qui rapporte de l'argent et, heu, on va socialiser tout ce qui en coûte".
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée